Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pour contrer le national-populisme, Attali lance le "national-globalisme"

Le nationalisme sans les nationalistes

Lors de la session 2018 des Rencontres économiques d’Aix-en-Provence, Jacques Attali a donné ses solutions pour contrer l’émergence des populismes :

« Il ne faut pas laisser la nation aux nationalistes. »

Un nouveau crédo révélateur : le conseiller privilégié des présidents français depuis 30 ans n’abandonnera pas ses ambitions mondialistes, quitte à les adapter au nouveau rapport de force. Voici donc venue l’ère du « national-globalisme » ou du « national-nomadisme » ou de la « national-gouvernance »... Qu’on se le dise, la social-démocratie de marché attalienne ne compte pas déposer les armes ! À cet égard, l’intitulé de la conférence en dit long : « Vers un choc des nationalismes ».

 

Les interventions prophétiques du mage néolibéral Attali :

- de la 26ème à la 34ème minute
- de 44’20 à 45’15
- de 49’45 à 51’20

 

Voir aussi, sur E&R :

La vision du monde de Jacques Attali, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

63 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Sacré Attali...pourquoi il ne parle pas directement de "Noachisme" plutôt que de parler timidement de "national-gloubiboulga" ?

     

    • Chuzpah rétroactive : il y a peine 4 jours, Macaron avait tenté le "capitalisme populaire" !

      Bon sans trop de succès pour l’oligarchie : « Les ombres du "capitalisme populaire prôné par le président Macron" »
      https://www.lemonde.fr/idees/articl...

      Qu’il fallait comprendre comme "capitalisme impopulaire" considérant sa chute vertigineuse dans les sondages. 

      Désormais la vieille chouette Attali Rock’ N Roll se lance dans le "cosmopolitisme patriote (à une jambe) ! " 
      Youhou  ! 

      L’ImMonde et Décodex sont au taquet : trop de fèques nouilles à traiter en parallèle.


    • #2004307

      C’est vraiment une quiche dans le choix de la sémantique. C’est gras à chaque fois.

      Son "économie positive" était déjà un truc aussi lourd qu’une vieille boite de cassoulet rouillée.

      Il a atteint depuis longtemps ses limites ; peut-être devrait-il nous montrer l’exemple en se proposant à l’euthanasie qu’il défend en tant qu’outil économique ?

      Ce serait la meilleure idée qu’il pourra mettre en œuvre, AMHA.


  • Le national-globalisme, c est Trump par exemple. C est la defense de l identité, en restant conformiste sur la question geopolitique.

     

    • Oui il est possible que Trump leur serve à détourner l’attention de ce qu’ils sont en train de faire en douce : imposer leur ordre mondial en créant une version virtuelle ou digitale de chaque pays et de généraliser et imposer le vote en ligne et leur propre blockchain (ils ont déjà commencé avec l’e-stonie).

      Pour faire simple : conserver une apparence nationaliste, mais dans les faits, la nation n’existe plus vraiment, un peu comme ce que fait Macron en France et Teresa May avec le Brexit (teresa May bosse en réalité pour l’UE et les mondialistes, voir la video de Paul Joseph Watson à ce sujet)


    • Trump se qualifie, lui-même, de nationaliste globaliste.

      Cet impétueux made in USA évoque un autre mondialisme mais satisfait aux caprices d’israHell tandis que notre Zbigniew Brzeziński officiant en France souhaite que le prochain président soit "populiste" national-globaliste comme Trump donc au final pro-israHell, comme d’hab toujours pour servir les mêmes : "ouvre la bouche que je te nourrisse, parasite".


  • Bah c’est la vision Poutine comme l’explique bien Pierre Hillard quoi. C’est ce qu’on appelle le mondialisme planétarien.

     

    • Possible, mais en même temps pas assez étayé car Pierre Hillard se base sur le seul, argument que Poutine serait soutenu par les juifs Ashkénazes, mais qu’en est-il réellement dans les faits ? Qu’est ce qu’on en sait ? Poutine pourrait aussi jouer un double jeu.

      A ce sujet Hillard que j’apprécie beaucoup, me parait très faible au niveau de son argumentaire, j’attends qu’il déniche des documents officiels impliquant Poutine dans le NOM, mais ça me parait peu probable.

      Je ep,se qu’en réalité Poutine ne peut pas encadrer Israël et Sheytanyahou, mais il ne le déclarera pas publiquement, et ce n’est pas parcequ’il entretien de bonnes relations avec tout le monde qu’il est un mondialiste. Dans ce cas on pourrait dire la même chose de l’Inde et de nombreux autres pays. Hillard sur ce point là ne tient pas trop la route, mais bon, il n’est pas Dieu, il a le droit de se tromper, ce qui est plutôt rassurant. Je vous taquine M Hillard et j’espère que vous lirez ces lignes. En attendant, j’ai récemment commandé Atlas du Mondialisme et Nouvel ordre Mondial de Wells. Je sens que je vais me régaler.


    • Non Poutine a une vraie vision multipolaire, mais il souhaite comme Trump changer les guerres chaudes et froides en guerres économiques, qui ne font pas autant de dégâts que les précédentes.

      La compétition peut contribuer à rendre l’humanité meilleure à condition que les dés ne soient pas pipés ou détenus par un seul groupe, c’est justement ce que Poutine veut éviter.


    • Poutine est un modéré raisonable aussi bien en geopolitique que sur des questions de societés, alors que Trump reste un imperialiste americano-israelien.


  • A recouper bien sûr avec le Nouvel Ordre Mondial digital des Bilderbergs, l’e-stonie, le projet Neom en Arabie Saoudite et les GAFAM.

    Patriote nomade digital mondialiste virtuel et déraciné, une aubaine pour les prédateurs sociopathes de l’espèce humaine, mais ça va foirer au final, les gens se réveillent en masse partout dans le monde grâce à... ben justement, grâce à internet.

    Le même outil qui leur sert à nous asservir est le même qui nous libère, un paradoxe qu’ils ne semblent plus pouvoir tolérer. Seule solution pour eux : imposer une dictature par le biais du net et des GAFAM, mais il faut d’abord qu’ils en prennent le contrôle intégral. Bon courage !


  • C’est une réunion de personnes, toutes sur la même ligne mondialiste ultralibérale, triées sur le volet pour transmettre un message idoine prémâché, à un public chargé de le véhiculer pour transmettre la bonne parole.

    Les seules entités qui ont un intérêt à la disparition programmée des nations ce sont les banques et les multinationales.

    Que ces orateurs, cultivés, bien informés, universitaires pour certains, aient la vergogne de parler de démocratie, en semblant penser que les multinationales et les banques sont disposées à traiter d’égal à égal avec chaque représentant du bétail humain, et que l’objectif des GAFA, du G20, de l’OTAN, du FMI, de la FED...c’est de nous apporter la démocratie, l’amour, et des pluies de bisous tout doux, des bidonvilles de Soweto aux penthouses de Manhattan, c’est juste effrayant...

    Quand à Attali, qui nous parle sans ambages de "nomades supérieurs" et de "nomades inférieurs et destinés à le rester", j’aimerais bien avoir son avis, et son explication, sur un cas tout à fait extraordinaire de "nomadisme à l’envers" mené pendant 4000 ans par un groupe de nomades qui ont fondé le plus national-populiste des national-nationalismes modernes, en créant de toute pièce une nation quelque part au moyen orient, et qui constitue une bien surprenante exception dont la seule fonction, à l’en croire, est de confirmer la sacro-sainte règle nomadiste dont il s’est fait le messie...


  • #2003884

    Sur la photo jacques "pantalon a une jambe" attali ressemble a ismael "lave plus blanc que blanc" ouslimani.


  • S’il peut contrer le nationalisme Israélien et Américain, on pourra penser à la suite. Faux-derche !


  • Attali devient vieux et incohérent, ou bien c’est la panique chez les Nomades du haut ( parasites )...

     

    • L’incohérence est le signe communautaire caractéristique, quelques ex. connus :
      - " la guerre sans l’aimer"
      - "l’armée la plus morale du monde"
      - " la seule démocratie du proche orient"
      - " le Talmud, ce formidable outil de tolérance"
      et aujourd’hui
      - "le nationalisme n’appartient pas aux nationalistes"
      Il faut bien ça pour endormir le crétin.


    • Lisez le Nouvel Ordre Mondial de H.G Wells, vous allez comprendre que Attali est tout sauf incohérent au contraire car comme Wells le dit très bien dans son livre en 1940 je cite

      ’’Nous vivons la fin d’une période historique définie, celle des États souverains. Comme nous avions l’habitude de dire à raison dans les années 1880 ’nous vivons une période de transition’.
      Nous mesurons désormais l’intensité de la transition.’’

      Il parle de la transition des états-nations à une gouvernance mondiale et lorsqu’il dit qu’ils(les élites mondialistes) mesure désormais l’intensité de la transition il parle des deux guerres mondiales entre nations justement dont Wells est en plein coeur à l’époque.
      Tout ça pour en venir que c’est exactement de cela que parle Attali(un H.G Wells moderne)
      lorsqu’il dit que nous aurons le gouvernement mondial avec ou sans la guerre, c’est à dire avec une transition violente ou pas.
      D’ailleurs cette transition semble s’éterniser car elle à figé dans le temps avec la guerre froide et elle à débloqué avec la chute de l’URSS il y à moins de 30 ans.
      D’où le fait que Bush senior(un autre H.G Wells moderne) à commencé à parler de New World Order dès la chute de l’URSS et pas avant.
      Et Aujourd’hui je crois qu’on est à la fin de la transition avec des soubresauts nationalistes un peu partout face à l’accélération de la mondialisation et du multiculturel et une autre potentielle guerre mondiale entre les nations justement.


  • Euthanasie : La controverse Attali

    On sait le bruit qui a été fait, récemment, autour de M. Jacques Attali, conseiller économique du président de la République, qui avait, il y a deux ans, tenu des propos sur l’euthanasie qui sont parfaitement inadmissible.

    M. Jacques Attali a prétendu qu’on avait mal compris sa pensée, qu’on n’avait présenté que des phrases extraites de leur contexte et il a attaqué en diffamation l’auteur d’un tract à ce propos.

    La doctrine de M. Attali est pourtant parfaitement claire. On en jugera par les extraits étendus que nous reproduisons. Ces extraits soulignent bien le vice essentiel du système qui est : l’économisme. La santé et la vie de l’homme sont menacées si l’économisme devient la norme pour une politique de la santé.

    Qu’on en juge.

    Marchandisation (1)

    « La production de consommateurs et leurs entretien coûtent cher, plus cher encore que la production de marchandises elles-mêmes. Les hommes sont produits par des services qu’ils se rendent les uns aux autres, en particulier dans le domaine de la santé, dont la productivité économique n’augmente pas très vite. »
    « La productivité de la production de machines, augmente plus rapidement que la productivité relative de la production de consommateurs. Cette contradiction sera levée par une transformation du système de santé et d’éducation vers leur marchandisation et leur industrialisation. » (p. 265).


  • Cynisme mis à part

    « Mais dès qu’on dépasse 60/65 ans, l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit et il coûte cher à la société. »

    « D’où je crois que dans la logique même de la société industrielle, l’objectif ne va plus être d’allonger l’espérance de vie, mais de faire en sorte qu’y l’Intérieur même d’une durée de vie déterminée, l’homme vive le mieux possible mais de telle sorte que les dépenses de santé seront les plus réduites possible en terme de coûts pour la collectivité. Alors appareil un nouveau critère d’espérance de vie : celui de la valeur d’un système de santé, fonction non pas de l’allongement de l’espérance de vie mais du nombre d’années sans maladie et particulièrement sans hospitalisation. En effet, du point de vue de la société, il est bien préférable que la machine humaine s’arrête brutalement plutôt qu’elle ne se détériore progressivement. C’est parfaitement clair si l’on se rappelle que les deux tiers des dépenses de santé sont concentrées sur les derniers mots de vie. De même, cynisme mis à part, les dépenses de santé n’atteindraient pas le tiers du niveau actuel (175 milliards de francs en 1979) si les individus mouraient tous brutalement dans des accidents de voiture. Ainsi force est de reconnaître que la logique ne réside plus dans l’augmentation de l’espérance de vie mis dans celle de la durée de vie sans maladie. »

    Et plus loin : « l’euthanasie sera un des instruments esentiels de nos sociétés futures dans tous les cas de figures. Dans une logique socialiste, pour commencer, le problème se pose comme suit : la logique socialiste c’est la liberté et la liberté fondamentale c’est le suicide ; en conséquence, le droit au suicide direct ou indirect est donc une valeur absolue dans ce type de société. Dans une société capitaliste, des machines à tuer, des prothèses qui permettront d’éliminer la vie lorsqu’elle sera trop insupportables ou économiquement trop coûteuse, verront le jour et seront de pratique courante. Je pense donc que l’euthanasie, qu’elle soit une valeur de liberté ou une marchandise, sera une des règles de la société future. » (pp. 274-275).

    (1) - Ce texte, comme les suivants, est extrait de l’interview de M. Jacques Attali publié par Michel Salomon dans son livre "l’Avenir de la Vie" (Segher éd.).


  • Comme d’habitude avec le prophète Attali, est-ce également applicable à l’état d’Israël ?
    On attend toujours qu’il ait le courage de dire qu’il ne doit plus y avoir de nation du tout, comme ça il n’a même plus à prononcer le mot nationaliste.


  • Parce qu’Attali pense sincèrement que sa petite personne va rassembler du monde ?Ah ah ah ah ah ah ah... en plus le nom de son truc ne veut rien dire.
    A part tes copains et 3 quidams lobotomisés ou payés, ton mouvement va faire pschitt, faut pas te leurrer, Jacques.

     

  • Attali ne devrait en aucun cas avoir la parole et donner son avis , il ne fait partie d’aucun parti, il n’est le leader de personne, et il n’est élu de nulle part .Il agit en sous-main pour des idées obscures dont connaît l’aboutissement .Et pour cela , il faudrait qu’il soit un peu plus clair sur ses intentions, et pour quelle raison il le fait et dans quel but .
    Tout le monde connaît Mr Attali, pour certains, savons pourquoi il agit, mais j’aimerais qu’il nous le dise à haute voix et distinctement .J’ai horreur des gens qui l’ouvre, sans savoir ce qu’ils veuillent et qui ils sont .Des espèces de sous-marins, venant gratter les fonds marins..

     

  • Attali a du mal à réaliser qu’il n’est plus dans le sens de l’Histoire. Les apprentis sorciers mondialistes étaient trop sûrs d’eux quand ils pensaient tenir définitivement les rênes du pouvoir. Des gens comme Orban ou Trump pouvaient passer à la rigueur pour des anachronismes historiques, lorsque les mondialistes se croyaient encore les maîtres du monde. Il n’empêche que la machine infernale est enrayée et même s’effondre sur elle-même avec le retrait graduel des Etats-Unis des grandes organisations supranationales, quels que soient les efforts de la Chine ou de la Russie pour recréer un ordre mondial alternatif. De plus en plus de pays se détachent de la vision mondialiste chinoise en réalisant que la Route de la Soie ne tient pas ses promesses en matière d’indépendance nationale et de développement des populations locales. Après le Sri Lanka, la Malaisie et les Maldives, c’est au Pakistan de se rebeller contre les conditions de financement offertes par la Chine. L’Allemagne se méfie aussi devant la fuite de ses fleurons industriels en Chine. Donc, la trajectoire de l’Histoire mondiale est en train de prendre une direction toute autre que celle envisagée par le NOM. Et nous se sommes qu’au début de nos surprises. Qui s’en plaindra à part Attali qui voyait la démocratie comme le nec plus ultra du développement des sociétés, à défendre en permanence contre les tentations réactionnaires, alors même que la réaction est en train d’accoucher d’une nouvelle vision du monde qui sort complètement de l’horizon kabbaliste. Le bougre n’a pas fini de s’étonner.


  • Ces goyims qui veulent des pantalons à deux jambes sont pénibles...


  • Coté français, francophonie.
    Coté russe, union eurasiatique, avec le Kazakhstan qui basculera dans un futur proche vers l’alphabet latin.


  • Attali et l’enfumage éternel, il parle de nomades virtuels, ça s’appelle la majorité du peuple. Evidemment que les français se demandent à quelle sauce les vrais nomades financiers qui sont vos sponsors vont les broyer avec la bénédiction de l’Europe tant vénérée par des nomades qui ne rêvent que de sa disparition car elle démolit les nations, y a qu’à voir depuis notre refus de votre Europe en 2005 fabriquée pour des nomades, l’état de notre France y a pas photo. Alors de l’humilité M.Attali, encore des leçons dans le vent porteuses de mensonges et contradictions, il ne peut y avoir de nations sans peuples souverain, cette idée ne vous effleure même pas, ou elle contredit vos thèses basées sur la marchandisation du monde.


  • Qui ne se fatigue pas,ne se ravise pas,ne craint rien,celui-là est satan.


  • Camarades de E&R
    Ne jouons pas sur les mots.
    Le national globalisme est un national sionisme .
    Pour preuve de quelle capitale sera dotée cet Etat globalisé ?
    Jérusalem.
    Ne varietur
    Lavrov


  • Ils ont la prétention de penser (de conceptualiser) mais ils font surtout l’aveu qu’ils ne contrôlent plus rien ( qu’ils n’y comprennent plus rien).

    Le point de vue de Toto :

    Ce qui fait une civilisation c’est sa sédentarisation : pour pondre un dictionnaire il faut être sédentaire (depuis très longtemps).Si vous êtes nomade , ça ne marchera pas (ouaf ! ouaf !) ) : quand vous direz "sédentaire", le premier tiers de votre auditoire comprendra "c’est dentaire", le deuxième tiers "c’est en terre" et le troisième tiers "c’est Dante qui erre". Si bien qu’aucun ne comprendra "sédentaire".

    Il n’y a aucun nomade dans la civilisation, le nomadisme est le dissolvant de la Civilisation. Dans toute civilisation il n’y a pas trois nomades , un en avion, la plupart à pied et quelques uns dans leur fauteuil (?), il y a trois ordres : les bellatores (les politiques) les laboratores (les contribuables) et les oratores (les intellos nouveaux prêtres, eux, authentiques parasites et imposteurs).

    Pourkoivousarrivéàliremonpostalorkilnecomprenenpasédentaire ?

    Parce que vous avez derrière vous 1500 ans d’apprentissage sédentaire de la lecture et de l’écriture.

    Vous savez pourquoi Toto adore Attali ?

    - Il nous explique toujours pourquoi ses plans foirent lamentablement.
    - Tout ce qu’il nous prédit c’est justement ce qui n’arrivera jamais.

    Ainsi, en l’écoutant à l’envers, on sait au moins de quelle catastrophe la Providence va immanquablement nous protéger : il n’y aura aucun nomade dans les temps futurs ; que des sédentaires prospères

    Nomade , c’est un fantasme de juif errant.

    Que font nos immigrés une fois arrivés ? Ils posent leurs bagages.

    Bonne nuit sédentaire

     

  • Oui, on a compris le plan : une gouvernance politique mondiale avec du folklore national.

     

  • Jacquouille expédie des millénaires de sédentarisations prolifiques qui ont permis aux civilisations de s’épanouir en nous renvoyant à la préhistoire nomade mentale, processus qu’il se garde bien d’appliquer aux sionistes nomades qui se sont appropriés par le vol, le mensonge et le crime, le territoire des sédentaires Palestiniens pour s’y sédentariser eux-mêmes sans complexe.
    Jamais jacquouille ne se positionne dans la minorité des nomades riches, ce qu’il est, mais s’extrapole en observateur impartial, s’évertuant de soumettre par la duplicité, les opposants à ce qui n’est qu’un gigantesque système de prédation.


  • L’Attali corporated association n’ayant pas encore implosé sous le poids de ses contradictions, ne reste plus que le sophisme le plus schyzophréne ( ou pilpoul) pour conceptualiser la révolte des " sédentaires" contre la prédation nomade, pauvre ou riche.


  • un coup il mise sur les hotels , maintenant il mise sur la nation " comme lui il dit qu’elle est"...
    il va bientot nous faire péter un " régional-globalisme" ou un " ville-cosmique" histoire de ratisser large et pouvoir retomber tjrs sur ses pattes.

    bref jacquot l’esbrouffe ,le bonto humain.


  • Le hibou dans toute sa splendeur.


  • Il y en a marre de ces pervers talmudistes


  • trop fort ces mondialistes, ils font semblant de donner des idées et de proposer alors qu’ils imposent par des guerres et les coup de putes dans tout les sens leurs plans avides.

    explosent des pays , placent des dictateurs, d"lenchent des mouvements de pauvres de pays en pays pour la main d’oeuvre de moins en moins cher pour de moins en moins de patrons etc...

    et aprés ils geignent que les fachos se multiplient....

    abrutis à ce point avec autant de qi , c’est un comble !


  • Le baratin de cette bande de sionistes n’a qu’un but : nous désorienter, nous enfumer toujours davantage, nous faire perdre le Nord et la comprenette .


  • #2004194

    le plan en 5 points d’Attali :

    (en fait, il ne cite que les points 1, 2, 3 et le dernier point.
    j’ai tout de même numéroté en 5, le point qui est la mise en oeuvre)

    1. frontières => échec de de globalisation de la démocratie

    2. peuples sédentaires = électeurs essentiels de nos démocraties

    3. nation doit être redéfinie dans le contexte : culture / sécurité nationale

    4. nationalisme actuel = solution de long terme en opposition totale à la paire [ marché + démocratie ]

    5. avenir de l’europe = devenir un terrain de chasse / va subir des conséquences tragiques

    1.a ici nouvel ordre mondial est appelé ’état de droit’ et ’globalisation de la démocratie’
    1.b globalisation du marché seul ne suffit pas
    1.c il dit frontières, car il veut conserver le mot nation pour le détourner

    2.a ici essentiel = sans le consentement des peuples sédentaires, la démocratie meurt
    2.b nomade virtuel = sédentaire qui :
    - [bâton] a peur de devenir un nomade pauvre,
    - [carotte] rêve de devenir un nomade riche
    donc nomade virtuel = escroquerie intellectuelle

    3.a 1er volet d’attaque : volet culturel
    3.b 2ème volet d’attaque : volet sécurité

    4.a la sociale-democratie commence toujours par le fascisme (sa phase caricaturale : cf fascismes italien/russe/allemand)
    4.b en fait il faut comprendre : nationalisme actuel = solution assurant la pérennité de la nation

    5. "moi d’abord" = argument psychologique : ni politique, ni géopolitique

     

    • Merci Conrad le Pacifique pour cette excellente traduction des protocoles du sage Attali. Ça me fait penser que Jacquot commence par une jambe de pantalon pour mieux virer notre froc.
      J’ajouterai juste que l’association du marché à la démocratie est juste là pour faire passer la pilule du marché, et pourtant sa démocratie façon traité de Lisbonne, il peut s’étouffer avec. Juste bon à enrhumer du crétin (diplômé) comme dirait Dieudonné.


  • globalisme, de l’anglais "global" = planétaire et qui donc se traduit en français par "mondialisme" normalement, donc Attali lance l’anglophonisation de la France ! Donc pour lui c’est le synonyme de la mondialisation ...
    Comme disait Asselineau on nous vante la mondialisation, mais dites-moi combien de chanteurs ouzbeks ou macédoniens passent à la télé française ? Alors c’est quoi le synonyme de mondialisation ? hmm ?


  • Il voulait dire fascisme globalisée


  • Jusqu’au bout de la honte, le attali..... gageons tout de même qu’il joue sa dernière (et risible) carte.


  • Autant beaucoup sont des bouffons, autant Attali s’est révélé dans le vrai et du côté des vainqueurs très souvent. Faire attention à ce qu’il dit et semble prévoir serait sage.

     

    • Attali n’a rien d’un prophète, il est juste introduit dans le cercle très fermé de ceux qui ont le temps, l’argent, l’ambition et le cynisme de façonner le monde au mieux de leurs intérêts et de pérénniser la gestion des hôtels pour nomades riches et nomades pauvres, depuis " ce merveilleux lieu pour une gouvernance mondiale, Jerusalem"...
      Rien de nouveau, hors la sémantique ou tchouzpa, qui s’adapte aux résistances et qui nous permet de constater sous quel angle idéologique, la maffia camoufle son système de prédation global.


    • il ne prédit rien. par contre il a influencé nos présidents et nos médias. Mais il passera.
      Comme tout passe.


    • #2005586

      On est vraiment au bout du bout
      Ce monde part en couille
      Et on ne se cache même plus
      On revendique même nos contradictions comme un gage de sincérité et de vérité
      Attali le néo-nationaliste , François Ruffin l’ami des chrétiens, Mike Borowski le catholique identitaire, Conversano l’homme de pure morale et de vertus exceptionnelle, Hassen Accident le racialiste blanc occidentaliste, Jean Robin le soldat du Christ, Ahmed Moualek lui ça change chaque jour, le Raptor, Papacito l’identitaire catholique sioniste, Bassem Braiki defenseur de la veuve et de l’orphelin, Morsay l’entrepreneur patriote, Booba la racaille des beau quartier , Félix Marquardt le musulman ultra-libéral pro-Usure, Hazziza le bien incarné , BHL l’être de PAIX , Sarkozy , DSK, Tarik Ramadan, Patrick Poivre d’Arvor, Jamel Debbouze, Mathias Cardet,Jo Dalton, etc...
      Liste non-exhaustive
      On est bien à la fin des temps (Apocalypse de Jean , Vénérable Barthélemi Holzhauser, message ND de Fatima, ND de la Salette, ND de Quito...)



      que ceux qui ont des yeux voient que ceux qui ont des oreilles entendent
      Matthieu 13:9



  • Une belle bande de « loosers « pour se retrouver à ânonner des lieux communs à Aix en Provence quand on a dirigé un des plus grands pays d’Europe comme Monti ou conseillé des présidents comme Attali.
    Ça fait un peu comme une université d’été d’un parti politique démodé, tombant dans l’oubli..adieu, votre temps est passé. Ce qui se prépare se fera sans vous.


  • Ça devient du n’importe quoi le Jacques Attali. Comment peut-on être Nomade et nationaliste ? Ça n’a aucun sens, c’est contradictoire, antinomique.

    Comme d’habitude au lieu de s’opposer frontalement au sentiment d’appartenance national, Attali préfère dire qu’il est lui aussi dans une appartenance nationale, pour ne pas apparaître en adversaire, et ainsi espérer le détourner plus facilement vers son objectif de toujours : la gouvernance mondiale avec comme capitale Jérusalem/Al Qods.
    Attali n’a pas vu venir le réveil des nationalismes, notamment aux US avec Trump.

    Attali n’a pas compris de mon point de vue que les Peuples ne sont pas si nationaliste que cela, ils ne sont que très rarement contre la circulation des marchandises en général (pouvoir d’achat) mais très contre la liberté de circulation des pauvres des autres pays vers le leur, car bien souvent ils apportent avec eux beaucoup de désagréments dans leur vie de tous les jours.
    Oui les Peuples acceptent parfaitement le Nomade riche, aucun problème pour cela, mais n’acceptent pas le nomade pauvre (4 à 5 milliards selon Attali). D’où l’idée récurrente qui a du mal à se mettre en place de la nécessité de filtrer et sélectionner drastiquement toute migration en fonction de critères objectifs (autres que le sacro saint droitdelhommisme asilium blablabla) : niveau d’étude, rapport à la liberté, rapport aux femmes, compétences exploitables dans la société d’accueil (capacité à payer des impôts sur le revenu), acceptation du mode de vie à l’occidentale, rapport au corps, capacité d’assimilation après x années, etc


  • Ce qu’attali sait le mieux faire : se foutre ouvertement de la gueule des goys en ricanant.Souhaitons qu’un jour la situation se renverse. Et là ils basculeront sur l’option samson ?

     

  • Pour récupérer les nazillons il pourrait aussi lancer le "nazisme globaliste" .


  • Quand il dit que démocratie et économie de marché sont liés, ou encore que la libéralisation entraine le nomadisme, on ne peut pas le nier. Sauf que lui semble s’en réjouir et qu’il en tire les conclusions qu’il veut pour alimenter son idéologie mondialiste.


  • Je suis pour le port obligatoire de l’appartenance religieuse et communautaire.
    Cela permettrait à tous de se faire une opinion non faussée sur celui qui émet la sienne.


  • Le plus triste là-dedans est qu’il se trouve suffisamment de crétins pour l’écouter religieusement. Pas parmi le peuple, non, mais parmi l’infime quantité de crétins corrompus que l’on nomme l’élite. Toutefois, en prenant un peu de recul, on peut trouver dans cette nauséabonde logghorée matière à rire, à oublier ce que cette accumulation d’oxymores sous-tend. Bien sûr, on reste loin des Marx Brothers, mais franchement, une petite vidéo d’Attali de temps en temps... ça fait du bien ! J’attends impatiemment la prochaine, judicieusement intitulée : "Ça roule, ma pilpoule ?".


  • Qu’est ce que le national-globalisme ? C ’est le même fonctionnement que celui de la croissance négative . La destruction qui fait partit du grand chapitre de la politique de mortalité .

     

    • @espritos
      C’est la novlangue, la déconstruction de tout, c’est nier la réalité, le réel , c’est une aberration, c’est pour qu’on en arrive à admettre le vil, le laid ,le sordide , comme des choses morales !
      Comme dirait Fabius, Jacquou fait du bon boulot, pour accélérer l’arrivée du Messiah


  • On est plus à un oxymore près


  • ben ce qu’on voit actuellement avec la coupe du monde et le retour des héros c est exactement la stratégie que suggère Attali
    Une mise en scène patriotique pour couper l’herbe sous le pied de tous les identitaires anti musulmans et racistes/
    J’en ai le souffle coupé....Très bien joué


  • Ne vous y trompez pas, ce type maitrise parfaitement l’ingénierie sociale, l’inversion accusatoire, voir la Kabbalah (Les mots ont un sens caché). Il sait parfaitement, sous couvert d’une soit disant érudition "sélective", vous retourner le cerveau. Moi élu Président, le soir même, je le fais interpeller, juger pour haute trahison, le déclare "persona non grata" en France, et l’expulse via un aller simple (Paris-Damas ?). Ensuite, il pourra librement, à qui voudra l’entendre, exposer ses sinistres théories.


Commentaires suivants