Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Prs Raoult et Colson – Vie et mort des variants du SARS-CoV-2

Le professeur Raoult, sur E&R :

 






Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2808191

    Le Prs Raoult et son expertise en tant que virologue contribue à faire tomber le discours dominant et dogmatique du miracle vaccinale.
    Cependant il reste un pasteurien dans l’âme et ne tient pas compte de l’état d’immunité de la population et donc écarte un peu rapidement le point de vue des immunologistes.
    Une manière habile certes de tacler au passage les immunologistes de plateaux télé ou ceux ayant des conflits d’intérêts avec les labos qui répandent un climat de peur propice à une campagne de masse frauduleuse.
    L’immunologie sérieuse a tout de même le mérite, lorsqu’elle n’est pas détournée de son objectif par la corruption de nous éclairer sur l’importance de notre système immunitaire lors des épidémies comme dans d’autres domaines plus vaste à l’instar de la symbiose bactérie de notre système digestif et l’activité cérébral.
    Cela corrobore le postulat d’ Antoine Béchamp ou les approches de médecins tel que Dr André Gernez qui chamboule le paradigme défendu par Pasteur et ses héritiers (Raoult se réclamant de lui) et dont un nombre significatifs de scientifiques en France refusent de sortir pour des raisons plus humaines que réellement scientifiques.
    La physiologie de nos corps est adaptative et bien plus sophistiqué, au point d’être sous estimé au profit du traitement systématique de ce que la médecine allopathique considère à tort comme une anomalie alors même que bien souvent cela fait partie de processus de guérison complexe, quand elle n’est pas artificiellement crée par l’abus ou la contre indication médicamenteuse ou les examens inutiles type scanner, IRM, mammographie, scintigraphie... !
    Bref il peut bien nous sortir tous les séquençages de variations d’un virus, nous parler des zoonoses venant d’élevages de visons comme si cela avait la moindre importance dans la propagation virale du corona, cela reste une manière habile mais contre productive de botter en touche lorsque la question de l’origine humaine d’un virus trafiqués (comme dans d’autres grandes épidémies moderne controversées) se pose.
    La Science moderne est un panier de crabe dans lequel il est risqué d’évoluer, tant les enjeux financiers, géopolitiques, stratégiques et idéologiques les plus vils peuvent vous coûter votre carrière, votre réputation ou carrément la vie.
    Le reste c’est de la branlette intellectuelle chronophage et énergivore futile et absconses dont le commun des mortels se passeraient bien même si je respecte le Pr Raoult sur les questions éthiques.

     

    Répondre à ce message

    • #2808282
      Le 14 septembre à 23:20 par Patrie Haute
      Prs Raoult et Colson – Vie et mort des variants du SARS-CoV-2

      Ce que dit le Pr Raoult est STRICTEMENT issu de ses observations. Il ne peut se tromper, c’est impossible,puisqu’il n’affirme rien, il ne fait que lire la réalité.

      Je ne dis pas que les microzimia n’existent pas, de une je n’en sais rien, d’ailleurs probablement tout comme vous,mais surtout, cela ne remet pas en cause ce que dit le Professeur.

      Il y a fort à parier que la multiplication des mutations entraînant une augmentation de la contagion avec une diminution de la mortalité pour finir par faire disparaître le virus, est une manœuvre des organismes pilotés à un niveau dépassant l’organisme d’une personne.
      Ce n’est qu’une pensée attention, mais quand on commence à comprendre comment fonctionne la vie et ce que nous sommes, nous humains, en réalité, cela devient presque une évidence.
      Et cela ne va pas à l’encontre de la fabrication des virus par ce qui nous fabrique à nous aussi, et je dirai que cela va même fortement dans ce sens.

      Donc je vous conseille déjà de ne pas confondre vos opinions et/ou vos préférences et/ou vos désirs avec la réalité, et d’écouter ce que dit Raoult comme étant la réalité. Puis de réfléchir.
      Mais, sans vouloir vous froisser, si vous n’avez pas fait ce lien par vous même, c’est que cela dépasse votre domaine de compréhension. Comme vous le dites si bien, le commun des mortels se passe de ce que Raoult raconte, en même temps il ne force personne à l’écouter.

      Pour ce qui est de l’origine humaine du virus, il a dit que, à sa connaissance, qui est un peu plus élevée que la mienne et la votre, cela n’existe pas.
      Il y a des chercheurs marseillais qui ont trouvé du COVID19 sur les reste d’un cadavre d’il y a des décennies. Complot ? Je ne le crois pas.
      Que reste t-il comme argument ? Le brevet sur Spike... Les injections utilisent spike, breveter sa découverte ou son isolement ou que sais-je pourrait très bien correspondre à une limitation de son utilisation pour le faire répliquer dans le corps, puisque étant naturelle, cette protéine ne peut être brevetée en elle même. J’attends qu’on me prouve que cela n’est pas simplement lié aux injection ARNm...

       
  • #2808253

    Est-ce que le virus EM2017 va disparaitre l’an prochain ?

     

    Répondre à ce message

    • #2808336

      Le mutant est en marche il s’appelle EM2022, masques obligatoires car aucun analyste ne peut encore prévoir le taux de létalité et il n’y a pas de vaccin.. Il aurait été élaboré dans un laboratoire secret avant de s’échapper accidentellement d’une fiole. Un certain Professeur Jakatali serait responsable de cette bévue qu’il qualifie comme une fenêtre d’opportunité exceptionnelle pour l’humanité qui devra réapprendre un altruisme au moins intéressé.

       
    • #2808345

      Rien n’est moins sur malheureusement. J’en connais un paquet qui trouvent qu’il fait du bon boulot et que compte tenu de ce qu’il a eu à gérer, il s’en sort plutôt bien...
      La bêtise est un puit sans fond.

       
  • #2808307

    Il s’agit d’une démonstration magistrale du Pr. Raoult et de Pr. Colson. C’est d’une limpidité et d’une logique implacable.
    Si les décisions étaient prise sur la base de données scientifiques, nous en aurions terminé depuis longtemps. Et Pr. Raoult mériterait une statue sur toutes les Places de la République.
    Au lieu de cela nous avons de tristes imbéciles incompétents, imbus de leur immunité (provisoire) et des politiques corrompus au delà de l’imaginable qui viennent perorer sur dans les médias de propagande.
    Faites chauffer les tondeuses, je sens que nous en aurons besoin à la libération.

     

    Répondre à ce message

  • #2808328
    Le 15 septembre à 06:01 par paramesh
    Prs Raoult et Colson – Vie et mort des variants du SARS-CoV-2

    bah ! c’est pas clair leurs histoires de variants. C’est quoi un variant ?, une bébête qui mute ? une, deux, trois, des milliers ?, on parle quand même d’un virus parmi des milliards d’autres et les autres bébêtes celles qui n’ont pas muté, qu’est ce qu’elles font ?, elles disparaissent, sans raison ? et comment une bébête qui a muté dans un endroit précis peut contaminer le monde entier aussi vite en éradiquant toutes les bebêtes qui l’ont fait naître. sans compter qu’il nous raconte que le variant finit de sa belle mort alors qu’il lui suffirait de continuer à muter dans une autre espèce par exemple, comme il l’a déjà fait. pourquoi un mutant arrêterait de muter d’un coup ?
    Pas clair tout ça. l’immunité générale me semble plus logique pour expliquer la fin d’un épidémie.

     

    Répondre à ce message

    • #2809088
      Le 16 septembre à 06:24 par Patrie Haute
      Prs Raoult et Colson – Vie et mort des variants du SARS-CoV-2

      La bébête n’éradique pas les bébêtes qui l’ont fait naître parce que déjà, désolé de vous décevoir, mais les virus ne font pas de bébés entre eux, ils se répliquent à l’identique, ils se clonent en fait.

      Comment une bébête (virus) qui a muté dans un lieu (hôte) précis peut contaminer le monde entier ? Bah en prenant des transports internationaux et en passant d’une personne à l’autre.

      Pourquoi un mutant arrêterait de muter... Ben par définition tous les nouveaux virus sont des mutants, pourquoi arrêtent t-ils ? On n’en sait pas grand chose, mais cela n’empêche pas que cela existe, la réalité ne s’arrêtant pas à notre domaine de compréhension, il y a tout un tas de choses qui existent sans que l’on sache pourquoi...

      Pas clair tout ça ? Bah oui, les mécanismes de la vie ne sont pas simples, des gens très intelligents passent leurs vies à l’étudier, à élaborer des outils mécaniques, physiques, mathématiques et expérimentaux pour ne rien trouver ou trouver parfois une petit élément qui répond à une petite question sur des milliards à se poser, et là ils obtiennent un prix Nobel..

      Vous qui parlez de bébêtes pensez avoir une logique de la viabilité des virus plus pertinente qu’un professeur en virologie avec un CV long comme un jour sans pain...

      C’est beau la candeur, jusqu’à 5/6 ans, après, c’est dégueulasse.

       
  • #2808335
    Le 15 septembre à 06:15 par nanouchette
    Prs Raoult et Colson – Vie et mort des variants du SARS-CoV-2

    bon ben c’est une bonne nouvelle, en tous cas optimiste, que nous annonce le Pr. Raoult

     

    Répondre à ce message

  • #2808357

    Une bombe !

    Raoult confirme que laisser courir le virus, qui s’évente en mutations successive, tout en traitant les malades, est le meilleur moyen d’y faire face.

    C’est énorme !!!

    Le cons qui se sont fait inoculer deux fois, pour garder leur passe, devront se faire inoculer encore et encore.
    Et demain, pour continuer à jouir de ce passe, il faudra l’alimenter avec autre chose, comme du crédit social.

    Si on regarde la mortalité, la France n’a connu aucune surmortalité anormale.

    Le coup de Trafalgar est gigantesque ! Les gueux ne voudront jamais reconnaitre leur naiveté, et continuent leur soumission. Je le sais : j’en ai des dizaines autour de moi qui ne veulent rien savoir et continuent pour la plupart à porter le masque en extérieur.
    Les gens sont fous. Vraiment fous.

     

    Répondre à ce message

  • #2808565
    Le 15 septembre à 11:17 par Anticyclone
    Prs Raoult et Colson – Vie et mort des variants du SARS-CoV-2

    « Plus il y a de mutations moins il y a de cas »
    Il aurait dû dire : Plus il y a de mutations moins il y a de malades (cas symptomatiques) et de morts.

    sans quoi il entretient la confusion délirante autour de la nécessité des tests.

    sinon, je partage son optimisme : c’est une grippe.

     

    Répondre à ce message

  • #2808717

    comme d’habitude , chapeau pour le professeur RAOULT . Ses explications qui se basent sur les statistiques reflètent son professionnalisme. par contre les explications des pseudo-médecin vendus comme agnès buzyn ou olivier véran reflètent leur pensée merdique , manipulatrice pour les
    instrumentalisés médiatiquement afin de nous piéger dans les nouveaux modes de vie du nouvel ordre mondial de merde.

     

    Répondre à ce message

  • #2808733
    Le 15 septembre à 16:22 par Roland de Roncevaux
    Prs Raoult et Colson – Vie et mort des variants du SARS-CoV-2

    le Pr. RAOULT est un grand dialecticien. Il louvoie parfaitement depuis un an-et-demi, pour faire entendre la voix de la raison tout en gardant une "respectabilité bourgeoise". Je trouve cela très habile. Il permet de ne pas laisser le terrain de la respectabilité bourgeoise au seul point-de-vue oligarchique.

    Après, on peut toujours lui trouver des défauts, comme tout le monde... Mais il me semble préférable de se servir de lui comme de "pivot de levier", dans le débat public.

    Voilà, pour moi je le trouve très utile (et courageux, et habile) dans cette période troublée.

     

    Répondre à ce message