Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pour Michel Onfray, la civilisation occidentale est "en phase terminale"

Il dénonce "2 000 ans d’antisémitisme chrétien" couronnés "par la Shoah"

Les jours de la civilisation occidentale sont comptés, affirme le philosophe Michel Onfray dans Décadence, un livre au titre volontairement provocateur à paraître le 11 janvier chez Flammarion.

 

« La civilisation judéo-chrétienne européenne se trouve en phase terminale », soutient le philosophe athée, qui assure avoir constaté ce phénomène « comme un médecin le ferait d’une desquamation ou d’une fracture, d’un infarctus ou d’un cancer ».

 

« De Jésus au 11-Septembre »

Pavé de 650 pages, Décadence, sous-titré de Jésus au 11-Septembre, vie et mort de l’Occident, entend raconter l’histoire de la civilisation judéo-chrétienne des origines à nos jours au risque, parfois, de raccourcis hasardeux. Ainsi, Michel Onfray n’hésite pas à dénoncer sans nuance « presque deux mille ans d’antisémitisme chrétien, et son terrible couronnement par la Shoah ».

 

Références

Mais le livre, deuxième volet d’une trilogie intitulée Brève encyclopédie du monde (après Cosmos paru en 2015 et Sagesse attendu en 2018), impressionne également par ses innombrables et savantes références théologiques et philosophiques. L’auteur ne cache pas son admiration pour le travail de Samuel Huntington et son Choc des civilisations (1996), un livre, écrit Onfray, « validé par le réel » bien qu’il fut « déconsidéré lors de sa parution en France par l’intelligentsia parisienne ».

 

La fatwa contre Salman Rushdie

Si le début de la fin de la civilisation judéo-chrétienne a commencé avec Nietzsche proclamant la mort de Dieu, l’auteur du Traité d’athéologie, fait coïncider la fin de la civilisation occidentale avec la fatwa lancée par l’Iran contre l’écrivain britannique Salman Rushdie. « Le 23 février 2016, la prime pour qui tuerait Salman Rushdie a été augmentée par l’Iran de 600 000 dollars. Que fait l’Occident ? Rien. Que peut-il faire ? Rien », déplore Onfray qui affirme par ailleurs que « le Dieu du Vatican est mort sous les coups du Dieu de La Mecque ».

Lire la suite de l’article sur 7sur7.be

Sur la civilisation chez Kontre Kulture

 

Le Michel Onfray contestataire, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

99 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Bon, Onfray toujours dans ses incohérences basiques... rien de nouveau.

     

  • Chouette, il me tarde de lire les nouveaux livres de Michel Zemmour et Eric Onfray !

     

  • « La civilisation judéo-protestante européenne se trouve en phase terminale »

     

  • 100 ans de retard sur Spengler dans Le Déclin de l’occident dont l’analyse n’était pas judéocentrée. Onfray, intellectuellement plus proche de BHL que de Platon.

     


  • "L’effondrement du judéo-christianisme en Europe, la baisse du taux de fécondité de sa population couplée à la Résurgence de l’Islam et à l’augmentation de son taux de fécondité, témoigne en faveur de l’islam...



    Le judéo d’un coté et la résurgence de l’autre semblent sortir de nulle part. Ce michel n’est une menace pour aucun dragon.


  • Les civilisations sont comme les hommes : elles naissent, connaissent la fleur de l’âge avant de dépérir, c’est ainsi ! Et la nôtre de civilisation n’est pas meilleure que celle romaine ou égyptienne : Quelques furent ses mérites, elle chutera car aprés l’apogée vient le périgée...ce n’est pas un drame, ni un bien ni un mal, c’est ainsi...

     

    • Non justement les civilisations ne connaissent pas que 3 phases. Les civilisations Française, Romaine, Chinoise ou Égyptienne on plusieurs fois disparaître et on connus différents âges d’or.
      Pour l’Égypte il y a eu par exemple : l’Egypte des pyramides, celle des pharaons et enfin l’Égypte Grecque de Cléopâtre.


    • La civilisation occidentale est une continuation de la civilisation Gréco-romaine couplé au christianisme et aux traditions indo-européennes, notre civilisation est forcément meilleure que les autres puisque elle est la nôtre.

      Contrairement à ce que tu penses savoir au sujet du cycle de vie des civilisations, elles ne disparaissent pas comme ça pour qu’une civilisation s’effondre complètement il faut qu’elle soit détruite ou remplacé par une autre, les civilisations connaissent plusieurs cycles d’âge d’Or et de décadence.


  • #1638693

    Onfray est la parfaite illustration de ce qu’il prétend décrire. Il existe des dizaines d’intellectuels plus fins, plus intelligents et plus lucides que lui.
    Je me méfiais comme de la peste des louanges qu’on lui attribuait ici et là, tout ça parcequ’il avait sorti par hasard deux ou trois phrases pas trop fausses. Pas sûr que lui-même les ai remarqué.
    Tel un Mélenchon prêt à raconter n’importe quoi pour exister, donc tombant fatalement juste sans savoir pourquoi ni comment, Onfray n’est qu’un des minuscules rouages du spectacle de la marchandise.
    Alain Soral lui est bien supérieur.


  • 2000 ans d’antisémitisme chrétien ? C’est une blague ? Si les chrétiens avaient été anti juifs, les croisades auraient eu pour objectif de détruire le royaume Khazar. Mais celui-ci s’est effondré de sa belle mort... On attend toujours des livres, des études, des recherches diverses et variées sur ces sujets.

     

    • bien d’accord, tous les grands textes catholiques (les textes de Bernard de clairvaux en sont un parfait par exemple) sont anti judaïques (idéologie) et non des critiques ad hominem, au contraire, l’Eglise a toujours protégé et défendu le peuple juif ( mais pour pouvoir le convertir). les premiers chrétiens (dont Jésus) luttaient contre le pharisianisme et l’Eglise a continué en luttant contre son rejeton : le talmudisme rabbinique mais le christianisme n’a jamais combattu le judaïsme prophétique
      c’est drôle de voir Onfray qui ne dit par ailleurs pas que des bétises, péter systématiquement un câble dès qu’il s’agit du fait religieux.
      il n’a toujours pas compris la notion de sacré et de totalité et s’imagine que le fait religieux est une question de dogme et de croyance en Dieu (ce qu’il n’est généralement pas sauf les exceptions dont il se gargarise.
      d’ailleurs. c’est tellement jouissif de taper sur le christianisme et sur l’Islam.il est d’ailleurs troublant qu’un tel pourfendeur de religions n’envisage même pas que le message du judaïsme puisse avoir un effet néfaste sur le reste de l’humanité. non, il préfère chougner sur la très sainte Shoah
      L’athéisme historique (qui réfute l’existence des dieux) se situe pourtant dans le champ religieux, que ce soit Heraclite ou Démocrite pour les Grecs, une bonne partie de l’école stoïcienne chez les romains, toute l’école Nāstika dans la Samkhya hindoue, le jaïnisme et le bouddhisme sans compter le confusianisme.
      Et le plus drôle c’est qu’Onfray fait de son athéisme militant une religion dogmatique
      Il n’a toujours pas compris qu’une spiritualité pouvait se passer du concept de divinité pour accéder à la plénitude du tout
      et puisqu’il ne croit qu’ en la matière, cela tombe bien , il comprendra donc aisément que toutes ses dissertations philosophiques ne sont que du vent et que d’ Onfray nous ne retiendrons que son stylo bien matériel celui là.


  • Onfray=Zemmour

     

  • Le problème de ce mec c’est son manque de poésie. Il est sec.

    Le grand poète Baudelaire a dit : « Tout poète doit contenir un philosophe »

    Quand je lis Onfray, je me dis que tout philosophe doit contenir un poète.

    C’est un aride. Son traité de l’athéisme en fait foi (si j’ose dire)

    Aucune contemplation... ça devient chiant !

     

    • Je suis d’accord avec vous. Je pensais qu’il pourrait dépasser cela (ce qui est toujours possible, n’insultons pas l’avenir) en le voyant parfois et depuis quelque temps intelligemment critique sur certains points et qu’il commencerait à réviser ses postures matérialistes qui ressemblent à celles d’un ado refusant de faire sa crise et de lâcher ses vieilles lunes pour passer à autre chose. Mais il y a encore visiblement du chemin. Je lui souhaite évidemment bonne route.


    • J’acquiesce entièrement sur son manque de poésie et donc son aridité spirituelle !

      Il suffira de lire cet article paru dans voici pour s’en convaincre :

      http://www.voici.fr/news-people/act...

      Comment peut-on opposer Mylène Farmer (et la préférer !) à Mallarmé, en suggérant que celui-ci (car il n’est pas de poésie Mallarméenne en dehors de Mallarmé en réalité) ne comprenait pas sa propre poésie ? Mallarmé avait justement une très haute conscience de l’extrêmité vers laquelle il s’ingéniait à mener le langage poétique, et même le Langage tout court. Il voulait en révéler la substance psychique et la matière sonore essentielles ; il voua tout son être et sacrifia tout son confort à cette quête de pureté.
      Certes, il en résulte une poésie obscure, précieuse, hermétique, difficile à appréhender de prime abord, et donc élitiste, mais qui relève d’un élitisme positif et élévateur d’âmes et de consciences. Pour commencer à goûter son art, il faudra préalablement apprendre ou réviser les règles de la versification française, afin de vocaliser correctement ses vers et d’en pouvoir apprécier le profond travail musical qu’il y a derrière.
      Cette remarque sur la nécessité de savoir lire des vers avant de prétendre juger de leur qualité est valable pour tous les grands poètes ayant versifié dans les règles de l’art. Combien de fois ai-je débattu de poésie avec des gens qui me parlaient de la musique de Verlaine ou de Corneille, alors qu’ils ne savent même pas lire des vers correctement, et qu’ils n’avaient donc jamais entendu cette « musique » qu’ils prétendaient pourtant pouvoir estimer plus ou moins !
      Je précise que je tiens le vers libre pour une facilité et une fainéantise qui permit et permet avant tout à nombre d’inconséquents de se déclarer poètes à moindre frais — ce dont l’évolution et l’histoire de la Poésie attestent — et je souscris à cette juste formule que Ferré professa dans sa préface à Poètes ! Vos papiers ! : « Le vers libre n’est plus le vers puisque le propre du vers est de n’être point libre. ». Imparable.

      Pour revenir au cas Onfray, il a de toute façon publié un receuil d’Haïkus (mode détestable) qui n’en sont pas, des Haïkus ! Il suffit aussi d’écouter sa conf’ sur l’art récent pour voir qu’il manque de réelle sensibilité artistique et tombe dans tous les pièges discursifs et dialectiques de l’imposture contemporaine.


  • C’est pas plutôt de l’anti-christianisme dont le but est d’effacer Jésus et l’horreur de la croix. Inversion des valeurs quand tu nous tiens ; quand je pense que des gens gobent ces bobards.


  • Les masques tombent. Onfray, pseudo-philosophe capable d’écrire un livre entier sur le Grand Nord (Esthétique du pôle Nord) en faisant une faute à pergélisol, qu’il écrit pergisol.

    Et on comprend maintenant pourquoi ce "rebelle" est encore autorisé à s’exprimer, comme Zemmour...


  • Il devrait lire "occident et islam" de Youssef Hindi...
    Il arriverait peut-être à la même conclusion mais en comprendrait mieux les causes


  • #1638771
    le 08/01/2017 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Pour Michel Onfray, la civilisation occidentale est "en phase (...)

    Ah ! bin Michel, moi, je le remercie : "Sagesse attendu en 2018".

    Chouette, je vais avoir le temps de faire la vaisselle...
    Te presse pas dans les délais, il reste la cocotte, et des p’tites cuillères...

    Non, mais ils sont sérieux, les mecs, pour qui il se prend ?
    En même temps, pas bête, il valide sa théorie de phase terminale...


  • Parfois il est nécessaire de toucher le fond pour remonter de plus belle, il est vrai que la chrétienté occidentale s’est appauvrie mais elle est plus vivante que jamais. Comme le disait Vénérable Marthe Robin la foi subsiste en de petits îlots en France mais ce qu’il en reste sont de vrais apôtres de l’amour constituants les nouveaux piliers de la foi comme il est écrit dans la bible pour la fin des temps.


  • #1638776
    le 08/01/2017 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Pour Michel Onfray, la civilisation occidentale est "en phase (...)

    Pour surfer comme ça sur une vague zemmourienne, ’faut avoir envie.

    Où réside la motivation ?
    Est-ce que cette motivation résume la "pensée" ?


  • #1638806

    Onfray... vaste blague. Il joue au païen mais n’est qu’un athée. Peu d’intérêt.


  • Avec de telles déclarations, il se met au moins pour un temps (car cela est très fragile, et je crois qu’il n’a pas encore complètement intégré comment cela fonctionnait) à l’abri d’accusations nauséabondes qui rappellent les zeures les plus zombres. Tout cela sur le dos de la France bien entendu, des français, et enrobé dans une vision fantasmatique, anachronique et parfaitement caricaturale de la religion. Ça fait plusieurs cases de cochées pour avoir droit de cité.


  • Je mets mon zizi à couper que sur la vingtaine de commentateur de cet article, il y en a moins de trois qui ont déjà ouvert un bouquin d’Onfray... Lisez le, ensuite vous pourrez commenter.

     

    • Notamment le livre "L’affabulation freudienne" dans lequel il déboulonne le "mythe" de notre cher Sigmund !
      Le concept psychanalytique freudien est, selon moi, le début de la psychologie collective du monde dans lequel nous vivons...
      Pour le livre concerné, il devrait commencer, chronologiquement, par l’antichristianisme primaire du judaïsme !


    • Hors de question que je lise Onfray, pas de temps à perdre. Le type a dû se perdre dans ses idées et s’enliser dans sa paperasse, ce qui arrive souvent avec les penseurs spécialisés.
      Pondre un pavé de 650 pages, pour lire ce que je viens d’en lire, çà serait du fric de perdu.
      Ces bizarre comme ces gens s’auréolent de leur titre de "philosophe", il est pas plus philosophe que moi, pas contre il s’octroie sans problèmes l’autorisation d’échafauder toute une théorie sur des concepts qu’il considère comme acquis (par la bien-pensance sûrement) mais qui sont, désolé, foireux. Comme judéo-chrétien.
      Ou dire "2000 ans d’antisémitisme chrétien" : comment on peut résumer 2000 ans d’histoire par une ânerie pareille ? Çà donne pas envie de le lire.
      Il faudrait dire à Onfray - qui fait partie maintenant de l’ancienne génération - qu’on s’instruit dorénavant très vite, et bien mieux qu’à l’université - si on est curieux, et dans tous les domaines, ce qui permet de recouper les idées. Plus besoin de "spécialiste" agréé.


    • Il y a au moins moi (voir plus haut)... cela dit le (petit) livre n’était pas de la philosophie je le concède. Mais si je trouve Onfray parfois intéressant dans sa critique de notre société, on perçoit rapidement ses limites, c’est cela que je voulais dire.


    • Ne faites pas ce pari ou il ne va plus vous rester grand chose, car au contraire de ce que vous croyez, Onfray est défendu ici quand il raisonne correctement, on est pas des boeufs sur E&R, après, question bouquins, en ce qui concerne Onfray, je préfère ses conférences à sa prose plutôt indigeste,et il y en a pléthore sur le net. Onfray est un excellent vulgarisateur mais question manier véritablement le concept , il est idéologiquement beaucoup trop limité.

      J’ai lu de lui un texte sur l’art nègre pas mal du tout, mais qui entre en totale contradiction avec ses préconçus sur la religion, alors je dis à Onfray : comment peux tu défendre la problématique du masque africain contre l’ accaparation idéologique bobo-marchande, si tu craches sur la spiritualité animiste qui le sous-tend. tu as compris que la spiritualité se cache aussi dans l’art et tu l’apprécies mais tu la refuses dans le domaine religieux. c’est incohérent ou malhonnête (sur la question art, je pencherais pour la seconde hypothèse)
      tu es matérialiste athée et tu craches sur le bolchévisme qui est son illustration la plus parfaite.
      qu’est ce que tu lui reproches ? son manque d’efficacité ?
      Mon pauvre Michel, à ce rythme là tu vas finir franc maçon.


    • Son (court) "Traité d’athéologie" n’est pas mal . Il y fait, entre autre, remarquer ceci : aucun responsable ou intellectuel israélien n’a jamais condamné le "Livre de Josué" qui relate l’extermination des peuples de Canaan (ainsi que le gros et le petit bétail) quand Josué et ses Hébreux conquirent le pays . Un véritable génocide . La seule rescapée fut Rahab, une... pute qui avait hébergé les espions hébreux...


    • En effet, jamais lu Onfray, disons que ses interventions me suffisent (et m’ont toujours agacées, même du temps où il passait bien ici, ponctuellement). Si un jour j’ai un de ses livres entre les mains, j’espère juste que le papier sera "suffisamment fin", si vous voyez !


    • Je veux bien qu’ un athée pense et écrive mais delà a lire afin de constater le néant de sa pensée faut pas exagérer , ce type est vide et sec comme un jour sans eau , comme Nietzsche avec une intelligence si grande qu’ il a réussi a se pendre avec .


  • Je pense qu’il fantasme sur des civilisations qui n’existent pas. Aujourd’hui le monde entier vit a l’occidentale ou cherche à le faire (à part quelques tribus d’Amazonie).Il n’a sûrement jamais rencontré de beurettes...
    Le monde va vers un effondrement économique c’est certains mais les peuples qui s’en sortiront ne seront pas musulmans, trop instables et dépendants d’un pétrole qui s’épuise. Je vois plutôt l’Australie, la NZ, la Scandinavie et le Canada sortir du lot dans les années à venir.

     

    • Les civilisations n’existent pas car le monde vivrait soit disant à l’occidentale ... Ben voyons, autant dire que les civilisations gréco-romaine, égyptiennes, celtiques, etc, n’existaient pas car elles ont toutes été romanisés...


  • Belle démonstration ici de ’’l’idolâtrie’’ de certains !
    Après avoir encensé Onfray, on le lapide !...

    Il est homme avant tout et si pour certains il se trompe, il ne fait en réalité, que démontrer que nos certitudes d’hier périssent avec le temps.
    La Pythie dit juste !

    A quoi bon ’’juger l’homme Onfray’’ ?
    Ne serait-il pas plus juste et efficace de ’’regarder en soi’’ le pourrissement intérieur dont nous faisons l’objet, et d’y trouver les racines du mal dont nous souffrons ?

    Une civilisation ne s’écroule pas par la faute de ses élites, elle s’écroule du fait de l’acceptation sans conditions ni révoltes des peuples endormis...Endormis par la facilité, la paresse et l’ignorance de ses pouvoirs, endormis par l’utilisation frauduleuse de ces derniers qui, par délégation librement consentie, revient à une pseudo élite qui la domine et la trompe...jusqu’à ce qu’elle s’effondre...

     

    • Commentaire parfaitement absurde. En effet, rien ne vous permet d’affirmer sérieusement que les gens qui émettent des critiques ici (ce que vous qualifiez de " lapider " avec un sens de la " mesure " assez caractéristique des gens qui projettent sur autrui leurs propres outrances) pour des raisons précises et argumentées sont les mêmes qui hier versaient dans " l’idolâtrie " (mesure bis). Personnellement, et c’est j’en suis persuadé le cas de beaucoup de gens ici et plus largement, je crois que les gens peuvent condamner des propos et non des personnes, ce qui est évident. Alors pas d’amalgame svp ! :-) Pour le reste, on peut regarder en soi en effet, mais l’un n’empêche pas l’autre. Et je ne sache pas que quiconque s’épargne des jugements sur autrui, Onfray y compris qui n’est pas en reste sur ce plan, et comme tout un chacun au final, ce qui est parfaitement normal.


    • C’est exactement je que je viens de penser, Onfray après avoir été porté aux nues par certains sur ce forum et maintenant démonté avec la même ferveur, c’est ce que l’on appelle bruller ce que l’on a adoré, les romains disaient "il n’y a pas loin du Capitole à la roche Tarpéienne" et ils n’avaient pas tord.

      Mais Onfray n’est pas le seul à subir ce genre de traitement, on pourrait parler du cas Zemmour mais on arriverait à la même conclusion...


    • ... ce ne sont peut-être pas les mêmes, allez savoir ! :-) En réfléchissant un tout petit peu, voilà une idée qui pourrait traverser toute personne un tant soit peu sensée.


    • @Eric

      Sans doute mais ce n’est pas forcément le cas, j’ai le souvenir de quelques uns ayant dit des choses positives à propos d’Onfray dans le passé mais qui maintenant lui crache à la figure avec autant d’enthousiasme, bien évidement j’ai observé la même chose avec Zemmour( qui est considéré comme le diable depuis quelques temps par certains ici) .


    • Ah ben si vous en avez le souvenir, ça c’est du lourd !
      J’ajoute autre chose, un autre cas de figure : les gens peuvent changer et partant le jugement que l’on porte sur eux aussi. Rien n’est figé chez les uns comme chez les autres alors arrêtons avec ce genre de gamineries, je crois que cela vaut mieux.


  • Sortir de la prison mentale
    Onfray est un opportuniste qui surfe sur la vague de l’inquiétude du peuple, comme Zemmour.
    Au lieu de promouvoir l’espérance et la foi, ceux-ci font tout pour engendrer la peur dont se nourrissent si bien les puissants de l’ombre.
    Lire de tels auteurs est déconseillé pour la santé mentale et pour sortir de l’éternelle culpabilité des " 2000 ans d’antisémitisme " des chrétiens. Cela suffit...
    Je vous souhaite d’apprendre à demander à des êtres et guides bienveillants pour vous élever spirituellement et connaître le bonheur.
    L’heure de la vérité approche avec la fin de l’enfermement.


  • Notre tigre de papier ( buvard ) , érudit à souhait , est néanmoins " à côté de la plaque " ! ( développement avec le com de "Lux" )


  • Pas concerné, je suis français et chrétien. Vise-t’il la civilisation fantasmée par la franche maquerelle ? Tant mieux, si elle est en phase terminale !!!

    D’ailleurs, on ne peut se dire judéo quelque chose par antisémitisme. C’est plutôt la philosophie d’onfray qui se meurt car elle n’a pas le niveau de celle du berceau de notre civilisation européenne.

    La plus véritable reprendra le pas sur les plus merdiques, c’est indéniable !


  • La seule grande menace qui pèse sur les Occidentaux c’est la dénatalité, cette oliganthropie qui est venue à bout de Sparte, d’Athènes et de Rome . La population blanche de France baisse à vue d’œil .


  • c’est avec les lumières d’egalite et reconciliation qu’on arrive à voir les limites du raisonnement d’Onfray.


  • Très contradictoire.
    Il dénonce le système capitaliste - consumériste rendu possible par l abandon de dieu et des valeurs chrétienne ( catholique).
    Mais de l autre coté dénonce cette chrétienté responsable d antisémitisme, ces même sémite qui ont travaillé au sabotage des valeurs chrétienne européenne , responsable du déclin démographique, du relâchement des mœurs et du monde marchand absurde et abject dans lequel on évolue.

     

    • Après avoir lu presque tout les commentaires le vôtre est le plus juste et vraie mais sachez que Onfray est parfaitement conscient de tout cela, il sait parfaitement qui sont au sommet de ce merdier, sa petite sortie dans cet article prouve seulement qu’il est soumit comme tout les autres a l’ordre dominant. C’est un faux cul quoi


  • Y en a un qui avait essayé de philosopher avec le 11 septembre en écrivant "Dostoievski à Manathan" c’était pas terrible...


  • Rien que le sous-titre me fait dire : "et çà se dit philosophe ?!"

    Imposteur ! Et j’en peux plus de cette expression "judéo-chrétien" !

    Je lui répondrai à ce Onfray que chaque ère dure cosmologiquement parlant 2200 ans, et que forcément on avance vers la fin... de notre ère qui a débuté avec le Christ. Ce qui explique en partie cette dégénérescence civilisationnelle qui ne fait que commencer. Mais là il serait largué.

     

    • A la question "Dieu existe-t-il ?", il n’y a que deux réponses possibles, mais une seule réponse vraie.

      Si on croit qu’il existe un Dieu créateur se pose la question du sens de la Création : pourquoi nous a-t-il crées ? Comment se manifeste-t-il à nous ? Qu’attend-il de nous ?

      Ainsi naît l’histoire sainte, celle de la révélation progressive de Dieu à son peuple. Révélation à un peuple particulier, puis par le Christ à l’ensemble de l’humanité.

      Si l’histoire a un sens, alors elle n’est pas cyclique. Les Civilisations naissent et meurent, mais la Vérité ne peut pas changer. Elle ne fait que se révéler. A moins que chaque civilisation, grande découverte ou nouvelle potentialité n’étaient que la poursuite de la Création qui n’est pas encore aboutie ?

      En tout cas je ne peux pas admettre cette pseudo-théorie des ères ou cycles qui, au motif que cela s’est déjà produit dans le passé, se reproduiraient sans fin... On nous a aussi balancé récemment que les crises économiques avaient lieu tous les 7 ans, parce qu’il y en a eu une en 2001 puis en 2008... Depuis 2015, on n’entend plus guère ce genre de prophéties...


    • à Paysan Breton : non çà ne s’est pas "déjà produit", car en changeant d’ère (qui correspond à cette période de 2200 ans) on entre dans un nouveau cycle zodiacal. C’est en rapport avec la cosmologie, l’astrologie, et même l’alchimie.
      À l’époque du polythéisme, les Grecs - mais pas que - donnaient des noms aux planètes, aux astres etc. qu’ils avaient appris à reconnaître et qu’ils ont attribué à des divinités, au-dessus d’eux qui régissaient le Ciel. De là sont nés les mythes.
      Et si vous regardez dans différentes cultures, on retrouve les mêmes mythes fondateurs du monde et de l’humanité.
      L’histoire n’est pas linéaire (car sinon on ne saurait pas où aller), elle est cyclique, redondante, à la manière d’un cercle, ou plus précisément d’une spirale (dont la courbe est définie par le nombre d’or en géométrie), évoluant sur la base d’une dynamique, d’un ordre cosmique, supérieur à nous (le monde invisible, qu’on peut nommer Dieu aussi).
      Et je dis juste (car je suis en train de lire ce super bouquin "Le Moulin d’Hamlet"), que cet ordre cosmique, sous la forme d’une roue, a une influence directe sur le vivant, et tout le long de cette ère, laquelle naît, vit et décline, et cette dégénérescence actuelle caractérise notre déclin.
      Il y aussi un autre livre "L’Ère du Verseau" (l’ère à venir) de Paul Le Cour que je ne n’ai pas encore lu. En tout cas c’est un sujet qui nous porte vers un autre type de connaissance, que les alchimistes appellent la "sagesse des Anciens", qui est en fait la seule valable car elle nous place dans une dialectique verticale et non plus horizontale (marxiste), c’est à mon avis celle qui mène au salut.
      Jésus et Dieu font évidemment partie de cette transcendance. Mais évidemment on peut aussi lire Onfray, l’un n’empêche pas l’autre, bien que ses écrits soient "temporels" donc anecdotiques quoi qu’on en pense d’ailleurs.
      Allez voir "La Révélation des Pyramides" de Jacques Grimault, il en parle en partie.


  • 2.000 ans d’antisémitisme chrétien couronnés par le Père Noël avec dans sa hotte la création de l’état d’Israël.

     

  • Encore un qui a été "vu à la TV", mais ce n’est plus un gage de qualité depuis bien longtemps (si ça l’a jamais été), bien au contraire.


  • Civilisation judéo chrétienne ?
    C’est quoi la civilisation juive. Y a-t-il des traces, des constructions des villes des bateaux, ou autres ???
    Merci pour la réponse des camarades.
    Ne varietur
    Lavrov.

     

  • Onfray : 300 ans de retard + inversion accusatoire comme toujours. Ryssen l’a déjà très bien explicitée cette manie


  • "2 000 ans d’antisémitisme chrétien" couronnés "par la Shoah"...

    ...Vu d’en bas on aura eu plutôt l’impression d’avoir été en butte avec "2000 ans d’antichristiannisme sémite"...et cela se vérifie aisément quand on voit VRAIMENT qui domine, qui est dominé, comment...aujourd’hui comme hier. C’est la guerre dans le noir avec sa stratégie d’inversion victime/coupable. Il est étonnant que quelqu’un comme M.O soit aussi victime de ce syndrome. Les siphoneurs neurasténiques ont de beaux devant eux avec de tels turiféraires.

     

    • ONFRAY parle du CHRIST et de la religion catholique éxactement dans les mêmes termes que HITLER. Lire le livre de Hermann Rauschning : " HITLER m’a dit " chapitre IV "l’antéchrist"page 89 et suite. Ce pauvre garçon est en pleine confusion mentale, en plein délire. Comme tous les révoltés, il s’en prend à tout monde. Je crois qu’il est victime, entr’autre, de sa colossale mémoire, il recrache des informations sans remonter à la source, ce n’est donc pas sérieux et comme la nature l’a doté d’une intelligence très moyenne il ne peut que produire une pensée médiocre.


  • Le fait qu’il ne précise pas qu’il s’agit de la civilisation occidentale "Moderne", Mondiale de nos jours, qui est entrain de vivre ces derniers instants prouve qu’il ignore que nous vivons en "live" la fin d’un cycle appelé l’âge de fer et dont l’achèvement brutal coïncidera avec un soudain cataclysme planétaire ... nous sommes au bord de quelque chose de stupéfiant...

    Le Meilleur DK


  • Il doit en sortir une de temps en temps pour maintenir son petit train train. Il touche peut-être un bonus à chaque fois s’il inclus le mot shoa et "persécution" d’une communauté incertaine.

    Ils (ceux de l’incertaine communauté) se sentent peut-être persécutés de ne pas pouvoir faire tout les abus et les rackets qu’ils voudraient.

    Il est dit que les démons ne supportent pas de ne pouvoir faire le mal...donc se sentent persécutés lorsque Jésus les exorcise du démoniaque alors ils lui demandent de les laisser entrer dans les cochons pour les détruire et faire le malheur des fermiers. C’est dans les évangiles.

    C’est de plus en plus la démono-humanité, la psychopatie de masse.


  • Bon d’accord sur le constat bla bla bla.... J’attends d’un philosophe qu’il éclaire l’avenir de l’Espèce Humaine dans son ensemble et ouvre des voies des pistes de réflexions sur le "ou allons nous" et pas seulement sur le "d’ou venons nous". Je reconnais tout de même que sa vision et diagnostic de la situation et utile pour se projeter mais vers quoi ? Arrêtons avec cette "Civilisation occidentale", cela ne veut rien dire dans un monde de plus en plus globalisé ; Toutes les religions sont mortes à moyen long terme si nous inventons de nouvelles raisons de vivre et de transmettre le témoin qui nous fait avancer sur le pont qui nous mène vers notre destin Surhumain (nous sommes la flèche de l’arc tendu vers le SUR-HOMME, ainsi parlait SARATHOUSTRA)

     

    • Sara Thoustra ? C’est qui celle-là ? :-)


    • @Eric

      C’est la cousine de Zarathoustra. Nieztsche en a largement parlé dans un de ses bouquins seulement dédié aux initiés.



    • Arrêtons avec cette "Civilisation occidentale", cela ne veut rien dire dans un monde de plus en plus globalisé



      On voit là une remarquable illustration à l’expression "tissu de connerie", tout d’abord la civilisation occidentale est un concept qui dispose tellement d’éléments historique démontrant son existence qu’il est impossible pour une personne doué d’un minimum d’intelligence de nier la réalité de celle-ci.

      La civilisation occidentale ce sont tout simplement tout les pays d’Europe et ainsi que les extension de ceux-ci, l’Occident ce sont les héritiers de Rome et d’Athènes, des indo-européens et de la chrétienté .

      Dans les faits c’est ta phrase toute faite qui ne veut rien dire, non seulement tu n’explique rien mais en plus tu ne fais que reprendre la rhétorique inepte des progressistes mondialistes, ton discours est le même que celui qui nient l’existence des sexes, des races, des différences entre peuples, de l’importance des relations parents enfants, des religions,etc. On pourrait simplement changer civilisation occidentale par France, culture française, Europe, Patrie et l’on ne changerait pas l’esprit de ce texte, après tout ce n’est rien de plus qu’une personne comme Attali n’aurait pu dire...

      Et puis cette globalisation à bon dos, comme si l’internationalisation des échanges commerciaux avaient pour effet de supprimer quoi que ce soit... Étrangement des pays comme la Chine, le Japon, la Russie, la Pologne, la Turquie ou l’Iran n’ont pas de problèmes pour défendre leurs intérêts, leurs identités et à préserver leurs civilisations respectives... Comme toujours ce type de problème ne touche que la partie la plus occidentale de l’Occident, comme si le problème n’était en fait qu’une conséquence de l’idéologie des élites dirigeantes...

      Sinon c’est Ainsi parlait Zarathoustra et non pas Sarathoustra , mais ce n’est pas grave car de toutes évidences tu n’as pas compris ce que Nietzsche voulait dire, le Surhomme dont parle Nietzsche est tout simplement une personne qui aurait abandonné les valeurs mortifères de sa société décadentes pour accepter la réalité et ne pas chercher à atteindre un idéal le tout dans l’optique de l’Éternel retour, d’ailleurs tu oublis que ce que Nietzsche appelle la volonté de puissance pourrait se résumer à une volonté de protéger son être et que l’Éternel retour n’est pas une création nouvelle mais au contraire une manière d’augmenter sa propre puissance.


  • Aucune civilisation n’a atteint un tel degré économique, militaire, culturel, n’a autant fracturé et subjugué les sociétés et les cultures des autres peuples mais les pleureuse de l’ethnocentrisme blanc cherche à nous faire croire que le dépôt de bilan c’est demain (l’Islam va nous manger ! Mon cul ouai !) Baratin impérialiste cherchant à maintenir la pression sur l’occidentalisation du monde rien de plus..Quand vous aurez en occident l’équivalent "civilisationel" de la destruction de Damas ou Bagdad vous pouvez commencer à l’ouvrir.

     

    • @OTM
      Ben il se trouve qu’on l’a déjà eue, cette destruction ... Et par deux fois : en 14-18 et en 39-45 (entre Dresde, Stalingrad et Hiroshima faite votre choix pour tenter une équivalence avec Damas). Avec toujours, en arrière-fond, la Banque et ceux qui la manipule pour leur unique profit ... En ces temps derniers, on peut seulement dire que c’est open-bar pour le monde entier ...


    • Meme reflexion.
      L’occident domine le monde, culturellement, militairement, et encore économiquement pour un temps. Alors qu’est-ce qui peut venir dominer l’Occident ? Les Francais vont se jeter dans les bras de l’islam ?? Du confucianisme ??
      Onfray est nul. D’abord on ne dit pas "Shoah" quand on réfléchit et qu’on n’est pas juif.


    • correctif : ceux qui la manipulent ...


    • L’ethnocentrisme blanc... Ben voyons, tout est la faute du sale blanco n’est ce pas ? Si tu es au chômage c’est à cause des blancs, s’il n’y a plus d’électricité c’est la faute des blancs, si tu rates ton bus c’est encore de la faute des blancs, si ta meuf te quitte c’est toujours la faute des sales démons leucodermes...

      Question destruction civilisationnelle, nous avons eu deux guerres mondiales et nous subissons depuis plus de quarante ans un travail de sape civilisationnelle de la part d’une élite décadente, ce n’est pas en Algérie ou l’on remarque une natalité en chute libre, une invasion de peuples allogènes qui durent depuis des décennies au point ou les autochtones soient minoritaires chez eux dans pas mal d’endroit, une négation constante des valeurs traditionnelles, un travestissement de l’histoire, un abrutissement des masses par l’inéducation nationale, etc. Avant de l’ouvrir tu devrais t’assurer que tu saches de quoi tu parles.

      J’espère que tu ne vis pas en France car ce serait totalement déplacé et hypocrite de critiquer l’ethnocentrisme des faces de craies tout en vivant dans leurs pays.


  • Finalement ce type ne vaut pas mieux que BHL et son gang. A la limite il est même plus veule qu’eux, puisqu’eux au moins défendent leur propre chapelle. Onfray ne défend que sa place à table, au prix de quels renoncements philosophiques... Bravo au commentateur ici qui a parlé d’antichristianisme sémite. Car pour disqualifier cette soupe idéologique "judéo-chrétienne", l’une des clés consiste à réinverser ces valeurs à qui ces salauds sartriens ont fait subir cette inversion des valeurs que nous sommes de plus en plus nombreux à dénoncer en France. L’histoire de France dont parle l’idéologue Onfray est chrétienne tout court, il devrait le savoir mieux que quiconque... Pour ceux qui veulent encore lire de la philosophie moderne, lisez Michel Foucault, un géant face au nain de Caen. Signé Syd Destyn


  • Onfray n’a pas de véritable colonne vertébrale idéologique, ce qui se voit de plus en plus avec le temps ; mais finir par faire téchouva, tout de même, c’est fâcheux pour lui.


  • Le judéo-christianisme n’existe pas. Il suffit de lire ce que le Talmud dit de Jésus pour s’en convaincre.

    Le christianisme n’est pas mort : en 2017, la plupart des chrétiens ne vivent pas en Europe. Ils sont de plus en plus nombreux en Afrique et en Asie.


  • Les grandes civilisations sont morte a cause de leur arrogance et de se prendre pour Dieu tout puissant. On ne remplace pas Dieu c’est lui qui nous remplacera.


  • c’est avec les lumières d’egalite et reconciliation qu’on arrive à voir les limites du raisonnement d’Onfray.


  • Le christianisme ne peut pas être antisémite puisque Jésus était juif !


  • M. Le philosophe ne voit-il pas que cette crise civilisationnelle va toucher l’ensemble des populations dans le siècle à venir ?


  • Pavé de 650 pages, Décadence, sous-titré de Jésus au 11-Septembre
    Je soupçonne Onfray d’être un initié.


  • C’est toi la phase terminale...


  • Comment ce philosophe peut-il soutenir une chose et son contraire : la civilisation judéo-chrétienne et l´antisémitisme chrétien. Ce sont deux choses antinomiques. l´un exclut l´autre. Si l´antisémitisme chrétien a bien existé au cours de l´histoire on ne voit pas à quel moment de l´histoire le judaïsme a pris le train de la civilisation occidentale qui est fondamentalement une civilisation chrétienne et s´il y a apport d´une autre civilisation c´est celui de la civilisation musulmane.


  • Le masque des fourbes tombe bien souvent sur une simple déclaration comme gage de soumission à la doxa.


  • "Si les Musulmans et les Chrétiens avaient voulu me prêter leur attention, j’aurais fait cesser leur querelle, ils seraient devenus, extérieurement et intérieurement, des frères. Mais ils n’ont pas fait attention à mes paroles…"

    L’Emir Abd El Kader, de sa résidence surveillée à Brousse en Turquie, en 1855, discours au Français


  • L intellectuel est par essence un valet ( ou leche cul ) du pouvoir en place. Quoi de plus naturel que de rebattre une fois de plus les oreilles des masses avec le discours habituel de nos gouvernants. Certe c est écrit avec les formes et ça se drape de toute l arrogance cretiniste de l universitarisme mais le fond est toujours aussi mensonger, et merdeux.
    Merci Michel onfray pour la part de franche rigolade et de fiction de 650 pages que vous apportez au monde !!!
    Karl Marx a conceptualisé la fin de notre mode de production il y a déjà plus d un siècle et demi et de façon totalement objective dans ses livres "Le Capital", dans " la question juive" il explique pourquoi, en toute objectivité, le peuple auto proclamé élu est celui qui a "le mieux réussi", et si l on a connaissance de la parole personnelle du christ on comprend aisément le mépris extrême de la religion catholique qui cependant n est plus qu une version épurée et deradicalisee du Christ.


  • Et qu’a t_il fait contre la décadence ? Rien. au contraire, il à lutté contre ceux qui essayait (le FN) et il adopte les arguments de la synagogue de Saton.

    Un vrai patriote, un vrai européen. Le denier intellectuel...


  • « La croyance aux catégories de la raison est la cause du nihilisme. » Nietzsche

    Si la France a mieux tenu, ce n’est pas par les Francs, trop grossiers et non-méditerranéens, c’est parce que la région a eu un christianisme plus sensuel.

    Les valeurs judéo-chrétiennes ? Mais ces valeurs naissent dans la majorité urbaine ! Socrate les annonce avec ironie en jouant le miroir de celles-ci sur la place publique. Et à Rome, dans la plèbe, elles explosent !
    Les historiens le font remarquer : on parle de valeurs judéo-chrétiennes mais ce sont les valeurs populaires de l’Antiquité tardive.

    L’antisémitisme chrétien est d’abord alexandrin, avant d’être propulsé « théoriquement » dans le catholicisme par Tertullien le bien-nommé. Mais l’Église catholique ne s’appuiera pas totalement sur cet antisémitisme si particulier. Il n’est d’ailleurs pas matérialiste. Absolument pas.

    Quand Soral affirme qu’il est de culture helléno-chrétienne et cite La Rochefoucauld en exemple [celui-ci met un point d’honneur à se distinguer du rationalisme dualiste], il impose à son interlocuteur un autre langage, inattaquable, qui le désarme du coup.

    Pourquoi Onfray voit le destin d’après les actualités anglo-saxonnes, le nombrilisme anglo-saxon ? Que viennent faire ici ces gens ? Onfray fait une erreur monumentale... Ridicule.


  • Onfray est un schizophrène qui a besoin de se réconcilier avec lui-même. Peut-être qu’une thérapie psychanalytique lui ferait du bien ?


Commentaires suivants