Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Plainte déposée contre la France pour crimes contre l’humanité

Par Oscar Temaru, le Serge Klarsfeld de Polynésie

Oui, la France a effectué pendant 30 ans des essais nucléaires sous-marins en Polynésie, oui, des habitants ont été touchés par les radiations, comme en Algérie quand elle était française. Oui, l’État français a pris en compte une partie des victimes de ces essais, même s’il a traîné la patte et s’est fait tirer l’oreille. Un État, voyez-vous, n’aime pas montrer ses faiblesses.

Mais quand le dirigeant indépendantiste accuse la France de « colonisation », qu’il imagine dans quel état seraient ses îles sans l’aide de la métropole... On n’en dira pas plus, pour ne pas heurter les consciences de gauche et les opportunistes locaux.

L’accusation de « crime contre l’humanité » à l’encontre de la France est en vogue, actuellement, et on la doit principalement à ces amis de la France que sont les Klarsfeld. Bientôt, la France sera rendue responsable des 50 millions de morts de la Seconde Guerre mondiale, et tout le monde s’engouffrera dans la brèche.

- La Rédaction d’E&R -

 


 

Une plainte a été déposée le 2 octobre devant la Cour pénale internationale contre la France pour crimes contre l’humanité en raison des essais nucléaires expérimentés en Polynésie, a affirmé mardi à l’ONU le dirigeant indépendantiste polynésien Oscar Temaru.

 

« Nous le devons à toutes les personnes décédées des conséquences du colonialisme nucléaire », a ajouté l’ex-président de la Polynésie, un archipel français situé dans le Pacifique et qui compte 270.000 habitants.

Cette annonce a été faite au cours d’une réunion sur la Polynésie française organisée au sein d’une commission de l’ONU spécialisée dans les sujets de décolonisation.

« C’est avec un grand sentiment du devoir et de détermination que le 2 octobre nous avons déposé une plainte auprès de la Cour pénale internationale pour crimes contre l’humanité. Cette poursuite en justice a pour objectif de demander des comptes à tous les présidents français vivants depuis le début des essais nucléaires contre notre pays », a-t-il dit.

« Pour nous, les essais nucléaires français ne sont que le résultat direct d’une colonisation. Contrairement au discours français, nous n’avons pas accepté d’accueillir ces essais, ils nous ont été imposés avec la menace directe de l’établissement d’une gouvernance militaire si nous refusions », a aussi affirmé Oscar Temaru.

Le dirigeant indépendantiste a précisé qu’un « dialogue responsable » avait été recherché depuis 2013 avec « la puissance administrative » sous la supervision des Nations unies. Mais les appels à venir à la table de discussions faits à la France ont été « ignorés et méprisés », a-t-il affirmé.

[...]

De 1966 à 1996, les atolls de Mururoa et Fangataufa ont été le théâtre de 193 essais nucléaires français qui ont eu des effets sur la santé des populations et l’environnement. En 2010, une loi a instauré un dispositif d’indemnisation mais il est jugé trop restrictif, selon des associations de vétérans touchés par des maladies radio-induites.

Lire l’article entier sur geo.fr

Qui en veut à la France ?
Des réponses sur Kontre Kulture

 

Un passé qui resurgit opportunément, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

53 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2059178

    « qu’il imagine dans quel état seraient ses îles sans l’aide de la métropole... »

    193 essais en 360 mois représente environ 1 essai nucléaire tous les 2 mois, à ce prix là je pense qu’ils se seraient volontiers passé de "l’aide de la métropole" !

    Je veux bien qu’il y ait un ras le bol des accusations de crimes contre l’humanité faites à la france, mais dans ce cas précis, ils sont bien plus légitimes que les shouineurs habituels. Attention à ne pas mettre toute les causes dans le même sac sous prétexte que certains abusent et abuseront dans 100 ans encore.

     

    • Certes, et je reconnais que les polynésiens sont chez eux en Polynésie, puisque qu’ils sont autochtones (même si il a eu du métissage avec les français et les chinois de Tahiti) contrairement à la réunion où l’ensemble de population est composé de "colons" mais sérieusement connaissez-vous le niveau de vie des Comores, les pirogues n’ont même pas de moteur !
      Quand on voit le niveau de développement de Tahiti, l’administration de qualité, écoles et hôpitaux comme en métropole, la quantité de produits importé que l’on y trouve... faudrait quand même se calmer (certains indépendantistes ne cherchent qu’une cagnotte). De quoi vivraient ces iles sans la France du tourisme ultra luxe ? des blagues...

      Même par rapport à Haiwai, la polynésie a été beaucoup mieux préservé...


    • #2059359

      Les polynésiens chez eux ? Non, chez nous et nous chez eux. Euh, ça s’appelle la France, du moins pour l’instant.
      Vous faites une différence entre les Français ? Alors faites là avec, au moins, les double-nationaux (voire triple). Et au final ces « Français » sont plus Français que d’autres qui ont plusieurs nationalités. Ils sont plus légitimes.


    • Qu’est ce qu’ils deviendraient ces danseurs de Tamouré sans le fric de la France ? Ils replanteraient des arbres à pain ?


  • Qu’est-ce que ça veut dire ? J’ai vécu à Tahiti.

    Oscar Temaru est un élu de longue date avec bien entendu

    des casseroles. Tout comme gaston flosse.

    Il n’y a quasiment plus de militaires en polynésie,

    l’économie se meurt et la manne des essais est terminée.

    Mururoa est un petit attol au milieu du pacifique situé à plus

    1000 km de Papeete la capitale.

    après ça sera autour d’Alger de porter plainte pour les essais dans le Sahara,

    des iles Bikini pour les essais américains, des russes, des anglais,

    des chinois, des coréens, des israeliens ?

    Depuis 1945 il y a eu plus de 500 essais nucléaires atmosphériques

    autour de la planète=Essai nucléaire :https://fr.wikipedia.org/wiki/Essai...

    Et oui + de 500 bombes nucléaires ont pétés sur notre planète,

    mais ça ne peut pas modifier le climat ?

    ni provoquer des maladies à l’échelle mondiale ?


  • Crime contre l’humanité ? Carrément. L’holocauste atomique visant à éradiquer tout un peuple, quoi. La demande va agacer dans d’autres sphères. Je pense que « contre l’humanité » vise à englober Tahiti dans la réparation (Tahiti est à 1200 km de MuruShoah). A l’époque où j’y étais (Années 70), la population civile autochtone de l’île était composée de 3 pelés 1 tondu, une centaine de personnes environ.
    J’ai cru comprendre que seules quelques personnes de l’ile avaient été indemnisées par la suite, la plupart « oubliées », ce qui n’a pas empêché des Tahitiens « lointains » de profiter de l’occasion.
    Au fait, concernant les milliers de militaires et civils qui se trouvaient là bas à l’époque (sur ordre de nos hiérarchies respectives), et dont je faisais partie, j’espère qu’on est (quand même Merde) considéré comme humains et qu’on touchera un petit billet, nous aussi. Ah, non ? C’est pas pareil ?
    Allez j’arrête de taquiner.
    Ces essais (pour ou contre, bons ou mauvais) nous ont permis de posséder l’Arme (de dissuasion) nucléaire. On relira, réécoutera, Hervé Juvin qui dans son analyse à ce sujet a expliqué que n’auront du poids que les Pays « nucléaires », les autres ? Ben, il suffit d’observer... Kim devient très fréquentable, en toute autonomie, les autres doivent avoir des alliés dont ils dépendent ou se faire « Sadammiser ». Bref, quand je pense qu’il y a des enflures (Feu Rocard, Barouin...) qui veulent qu’on abandonne...
    À propos de Kim, en passant, son arme nucléaire il l’a fait tout seul, il ne l’a volé à personne. Et qui a lancé la mode de l’arme nucléaire au départ ?
    Salut à tous,
    PS : Je n’ai pas la prétention de détenir la meilleure analyse évidemment, je dis juste quelques mots à chaud...


  • C’est vrai qu’il y a eu des essais mettant volontairement des gens en danger et pas seulement souterrains comme le dit l’article.
    Cela s’est fait aussi aux US bien avant.
    Rappelons que l’auteur de romans policiers John Amila (Jean Mecker) avait écrit un polar là-dessus à une époque où on cachait ces essais. Pour avoir dénoncé ces faits, il avait été piégé et tellement tabassé qu’il était devenu une loque.
    Que les peuples soient indemnisés c’est normal.
    Maintenant qu’un opportuniste se serve de ça pour se faire mousser, non !


  • C’est dans l’air du temps !! Les nations doivent demander pardon, prouvant ainsi qu’elles sont fragiles et qu’elles ne sont plus un rempart pour les peuples. Jacques Chirac avait ouvert la boîte à pandore de la repentance nationale, les ennemis de la nation s’y engouffrent !


  • Commentaire de la rédaction d’E&R :
    "...Mais quand le dirigeant indépendantiste accuse la France de « colonisation », qu’il imagine dans quel état seraient ses îles sans l’aide de la métropole... "
    je suis bien loin de me définir "de gauche" mais ce propos ne me semble pas prendre en compte la réalité.
    J’ai vécu quelques temps en Polynésie au début des années 80, et dans ces îles comme dans d’autres colonies, les aides du colonisateur sont la plupart du temps plus nuisibles qu’utiles pour les colonisés.
    Je développerai si je ne suis pas censuré par "la modération".

     

    • je poursuis :
      "l’aide de la métropole" s’observe différemment en fonction de notre conception de ce qui est favorable ou non au bien-être des humains.
      De mon point de vue, ce qui est favorable au bien-être des humains est favorable à l’ensemble du monde vivant. Comme tout être vivant, nous dépendons du milieu dans lequel nous évoluons.
      Ce que "la métropole" a apporté s’appelle "le progrès du monde moderne".
      Il me semble qu’à E&R nous encourageons la lecture de nombreux ouvrages critiques à l’égard de ce "progrès".
      Que ce soit dans les îles de Polynésie ou dans nos campagnes, il me semble que le "progrès" a été globalement nuisible au bien-être des humains.
      Alors, de mon point de vue, les essais nucléaires ne sont probablement pas la nuisance la plus importante que "la métropole" a apporté en Polynésie ou ailleurs.
      De ce fait, la démarche de "plainte contre la France pour crimes contre l’humanité" me semble une erreur qui participe à occulter l’essentiel.
      J’ai vu en Polynésie des humains relativement heureux et accueillants, dans un mode vie simple :pêche, chasse, artisanats, ...
      Pa besoin de "la métropole" ou de l’europe pour vivre cela, et pas besoin des aides PAC pour faire un retour à la terre de paysan.


  • - Les Juifs portent plainte contre la France (shoah)
    Repentance éternelle + €€€
    - Les noirs portent plainte contre la France (esclavage)
    Repentance éternelle + €€€
    - Les Polynésiens portent plainte contre la France (nucléaire)
    Repentance éternelle + €€€
    - Les Algériens portent plainte contre la France (colonisation)
    Repentance éternelle + €€€
    - Les homosexuels portent plainte contre la France (homophobie)
    Repentance éternelle + €€€
    - Les Femmes portent plainte contre la France (sexisme)
    Repentance éternelle + €€€
    - Les Musulmans portent plainte contre la France (non-assimilation)
    Repentance éternelle + €€€
    - Les Islandais portent plainte contre la France (non-colonisation)
    Repentance éternelle + €€€
    - Les Guatémaltèques portent plainte contre la France (non-précisé)
    Repentance éternelle + €€€

    Ni pardon, ni oubli ? Jésus vous aurait dit : " Allez tous vous faire enc*** !!! "

     

    • #2059314

      Les français naissent coupables, libres et égaux lors de leur passage à la caisse.

      Il faut comprendre les victimes, elles viennent de peuples parfaits qui n’ont jamais commis aucun crime sur terre et à qui personne ne peut reprocher quoi que ce soit, elles sont toutes très très gentilles et bourrées de qualités : toujours justes, aimables, souriantes, capables de prendre du recul sur le monde et sur elles-mêmes, le coeur sur la main, généreuses et débordant d’altruisme... Simplement, allez savoir pourquoi, leurs nombreuses qualités ne les prédisposent pas au pardon. Si vous avez une explication à cette attitude paradoxale, je prends !


    • Mais sérieux de quoi vous parlez, ce sont des français ?!
      Si ils touchent des indemnisations, et c’est pas gagné, ce sont autant leurs impôts que les vôtres !

      Et puis jalon, y à une ligne qui m’a fait tiquer dans ton commentaire.

      « - Les noirs portent plainte contre la France (esclavage) »

      Ben non en fait c’est faux, je suis noir et j’ai jamais porter plainte contre la France, donc tu racontes n’importe quoi.

      Moi je suis plutôt pour la réconciliation mais putain, y a du boulot...


    • #2059509

      @ Locksman,

      C’est vrai que je savais plus où donner mon fric... C’est que j’en ai tellement que je sais plus quoi en foutre.
      Sinon, ta technique on la connait, minimiser le problème, ici, à une seule personne, toi, pour noyer le poisson, puis nous servir une belle leçon de morale tout en nous grondant à la manière d’une instit de gauche. Sauf que ça y est, les limites de la culpabilisation éternelle viennent d’être atteintes, ce genre de discours ne passera plus désormais.


    • @Locksman

      "Si ils touchent des indemnisations, et c’est pas gagné, ce sont autant leurs impôts que les vôtres !"

      Non puisque les habitants des TOM, dont la Polynésie fait partie, ne payent pas d’impôts. En tout cas pas au sens où nous métropolitains l’entendons.
      Ils payent des impôts locaux pour le ramassage des ordures, ce genre de choses, mais ça s’arrête là. Le reste est couvert par l’aide de la France.


    • Oui KNB tu peux jouer sur les mots, les impôts communaux ils les payent à l’administration française, qui les réclament et les utilisent suivant les lois et conventions de la république parce que ces territoires appartiennent à la France et que les gens qui y vivent sont français.
      Voila le fond de mon propos que tu fais semblant de ne pas saisir.

      Après je conçois que des natios plus branché par l’idéologie racialiste ou suprémaciste ne veulent pas conserver les possession française d’outre-mer parce qu’elles sont majoritairement peuplé de basané et de métisse. Mais c’est justement à ca qu’on voit les limites de leurs idéologie.


  • Pas d accord sur le préambule...Sans la colonisation, la Polynésie aurait peut-être très bien vécue...On ne peut pas faire des hypothèses avec des " si "...


  • #2059213

    La Polynésie vit, pour beaucoup, aux crochets de l’état Français, donc nous, et sur des décennies.
    Gangréné par le clientélisme effréné du système Gaston Floss, l’archipel rassemble toutes les tares de la métropole, plus d’autres bien spécifiques.
    C’est la norme de faire cracher au bassinet le " poopa" et l’exemple est donné par le lobby de la "communauté organisée" qui est la référence absolue.

     

    • La Polynésie, la Martinique, la Guadeloupe et des tas d’autres territoires, même Tromelin inhabitée, « vivent de l’Etat Français, parce que FRANÇAIS » et non pas « vivent au crochet de l’Etat Français ». Vous confondez les « sangsues » et le Peuple de France. Il est normal et obligatoire qu’on aide la France « hors hexagone » même à prix d’or parceque « lointaine ».
      Merci de ne pas mélanger les genres.
      Nos territoires ultramarins sont la France !
      Combien nous coûtent d’autres non-Français ?
      Bref !


  • La question est absolument fondamentale de savoir que faire d’un pouvoir qui est chroniquement inscrit dans la malfaisance inique, une entité qui n’intègre majoritairement que des scélérats multiformes légaux (que ne fait-on pas dire aux ’’lois’’...) ou pas, un adversaire de tout, tout le temps tout le monde qui ne crée que des ’’organisations sociales’’ qui ne survivent que dans l’abjection et , finalement, qui n’est que le reflet de la nature trop souvent abjecte du bipède. Un bipède qui fait penser à un adepte du trampoline en perpétuelle tentave d’atteindre dans ses sauts, le vrai, le beau, le juste...sans y parvenir sur le plan collectif. Est-ce que la culture Polynésienne n’avait pas inventé des clubs itinérants d’anthropophagie à une époque pas si reculée .. ?

     

  • Camarades de la rédaction E&R
    Je vous cite :
    "Mais quand le dirigeant indépendantiste accuse la France de « colonisation », qu’il imagine dans quel état seraient ses îles sans l’aide de la métropole... On n’en dira pas plus"
    Cette phrase mérite une réflexion plus approfondie.
    Elle est chargée de questions auxquelles vous répondez avec trop de simplicité et facilité qui ramène à une sorte de complexe de supériorité. "Sans nous blablabla".
    Nous n’avons aucune idée de ce qu’aurait donner ces régions sans nous. Pareil pour l’Amérique du nord du sud, l’Afrique
    Sachons rester modestes face à l’histoire. Nous avons pris un chemin, si nous en avions pris un autre, quelle serait notre situation actuelle ? Nous n’en saurons jamais rien, nous pouvons bien sûr spéculer sur ce qui ,n’est pas arrivé, mais bon...
    Comme lors d’une discussion avec des camarades Anglais, ou je posais la question suivante , imaginons que l’Islam n’existe pas, aurions nous laisser pour autant cette région pleine de pétrole ? Non.....
    Cela mérite d’être posé à l’atelier E&R, je pense.
    Ne varietur
    Lavrov.

     

    • Si la France ne l’avait pas colonisée, l’Australie ou les USA l’aurait fait et je ne pense pas que la Polynésie s’en porterait mieux. Donc, oui les polynésiens peuvent dire merci à la France même si tout n’est pas parfait, loin delà. Cette pleurniche perpétuelle est de plus en plus agaçante.


    • @Gilles F

      Si la France ne l’avait pas fait, d’autres l’auraient fait, dites-vous ?

      Un malade préfére la peste au choléra, c’est bien connu !


  • Petite précision les essais nucléaires en Algérie ont continué même apres l’independance de l’algerie suivant les’accords d’Evian



  • Mais quand le dirigeant indépendantiste accuse la France de « colonisation », qu’il imagine dans quel état seraient ses îles sans l’aide de la métropole... On n’en dira pas plus, pour ne pas heurter les consciences de gauche et les opportunistes locaux.



    Loin d’être un gauchiste mais l’argument : "la colonisation a apporté le progrès technique aux colonisés"- ce qui est vrai, là n’est pas la question - n’en reste pas moins un argument irrecevable pour justifier moralement toute forme de colonisation. Au mieux, il valide seulement une nécessité économique et une approche matérialiste strict de l’humain.

    le progrès apporté aux peuples colonisés relevait davantage des nécessités économiques, donc du profit, que d’une volonté charitable...
    Aider les peuples à se moderniser afin de mieux les exploiter et les rentabiliser, on a vu mieux comme principe chrétien.

    En l’occurrence, l’article sous entend que la Polynésie, eu égard aux bienfaits français, devrait en reconnaissance fermer les yeux sur les essais nucléaires ... c’est tout de même absurde comme raisonnement.

    De plus, ce qui est dérangeant, c’est cette défense préventive : "On n’en dira pas plus, pour ne pas heurter les consciences de gauche".

    Par conséquent si l’on n’est pas d’accord, on est forcément un bobo gauchiste bouffeur de propagande... méthode assez proche du point godwin et du chantage à l’antisémitisme.

    avec sincérité, cdt


  • Qu’est-ce que l’on a besoin d’essayer ces engins-là ?

    Tout essai nucléaire est un crime contre l’humanité.


  • Il faudrait rappeler que la Polynésie comme l’Algérie ont survécu ou ont même bien vécu bien avant le colonialisme, à certaines époques de leurs histoires.
    Elles aspirent, comme tout pays d’ailleurs, à vivre mieux et simplement dans un avenir proche et lointain.
    Il est vrai que le Système rend les choses encore plus compliquées quand tu n’es pas du bon bord et ce n’est pas à E&R que je vais apprendre cela, mais de là à insinuer que le colonialisme est une bonne chose quand vous combattez vous même le colonialisme atlantico-sioniste, il y a un réel problème.

     

    • Bon, économisez, prenez un billet, je vous conseille le Thahara, hôtel sublime qui existait déjà à mon époque (1975). Vous vous détendrez et vous oublierez vos comparaisons entre Tahiti et votre Maghreb.
      Ce besoin de tout ramener à votre ••••, enfin, à vous, finit par être pesant.
      Restez dans vos buts. Les polynésiens ne sont pas maghrébins, heureusement pour eux quelque part.


    • @TiTol,
      Je lis bien que quelque chose est mal passée mais je ne vous en veux pas.
      Personnellement je ne ramène rien du tout à ma .... si ce n’est reprendre les références de ce que la rédaction E&R a écrit dans cet article.
      Pour faire plus simple, vous ne pouvez pas dénoncer vos colonisateurs et promouvoir votre colonisation.


    • Karim, comme vous vous montrez poli malgré notre petit désaccord, j’ai plaisir à vous répondre.
      Quelle colonisation polynésienne ? C’est comme pour la Martinique et autres, un référendum local montre systématiquement que ces peuples ultramarins veulent rester Français. Il y a quelques « indépendantistes » c’est vrai, menés par Temaru ou Marie-Jeanne (en Martinique) lesquels sont des hommes politiques « Français » qui émargent grâce à nos impôts (des sortes de Mélenchon, selon moi).
      Alors, colonisation ? si vous me parlez par exemple de l’Algérie, je serais disons plus « attentif ». Bref, pas d’amalgame...
      En vous remerciant pour votre courtoisie (appréciée),
      Croyez en ma sympathie.
      (Ps : Je lis souvent vos commentaires, ce petit bémol entre nous restera pour ma part anodin).


    • @Titol
      Pour être sincère je ne maitrise pas assez la situation de ces iles là mais merci pour vos précisions et pour cet échange constructif et qui j’espère le restera pour tout autre sujet.



  • Mais quand le dirigeant indépendantiste accuse la France de « colonisation », qu’il imagine dans quel état seraient ses îles sans l’aide de la métropole... On n’en dira pas plus, pour ne pas heurter les consciences de gauche et les opportunistes locaux.



    Ne soyez pas si arrogant, La France n’est pas une nation philanthrope et elle y trouve aussi son intérêt.

    Comme dans toutes les îles la grande majorité des produits de consommation courante doivent être importer depuis les centres de production continentaux, ici en l’occurrence de France bien sur et cela à un cout.
    On peut dire que c’est le prix à payer pour que la France conserve ses possessions ultramarine de Polynésie.

    Mais vous les natios, ne croyez pas que tout vous est du sous prétexte que l’Etat aide parfois des communautés étrangère de façon intéresser. Les essais nucléaire ont eu de lourdes conséquences autours des atolls de Mururoa et Fangataufa j’aimerai bien voir si vous seriez aussi arrogant si l’État balançait des charges atomique à deux pas de votre jardin !

     

    • Totalement faux ! Les colonisations ont été ruineux pour la France c’est un fait historique ! Par contre pas pour les intérêts privés et quand ces derniers se sont aperçus qu’il fallait tout construire (pont, école, route...) pour pouvoir ensuite faire des affaires ils se sont tous barrés et ont laissé à l’État (les impôts) le soin de payer.

      Ensuite, les importations depuis la Réunion par exemple viennent de la Chine pour beaucoup, le riz par exemple...

      Couiner sur le passé car on est incapable de gérer le présent. Les essais nucléaires étaient nécessaires, et oui, si la France n’avaient pas fait cela, elle serait bien plus dans la mouise qu’elle ne l’est aujourd’hui et la Polynésie aussi. Les essais ont été effectué dans le pacifique car c’est l’endroit où il y avait le moins de densité de population car dans la réalité et non dans les utopies adolescentes de certains, on choisit entre des moindres maux. Il faudrait savoir ce que vous voulez car vouloir être indépendant et être des chialeurs cela ne va pas ensemble, quand on règne il faut prendre des décisions, décisions qui sont sanctionnées par la réalité. Et si vous vous basez sur des postures gauchisantes, vous serez conquis et vassalisé par des gens qui eux seront des dirigeants digne de ce nom.

      La Polynésie n’est pas en France, c’est la France, alors je suis sincèrement navré que ce soit cette région de notre pays qui a du subir ces essais mais c’était objectivement la mois pire des solutions. La France a des ennemis que personne d’autre n’a eu dans toute l’histoire de l’humanité, et elle ne pouvait pas ne pas avoir la dissuasion nucléaire. D’autres régions de France ont subi des injustices et des blessures à travers l’Histoire, elles étaient nécessaires. Ce qui est vraiment critiquable , ce ne sont pas les essais nucléaires, c’est l’abandon des territoires maritimes par l’État français (si on peut nommer cela un État) sous la pression de Bruxelles (Berlin donc). Cela est intolérable que ces populations soient abandonné à leur sort.

      La dialectique de l’Histoire comme dit le boss ; sans dissuasion nucléaire de la France, la Polynésie serait une nième colonie anglo-saxonne (on connait leur destin, surtout celui de la population) et ne serait donc pas apte à porter plainte contre la France.

      Bien à vous.


    • Je crois qu’il y a deux sujet dans le sujet la.
      D’abord est ce que l’État à eu raison de faire ces essais à proximité des populations locale et sans prendre suffisamment de mesure de sécurité approprié, sans avertir la population des risques qu’elle encourait, pour tester les armes atomique française ?
      Devait-on le faire, aurait-on pu faire autrement, vaste sujet...

      Le deuxième point, et je suis manifestement pas le seul "gauchiste qui chouine", c’est que puisque ca à été fait de toute façon, est ce normal de les traiter comme des parias parce qu’ils osent se plaindre de s’être fait irradier et demandent des comptes à l’État ?


  • Essayez de penser un peu aux victimes tout de même !

    Morgane Bahuet en 2017 : « La loi dite Morin de 2010, bien que tardive, a été instituée afin de faciliter la reconnaissance du statut de victime et permettre par le biais du CIVEN (Comité des victimes des essais nucléaires), nouvellement né, l’indemnisation des ces victimes. En effet, entre 1966 et 1996 de nombreux essais nucléaires ont été réalisés par l’armée française en Polynésie française et dans le Sahara algérien. En raison de ces derniers, de nombreuses maladies liées aux radiations se sont répandues. Force est de constater que depuis cette loi, très peu de personnes se sont vues accorder une indemnisation et ce, malgré un nombre impressionnant de maladies telles que des leucémies atypiques et cancers de la thyroïde notamment en Polynésie française. Selon ses propres chiffres, au 1er mai 2016, le CIVEN comptabilisait 1059 dossiers reçus pour seulement 20 propositions d’indemnisation, soit un taux de rejet de 98% environ. Ce décalage manifeste entre le nombre de malades et le nombre de dossiers indemnisés s’explique par le fait que dans la grande majorité des cas le risque (autrement dit la maladie) attribué aux effets nucléaires est considéré comme négligeable. En d’autres termes, le demandeur est tenu de prouver le lien de causalité entre la nature de sa maladie et son exposition aux radiations. On comprend alors aisément toute la difficulté d’apporter les preuves formelles de ce lien d’autant plus que le rayonnement ionisant ne laisse aucune trace dans l’organisme. C’est pourquoi, pour beaucoup de personnes l’indemnisation des victimes par le biais de cette loi demeure sommaire et surtout critiquable ».
    http://blog.bio-ressources.com/2017...


  • Pour moi c’est très simple, je me pose cette question : que penserions-nous, nous Français, si les USA, au travers de l’Otan, avaient réalisé ces essais sur notre propre territoire, et en métropole ? Avec la loi du 5 janvier 2010, l’État reconnaît sa responsabilité mais la minimise par l’intermédiaire de l’article 4, alinéa 2 ("Si les conditions de l’indemnisation sont réunies").

    La CRIIRAD : « Les bilans officiels publiés par la Dircen (Direction des centres d’expérimentations nucléaires) en 1998 sous-estiment fortement l’impact radiologique des retombées sur la population (...) Les militaires étaient protégés des retombées radioactives par un blockhaus en béton armé avec des murs de 60 centimètres d’épaisseur, tandis que les populations n’ont pu s’abriter, et seulement après 1967, que dans un simple hangar ».

    Alors, ne prendrions-nous pas les Américains pour des criminels ?


  • Que seraient-ils sans nous ?

    Je n’ai pas de réponse à cette question.

    Je me souviens en revanche d’un article écrit il y a une trentaine d’années par un haut fonctionnaire dont le nom m’échappe aujourd’hui. Il faisait le compte-rendu "grand public" de ses discussions avec des indépendantistes polynésiens. A l’époque la lutte du FLNKS leur avait donné des idées.

    Il entendait parfaitement certain des reproches faits à la France par ces militants ; en réponse, il leur avait fait le tableau de la situation des états insulaires indépendants du Pacifique.

    Il soulignait deux points communs négatifs :

    1. Dictature plus ou moins féroce par des oligarchies issues des anciennes familles régnantes.

    2. Pillage des ressources naturelles par des grandes puissances. La faiblesse économique de ces états les empêchant d’avoir une flotte à même de protéger les ressources halieutiques.

    Le naufrage de Nauru apporte des arguments à ce cadre cité plus haut.

    Aujourd’hui, l’indépendance de la Nouvelle Calédonie est à l’ordre du jour. Un référendum doit avoir lieu prochainement. J’ai entendu un Néo Calédonien qui pensait voter pour le maintien de la souveraineté française. Une de ses raisons était son inquiétude vis à vis des entrepreneurs chinois prêts à piller son île.


  • C’est effectivement un crime contre l’humanité, un vrai. Nous devrions tous nous joindre à cette plainte. Et non, je ne suis pas de gauche.


  • 1) A part l’IdF, l’Alsace et une partie du couloir rhodanien, il n’y a aucune région française autosuffisante.
    2) Il est sans doute nécessaire, un demi-siècle après, d’indemniser les victimes, mais évidemment ce sera avec le contribuable seul, or chaque année sa part dans le PNB diminue, les entreprises multinationales et leurs actionnaires s’arrogeant la part du lion et payant peu voire pas d’impôt.
    D’où une grave injustice.


  • C’est incroyable ce qu’on peut lire en commentaire ! On est où là, à Libé ?!

    C’est vrai que ces iles, ces cailloux au milieu de l’océan ne serait .... rien sans nous - oui j’hésite pas à le dire. Pourquoi faire les mijaurées ?

    Quant à la notion de crime contre l’humanité, par pitié ouvrez des livres avant d’ouvrir votre bouche ! Non la France n’a jamais eu pour projet d’éradiquer ou d’empoisonner ces habitants !

    Quant à ce monsieur "indépendantiste", il sort d’où au juste ? J’espère qu’il n’a pas des dollars sur son compte en banque.... A quelques moins sur le vote de Nouvelle-Calédonie, ce genre de propos est hautement suspect. Parce que oui, après la nouvelle-Calédonie, ce seront toutes nos possessions du Pacifique qui risquent d’être raflée.

     

    • Oui bien sûr, ces peuples indigènes étaient tellement malheureux avant les apports de notre immense civilisation. Ces imbéciles de métèques n’auraient jamais été capables de faire quoi que ce soit sans nous, c’est évident.

      Sérieusement, vous vous relisez avant de poster ?

      Et le "on est où là, à Libé ?!" témoigne de votre vision binaire des choses. Je vous invite à vous remettre en question.

      Cordialement


  • Peut-on demander aussi des réparations pour l’esclavage des blancs razziés pendant des siècles sur les côtes méditerranéennes ?
    Pour l’occupation de l’Espagne et du Sud de la France ?
    Peut-on demander aussi réparation pour la France colonisée à son tour pour zéro avantage mais un maximum d’emmerdements ?

     

    • Je cite : "Peut-on demander aussi réparation pour la France colonisée à son tour pour zéro avantage mais un maximum d’emmerdements ?".

      Certes non, mais on pourrait juger les traîtres !


    • #2059806

      Alors agissons pour la libération, et l’indépendance du pays vis à vis des anciennes colonies.
      On ne gardera que ceux qui ne nous nuisent pas par un comportement agressif ou revendicateur, bref, les bonnes volontés et les bonnes âmes. Au diable l’idéologie égalitariste, mérite, efforts et comportements dignes seront récompensés, et ce sera très bien comme cela pour remettre ordre et justice dans cette société.


    • Tu oublies cinq siècles de colonisation par les Romains.
      Deux siècle à la louche de joug des talmudistes (toujours en cours).


  • Si on retire les aides que ces territoires reçoivent (en comptant bien sûr les fonctionnaires qui sont payés par l’état pour faire le boulot et dépenser leur argent là bas) il ne reste plus grand chose du PIB de la Polynésie.

    Il faut savoir que la Polynésie dispose déjà d’une large autonomie en plus de bénéficier des largesses de la France mais ce n’est pas encore assez pour ce prétendu indépendantiste apparemment. Moi je dis rendons leur leur liberté et qu’ils en assument les conséquences, vous verrez que dans quelques années ils nous supplieront de redevenir français et d’oublier ces histoires d’essais nucléaires.

    Réfléchissez, est-ce que ces contrées lointaines nous rapportent vraiment quelque chose ? Certains parlerons de la grandeur de la France, moi je prétends que c’est la folie des cosmopolites qui nous pousse à nous attacher à ces terres d’outre-mer...

    A cela j’ajoute que cet événement n’est qu’une des multiples conséquences de l’affaiblissement de la France. Plus le pays va s’effondrer et plus vous verrez de gens qui voudront se payer sur la bête, c’est comme ça.


  • #2059624

    Juste un petit rappel correctif à propos de l’arrêt des essais nucléaires français en Algérie dans le sud de la région de Reggane. Des clauses discrètes ou secrètes autorisaient le gouvernememt de la France de poursuivre les essais nucléaires commencés en février 1960 jusqu’en 1978 ainsi que la production d’armes biochimiques complétées par des tests en milieu naturel. La France procéda en tout à 57 essais nucléaires jusqu’en 1966 et poursuivi le programme de fabrication et de tests des armes chimiques jusqu’en 1978.


  • Incroyable ce que l’on peut lire ! Toujours les mêmes antiennes, les mêmes slogans !!

    On s’en fout de savoir qui est plus français, on s’en fout de savoir qui a plus développé et si c’était mieux avant qu’après la colonisation.

    Mettez-vous a la place des gens : imaginez que ces bombes aient explosées dans le massif central, vous diriez quoi ? Vive les bombes ?

    Mettez-vous a votre place : si ces bombes ont explosées en Algérie et en Polynésie, c’est parce que les autorités françaises savaient PERTINEMMENT quelles provoqueraient mort et maladie.

    500 explosions atmosphèriques depuis l’invention de la bombe atomique !?!

    A bas les bombes d’où quelles viennent !

     

  • Le vélo et les conserves... Les seules bonnes choses que le génie français a inventé


Commentaires suivants