Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pédocriminalité : le parcours sordide d’un Français en Asie

Le "hurtcore", entre viol filmé et snuff movie

Accusé de dizaines de viols sur mineurs en Asie, Jean-Christophe Q. a passé près de deux mois en cavale avant d’être arrêté à Besançon. Pour ceux qui luttent contre l’exploitation sexuelle des enfants, il représente l’exemple type du prédateur « itinérant », qui s’attaque à des proies fragiles dans des pays instables.

 

Le 4 février dans la soirée, une équipe de policiers thaïlandais fait irruption dans la chambre 806 de l’hôtel Rachada, un bloc anonyme de standing moyen, doté de discrets escaliers de service à l’arrière, dans un quartier populaire de Bangkok. Ils y trouvent Jean-Christophe Q., un professeur de français de 51 ans, avec deux enfants de 13 et 14 ans, dont l’un est à demi nu. Deux caméras, une grande sur pied en face du lit, une petite sur la tête de lit, des préservatifs, des plaquettes de Viagra générique. Sur l’ordinateur de l’homme, des centaines d’images pédopornographiques, viols et agressions réalisés par lui et par d’autres. « Le contenu des clips ne laisse aucun doute », estime le capitaine de police en charge de son interrogatoire au commissariat de Sutthisan.

[...]

Jean-Christophe Q. incarne l’exemple type du « pédocriminel itinérant », un homme qui, afin de minimiser les risques pris en abusant d’enfants dans un environnement familier, voyage pour assouvir ses fantasmes. « Certains se déplacent ponctuellement pendant leurs vacances, d’autres cherchent à s’établir plus longuement, le plus souvent dans le milieu des ONG et des systèmes éducatifs », explique Marie-Laure Lemineur, directrice des programmes de l’association internationale Ecpat, qui lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants. Au cours des trois décennies qu’il a passées en Asie du Sud-Est, l’homme a enseigné le français à Penang en Malaisie, en Thaïlande, à Singapour… Il parlait assez bien plusieurs langues locales, se déplaçait dans la région lors de chacun de ses congés et quasiment tous les week-ends. Ses cibles : des garçons de 11 à 15 ans, abordés dans des lieux publics et avec lesquels il restait en contact entre deux séjours via les réseaux sociaux.

À Bangkok, ses victimes viennent du quartier de Huai Khwang, l’un des plus pauvres du centre-ville, où on voit encore des enfants sniffer de la colle dans les rues. Rencontré chez lui, au fond d’une ruelle insalubre, le petit Nong Pet, malingre, les bras et les jambes constellés de cicatrices, s’inquiète de savoir ce qui va arriver à son « ami J-C » qui est « généreux et s’occupe de nous ». Il recevait 25 euros pour une fellation subie, 50 si c’était lui qui s’exécutait. La première fois que Jean-Christophe Q. l’a fait monter dans sa chambre, il avait 11 ans. Puis, à la demande du Français, il a entraîné trois copains dans la combine. Déscolarisé, il raconte : « Mon père m’a tabassé et m’a interdit de sortir de la maison. »

[...]

Les évolutions technologiques permettent aussi de nouvelles cruautés. L’amélioration de la qualité de connexion en Asie et l’effervescence des tchats vidéo (Skype, Facetime, WeChat…) ont abouti à l’émergence du phénomène d’abus par live-streaming : un échange vidéo entre un pédocriminel resté dans son pays d’origine et un intermédiaire sur place qui réalise ses fantasmes sur un enfant, parfois jusqu’au viol. Avec une infinité de scénarios possibles, il s’agit donc de « commanditer le viol d’un enfant depuis le confort de son canapé, à l’abri derrière son écran d’ordinateur », résume le commissaire français Yann Le Goff, basé à Singapour. L’intermédiaire est souvent une femme, parfois une mère. Les échanges sont en direct, cryptés, et il est difficile d’en avoir une preuve une fois la connexion coupée. Le live-streaming qui met en scène des mineurs explose, notamment aux Philippines, où participent des familles entières, parfois plusieurs par quartier.

« Il existe des petites communautés atomisées de pédocriminels qui échangent beaucoup d’informations sur les forums, explique Marie-Laure Lemineur. Comment approcher les enfants, s’assurer de leur silence, que faire en cas d’arrestation… Ce sont de véritables manuels. »

[...]

Pour l’instant, le visionnage en direct d’un abus sexuel est considéré comme complicité de viol. Pour les policiers spécialisés, « il doit être jugé comme un viol ». La distance physique, culturelle, émotionnelle avec ces enfants de contrées lointaines permet de déshumaniser et de grimper dans l’horreur, comme l’a récemment démontré l’affaire Peter Scully aux Philippines. L’homme d’affaires australien de 56 ans réalisait des films « hurtcore », un marché de niche qui se spécialise dans la souffrance physique d’enfants très jeunes. Le film La Destruction de Daisy, qui montrait des tortures sexuelles extrêmes sur un bébé de 18 mois, était vendu sur les réseaux jusqu’à 10 000 dollars (9 000 euros).

Il faisait réaliser ces tortures par ses « petites amies », deux ados qui vivaient avec lui et qu’il violait régulièrement. Scully se procurait des enfants auprès de mères célibataires sur la promesse d’une bonne éducation pour leur progéniture. Au cours de ces tournages, une petite fille de 11 ans est morte sous les tortures. Son corps a été retrouvé près de la maison de l’Australien, les membres coupés : l’une des ados affirme qu’il a filmé l’assassinat mais la vidéo n’a jamais été retrouvée.

Lire l’article entier sur liberation.fr

 

Un enseignant français Yves-Marie Lepetit était arrêté en Thaïlande en 2015 :

 

Le magazine hebdomadaire de TF1 Sept à huit donne le nom de l’enseignant français arrêté en 2019 :

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Qu’il est malheureux que certains ne comprennent pas que le corps humain est un outil capable d’oeuvres grandement nobles ou bassement ignobles, comme un couteau pouvant partager du pain ou tuer un innocent....

     

    • Le pain ça se rompt !


    • #2301311

      Qui ne comprend pas ca ? Tout le monde sait qu’un couteau peux couper une tranche de pain ou tuer un être vivant , de la même manière on peut user de son corps en bien ou en mal . Le reste est une question de choix , de conditionnement , de vertu ou de perversité et parfois pire , d’opportunité . Dans ce monde il semble qu’il n’y est aucune limite dans la perversité, la cruauté et l’horreur et c’est la concupiscence seule qui en est la cause réduite au sexe ou élargie au pouvoir et a la domination .


    • Pôvre merde . Va en enfer !


    • #2301479

      quand je fais tomber un outl par terre j’ai pas mal et ma conscience n’est pas en alerte . quand je me blesse j’ai mal et quand je blesse quelqu’un ma conscience me rattrape.
      le corps n’est pas un outil .


    • @le bonze de bilbao
      Le corps n’est qu’une carapace qui protège notre être intime, il peut se transformer en monstre et c’est bel et bien l’intime le donneur d’ordre. Nous ne pouvons pas tolérer ces individus criminels dont l’intérieur est souillé de par la perversité, nos âmes les rejettent naturellement, et notre justice avant celle de Dieu se doit de les mettre hors d’état de nuire, enfermement à vie, peine de mort dans la quinzaine lorsqu’il y a flagrant délit. Il faut penser aux victimes potentiels, c’est la seule raison d’être d’une prévention ou je ne sais quel programme débile d’insertion pondus par des gens très loin de la violence et des malheureux que génèrent ces monstres par leurs obsessions malsaines.


  • #2301277

    La peine de mort serait encore une sanction trop douce pour ce genre de déchet infra-humain.
    Il y a quelques années je bossais dans la restauration avec un collègue d’origine salvadorienne et il m’avait expliqué que dans son village natal une chasse à l’homme avait éclaté suite à la découverte de plusieurs petites filles retrouvées violées et en état de choc ; les villageois s’étaient fait justice eux-mêmes en retrouvant le violeur présumé pour lui infliger une peine médiévale : le type était maintenu allongé sur le dos avec 2 personnes de chaque côté qui maintenaient une pression sur ses rotules avec leurs pieds de sorte à ce que le supplicié garde les jambes écartées puis on amenait des pitbulls qui lui bouffait littéralement les organes génitaux.
    Je pense sincèrement que c’est ce genre de peines que nous devrions appliquer à ces ordures.

     

    • #2301305

      Trop gentil comme procédé.


    • Certes, mais il faut quand même s’assurer que le "violeur présumé" soit coupable...


    • etre présumé coupable face a une foule .... souhaitons qu’il le fut réellement


    • Ça sert à quoi de torturer ces types à part à créer encore plus de monstres ? Il faut juste les tuer et ne plus jamais en parler, c’est le mieux qu’on puisse faire, croyez-moi...


    • A titre personnel, la peine de mort me suffirait. Très rapidement après le forfait.
      D’ailleurs, à ce sujet, je pense que les conneries de Badinter ( de mémoire, "La peine de mort n’a jamais empêché le moindre crime", ou quelque chose d’approchant ) étaient... des conneries. Et aujourd’hui, un rétablissement de la peine de mort aurait un effet choc dont je suis à peu près sûr qu’il ferait baisser le nombre de saloperies qui se commettent dans ce pays.

      Mais quoi qu’il en soit, ce n’est pas pour cette raison que je suis pour le rétablissement de la peine de mort. C’est parce qu’aujourd’hui, je pense qu’il y a certains actes ( ceux cités dans l’article, par exemple ) qui appellent une "peine capitale". Concept que je comprends maintenant. Pour des actes qui n’ont pas de rachat ou d’excuse possibles pour le coupable. Le gars a décidé de se mettre symboliquement en dehors de l’humanité par un ou des actes barbares ? Eradication. Pas de sensiblerie inutile. Assainissement de l’atmosphère.


    • La guillotine c’était rapide et propre, à la pointe de la technologie et de la morale en ce temps là.


    • Le problème de la peine de mort, messieurs, c’est que ça salit le groupe humain qui l’applique. Nul homme n’a l’autorité morale pour décider de la vie d’un autre.
      Le problème c’est qu’en effet ça ne dissuade pas les crimes. On peut voir ça comme une langue commune : « si tu tues tu seras tué » —-> « ok le langage commun c’est la violence mortelle. ».
      L’effet de menace existe mais il est marginal et ne compense pas le climat de violence crée. Et entre nous, la prison à vie est bien plus terrifiante.
      Non, la bonne solution c’est ce qu’on fait : découvrir, mettre à jour, dire, juger, condamner. C’est long, c’est frustrant, c’est imparfait, et ça s’appelle la civilisation.


  • Ce sujet a déjà été débattu sur ER, à travers la dénonciation des réseaux pédophiles et pédosatanistes.
    Au niveau des élites, l’acte en soi n’est pas nouveau.Toutes les saloperies possible ont été faîtes à toutes les époques.

    Ce qui change aujourd’hui à mon sens, c’est l’impact sur la culture de masse.
    Si l’on s’en réfère à Sade et l’adaptation de Pasolini, c’est l’aboutissement de la dynamique bourgeoise, son paroxysme.
    C’est ce qu’on vit aujourd’hui, la culture bourgeoise factice de masse sans pour autant posséder les moyens de production.
    Du foie gras de merde pour tous, du libertinage sans saveur pour tous, une surabondances de distractions bon marchés, de la came coupée en tout genre disponible au pied de ton immeuble.
    En somme l’emballage du monde bourgeois qui s’emmerde mais qui sont en réalité des palliatifs à nos sociétés modernes parce que contrairement aux bourgeois du XIXème il faut aller bosser le matin.

    Que Epstein tire des mômes est finalement une des suites logiques. La plus value se fait sur le travail humain exploité, ça fait longtemps qu’il a mis sa morale de côté.

    Le problème aujourd’hui avec la mondialisation (voir article ci dessus) et l’ère numérique c’est que ce qui était disponible pour les détenteurs du capital l’est pour la masse, en un clic ou un billet lors d’un voyage en Thaïlande.


  • #2301303

    J’dis rien j’vais être censuré.
    Mais ce genre de personne,je les dépecerés du p’tit orteil jusqu’au sommet du crane avec un canif rouillé.


  • « Jean-Christophe Q., un professeur de français de 51 ans... » né en 68, vive la Gôche cul turelle !


  • Mon Dieu, quelle horreur. C’est tellement horrible qu’il est difficile de se l’imaginer. Tortures sexuelles sur un bébé de 18 mois, mais...mais je comprends pourquoi Dieu a créé l’enfer.


  • The destruction of Daisy est un snuff et non un ’’hurtcore’’,c’est quoi ce terme que nous sort Libe ? Peter Scully est connu pour avoir realiser des snuff movie...

     

    • hurtcore : https://en.wikipedia.org/wiki/Hurtcore

      Bon de toute façon que ce soit hurtcore ou snuff, le résultat est le même, c’est de la dégueulasserie satanique, en lisant le papier, j’ai eu des haut-le-cœur !

      Certes, il faut savoir, il faut connaître et E&R partage et permet des prises de consciences, mais franchement, j’ai de plus en plus de mal à concevoir que des gens de la même espèce que moi en arrivent à ce genre de saloperies !

      Et mes connaissances sur le sujet ne sont aps très développées, mais ça suffit amplement à vraiment me faire sentir très mal à l’aise.

      Je repense aux explications de l’émission faits et documents sur l’affaire Epstein ( ne pas oublier de prononcer Epstiiiine), où M Soral avait expliqué son cheminement dans la connaissance de ces abominations, et combien ce fut perturbant, et quelques techniques de self-control, pour arriver à digérer ces choses.
      Les ayant en mémoire, je les applique, mais j’avoue que ce n’est pas facile.
      Nous avons tous des limites différentes, là à lire toutes ces choses, j’avoue que les miennes sont atteintes, et sans ces quelques techniques, c’est l’instinct primaire qui parle, et la volonté d’agir violemment envers de tels pervers.....
      Je me tourne souvent vers la musique, écouter quelque chose de beau m’aide à balayer cette fange.....
      Merci au site et aux équipes, car oui c’est ignoble, mais oui, il faut savoir, il faut connaître, il faut être conscient et ne pas se voiler la face, fermer les yeux ou enfuir sa tête dans le sable !


  • Si c’est bien l’hôtel en question, c’est loin d’être un bouge... Donc le monsieur ne cherchait même pas à se cacher.
    Ensuite, comme l’article l’indique, il s’agit -une fois de plus- d’un prof. Peut-être un adepte du vivrensemble et du mutlicuturalisme sans frontières ?
    Bref, vous voyez où je veux en venir. Pourquoi faire un article sur ce cas isolé quand ici on écarte les cuisses pour du migrant détraqué à la tonne venu nous "enrichir" de ses bienfaits ?
    En poussant le raisonnement plus loin, on peut même dire que ce prof participe à l’économie locale, bien d’avantage que les individus sus-mentionnés. C’est son prénom qui fait jouir "Libération" ?
    Et puis en réfléchissant encore un peu, si ce quidam peut se permettre cette activité, ça m’étonnerait qu’il soit le seul. Pendant qu’on amuse la galerie avec un richissime producteur de cinéma grossier et exhibitioniste (pas les moyens de se payer des escorts ? Bizarre), on voudrait nous faire croire que des gens qui ont tout pouvoir et tous moyens financiers d’assouvir leurs fantasmes ne fassent jamais partie du lot ?
    Si les pauvres y arrivent, alors les riches... Si c’est gens courent tant après le pouvoir et l’argent, ce n’est pas pour trousser bobonne devant la télé après avoir manger de la purée (cf. Epstein and Co.).
    On peut développer encore beaucoup d’aspects sur le sujet. Mais ça n’arrivera jamais dans Libération.


  • #2301351

    il en pense quoi frederic mittérand ????? du tourisme sexuel.....

    ...lui trouve même le moyen et la complicité de nos elites... de l idealiser sur les plateau de tv ...dans des livres... COMME UN COHN BENTIT ou un berger..(la petite lulu bande dessinée a vomir)

    haaaa là c est de l art....pardon j avais pas compris


  • C’est horrible, inimaginable . Comment peut on faire autant de mal à des gosses, des bébés ? Et ils viennent de voter la GPA, les cinglés qui sont au pouvoir .
    Quand va-t-on leurs faire la peau à toutes ces sous merdes diaboliques . Il faut afficher la tête de ces dégénérés partout où l’on peut le faire .
    Ils ne doivent plus jamais se sentir en sécurité .
    Ce monde me dégoûte, vivement le déluge qu’on remette les compteurs à zéro et ne pas oublier de faire des listes pour s’occuper des rescapés , ça pourra toujours servir le moment venu .
    Paix aux âmes de ces enfants, sacrifiés sur l’autel de l’horreur, le plus pervers et immonde.

     

    • @ odyssée

      Le mal n’a besoin que de l’inaction des gens de bien.

      "Inconsciemment" la majorité des Français se disent : bah ce n’est qu’un déséquilibré isolé qui est parti dans un pays arriéré pour assouvir ses penchants, moi je vis dans une petite bourgade assez tranquille, ce soir monsieur le maire propose une soirée "musiques du monde" à la salle des fêtes, je vais sûrement y faire un tour avec les enfants (en vrai pour bien montrer à ma vieille peau de voisine que moi aussi, je m’implique dans la vie de la commune). Mon maire, il fait un travail formidable et puis il est toujours bien aimable quand je passe voir ma femme qui bosse à la mairie. Je pense que je revoterais pour lui, oublions vite cette mauvaise nouvelle.

      La France : pays de collabos ... depuis 1789.


  • #2301421
    le 18/10/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Pédocriminalité : le parcours sordide d’un Français en Asie

    c’est horrible

    s’en prendre à des enfants,
    c’est la frontière qu’’il faut jamais dépasser

    tu fais ce que tu veux avec
    ceux qui ont voté pour Marine Le Pen
    mais tu touches pas aux gamins

    qu’est-ce que tu veux faire, avec un pt’it gosse ?

    c’est pas une personne adulte,
    qui pourrait s’en prendre à un môme ?

    je sais même pas pourquoi j’en parle

    y’a aucune justice,
    face à ces gens-là

    ils sont une négation de l’humanité

    à vomir
    je pensais pas que ça allait aussi loin

     

    • Dans l’horreur , il y avait (il y a ??) les chasses à l’homme (ou à la jeune fille ou à l’enfant), dans les immenses propriétés de milliardaires et notamment celle de la famille Bush. Les chasseurs à cheval avec des chiens et les chassé(e)s nus comme des vers...
      La police n’ira jamais dans ce genre de propriétés, les bouges de Thailande c’est plus dans leurs cordes...


  • le parcours sordide d’un couple d’americain au usa
    https://www.youtube.com/watch?v=YqV...


  • pathologie de cul mêlée à la technologie, des névrosés de masse, désaliénez-vous bordel !(sauvez votre âme pauvre pêcheurs)


  • #2301507

    Esclave de la chaire, du mal et du vice. il va s’amuser maintenant dans les prisons Thai. il parait que ce n’est pas tip top et qu’ils ne séparent pas trop les locaux des étrangers. il devrait emmener de la vaseline.

    j’espère qu’un jour ce genre de crapules seront arrêtés dans cet autre Eldorado de pédophiles qu’est devenu le Maroc.


  • Si vous pouvez y penser alors quelqu’un l’a surement déjà fait... En pire...

    Vous voyez il y a eu un article de futurologie (sans intérêt) relayé sur ER, il y a un an ou deux. Moi j’avais dis dans les commentaires que malgré la robotisation, le transhumanisme, etc, il y aurait toujours une utilité pour la chaire humaine. J’avais dû parler de combats de gladiateurs ou ce genre de truc, mais c’était vraiment la version soft car je ne voulais pas trop vous effrayer... Bref, bonne chance à tous pour l’avenir...


  • Ouais d’accord, mais il m’était arrivé plusieurs fois que certains gosses ouvrent ma braguette et commencent à me chatouiller : je réagissais de manière différente selon les circonstances mais leur désir me posait un problème. Je leur demandais : ’pourquoi ne jouez-vous pas ensemble, pourquoi vous m’avez choisi, moi, et pas les autres gosses ?’ Mais s’ils insistaient, je les caressais quand même.


  • Et là on peut parler de déviance ? Ou les LGBTZOOINCEST+ vont encore hurler à la discrimination ?


  • #2301553

    j’évite généralement les articles sur ce sujet, car chaque fois ça me laisse dégouté et aussi salit , car ça va tjrs plus loin que le pire que je puisse imaginer, et de lire ces horreurs , je voudrais qu’elles ressortent de mon cerveau, en même temps se voiler la face , faire l’autruche n’est pas possible , il faut combattre ce mal absolu et pour cela , il faut savoir que ça existe ailleurs que dans les pires films d’horreurs, dont je suis pas fan , non plus...c’est juste à vomir...et ces connards de merdias nous parlent de libérer un marc dutroux comme si de rien n’était, parce c’est son droit de conditionnelle...dégouté


  • La peine de mort pour les pédophiles !


  • TF1 fait ce reportage pour aider à dissoudre dans l’air du temps la partie française de l’affaire Epstein ???


  • Il a dû être influencé par les nombreux fm qui passent en boucle dans les merdias genre Frédo, Dany, Jack, Thierry, Michel, etc etc etc
    Vous comprenez ma bonne dame, quand des élites le font là c’est normal, ce sont des gens heu "différents", ils sont pas comme nous, peuvent pas faire pareil quoi.
    Mais là si chacun en faisait autant, ce serait l’anarchie !


  • #2301593

    Un pédophile s’est pendu ce matin dans sa cellule. On l’accusait d’être prof de maths...


  • Pour les républicains fragiles, il n’y a pas de lien entre homosexualisme et pédolagnie, sauf que :



    Ses cibles : des garçons de 11 à 15 ans




    Sans commentaire.

     

    • Hé oui. PD, pédé, pédéraste, homme attiré par les jeunes garçons.
      J’aimerai bien connaître la proportion de victimes masculines parmi les viols pédophiles.
      Comme l’avait proposé une fois A. Soral, #balancetongay


  • tf1 ne fait pas son devoir de mémoire et d’enquétes epstein.

    epstein le violeur de gosses avec ses potos du show biz c’est complotiste ?


  • GERBANT


  • Il faut tout simplement tuer ces dégénérés.
    La prison ne sert à rien, lorsqu’ils sortent, ils recommencent !.
    Il est impératif de rechercher les acheteurs de ces films ignobles et les tuer aussi.

     

    • Tous les gens qu’il faudrait tuer pour d’autres crimes aussi, je crois que la moitié de la planète y passerait.

      Mais ça serait bien.


    • S’il y a bien deux choses que Le Tout Puissant ne pardonne pas , ce sont la pédophilie et le meurtre. N’employons pas un remède aussi mauvais que le mal...
      Le fléau de la pédomanie se réglera le jour où les nations se reprendrons en main et où nous serons capable de tenir enfermé définitivement les grands criminels.


  • La Thaïlande devrait appliquer la peine de mort pour ces déchets comme c’est le cas pour le trafic de drogue. Malheureusement le business dégueulasse de la prostitution est rentable, doit impliquer probablement aussi certaines personnes haut placées et de ce fait l’action des autorités n’est pas à la hauteur du phénomène et manque de vigueur.
    On remarquera une surprenante nouveauté dans cet article du Figaro : tout tranquillou on nous dit que l’on fait des films où l’on massacre des enfants ! Il n’y a pas si longtemps quand nous révélions l’existence de ces saloperies on était traité de complotiste ! Les choses avancent ! A petits pas mais elles avancent !

     

    • #2302340

      Elles n’avancent pas. Le seul français dont le journal se fait l’écho, a été arrêté en Thaïlande et y passe à la télé comme un trophée... Ça serait pas plus simple d’en chopper ici ?

      Mais non ces abjections n’existent pas ici. La seule dont on a parlé, c’était pour parler de fiasco judiciaire et décrédibiliser la parole des enfants.

      C’est bizarre mais quelque chose me dit que ça a pas dû toucher des masses la Birmanie du temps de la "junte" ou même la Corée du Nord... Ca touche la Thaïlande, le Cambodge, la Corée du Sud...

      Quelqu’un a une explication ?


    • #2302557
      le 20/10/2019 par alderic-dit-le-microbe
      Pédocriminalité : le parcours sordide d’un Français en Asie

      Non, ici, la pédophilie est promue. Les frères baladent Greta Thunberg au sein de toutes les institutions . . .



  • Il existe des petites communautés atomisées de pédocriminels



    Atomisées ? Quel foutage de gueule que d’affirmer cela ! Un tel business est tout sauf atomisé mais parfaitement structuré et d’une grande efficacité et ceci d’autant plus qu’il implique et est soutenu par des fous qui ont noyauté les hautes instances internationales. Les recommandation de l’OMS/ONU sur l’éducation à la sexualité et les prétendus droits sexuels des enfants c’est de la pédophilie pure et simple et cela émane des plus grandes organisations internationales !

     

    • Elle m’avait échappé celle-là !



      Les recommandation de l’OMS/ONU sur l’éducation à la sexualité et les prétendus droits sexuels des enfants c’est de la pédophilie pure et simple et cela émane des plus grandes organisations internationales !



      Tout lecteurs interpellé par cette phrase doit écouter Marion Sigaut sur les droits sexuels. Attention : préparation psychologique de rigueur, surtout si vous avez des gosses.


  • On ne devrait jamais parler de "pédophilie" lorsqu’on évoque des crimes et agressions sexuelles d’adultes sur des mineurs car en grec "pédo" signifie enfant et "philie" (philia) signifie amitié/amour. Le terme de pedocriminel est beaucoup plus juste et approprié à l’abjection que font subir ces criminels à ces enfants ou adolescents. Les appeler pedophile c’est encore être trop indulgent avec ces monstres je trouve... comme s’il était question d’amitié ou d’amour pour les enfants qu’ils détruisent.

     

    • Tout à fait exact,les mots ont leur importance, les mots sont un pouvoir ; les seuls pédophiles devraient être les parents ; j’enrage quand je vois ce mot "pédophilie" appliqué à des violeurs d’enfants, j’en suis venu à la conclusion que c’était fait exprès (ça vient des médias forcément) que ça permettait "d’adoucir" et ça enlève aux parents leur fonction qui est d’aimer leurs enfants ; le pire c’est les petits perroquets du net qui reprennent ce terme sans réfléchir au sens.
      Abuser d’un enfant c’est un crime donc le mot est "pédocriminel" voir "pédosexuel" , Serge de Beketch disait "pédoman" ; mais pitié arrêter d’employer ce mot "pédophile" .Abuser d’un enfant c’est de la pédocriminalité ; point.

       

    • Je suis irréligieux, mais le concept d’un châtiment éternel conviendrait parfaitement à ces ordures. Par contre la justice terrienne doit prendre en compte la possibilité d’existence d’un réseau, appliquer la peine de mort sur certains cas comme le tourisme pédophile ou lors d’implication de figures politiques peut s’avérer contre-productif, garder ces crapules en milieu austère et les couper du monde façon cachot médiévale est une piste à explorer à fin de les faire craquer, avouer tous leurs crimes, et possiblement dénoncer leurs complices.


    • en thailande cest la peine de mort pour du canabis...pourquoi ils sont encore en vie ces dechets...y a pas de peine assez lourde je les ferais fondre dans l’acide des pieds a la tete tres lentement

       

    • Internet n’arrange pas les choses avec toute cette pornographie déviante hyper accessible. Mieux vaut casser son smartphone son ordi pour vivre sain.


    • libération ferait bien de faire une enquéte sur des cas comme epstein au lieu de faire les gros détectives sur cet arriéré sexuel .
      quand je vois ce genre de procédés alors qu’il y a l’affaire epstein en ce momment , je ne peux que penser que libération étouffe l’affaire epstein à sa maniére , en diluant dans la masse .
      un petit pedo pour un grand journal c’est suspect, alors que les petits youtubeurs s’occupent des gros réseaux de pedos...

      libération de pedocriminels haut fonctionnaires ?


    • « un professeur de français... »
      Quand je lis ça je me dis que, vraiment, faut arrêter avec la pédomanie dans l’Église : les pédos, on les trouve aussi dans l’Éducation Nationale, les colonies de vacances, les clubs de sports et j’en passe, bref, dans tous les boulots au contact des gosses sont des niches potentielles.

      « ...de 51 ans »
      2019 − 51 = 1968
      Fin de ma plaidoirie.


    • Selon Frédéric Mitterrand "au dessus de 14ans c’est dégueulasse", mais aux Philippines, je donne pas cher de leur peau si ils s’y font choper.
      C’est ce qu’il adviendrait des types comme eux qui serait dégueulasse avec Duterte. et t’aurais toutes les associations droit-de-l’hommistes homosexualistes pour tenter de les sauver du "méchant fasciste anti pédo".


    • #2302533
      le 20/10/2019 par Démocrate participatif
      Pédocriminalité : le parcours sordide d’un Français en Asie

      Article de Libération qui dans des jeunes années militait activement 0pour la pédophilie.


    • #2302785

      Punaise des gars comme ça.. à poil, les mains attachées dans le dos , badigeonné de confiture ,de graisse de canard ,une incision sous les burnes et dans un parc ,avec 4 truies et 1 verra affamés depuis quelques jours, le tout diffusé à l’intention des pédophiles, ça en calmerait pas mal
      Saloperie de pédophiles


Commentaires suivants