Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Prévoir le pire pour imposer le pire : retour sur un an de Covid-19 avec le Dr Toubiana

Le docteur Toubiana, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ça fait du bien un peu de bon sens ,quelle bouffée d’air !!


  • tant que les Lions n’auront pas leurs propres historiens, les histoires de chasses ne pourront que flatter les chasseurs

    comme pour annoncer le pire il faut des faits, et comme les faits il n’y en a plus, on verse dans l’immense champs des "avis"

    - concernant vidal, voici le sien :
    ce n’est pas possible de ré-ouvrir les facs mais le problème ce n’est pas le cours dans l’amphithéâtre mais l’étudiant qui prend un café à la pause, un bonbon qui traîne sur la table ....
    on attend l’avis du directeur de la ratp .... au sujet des métros ....

    - l’entreprise de fabrication de produits d’hygiène essity veut imposer à ses salariés le port autour du cou d’un boîtier qui sonnerait lorsque 2 travailleurs s’approchent à moins de 2 mètres. c’est a son avis un moyen de participer à la lutte contre le covide
    je propose que cela soit appliqué de partout

    le pire qui puisse être imposé se présente sous la forme d’un inocula, l’acteur principale de la renaissance des faits qui serviront le pire, cela n’est pas un avis, cela est un fait


  • Démolition contrôlée de tous les pans de la société à partir d’une pandémie fictive, c’est hallucinant. Ce mois-ci les psychopathes qui nous tyranisent se réunissent à Davos pour discuter des prochains sévices qu’ils vont nous infliger. Tout ça toujours à partir d’une illusion. Ils sont quand-même redoutables...et nous sommes tellement naïfs, c’est affligeant. La campagne de dépopulation va s’accélérer en France, ça y est les aiguilles arrivent en quantité...tic tac tic tac nos jours sont comptés !

     

    • Au final, avec toutes les incohérences flagrantes dans la gestion de cette " crise" provoquée de toutes pièces et avec tout ce qui circule de parfaitement censé sur le net, il faut vraiment être con et avoir de la m.....dans les yeux pour ne pas voir la vérité. Donc plus ça va et moins j’ai de compassion pour ceux qui vont se faire entuber par ces psychopathes. A la fin il ne restera plus que nous et ces mêmes psychopathes et ce sera alors le combat final sans tous ces cons qui gobent tout ce qu’on leur dit. Ma foi......


  • Ce qu’il y a à retenir c’est que finalement pendant l’année 2020, toutes causes confondues, il n’y a pas beaucoup plus de morts que les autres années, et que ce petit surplus est dû en grandes parties aux mesures sanitaires.
    Et deuxième cause que l’on ne vous dit pas, c’est que notre société est vieillissante ... et que l’espérance de vie diminue .
    Donc attendez vous à avoir une augmentation de la mortalité dans les années à venir chez les plus de 50 ans .
    Et cela concernera plus les femmes que les hommes . Ce qui devrait réjouir les féministes, puisque leur courbe d’espérance de vie devrait rejoindre celle des hommes dans quelques années ... une inégalité en moins .


  • En tout cas, l’ordre par le chaos nous y sommes : c’est le bordel et ils dominent.

    S’ils veulent continuer à dominer, ils ont tout intérêt à faire perdurer le chaos, c’est-à-dire la confusion d’une part, et la censure des contenus qui apportent du sens d’autre part.

    C’est pourquoi leur objectif est dorénavant de nous maintenir en "état d’urgence" : d’attirer notre attention sur le mal, mais de détourner nos bonnes intentions.

    La preuve : on ne nous parle que du virus (le mal, cause de nos maux paraît-il) mais on ne parle jamais de la souffrance induite à tous nos compatriotes qui souffrent de ne plus servir ou de ne pouvoir construire leur avenir - ce qui génèrerait de l’empathie, donc de l’unité, de la force, et ça c’est mal !

    Ceux qui en parlent, qui manifestent, qu’ils soient de gauche ou de droite, sont censurés ou bien les médias n’en parlent jamais : toute la journée ils ne parlent que de peur, de risque, créent un besoin... - et l’offre faisant la demande, les esprits convergent vers la vaccination - bien qu’il ne s’agisse pas de vaccin mais de thérapie génique, rappel.
    _
    C’était mieux avant ? Je ne sais pas trop car j’étais plus jeune et on préfère toujours se souvenir des bons côtés, mais je pense qu’à un niveau général (d’"ambiance" diront les métaphysiciens) nous avons perdu en insouciance : nous sommes contraints à présent de rester attentifs et vigilants, tout en gardant calme et idéalisme - nous ne sommes pas sur le champ de bataille à Verdun en première ligne faut pas pousser : c’est l’illusion qui est forte, pas le Réel.

    Ce réel chaotique c’est nous qui le validons.

    Si chacun enlevait son masque, ils seraient obligé d’en parler à BFM et diraient : "Qui sont ces Français qui ont décidé d’enlever leur masques ?"
    On connaît la réponse : des antisémites - surprise !

    Mais bref, il ne tient qu’à nous d’incarner ce NON au chaos éternel par des actes symboliques, car "ils ne déconfineront jamais !" (Soral)

    "Un peu de panache" comme dirait Dieudonné !


  • Et le pire c’est quoi ?
    A mon humble avis il faut s’intéresser à ce qu’est CRISPR et aux diaboliques découvertes d’Emmanuelle Charpentier (que l’on voit ici décrire avec moultes flatteries la sulfureuse fondation Wallenberg dont les membres de cette famille sont abonnés réguliers aux réunions du Bilderberg et qui possèdent notamment les plateformes logistiques où ont transité les masques mais aussi principaux actionnaires d’AstraZeneca) :
    https://kaw.wallenberg.org/en/knut-...


  • Je note dans les mesures Castex que les Français doivent s’endetter pour les compensations aux entreprises qui font plus d’un million de chiffre d’affaires ! Celles-ci verront leurs loyers payés par la communauté nationale à 75 pour cent, alors que les CA de moins d’un million d’euros devront payer leurs loyers eux-mêmes, ou fermer boutique.
    Assassinat programmé des indépendants.
    Il faut qu’un événement quelconque arrête l’hubris des bétaillers qui nous occupent et désoccupent.
    Merci docteur Toubiana.


  • Ce qui me fait doucement rigoler c’est que les partisans du confinement, qui disent vouloir à tout prix sauver 3 personnes âgées, quitte à sacrifier l’économie pour cela (ce qui fera mourir bien plus de gens), sont d’ordinaire favorables à l’euthanasie, au son de "Il faut laisser mourir les gens qui veulent mourir. Il faut laisser la nature reprendre ses droits." Objectivement, une maladie qui tue les faibles, les mourants et qui épargne ceux qui ne sont pas mourants est clairement une manifestation de la nature qui exerce ses droits et vouloir à tout prix sauver quelques personnes âgées du COVID pour qu’elles meurent d’autre chose à la place, n’est-ce pas, par définition, un acharnement thérapeutique ? Cette horreur face à laquelle on justifie l’euthanasie ? Marrant, ça, comme les arguments en faveur d’une grande cause sociétale sont si facilement oubliés.

    On nous chante Gaïa, la terre-mère. Or, cette maladie, qui n’est pas (comme ils disent) un complot, une invention humaine, mais quelque chose de 100% naturel ; s’y opposer, c’est donc contre-venir à la nature et à ses droits, droits devant lesquels s’effacent ceux de l’être humain (je rappelle que l’on a inventé la taxe carbone parce qu’on estime que la nature compte plus que les êtres humains).

    Remarquez, il n’est jamais compliqué de pousser les goshiasses dans leurs contradictions. À chaque fois que je leur demande ce qu’elles choisiraient entre faire venir moins d’immigrés d’Afrique (continent où l’on pratique l’excision) et la légalisation de l’excision, ils esquivent SYS-TE-MA-TI-QUE-MENT cette question pourtant de bon-sens.

    De toute façon, je commence à comprendre que ces pauvres cons ne sont pas le problème (sauf quand ils jouent les mouchards et les petits flics de la pensée). Ils ne sont pas assez nombreux pour faire élire un Macron ou un Bidon et ce que les récentes élections ont montré, c’est l’importance jusque-là sous-estimée, de la fraude électorale. Les vrais acteurs qui ont le poid idéologique suffisant pour que ça nous touche, ce sont les gros milliardaires qui utilisent les idéaux gôshiasses pour faire avancer leurs idéaux. Les petites gôshiasses, au fond, ne sont qu’un troupeau de paumé.e.s dont l’importance numérique est très très très largement surestimée et mise en avant par les médias. Je ne dis pas qu’un antifa ne puisse pas vous gâcher une manifestation sociale, mais il le peut parce qu’on le lui permet...un peu comme les racailles.


  • Je ne sais pas ce qui a été le plus lavé en 2020, les mains ou les cerveaux.


  • Les seuls chiffres à prendre en compte c’est le nombre de patients en réanimation et le nombre de morts ! Et c’est pinuts ! Pas plus qu’une grippe saisonnière !
    Alors pour gonfler les chiffres on compte le nombre de "cas" testés positifs (ce qui ne veut rien dire) et tous les assymptomatiques (sic !) ! Une "pandémie" d’assymptomatiques !!! Jamais ils ne seront allés aussi loin dans la manipulation de masse !