Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pierre Ménès répond à Thuram en évoquant le racisme anti-Blanc dans le foot

Après l’incendie provoqué par les propos de Lilian Thuram sur « le racisme de la culture blanche », le journaliste sportif Pierre Ménès a relancé la polémique en dénonçant le « racisme anti-Blanc » dans les clubs de foot de banlieue.

 

Le football « black blanc beur », une utopie définitivement morte et enterrée ? C’est en substance la question soulevée par la nouvelle polémique lancée par le journaliste sportif Pierre Ménès.

Invité à réagir aux propos controversés de l’ancien champion du monde Lilian Thuram – qui avait suggéré un racisme consubstantiel à la « culture blanche » pour expliquer les cris de singe de certains supporters italiens envers les joueurs noirs – Pierre Ménès a de son côté évoqué le « racisme anti-Blanc » qui serait, selon lui, monnaie courante dans les clubs de banlieue française.

« Moi, il y a quelque chose qui me gène toujours dans le discours de Thuram, c’est que quand il parle de racisme, il parle toujours du racisme contre les Noirs [...] le vrai problème en tout cas en France, dans le foot, c’est le racisme anti-Blanc », a déclaré le journaliste de Canal+ en direct sur Cnews le 7 septembre. Et d’étayer ensuite son discours par une anecdote personnelle :

« J’ai essayé de mettre mon fils au foot. Il n’avait aucun talent. Mais au bout de deux fois, il a voulu arrêter. Il m’a dit : "Papa on ne me parle pas, on ne me dit pas bonjour, on ne joue pas avec moi, on ne prend pas la douche avec moi". »

 

 

Pierre Ménès, célèbre pour sa parole libre dans le monde du football, a par ailleurs invité les téléspectateurs à « aller faire le tour des matchs en région parisienne le week-end », pour constater la composition des équipes. « Allez voir ces match-là, et comptez les blancs sur le terrain. En général, il y a le gardien de but et l’arrière droit », a-t-il ajouté.

 

Sur Twitter, entre « soutien total » et ironie

Immédiatement après leur diffusion, les propos du commentateur sportif ont suscité indignation et soutien surs la toile.

« Soutien total au courageux [Pierre Ménès] qui est pris pour cible pour avoir dénoncé le [racisme anti-Blanc] dans le domaine du football. Le racisme anti-blanc est le sujet le plus tabou de France ! », a notamment tweeté Laurent de Béchade, le cofondateur de l’Organisation de Lutte contre le racisme anti-blanc (OLRA).

« Nier le [racisme anti-Blanc], alors qu’il est évident dans certains quartiers, cache toujours quelque chose de malsain, qui a à voir avec un ressentiment, une haine de la France ou de soi », a commenté dans la même veine l’ancien frontiste et président du parti Les Patriotes, Florian Philippot.

La militante antiraciste controversée Rokhaya Diallo s’est quant à elle moquée des propos du journaliste qui « reconnaît lui-même que son fils n’a aucun talent en foot et s’étonne que personne ne lui passe le ballon ». « C’est ça le racisme anti-Blanc ? », a-t-elle questionné plus loin.

« Pierre Ménès est une personne raciste convaincue. Je l’ai subi au quotidien. Je ne découvre absolument rien aujourd’hui, et vous ne devriez pas non plus », a déclaré pour sa part le journaliste sportif Emmanuel Trumer à l’égard de son confrère.

Depuis plusieurs années, le football – aussi bien professionnel qu’amateur – semble catalyser les tentions liées à la pression migratoire en France. Ces polémiques font régulièrement la une des médias, comme lors des célébrations des victoires de l’Algérie à la Coupe d’Afrique des nations (CAN). Les questions identitaires ne sont pas les seules à toucher ce milieu qui est actuellement dans le collimateur du gouvernement en raison de l’homophobie supposée d’une partie des supporters.

En lien, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

154 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La progressiste Rokhaya approuve le fait qu’on laisse un enfant sur le côté dans un club de foot ? Pour elle il y a donc des justifications possibles au harcèlement scolaire, cette "femme"est a gerber.
    Quand à sa réponse je lui rétorquerais simplement :
    Hé Rokhaya, t’as aucun talent non plus et t’es bien passée à la télé".

     

    • Tel une danaïde aux Enfers, cette dame semble vouée, condamnée à déverser la haine, depuis sa conception peut-être ; l’inépuisable haine de soi, celle dont elle accuse les autres ( blancs ) depuis des années, et qui finit par la rendre détestable donc crédible pour elle-même et tellement utile à la mauvaise foi de la bien-pensance ; la haine c’est son moteur, la ligne de son " job ", le commerce qui paye, son addiction, sa raison de vivre, son oxygène, l’amour de sa vie c’est l’amour de la haine, la haine de l’amour.
      Un sage de je ne sais où et je ne sais quand aurait dit : " Dieu m’a demandé d’aimer mon pire ennemi, je me suis aimé à l’infini ".
      Et le Christ, lui, a dit : " Aime ton prochain comme toi-même " ; mais un jour il a dit aussi : " Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil à toi ! ".
      Pour finir, à divers degrés ; qui n’est pas concerné par tout ça, ? Pas si simple.


  • Français d’origine maghrébine ayant grandi dans le 93 j’ai joué au foot en amateur de 12 à 33 ans, je peux vous assurer que le racisme anti blanc à toujours existé. La majorité des joueurs (très flagrant en moins de 13 ou moins de 15) étaient des noirs de 1m70 quand les autres moi compris plafonnions à 1m40 ou 50 !! .Autant vous dire que les "petits blancs" ne se sentaient pas à l’aise dans le vestiaire. Ajoutez à ça les railleries communautaires, le ramadan, les vols de goûters... Les mecs venaient 1 mois et se barraient. Pour en renenir à Thuram, excellent footballeur, il a joué à Parme fin des années 90 quand le racisme en Italie dans les stades était à son paroxysme. J’ai l’impression qu’il parlait moins à l’époque où les millions qu’il touchait chaque année devait le faire relativiser...
    Amicalement


  • Tiens j’ai été voir le twitter d’Emmanuel Trumer, probable membre de la communauté organisée, qui écrit ceci :

    Emmanuel Trumer
    @EmmanuelTrumer
    ·
    8h
    « Les juifs ne travaillent pas le vendredi C’est chiant » « bougnoule » pour les origines de ma mère, ou encore « les gays dans le foot c’est delicat » parce que je ne couchais pas avec les filles qu’il me présentait. Des choses comme ça au quotidien, sympa non ?

     

  • Voir aussi sur YouTube :
    Dugarry clash Thuram, à 2´50"

     

  • Les faits sont têtus...
    Regardez les compositions d’équipe des ligues 1 et 2 en France (on va s’arrêter là).
    Regardez les photos des équipes de l’INF Clairefontaine par catégories d’âges (disponibles sur internet,, il suffit de chercher).
    Le reste, c’est de l’enfumage !

     

    • Les faits ? Quelle est votre explication sociologique ?! En Grande école il y a moins de sénégalais alors ça s’explique par un racisme anti-gringalet ? Il y a une ambiance banlieue anti-blancs et des blancs sont moins à l’aise.. alors ils ne s’investissent pas dans ces sports ? J’ai du mal à y croire... C’est comme si la France n’était que Paris et sa banlieue et aucune villes de provinces, aucuns villages..

      À la base je suis une bille au foot-ball et comme ça joue avec un ballon mon niveau de précision n’est pas adapté...

      Trêve de plaisanterie... lorsqu’on touche au ballon ça se voit dès l’age de six ans et n’importe quel entraineur fera des mains et des pieds pour intégrer un gamin qui est doué... Bon les mains c’est interdit mais vous comprenez l’idée. J’ai du mal également à croire que le foot n’intéresse pas les jeunes...

      Après si effectivement, les africains peuvent être plus précoces et plus musculaires peut être que le choix des sélectionneurs est influencés par ces caractéristiques qui mettrait en désavantage des profils moins musculaire. Mais dire qu’ils ne jouent pas... qu’ils ne percent pas.. parce qu’ils sont victimes de racisme anti-blancs mérite tout de même un début de preuve.

      Et non pas prétendre que les faits parlent d’eux-mêmes... à moins de vouloir insulter les sciences sociales...


    • @peter
      Est-ce que j’ai avancé une explication sociologique (science molle par excellence à laquelle on peut faire dire tout et son contraire... et on ne s’en prive pas)...
      Devant une affirmation de M. Thuram, je donne une sorte de contre-exemple dans son domaine de prédilection à lui...
      Pour le reste chacun pense ce qu’il veut !
      Un autre constat factuel : l’Allemagne et l’Italie n’ont pas eu besoin d’apport culturel extérieur pour être titrés champion du monde à 4 ou 5 reprises...


    • @yul,

      Effectivement, chacun pense ce qu’il veut... mais vous avez compris que j’ai eu du mal à déterminer ce que vous pensiez ! Rien de mal non plus. C’est sans malice que je vous dit ça.

      Quant à l’apport culturel extérieur franchement je ne vois pas. Si on est croyant, et c’est mon cas, on ne pense pas que Dieu aurait défavorisé un peuple par rapport à un autre. Peut être un peu plus de talent là qu’autre part ; et là encore, très difficile à établir.

      Je n’ai jamais dit que la sélection était pertinente.. bien sur elle doit l’etre selon leur stratégie c’est tout de même leur boulot.. Mais nous savons qu’un petit joueur français européen a été mis à l’écart et finalement à réussi à intégrer l’equipe de France. Est ce que le retour sur investissement est plus important lorsqu’ils choisissent des grosses musculatures ? Probably... C’est moins un truc d’artistes ? Ouais mais y’a plus de résultat sur les investissements concédés.. instinctivement, je crois que ça doit être un truc dans ce genre...

      La question il me semblait, c’était de savoir si leur absence en nombre (quoique relatif... hein) était lié à un racisme anti-blanc. Je le répète ça doit être mariginal car le talent se découvre très tôt et les entraîneurs gaga de foot ne laisse pas s’échapper un Platini. Après peut être que les perspectives de réussites par le foot et la pression de léntourage qui va avec doivent être plus importante.

      J’ai un ami sénégalais qui était un futur talent au basket... les entraineurs ne lui lâchait pas les baskets... Un autre blanc prolo de banlieue... l’encadrement du Rugby lui trouvait boulot appart et salle de fête pour un mariage qui stabiliserait l’enfant prodigue...
      Voila mon expérience perso... si il y a une ambiance peu propice selon vous, je demande à voir des preuves autres que la faible sélection de Blancos.

      Permettez moi une suggestion puisque vous pensez la sociologie être une science trop molle.. Si l’équipe d’Allemagne était faites de non-allemands ethniquement parlant mais avec des talents... je suis persuadé qu’avec l’organazisation ils pourraient être les champions du monde. Après tout les nazis avec leur sens de la discipline et la rigueur, ils ont bien réussis à faire certaines guerres.

      J’ai beaucoup travailler avec des allemands et des néerlandais.... c’est vrai qu’on fait très fouillis c’est hyper culpabilisant... mais on doit bien avoir d’autres qualités. Sur le résultat final on se défends plus que bien.


    • @peter
      salut gars !
      Bon mon premier commentaire était surtout destiné à montrer que non, décidément, les français ne sont pas racistes (as-tu eu la curiosité d’aller voir sur le site de l’INF Clairefontaine ?)...
      Concernant le racisme anti-blanc précisément, je pense que c’est lié à une constante ethnologique : on préfère, à priori, les gens qui nous ressemblent (cela a été prouvé par des études, bien entendu fort peu diffusées, chez des enfants de 2/3 ans... un article avait été relayé par E&R à ce sujet).
      Donc, finalement, cela ne poserait pas de problème en soi si... cela se passait ailleurs qu’en France (le véritable problème est là) !
      Mon expérience sur le sujet basée plutôt sur les maghrébins (question de génération et de lieu d’habitation) mais la problématique est sans doute la même...
      Ce qui ne m’a pas empêché de trouver parmi la communauté algérienne le pote de ma vie (mon frère de choix)... et d’avoir eu beaucoup de problèmes avec d’autres !


    • @Yul,
      salut l’ami,
      il semblerait que le terme de discrimination soit bien plus approprié que racisme anti-blanc. Car effectivement ceux qui ont pu discriminer sur ce que tu pense être en rapport avec ta culture familiale peuvent avoir des amis blancs voire des copines blanches.

      La discrimination est effectivement difficile à nier. Les mecs de banlieue pouvant montrer une hostilité envers des gens qui n’ont pas les codes. Longtemps ces codes n’étaient pas religieux... dans les années 80 milieux des années 90 un bon nombres des caïds de cités dont j’avais entendus parlé étaient français de souche. portugais, italiens, corses, éventuellement gitans. Peut être que cette hostilité a pris un caractère très ethnique dans des quartiers où les blancs sont devenus minoritaires.

      Adolescent, si j’étais dans un environnement j’utilisait le vocabulaire approprié. Avec les mecs de quartiers il s’agissait de connaître les derniers mots d’argot à la mode. Mais ça ne changeait pas de l’époque de Renaud avec le verlan et les mots d’argot permettant de différencier l’initié du profane.

      Pour draguer des petites bourgeoise... certains des potes devaient être exclus car en plus de l’argot de banlieue il fallait pourvoir avoir du vocabulaire... Adolescent j’avais l’air un peu con de ne pas comprendre lorsque ma petite copine me demanda si je trouvais sa réaction puérile...

      En tout cas, je compatis envers ceux qui doivent se taper les cas sociaux.. et mongolitos en tout genre. J’ai été privilégié dans ce sens, en ayant toujours été dans des bahuts à la campagne plutôt bourgeoise. Et je pense être plus la généralité que l’exception. Mais je comprends que dans certains environnements un blancos peut avoir la sensation qu’il y a à tout moment cette excuse qui peut être utilisé par un prédateur.


  • Peut-être à très haut niveau alors parce que moi je n’ai jamais été victime de « racisme anti-blancs ». Ni dans le sport ni au travail, et pourtant j’ai fait des travaux manuels, où on croise très peu de blancs. (livraison, manutention... )

     

  • Voilà qui est dit et bien dit.

    En tout cas, Ménès nous avait habitués à pire....


  • Évidemment une télévision "honorable" ne pouvait pas permettre à un Français de RACE blanche, de tenir de tels propos, sans lui mettre, en guise de bâtons dans les roues, une pétasse blondasse (ou l’inverse) qui au quart-de-tour, sans même laisser son interlocuteur terminer sa phrase, se devait d’exprimer son indignation, comme une gerbe de vomi qu’elle n’aurait pu retenir, pour cause d’aigreurs chroniques d’estomac. Je rêve qu’un jour, un de ces invités bafoués, excédé par tant d’impolitesse, laisse filer une baffe salutaire dans la tronche de ces connasses. Histoire de leur rappeler les règles élémentaires d’un savoir-vivre, dont s’affranchissent trop souvent, les ilotes serviles de la (bonne) propagande. Seigneur, exaucez-moi !


  • Le journaliste sportif est impropre, journaliste du sport, c’est plus juste...

     

  • « J’ai essayé de mettre mon fils au foot. Il n’avait aucun talent. Mais au bout de deux fois, il a voulu arrêter. Il m’a dit : "Papa on ne me parle pas, on ne me dit pas bonjour, on ne joue pas avec moi, on ne prend pas la douche avec moi". »

    Ce n’est pas du racisme, c’est le comportement normal des enfants : la peur et le rejet de l’autre. Quand j’étais petit on faisait pareil avec les noirs, on se foutait d’eux, on les traitait de tous les noms... bah ! les enfants sont méchants entre eux.

     

    • Ha bon, tu faisais avec les noirs ? Tu les traitais de tous les noms... T’es bizarre toi.

      Sinon ne t’arrêtes pas aux exemples de Ménes. Cherche un peu


    • à la difference que quand tu étais ado tu ne le faisais plus... c est pas le cas avec les français de branches à 16/17/18 meme 25/30 ans cest la meme , de la simple méchanceté ben voyons.
      Si tu es un de souche convertit ca passe mieux mais c est pas encore ça..


    • Vous avez tous les trois raisons...
      C’est vrai qu’il y a un terreau favorable au racisme (dans tous les sens). Mais il est aussi vrai que les enfants peuvent s’avérer méchants et même cruels, presque par définition, car ils ne savent pas encore la souffrance que peuvent engendrer leurs mots ou leurs actes, chez les autres.
      C’est seulement lorsqu’ils en prennent conscience, qu’ils cessent d’être méchants de manière gratuite ; ils garderont alors cette faculté juste pour se défendre ou se venger.

      Je suis métis, ce qui équivaut à être vu comme un Noir dans un pays Européen, et être vu comme un Blanc dans un pays Africain. Il est arrivé quelque fois, au collège, qu’on se moque de moi en ce servant de cela comme argument (dans les 2 sens). Mais il faut bien avouer que j’ai fais pareil avec les autres... on est tous comme ça, quand on est gosse.

      Il y avait un gamin dans ma classe qui pesait + de 100 kilos, et tout le monde se moquait de son poids. Je faisais aussi partie de la Meute....
      Il y en avait un autre qui était grand, tout mince, et tellement efféminé que tout le monde le traitait d’homo, alors qu’en réalité, il était hétéro. Je faisais aussi partie de la Meute...
      Il y en avait un qui était haut comme 3 pommes, tout comme son père d’ailleurs, qu’on apercevait durant les réunions parents-professeurs. Il prenait cher croyez-moi, et pouvait se faire frapper par des types 2 classes en dessous de la sienne. Là aussi je faisais partie de la Meute....
      Un autre avait eu la malchance de naître avec un bec de lièvre et juste pour ça, personne ne l’approchait, etc... etc...

      Après m’être moqué d’eux comme tout le monde, ils sont tous devenus mes amis par la suite, car j’ai su dépassé les frontières de l’apparence, tout comme eux ont su le faire vis à vis de moi. Est-ce que ça m’a fait plus de mal d’être traité de singe, que mon ami d’être insulté de Gros Porc par tout le monde, y compris les filles qu’il aimait ? Non, je ne crois pas. Il y a un moment où il faut arrêter de chialer, et porter ses couilles.

      J’ai été dans des bahuts où j’étais le seul "Blanc" sur + de 2000 élèves noirs...
      J’ai été dans des écoles où j’étais le seul "Noir" sur + 2000 élèves blancs...
      Ça ne m’a pas tué, ça m’a juste endurci. Ça m’a appris à savoir m’adapter et m’insérer. Ai-je plus souffert que d’autres ? Non je ne crois pas... C’est bien pire de mesurer 3 Pommes, de peser 3 Tonnes, d’être catalogué Tafiole, d’avoir un Bec de Lièvre, une petite bite, etc... etc... croyez-moi.


  • L’immigration sauvage a lieu aux Antilles et on ne parle pas d’"ile de race" pour demander une gestion de l’immigration plus ferme.

    Priorités pour la "race blanche", sauver la "race blanche", la "France blanche", équipe nationale pas assez "blanche", "race blanche" doit pondre au moins de gosses par femme, etc.
    Thuram serait moins Français que le premier débarqué naturalisé à peau très pale. Il faut sans cesse répéter que Thuram n’est pas allogène : sans doute une question de "race blanche".

    - Quelle est la différence entre la culture Française et la culture "blanche" ?
    - Quelle est la difference entre la culture "blanche" et la culture raciste ?
    - Quelle est la différence entre la culture Française et la culture raciste ?

    Les "de souche" peuvent-ils nous expliquer en quoi ils diffèrent des
    "de souche" de Suède, d’Australie, des USA, du Brésil ? En quoi les "de souche" sont-ils similaires aux Autochtones d’Europe, tels que les Basques, les Corses, ou les Lapons ( Sammi). Et si les "de souche" ont plus d’affinités avec les "de souche" de Suède ou d’Australie ou du Brésil, que les Autochtones de Laponie : peuvent-ils nous expliquer pourquoi ?

     

    • La culture blanche, ou européenne, s’appuie sur plusieurs piliers :
      L’héroïsme celte
      Le civisme romain
      Le logos grec
      La transcendance chrétienne

      Sans parler des affinités biologiques et des milliers d’années de vivre ensemble qui ont créés un fonctionnement organique et structuré des blancs.

      Mais peut-être que les milliers de clandestins qui envahissent nos contrées ont d’autres arguments sur cette attractivité magnétique !?


    • Les descendants d’immigrés suédois ne viendraient pas nous emmerder avec du racisme anti-suédois à la 10e génération... Voilà pourquoi ils sont plus proche de nous.


    • @ compris

      "Les "de souche" peuvent-ils nous expliquer".

      - L’Europe est blanche-Chrétienne
      - Le Maghreb est basané-Musulman
      - L’Afrique subsaharienne est noire-Vaudoo

      Lieu, couleur de peau et spiritualité sont distinct mais forme une unité : la race.
      C’est comme la Trinité : Le Père, le Fils et le Saint-Esprit sont distinct mais forme une unité : Dieu.

      Depuis l’avènement de la république judéo-maçonnique en 1789, nous avons eu :
      - La séparation de l’Église et de l’état (donc séparation du lieu et de la spiritualité)
      - Puis promotion de l’IVG - uniquement- chez les Européennes blanches (donc séparation du lieu et de la couleur de peau)
      - Et maintenant promotion du métissage blanc-culture allogène (pour séparation couleur de peau spiritualité)

      Vous ne trouvez pas que cela ressemble à un génocide envers les Européens-blancs-Chrétiens ?


  • Au moins ça éveille les consciences de ceux qui en avaient besoin (et surtout d’arguments de cas anti-blanc)


  • Attention, excuses publiques de Pierre Ménès pour garder son poste dans 3, 2, 1...

    C’est toujours drôle en tout cas de voir systématiquement la blondasse de service prendre faits et causes pour les communautés, soi-disant opprimées, j’aimerais bien savoir si elle mettrait ses gosses dans un club de foot du 93, elle qui doit sûrement habiter dans l’ouest parisien.
    Connaissant des footeux, c’est un bordel sans nom là-bas, bagarres en fin de match, insultes, arbitres agressés, refus d’y jouer de la part d’autres clubs même, le savoir-vivre de la France d’après en somme.
    Encore l’hypocrite de service


  • Dans les clubs de foot de banlieue.. le foot n’est pas le centre du monde. Le racisme antiblanc est présent partout et surtout dans les cerveaux malades de tous ces frustrés, africains, arabes, antillais...

     

    • Et pas qu’en banlieue. Je n’habitais dans le 14e arrondissement que depuis quelques heures qu’un type d’origine africaine insistait au Franprix pour que je lui paie sa bière sous prétexte que "mon pays avait colonisé le sien" (sans savoir que j’étais Canadien d’origine...). Bel accueil.



    • dans les cerveaux malades de tous ces frustrés, africains, arabes, antillais...



      N’oubliez pas que toute cette Frustration fut créée, instillée, et alimentée par le système. C’est lui qui n’aura eut de cesse, via les Médias, l’Éducation Nationale, la Culture, les Arts, etc... de détruire le "Roman Nationale", et de promouvoir la haine de la France (aussi bien chez les français de Souche, que ceux de Branches). Combien de Français connaissent réellement l’Histoire de France ? Etc... Comment aimer un pays dont on ne même pas la vraie Histoire ? Certains ne connaissent même pas la version officielle, la Saga Épique de Fernand Nathan ; alors combien connaissent l’officieuse ?

      Et là je ne parle que de l’enveloppe qui cache le crime. Encore aujourd’hui, 90% des DOM TOM (& POM) sont entre les mains de vieilles familles colons (qui souvent, furent aussi esclavagistes)... Non seulement les Terres, mais aussi la plupart des commerces, etc... Comment nier qu’il y a un problème originel qui n’a même pas encore été résolu ? Certes le français de Souche lambda (d’aujourd’hui comme d’hier) n’y est pour rien, il n’était même pas encore né. Le problème est justement qu’Absolument Rien n’est fait pour que le français de Branches le sache, bien au contraire...

      On ne lui parlera pas de l’élite FM, jamais de Jules Ferry et de sa clique (par ex.), avec leur "Devoir des races supérieurs sur les races inférieures...", etc. Ce serait montrer la République pour ce qu’elle est... Surtout que dans le même temps, le système s’applique à cacher que la Monarchie française était tout l’inverse, comme le démontre le comportement des français de l’époque vis à vis des Amérindiens (voir la vidéo de SACR TV sur le sujet, par exemple). Ce qui prouve que la couleur n’y est pour rien, il s’agit plutôt d’une oligarchie corrompue qui ne sert que ses propres intérêts, donc d’une Ploutocratie. Elle vola la place de l’oligarchie naturelle, l’Aristocratie, la Noblesse d’Épée, après lui avoir peu à peu retiré sa raison d’être (l’Épée).

      Un peu de clémence donc S.V.P, face à des gens lobotomisés qui sont en plus, très souvent encouragés, soutenus, accueillis, etc... par des blancs de Souche. Il suffit de voir les manifestations pro Sans Papiers... D’ailleurs, tous les Partis politiques à quelques exceptions près, sont pro-immigration de masse, alors qu’ils sont bel et bien composés à 90% de français dit de Souche (et aussi d’une communauté qu’on n’a pas le droit de nommé, c’est vrai).


  • Le football est un vrai mirroir social. Il montre la realite sociologique des quartiers, c’est pas de l’antiracisme abstrait..

    En 98 on a essayé de transformer ca en miroir double face et faire de la com’ et de l’ingenierie social a partir d’un semblant d’entante.

    La realité c’est l’ethnicisation des clubs. Bientot on sera sur le modele americain/anglais/australien.. les ligues de quartier seront algerie vs marco vs portugal vs senegal


  • La politique anti-francais est consubstantielle au racisme anti-blanc.
    Tout ceux qui participent, d’une manière ou d’une autre à la corruption de la culture française sont, consciemment ou non, dans une logique de genocide... ce qui en dit long sur leur amour du prochain.
    Il est temps que cette omerta soir briser définitivement !


  • C’est une pure question de connaissance pratique du terrain. Tous ceux qui ont joué sur des city-stades et des mini-foot dans les parcs et les jardins de ville peuvent témoigner d’une chose s’ils sont honnêtes : il y a un racisme antiblanc tacite et systématique de la part de la majorité des joueurs. Cela va du comportement hardi (fautes directes, tacles avec intimidations en se relevant) à l’insulte raciste. Dans tous les cas on vous isole et on vous fait bien comprendre que vous "n’en n’êtes pas" pour la seule raison que vous êtes le "babtou" auquel il convient de faire la "hagra". Les vrais savent...

     

  • Autan dans les catégories les plus jeunes, ça peut encore aller mais une fois passer minimes, et pire cadets, ça devient clanique d’un point de vue raciale. Petite dérogation si tu es un bolosse amoureux du rap, sinon tu fais fasse à la cooptation de ces clans.


  • Laurent de Béchade, le cofondateur de l’Organisation de Lutte contre le racisme anti-blanc (OLRA).
    Ah bon, ça existe cet organisation. ? Première et bonne nouvelle ! Si vraiment ils se bougent, ils ont du boulot ! On les entend moins que la Licra, le Mrap, sos racisme, la Dilcra, la ligue des droits de l’homme , etc ...

     

    • Parce que ceux que vous citez en dernier ne se bougent que pour les catégories qui diffèrent du blanc que l’on soupçonne baptisé selon St. Jean et ont, de ce fait, accès aux prétoires qui suivent la ligne édictée par la politique de soumission à toutes les chounias dans un ordre pyramidal du plus éclairé au plus ombré, politique pour le coup migratoire : que ce soit pour justifier l’invasion ou l’alyah.


    • Alors quand c’est les autres c’est de la pleurniche victimaire, et maintenant que c’est une asso pour/par des blancs c’est une bonne nouvelle ? J’avoue que j’ai du mal à suivre


  • Menes, déjà à la moindre occaz de se montrer il hésite pas, tu lui ferait une polémique sur les fruits et légumes dans le foot qu’il sauterait sur l’occasion pour buzzer. Pour l’avoir assez entendu il vi de la moquerie et des "insultes" envers des joueurs moyens ou bon mais en difficulté, en prenant soin de pas se froisser avec ses amis du psg pour la majorité. En somme il vi du malheur des autres, sale "boulot", très peu de véritables critiques basé sur le jeu, même après tant d’années à côtoyer des gens compétent sur le sujet, on change pas un business qui marche. La mode des mec qui connaissent rien au foot, probablement jamais joué même en amateur, et pourtant "legitimé" pour critiquer bêtement des joueurs sur a peu près tout sauf le foot.
    Concernant cette affaire, dès que ça deviendra sérieux il suiverat à n’en pas douter bien sagement l’opinion publique comme d’habitude.


  • Un pavé dans la marre.
    Ménés dit tout haut ce que tout le monde sait et voit dans le foot français depuis plus de 15ans.


  • #2273834

    Je ne pense pas que le racisme anti blanc existe mais plus tôt qu’il s’agissent d’une forme de jalousie (chez certains du moins)

     

    • #2273864

      De bêtise, tout simplement.

      Comme chez toute personne sous-éduquée, inculte, que rien n’élève.


    • Non mais ça c’est l’excuse habituelle, le racisme anti-blanc n’existe pas, ce n’est que de la jalousie, ou alors l’autre excuse, c’est la fameuse excuse du « seul le blanc peut être raciste ».
      A un moment, il faut appeler un chat un chat, le racisme anti-blanc existe bien, pas mal de jeunes de cité n’aiment pas les blancs, et il faut arrêter de nier cette évidence puisque vous vous mettez dans la droite ligne de SOS Racisme qui hiérarchise les cas de racisme.
      A-t’on déjà vu un cas de racisme anti-blanc condamné par SOS Racisme ? Non, et pourtant des blancs qui sont agressés dans la rue par des blacks, des arabes, il y en a, aucune excuse pour ce genre de geste, un point c’est tout


    • Oui le racisme anti blanc n existe pas ... bien sur seuls les blancs peuvent etre racistes ??? Vous vous rendez compte quand même de la betise et du racisme justement qui sous tendent votre affirmation ?


    • Je crois que je comprends un peu ce que le Maurassien veut dire...

      Étant métis, et ayant vécu autant en France qu’en Afrique, j’ai eu à faire au racisme anti-blanc et anti-noir, donc je pense être plutôt bien placé pour en parler.

      Comprenez-moi bien : le Résultat reste exactement le Même : du Racisme.
      Mais force est de constater que les racistes le deviennent en suivant des chemins différents... pour des raisons différentes.

      J’ai remarqué que le racisme anti-blanc est souvent motivé par un passé colonial et/ou par une supériorité technologique (téléphone, télévision, ordinateurs, voitures, etc...). Il ne faut pas oublier que 95% des outils modernes utilisés au quotidien par toute la planète, furent inventés par des blancs. Et même par des Français pour la plus grande part, chose que beaucoup ignorent.
      Donc le racisme anti-blanc est souvent le résultat d’un complexe d’infériorité intellectuelle.

      Tout l’inverse du racisme anti-noir qui lui, est souvent le résultat d’un complexe d’infériorité physique. Du genre : tous les noirs font 2 mètres de haut à 15 ans ; ou tous les noirs sont montés comme des chevaux, etc.... sans savoir que les seuls noirs qu’ils voient viennent à peu près tous du même bled en Casamance lol, comme dirait Dieudo. Les mecs pratiquent la lutte depuis des siècles, tu m’étonnes qu’ils soient tous battis comme des monolithes.

      Pour le deuxième point, je ne démentirai pas lol ^^’
      Mais c’est pas de notre faute les gars, c’est Dieu qui a voulu nous faire comme ça, on n’y est pour rien nous... et d’ailleurs, voilà le truc qu’on ne vous dit jamais : Il n’y a que dans les films pornos que les meufs aiment les Bites de chevaux... et c’est normal, ce sont des actrices payées pour simuler. Dans la réalité, au delà d’une certaine mesure, c’est plus une malédiction qu’une bénédiction ! En fait, les femmes fuient autant les Étalons que les Chihuahuas, il faut être au milieu pour être tranquille.


  • Ce clown adipeux n’a rien compris. Le vélo c’est un truc de blancs comme la boxe française (humour et un peu aussi Hommage à M. Quarteron), le foot c’est un truc de noirs. Bon, « au niveau, en dépassant le simple Foot, et sur de nombreux plans », y’a du Griezmann ou autres, de l’Arabe aussi, mais au fil du temps ce sera un sport de noirs. A fric, Afrique, à freaks, et cætera... Question d’adaptation, c’est tout.
    Je suis pour !

     

    • Et pourtant les meilleurs footballeurs au monde de tous temps, n’ont jamais été des africains !


    • C’est quoi un truc de blanc ou un truc de noir pour toi ?
      Gras ou pas gras, pas certain que toi sois plus futé que Ménes.


    • C’est tellement un sport de noirs que non seulement les pays africains n’ont jamais joué la moindre finale mais qu’en outre les deux pays européens les plus titrés sont ceux qui présentent le moins de noirs dans leurs équipes. Je ne parle pas non plus de l’hégémonie espagnole il y a quelques années qui s’était établi sans le concours d’aucun noir ou presque...


    • Noirs comme Ronaldo (Christiano), Messi, Rakitic, Iniesta, Ribéry, Robben, Platini, etc. ?


    • J’ai rarement lu un commentaire aussi stupide... Il est logique qu’un sport ne soit pratiqué que par une minorité ethnique dans un pays ? Qu’est ce qu’il ne faut pas entendre...


    • Réponses acceptées, sauf Semanu qui manque d’élégance, de courtoisie, mais je conchie cette engeance « de fond de vestiaires ».


    • Jamais aucun pays africain en demi finale de la Coupe du monde, Ronaldo, Messi... Vous êtes à côté de la plaque.


    • @ Oui, mais non, et que faites vous du roi Pélé ?


    • Gigu,
      Question de pourcentages, par exemple (et pour l’instant en France). J’ai approuvé les commentaires donnant des pistes et je me rencarderai à ce sujet. Vous ne m’apportez rien, alors votre suffisance..


    • A la première lecture du message de Filet, j’ai trouvé ses propos "un peu nazes". Il aime pas qu’on le lui fasse remarquer, mais il lâche quand même quelques perles, sur lesquelles on s’arque-boute évidemment.... C’est dommage car à la relecture, je suis tombé d’accord avec l’idée principale que Filet fait passer : le football va connaître une évolution de type NBA... C’est très probable. Le marché anglais dajà est friand de nos gros blacks dont l’impact physique (cf Laurent Blanc) et technique font la réputation de la L1... Le joueur idéal aura la puissance black, la discipline allemande, la rigueur tactique italienne, la grinta argentine et la folie joyeuse brésilienne ("car le noir est rieur")... Je pense néanmoins qu’il y aura plus de Larry Bird dans le foot de demain que dans la basket US.

      Et comme j’aime pas le basket,

      Je suis contre ! ;)

      (mais il a raison)


    • @Filet

      Je suis désolé mais dire que le foot est un sport de noir, c’est d’une connerie sans nom, les meilleurs joueurs du monde depuis des années sont blancs, preuve en est, le dernier joueur noir a avoir gagné un ballon d’or remonte à 1995, soit il y a plus de 20 ans !
      De même, aucun pays africain n’a gagné la Coupe du Monde, alors certes effectivement, on peut dire que c’est une question de moyens, que les pays africains ont moins de moyen, ça doit jouer mais ça ne fait pas tout, un pays comme le Nigéria avec près de 200 millions d’habitant n’a jamais rien gagné, et pourtant c’est un pays qui adore le football.

      Le seul sport où on peut parler de "supériorité", c’est l’athlétisme, et encore mis à part le 100 mètres et les épreuves de longue distance, ça se tire la bourre peu importe d’où l’on vienne.

      Le problème, c’est qu’en France, on pense ça parce que, pour faire simple, beaucoup de jeunes noirs jouent au foot, donc on pense inconsciemment (et je suis de ton avis en quelque sorte) que c’est un sport de noirs chez nous (ou en tout cas devenu comme tel), personnellement, j’ai fait tout sauf du foot, et á choisir, je préférais mettre mes gosses au rugby qu’au football, questions de valeur


    • Ben filet, mon gars ! reprends toi...
      C’est l’engeance de fond de vestiaire qui te parle... (Comprends pas ta formule certainement amicale) Pourtant le vestiaire foot je le connais un peu pour l’avoir mené pendant 30 ans. Bref

      Tu chouines de ce que tu fais aux autres sur un ton péremptoire. "Clown adipeux" ; "il n’a rien compris".

      Mais loin de moi l’envie de défendre Ménes qui m’est assez indifférent, et certainement peu fiable tant dans ses exemples sur le racisme que sur la solidité de sa position à contre-courant. J’ai plus l’envie de reprendre de volée ton assertion préliminaire gratuite et déconnante, en utilisant tes méthodes (Oui, j’aime les clowns et pense que l’intelligence n’a rien a voir avec la taille des tissus adipeux) d’autant plus que sur le fond elle n’est suivie par rien de démonstratif "c’est un truc de" et d’une conclusion "je suis pour"

      Hum, je n’ai rien contre toi...

      J’ai surtout envie de te dire qu’observer les phénomènes ne permettent pas l’analyse.

      Un posteur plus haut parle de la NBA. Intéressant !
      Je crois perso qu’il n’y a (avait) pas de couleur dans un sport comme le foot seulement des styles propres à certaines cultures, et, plein de contre exemples pièges.
      Faut distinguer aussi Haut niveau et foot de masse quand on en parle.

      Encore une fois, la question n’est pas dire il y a trop de "noirs" visibles dans le foot en France, mais plutôt de comprendre, tous azimuts, pourquoi on a laissé faire pour qu’il n’y ait peu ou beaucoup moins de blancs (exception des régions moins touchées par l’immigration et du monde rural) et visible.

      La réponse est tj un peu la même, on pourrait demander de l’aide à Guilluy.
      NB : Il y a certainement un parallèle à faire avec la Coupe de France de foot et l’évolution des origines présentes sur le terrain au fil de la compétition.


    • Marrant car quand on cite les meilleurs joueurs de l’Histoire, hormis Pele et Eusebio, tous les autres joueurs qui reviennent sont Blancs : Cruyff, Beckenbauer, Maradona, Platini, van Basten, Puskas, Di Stefano, G. Müller, Yachine, Zico, Moore, Charlton, Laudrup, Matthäus, Rivera, Maldini, Baresi. Au pire quelques métisses Brésiliens (Ronaldo, Didi, Garrincha, Carlos Alberto). Donc un sport de Noirs...

      Peut-être un jour à long terme car depuis 30 ans, il y a de plus en plus de joueurs Noirs qui titillent les sommets (R. Milla, Weah, Eto’o, Drogba, Y. Touré, et aujourd’hui Mané et Koulibaly) mais ça reste encore marginal. Même en prenant les Noirs de nationalité européenne comme Viera, Desailly, P. Ince, Campbell, Seedorf ou plus récemment Kanté, Pogba, L. Sané, Mbappé, Sterling, O. Dembele, ça gonfle certes le pourcentage mais ils restent minoritaires. On peut pas parler de sport de Noirs comme la NBA.


  • Les anti-blancs qui vivent à nos crochets,dehors !

     

  • #2273857

    Ils ne se renvoient même pas la balle, ils se la rejettent...

    Thuram est un crétin incohérent, qui va par exemple être invité à discourir sur la Peinture au musée d’Orsay.
    Invité par des Blancs, pour discourir sur un art de Blancs auquel il ne comprend goutte...
    "Vite ! avec quelle monture de lunettes j’ai l’air le plus intelligent ?"

    Ils avaient fait pareil avec Abd al Malik au musée Delacroix...
    qui avait par ailleurs invité aussi Christine Angot, lol, ’faut se méfier !

    Des pantins.
    L’autre qui se réclame de l’islam, en plus ! grosse montre bling-bling au poignet, posture de "réussite" capitaliste racailleuse et donneuse de leçons de "sagesse"...

    "Les cons, ça ose tout..."
    mais eux sont médiatisés, c’est ça le drame.


  • Maintenant, Ménès s’excuse. Il dit qu’il regrette et qu’il s’est mal fait comprendre. Les Non-Blancs migrants ou d’origine immigrée deviennent intouchables comme la petite communauté que l’on n’a pas le droit de nommer.

    Nous voilà prévenus. Émettre une critique à leur égard va également coûter cher.


  • Rokhaya Diallo n’a pas bien regardé la coupe de la CAN, qui a été à un niveau de foot international pitoyable, comme la majorité des clubs professionnels français de 1ère division infestés à 61% d’Africains. Les meilleurs buteurs au monde, n’ont jamais été des africains, par contre les casseurs de jambes, ça ne manque pas !
    En prenant l’exemple de son fils Ménès à dénoncé le problème que rencontrent de jeunes garçons blancs ainsi que leurs parents dans leur pays ? Mais çà, Thuram il en a rien à faire, ce qui prouve incontestablement son infériorité mentale qui elle, ne vient pas de Guadeloupe.


  • Le seul racisme répandue en France majoritairement c est le racisme anti-blanc est de tellement loin que pour moi si personne n en parle ce n est pas du a un tabou mais à une évidence que tout le monde fait à part les journalistes, je vis dans la région avec le moins d extra européen de France la métropole avec le moins de CPF et le seul racisme que j ai vu de mes yeux c est le racisme anti-blanc, oui j ai déjà entendu des "connard d arabe" après qu un mec est retrouvé sa bagnole volé , son gamin rackété , sa fille giflé ou cracher dessus, mais jamais gratuitement, le seul racisme gratuit c est celui des arabes et des noirs envers les blancs, dire ça c est comme dire la pluie ca mouille.Et si le blanc ne pleure pas n est pas dans la combat victimaire, c est que le mec il construit des navette spatiale, il fabrique des missiles supersonique ect, des trains a grande vitesse, des tunnels sous la manche bref chacun ses combats les asiatique et les blancs dans le concret les autres dans la pleurniche pour gratter un dinard ou un shekel.
    Juste pour dire le pauvre type Menes dans un mois il n y aura plus que Sud Radio pour lui proposer un taf et encore.


  • Le foot "black blanc beur" et surtout la "France 98 black blanc beur" n’a jamais existé, ce qui a gagné la coupe du monde 98 c’est déjà la "France attalienne" et plus particulièrement l’arrêt Bosmann => libre circulation des hommes et des flux financiers, jusqu’à la feuille de match (d’où certains "records" comme à Arsenal qui avait parfois plus de français que d’anglais sur le terrain).

    L’équipe de France 98’ était composée quasi que de joueurs qui évoluaient à l’étranger, et ont ainsi été en plus de leur formation initiale en France formés à tout ce qui se faisait mieux en Europe :
    - que soit les défenses allemandes, italiennes...
    - les milieux et attaques anglaises, espagnoles
    - sans oublier la "roublardise" italiennne (me rappelle d’une interview de Deschamps à l’époque avouant que la triche faisait partie de l’entrainement à la Juve)

    J’ai pas tous les CV en tête mais déjà :
    - Lizarazu au Bayern
    - Thuram encore à Parme je pense à l’époque
    - Zidane, Deschamps à la Juve
    - Dugarry et Vieira au Milan (et j’en passe)
    - Après les autres en Angleterre et en Espagne je sais plus, mais à part Guivarch et les gardiens de but, ils devaient pas y en avoir beaucoup évoluant en France.

    Bref rien à voir avec du "black blanc beur"....c’est même incroyable que ça tienne encore ce mythe absolu

     

    • Ca ne fait que 6 sur 22.

      C’est donc insuffisant pour en tirer une vérité.

      Thémistoclès


    • @ Kipik, votre chauvinisme je peux éventuellement le comprendre mais la France, la France n’a jamais été une nation de football. Ne critiquez pas SVP les Allemands, les Italiens, les Espagnoles qui ont chacun d’entre eux des palmarès footbollistiques que la France n’a jamais eu sans africains et pire encore avec des africains.


    • Arsenal a été la première équipe à aligner 11 étrangers au coup d’envoi, sans aucun joueur Anglais, le 14 février 2004.
      Il faut dire que c’était la saison suivant une série record d’invincibilité en ligue qui dura 49 match.
      Très grande équipe de foot.



    • J’ai pas tous les CV en tête mais déjà :



      Ca me semblait évident, "déjà" => juste sur le moment de mémoire sans aller chercher sur internet, et donc comme exemples pas comme liste exhaustive.

      Mais puisque ça semble obligatoire "pour certains"=> https://fr.wikipedia.org/wiki/Équi...
      Fabien Barthez France AS Monaco
      Bernard Lama Angleterre West Ham
      Lionel Charbonnier France AJ Auxerre
      Vincent Candela Italie AS Rome
      Bixente Lizarazu Allemagne Bayern Munich

      Laurent Blanc France Oympique de Marseille (mais revenait de Barcelone)
      => https://fr.wikipedia.org/wiki/Laure...
      Marcel Desailly Italie AC Milan
      Lilian Thuram Italie Parme FC
      Frank Lebœuf Angleterre Chelsea
      Patrick Vieira Angleterre Arsenal
      Youri Djorkaeff Italie Inter Milan
      Didier Deschamps Italie Juventus
      Zinédine Zidane Italie Juventus

      Robert Pirès France FC Metz
      Alain Boghossian Drapeau : Italie Sampdoria
      Emmanuel Petit Angleterre Arsenal
      Christian Karembeu Espagne Real Madrid

      Stéphane Guivarc’h France AJ Auxerre
      Thierry Henry France AS Monaco
      Bernard Diomède France AJ Auxerre
      David Trezeguet France AS Monaco
      Christophe Dugarry France Olympique de Marseille ---Erreur => passé de Milan à Barcelone
      => https://fr.wikipedia.org/wiki/Chris...

      14 sur 22 .... mais concernant les 8 restants, combien t’en as vu ne serait-ce que jouer une seule fois sur le terrain dis moi ?
      Même Trezeguet et Henry était encore à leur tout début et brilleront que 2ans plus tard.
      Et en plus sur ces 8 combien eux-aussi étaient partis à l’étranger 2ans plus tard pour l’Euro 2000 ?
      Les 2 seuls titulaires évoluant en France sont Barthez et Blanc ....qui revenait tout juste de .... Barcelone.

      Autre chose à rajouter ? ;)


    • Tu lis avant de répondre ?... non parce que là....



      formés à tout ce qui se faisait mieux en Europe :
      - que soit les défenses allemandes, italiennes...
      - les milieux et attaques anglaises, espagnoles



      ...si t’appelles ça dénigrer les autres ....je.... sais pas quoi dire là...... désolé.....


  • Ayant fait du foot dans ma jeunesse dans un club assez mélangé, j’ai entendu beaucoup de blague sur les portugais, marocains, algériens, noirs entre-eux. Ce n’était pas vraiment du racisme dans l’intention mais de la moquerie et du rabaissement pour faire le guignol en général. Quand on est jeune, on est souvent débile.

    Le racisme anti-blanc est une blague en France car très minoritaire et sans conséquence dans le travail ou le logement.
    Ce serait aussi ridicule de voir un algérien se plaindre de certains racistes chinois en Algérie car sans conséquence importante aussi.

    Le racisme est dangereux si il vient d’en haut (politique, police, décideur économique). Je ne pense pas que les blancs aient du souci pour le moment.

     

    • Je t’entends et j’attire ton attention sur un détail terrible : l’anti racisme est la doctrine du racisme, tout comme l’anti fascisme est la doctrine du fascisme.
      Toute la politique anti raciste promeut précisément le racisme, et c’est bien pour cela que le danger vient du haut.
      La police est particulièrement raciste, c’est ainsi dans tous les pays, et c’est presque normal socialement : on prend des gens du bas pour chasser les prolétaires qui sont souvent des étrangers ou, si tu préfères, des minorités ethniques souvent pauvres.
      La politique des frontières ouvertes, de destabilisations de pays, d’accueil et d’immigration de masse incontrôlée est une politique qui promeut le racisme et les tensions raciales.
      Tu as par conséquent raison sur la forme mais tort sur le fond.
      La perversion est terrible !


    • J’ai donc subit toute ma jeunesse quelque chose qui selon vous n’ existe pas et je suis pas le seul.
      Etre agresssé insulté ou moqué juste parcequ’on est Francais , c’était ca les années 80/90 , les gens qui s’inventent des grands parents exotiques pour diluer leur Francitude et la haine qu -elle succitait , pourtant je suis moi méme fils d immigré mais ca n a rien changer j étais .trop blanc Personnellement je n avais aucun refuge, passé de la cité du 93 aux foyers de la dass .
      Meme les plus pauvres et les plus miserables en prenaient pour leur grade .
      Je sais que l’on doit tout cela a SOS Racisme qui a fait passer le message aux fils d’immigrés, que chaque Francaiis était un raciste , un fis de combattant tortionnaire d’algerie, ou avait forcément un ancètre collabo, probablement pour dévier la jeunesse maghrebine de France ( la plus nombreuse a l époque de" la marche des beurs ") d’un vrai acte de racisme celui ci, le massacre des arabes en Palestine par des blancs pas vraiment Francais ceux la.
      J’ ai moi aussi entendu les vannes des arabes contre les noirs ou les portugais, mais au final la vraie victime c’etait toujours le Francais, et ca reste toujours le Francais.


    • Eh bien je m’ajoute à la liste des victimes d’un racisme qui n’existe pas... (mon fils aussi en a fait - physiquement - les frais)

      @Karim45 : Vous avez entendu beaucoup de blagues sur les portugais, etc. ... Pourquoi voir forcément un rabaissement dans de l’humour ? On rit aussi de ses propres travers ! ... En somme vous jugez peut-être normal qu’on fasse interdire les spectacles de certains humoristes... ?

      Le racisme anti-blanc sans conséquence dans le travail et le logement ? AH AH AH AH ! La meilleure de l’année ! Je ne sais pas où vous vivez mais ici en région parisienne, un "de souche" passe automatiquement derrière un français d’origine immigrée pour ce qui est d’obtenir un logement. Déjà parce que statistiquement il est moins touché par le chômage (quand monsieur se ballade en babouches et que madame est voilée, forcément pour trouver un boulot ça n’aide pas), ce qui fait qu’au final, ses revenus, aussi maigres soient-ils, font qu’il est toujours trop riche pour bénéficier de quoi que ce soit. Regardez un peu aussi à qui vont les bourses scolaires... Qui plus est, le "de souche" est loin d’égaler les compétences gueulardes et pleurnichardes d’une certaine partie de la population. Ensuite dans certaines communes gauchistes, il est juste question de conserver son électorat...

      Et sinon, la discrimination positive dans l’emploi, ça vous parle ? Ou il faudrait regarder du côté des complotistes ?

      Enfin vous ne pensez pas que les blancs aient du souci pour le moment. Eh bien figurez-vous qu’au contraire et pour ma part, je me fais beaucoup de souci chaque jour qui passe, pour mes enfants. Mon aînée est désormais étudiante dans la capitale, et cela vous étonnera vraisemblablement, mais je la crains plus de voir croiser la bande de Mohammed que celle de Jean-Louis... Ah mais j’oubliais, toutes ces agressions quotidiennes, tous ces vols de portables, tous ces crachats, etc., sur des blancs ce n’est pas du racisme... J’ai bon ? Non monsieur, la jeunesse n’excuse pas tout...


    • Ménès a raison quand il dit que c’est difficile pour les petits blancs’ de jouer au foot en club de banlieue (93 -94 - 95..), c’est agression et chambrage insultant...haine des gaulois..babtous’..kouffars..
      Je l’ai vécu il y a 20 ans et c’est pour ça que j’ai arrêter ados..trop dégoûté. ..et aussi dans le milieux ouvriers local (! !)..
      Ensuite vous rentrez chez vous, vous allumez la tv et on fait comprendre que c’est les gaulois autochtones les racistes. ..le problème ! !...
      Inversion totale... voulue !!
      L’Etat n’est pas intéressé par cette histoire , il fabrique une france métis avec une langue unique..plus contrôlable et manipulable..
      Les déracinnés..nomades.. consomment la globalisation’..tout bénef pour les multinationales et lobbys amis des gouvernants.conclusion :
      Entretenez vos terroirs. .langues ..cultures..en bretagne..Occitanie..Corse..Pays basque..flandre..Alsace..Savoie..etc..


  • Certains Blancs s’intègrent, voire s’assimilent, et là ça devient des "frères", Grand Corps Malade par exemple, mais bon, faut vraiment kiffer la sous-culture catastrophique de banlieue ;
    de l’accent au jargon en passant par l’argot honni, c’est un véritable sous-dialecte étranger dans tous les sens du terme, avec toujours la volonté farouche d’intimider. Même gringalet pesant 30 kg, le type se croit le caïd de l’espace autour de lui.
    Faut dire que ça traine rarement seul.

    À leur décharge, c’est bien la nébuleuse post soixante-huitarde qui les créa de toute pièce, dans la détestation et le refus de la France, de son histoire, de sa langue, de sa mémoire, mais aussi et surtout dans une haine quasi inextinguible qui a grandi sur le terreau fertile du déracinement (oui, je sais, c’est un oxymore mais ça donne une belle idée de l’entourloupe immigrationiste, raciste et de la déculturation) ;
    Ils eussent été de bons consommateurs avec de la tune mais au final cela a généré des citoyens très médiocres qui, dans les cas extrêmes s’arment d’un hachoir ou d’un AK47 et aux cris d’une divinité fantasmée s’en vont occire des votants, ou des abstentionnistes, au choix.

     

    • #2273978

      "Ils eussent été de bons consommateurs avec de la tune mais au final cela a généré des citoyens très médiocres qui, dans les cas extrêmes s’arment d’un hachoir ou d’un AK47 et aux cris d’une divinité fantasmée s’en vont occire des votants, ou des abstentionnistes, au choix."

      On écrit vraiment n’importe quoi, seul, derrière un clavier...

      Les mecs de cités qui sont dans les stups, au contraire, ils claquent la thune, dans des conneries de pur consommateur, ils envoient éventuellement un peu au bled, mais rares sont ceux qui ont des projets d’envergure...
      Y’a des strates d’acteurs dans le trafic : le petit chouffe, tu crois qu’il va aller ouvrir un PEL ?
      Il va aller au Centre Commercial Régional acheter une paires de requin (Nike), déjeuner au KFC, et pis c’est tout.
      Un peu plus en grade, ça va aller flamber au magasin Lacoste, acheter un téléviseur grand écran, plus grand que celui qu’ils ont déjà pour pour les jeux vidéo au Uzi simulé, et regarder Scarface auquel ils ont rien compris,
      donc, tu ne peux pas dire que ce ne sont pas de bons consommateurs.
      Ils n’ont justement pas d’autre horizon intellectuel que de consommer.
      Les stups génèrent de l’argent, qui engendre des consommateurs.

      Effectivement, les mecs ne pourront pas générer davantage d’argent (et donc éventuellement réellement commencer à investir), parce qu’il y a une équipe de flics de banlieue eux aussi, qui va les sauter, et les envoyer devant le juge en prison.
      Une autre équipe se monte, va en prison, ça entre, ça sort, et ainsi de suite...
      Mais en attendant, l’argent, il est dépensé.

      Et puis, y’a tous les honnêtes gens des cités qui vont travailler légalement, dans des boulots du quotidien, qui sont la France.


    • @Palm Beach Post : "Cult !"

      Je te suggère de vérifier le profil socio pro des banlieues dites "sensibles".
      Tu penses vraiment que ce sont ces délinquants et autres caïd qui touche le gros du traffic ?
      Tu es bien naïf.
      Aussi, et tu le concèdes, ce sont une minorité qui font de la tune et se la font confisquer très vire, et zonzon et rebelote.

      Tu te concentre sur des détails insignifiant, et je suis dans les lignes dures, les lignes marquantes.
      Mon commentaire sur les cas extrêmes est naturellement caricatural.
      Je résume :
      Tension raciales
      inculture
      Prolétariat
      Violence


    • à leur décharge, c’est la nébuleuse post blabla ...
      Curieux quand même cette excuse permanente que l’on trouve à la partie très (trop) nombreuses des africains incapables de s’intégrer ou en échec sociale.
      Pourtant les autres immigrés et plus particulièrement les asiatiques ont vécu pratiquement les mêmes causes et pourtant n’arrivent pas au même résultats ... combien d’asiats dont les parents ne parlent pas la langue réussissent leurs études ... et ceux qui ne réussissent pas ne remplissent pas les prisons.
      La réalité extrêmement gênante c’est qu’une grosse partie des ces populations sont incapables de sortir de leur éthnicissme et sont des spécialistes pour reprocher tous leurs échecs aux autres.
      C’est pour ça que beaucoup de pays Africains restent colonisés parce qu’ils sont colonisables.
      C’est aussi pour cette seconde raison que la France a un grave problème d’immigration, parce qu’il y a une élite dévoyée pro-immigrationniste tolérée par une bonne partie de la population.


  • Les seuls blancs qui en 2019 te disent "non non pas de racisme anti-blanc en France" sont soit journalistes , soit des de souche convertit, soit des débiles léger.
    Les autres ont intégrer ça dans leur locigiel, même les bobos de gauche le comprennent mais ils te diront que "le colonialisme blablabla"

     

    • Je suis peut-être une exception mais quand je sors je vois pas, et j’ai pas encore vu de racisme anti blanc, ni anti noir et un peu anti arabes, mais pas de quoi crier au racisme général. Alors il y en a sûrement des racistes, c’est leur problème du moment qu’ils ne s’en prennent pas aux biens et aux personnes, et on ne peut pas les empêcher de l’être c’est impossible. Par contre il y a un truc indéniable, d’une manière générale la France est anti religieuse, pas athée ou laïc, mais plutôt extrémiste laïque anti religion. C’est ce qu’elle devient à son propre détriment. Que ceux qui soutiennent le contraire me cite les bienfaits de la laïcité des "soixante huitard" qui est une arme de destruction massive, en l’occurrence des consciences.


    • @Yjack. Vous habitez l’île de Sein, ou sur Ouessant ?


    • J’arrive pas à savoir pourquoi, j’essaie de le poster depuis tout à l’heure, mais impossible de le publier.

      Si tu veux des preuves, je t’invite à aller voir l’enquête qu’a fait l’hebdomadaire VA.

      Tape les mors clés ’’ Twitter VA Racisme anti blanc ’’ et tu vas voir, c’est effarant. Ils inventent rien.
      Balade toi sur les réseaux sociaux, regarde des micro trottoirs amateurs sur YT, tu vas tomber de haut. On est complètement méprisés dans notre propre pays. Et en plus, ils s’en gargarisent et nous narguent.


    • Vous vous entendez ? Je parle de la vraie vie, avec les vrais gens, dans la rue, vous vous me parlez de micro trottoir et "enquête" ? Et pkoi pas un sondage ipsos pendant qu’on y est ? Si vous vivez sur le net vous verrez de tout et n’importe quoi en effet, y a l’embarras du choix


  • De la subtilité bon sang ! La guerre médiatique est déjà gagné quand on compare un gros blanc gras et lourd face à un ex champion black, euh, une fois de plus on dirait qu’il nous invente les premices d’une tension inter racial en France avec l’aval attalino-BHLien.Un conseil pour tous : brûlez votre télé au lieu de bruler vos neurones !

     

    • @Effai

      " La guerre médiatique est déjà gagné quand on compare un gros blanc gras et lourd face à un ex champion black " : c’est vrai pour ceux qui jugent sur l’apparence...Pas pour moi !!


    • @Alien : C’est dommage de se priver de cette précieuse source d’information. Le corps ne ment jamais, sauf quand on le rafistole à coups de bistouri (et encore). L’habit ne fait pas le moine, dit-on, mais avec un peu d’observation de de déduction, il peut t’en apprendre beaucoup sur celui-ci !
      Récente ? Usagée ? Sale ? Propre ? Chère ? Bon marché ?
      Regarde donc tous ces détails juste devant ton pif !

      C’est pareil pour la gueule des gens : sur cette tribune, j’ai lu un commentateur citer Oscar Wilde, disant en substance qu’à partir de 40 ans, on a la gueule qu’on mérite. Un visage, c’est avant tout les muscles faciaux recouverts de peau. Comme en muscu, les muscles les plus gros sont généralement les plus sollicités. Ainsi, à 80 piges, tout le monde n’aura pas les mêmes pommettes. Comprends-tu la logique ?
      La peau marque. Elle peut se tacher, s’abîmer, s’épaissir, se couper, etc. Tout ça, ça laisse des traces. C’est comme ça. Et puis... Il y a aussi certains déterminismes : une belle femme et un mec au physique ingrat ne développeront pas les mêmes qualités et/ou pathologies.
      Si les cabinets de recrutement, organes d’optimisation des ressources par excellence, utilisent ces connaissances, c’est pour leur efficience.

      Ce sont des données objectives. Elles ont, certes, besoin d’être contextualisées (gare aux jugements hâtifs) mais tout de même, s’interdire d’essayer de les interpréter, c’est quand même fort, d’autant que c’est un réflexe de survie de base visant à estimer la dangerosité d’une situation.

      Nos bons sentiments, s’ils éclipsent notre discernement, font de nous des proies faciles.
      Ne tombons plus dans ce piège.


  • Courageux de sa part et c’est la vérité. Combien de temps va-t-il tenir avant de se coucher et s’excuser ? C’est ça la vraie question...


  • Euhh, on s’en fout de Thuram et de Ménès.

    Qu’ils parlent de foot, à la rigueur, mais c’est tout.

    Pierre


  • Thuram dit que "les blancs" sont racistes, il est du côté des gentils. Ménès dit à travers un exemple personnel crédible que "des noirs" ont eu un comportement discriminatoire et il se fait diaboliser.
    C’est grave quand même, on est au delà du deux poids deux mesures là...


  • Le meilleur exemple c’est Gourcuff, qui a éte la tête de turc de l équipe de France .

     

    • Yohann Gourcuff s’est fait marabouté par un sorcier vaudou Africain
      qui lui a jeté le Mauvais Œil
      parce que les joueurs Africains-Noirs en France étaient foncièrement jaloux de lui
      et c’est pour ces raisons aussi malveillantes que maléfiques de sorcellerie entre autres
      que Courcuff a connu des séries noires de blessures en chaine
      qui ont fini par mettre définitivement un terme à sa carrière nationale comme internationale de footballeur


    • @Justo.

      C’est crédible. Ou Benzema qui lui a lancé une djinn du sentier dans les pattes.


    • Si le cas Gourcuff vous intéresse, un journaliste avait rassemblé tout un tas de témoignages.

      Ribery et sa clique l’appelaient ’’ Le Pédé ’’ et lui faisait la misère ils l’ont vraiment harcelé et victimisé, jusqu’à le pousser à la dépression.

      Justement, parce qu’ils l’avaient identifié comme un ’’ Babtou fragile ’’, soit, un petit blanc de province. Alors qu’eux étaient tous noirs ou arabes, à moitié islamisé et sortis de quartier.

      Le fait qu’il soit mignon, qu’il ait eut à l’époque la faveur de la gent féminine et qu’il ait été présenté comme le nouveau Zidane, les aurait passablement agacé.

      Et je maintiens, TOUT LE MONDE ÉTAIT AU COURANT dans ce milieu. Et personne n’a rien dit, pour ne pas alimenter ’’ de stigmatisation communautaire ’’.


    • Et diaby c’est un sorcier blanc qui l’a marabouté ? J’ose espérer que c’est de l’humour... Et si y en a bien un qui a pas besoin de le faire c’est bien benzema, vu sa carrière il va sûrement pas envier gourcuff ou même un autre d’ailleurs


    • @Cléon, j’ai cherché sur Google si il y avait des infos concernant vos rumeurs sur les rumeurs...




      Vous vous souvenez des rumeurs sur Yoann Gourcuff ? Elles ne s’appuyaient sur rien. Rien ne démontrait qu’il était homo. Mais rien ne démontrait qu’il ne l’était pas, donc les gens en ont déduit qu’il était homosexuel. Aujourd’hui, il est avec une femme, il est papa. La vérité, c’est que Yoann, qui est très timide, refusait les avances des filles qui voulaient sortir avec lui. Il a le droit non ? Et bien ces filles-là ont fait courir la rumeur qu’il était homo. Après, quand il est allé à Bordeaux, on lui prêtait une relation avec Marouane Chamakh car lui non plus n’était jamais vu avec des filles. C’est n’importe quoi. Les rumeurs vont tellement vite dans ce milieu... »




      Bien évidement si vous êtes moderne ça vous choc qu’ils n’aiment pas particulièrement les homosexuels ou ceux qui ont la réputation de l’être. Ce qui est surprenant c’est que ce comportement vous estimez qu’il ne peut venir que de voyous de banlieue à moitié islamisé. Bien qu’il y a une ou 2 décennies ça aurait été le tarif normal. Bien que dans ma campagne c’est à ce jour le tarif normal.

      Je ne dis pas que cela est comportement normal... mais chez ces jeunes ayant l’embarras du choix lors des soirées ils peuvent être soupçonneux du mec qui les regarde nus dans les douches...

      Il aurait été très simple pour Gourcuff de baiser une salope et faire taire les rumeurs... mais il a choisis de rester sur ses principes et est sûrement aujourd’hui dans un mariage heureux... Et je suis également du genre à ne pas céder aux pressions du groupe, ce qui a souvent donner des fausses impressions (arrogant, distant, secret) alors que je suis adorable, mais j’évite les gens que je ne connais pas (surtout que je consacre mon temps à d’autres priorités). Un vrai homos d’ailleurs aurait fait semblant et les autres au fond n’en ont rien à foutre... ils cherchaient uniquement à dissiper les malentendus.

      Bref, le rejet du groupe n’a absolument rien d’anormal et le choix de Gourcuff de ne pas montrer patte blanche n’est pas non plus anormal. C’est un trait de caractère rien d’autre.

      Il faut sortir de cette idée que les relations doivent toujours être idéals. Lorsque une personne veut faire les compromis nécessaire, en général le groupe prends cela comme une validation du groupe. Chacun ses choix. Chacun ses priorités. On ne meurt pas de fausses rumeurs... lorsqu’on est riche


  • En fait dans cet entretien le pire c’est la bonne connasse blanche qui fait preuve d’une mauvaise foi évidente..."boboland" dans toute sa splendeur ils vivent dans un monde idéalisé bien pensant et contestent le monde réel...le pire c’est qu’ils justifient le racisme de certains noirs à l’encontre des blancs car ils le vivent ailleurs (marché de l’emploi..) ou parce que les vilains blancs les ont colonisé ou réduit en esclavage donc ils ont toutes les excuses...l’antiracisme débile aussi condamnable que le racisme primaire ! Par contre les noirs on en veut surtout pas dans son quartier de bons bourgeois ou encore moins dans sa famille...

     

  • "Bruno Gaccio" a mérité un article et le trophée de l’autoflagellation par culpabilité névrotique.

    Voici son tweet (ne faites pas attention aux fautes, ça fait partie de la panoplie du personnage stupide et inculte) :

    "Le racisme anti blanc c’est bien ce truc où ceux qui ont colonisé la planète et esclavagisé ses habitants noirs pendant 4 siècles gueulent quand les noirs enfin décolonisés les traite de connards au lieu de leur dire "merci encore pour avoir enlevé les chaînes" ? Pauv’chatons va."

    https://twitter.com/GaccioB/status/...

    Le type s’est anéanti tout seul.

     

    • Pour bien connaître l’Afrique, "là-bas" ils sont déjà racistes entre eux, le simple fait de pas être de la même ethnie peut déjà très mal finir dans certains conflits, et même dans la vie quotidienne les passes-droits "à la tête de l’ethnie" sont la base.

      D’ailleurs on a vu ce qu’il se passe quand on leur file des machettes en leur disant juste, "Le président qui est de ton ethnie est mort à cause de quelqu’un qui de l’autre ethnie"....

      Un jour Gaccio remerciera le ciel d’être du camp des "conards", quand ça basculera pour de bon en "Fwance".... et on oubliera pas de le lui rappeler.


  • La soumission dans toute son horreur est la blondasse en plateau qui détourne le sujet et glorifie le noir et l’arabe,au détriment de ses semblables, les blancs, colonisés. Il y a qque temps on appelait ça une « putanègre ». Aujourd’hui, elles sont déifiées....cherchez l’horreur...


  • De toute façon il a déjà fait techouva
    Il a probablement senti la mise en danger de son gagne-pain et, à terme, de son statut social, donc ce n’est pas totalement incompréhensible.


  • Pauvres bébés mal éduqués par leur mère et grand mère 68ardes, tricheurs et menteurs, toutes couleurs de peau confondue, lobotomisés depuis 35 ans par sos racisme et le reste... vous n’êtes plus que ça, "anti-racistes" des anti n’importe quoi, des obsessionnels, des zombis qui font caca partout, qui salissez tout. Une immense secte de fanatiques drapés dans votre bienpensance de nouveaux petits bourgeois tristes et méchants. En fait des bébés capricieux à qui on n’a pas appris à aller au pot. Vos maîtres, les gros malins, vous donnent le monopole de la parole comme aux féministes, homos, sionistes et toutes ces archi-minorités qui, sans le contre fou de la décence commune, devenez fous ; mais des fous furieux. C’est pas une maladie de vouloir "faire changer les gens" ? De quel droit ? Vous vous prenez pour qui ou pour quoi ? Ici c’est encore le pays de ces cons d’Astérix et Obélix, on a plus le droit de péter et de dire des grosse conneries ? en quoi ça vous gène ? Sont-ils méchants ? Non. Alors foutez leur la paix. Je peux me permettre de le dire car quotidiennement ma vie est d’être avec des handicapés psychiques, mot pudique par le quel la Société appelait les fous. Depuis les progrès de la médecine et les médicaments ils peuvent pour la plus part vivre hors hôpital, à peu prés comme tout le monde, avec plus ou moins d’aide comme n’importe quel handicapé (et surtout ça coute bien moins cher à la société.) Très peu sont furieux, et ceux qui le doivent mettent des couches, ils n’emmerde pas leur entourage. Au contraire de vous que vos maîtres poussent toujours vers plus de fanatisme caca morbide. Au dedans de vous il y a quelqu’un, autant bien et mal, pas pire que l’"autre", blanc ou autres. Votre mauvaise foie grandissante vous, vous en êtes conscients ? Vous n’êtes pas des malades psychiques tel que notre société les désigne ?

     

  • ...et qui c’est qui rigole à lire tous ces commentaires tous très pertinents ?....c’est bibi !
    ah là là ! spectacle de la marchandise quand tu me tiens !


  • Ils ne veulent pas prendre la douche avec le gosse ? Peut être préférable non ? Perso je n’ai jamais spécialement désiré que d’autres gars se précipitent pour prendre leur douche avec moi...
    Franchement ayant un peu côtoyé des gars de cités j’ai du mal à croire cette histoire de douche, genre d’anecdote à la con que l’on croirait sortie d’un de ces mauvais films "pleurniche" hollywoodiens sur le racisme anti-Noirs avec ces méchants Blancs qui ne veulent pas se doucher avec des Noirs puants...Si cette anecdote est vraie cela veut dire qu’il y a eu ces 20 dernières années une transformation du racisme anti-Blanc qui est devenu un copié/collé d’un certain racisme caricatural qui exista dans certains milieux wasp au temps de la ségrégation...Si c’est le cas c’est vraiment inquiétant !


  • Blanc sans N ca fait Blac

     

    • Black sans L ça fait back...


    • La définition du racisme est une idéologie postulant une hiérarchie des races, la discrimination et l’hostilité envers un groupe humain.

      Si on analyse cette definition on pourra constaté que certains hommes occidentaux (blanc) hérritier de la civilisation Gréco-Romaine sont inconstablement insurpassable dans se domaine.

      Ne sont que quelque exemples !!!
      La colonisation européenne en Amérique et le génocide des natifs.
      Louis XIV et le code Noir.
      William Lynch et la Loi de Lynch.
      Daniel François Malan la politique d’apartheid.

      Les propos de Lilian Thuram théorise que les cris de Singe dans les stades, sont un constat du racisme de l’homme europeen, et plus généralement dans la culture de l’homme Blanc, oui c’est une vérité irréfutable.
      Ce sont les Singes qui font des cris de Singe.

      Ne pas l’admettre et répondre en évoquant que le racisme (anti-Blanc) existe aussi ne resoudra pas le problème de domination d’un groupe humain vis à vis d’un autre.


    • Rafiki :
      Le racisme est condamné par la bible chrétienne et même dans l’ancien testament. Point barre.


  • Ne vous réjouissez pas trop vite. Il a été rattrapé par la patrouille médiatique (et les gros yeux qu’on a dû lui faire à la rédac’ de Canal), et s’est par conséquent couché.

    Il est évident que beaucoup de footeux de banlieue issus de la "diversité", qui sont des brêles en Histoire, mais sont expert-ès "colonialisme et co." (les associations de quartier et l’Education Antinationale leur ayant bien bourré le mou) se savent protégés dans leurs actes, victimes qu’ils s’imaginent être, et s’en donnent par conséquent à cœur-joie pour ostraciser ou emmerder le "babtou" ou autre "gwer" sur le terrain.

    Cela n’augure rien de bon, et si les abcès ne sont pas crevés, c’est une GC qui nous attend (je laisse volontairement uniquement les initiales, pour ces ce deux termes, pour en atténuer quelque peu la portée, et espérer que nous n’en arriverons pas là).


  • Il n’y a pas pire racisme anti-blancs que celui qui vient des blancs eux-mêmes (la fameuse haine de soi).
    Ceux qui sont persuadés qu’on est tous des fachos racistes (pléonasme pour eux), comme cette blondasse qui dit que si il y peu de blancs dans les clubs de banlieue c’est que les arabes et les noirs sont meilleurs (sacré tautologie), alors que Pierre Ménès lui explique qu’il est difficile pour un blanc de s’intégrer.

    Ce sont les mêmes qui affirment qu’il est difficile pour un noir ou un arabe de trouver du travail ou un logement, comme le dit, encore une fois, cette blondasse, tout le monde sait très bien, à quelques exceptions prés, que ce n’est pas vrai.
    Combien de SDF (sans logement ou travail) noir ou arabe dans la rue ?
    Un noir ou un arabe qui présente bien et qui a des qualifications a autant de chance de trouver qu’un blanc avec ces mêmes qualifications.


  • Un problème rarement mentionné, est l’ age de la puberté, elle arrive en général plus vite chez les africains, ce qui les rends meilleurs entre 13 et 16 ans, et c’ est a cet age qu’ une grande partie de la sélection se fait, avec l’ entrée en centre de formation ou pré-formation pour les plus jeunes.
    Prenez un gamin de 16 ans faites le jouez dans un équipe de 14 ans, a talent équivalent il surclassera tout le monde grâce au surplus de puissance physique.
    (C’ est la même raison pour laquelle les femmes se font battre par des u15)
    De plus, tout les centres on surtout des recruteurs en région parisienne (question de cou^t, le mec peut voir X fois plus de jeunes a l’ année).
    Si on rajoute à cela toute les histoires dans les centres, où ces jeunes de cité y reproduisent leur modèle du quartier, prenant comme bouc émissaire les rares petits blancs venu de province en minorité, ce qui épure encore le nombre de blancs, le résultat est visible dans les équipes de jeunes des club de L1, parfois 90% noirs.

     

    • Vous parlez de centres de formation et de recruteurs etc. Là on parle de jeunes qui veulent jouer au foot tous les samedis ou dimanches en niveau district amateur. Des millions de licenciés qui ne sont pas tous destinés à des carrières pros. Ne mélangez pas tout.


    • Le peu que j’ en connais corrobore les propos de Mènes, dans le péri-urbain, se faire tirer les mollets au pistolet au plomb lorsque’ on visite le club de banlieue de la ville du coin, ou un tacle assassin par derrière avec comme menace en cas de riposte un envahissement de terrain des supporteurs locaux a coup de battes et autres.
      Sans oubliez les bagnoles rayés et autre petit coup de pute.
      C’ est une des raisons pour lesquels les équipes de petites cités sont bien classés dans les petites divisions, tous leur matchs a domiciles sont grandement facilités contre des adversaires qui jouent avec le frein a main.
      La contre-partie, personnes les invites jamais a rien, croisent les doigt pour ne plus les avoir dans leur catégories et on vraiment du mal a les blairer ...


  • Comme d’autres le disent ce qui est important dans cette vidéo ce n’est pas les propos de ménès qui sont la simple vérité en banlieue,le violent racisme anti blanc,c’est la blonde qui justifie ce racisme et qui dit "et bien tant mieux.Combien d’arabes de noirs ont subi ca pour d’autres choses".On sait par qui elle se fait sauter.

    L’un ne justifie pas l’autre.Au pretexte qu’un noir m’a volé un téléphone je ne vais pas ensuite frapper n’importe quel noir dans la rue.Si un blanc a refusé à un noir un logement,pas pour ca que ca autorise le noir a s’en prendre à un autre blanc qui ne lui a rien fait.

    Au pretexte de l’esclavage si on suit la logique de cette blonde,si des noirs mettent en esclavage les blancs elle dira "et bien tant mieux combien de noirs ont été mis en esclavage dans le passé par des blancs".

    Comme déjà dit si les noirs n’ont pas colonisé les blancs(avant aujourd’hui),ce n’est pas parcequ’ils ont plus de valeurs humaines,de respect d’autrui et qu’ils sont plus gentils.C’est seulement car ils étaient sous développés par rapport aux blancs et qu’ils n’en avaient pas les moyens techniques.

    Mais comme elle est blonde,une femme ,et qu’elle soutient "les minorités" qui sont d’hors et déjà largement majoritaires en IDF elle se sait inattaquable.Si cette blonde essayait d’intégrer un club de foot de banlieue féminun elle comprendrait un peu sa bêtise.Ceci dit les femmes d’origines africaines sont plus tolérantes avec les femmes blanches que les hommes africains avec les hommes blancs.Il suffit de voir l’equipe de France féminine de foot l’entente interaciale a l’air de mieux se passer que chez les hommes.Il y a moins d’agressivité et de compétitions entre les femmes qu’entre les hommes.

    Lacheté et bêtise l’amènent à tenir les propos qu’elle tient.


  • "la culture blanche" qui rassemble luxembourgeois et roumains dans une grande unité.

     

  • A Lilian Thuram, j’ai simplement envie de lui répondre que les méchants racistes blancs l’ont laissé devenir millionnaire et que s’il trouve qu’il y a tant de racisme chez les méchants Blancs, personne ne l’empêche de prendre ses millions et d’aller vivre dans un pays uniquement peuplé de gentils Noirs où il sera débarrassé de ce racisme qu’il déplore tant et puis basta !

     

    • C’est n’importe quoi ce délire de "il l’on laissé devenir millionnaire" ça c’est justement du grain à moudre pour thuram et ses semblables, ça confirme son idée de "les blancs se sentent supérieur". Faut réfléchir avant de parler, comme si il lui fallait la permission des blancs pour être millionnaire. Si tu essayais de le réfuter la tu fais l’inverse


    • @ Yjack,

      Mon commentaire était ironique. Je soulignais simplement le fait que si les Blancs se sentaient tellement supérieurs, ils n’auraient jamais toléré qu’un Black, un Arabe ou qui que ce soit de non blanc réussisse une brillante carrière et que nous serions une société comparable à celle de l’Afrique du Sud au temps de l’apartheid, ce qui ne me semble pas être le cas car je constate que partout, des personnes issues de l’immigration vivant en France ou ailleurs en Europe, font de belles carrières professionnelles et réussissent leur vie et tant mieux pour ces personnes. Donc, concernant Thuram, qui est un privilégié, je dis aussi que si la vie en France ne lui convient plus, personne ne l’empêche d’aller voir ailleurs si le ciel est plus bleu vu qu’il en a les moyens. S’il ne le fait pas c’est qu’il trouve son compte à y vivre et dans ce cas, qu’il ne vienne pas jouer les pleureuses car j’appelle ça cracher dans la soupe. Et lui rappeler que du racisme, il y en a malheureusement partout, et que des connards, il en croisera partout aussi.
      Ce n’est que mon avis et vous n’êtes bien sûr pas obligé d’être d’accord avec moi.
      Bonne journée à vous :-)


    • Très bien.. Pour ce qui est d’aller voir ailleurs, c’est sur qu’il en a les moyens, et si on pousse le raisonnement qui est le siens en effet je comprends pas qu’il reste ici alors. Ou alors peut-être qu’il passe très peu de temps en France je n’en sais rien...


  • c’est bien, petit à petit s’installe une tension entre "blanc" et "noir" sur fond de querelle d’apparence anodine... mais au final à un moment donné ça va péter. D’un coté les élites mondialistes ouvrent les portes de l’immigration en grand, sans prendre la défense des "blancs" qui subissent ces vagues, de l’autre on a des personnalités "noires" qui s’efforcent de cracher dans la soupe et de se réveiller 40 ans plus tard pour dénoncer un racisme anti noir, que l’on s’efforce d’exacerber dans les médias et par l’intermédiaire de cette fameuse immigration que personne ne veut, mais aussi en donnant des tribunes aux racisme anti blanc.... Que voulez vous que cela donne in finé ? Une bonne guerre civile larvée, des tensions communautaires, des assassinats etc ... le parfait cocktail de distraction sociale pendant que dans l’ombre on continue à vous enculer profond ! c’est bien continuez !!!

     

  • L’existence du racisme anti blanc est une évidence. C’est la principale cause du white flight avec la délinquance et le nivellement vers le bas de la qualité de l’enseignement local ... je ne parle même pas de la haine portée aux femmes qui oseraient sortir avec un blanc ...
    Il existe également un plus violent mépris de classe sociale poussant les jeunes à la supercialité et à la devirilisation ...


  • J’ai organisé des jams sauvages sur les quais de Seine à Paris, et deux personnes, un antillais et un magrebin m’ont témoigné de leur racisme anti-blanc. Alors je pense que c’est très profond cette histoire. Aussi, un ami indien m’a expliqué qu’il se sent inférieur aux blancs, que les indiens et asiatiques aimeraient pour beaucoup être blancs. J’ai beau lui expliquer qu’il ne doit pas hiérarchiser en fonction de la couleur de peau, et que cette sensation d’être inférieur ne peut que lui jouer des tours, le rendre impuissant, car ce n’est qu’une croyance mais qui est fortement ancrée dans l’inconscient collectif. Thuram l’ouvre maintenant qu’il ne joue plus, et il parle de l’Italie, là où le sang est encore plus chaud, et nie le racisme anti-blanc. Il n’est donc pas si courageux que ça et me fait penser à la LDNA et ses représentants qui ont certes le courage de s’afficher, mais quand on creuse le discours, manque cruellement de cohérence et d’intelligence

     

    • En fait, pour les Asiatiques, c’est surtout lié à l’Américanisation de certains pays après qu’ils furent envahis, colonisés, vaincus, etc... par les USA. Ainsi les Sud-Coréens par exemple, les Japonais, etc... ont pour la plupart effectivement, une sorte de complexe d’infériorité qui parfois se mue en idolâtrie, vis à vis des Blancs.

      Cependant, si tu vas en Corée du Nord, ou au Vietnam par exemple, c’est certainement tout l’inverse. ;)

      Pour les Indiens, c’est particulier, car c’est lié aux Castes, et celles-ci existent depuis des millénaires. L’Inde est le pays qui a subi le moins d’influence extérieure sur ses croyances et ses mœurs depuis qu’il existe. Or il est indéniable que les Castes sont liées à la couleur, car plus votre peau est foncée, et plus votre caste en basse. D’ailleurs les indiens "Intouchables", qui sont quasi noirs, sont tout au bas de l’échelle sociale ; ils sont considérés comme impurs, comme une sous-caste, ou carrément comme hors-castes.

      En élargissant se principe qui lie la pureté à la blancheur de la peau, il est logique qu’ils finissent par se considérer eux-mêmes d’une caste inférieure à celles des Blancs, puisqu’ils sont plus foncés de peau que ces derniers...

      Après, il y a toujours des exceptions, il y a des Français d’origine indienne qui n’ont jamais mis les pieds en Inde, et qui ne sont pas comme ça, tout comme il y a peut-être des Indiens (en Inde) qui se battent contre ça. ;)


  • Prenez conscience d’une chose : les enfants aujourdhui ne sortent pas... le mec fait parti du showbiz son enfant peut être avec des mômes habitants des quartiers et eux, même si c’est beaucoup moins qu’avant, jouent dehors depuis l’âge de six ans... il peut y avoir un décalage au niveau des codes entre gamins.

    En banlieue, sa chambre.. sa insulte sur les origines et l’apparence, les marques de vêtements... faut avoir le cuir dur lorsqu’on est gamin. La majorité des enfants ne sortent pas dehors, ils ne sont pas vraiment prêt.. et la conduite raisonnable d’adulte autour d’eux ne les prépare pas à la cruauté d’autres enfants.. J’ai cassé plus de branches de cerisiers qu’ils n’ont cueillis de cerises sur un arbre.

    Une pub à la télé : des gamins ne connaissent pas le nom des légumes... Un enfant dans un quartier a sûrement plus de retard au niveau vocabulaire ou conversationnel mais je crois qu’ils passeraient tous haut la main le fait de nommer une courgette, ou un artichaut.

    Aux USA un coup de poing sur la gueule d’un camarade au collège et c’est inscrit sur le casier judiciaire !!

    Il y a une tentative de judiciarisation des conflits même entre enfants. Au collège, il y avait des bagarres tous les deux jours. Aujourd’hui le moindre écart c’est presque sure que la police municipale est au courant.

    Un gamin a mon époque passantà la gendarmerie, il avait du s’introduire dans l’école pendant les vacances ou avait cambriolé la cantine du centre aéré..

    J’ai toujours entendus parler d’enfants devenant des souffre-douleurs car ils étaient trop gros, portait des lunettes, bégayait, un peu efféminée, était grand comme une asperge, rouquin, noir, arabe, bol de riz.. ou gosse de riche. Voir gosse de riche au père (obèse) spécialiste du foot à la télé.. Surtout si le gamin n’est vraiment pas doué dans ce sport ?

    C’est évident qu’il y a parfois du harcèlement en France par rapport à ses apparences ou ses origines.

    Je crois pourtant que le harcèlement car la personne est gay, étrangère ou blanche est plutôt rare. Lorsqu’une personne a été un souffre-douleur ça paraît difficile à l’entendre. Ça n’empêche pas d’avoir un discours bienveillant pour les minorités oppressées, c’est juste dommage qu’on prenne l’exemple de gamins dans un club de foot pour faire croire qu’ils seraient des racistes anti-blanc comme si ils n’avaient pas de camarades blancs ou n’étaient pas amoureux sur les bancs de l’école de filles blanches.


  • Encore un paquet de couches “ Mamadou Sakho” de vendue !..


  • cela a été rapide mais on devait s’y attendre :



    Je crois que je me suis très mal exprimé ou qu’on m’a très mal compris. Je suis contre toute forme, je dis bien toute forme, de racisme et il me semble l’avoir déjà prouvé à maintes reprises. Si j’ai pu blesser involontairement certain(e)s j’en suis profondément désolé. — Pierre Ménès (@PierreMenes) September 8, 2019 Pierre […]



    d’un autre coté il y a une situation hors sol fort bien rémunérée, et de l’autre une équation au multiples inconnues, génératrice d’angoises et de déclassement


  • Anecdote perso : il y a quelques années, avec des potes de fac, on avait profité d’un après-midi libre dans une période avec moins de boulot à la maison pour aller faire un petit match de foot. Déjà, première chose : j’étais le seul maghrébin de la troupe, et il n’y avait que des blancs. Un seul maghrébin, pas d’asiatiques, pas de noirs, sur une bonne quinzaine de personnes, ce qui était représentatif de ma promo à ce moment-là, concernant les étudiants de nationalité française. Bizarrement, ni Lilian Thuram, ni la gauche, ni la LDNA, ne poseront jamais la question du trop faible nombre d’afro-descendants (de nationalité française) dans les universités. Il est vrai que les études supérieures sont le fruit d’un effort scolaire régulier jusqu’au bac, et d’un choix personnel.
    Après quelques minutes de match, une bande de noirs est arrivée sur le terrain, qu’ils espéraient utiliser eux aussi pour jouer. On a donc joué tous ensemble, l’ambiance était bon enfant. Arrive à un moment donner un autre black, pote de nos adversaires du jour, et leur a lancé un "bande de trimards, vous galérez contre des babtous".

    Chacun en conclura ce qu’il voudra.

     

    • Les gens qui arrêtent l’école tôt ont en général beaucoup plus de plomb dans la tête que ceux qui font des études « supérieures ». Il n’y a pas d’études supérieures ou inférieures, ça c’est de la pure connerie bourgeoise.
      Ensuite, votre petite anecdote, c’est juste une petite blague potache, voilà ce que j’en conclus.



    • Les gens qui arrêtent l’école tôt ont en général beaucoup plus de plomb dans la tête que ceux qui font des études « supérieures ». Il n’y a pas d’études supérieures ou inférieures, ça c’est de la pure connerie bourgeoise.



      Je n’ai jamais conclu que le manque d’études supérieures était équivalent à être bête, il faut arrêter de lire ce qui n’est pas écrit. J’ai même parlé de "choix personnel" et de "travail scolaire régulier", à aucun moment je ne pointe du doigt une question de QI ou d’intelligence, à plus forte raison que, tout au long de mon récit, j’ai pris soin de préciser "de nationalité française", car j’ai côtoyé des étudiants africains tout au long de mes études. Ils étaient même de nos parties de foot, sauf ce jour-là.


    • Si un blanc osait dire "bande de trimards, vous galérez contre des crépus", pas sur que les crépus concernés prennent ca pour une blague potache...


    • J’ajouterais même que, de penser (ce que je ne pense pas d’ailleurs) que les gens qui font des études post-bac (puisque le terme "études supérieures" ne plait pas) sont plus intelligents que ceux qui arrêtent tôt l’école est de la "connerie bourgeoise", est un énorme raccourci. Le travail fourni durant les études universitaires, fussent-elles nivelées par le bas, appellent à faire s’activer bien des mécanismes cérébraux. J’ai fait des études d’économie, puis de gestion financière et de comptabilité, le niveau de maths y était plutôt poussé.
      Ce faisant, je me permets à mon tour un raccourci tout aussi contestable et irrespectueux, en disant que de penser que les gens qui arrêtent leurs études tôt sont en général plus intelligents est de la branlette intellectuelle. Ceux qui sont réellement intelligents et s’en sortent sans diplôme le montrent, notamment par une grande force de travail, et que ce travail paie (dans tous les sens du terme). Les autres sont au RSA et passent des journées entières sur Youtube.


    • La majorité des maghrébins sont de type caucasien. Etre de confession musulmane ne signifie pas être arabe, pas plus que judaïsé, sémite. Très peu de tribus arabes se sont aventurées au nord de l’Afrique et tardivement. Il faut vous intéresser à vos origines au-delà de la colonisation française. L’histoire de l’Afrique de nord est toute aussi fournie que toutes les autres parties du Monde. Elle ne commence pas davantage au VIIIème siècle.


  • N’est-il pas raciste que de dire que les noirs n’ont pas les capacités d’être racistes ?
    ...que se passe-t-il en Afrique du Sud alors ?

    N’est-il pas raciste que de dire que les blancs n’ont pas la capacité de souffrir du racisme ?
    ...que se passe-t-il en France alors ?

    Les Gaulois seraient en droit de réclamer réparation auprès des SOS racisme pour être à l’origine des grilles de lectures raciste en France qui crées des lignes de fracture sociaux économiques.... et à terme tuer la culture française, l’âme française et tous les français authentiques.
    ...tout ça pour soit-disant payer des retraites....


  • on nous mènes en bateau avec cette histoire … on s’en fout des propos de thuram …. pendant ce temps on ne parle pas gilets jaunes et de l’incendie social … ça ne sert qu’a diviser les français !


  • Thuram devrait aimer les blancs normalement, ce sont eux qui ont abolit la pratique de l’esclavage, pratique universelle et plurimillénaire, et empêché les africains et autres arabos musulmans de continuer à vendre des esclaves noirs aux armateurs israélites... Sans les blancs, peut être qu’a l’heure actuelle, il serait plutot champion des antilles de coupage de canne à sucre pour le compte d’un béké pas très catholique...

     

    • C’est exactement pour ce genre de niaiserie stupide que vous affirmez que Thuram parle du complexe de supériorité de la culture blanche... Fallait pas chercher très loin.

      Force est de constater que le malin gagne à tous les coups, pas mieux pour diviser que de raconter à un peuple qu’il est élu... quelque soit ce peuple d’ailleurs.

      Y a des cons de toutes sortes pour croire que leur religion ou leur couleur de peau leur donne un avantage divin sur le reste des humains.
      Heureusement Dieu n’est pas partisan et jugera en toute équité.


  • C’est une vérité anthropologique, mais bon à notre époque qui sombre dans la débilité, "dire la vérité est un acte révolutionnaire" (Orwell). Donc soutien à Ménès.

    Et que le s**ge à lunettes ferme sa GG ! Parler de racisme en France relève du mauvais sketch. Si mon pays était réellement raciste, il y aurait zéro Jaunes et zéro Noirs sur notre sol. Point !


  • Mais non, il n’y a pas de racisme anti blancs voyons...
    Mais bon les blancs, métissez vous parce que quand même, vous êtes trop blancs, un peu plus bronzés et vous deviendrez acceptables...

    Après, à la décharge des noirs et des arabes, il faut bien reconnaître que ce type racisme anti blanc n’est pas spécifique aux noirs et aux arabes... Une autre minorité ethnique fait quand même nettement plus le forcing...

    J’attend avec impatience que le métis franco camerounais (je parle du tennisman médiocre, pas du comique antisémite) aille chanter au cameroun pour expliquer aux autochtones qu’ils sont trop noirs, et que si ils se métissaient un peu, ca ferait un mélange de couleur plus acceptable génétiquement parlant...

     

    • Personne n’aime Yannick Noah en dehors de la France ; il est là le hic.
      Et même en France, à part les enfants, ça reste discutable. Je suis métis, et je ne tiens pas plus de 10 secondes devant la vidéo de Saga Africa, à Roland Garros.


    • Monsieur Yanique la France au papa Noir Camerounais d’Afrique
      et de maman bien Blanche, blonde et bien Française de souche
      et Monsieur Yanique la France qui ne fait que des enfants qu’avec :
      des femmes ressemblant le plus possible à sa maman !
      pourquoi ? Monsieur Yanique la France n’a jamais eu de femme typée
      Noire Africaine comme son papa ?
      lui ! Yanique la France qui vante si bien ses racines noires Africaines ?


    • Franchement je trouve ce genre de réflexions totalement stupides et déplacées...
      De quel droit exiges-tu qu’il change ses goûts en matière d’attirance physique ?

      C’est comme si tu lui reprochais de préférer la Choucroutte au Cassoulet...
      C’est comme si tu lui reprochais de préférer les Fraises aux Cerises... etc...

      Ça n’a strictement aucun sens, car cela ne dépend pas de lui, ou du moins, de sa conscience. Les goûts et les couleurs ne se discutent pas voyons...

      Loin de moi l’idée de défendre Yannick Noah, mais il est Français, né en France, il y a grandi entouré de françaises toutes plus belles les unes que les autres... au nom de quoi devait-il avoir une préférence pour les noires (alors qu’il vit entouré de Françaises pour la plupart blanches) depuis toujours ? C’est du n’importe quoi...

      En plus, tu rappelles toi-même qu’il est métis : donc finalement, peu importe son choix, il y aura toujours un type pour lui dire qu’il a choisit la mauvaise couleur. Je suppose que les Métis ne doivent coucher qu’avec des Métisses, c’est ça ? Je suppose qu’on devrait faire comme en Australie, où on plaçait les métis dans des camps de travaux forcés, histoire que le mélange s’arrête...


    • Non pas du tout !
      mais quand on danse bcp moins bien saga Africa comme Yanique
      que le zoulou Blanc Johnny Clegg et qu’en plus il s’est fait un A fric monstre
      avec cette daube , il n’y a pas de quoi frimer ... et qui plus est Yanique se prenant pour un artiste génial !
      franchement il n’y a qu’en France , que l’on peut voire un tocard réussir de la sorte dans le show bizz de la variet !
      c’est un peu comme le Benalla de la politique
      ou le Belattar du journalisme


  • Mais du coup quand Thuram dit que le racisme est consubstantiel à la race blanche c’est pas du racisme pur et dur ?


  • Regardez
    Les femmes noires font du manspreading, et ça ne choque personne ni Menez ,ni Thuram, c’est quoi ce bordel ?


Commentaires suivants