Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pourquoi Mouammar Kadhafi a-t-il été assassiné ?

Encore une fois, la rapine des puissants

L’actualité ces jours-çi a remis sur le devant de la scène un dossier récurrent, celui des causes de la mort du leader libyen Mouammar Kadhafi. On aura tout dit sur les conditions abjectes de sa mort et comment l’impunité mondiale fait que les assassins sont dans la nature et les commanditaires pas inquiétés. C’est dire si la Cour pénale internationale est défaillante et au final n’est véritablement conçue que pour juger les faibles de ce monde.

« Nous devons être honnêtes et reconnaître qu’une grande partie de l’argent dans nos banques vient précisément de l’exploitation du continent africain. »

(Jacques Chirac, ancien président de la République française)

 

Les causes de l’invasion de la Libye et du meurtre de Kadhafi

On sait que les médias mainstream nous servent en boucle une version soft celle de l’humanisme des pays occidentaux vis-à-vis de la barbarie de Kadhafi envers son peuple. Qu’en est-il exactement ? C’est un fait que Kadhafi n’était pas un enfant de cœur, il a dû éliminer ses opposants pour asseoir un pouvoir sans partage de 40 ans en pensant le léguer à ses enfants. Une sorte de Jamahiriya dynastique. Mais le peuple profond était-il malheureux ? Mangeait-il à sa faim ? La Libye avait le deuxième niveau de vie en Afrique. Une nouvelle monnaie unique africaine serait la véritable cause de l’intervention française en Libye. En effet, d’après les éléments trouvés dans les lettres de Hillary Clinton déclassifiées le 31 décembre, la vraie raison de l’intervention en Libye était l’or qui aurait pu empêcher les plans de Nicolas Sarkozy de répandre son influence dans la région.

La correspondance de l’ancienne secrétaire d’État américaine Hillary Clinton a montré qu’en 2011, Mouammar Kadhafi possédait 143 tonnes d’or et 143 tonnes d’argent avec lesquelles il souhaitait créer une nouvelle monnaie unique pour l’Afrique et fournir aux pays francophones africains « une alternative au Franc CFA ». « L’or avait été rassemblé avant la révolte actuelle et devait être utilisé pour la création d’une monnaie panafricaine basée sur le dinar libyen », lit-on dans le courriel de l’ex-secrétaire d’État américain. Le courriel confidentiel d’Hillary Clinton sur les vraies raisons de l’engagement français en Libye : au total, la valeur de ces réserves s’élevait à près de 7 milliards de dollars. [1] [2]

D’après le même document, le gouvernement de Nicolas Sarkozy craignait que cette nouvelle monnaie permette à l’Afrique du Nord d’acquérir une indépendance économique, qui n’aurait pas fait les affaires de la France et de toute l’Europe. L’intervention militaire en Libye a commencé en 2011 sous l’égide de l’Organisation des Nations unies et s’est déroulée entre le 19 mars et le 31 octobre 2011 pour mettre en oeuvre la résolution 1973 du Conseil de sécurité pour « protéger les populations libyennes ». (1)

Pour Nicolas Sarkozy : « Pas question de laisser les colonies françaises d’Afrique avoir leurs propres monnaies ! » Apparemment, l’ancien président de la République française s’est à nouveau illustré dans des propos choquants. Lors d’une interview à BFMTV, il aurait dit que le meilleur moyen de préserver la bonne sante de l’économie française, c’était de maintenir le FCFA comme la seule monnaie utilisable dans les colonies françaises en Afrique. (2)

 

Les menaces que constituent le pétrole et l’or libyens face aux intérêts français

On prêtait à Kadhafi outre son rôle de mécène et d’aide sans contrepartie aux pays africains au point d’avoir pu stabiliser dans une certaine mesure l’immigration sahélienne, le désir de doter les États « CFA3 » d’une nouvelle monnaie. C’est sans doute cela qui a dû signer son arrêt de mort.

« Un e-mail envoyé à Hillary Clinton en avril 2011 avec pour objet “les clients de la France et l’or de Kadhafi” révèle des ambitions beaucoup moins nobles. L’e-mail identifie le président français Nicolas Sarkozy en tant que leader de l’attaque sur la Libye avec cinq objectifs précis en tête : obtenir le pétrole libyen, assurer l’influence française dans la région, accroître la réputation de Sarkozy au niveau national, affirmer la puissance militaire française, et éviter l’influence de Kadhafi dans ce qui est considéré comme “l’Afrique francophone”. Le plus étonnant est la longue section relatant l’énorme menace que l’or et l’argent des réserves de Kadhafi, estimées à “143 tonnes d’or, et un montant similaire en argent” pourraient poser au “franc français” (CFA) en circulation comme monnaie africaine en Afrique francophone. Ce plan a été conçu pour fournir aux pays africains francophones une alternative au franc (CFA). »

On sait qu’en Afrique, les zones francs constituent des espaces monétaires et économiques sur le territoire de plusieurs États de l’ancien Empire colonial français. Après l’accession à l’indépendance, la plupart de ces nouveaux États sont restés dans la sphère française. Le gouvernement de Nicolas Sarkozy craignait que cette nouvelle monnaie permette à l’Afrique du Nord d’acquérir une indépendance économique, qui n’aurait pas fait les affaires de la France. Ces données seraient l’un des facteurs qui a amené l’intervention en Libye et jusqu’à l’élimination inhumaine de Kadhafi pour qu’il ne parle pas au vu des secrets qu’il détenait, notamment la campagne pour la présidentielle française qu’il aurait sponsorisée.

 

Le discours prémonitoire de Kadhafi

On prête à Kadhafi des propos prémonitoires d’une rare lucidité :

« “Chacun de nous peut être pendu par les États-Unis comme l’a été Saddam Hussein, ancien président d’Irak”, a prévenu le défunt colonel Mouammar Kadhafi lors de son discours prémonitoire au sommet de la Ligue des États arabes en 2008. “Une puissance étrangère vient chez nous, occupe un pays arabe, pend son président et nous tous, simplement, le regardons de l’extérieur. Pourquoi n’a-t-on pas fait d’enquête sur l’exécution de Saddam Hussein ? Comment peut-on pendre un prisonnier de guerre, un président d’un pays arabe qui fait partie de cette même Ligue des États arabes ?”, a-t-il fustigé ».

« “Chacun de vous peut être le suivant”, a prévenu M. Kadhafi. Il a rappelé que les États-Unis avaient lutté contre l’ancien guide de la Révolution de l’Iran Rouhollah Khomeini avec Saddam Hussein, qu’ils qualifiaient alors d’ami. M. Hussein était lié d’amitié avec l’ancien vice-président des États-Unis Dick Cheney et l’ancien secrétaire de la Défense Donald Rumsfeld. "Finalement, ils l’ont trahi et ils l’ont pendu. Vous êtes amis de l’Amérique. D’accord, pas "vous" mais "nous" – mais un jour l’Amérique peut nous pendre, nous aussi". »

« Dans son discours M. Kadhafi s’adresse également aux États-Unis pour les interpeller sur le pourquoi de l’intervention précisément en Irak. "Où est la raison de l’occupation de l’Irak ? Ben Laden est citoyen d’Irak ? Non. Ceux qui ont fait l’attentat à New-York étaient-ils irakiens ? Non. Ceux qui ont attaqué le Pentagone étaient-ils irakiens ? Non. Est-ce que l’Irak possédait des armes de destruction massive ? Non. Même s’il y en avait… L’Inde, le Pakistan, la Chine, la Russie, le Royaume-Uni, la France et les Etats-Unis ont des bombes nucléaires. Faut-il détruire tous ces États ?", s’est-il exclamé. »

Lire la suite de l’article sur mondialisation.ca

Notes

[1] Département d’État américain affaire F-2014-20439 Doc. No. C05779612 Date 31/12/2015. publication de la partie B6

[2] http://francais.rt.com/france/13476...

La saga Kadhafi, et le retournement occidental, sur E&R :

Un pays souverain, la Libye, détruite par l’oligarchie, lire sur Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1373403
    le 16/01/2016 par Libre de penser ce que je veux
    Pourquoi Mouammar Kadhafi a-t-il été assassiné ?

    Le scandale des courriels en cours d’instruction de la probable falcoche représentante made in USA, certains de ces courriels évoquent qu’elle intime l’ordre à ses vassaux des diplomaties (anglaise+ française) d’intervenir en Lybie afin de voler les matières premières de ce pays aux mains du paria (selon ses dires) et de détourner tous les actifs financiers de Kadhafi riche à milliards (dans l’un de ses courriels, est cité le nom de Goldman Sachs, le même qui finance la dingo hillary). Cette dangereuse vipère met en cause Sarkozy, Juppé, Cameron et bien d’autres. Quant à cette vipère, elle perçu des rétro commissions s’évaluant en millions voire milliards de dollars pour toutes les saloperies qu’elle a ordonnées à des pays du Moyen-Orient en grande majorité + ceux de paradis fiscaux + européens (UK + Pays-Bas, Allemagne...) ; ces fonds ont alimenté sa fondation, laquelle sert à financer sa campagne. Elle n’est pas belle la vie de ces parasites politiques.

    Pour le savoir lire cet article (en anglais) du Foreign Policy Journal
    [http://www.foreignpolicyjournal.com...]


  • Pour le satellite, l’eau, le dinar-or,
    l’independance de l’afrique en fait.
    C’est pas compliqué.


  • #1373690

    Le dinar or est une raison. Mais on peut aussi dire qu’il a été assassiné par des musulmans radicaux, car il refusait d’appliquer la loi islamique ; il était donc un mécréant aux yeux des musulmans radicaux s’attachant aux textes.

     

    • #1373742
      le 16/01/2016 par Laurent Guyénot
      Pourquoi Mouammar Kadhafi a-t-il été assassiné ?

      Oui, mais les musulmans radicaux sont-ils autonomes ? L’islam radical n’est-il pas (depuis toujours) une arme contrôlée à distance, un système de programmation mentale qui permet de faire faire n’importe quoi à des humains qui, en plus, seront contents de mourir pour cela ?


    • #1374082

      @yacine
      Ah bon ?!. Vous auriez des infos que nous autres sans dents n’avons pas ??!.
      Ou sinon, hier il a gelé par chez moi, c’est à cause de l’Islam...


  • #1373886

    Peut être tout simplement parce qu’il avait financé sa campagne et que Sarkozy ne voulait ni que ça se sache, ni le rembourser...

     

  • La vengeance sioniste sera passée, comme pour Saddam et peut-être prochainement pour Bachar .

     

    • Vengeance ? Pardon, mais non. C’est bien plus simple et pratique que cela : "Ils" avaient (et ont encore toujours, d’ailleurs) besoin de tous ces territoires dirigés par tous ces (méchants hahahahaha) ’’dictateurs" pour réaliser, comme on le sait tous, leur but ultime ; à savoir, ce fameux "Grand Israël" (s’étendant donc du Nil à l’Euphrate). Et, si vous y songez, c’est exactement là où la majorité du bordel, qui ébranle en ce moment le monde, se déroule.
      La Libye ? Proposant une excellente situation géo-stratégique (puisque pays voisin) afin d’effectuer une future inévitable invasion militaire en Égypte, il était donc plus qu’incontournable qu’un BHL appuie sur un détonateur émotionnel à travers la lucarne des infos de "TF1". Il eut pari gagné, le bougre, bravo. Pendant qu’en Syrie ? Si l’on en croit nos Médias, la majorité des mâles pouvant (ou qui auraient du) offrir une quelconque résistance militaire à l’invasion Sioniste sont tous courageusement partit en Allemagne se taper un "Very bad trip" à Cologne. Avec tout cela, force est de constater que la voie semble -enfin- de plus en plus libre pour eux.
      Après trois mille ans d’attente, aidés de leurs télécommunications qui propagent leurs mensonges aussi vite qu’un feux de brousse, ils n’ont donc jamais été aussi proche de dire : "échec et mat...".
      S’offusquer de cela ? Nous ?! Mais vous rigolez, ou quoi ?!!! Les américains ont fait bien pire à l’époque avec les Indiens, et, à peine quelques centaines d’années plus tard, nous autres, cornichons d’Européens, l’on gobent toujours aussi sottement leurs slogans de justices et de libertés, neurones mis en jachère. Puisque ces deux bombes atomiques et ces trois ans d’esclavage Africain, en l’occurrence, devraient normalement bousculer leur crédibilité.
      Pffff qu’est-ce qu’on est devenus mou de la glotte depuis la chute de NOTRE Empire, non de Zeus mes frères...


  • #1374029
    le 17/01/2016 par Sauve qui peut
    Pourquoi Mouammar Kadhafi a-t-il été assassiné ?

    Pour les mêmes raisons que Saddam et bientôt Bachar ! ( sans oublier les pseudo dictateurs d’Égypte et de Tunisie , où l’empire a préféré la manière soft , avant d’ " approndir" , au besoin , si ça ne tourne pas comme ils le désirent à l’avenir ) .
    Pour l’Algérie , c’est une histoire de ...pas longtemps !
    Le Maroc , est pour l’instant épargné car le bon roi est littéralement " couché " donc aucune crainte par là !


  • #1374351

    Kadhafi était franc maçon ....comme tout ses dirigeants arabes...


  • #1374484

    Voilà un article fort intéressant pour ceux qui souvent disent que les Africains sont le problème de la France et de l’Europe en général, et que cette majorité Africaine débarquent en France pour le meilleur social au monde ? Profiter du RSA, et bien d’autres choses. En plus des coups d’Etat et autres guerres, que les Africaines eux mêmes n’ont jamais voulues, dire que c’est un peuple primitif ou, une politique bananière et que l’Afrique n’est pas encore entrée dans l’histoire ? Cependant c’est vrais mais, elle fait l’histoire de ceux qui l’on spoliée de toutes ses richesses, minière ou humaine. C’est ça en fin de compte le monde libre, la démocratie, pays des droits de l’homme, des lumières et autres histoires verticales.
    Le terrorisme et autres guérilla ne sont en fait que des manœuvres de cette colonisation qui domine le monde "faible" avec des slogans et autres propagandes à vomir pour s’éterniser et défendre les intérêts des multinationales et cac40 entre autres.