Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Pourquoi veulent-ils vacciner 100 % des gens en Occident ?

Je ne pense pas être la seule personne à l’avoir remarqué : il y a eu un déluge soudain de propagande sur la vaccination Covid et sur le passeport vaccinal au cours du mois dernier, plus que ce que nous avons vu, je pense, depuis le début de l’année. Je parle des États-Unis en particulier, mais il est important de souligner qu’aux États-Unis, l’establishment réclame toujours désespérément un taux de vaccination beaucoup plus élevé. En Europe et dans des pays comme le Royaume-Uni et l’Australie, les taux de vaccination sont plus élevés et les gouvernements sont passés à la phase de passeport vaccinal de leur programme.

 

Certaines personnes peuvent être déconcertées par le fait que la plupart des pays s’engagent dans la voie des mandats et des restrictions en matière de vaccins. Comment est-il possible que presque tous les gouvernements de la planète soient d’accord sur le totalitarisme médical ? Eh bien, c’est assez facile à comprendre quand on sait que la majorité d’entre eux sont liés entre eux par des institutions mondialistes comme le Forum économique mondial, qui a qualifié à plusieurs reprises la pandémie d’« occasion « parfaite » pour faire passer ses projets de « Grand Reset ».

Le « Grand Reset » est une usurpation idéologique à long terme de ce qui reste de la liberté individuelle et des économies de marché, et son objectif est l’imposition d’une dictature « communiste » globale. Les mondialistes enveloppent ces objectifs dans de jolis mots et des aspirations humanitaires, mais au fond, le « Reset » vise à mettre fin à la liberté telle que nous la connaissons. Ce n’est pas une exagération, c’est la réalité ; c’est ce que ces gens désirent par-dessus tout. Mais comment atteindre un tel objectif ?

Eh bien, de manière intéressante, le WEF et la Fondation-Bill-et-Melinda-Gates ont décrit exactement comment ils prévoyaient de le faire au cours d’une « simulation » qu’ils ont organisée en octobre 2019, appelée « Event 201 ». Au cours de cet événement, ils ont imaginé une pandémie massive de coronavirus, qui se propagerait soi-disant des animaux aux humains, ce qui faciliterait la nécessité de restrictions omniprésentes sur les libertés individuelles, les économies nationales ainsi que l’internet et les médias sociaux. Je suis sûr que tout cela n’est qu’une coïncidence, mais le même scénario que les mondialistes du WEF ont joué pendant l’« Event 201 » s’est produit dans le monde réel seulement deux mois plus tard.

En tout cas, la pandémie elle-même a été une aubaine pour les mondialistes. Nous n’avons pas vu une telle prise de pouvoir des gouvernements et des entreprises depuis la montée des nationaux-socialistes en Europe et la propagation du communisme en Russie et en Chine il y a presque un siècle. En fait, je dirais que ce à quoi l’humanité dans son ensemble est confrontée aujourd’hui est bien pire que ce que ces misérables empires ont pu produire.

Il n’y a aucun doute : les institutions mondialistes et leurs « partenaires » gouvernementaux sont les plus grands bénéficiaires de la crise Covid. Ils s’apprêtent à acquérir le pouvoir social et politique ultime si leur programme d’exploitation de la pandémie réussit.

Cela dit, il y a quelques obstacles dans leur plan, et c’est pourquoi je crois que nous assistons à une poussée de propagande agressive ces dernières semaines. Par exemple, comme je l’ai souligné avec de nombreuses preuves dans mon article sur le caractère désespéré du plan Biden [1], il apparaît que le taux de vaccination, en particulier aux États-Unis, est loin d’être aussi élevé que les élites le souhaiteraient.

Alors que l’administration Biden et le CDC revendiquent un taux de vaccination global de 67 %, de nombreuses autres statistiques, dont les chiffres de la carte des États de la clinique Mayo, indiquent que seuls quatre États américains ont un taux de vaccination supérieur à 65 % (pour une dose ou plus), et que la majorité des États ont des taux de 50 % ou moins. Même les États bleus à forte population, comme la Californie et New York, ne dépassent pas la barre des 65 %, et franchement, ces chiffres ne vont nulle part car les vaccinations sont en chute libre.

Si quelqu’un ne s’est pas présenté à ce jour avec des temps d’attente nuls et des doses abondantes partout, alors il est peu probable qu’il soit un jour vacciné.

Des statistiques contradictoires me laissent penser que Biden et le CDC gonflent leurs chiffres de vaccination pour créer l’illusion qu’une plus grande majorité d’Américains soutient le vaccin. Et si c’est le cas, cela explique pourquoi Biden, Fauci et les médias grand public gavent le public d’un battage publicitaire pro-vaccins qui contredit systématiquement les données scientifiques réelles. Ils n’obtiennent pas la peur et la conformité du public qu’ils espéraient.

Mais pourquoi veulent-ils une vaccination à 100 % ? Pourquoi veulent-ils à tout prix que chaque personne dans le monde reçoive le vaccin à ARNm ?

Après tout, le taux de mortalité moyen (IFR) du Covid est de seulement 0,26 % des personnes infectées (c’est une statistique que les médias refusent systématiquement et délibérément de mentionner au public). Cela signifie que 99,7% du public ne court AUCUN risque de contracter le Covid, qu’il soit vacciné ou non.

Les vaccins garantissent-ils de meilleures chances ? Eh bien, selon des statistiques récentes du Massachusetts, pas nécessairement, puisqu’elles font état de plus de 5100 infections et de 80 décès de patients entièrement vaccinés. Les médias ne cessent de nous dire que seuls les non-vaccinés meurent, mais c’est un mensonge, comme tant d’autres mensonges qu’ils colportent à propos du Covid-19. Alors, quel est l’intérêt de prendre un vaccin expérimental si le taux de mortalité du virus est si faible et si le vaccin ne vous protège pas nécessairement ?

Il n’y a aucun intérêt. La science et les statistiques ne le soutiennent pas. Les vaccins ne peuvent même pas être crédités de la baisse des infections et des décès cette année ; les chiffres ont chuté en janvier – seuls 5% de la population étaient vaccinés en février. La seule explication à cela est que la population a atteint l’immunité collective il y a plusieurs mois. Rappelez-vous quand les gouvernements disaient qu’ils avaient besoin d’une immunité de troupeau ou d’une vaccination de 70% pour mettre fin aux blocages et aux mandats ? Les poteaux de but ont été déplacés plusieurs fois et la « science » du gouvernement change tous les mois. Aujourd’hui, ils prétendent que l’immunité collective n’a pas d’importance et exigent une vaccination à 100 %.

Nous devons à nouveau poser la question : pourquoi le gouvernement pousse-t-il sans relâche à une saturation totale en vaccins ? Cela ne sauve pas de vies, et les mandats restent inchangés, alors pourquoi ?

Je ne peux qu’émettre des théories basées sur les preuves disponibles, mais je pense qu’il est clair pour la plupart d’entre nous que les vaccins n’ont PAS pour but la santé publique ni de sauver des vies. Ils ont manifestement un autre objectif…

Comme de nombreux experts en virologie et en vaccins l’ont signalé au cours de l’année écoulée, la technologie expérimentale de l’ARNm présente un risque élevé d’effets secondaires nocifs pour la santé. Même l’un des créateurs des vaccins à ARNm a laissé entendre qu’il était dangereux de déployer ces cocktails de manipulation génétique sans effectuer davantage de tests. Il convient de noter les préoccupations concernant les troubles à long terme tels que les troubles auto-immunes et l’infertilité.

Les médias grand public et les mondialistes soutiendront qu’il n’y a « aucune preuve » que les vaccins à ARNm provoqueront des effets secondaires mortels ou l’infertilité. Je répondrai qu’il n’y a AUCUNE PREUVE que ces vaccins sont sûrs. La plupart des vaccins sont testés sur une période de 10 à 15 ans avant d’être mis à la disposition du public. Les vaccins Covid ont été lâchés sur le public en quelques mois. Honnêtement, je n’ai pas l’intention de servir de cobaye pour un vaccin non testé.

Mais que faire si les élites savent exactement quels seront les effets secondaires ? Et si les vaccins étaient un élément central de leur « Grand Reset » ?

La question de l’infertilité, en particulier, suscite le plus de critiques de la part de l’establishment, et je voudrais souligner un récit particulièrement insidieux implanté dans les médias. Chaque fois que les gens remettent en question le risque de stérilité causé par les vaccins, les bureaucrates et les têtes parlantes des médias passent à l’attaque, puis disent : « Il n’y a aucune preuve que les vaccins causent la stérilité, mais le Covid-19 pourrait la causer… ». Il suffit de regarder ce récent discours du gouverneur de l’Arkansas où lui et son larbin médical ont presque été chassés du podium par un public en colère pour avoir colporté la même propagande :

 

(Vidéo en anglais non sous-titrée)

 

Et voilà. Le décor est planté, à mon avis, pour un événement d’infertilité de masse, et le Covid-19 sera accusé à la place des vaccins expérimentaux. C’est pourquoi l’establishment a besoin d’un taux de vaccination de 100% ; les personnes non vaccinées seraient la preuve de leur crime. Laissez-moi vous expliquer…

Ce qui me préoccupe, c’est que le programme de Reset de Klaus Schwab est impossible à appliquer de manière permanente, à moins que la population humaine ne soit fortement réduite sur une courte période (une génération ou deux). Les mondialistes parlent constamment de contrôle et de réduction de la population. Des élites comme Bill Gates sont célèbres pour cela. Faut-il s’étonner qu’ils conçoivent un plan pour l’instaurer ?

Et si, comme de nombreux experts l’ont suggéré, les effets secondaires des vaccins créaient cette condition de diminution de la population ? Et si c’était le cas ? Nous ne le saurons pas avec certitude avant quelques années au moins, car les troubles auto-immunes et l’infertilité mettent du temps à se manifester dans une population. Le délai moyen pour diagnostiquer un trouble auto-immune est de 4,5 ans. Le diagnostic de l’infertilité peut prendre de six mois à un an.

Si des millions de personnes ne sont toujours pas vaccinées au cours des deux prochaines années, elles constitueront un groupe de contrôle important et indéniable. Un groupe témoin est un groupe de sujets qui agit comme un échantillon pur, non touché par une expérience sur un médicament ou un vaccin. Si le groupe vacciné tombe malade ou meurt de maladies spécifiques et que le groupe témoin ne présente pas ces mêmes maladies, c’est un bon signe que votre vaccin ou votre médicament est un poison.

La moitié des Américains et des pourcentages plus faibles dans d’autres pays constituent un groupe de contrôle pour les vaccins expérimentaux. Si quelque chose ne va pas avec les vaccins, nous en serons la preuve. Je soupçonne que c’est ce dont les élites ont vraiment peur.

Ils doivent nous forcer à être vaccinés également – nous tous, de sorte qu’il n’y ait pas de groupe de contrôle et donc pas de preuve de ce qu’ils ont fait. Ils pourraient simplement imputer les troubles de santé généralisés au Covid lui-même, ou à un autre faux coupable.

Si les vaccins sont un cheval de Troie qui provoque une maladie ou une stérilité généralisée, et que les mondialistes se font prendre parce qu’il existe un groupe de contrôle, alors cela signifiera pour eux une rébellion pure et simple ainsi que des cordes et des lampadaires. Leur « Grand Reset » s’effondrera.

Bien sûr, cela pourrait se produire de toute façon. Les passeports vaccinaux sont la ligne dans le sable pour la plupart des gens. Nous assistons même à d’importantes manifestations et émeutes dans des pays comme l’Italie, la France, le Royaume-Uni et l’Australie à cause de ce régime de passeport draconien. Mais c’est aux États-Unis que le plus gros combat aura lieu, à mon avis. Nous avons une population armée, des millions et des millions de vétérans et de civils entraînés au combat, une armée composée d’environ 70 % de conservateurs et d’indépendants et une compréhension historique de la guerre asymétrique. Comme nous l’avons vu dans des endroits comme l’Afghanistan, les tanks, les avions à réaction, les missiles et les drones ne garantissent pas la victoire contre une force de guérilla.

Les passeports vaccinaux n’arriveront pas ici. Nous ne le permettrons tout simplement pas.

Les mondialistes ont mis en place une fin de partie – Cela pourrait être une fin de partie pour nous, mais cela pourrait aussi être une fin de partie pour eux. Ils ont un calendrier strict. Ils doivent obtenir des taux de vaccination proches de 100 % dans les deux prochaines années ou plus tôt. Ils doivent mettre en place leurs passeports vaccinaux dans les deux prochaines années ou plus tôt. Et ils doivent instaurer des conditions de confinement permanent à court terme pour étouffer la dissidence croissante. Nous sommes maintenant dans une sorte de course dans laquelle les mondialistes doivent mettre en œuvre leur programme le plus rapidement possible, tandis que nous devons résister et les retenir jusqu’à ce que la vérité devienne évidente pour les masses ; la vérité que les confinements, les mandats et les vaccins n’ont jamais eu pour but la sécurité, mais le contrôle – du contrôle social au contrôle de la population.

Brandon Smith

 

Du même auteur, sur E&R :

 
 






Alerter

99 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2788976
    Le 18 août à 07:19 par coyoterevolte
    Pourquoi veulent-ils vacciner 100 % des gens en Occident ?

    Les 68ards répétaient à tue-tête qu’ils étaient "majeurs et vaccinés". On reconnaît un slogan de la propagande à son irruption brutale et au nombre de gens le véhiculant, comme les casseroles saluant les infirmiers à 20h. Ce slogan peut indiquer que la vaccination post 39-45 était déjà une expérience. Peut-être que la vaccination post 39-45 est responsable du caractère bizarre des 68ars, docile consommateur jusqu’à l’absurde. Il me semble que aucune des très bonnes vidéo critiquant la vaccination en retraçant sa chronologie n’a parlé de modification psychique générationnelle et c’est normal car la démonstration est très dure voire impossible à établir en l’absence d’un groupe témoin de 68ards qui auraient vécu en dehors de notre monde.
    Le fait de se faire injecter change déjà le psychisme : le cerveau reptilien chargé de la défense du corps a été court-circuité au moins une fois.
    Spéculation : Champ magnétique change ADN donc aussi ARN donc possibilité par les produits transgéniques et les ondes de fatiguer des gens ciblés. La possibilité de ciblage donne une épée de Damoclès.
    Beaucoup de scénarios possibles sont compatibles les uns avec les autres. Comme aux échecs, au foot, au boulot, au passage de balai, toute tâche doit servir plusieurs objectifs de sorte que la rentabilité soit la meilleure. Vu de l’extérieur, on peut remonter à la tâche exécutée en superposant les calques des différents objectifs atteints. Xavier Poussard dirait : "Comme les parchemins superposés du secret de la licorne de Tintin".
    Toute action entreprise doit laisser un maximum de choix : pas d’action qui enclenche automatiquement les 5-6 actions suivantes car c’est prévisible et ça empêche de s’adapter. Appliqués à la vaccination Covid, ces méthodes conviennent au scénario du faux vaccin, arme biologique, déclenchable quand on veut et sur qui on veut de manière ciblée, comme l’ont déjà dit depuis assez longtemps les lanceurs d’alerte. A l’instant t, depuis ma chaise de bureau, ce scénario semble le plus probable car c’est celui qui laisse le plus de possibilités d’adaptation.

     

    Répondre à ce message

    • #2789440
      Le 18 août à 17:56 par petithous
      Pourquoi veulent-ils vacciner 100 % des gens en Occident ?

      Peut-être que la vaccination post 39-45 est responsable du caractère bizarre des 68ars, docile consommateur jusqu’à l’absurde




      je suis né en 50 et je n’ai pas l’impression d’être un docile consommateur . Par contre quand je vois les zombis de moins de 30 ans, marcher dans la rue les yeux rivés sur leurs portables, je suis un peu inquiet pour l’avenir de l’humanité.
      Non les boomers ne sont pas tous des égoïstes qui profitent d’une bonne retraite, pendant que leurs enfants rament pour survivre.
      La connerie n’est pas une question d’âge, quand on est con on est con ... le drame c’est qu’elle est très répandue, tout âge et toute catégorie sociale confondue .
      Mais c’est plus facile de montrer du doigt une catégorie à laquelle on n’appartient pas, çà évite de s’interroger sur soi-même et de se remettre en question .

       
    • #2789787
      Le 19 août à 06:05 par tout tient sur des illusions
      Pourquoi veulent-ils vacciner 100 % des gens en Occident ?

      Bien vu.
      Perso je fais partie de la génération 80 et j’ai très mal réagis aux vaccins depuis mon plus jeune âge. Maladie celiaque , angine a amygdalites à répétition , otites , me pourrissant la vie jusqu’à 12 ans sans parler des terreurs nocturnes somnanbulistes que je prend comme une prise de conscience de l’infâmie dès mon plus jeune âge, me plaçant du côté des complotistes avant l’heure. Tout ces troubles rendant ma digestion très difficile, je suis resté à la limite du rachitisme jusqu’à mon adolescence. Ensuite la piquouse contre l’hépatite b censée nous protéger des premieres relation amoureuses m’a juste filer des troubles nerveux proche sclérose en plaque, sans me.permettre de me dépuceler très tôt, mais m’empêchant clairement de finir mes études pour problèmes de concentration, puis virant à moitié suicidaire et extrémiste dans toutes mes pratiques peri scolaire, histoire de profiter de la vie ayant instinctivement compris l’entube généralisée. A l’époque on trouvait facilement des petites amies, mais ce sont souvent elles qui finissent pas ne plus supporter nos comportements ultra borderline, l’un ou l’autre se retrouvant souvent à l’hosto pour abus de drogues ou d’alcool, voir en psychiatrie.
      Cela dit si on passe les 30 ans et que l’on arrive à se renforcer physiquement , en général on devient assez costaud niveau force d’ésprit, bien qu’en général à 40 ans on a un passif d’ancien combattant mais sans la reconnaissance de l’État pour services rendus à la nation,. Normal on fait partie de ceux qui auraient déjà due crever car ils ne sont ni morts ni dupes. Donc pas de femme, pas de droits sur nos enfants si on en a eu, rejet de la plupart des groupes sociaux pour complotisme exacerbé.... Mais on est vivant.
      Et on a peur de rien. C’est d’ailleurs ce qui fait flipper les autres , que l’on soit gentil ou pas. Notre côté rien à foutre et imperméable à la peur de la mort , vu qu’on nous a déjà tué 50 fois.
      Je shématise au max, sans mettre trop de filtres de language , ça parle comme ça un survivant quand ça décide de parler. On est génocidés psychiquement et physiquement par les vaccins et tout le reste depuis 60 ans, ça réunit les boomer et leurs enfants, même si les deux sont tellement barjes qu’ils sont dans l’impossibilité de s’entendre au delà de l’état des lieux de la situation, la plupart du temps. Mais on y arrivera, c’est certain. Et nos enfants nous remercieront d’avoir réussi à rester humain pour qu’ils puissent voir ce que c’est.

       
    • #2789792
      Le 19 août à 06:19 par coyoterevolte
      Pourquoi veulent-ils vacciner 100 % des gens en Occident ?

      à Petithous :
      Mes propos sur les 68ards t’énervent. désolé mais ce n’est pas le problème. Ces propos sont ils justes ? Et surtout, sont ils simplement méchants ou tendent ils à comprendre le mal que l’on vit pour vivre mieux ?
      Le point essentiel est que j’ai entendu ce slogan "majeur et vacciné" prononcé machinalement comme s’il avait été programmé. Tu fais partie de cette génération alors dis moi : répétais tu cette phrase ? Sais tu ce que l’on t’a injecté à l’époque et les effets secondaires ? Quel que soit le scénario (bon ou mauvais produit), une vaccination de masse sur des gens encore vivants a eu lieu. raconte nous comment ça s’est passé à l’époque : protocole (à l’école ?), propagande et savoir médical. Les 68ards de ma famille ne répondent pas à ce genre de questions.
      ça fait mal de savoir qu’on est manipulable et qu’on peut pas prétendre être un homme qui s’est fait à la sueur de son front. Eh bien, je comprends ton énervement car c’est pareil pour tout le monde. Dès que l’on parle de sévices exercés contre une catégorie de l’humanité, on sait que les fous au pouvoir vont nous les faire vivre. Et puis quand on est enfant de 68ard et qu’on pense que les 68ards sont la 1ère génération déglinguée, on en déduit quoi : qu’on est forcément aussi un peu déglingué. Mon propos est de dire que je parle des gens qui m’entourent et comme tout le monde, je pense être meilleur que les autres mais comme pour beaucoup de gens, la vie depuis que je suis tout petit, me ramène à ma juste place de hobbit vaillant mais maladroit qui essaye de faire bien pour les autres (d’abord mes proches et par diffusion, les autres). Je sais que je suis faillible et que je fais plein d’erreurs. J’aurais aimé entendre un 68ard tenir ces propos que j’ai entendus de la génération précédente.
      Comprendre les erreurs de la génération précédente fait partie de la remise en question.
      Mes propos qui t’ont énervé sur la génération docile et consommatrice, sauf erreur de ma part, sont très similaires à ceux de l’émission "pourquoi tant de haine".
      Camarade, je lirai avec attention toutes tes remarques sur la vaccination 68arde car ça fournirait au moins un comparatif par rapport à maintenant. Pour le reste, j’ai pas le temps, ch’uis en urgence permanente, espérant ne pas me planter sur les objectifs et méthodes.

       
  • #2789001
    Le 18 août à 08:08 par pleinouest35
    Pourquoi veulent-ils vacciner 100 % des gens en Occident ?

    LES ENFANTS AUSSI ?
    Vous avez déjà euthanasié dans les Ehpad les vieux au Rivotril, vous aviez immédiatement interdit les traitements précoces* qui auraient pu sauver 80 % des malades, et maintenant vous voulez piquer avec une thérapie génique non testée à terme (2022 & 2023), et qui déjà produit quantité de thromboses mortelles, les enfants qui ont 99,998 % de chance de s’en sortir ? Adolf Hitler serait-il allé jusque là ?
    * Critère pour pouvoir obtenir une AMM. 

    Dr Louis Fouché (Réinfo-Covid) : « Après les soignants, ce seront les citoyens, puis nos enfants, les femmes enceintes et les bébés. Il est temps d’agir comme vous n’avez jamais agi dans votre vie. Il est temps de s’engager comme jamais vous ne vous êtes engagés dans votre vie. Plus rien d’autre n’a d’importance » !
    "Science en Conscience" (ReinfoCovid), Jérémie Mercier reçoit le Dr M. Baudin : « Il n’y a pas eu de pandémie et il n’y a toujours pas de pandémie, mais il y a des morts des personnes suite aux mesures prises pour lutter contre la supposée pandémie » !
    Dr E. Ménat : « Les gens qui meurent du covid, sont des gens qui ont des maladies, qui ont des fragilités, qui ont des comorbidités graves, alors que les gens qui meurent de la vaccination sont des gens en parfaite santé » !

    Le code de Nuremberg de 1947 prévoit la peine de mort pour les expérimentations humaines sans consentement, il faut le savoir, pour ceux qui ne comprendraient pas encore.

    Dr. Vladimir Zelenko (visio-conférence entre le Dr. Zelenko et une Beth Din - cour rabbinique basée en Israël) :
    « Si vous traitez les gens dans le bon délai, vous réduisez le taux de mortalité de 85 % (…) Le vaccin transforme chaque cellule de votre corps en une usine de protéines Spike (…) D’après le Dr. Cahill, 90% des vaccinés seront morts d’ici deux ans (…) Si nous suivons les conseils de certains de nos dirigeants mondiaux, comme Bill Gates l’an dernier, qui voulait faire vacciner 7 milliards de personnes, le taux de mortalité serait de plus de 2 milliards de personnes » !
    Lien : https://odysee.com/@elisseievna:a/I...

     

    Répondre à ce message

    • #2789730

      A priori, les enfants oui, mais pas les enseignants

       
    • #2789827

      " LES ENFANTS AUSSI ?
      Vous avez déjà euthanasié dans les Ehpad les vieux au Rivotril, vous aviez immédiatement interdit les traitements précoces* qui auraient pu sauver 80 % des malades, et maintenant vous voulez piquer avec une thérapie génique non testée à terme (2022 & 2023), et qui déjà produit quantité de thromboses mortelles, les enfants qui ont 99,998 % de chance de s’en sortir ? Adolf Hitler serait-il allé jusque là ? "

      Tout est dit.

       
  • #2789008
    Le 18 août à 08:23 par Tatananick45
    Pourquoi veulent-ils vacciner 100 % des gens en Occident ?

    Le Pass sanitaire va être le contrôle technique des humains. En effet il va imposer un renouvellement périodique comme le CT automobile. Je me suis stupidement fait vacciner par devoir civique ; j’étais assesseur. J’ai laissé des marchands de tapis mettre le pied dans ma porte et essayer de m’acheter avec leur cadeau bonux : le pass. Mais ce pass est à durée limitée. Dans 6 mois je vais refuser le rappel ( le tissu de mensonges de la propagande m’a rendu très hostile) et perdre mon pass. La question est donc : vais-reprendre mes licences de sports à la rentrée vu que je suis persuadé que le pass va devenir obligatoire pour tous les sports y compris de plein air ? Le seul point positif c’est que la nécessité de renouvellement du vaccin me laisse espérer que mon "empoisinnement" réel ou supposé n’est pas définitif.

     

    Répondre à ce message

    • #2789711
      Le 18 août à 23:13 par QuiSuisJe
      Pourquoi veulent-ils vacciner 100 % des gens en Occident ?

      A la Libération, beaucoup de Français Libres ou de résistants ont repris leurs lycées/études interrompues par la guerre. Y’avait des dérogations d’âge. Si vous avez un moyen d’attendre un peu que cette mascarade s’arrête tout en évitant le pass/vaccin, faites le. Vous reprendrez plus tard. Et trouvez vous un boulot à la campagne près de la nourriture... Vous avez l’air jeune, profitez en et vivez l’aventure.

       
  • #2789092

    Malheureusement
    Un résumé d’une cohérence implacable.
    Le code Arn messager à pris la place ou un partie de la place du logiciel immunitaire naturel.
    De fait les vaccinés seront plus exposés aux variants (je répète et m’en excuse).

    Incroyable calcul de la caste.
    Au final seul le Covid sera la cause !

    Si je ne m’abuse
    L’un d’eux à ecrit :
    "pour se soigner les idiots iront tous à l’abattoir".

    Pris au piège pour se nourrir( le boulot !) le plus grand nombre se vaccinera.
    Reste à souhaiter qu’il y ai un nombre important
    ( 30 % serait parfait) de résistants non vaccinés.
    L’avenir nous le dira.

     

    Répondre à ce message

  • #2789175

    Exact ce constat accablant mais tellement vrai.
    Je dis souvent que la Chine est le laboratoire de ce qui pend au nez de l’humanité, et ça se rapproche de plus en plus.

    Les peuples européens sont visés pour x raisons : destruction de la culture, des blancs, de la religion, du patrimoine, de l’Histoire, des valeurs, du savoir... Il est plus facile de manipuler des incultes en tout. Dans les autres pays, le même niveau n’est pas atteint car leur histoire n’est pas la même, et les conflits ou la pauvreté aidant, ça ne facilite pas l’instruction pour peu que celle-ci soit trop empreinte de superstitions, de croyances débiles.

    Quant au vaccin pour les enfants, l’âge n’est pas choisi au hasard, c’est c’est celui de la transformation vers la puberté, et donc atteinte aux organes de reproduction voire à la stérilité carrément. Et ils ne vont pas faire le forcing dans certaines autres communautés, car seuls les blancs sont visés c’est évident.
    Un médecin a même proposé de passer par les enfants pour convaincre leurs parents.

    Mais Poutine ? il va aussi sacrifier son peuple ? Quel plaisir pour les neurones, même si le sujet est grave. Merci.

     

    Répondre à ce message

    • #2790661

      Je te signale que les plus grandes puissance que sont les US, la Chine, L’Inde, Le Japon, Etc bénéficie du grand apport intellectuel et scientifique dont tu surestime la vielle Europe par la présence de nombreux grand hommes et femmes asiatiques ( Inde c l’Asie ) dans leur Université et grandes Entreprise. Fait donc un petit tour sur wiki pour savoir qui est PDG de microsoft, google, qui a crée Youtube, qui lance des robots sur Mars, qui développe la génétiqhe et la nanotechnologie, qui a développé la 5g, etc la liste et infinie.
      L’Europe est un boulet, toi même tu sais...

       
  • #2789361

    L’hypthèse est intéressante. Et son corollaire immédiat est que l’économie de la procréation est prête à etre déployée. Techniquement et juridiquement les dispositifs doivent etre deja prets à l’usage. La généralisation, la démocratisation de la sterilité produira de facto l’enfant-marchandise (snif, c’est trop beau !).

    Mais d’un autre coté, la Chine utilise un vaccin classique et la Russie à une politique familiale incitant fortement à la natalité.

     

    Répondre à ce message

  • #2789604

    Imaginons un scénario absurde ? et très complotiste !
    Les mondialistes veulent vacciner rapidement et en masse comme le dit l’article.
    Cette majorité de vaccinés commence à tomber malade et/ou meurt, il ne reste plus qu’à sortir l’antidote déjà développé, contre les effets mortels du vaccin, il sera acheté sans négociation tarifaire, et nombreux seront ceux qui vendront leurs âmes, et même pères et mères. Le crédit social pourra être parfaitement accepté et toléré. Et la population mondiale sera si douce et soumise ... Roman d’anticipation bien sûr !

     

    Répondre à ce message

  • #2790034

    Si on veut réduire la population, pourquoi faire le forcing a l’endroit où la natalité est la plus basse ?

     

    Répondre à ce message

    • #2790636

      Bien vu Filou84 !
      Quand on ne comprend pas une situation, il suffit de suivre l’argent.
      Deuxio ça n’empêche pas d’être pris à son propre piège, donc pas le choix que d’aller jusqu’au bout du mensonge.
      Tous les génocides en son passé par là, juste pour avoir le dernier mot.
      Vanitas vanitatum, et omnia vanitas, vanité des vanités, et tout est vanité.

      Lire et relire Œdipe roi. Tout y est

       
  • #2790455

    Pourquoi faire le forcing sur les populations les moins natalistes ?

    Parce-que ceux sont aussi les plus riches, et donc les mieux à même de payer si l’ont suit l’hypothèse précédente.
    Oui, je sais, théorie extrême difficile a entendre ou à envisager,
    mais qui sait ?

     

    Répondre à ce message

  • #2806404
    Le 11 septembre à 19:58 par Marmiedoise
    Pourquoi veulent-ils vacciner 100 % des gens en Occident ?

    Tout est dit ! Reste que bientot un an apres le lancement de la campagne de vaccination aux vues des resultats il y ait encore assez de blaireaux pour soutenir l hysterie sanitaire qui accompagne le pass et la vaccination obligatoire !
    En moins d un an nous en sommes deja a 3 doses et l imposition d un pass qui multiplie les incoherences, en soit et a minima ca devrait titiller la grande majorite de la population, peine perdue ! Plus le temps passe et plus la proportion de cons indecrottables au sein des vaccines est importante en depit de tous les foutages de tronches et contradictions par lesquelles nous ont fait passer les tenants du covidisme ! Je ne serais pas surpris qu avant la fin de l annee la vaccination obligatoire pour tous soit une realite !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents