Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Pas de procès pour le gouvernement ?

 

Nous avons cru bon d’ajouter à cette petit vidéo gauchiste, mais néanmoins explicative, le texte ci-dessous de Régis de Castelnau, lui aussi gauchiste, mais avec une petite pointe de souverainisme. Personne n’est parfait.

– La Rédaction d’E&R –

 


 

Auto-amnistie préventive de la Macronie : technique du coup d’éponge

Toute la presse a répercuté les inquiétudes qui se sont fait jour au plus haut sommet de l’État concernant la mise en cause de la responsabilité pénale des décideurs publics de l’État (ministres et hauts fonctionnaires) dans le traitement de la crise du Covid 19. Jusqu’au président de la République qui a été jusqu’à fustiger, en les traitant d’irresponsables, les victimes qui osaient d’ores et déjà saisir les tribunaux pour faire valoir leur droit fondamental de s’adresser à la justice.

 

C’est chose normale, légitime et la marque d’un État de droit. Le Parlement contrôle l’activité politique du gouvernement, le juge pénal est saisi des fautes pénales commises par les personnes.

 

L’État de droit, pour quoi faire ?

Mais le respect de l’État de droit, c’est encore beaucoup trop pour Emmanuel Macron et sa bande.

Il est clair, compte tenu de l’incurie et de la gabegie qui ont caractérisé la gestion de la crise, et ce au plus haut niveau, que nous sommes confrontés à un florilège d’infractions pénales. Dont seront saisies par les victimes les juridictions compétentes, Cour de justice de la République pour les ministres et Tribunal Correctionnel pour les hauts fonctionnaires. Et cette perspective d’avoir à rendre des comptes est insupportable à l’équipe qui entoure le chef de l’État.

Comme chacun sait, face à l’impréparation et au manque de maîtrise de l’État dans le déconfinement, le gouvernement a décidé de faire appel aux maires. En particulier pour une rentrée scolaire ingérable à laquelle les communes seront nécessairement associées puisqu’elles ont la mission de fournir les moyens matériels au service public de l’Éducation nationale pour les écoles primaires. Beaucoup d’élus ont simplement refusé, et d’autres ont manifesté la crainte que leur responsabilité pénale soit mise en cause.

Alors, certains ont imaginé une entourloupe afin de mettre à l’abri les amis exposés. En s’emparant de la légitime et réelle inquiétude d’un certain nombre de maires et d’élus locaux face à la décision passablement irresponsable de la rentrée scolaire le 11 mai. Ils ont imaginé une procédure afin de faire voter par le Parlement une loi que l’on ne peut qualifier autrement que de « loi d’amnistie préventive ». L’ineffable Aurore Bergé a ingénument mangé le morceau dans un tweet publié à une heure du matin dimanche et dont il faut s’infliger la lecture pour mesurer la duplicité :

« Nous proposerons une adaptation de la législation pour effectivement protéger les maires pénalement mais aussi toutes les personnes dépositaires d’une mission de service public dans le cadre des opérations de déconfinement. Des propositions que je porterai avec LAREM ».

Avant de décrire le mécanisme du coup d’éponge envisagé, revenons sur la façon dont se pose le problème en l’état actuel du droit. Ce qui permettra de démontrer que si l’inquiétude des maires est compréhensible, elle est juridiquement infondée. Et la prétention des parlementaires LREM de vouloir les protéger simplement une imposture. Destinée à permettre un coup d’éponge salvateur pour les incapables, les désinvoltes, les menteurs, les cyniques et les amateurs à qui Emmanuel Macron a confié la gestion de la pandémie.

 

Protection des maires : que dit le droit ?

La principale infraction qui sera reprochée à ces décideurs publics défaillants sera celle d’homicides et blessures involontaires prévue et réprimée par tout d’abord l’article 221–6 du code pénal :

« Le fait de causer, dans les conditions et selon les distinctions prévues à l’article 121-3, par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement, la mort d’autrui constitue un homicide involontaire puni de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende.

En cas de violation manifestement délibérée d’une obligation particulière de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement, les peines encourues sont portées à cinq ans d’emprisonnement et à 75 000 euros d’amende. »

C’est une infraction à caractère général, c’est-à-dire qu’elle concerne tous les citoyens quel que soit leur statut juridique. Il faut savoir que pour définir qui sont les personnes qui peuvent être incriminées, la France applique depuis toujours ce que l’on appelle la « théorie de l’équivalence des conditions » qui veut que tous ceux qui ont commis le dommage ou CONTRIBUÉ à sa réalisation sont pénalement responsables. C’est ce que l’on appelle les « auteurs directs » et les « auteurs indirects ».

Dans les années 90, après la mise en œuvre des lois de décentralisation, et en raison de mises en cause massives des maires dans l’exercice de leurs fonctions, le législateur a précisé les contours de cette responsabilité qui sont aujourd’hui définis dans l’article 121-3 du code pénal :

« Il y a également délit, lorsque la loi le prévoit, en cas de faute d’imprudence, de négligence ou de manquement à une obligation de prudence ou de sécurité prévue par la loi ou le règlement, s’il est établi que l’auteur des faits n’a pas accompli les DILIGENCES NORMALES compte tenu, le cas échéant, de la nature de ses missions ou de ses fonctions, de ses compétences ainsi que du pouvoir et des moyens dont il disposait.

Dans le cas prévu par l’alinéa qui précède, les personnes physiques qui n’ont pas causé directement le dommage, mais qui ont créé ou contribué à créer la situation qui a permis la réalisation du dommage ou qui n’ont pas pris les mesures permettant de l’éviter, sont responsables pénalement s’il est établi qu’elles ont, soit violé de façon manifestement délibérée une obligation particulière de prudence ou de sécurité prévue par la loi ou le règlement, soit commis une FAUTE CARACTÉRISÉE et qui exposait autrui à un risque d’une particulière gravité qu’elles ne pouvaient ignorer. »

Ce texte, fruit d’une élaboration particulière dans les années 90 à laquelle l’auteur de ces lignes a participé, avait évidemment un caractère général applicable à tous les citoyens, mais c’est bien la nécessité de préciser le périmètre de la responsabilité personnelle des maires en matière d’homicide et de coups et blessures involontaires, qui en était l’objectif premier. Retenons bien les deux nouvelles conditions exigées pour que l’auteur indirect du dommage puisse être condamné : d’abord n’avoir pas accompli les diligences normales en fonction des moyens dont on disposait, et ensuite commis une faute caractérisée exposant autrui à un risque grave qu’on ne pouvait ignorer.

Alors, il faut insister sur ce point, les maires chargés de mettre en œuvre les décisions irresponsables du gouvernement avec le manque criant de moyens qui caractérise la gestion macronienne de la crise seront protégés des mises en cause pénales par la notion de « diligences normales […] en fonction du pouvoir et des moyens dont ils disposaient » contenue dans le code pénal.

État d’urgence sanitaire ou pas, si l’État envoie les maires au casse-pipe sans leur donner les moyens d’appliquer la politique qu’il a décidée, ceux-ci ne pourront pas être poursuivis. Ils sont d’ores et déjà protégés. Et ce d’autant que le Conseil d’État vient de rappeler dans son ordonnance d’annulation de la décision du maire de Sceaux imposant le port obligatoire du masque sur le territoire de sa commune, que les pouvoirs des maires en état d’urgence sanitaire étaient strictement limités, sans pouvoir d’initiative, à la mise en œuvre des décisions de l’État.

 

Les parlementaires LREM en mode blanchisseurs

Mais dans certains crânes a germé l’idée que l’expression de cette inquiétude infondée des maires et des élus locaux permettrait de réaliser l’opération d’auto-blanchiment dont ils rêvent. La démagogie électoraliste d’un certain nombre de sénateurs dans la perspective des prochaines élections sénatoriales affirmant la main sur le cœur leur volonté de protéger leurs futurs électeurs en a fourni l’occasion.

« Profitons de la discussion et du vote de la loi de prolongation de l’état d’urgence, pour faire passer un texte salvateur sous forme d’amendement ». Dans la confusion actuelle, avec un Parlement godillot une modification des textes en forme d’amnistie préventive pourrait être adoptée subrepticement et mettre à l’abri tous ceux qui craignent que leur impéritie, leur négligence, leur désinvolture, leur amateurisme et l’ampleur de la catastrophe qu’ils ont tant aggravée les emmènent dans le box des accusés.

Lire l’article entier sur vududroit.com

 

On lira aussi avec intérêt la suite, sur l’amendement sénatorial du 4 mai.

La grande escroquerie, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

36 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2459020
    le 09/05/2020 par yeux grand fermés
    Pas de procès pour le gouvernement ?

    ils sont capables de faire défiler les citoyens masqués à pied et en voiture pour le 14 juillet .

    réinventez vous et réinventez tout ce que vous avez cru de la democrassie .

    tout se réinvente en ce momment , ne soyez pas à la traine et marcheeeez !


  • #2459078
    le 09/05/2020 par agar
    Pas de procès pour le gouvernement ?

    "Le gouvernement est contre cette loi", ben voyons ; "le Sénat protège les maires", excuse bidon ; est-il assez niais pour croire à ce qu’il dit ; c’est des fdp et puis c’est tout

     

    • #2459311
      le 09/05/2020 par nanothermite
      Pas de procès pour le gouvernement ?

      Le gvt ne peut pas être contre cette loi, puisque c’est un PROJET de loi, qui émane du gouvernement !
      Il faut les traduire devant la CPI, sur les bases de la jurisprudence de Nuremberg, 1945 ....


  • #2459079
    le 09/05/2020 par omega charli 19
    Pas de procès pour le gouvernement ?

    en 2022 je verrai bien les elections sur ebay .
    un clic , un paypal et hop livré par fedex avec remise contre signature à l’élysée.


  • #2459102
    le 09/05/2020 par Meeeuuuh
    Pas de procès pour le gouvernement ?

    Au dessus du sang contaminé, c’est pas le soleil, c’est le covid-19.

    Pas condamnable, pas responsable, pas coupable, des innocents qui malgré un aveux de la ministre de la santé et des témoignages divers prouvant les mensonges du gouvernement (masques, inactions, loi liberticides tec) restent innocents.

    Je propose qu’après l’amnistie, on leur donne un meilleur poste, mieux payé et pourquoi pas une petite prime d’efficacité ? Puis qu’ils prennent quelques vacances au soleil près de la mer, ils le méritent, ils ont bien détruit la France.


  • #2459108
    le 09/05/2020 par Pierrot
    Pas de procès pour le gouvernement ?

    Mac rond cite Robinson Crusoe dans ses discours.
    Faisons de lui un Robinson Crusoe.


  • #2459122
    le 09/05/2020 par xaius
    Pas de procès pour le gouvernement ?

    ils sont en retard sur tout mais toujours en avance pour sauver leurs miches.

    Errare humanum est, perseverare diabolicum = Se tromper est humain, persévérer (dans l’erreur) est diabolique

    et il y a encore des complices pour leurs servir de " l’incompétence".


  • #2459135
    le 09/05/2020 par anonyme
    Pas de procès pour le gouvernement ?

    La démocratie ?? dans ton cul le peuple !!


  • #2459188
    le 09/05/2020 par Chuchemimb
    Pas de procès pour le gouvernement ?

    Bien documenté mais la conclusion teintée d’une naïveté typiquement gauchiste fait sourire.


  • #2459222
    le 09/05/2020 par Louis
    Pas de procès pour le gouvernement ?

    Ce gars a fait des vidéos pour inciter les gens a voter Macron entre les deux tours.

    Au moment ou la loi lui donnait du pouvoir en temps qu’electeur, non seulement il s’est tiré une balle dans le pied mais il la demandé à tous les gens qu’il pouvait toucher à travers YouTube de faire pareil. Et le pire c’est qu’il fera pareil en 2022.

    Qu’il aille se faire mettre !

     

    • #2459425
      le 09/05/2020 par Reno
      Pas de procès pour le gouvernement ?

      Exactement ! et sa façon de parler est insupportable, j’ai envie de lui mettre des claques :)
      Dommage car le type doit être plutôt sympa, sincère dans ce qu’il dit, mais voilà tu lui parle de Soral, et là il a les fils qui se touchent et veut plus discuter. J’en croise tellement des gars comme ça en soirée... C’est triste, le gauchisme est vraiment une plaie !


    • #2459453
      le 10/05/2020 par Scipion
      Pas de procès pour le gouvernement ?

      Pour info, les parents d’Osons Causer sont deux libanais qui ont fuit la guerre civile des années 90. Ca doit leur faire drôle de voir leur fils militer pour plus d’islam dans leur pays d’exil.


    • #2459507
      le 10/05/2020 par berutureb
      Pas de procès pour le gouvernement ?

      Ce gars est un soumis, il a faire une interview récemment où il disait qu’il rêvait plus jeune d’être noir, qu’en tant que petit gros blanc, il avait peur de se faire agresser au collège, et donc qu’il s’habillait un peu façon mecs de cité.
      Ce pourquoi il commence toujours ses vidéos par « wesh wesh les amis », ce type m’on supporté, sa façon de parler, son air joufflu, c’est la même chose « Bonjour Tristesse » qui gueule sans arrêt, deux bons électeurs de Merluche le franc-maçon.
      Petite aparté, on remarque que tous les youtubeurs politiques sont de gauche, il n’y a pas vraiment de droitard, ou s’il y en, leur nombre de vue est dérisoire


    • #2459680
      le 10/05/2020 par JonJon
      Pas de procès pour le gouvernement ?

      Bonjour tristesse c’est le pire de tous.

      Et le plus désespérant c’est de voir des cons lui lécher le cul dans les commentaires et le remercie pour ses analyses.
      De temps en temps il joue les ethno-masochistes, et généralement j’ai des contacts communautaires noires ( ceux qui font le signe du Wakanda sur leur photo de profil) qui viennent l’encourager à continuer de penser contre lui.

      Ce qu’aucune des communautés en face ne fait.

      S’ils se soucient de la liberté d’expression, qu’ils soutiennent Soral, sinon, ce sont des escrocs.


    • #2460500
      le 11/05/2020 par Aldébaran
      Pas de procès pour le gouvernement ?

      Il milite pour Mélenchon, en faut-il plus ?


  • #2459227
    le 09/05/2020 par Philippe
    Pas de procès pour le gouvernement ?

    Bonjour à tous
    Une question me taraude devant cette amnistie. Si elle s’applique à tous les agents de l’état sous prétexte d’égalité républicaine et qu’elle est rétroactive — et là j’aimerais avoir la réponse de juristes — qu’en est-il de tous les PV qui ont été distribués pendant le confinement ? Si personne n’est responsable parmi les élus, pourquoi les citoyens le serait-il plus ? Si on ne peut rien contre cette loi, arriver à annuler tous les PV de la période de confinement montrerait l’absurdité de la situation.

     

    • #2459356
      le 09/05/2020 par Dragon Hippie
      Pas de procès pour le gouvernement ?

      je me pose la question, ça me paraitrait logique que les PV soient amnistiés aussi du coup... mais la logique n’est pas toujours de ce monde... surtout quand c’est à la faveur du peuple !


    • #2459438
      le 10/05/2020 par Paye ta thune.
      Pas de procès pour le gouvernement ?

      Non l’amnistie ne concerne que les puissants, l’argent des PV c’est de l’argent de poche dont personne ne verra la couleur. Au pire du pire, ils peuvent se servir des PV comme levier pour atténuer la colère de la population en les supprimant mais ça me ferait rire.


    • #2459611
      le 10/05/2020 par Ouli
      Pas de procès pour le gouvernement ?

      Ils s’en foutent de ça, la loi s’applique pour eux, pas pour vous.

      Les lois ne sont là que pour donner un semblant de légitimité à leur pouvoir, il y a ceux qui les font et qui en bénéficient (les "élus"), puis ceux qui se les prennent dans la gueule (le peuple).

      Et même si vous êtes dans les clous, ils trouveront toujours autre chose...

      Leur but n’est pas l’application de la Justice, et encore moins de ce qui est juste, mais de garder le pouvoir sur vous. Vous ne les intéressez qu’en tant que masse productive à spolier, pas en tant qu’être humain libre, avec des droits...


  • #2459283
    le 09/05/2020 par Le Carthaginois
    Pas de procès pour le gouvernement ?

    putain si cela avait été voté ici en Tunisie, ou partout ailleurs on nous aurait traité de république bananière et on nous aurait lâché toutes vos ONG pro démocratie au cul !!!
    En même temps comme dirait l’autre si votre gouvernement voit qu’il a un peuple qui ne bougera pas pourquoi se priverait’il !!!!

    vous êtes à la croisée des chemins et le ton de la dernière vidéo de Mr Soral était prémonitoire notamment la fin de sa vidéo c’est maintenant ou jamais !!! Cette histoire ne peut de toute manière se régler que dans la rue et pas au sein des tribunaux de votre magistrature corrompu !!!! Votre gouvernement vient de vous tendre la perche du siècle pour fédérer toute les vraies oppositions !!! il en dis quoi Onfray avec son nouveau front populaire sensé porté la voix du peuple !!!

    Le Carthaginois


  • #2459307
    le 09/05/2020 par ipso.facto
    Pas de procès pour le gouvernement ?

    Je ne suis même pas allé au bout de cette vidéo de gauchiasse. On en n’a rien à faire de toutes ces lois votées in extremis pour soi-disant mettre à l’abri les responsables. C’est comme porter plainte, ça ne sert à rien puisque la justice est vérolée de fond en comble. Putain de merde, réveillez-vous les naïfs. La seule chose qui puisse changer quelque chose c’est une révolution avec armes et tribunaux populaires d’exception qui se torchera avec les anciennes lois et décrets de ce gouvernement, idem pour Sarko et la disparition de haute trahison de la constitution. Je me marre... le charlot qui parle devrait commencer à fabriquer des guillotines, ça serait infiniment plus productif que d’expliquer aux ânes qui ne savent pas lire les dernières lois à la mode de la Macronie pourrie !!! Aux armes citoyens !!!

     

    • #2459394
      le 09/05/2020 par Maltor
      Pas de procès pour le gouvernement ?

      Entièrement d’accord avec vous , il est temps de prendre les armes et de récupérer notre pays .


    • #2459487
      le 10/05/2020 par desouche encolère
      Pas de procès pour le gouvernement ?

      On a quoi comme plan d’action ? Il nous faut un canal de discussion crypté, des informaticiens compétents doivent se mettre au boulot pour nous trouver ça.
      Je n’ai pas les compétences informatiques mais par contre j’en ai plein d’autre à mettre à profit d’une vraie révolution.
      Aux armes !!! On va les chercher par la peau du cul et reprendre le contrôle de notre pays. C’ est le moment de se soulever, le temps des commentaires est révolus !!


    • #2464356
      le 16/05/2020 par lysblancdefrance
      Pas de procès pour le gouvernement ?

      Vous avez entièrement raison, il va falloir agir, mais pas n’importe comment. Pour répondre à desouche encolere, même si la présence d’un informaticien pourrait être bénéfique, le cadre donné par le réseau TOR semble déjà suffisant pour coordonner des opérations. Aujourd’hui dans le cadre actuel, il est bien évident que c’est au prix d’une « paranoia » personnelle que la discrétion peut être gardée. Installer Linux, Utiliser Tor, puis un VPN au dessus, ne garantit pas à 100 % l’anonymat, mais c’est une première protection. Soit on se concerte pour des actions clandestines et on a une petite chance de sauver la france, soit on crie directement sur les réseaux sociaux à la révolte comme certains idiots.

      Le plan d’action selon moi est très simple. Une action frontale serait du suicide, car aussi désorganisée soit-elle, la république anti-française possède encore suffisamment de services de bonne qualité pour se protéger. Notre seule chance est de réussir à former des petits réseaux de 10-15 volontaires qui ne se connaissent pas mais qui se coordonnent par des messageries cryptées, pour des actions courtes, efficaces et directes. Mais pour cela il faut rassembler tout ce que la France compte de « nationalistes » authentiques, en évacuant toute appartenance à un parti ou une certaine mouvance, notre objectif commun, c’est « faire tomber le pouvoir ».


  • #2459339
    le 09/05/2020 par totolaricot
    Pas de procès pour le gouvernement ?

    Je comprends pas, je pensais que l’épidémie n’existait pas. Alors qu’ils essaient de se couvrir pour un truc qui n’existe pas, ça devrait pas vous en toucher une sans faire bouger l’autre ?

     

    • #2459677
      le 10/05/2020 par Mougeon dissident
      Pas de procès pour le gouvernement ?

      Précisément ER n’a pas dit que la pandémie n’existait pas mais qu’elle était grosso modo comme les années précédentes et surtout qu’elle ne justifiait pas un confinement. En revanche, la gestion elle a été mortifere par pure décision politique notamment en ce qui concerne les ehpad... sans parler des masques, des tests ... Etc. Cette gestion calamiteuse a été orchestrée pour accroître le nombre de morts et ainsi justifier le confinement qui était le but à atteindre.


  • #2459340
    le 09/05/2020 par Mr T
    Pas de procès pour le gouvernement ?

    La guerre c’est nos traîtres de dirigeants contre leur peuple


  • #2459395
    le 09/05/2020 par Moustachu
    Pas de procès pour le gouvernement ?

    Insupportable à écouter toute cette jérémiade qui se fait l’économie de quelconque virilité....

    Le mec n’a pas encore compris que :
    1- la démocratie est la tyrannie de la ploutocratie
    2- les tribunaux sont un outil pour détruire toute opposition à la ploutocratie

    Certains auraient attendu une loi les autorisants à couper le tête du roi ?!

    « Si voter changeait quelque chose, il y a longtemps que ça serait interdit. »
    Coluche, opposant politique assassiné.


  • #2459530
    le 10/05/2020 par Asterix
    Pas de procès pour le gouvernement ?

    Les premiers qui ont pu bénéficier de cet avantage sont les labos de big pharma pour les vaccins...


  • #2459539
    le 10/05/2020 par Guiguidu69
    Pas de procès pour le gouvernement ?

    "tous les partis ont voté cette loi..."
    Non le rn ne l’a pas fait et à même créé une pétition en ligne.
    https://rassemblementnational.fr/pa...


  • #2459578
    le 10/05/2020 par anonyme
    Pas de procès pour le gouvernement ?

    Il y aurait une loi qui disculperait quelqu’un qui interdit une thérapeutique et son protocole à l’efficacité avérée/démontrée/prouvée ; pendant qu’on assassine délibérément des patients dans les hôpitaux(transformés de fait en moyen de chantage et de prise d’otage) ; tout en se soignant avec le traitement qu’on a interdit ? On peut tuer 27000 personnes, ruiner le pays, faire exploser la dette, brutaliser et humilier la population ; en toute impunité ; parce que c’est la ’’loi’’ ? On espère vraiment s’en tirer de cette manière ? C’est le meurtre avec préméditation et non assistance délibérée à personnes en danger ayant entraîné des morts en masse dans des lieux destinés aux soins (27000 victimes), sans avoir à assumer ses crimes ? Et on remet ça l’hiver prochain ?


  • #2459592
    le 10/05/2020 par Marianne
    Pas de procès pour le gouvernement ?

    Chine-Occident : vers la confrontation ?
    les Français qui se sont fait ridiculiser par Bachar el Assad en Syrie , prennent leur rêve pour des réalités ….
    pourquoi pas ? on serait une bonne fois , débarrassées de toutes ces raclures


  • #2459606
    le 10/05/2020 par RPG.29
    Pas de procès pour le gouvernement ?

    Pas de procès pour ce gouvernement !!!!....du temps et de l’argent perdu !!!...
    La forfaiture de ce pouvoir malfaisant est tellement évidente que l’on peut passer directement à la condamnation !!!...
    - Un dernier mot pour le défense Maitre Jacquouille ?
    - Oui !!!...une "standing ovation" pour ce gouvernement qui a œuvrer sans relâche pour le bien de Big Pharma !!! ...
    - Clap ! clap ! clap !clap ! clap ! !!!


  • #2459629

    Quelques remarques :
    - Cette loi ne serait-elle pas a effet rétro-actif, donc anticonstitutionnelle ?
    - En admettant, quelle soit votée, ne rendrait-elle pas toutes les amendes infligées a la population pour ne pas respecter l’assignation a résidence, caduques et sans fondement juridique ?
    - Si cette loi est voté, cela signifie-t-il que les regroupements de personnes ne sont plus interdits et que le droit de manifester est restauré ?
    Les commentaires de maître Damien Viguier sur le sujet seront bienvenus.


  • #2459780
    le 10/05/2020 par Solstis
    Pas de procès pour le gouvernement ?

    Pour faire le lien humoristique avec Dieudonné, Chatoune joue donc à chat perché ;)


  • #2460059
    le 11/05/2020 par Domino
    Pas de procès pour le gouvernement ?

    Si le droit protège éventuellement ceux qui auraient causé involontairement un dommage, du moment qu’ils ont accompli les diligences normales, est-ce le cas des actes volontaires :
    - classement de la chloroquine comme substance vénéneuse, ce qui peut être grave s’il est prouvé que le gouvernement avait connaissance auparavant 1) de cette épidémie, 2) de l’efficacité de ce traitement
    - injonction de laisser les malades peu atteints chez eux avec du Paracétamol (= sans traitement alors qu’en cas de grippe les médecins prescrivent des antobiotiques)
    - actes qui ont provoqué/aggravé la pénurie de masques
    - prescription de Rivotril aux personnes âgées alors que la première contre indication est "insuffisance respiratoire grave"
    - interdiction de prescrire de l’hydroxychloroquine hors de cas très limités.

    Combien de temps allons-nous rester entravés pour éviter à nos gouvernants la reddition des comptes ?


Commentaires suivants