Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pour contrer le national-populisme, Attali lance le "national-globalisme"

Le nationalisme sans les nationalistes

Lors de la session 2018 des Rencontres économiques d’Aix-en-Provence, Jacques Attali a donné ses solutions pour contrer l’émergence des populismes :

« Il ne faut pas laisser la nation aux nationalistes. »

Un nouveau crédo révélateur : le conseiller privilégié des présidents français depuis 30 ans n’abandonnera pas ses ambitions mondialistes, quitte à les adapter au nouveau rapport de force. Voici donc venue l’ère du « national-globalisme » ou du « national-nomadisme » ou de la « national-gouvernance »... Qu’on se le dise, la social-démocratie de marché attalienne ne compte pas déposer les armes ! À cet égard, l’intitulé de la conférence en dit long : « Vers un choc des nationalismes ».

 

Les interventions prophétiques du mage néolibéral Attali :

- de la 26ème à la 34ème minute
- de 44’20 à 45’15
- de 49’45 à 51’20

 

Voir aussi, sur E&R :

La vision du monde de Jacques Attali, chez Kontre Kulture :

 






Alerter

63 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Ça devient du n’importe quoi le Jacques Attali. Comment peut-on être Nomade et nationaliste ? Ça n’a aucun sens, c’est contradictoire, antinomique.

    Comme d’habitude au lieu de s’opposer frontalement au sentiment d’appartenance national, Attali préfère dire qu’il est lui aussi dans une appartenance nationale, pour ne pas apparaître en adversaire, et ainsi espérer le détourner plus facilement vers son objectif de toujours : la gouvernance mondiale avec comme capitale Jérusalem/Al Qods.
    Attali n’a pas vu venir le réveil des nationalismes, notamment aux US avec Trump.

    Attali n’a pas compris de mon point de vue que les Peuples ne sont pas si nationaliste que cela, ils ne sont que très rarement contre la circulation des marchandises en général (pouvoir d’achat) mais très contre la liberté de circulation des pauvres des autres pays vers le leur, car bien souvent ils apportent avec eux beaucoup de désagréments dans leur vie de tous les jours.
    Oui les Peuples acceptent parfaitement le Nomade riche, aucun problème pour cela, mais n’acceptent pas le nomade pauvre (4 à 5 milliards selon Attali). D’où l’idée récurrente qui a du mal à se mettre en place de la nécessité de filtrer et sélectionner drastiquement toute migration en fonction de critères objectifs (autres que le sacro saint droitdelhommisme asilium blablabla) : niveau d’étude, rapport à la liberté, rapport aux femmes, compétences exploitables dans la société d’accueil (capacité à payer des impôts sur le revenu), acceptation du mode de vie à l’occidentale, rapport au corps, capacité d’assimilation après x années, etc

     

    Répondre à ce message

  • #2004409

    Ce qu’attali sait le mieux faire : se foutre ouvertement de la gueule des goys en ricanant.Souhaitons qu’un jour la situation se renverse. Et là ils basculeront sur l’option samson ?

     

    Répondre à ce message

  • #2004435

    Pour récupérer les nazillons il pourrait aussi lancer le "nazisme globaliste" .

     

    Répondre à ce message

  • #2004487

    Quand il dit que démocratie et économie de marché sont liés, ou encore que la libéralisation entraine le nomadisme, on ne peut pas le nier. Sauf que lui semble s’en réjouir et qu’il en tire les conclusions qu’il veut pour alimenter son idéologie mondialiste.

     

    Répondre à ce message

  • #2004551

    Je suis pour le port obligatoire de l’appartenance religieuse et communautaire.
    Cela permettrait à tous de se faire une opinion non faussée sur celui qui émet la sienne.

     

    Répondre à ce message

  • #2004787

    Le plus triste là-dedans est qu’il se trouve suffisamment de crétins pour l’écouter religieusement. Pas parmi le peuple, non, mais parmi l’infime quantité de crétins corrompus que l’on nomme l’élite. Toutefois, en prenant un peu de recul, on peut trouver dans cette nauséabonde logghorée matière à rire, à oublier ce que cette accumulation d’oxymores sous-tend. Bien sûr, on reste loin des Marx Brothers, mais franchement, une petite vidéo d’Attali de temps en temps... ça fait du bien ! J’attends impatiemment la prochaine, judicieusement intitulée : "Ça roule, ma pilpoule ?".

     

    Répondre à ce message

  • #2004854

    Qu’est ce que le national-globalisme ? C ’est le même fonctionnement que celui de la croissance négative . La destruction qui fait partit du grand chapitre de la politique de mortalité .

     

    Répondre à ce message

    • #2005925

      @espritos
      C’est la novlangue, la déconstruction de tout, c’est nier la réalité, le réel , c’est une aberration, c’est pour qu’on en arrive à admettre le vil, le laid ,le sordide , comme des choses morales !
      Comme dirait Fabius, Jacquou fait du bon boulot, pour accélérer l’arrivée du Messiah

       
  • #2006134

    On est plus à un oxymore près

     

    Répondre à ce message

  • ben ce qu’on voit actuellement avec la coupe du monde et le retour des héros c est exactement la stratégie que suggère Attali
    Une mise en scène patriotique pour couper l’herbe sous le pied de tous les identitaires anti musulmans et racistes/
    J’en ai le souffle coupé....Très bien joué

     

    Répondre à ce message

  • Ne vous y trompez pas, ce type maitrise parfaitement l’ingénierie sociale, l’inversion accusatoire, voir la Kabbalah (Les mots ont un sens caché). Il sait parfaitement, sous couvert d’une soit disant érudition "sélective", vous retourner le cerveau. Moi élu Président, le soir même, je le fais interpeller, juger pour haute trahison, le déclare "persona non grata" en France, et l’expulse via un aller simple (Paris-Damas ?). Ensuite, il pourra librement, à qui voudra l’entendre, exposer ses sinistres théories.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents