Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Faut-il créer un ministère de la solitude en France ?

Le capitalisme est pervers : il défait les liens entre les hommes pour créer plus de pôles de consommation (car une famille ou un clan consomment moins que la somme des individus qui les compose) et ensuite, il vend du lien social aux hommes ainsi désunis.

Il gagne deux fois : une fois en brisant tous les collectifs possibles qui lui font obstacle, une seconde en comblant par la marchandise le manque affectif qu’il a produit. Le capitalisme crée indéniablement de la richesse, mais au prix d’une augmentation de la misère affective.

L’individu capitaliste – ou capitalistisé – perd spirituellement ce qu’il gagne matériellement. C’est un pacte avec le Diable. À chacun de trouver sa limite.

- La Rédaction d’E&R -

 


 

La Grande-Bretagne vient de créer un secrétariat d’État destiné à lutter contre la solitude. En Angleterre, 200 000 personnes passent souvent un mois sans parler à personne. Chez nous, ce n’est pas mieux : 300 000 personnes de plus de 60 ans sont en situation de « mort sociale ».

 

La « mort sociale », c’est une expression très violente, pour une situation qui l’est tout autant : pas d’amis, pas de famille, pas même de voisin à qui parler. Selon une étude de l’association Les Petits frères des pauvres, publiée fin septembre, 300 000 personnes de plus de 60 ans sont dans cette situation en France.

[...]

« Ce sujet n’a pas l’air d’intéresser le gouvernement »

« Au moment même où la Grande-Bretagne annonçait la nomination sur la lutte contre l’isolement, le ministère d’Agnès Buzyn annulait pour la quatrième fois son rendez-vous avec nous », déplore Armelle de Guibert, déléguée générale des Petits Frères des pauvres. « Ça se passe de commentaires, ça veut dire que ce sujet n’a pas l’air d’intéresser le gouvernement actuel. »

Lire l’article entier sur franceinter.fr

 

L’étude des Petits frères des pauvres :

 

L’émission de Flavie Flament sur RTL sur la solitude :

 

Un documentaire de 2006 sur la solitude, voulue ou pas :

Sur ce Système qui brise les collectifs, du couple à la famille,
lire chez Kontre Kulture

 

La solitude, une maladie moderne, voir sur E&R :

 






Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1887201
    Le 25 janvier à 21:45 par mik ezdanitoff
    Faut-il créer un ministère de la solitude en France ?

    "La solitude conserve neuf" Paul Léautaud.
    "Souffrir de la solitude, mauvais signe : je n’ai toujours souffert que de la multitude" Nietzsche

    Si on a un tempérament d’animal social, comme la majorité des gens, ça peut être une souffrance en effet, mais... si ce n’est pas le cas... j’avoue qu’on s’y complait sans problèmes. Au vu des emmerdes que procurent, par exemple, une vie de couple avec une grognasse (et tout ce qui va avec : supporter sa famille, ses amis crétins...), non , la solitude n’est pas une tare, loin s’en faut.
    Il reste évident cependant que le modèle familial traditionnel est ce qui doit être, mais dans une époque pourrie comme la nôtre, atteinte d’une telle gangrène, j’ai l’impression que ça n’existe plus que quand il y a argent.

     

    Répondre à ce message

  • #1887216
    Le 25 janvier à 21:59 par STEF de MARS
    Faut-il créer un ministère de la solitude en France ?

    On naît seul, et on meurt seul.

     

    Répondre à ce message

  • #1887268
    Le 25 janvier à 22:53 par Puzzleglobal
    Faut-il créer un ministère de la solitude en France ?

    Malheureusement,la limite est souvent atteinte quand il est trop tard,
    c’est à dire après avoir aveuglément ou par amour des siens mener un combat quotidien pour ramener la pitance,s’apercevoir paradoxalement que le fruit de nos efforts est parti avec le vent,puisqu’au final on se retrouve seul,sans reconnaissance
    avec le sentiment que sa vie durant,on s’est tué à la tâche pour rien !!!

     

    Répondre à ce message

  • #1887269
    Le 25 janvier à 22:54 par Pépé le Moko
    Faut-il créer un ministère de la solitude en France ?

    J’ai peur qu’il n’y ait pas de rustine miracle qu’on puisse mettre sur ce ( et beaucoup d’autres ) problème de société ... matérialiste ...

    C’est tout une refonte existentielle dont le système aurait besoin ...

     

    Répondre à ce message

  • #1887319
    Le 26 janvier à 00:11 par tito
    Faut-il créer un ministère de la solitude en France ?

    Certaines personnes, sombrant dans leur égoïsme, n’ont pas encore fait le tour d’elle même. On est beaucoup dans l’ego, l’auto-satisfaction de soi et dans le refus maladif d’aimer. Après, une fois le voile levé, on aborde le néant et la souffrance extrême de ne pas avoir vécu.

    On remarquera que les intervenants s’écoutent parler et n’ont rien à dire hormis s’analyser soit même. De plus, l’inversion typiquement satanique des valeurs positives (aider, c’est asservir ; être libre, c’est être seul ; ne pas être aimer, c’est être couragueux...)

     

    Répondre à ce message

    • #1887376
      Le 26 janvier à 01:54 par Arya
      Faut-il créer un ministère de la solitude en France ?

      Il y a du vrai, de mon avis ,dans ce que tu dis mais c’est un peu excessif , il faut bien comprendre , justement , qu’avec le caractère éprouvant voir désespérant de l’atmosphère du monde , aujourd’hui , chacun , du moins les plus sensibles , se replie et recherche en lui même . Le mode de vie ne se prête plus a la chaleur des relations et il y a tant de divergences , tant de poison dans les pensées, bref , il faut se protéger , surtout l’esprit , un peu comme si on est a deux doigts de la mort, là ou toute l’inutilité de la vie , tout le frivole , les relations illusoires , etc ne sont d’aucun secours . Pas de place pour les regrets non plus , c’est juste du poids mort . L’essentiel est d’être conscient de sa nature éternelle pure et transcendante et de se souvenir de Dieu .

       
    • #1887450
      Le 26 janvier à 08:31 par Vril society
      Faut-il créer un ministère de la solitude en France ?

      @ toto
      Ne pas avoir vécu ? J’ai énormément vécu, merci ,et je vis encore très bien sans souffrance particulière ,ni peur du néant que nous abordons tous un jour ou l’autre .
      La misère du couple et son néant quotidien , j’ai connu plusieurs fois , et merci, c’est pas ma tasse de thé . C’est ce qui m’a empéché de vivre justement et je ne regrette en aucune façon le fait d’y avoir totalement et définitivement échappé ,pour enfin exister
      .Je n’ai nul besoin d’une béquille pour mes vieux jours ,ni d’une prostitué gratuite à domicile ,ni d’une associée économique .Je tiens debout tout seul et les romans d’Amour ne me font pas envie ,car la plupart du temps on
      aime son compagnon,ou sa compagne comme on aime la tarte aux pommes ,on confond L’Amour et le plaisir ,les images de la famille baignant dans le bonheur grace à Moulinex c’est pas mon truc
      .L’Amour ne se rencontre pas à tous les coins de rue sauf dans les fantasmes consuméristes ou Romantiques .L’amitié est un sentiment beaucoup plus naturel et humain et de plus grande valeur à mes yeux
      Voilà ce que je vois moi dans ces assoces délétères : suicides ,meurtres , maltraitance ,asservissement , alcoolisme , et misère .Mais bon chacun son chemin de vie ,ceux qui trouvent leur bonheur dans "l’amour" tant mieux pour eux et ceux qui trouvent leur bonheur en collectionnant les Playmobils c’est tant mieux pour eux aussi !
      Les intervenants disent ce qu’ils ont envie de dire et s’ils s’analysent c’est parfait .
      Ils ne sont en tout cas pas dans le Jugement hatif et autoritaire Je plains ta moitié(si tu en as une ) qui doit supporter tes injonctions à Aimer à tout prix ,Qui et Quoi et pourquoi ? tu devrais faire ta propre analyse ...
      Les donneurs de leçons moralistes sont souvent des échaudés et des "Faites ce que je dis et faites pas ce que je fais " .

       
  • #1887352
    Le 26 janvier à 00:55 par Jean Le Chevalier
    Faut-il créer un ministère de la solitude en France ?

    Notre société ne respecte plus l’humain, la culture, la famille, les traditions...tout est broyé sur l’autel du Nouvel ordre Mondial, ce vampire, ce monstre matérialiste et luciférien...

     

    Répondre à ce message

  • #1887792
    Le 26 janvier à 18:45 par Stormhorse
    Faut-il créer un ministère de la solitude en France ?

    En France il y aurait un problème avec le vent, on penserait à créer un Ministère du Vent... il n’y a qu’un pas pour penser que tout ça c’est du vent.

    Maintenant que la société moderne (hypermarchande, jouissive et courtermiste) est allée s’immiscer dans les moindres interstices du social et de l’individuel pour détruire ce qui était traditionnellement stable et durable, on se pose des questions sur des remèdes aux symptômes de cette désagrégation.

     

    Répondre à ce message

  • #1887814
    Le 26 janvier à 19:44 par gloopy
    Faut-il créer un ministère de la solitude en France ?

    soyons très clair, l’oligarchie au pouvoir se fout complètement de nos petits vieux. on les laisse crever dans l’anonymat. où est le pognon pour aider les vieux ? pour la santé ? pour le maintient du lien social ? rien que dal. ah ça rapporte plus politiquement d’aller déverser des millions dans des projets à la con dans les ZEP où pire aller faire des guerres pitoyables et illégitimes. on ne respecte pas notre histoire, on ne respecte pas nos anciens... on ne mérite finalement pas grand chose de bon pour la suite. je ne souhaiterais donc pas de bonne année, car nous ne l’aurons pas et nous ne la méritons pas.

     

    Répondre à ce message

  • #1888048
    Le 27 janvier à 10:03 par Mongo Beti
    Faut-il créer un ministère de la solitude en France ?

    Ça me fait penser à tous les moralisateurs qui me tombent dessus : « ouaaaais tu veux pas faire d’enfants ? Tu n’as pas peur de finir tout seul ? C’est triste ! ».... eh ben, allez le dire à tous ces gens parents à qui les enfants ne viennent jamais rendre visite ...
    En plus de tuer les gens, le capitalisme enlève toute âme... « il y a pire que de mourir seul : mourir entouré et se sentir seul » (Robin Williams)

     

    Répondre à ce message

  • #1888217
    Le 27 janvier à 14:05 par Grindsel Tirédunevi
    Faut-il créer un ministère de la solitude en France ?

    - La solitude n’est pas forcément un mal, si c’est pour la consacrer à la méditation et la prière par exemple.

    - Les vieux qui souffrent de solitude, pour certains, récoltent ce qu’ils ont eux-même semé : génération "ni Dieu ni maître" vieillissante, consommateurs individualistes (une vie "boulot-bagnole-supermarché-télé" ne laissant guère de place pour l’échange social), anti-famille, anti-enfants (ayant eu eux-même peu d’enfants, s’en étant peu occupés, dans une optique peu familiale ; parfois ne supportant même pas les enfants)...

    - Une anecdote cruelle au sujet de la solitude : un couple anglais (dont la femme est d’origine française) bien inséré dans leur pays (ils sont entrepreneurs et propriétaires de leur maison), se fait voler ses affaires lors d’un voyage en France, et n’ayant pas de famille ni d’amis digne de ce nom pour les tirer rapidement d’affaire, ni, il faut le dire, la débrouillardise qu’aurait nécessité une situation à laquelle ils ne s’attendaient pas, se retrouve à mendier dans la foule anonyme et plus ou moins indifférente, pendant plus deux mois, pour refaire faire un passeport et se payer le billet retour. Cela se passe dans une gare d’une grande ville du Sud de la France, ils mendient et dorment sur place, au lieu même où ils sont fait voler leurs effets (croisant peut-être chaque jours leurs malfaiteurs). J’ai croisé la femme il y a qlq jours, ils devraient bientôt rentrer chez eux. Cette histoire parait incroyable, mais elle illustre bien le sujet de la solitude inhérente à ce modèle de société de consommateurs individualistes.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents