Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Pays de merde" : le président ougandais salue "la franchise" de Trump

On rappelle à tout hasard que l’expression de Trump « shit holes » se traduit par « trous perdus » plutôt que par « pays de merde ».

Par ailleurs, la déclaration de Museveni ne doit pas étonner quand on sait que l’Ouganda et son régime sont les pivots de la déstabilisation militaire et de la colonisation économique américaines dans l’Afrique des Grands Lacs, comme le démontre l’excellent ouvrage de Mbeko.

- La Rédaction d’E&R -

 


 

Le président ougandais, qui dirige son pays d’une main de fer, a défendu les propos polémiques du dirigeant américain.

 

Pas sûr que ce soutien fasse réellement les affaires de Donald Trump. Le président ougandais Yoweri Museveni a salué mardi [23 janvier 2018] la « franchise » des propos de son homologue américain sur les « pays de merde », allant à contre-courant de l’indignation exprimée par de nombreux dirigeants en Afrique et au-delà.

[...]

« J’aime Trump parce qu’il parle avec franchise. Je ne sais pas s’il a été cité de manière incorrecte ou pas, mais il parle des faiblesses de l’Afrique avec franchise », a déclaré Yoweri Museveni, lui-même habitué aux formules percutantes et controversées, devant l’Assemblée législative d’Afrique de l’Est, réunie à Kampala.

[...]

« Les Africains doivent résoudre leurs problèmes, on ne peut pas survivre si on est faible, et c’est la faute des Africains s’ils sont faibles », a ajouté sur Twitter Yoweri Museveni, qui dirige son pays d’une main de fer depuis 1986.

 

 

Lire l’article entier sur lexpress.fr

Comprendre l’Afrique, avec Kontre Kulture

 

L’Ouganda, sous contrôle américain, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • On rappelle à tout hasard que l’expression de Trump « shit holes » se traduit par « trous perdus » plutôt que par « pays de merde ».

    Si on parlait de "fausses actualités" celle-ci elle est quand même de taille, parce que entre "trou perdu" et "pays de merde", ce n’est quand même pas la même chose .Pour ceux qui avaient fait auparavant la mauvaise traduction , faudrait qu’ils révisent leur vocabulaire Américain, sans quoi faut fermer sa gueule .

     

    • @ dixit
      Non , SHIT Hole veut dire ce que ça veut dire,ça signifie trou de merde tout simplement Les Américains d’ailleurs écrivent
      SH...T Hole ou Sh^^^t hole
      si Shit signifiait perdu ça se saurait .


    • @Beretta

      C’est toute la différence entre connaitre les mots et les expressions d’une langue.
      Mot à mot, effectivement, on aurait pu le traduire comme ça. Mais l’expression veut bien dire "trous perdus", voire "trous à rats". Honneur à la langue française de paraitre moins vulgaire.

      Et heureusement que les traductions dans les films ne sont pas mot à mot, sinon on aurait tous les "fuck" ("putain") traduits en "nique" o_O


    • @Beretta, tout dépend l’interprétation de la phrase...exemple : http://www.reverso.net/translationr...


    • @dixit . Je connais très bien les expressions Anglo_Américaines désolé (je ne vais pas raconter ma vie )
      mais Shit Hole signifie
      Bled de merde D’ailleurs Trump ne parle pas de " trous perdus "car il parle de migrants venant de pays de merde.
      Des trous perdus il y en a plein ( c’est méme la majorité) aux USA et en Europe et ce ne sont pas des bleds de merde .C’est simplement la cambrousse .
      Bitchute US sur le sujet n’évoque pas les cambrousses du monde mais les pays de merde ou l’on défèque sur les plages et fait la collecte des excréments dans des sacs poubelle .


    • @ dixit
      Tape Shithole meaning + French traduc et tu y liras : Trou de merde Bon ,après chacun son interprétation perso !


  • Si certains pays Africains avaient arrêté la corruption au plus haut niveau des états, ils n’en seraient pas là ( je parle bien sur du peuple Africain qui souffre) .Ce pays est pillé depuis trop longtemps, du sol jusqu’au plafond et ainsi que de son peuple qu’ils délocalisent de force en leur faisant croire que l’herbe est plus verte en Europe et partout dans le monde .Tout ceci à cause des multinationales engraissant les dirigeants de ces pays .Autrement dit des voyous faisant main basse sur ces peuples, en les mettant dans une pauvreté extrême .Ensuite, ces même voyous viennent demander aux Occidentaux d’aider financièrement ce peuple Africain qu’ils ont eux-mêmes pillé . Une belle façon bien connue de prendre les peuples pour des idiots .


  • Pays de merde...Mais tout le monde parle comme ça ! Suffit de ne pas se faire balancer, vous croyez que Hillary Clinton parlait comment de la Libye avant de la bombarder...


  • Il a raison. cent fois raison. Seul l’Africain sauvera l’Africain

     

  • Désindustrialisations massive, éclatement éventuel du dollar et sa fin comme devise internationale, chômage de masse, billet alimentation subventionné pour 1/3 de la population, immigration de masse, democracy bananière où les politiciens sont aussi cupides et corrompus que leurs homologues africains, infrastructure “de merde”, force armée épuisée et dilapidée, flingue a go go, destruction de l’environment du pays et de la santé de la population.(respiration) Perte complète de valeur et de moralité, ne laissant place qu’au profit, à l’hédonisme et à un déclin intellectuel et anthropologique contagieux qui se propage a travers le monde (ultraliberalism, LGBT,feminisation, pornographie, hiphop et autre sous culture de débiles, victimisation.....).
    Franchement, les US devraient plutôt commencer à regarder chez eux car le ”trou de merde” ou “trou perdu”, ils en sont pas très loin.


  • Voilà un Africain qui parle en Homme, appelant à la responsabilité personnelle. Ca nous change de la sempiternelle pleurniche et des vociférations victimaires de gens qui, pour beaucoup au fond, se satisfont de ce qu’ils dénoncent, y trouvant une posture morale avantageuse, une arme de sidération et le moyen de réclamer la richesse qu’ils ne semblent pas disposés à produire avec l’effort et le changement de mentalité que cela impliquerait... C’est une bonne piste pour commencer...


  • Erreur de traduction ou malin Plaisir.

    J’ai un doute car quand on lis certains tweet de l’Élysée.
    Mais en même temps quand on connaît la méchanceté de certains.


  • Shit hole : littéralement trou de merde, c’est-à-dire des latrines que l’on peut traduire en langage grossier par chiottes (trou dans lequel on chie).


  • Shithole. Le débat n’en finit pas mais j’y apporte mon grain de caca : c’est un endroit sale, déplaisant. Donc traduit en bon français, c’est bien un pays de merde. Quand vous entrez dans une maison sans dessus dessous, sale, genre trou à rats, vous dites : Merde, quel bordel, Eh bien en anglais vous auriez dit "What a shithouse".

     

    • Je n’ai jamais rencontré ce genre de mot en anglais. "Shitty house" à la rigueur, mais cela n’aurait pas nécessairement à voir avec la propreté de la maison, cela signifierait simplement que c’est une maison de merde en général (pas commode comme remarque, quand même !)

      Bref, le "shithole" présumé de Trump peut se comprendre comme un mélange entre "pays de merde" et "trou perdu". Moins vulgaire et violent que le premier mais toutefois plus significatif que le second.