Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Plus personne n’écoute la France, elle est hors jeu"

Alain de Benoist étrille le Quai d’Orsay

Depuis quelques semaines, on assiste au grand retour de la Russie sur la scène internationale. Ce qui ne fait apparemment pas plaisir à tout le monde. Est-ce un pas vers le monde multipolaire à venir ?

La déclaration de guerre de la Russie à Daech est un fait de première grandeur. En s’imposant comme un acteur incontournable dans la question syrienne, elle prend de court les États-Unis et leurs alliés. Par son réalisme, son sens géopolitique, son intelligence stratégique, Vladimir Poutine confirme ainsi le statut de puissance internationale de la Russie. Mieux encore : il est en train de constituer, avec l’Iran, la Chine et d’autres pays émergents, un bloc eurasiatique qui bouleverse toute la donne géostratégique. L’OTAN doit désormais compter avec l’Organisation de coopération de Shanghai. C’est en effet un pas vers l’émergence d’un monde multipolaire, c’est-à-dire un rééquilibrage des rapports de force dans le monde.

On verra dans les prochaines semaines comment évolue la situation sur le terrain. Mais on voit bien dès maintenant que, contrairement à la France, qui ne fait que des frappes homéopathiques, et aux États-Unis, qui font la guerre sans intention de la gagner, le Kremlin a engagé tous les moyens nécessaires. Poutine, dont la presse occidentale disait sans rire il y a encore trois mois qu’il s’apprêtait à « lâcher le régime syrien », a obtenu le feu vert de son Parlement et s’est assuré du soutien des vingt millions de musulmans que compte son pays. Contrairement aux Américains et à leurs alliés, il intervient conformément au droit international, avec l’aval du Conseil de sécurité de l’ONU et à la demande des Syriens. Et il le fait pour plusieurs raisons. D’abord parce qu’il est impensable pour lui de laisser les islamistes de Daech s’emparer de la Syrie, qui abrite à Tartous la seule base russe de la région. Ensuite parce que c’est une belle occasion pour lui d’éliminer sur place quelques milliers de djihadistes russes originaires du Caucase. Enfin, et surtout, parce qu’avec cette intervention, il s’impose d’emblée à la face du monde comme la grande puissance montante avec laquelle il faut désormais compter. [...]

Après avoir achevé l’œuvre d’atlantisation de la diplomatie nationale entamée sous Nicolas Sarkozy, la France adopte, face à Moscou, une position de guerre froide que rien ne justifie, sinon son alignement total sur la politique de l’OTAN, et continue à prétendre décider à la place des Syriens de qui doit diriger la Syrie. N’ayant plus aucune politique étrangère indépendante, elle est, en fait, condamnée à jouer petit bras. Après quatre ans de soutien aux pétromonarchies du Golfe et aux bandes islamistes anti-Assad, elle voit s’effondrer toutes ses hypothèses et n’est plus en position de se poser en médiateur nulle part. Plus personne ne l’écoute, elle ne compte pour rien, elle est hors jeu. Quand comprendra-t-elle que la Russie est notre plus naturel allié ?

Lire l’intégralité de l’entretien sur bvoltaire.fr

Le vrai ministre des Affaires étrangères, sur E&R :

Des pistes complémentaires pour comprendre
la politique étrangère française, chez Kontre Kulture :

Retrouvez Alain de Benoist chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pourquoi écouter la "France" puisqu’elle répète ce que dit Israël ?


  • Un "monde multipolaire" est une vue de l’esprit, l’Histoire nous démontre qu’il y a toujours eu , à toutes les époques, une puissance à prétention hégémonique dont la prépondérance était contestée par sa ou ses rivales .


  • Pauvre Fabius ,au lieu d’écouter son mentor BHL et les USA,il ferait mieux d’écouter Poutine ou de démissionner .De toutes façon ce type est hors jeu depuis longtemps ,il ne lui reste qu’à faire de bonnes siestes dans les conférences.

     

  • Moi je trouve au contraire que la stratégie de Fabius, qui consiste à affaiblir chaque jour un peu plus la France, commence à porter ses fruits. Bientôt, la France aura autant de poids diplomatique que les Deux-Sèvres. C’est bon pour israël !


  • Qui sait peut-être Francois Hollande veut entrer dans l’histoire avec la petite porte. Si Hollande déclare la 3eme guerre mondiale contre la Russie, il entrera dans l’histoire...


  • #1297143
    le 20/10/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
    "Plus personne n’écoute la France, elle est hors jeu"

    Pas vraiment en fait, beaucoup, un peu partout dans le monde, seraient ravis d’entendre à nouveau la (troisième ?) voix de la France... et non les grognements plaintifs de hyènes au cœur sec et au corps gras et qui ont usurpé leur titre pour la représenter !

     

    • La troisième voie dans la terminologie en usage durant la guerre froide était non pas la voie de la France mais celle des non alignés à vrai dire. La France ne faisait que défendre ses intérêts bien compris aux dépends de bon nombres d’autres nations, ce qui la décalait de l’axe atlantiste ici ou là. Mais confondre la voie des intérêts de la France, le réseau France Afrique en est la parfaite illustration, avec une troisieme voie réellement indépendante pour les pays du sud n’est pas serieux. La France n’a jamais été la championne du tiers monde, L’Égypte de Nasser ou Cuba de Fidel Castro ont tenté d’incarner cette troisieme voie avec leurs maigres moyens.


    • #1297446
      le 20/10/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
      "Plus personne n’écoute la France, elle est hors jeu"

      @ anonyme

      Merci pour la leçon, à mon tour de jouer les professeurs... mais non en fait, vous apprendre à lire est une entreprise trop ambitieuse, désolé.
      Un tuyau cependant, quand la rue s’exprime, ce n’est pas une chaussée qui parle... ni les voix du Seigneur qui sont impénétrables !


  • Plus personne ne veut visiter, étudier, travailler, commercer avec la France, selon des milliers de vidéos, articles publiés par des étrangers, sur internet.

     

    • La France a reçu 84 millions de touristes tout de même l’année dernière...


    • #1297337
      le 20/10/2015 par The Shoavengers à la NSA
      "Plus personne n’écoute la France, elle est hors jeu"

      @ Rolf

      Effectivement, les gens adorent les vieilles ruines. C’est tellement "oh !" et "ah !".


    • Il faut se méfier des chiffres du tourisme ...Nombre de ces 84 millions n’ont fait que traverser pour se rendre dans les pays du sud , ou transiter dans les aéroports .La vérité c’est que nombre de vrais touristes , de ceux qui ont les moyens , ne sont pas venus : les russes par exemple sur la cote d’azur ! En échange, il faut dire que la France a récupéré le saoudien mouloud ....


  • Il a une belle tête de vainqueur notre sinistre des affaires très étrangères.

     

    • Sa famille s’appelait Yehouda jusqu’en 1808, date à laquelle Napoléon demanda aux Juifs d’abandonner leurs patronymes abrahamiques, pour les aider à s’assimiler...


    • Un belle tete...mais une petite mine ! malaise vagal...ou lendemain de cuite ? C’est quand meme cocasse , de s’appeler YEHOUDA , et de prendre un nom latin pour s’intégrer chez les gaulois ....je me demande si , déjà à l’époque ils étaient très doués pour la géopolitique ces...yehouda


  • #1297262

    Tout est fait ou a été fait pour écrabouiller l’aura de la France dans le monde. Depuis mitterrand qui a mis sur pied l’UE et l’euro tout en sachant très bien que c’était une manœuvre américaine pour mettre en coupe réglée l’industrie français.

    Depuis que sarko nous a pillé la banque de France et nous a réintégré dans l’otan, depuis que flanby fait la guerre à tout va sans en avoir les moyens, la santé de notre pays s’est bien dégradé. Les sionistes ne nous ont pas pardonné d’avoir refusé de bousiller Saddam Hussein. Depuis qu’il ont réussit à soutirer les plans de la bombe, ils n’ont plus besoin de la France.

    Même les médicaments génériques, on est obligé d’acheter chez eux. Je me soigne sioniste, je téléphone sioniste, je clavarde sioniste, je regarde la tv sioniste, je paye le cinéma sioniste,... mamannnn, je crois bien que j’ai la sionistose...


  • #1297268

    Il circule qu’il demissionera a la fin de l’annee. Faisant de COP21 l’aphoteose de son mandat.


  • Changement de paradigme étonnant, en France : on voit fleurir un langage guerrier, espérer des guerres "préventives", décider quel dirigeant doit rester en place, etc.....bref, adopter toute la sémantique vulgaire anglo-saxonne : de quoi enterrer le gaullisme un peu plus......


  • En même temps quel pays dirigé par des gens censés écouterait les elucubrations atlantistes de nos dirigeants ou les âneries de Bernad Henri Levy ? Même moi apres une revue de presse allant du New-York times à haretz je pourrais faire des fiches pour nos communiquants. Clochards de perroquets arrogants qu’ils sont.


  • Quand on pense que de 1919 à 1939 la France était considérée comme ayant la meilleure armée du monde, celle qui avait vaincue (pas toute seule) l’Allemagne, que son prestige était immense, que c’était un pays respecté dans le monde entier, et qu’aujourd’hui elle est à la remorque d’Israël, on comprend l’amertume du cuirassier Destouches ...


  • #1297374

    Et oui et pendant ce temp la les merdias tv nous parlent de tomates qui poussent bien, de platini hors jeux, de comment préparer son jardin, ou des robots qui font le ménage et j’en passe...., bref tout pour endormir les masses.


  • Détrompez-vous, l’homéopathie ça marche très bien.


  • Cela fait déjà un petit moment que la France a perdu de sa crédibilité ! Il y a eu un spectaculaire regain avec Chirac quand en grand sentimental qu’il est il chercha à protéger son pote Saddam Hussein, un épiphénomène dans notre chute planifiée et organisée de manière systématique depuis ces quatre dernières décennies.
    Ces quand même dommage qu’il est fallu que nous en soyons arrivé à cette situation proche de l’irréversibilité pour que certains commencent à ouvrir les yeux ! Avant cela beaucoup se contentaient de notre anéantissement sous prétexte qu’il fallait se fondre avec nos "frères" européens et étatsuniens...parce que nous sommes plus proches d’eux que des "bougnoules"...parce que les Chinois ont pour projet de nous manger tout cru...et que tout seul nous nous pouvons plus faire face à ce monde hostile...et patati et patata...le problème c’est qu’ils n’avaient pas réalisé qu’on allait nous fondre non pas dans ce que la civilisation occidentale avait de plus prestigieux mais dans un gloubi-boulga LGBT...


  • @ The Shoavengers à la NSA

    les gens ? ,tu veux dire les pouilleux chinois et les nouveaux riche russes (tu sais tous ces ploucs qui boivent les rinces-doigts dans les restaurants chics parceque ils savent pas a quoi ca sert)

    parceque les americains et les japonnais ca fait longtemps qu ils y foutent plus les pieds chez les sangs meles (la fwance c est "has been" comme ils disent)


Afficher les commentaires suivants