Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Qu’est-ce qu’une femme ? : un documentaire traduit par ERTV

Voyage vers la fin du monde !

Qu’est-ce qu’une femme ? est un documentaire produit par The Daily Wire, un site Web d’information conservateur sur lequel Matt Walsh héberge le podcast « The Matt Walsh Show ». Il a été réalisé par Justin Folk.

 

Ce documentaire met en scène Matt Walsh posant la simple question « Qu’est-ce qu’une femme ? » à des personnes du monde entier, un pédiatre, un thérapeute familial et conjugal, un chirurgien de changement de sexe , un opposant transgenre aux transitions médicales pour les mineurs, le psychologue Jordan Peterson, etc. Matt Walsh a également discuté des termes « non binaire » et « transgenre » avec une tribu Masaï au Kenya. Le documentaire traite aussi de la chirurgie de changement de sexe et des athlètes transgenres dans le sport féminin.

Matt Walsh a déclaré qu’il avait réalisé ce documentaire parce qu’il pensait que personne n’avait pu répondre à sa question principale émise dans un tweet qu’il avait publié quatre ans auparavant.

Selon Matt Walsh, pendant la réalisation du documentaire, « la plupart des gens à qui nous avons parlé ne voulaient pas en parler ou ils semblaient confus à propos de quelque chose d’aussi simple que ce qu’est une femme ». Lorsqu’on lui a demandé comment il définirait une femme, Matt Walsh a répondu : « Une humaine adulte de sexe féminin » et « J’aurais donné une réponse biologique, car c’est à 100 % la réponse ». CQFD !

 

Qu’est-ce qu’une femme ? : un documentaire traduit par ERTV !

Soutenez E&R avec odysee.com

 

Jeanne, Au secours !

 






Alerter

91 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2977706

    A 46mn, la réaction de la tribu Maasaï à la question "Un homme peut il tenir le rôle d’une femme ?" est un grand moment.

     

    Répondre à ce message

  • #2977860
    Le 18 juin à 23:28 par Oh ??? On se reveille §
    Qu’est-ce qu’une femme ? : un documentaire traduit par ERTV

    Le lobby LGBT commence à s’attaquer aux ecoles catholiques.
    https://www.bfmtv.com/societe/educa...

     

    Répondre à ce message

  • #2977871

    C’est marrant pour moi, un Black man in Canada, de voir les blancs en occident se plaindre de leur natalité qui baisse, se plaindre de la croissance de la natalité des autres races, mais avoir leurs gouvernements qui pompent leurs enfants ces ideaux malefiques, narcissiques, sataniques et destructeurs de la famille. Les homos et tout les LGBT le disent eux-memes qu’ils ne font pas 1% de la population.....Mais par contre leur lobby definit pour tout le monde c’est quoi une FAMILLE ! This is beyond STUPID its SUICIDE

     

    Répondre à ce message

  • #2977923

    Les commentaires sont... edifiants. Il y en a pas mal, desole de vous le dire les gars, mais allez vous dechargez quelque part (n’importe ou, meme aux prostituees, aux escorts, dans votre chevre j’en sais rien, mais faites un truc).

    On est meme plus sur du 50% d’incell la, mais sur 30% d’incel et probablement 30% de puceaux ou depressifs qui se ramenent en seconde lame, histoire d’abonder dans des delires... disons... euh... projectionnels ?

    Non, parce que je vous rappelle un truc les gars, vous parlez aussi de vos meres, de vos soeurs, de vos filles, de vos femmes.... et bah, ca promet, bon retour au 8eme siecle (pour ma part, jprefere le XIeme avec les relations courtoises, les codes, bref, la ballade de naguere tout ca tout ca...)

    Non, dites-moi ce qui differencie la plupart des commentaires, de ceux qu’on pourraient retrouver chez des wesh de banlieues (avec le vocabulaire pseudo-philosophique en moins ) ? Pas grand-chose.... dt.ca viens te parler droite des valeurs... ah ! Jetez-vous par la fenetre...

     

    Répondre à ce message

    • #2977992

      Je me dis souvent la même chose en lisant les commentaires sur ce site (et là ils sont encore relativement modérés…).
      Les femmes sont-elles vraiment si mauvaises, incompétentes, irrationnelles ou je ne sais quoi comme le prétendent certains ici ? Je regarde autour de moi et je me dis que non. Tout comme les hommes ne sont pas les brutes oppressives, misogynes et violentes que dépeignent certaines féministes d’aujourd’hui…
      Ne pouvons-nous pas nous réconcilier, célébrer les différences positives (et complémentaires !) entre les sexes, et coopérer pour un meilleur avenir pour nos enfants et notre société ?

       
    • #2978487

      Et moi je suis édifié que pas plus de femmes se soient levées ces 30 dernières années quand des hystériques, doublées de working girls ont choisi de suivre un combat au point de faire de l homme un ennemi potentiel à égaler voire abattre.Ou étaient ces femmes saluant le courage et le bien apporté par l homme, le dévouement que vous évoquez, héritage de cet amour du Moyen Âge et ancré dans celui voulant le bonheur de sa belle ? Pour ma part, je persiste et signe, pour avoir d autant plus travaillé dans le soin pendant plus de 20 ans, milieu majoritairement feminin=aussi agréables que casse bonbons !
      Mais C est une bonne période pour remettre chacun à sa place en interrogeant finalement les besoins de chacun et partant, des attentes qui ne peuvent qu être vouées, tôt ou tard, à de la déception. En somme, se recentrer et questionner son essentiel.
      Salutations

       
  • #2978087

    Merci aux camarades chargés de réaliser la trad de nous avoir partagé cet éclatant documentaire ! La méthode Matt Walsh est plus que pertinent. A nous de sortir de ce dogme Marcusien pour notre propre LGBT, Liberer, Gouverner, Bonifier et Tenir !

     

    Répondre à ce message

  • #2978417

    Toute la puissance d’une catégorie mal définie, à l’époque victimaire du post-modernisme rampant. J’espère que tout le monde se rend compte que la question récurrente, qui n’obtient pas de réponse, est "qu’est ce qu’une femme ?".

    Qu’est ce qu’une femme d’ailleurs ? Si ce n’est pas la biologie (femelle), alors c’est une identité. Pourquoi dès lors la relier à la biologie ? Le fait d’être né femme (entendre : capable de porter la vie) n’a rien à voir avec le fait de se comporter comme une femme. Pourquoi avoir un mot pour définir deux caractéristiques ?

    Qu’est ce qu’un juif ? Si ce n’est pas la biologie (mère juive), alors c’est une identité. Pourquoi dès lors la relier à la biologie ? Le fait d’être né juif (entendre : de parent juifs) n’a rien à voir avec le fait de pratiquer la religion juive ni avec le fait d’être né du bon côté de la Palestine. Pourquoi avoir un mot pour définir deux (voire trois) caractéristiques ?

    Qu’est ce qu’un gay ? Si ce n’est pas une idéologie politique, ni même une orientation sexuelle, alors c’est une identité. Pourquoi dès lors la relier à des idées politiques supposément prédéfinies ou à des pratiques sexuelles ? Le fait pour un homme d’être homosexuel (entendre : enculer un homme et/ou se faire enculer par un homme) n’a pourtant rien à voir avec une idéologie de gauche qui prétend aimer tout le monde (tout le monde sauf bien sûr les ouvriers qui votent extrême-droite car eux c’est le camp de la haine). Pourquoi avoir un mot pour définir deux caractéristiques ?

    Bref, avec ces catégories aussi foireuses et floues, il est aisé de transformer n’importe quelle situation en paire d’as. La majorité des gens embrassent la double définition, s’y empêtrent instantanément tels dans des sables mouvants, puis tentent d’en échapper à grands coups de techouva dont la réussite dépendra de talents d’équilibristes.

    En faisant au préalable le distinguo entre les multiples définitions, on refuse de sauter bêtement à pieds joints dans le sable. Après libre à chacun d’adouber ou de défoncer ces définitions, avec ses potes, sa famille, ses collègues... C’est juste magique. Repensez à cette putain de question en boucle dans la vidéo "qu’est ce qu’une femme ?". Evidemment que - posée comme ça - la question ne trouvera plus jamais de réponse.

    PS : je vote LFI, je précise après mon laïus que ce n’est pas parce que la gauche fait de la merde sur pas mal de sujets que la droite en devient automatiquement respectable. Ce serait un raisonnement enfantin.

    Pol

     

    Répondre à ce message

  • #2978462

    Juste pour le troll,quand il dit au papy : "vous n’êtes pas un spécialiste des études de genre ?". Ce serait trop marrant qu’il réponde : " Vous savez qui se revendiquaient spécialistes des races,de l’anthropologie et avoir un "truc en plus" ?Ça paraît peut-être absurde mais on en est là !et il ne faut pas oublier que le nazisme a théorisé le racisme mais les meilleurs dans la pratique sur la durée ont toujours été les anglo-protestants (j’oublie volontairement un acteur pour que ça passe),ségrégation, apartheid,...

     

    Répondre à ce message

  • #2978491

    Tout un long baratinage sur le thème de la politique du genre , autrement appeler la pornocratie , qui s’adresse a des personnes qui ont peur du sexe opposé , qui se trouvent des alibis pour leur peurs .

     

    Répondre à ce message

  • 1:20:29 Ca vaut le coup de voir ça.

     

    Répondre à ce message

  • #2981472

    Serieux ca pique les yeux, des la premiere intervenante on sent bien tout un tas de nevroses derriere les concepts produits par le wokisme/lgbtisme ! Tous les intervenants proches de ces mouvances sont rapidement a court d arguments (en ont ils seulement) s agacant tres vite, beutant en touche voir dans le deni de realite et repondant aux questions par d autres questions demontrant par la meme un manque total de maitrise des sujets abordes et pour lesquels ca se veut pourtant "specialiste" !
    Le progressisme est en train de renvoyer les femmes dans les cordes et il va falloir rapidement qu elles realisent que cette ideologie qu elles reverent leur posera a terme probablement bien plus de problemes que le traditionnalisme qu elles conspuent ! Au rythme ou vont les choses, d ici quelques annees la plupart des femmes vont se reveiller avec une putin de gueule de bois !
    L ideologie woke/lgbt est un desastre et sous bien des aspects criminelle comme demontre au cours de ce reportage !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents