Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Possible attaque occidentale de la Syrie : les événements du 12 avril 2018

Événements survenus le 12 avril 2018

 

Selon le Daily Telegraph, Theresa May a ordonné de positionner des sous-marins à proximité des côtes syriennes. Selon The Times, la base aérienne britannique d’Akrotiri (Chypre) est prête à l’attaque.

• Le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a téléphoné aux représentants des cinq membres permanents du Conseil de sécurité pour les enjoindre d’« éviter une situation hors contrôle » et leur rappeler qu’« au final, nos efforts visent à mettre un terme à la terrible souffrance du peuple syrien ».

• L’Armée arabe syrienne a libéré la totalité de la Ghouta orientale. La police militaire russe a été déployée dans la zone.

• Le Kremlin confirme que le canal de communication entre militaires russes et états-uniens au sujet de leurs opérations en Syrie, destiné à éviter des incidents, est actuellement « actif ».

• Alors qu’il recevait le conseiller du Guide de la révolution iranien, Ali Akbar Velayati, le président syrien Bachar el-Assad a mis en garde contre toute initiative occidentale qui déstabiliserait davantage la région.

• Dans un discours télévisé, le président turc, Recep Tayyip Erdoğan, déclare : « Nous sommes extrêmement préoccupés par les pays qui s’appuient sur leur force militaire pour transformer la Syrie en terrain de bras-de-fer ».

• L’ambassadeur russe à l’ONU à Genève, Gennady Gatilov, dénonce comme « inacceptable » le relai par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) des allégations des Casques blancs à propos d’une attaque chimique dans la Ghouta.

• Le président états-unien, Donald Trump, tweete : «  Jamais je n’ai dit quand une attaque contre la Syrie aurait lieu. Cela pourrait être très bientôt ou pas si tôt du tout ! En tout état de cause, les États-Unis, sous mon administration, ont fait un excellent travail pour débarrasser la région de l’État islamique. Où est notre "Merci l’Amérique" ? » [Le groupe naval parti de Norfolk ne sera pas en position en Méditerranée avant un mois, NdlR].

• Le président français, Emmanuel Macron, déclare sur TF1 avoir « la preuve » de l’attaque chimique de la Ghouta.

• La chancelière allemande, Angela Merkel, indique que son pays ne participera pas à une action militaire contre la Syrie, mais déclare la soutenir. Elle déclare : « Nous devons maintenant reconnaître qu’il est évident que la destruction [des armes chimiques syriennes] n’a pas été totale ».

• La porte-parole du ministère des Affaires étrangères russe, Maria Zakharova, déclare : « Personne n’a donné le droit aux dirigeants occidentaux de s’attribuer le rôle de gendarmes du monde, à la fois d’enquêteur, de procureur, de juge et de bourreau ».

• Le Président de la Commission de la Défense de la Douma, Vladimir Chamanov, annonce que les navires russes ont quitté le port syrien de Tartous, comme prévu en cas de menace.

• Le président français Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel se sont entretenus par téléphone. Ils « ont regretté les blocages actuels du Conseil de sécurité des Nations Unies, dont les résolutions ne sont pas respectées ».

• Auditionné par le Congrès, le secrétaire états-unien à la Défense, le général James Mattis, a déclaré ne pas avoir de preuve de l’attaque chimique supposée de la Ghouta.

• Le représentant syrien à l’ONU, Bachar Jaafari, annonce que les inspecteurs de l’OIAC arriveront en plusieurs groupes en Syrie, les 12 et 13 avril. Tandis que l’OIAC indique que ses experts commenceront leurs travaux samedi.

• La Suède dépose à l’entrée d’une réunion à huis clos du Conseil de sécurité une proposition de résolution demandant au secrétaire général d’envoyer une mission de désarmement en Syrie afin d’y résoudre « toutes les questions liées au recours aux armes chimiques une bonne fois pour toutes ».

Voir aussi, sur E&R :

La vérité sur la Syrie, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ils aimeraient bien bombarder massivement la Syrie, détruire totalement ses villes jusqu’à les transformer en parkings, mais ils redoutent de mauvaises surprises du côté des missiles russes . Ils se souviennent de la déculottée de Tsahal en 2006 au Liban sud...


  • Disons que l’on " s’observe " , on gesticule , on essaie d’intimider l’autre ; bon si le boss ( appelons le par son nom ) recule ou en reste là , les sous fifres européens ne bougeront pas . ( même si les anglais dans ces cas là , sont souvent en premiere ligne pour intimider , et micron qui fait le toutou bien dressé pour "exister " , ça devrait faire un " plouf " ! ) j’avais avancé il y a quelques jours que Vladimir ne resterait pas les bras croisés , après avoir fait les 3/4 du taf ....devant la menace d’un dernier " coup " tordu pour discréditer et anéantir Bachar , la Russie va montrer ses muscles .


  • Il semblerait que la coalition occidentale serait prête à attaquer les Russes par une tentative de destruction de leur base navale de Tartous... Depuis l’affaire SKRIPAL, la Grande Bretagne a vraiment déclaré la guerre à la Russie et les autres pays "toutous à sa mémère" suivent leur maître(sse)...

     

    • C’est trop direct pour l’état profond cosmopolite et apatride, ils préfèrent les coups tordus et actionner des intermédiaires : les gouvernements occidentaux soumis et leurs kapos.
      La guerre en Syrie par l’intermédiaire des égorgeurs musulmans " modérés" à
      la solde de l’empire ayant échoué, ils tentent le coup de la Lybie. Mais il n’ont pas réussi à clouer l’armée de l’air Syrienne, leur prochaine tentative serait les terrains d’aviation, les systèmes de radars, les postes de commandement.
      c’est un barouf destiné à saccager un peu plus la Syrie, en faire une zone désertée par les populations pour permettre l’eretzraël, tester les capacités militaires Russes et iraniennes, avancer ses pions coûte que coûte :
      Renverser l’échiquier plutôt que perdre la partie.


  • James Mattis dit ne pas avoir de preuves : qu’il les demande à Micron, juste pour rire....

     

  • Que les occidentaux attaquent la Syrie, comme ça les merdias seront bien obligés de montrer qui attaque qui et que peut-être le monde se rende compte qu’il y a bien une guerre mondiale contre la Syrie.
    En tout cas, la Russie aura une grande occasion de démontrer sa puissance opérationnelle, et la France démontrera (si besoin était) qu’elle n’est qu’une république bananière.

     

    • Depuis que les "élites" occidentales ont toutes poussé leur cri de guerre, leurs conseillers leur ont montré l’allocution au Congrès du 1 mars de Vlad. Les nouveaux missiles hypersoniques à magma qui découpe en 2 n’importe quel porte-avions explique le retropédalage de ces incompétents. Depuis, on ne les entend plus... mais où est donc passé le Macron-néron avec ses "preuves" ?


  • Après les cris d’orfraie d’usage dans la sionistosphère qui veut la WW3 à tout prix même avec des actes sous faux drapeau et des mises en scène hollywoodiennes en compagnie des Casques Blancs commandés par un colonel du MI-6, voici le retropédalage !
    En effet, qui de May ou Macron, est prêt à se faire humilier en voyant le Charles de Gaulle couler à pic ? L’armement russe a 15 à 20 ans d’avance sur les brouettes US et françaises (forcément estampillées NATO). Merkel a de suite compris, sans doute a t-elle eu l’intelligence de visionner la prestation époustouflante de Vlad devant le Congrès début Mars où il présentait les derniers développement en matière des missiles hypersoniques et autres boules de magma.

     

    • « L’armement Russe a 15 à 20 ans d’avance sur les brouettes us et françaises »...LOL


    • si la guerre eclate ,quelque soit la sympatie
      pour poutine ,les russes
      il faudra etre derriere l’armee francaise
      et nos soldats
      ca meme un russe patriote le comprendrais
      surtout un russe
      micron ou pas micron
      il faudra soutenir la France


    • @ gerard
      libre à vous " d’être derrière l’armée" qui n’a de fronçaise que le nom et qui ne représente que les intérêts des hauts initiés des loges maçonniques .


    • @Gérard, la république française n’est plus la France.

      Soyez derrière la république française si vous voulez, pas moi.


    • Restons réalistes.

      La recherche militaire US n’est pas forcément nulle. Mais elle se fourvoie souvent dans des programmes interminables, aux coûts explosés, parce que les profits des industriels dictent beaucoup trop les décisions. Et, parce que cela est plus vendable au Congrès, ils affectionnent les bidules pseudo-magiques (laser-de-la-mort-qui-tue, avion prétendument invisible, canon électro-magnétique, Osprey V22, etc, etc..) dont la valeur réelle en opération est douteuse.

      Quant aux Russes, ils se savent en danger. Leur recherche a donc privilégié la défense (ou la contre-attaque) en cherchant donc l’efficacité réelle, par tous les moyens possibles, pour un coût supportable.
      Ils ont vraisemblablement les moyens d’infliger de très mauvaises surprises aux éventuels attaquants occidentaux.
      Pour autant, les Occidentaux ont en général un avantage quantitatif. Ils ont aussi vraisemblablement un avantage qualitatif dans les domaines cyber et électronique, au moins partiellement. Même s’il est vrai que de leur coté les Russes ont essayé de récupérer le retard épouvantable dont souffrait l’URSS, (ils avaient au moins 20 ans de retard, dans les années 90).
      Donc les Russes souffriront également en cas d’attaque.

      Supposons que nous serons encore sur cette terre lorsqu’il s’agira de faire le bilan de l’attaque. On ne parlera donc pas d’humiliation de l’occident, mais d’une décision catastrophique dont les bénéfices quasi-nuls (hypothèse la plus optimiste) ne justifiaient pas que l’un des plus gros bâtiments de notre Royale ait subitement et définitivement perdu le soutien du principe d’Archimède.
      Et on cherchera des coupables ou des boucs-émissaires. Macron devra gérer cela. Ça risque d’être une période politiquement intéressante.


  • « Personne n’a donné le droit aux dirigeants occidentaux de s’attribuer le rôle de gendarmes du monde, à la fois d’enquêteur, de procureur, de juge et de bourreau ».

    C’est une perle, tout est dit dans un minimum de mot.


  • La guerre par procuration... mais personne ne semble décider à franchir le pas, sauf leur orgueil et Macron 1er. Si Mattis n’a pas de preuves, peut être doit il demander à Manu. Il a tout lui, grâce à son réseau étoilé.. !

     

  • Le nouvel ordre mondial en marche...
    On gagnera.

     

  • Nos dirigeants criminels se pensent les Maîtres du monde et veulent humilier une grande puissance nucléaire comme la Russie ; ainsi ils imaginent tranquilement qu ’il suffit de tracer une ligne rouge , s "arranger par des complices sur place pour qu ’elle soit franchie , balancer ensuite des bombes en justicier et enfin pavaner sur l’ honneur russe bafoué .Mais voilà , la Russie ne peut accepter d ’ ’être bafouée et surtout pas sur une entourloupe de voyous de bas étage ! or il y a un problème ! car les russes ne peuvent riposter : quoi ?! cramer les destroyers US et le français (il serait fin le Macron !) impossible en théorie car risque de spirale assentionnele incontrôlable ; il ne peuvent non plus balancer sur les bases US car risque encore d ’escalade fatale ; donc ils ne peuvent rien faire que subir ! ce que d ’ailleurs nos machiavels en salon ont "génialement calculé sauf que . . . les russes ne peuvent non plus pas . . . ne rien faire et boire ainsi le calice de la défaite honteuse ; donc ils réagiront !! ils le doivent ! parce que contraints , forcés au risque peut -être du pire car la Russie est une sur puissance nucléaire .Et voilà la situation crée par nos cyniques abrutis (sans doute sous contrôle ) lesquels n ’ont d ’ailleurs plus qu ’une solution désormais s ’il leur reste un neurone vaillant : stopper ce processus vicié et portant leur marque tragique : la stupidité orgueilleuse.


  • c’est quoi cette obsession avec le gaz ? La seule arme de destruction massive (ADM) c’est le dollar.

     

    • @ Rémi O. Lobry

      Votre remarque est pertinente. Pour en revenir à votre question, le gaz est plus "émotionnel" que le Dollar. Pour que la populace occidentale CAUTIONNE une intervention militaire en Syrie, il lui faut une émotion forte. La peur est une émotion forte mais depuis que la peur du terrorisme (daech) ne marche plus (les Russes ayant fait le ménage), il a fallut trouver un autre stimuli émotionnel : le gaz. Pour faire court, le gaz, ça fait peur donc c’est "mal" donc l’intervention militaire c’est "bien" et la populace donne sa bénédiction (l’affaire "Skripal" était un premier - petit - stimuli).


    • @ jalon

      Exacte. On s’adresse à l’émotion pour shunter la réflexion. C’est ce qui. me fascine que l’on manipule encore l’opinion, ils pourraient se passer de l’avis de ces veaux.


    • Je dirais même que la prédominance de l’émotionnel est le premier critère permettant de repérer les false flag et autres manipulations.
      Le gaz (l’asphyxie) et l’empoisonnement, ce sont des peurs ancrées dans la part primitive du cerveau.
      Autre truc, les victimes seront des enfants ou des jeunes femmes.
      Le coté impressionnant, hollywoodien, des images du WTC, donnait instantanément matière à soupçon.


    • @ Rémi O. Lobry

      Vous voyez les Israéliens clamer haut et fort "On veut massacrer tous les Palestiniens et Syriens pour s’agrandir" ? Ils ont besoin de l’aval des peuples comme d’une caution morale car ils n’assument pas leurs actes et qu’ils risquent gros si le pot-au-rose est découvert. Une "dilution" de responsabilité en somme.


  • Ils « ont regretté les blocages actuels du Conseil de sécurité des Nations Unies, dont les résolutions ne sont pas respectées ».

    Ils parlaient sans doute d’Israël, cet État voyou qui n’a jamais respecté les résolutions de l’ONU.

    Pourquoi donc le peuple élu se soumettrait-il aux jacassements de la plèbe goy ? Dieu ne sait-il pas ce qui est bon pour Israël ? L’humanité à le fils de Dieu, Israël lui à sixmillions de Dieux.


  • Lavrov affirme connaître les commanditaires du false flag
    Macron s’entretient avec Poutine
    Southfront se fait stricker de FB et attaquer leur site
    espérons que la raison l’emporte ....

     

  • On sent vraiment deux opposés.
    Le diable, qui parle d’une voix, qui use et abuse du mensonge, de la fourberie, de la trahison, qui veut ôter des vies et de l’autre côté du globe la raison, qui tente de rester calme, poli, aidant, qui ne souhaite sans doute même pas la mort du moindre américain.

    Poutine me fait de la peine, et à cause de Macron, j’ai un peu honte d’être Français.

     

  • L’heure du grand saut approche, fini les billets d’humeur sur les réseaux sociaux, nous allons tous être rappelé par les réalités de la vie quotidienne. L’inflation , le rationnement, l’insécurité, les maladies et la propagande de nos élites. La seul voie , ces le religieux, pour preuve inversé la symbolique des 4 cavaliers : le blanc - l’humilité / le rouge - la paix / le noir - le donc / le vert - la vie .


  • Ce matin, sur France Culture, Todd faisait la publicité pour RT France : il indiquait que le site contenait toutes les informations des médias classiques, plus d’autres que ces derniers ne communiquaient pas.


  • Pendant ce temps l’Égypte construit une énorme ville dans le sud du pays afin d’y déménager sa capitale administrative...
    Connaissant les projets d’expension de l’entité sioniste ( du Nil il à l l’Euphrate) , cette énième provocation au Nord vis à vis de la Syrie souverraine paraît être comme faire tapis au poker. Ça passe ou ça casse...
    Si ça casse , ils ont déjà acheté beaucoup de terres dans le sud de l’ Argentine pour s’ y réfugier au cas où..
    Thierry Messan l’ avait évoquer il y a qqes années : pliez bagages et recommencer ailleurs en cas d’échec ( documentaire l oligarchie et le sionisme ).


Commentaires suivants