Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Quand les pompiers et les gendarmes se montrent solidaires des Gilets jaunes

Les corps constitués se révoltent contre leurs cadres maçonniques

Cholet : des sapeurs-pompiers tournent le dos aux élus pendant une cérémonie

 

Grand Est : des gendarmes enlèvent leurs casques devant les Gilets jaunes

 

À ne pas manquer, sur E&R :

Le Système bascule-t-il ? Lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

57 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Félicitations aux Sapeurs-Pompiers de Cholet, aux gendarmes du Grand-Est, et à tous les Policiers et Gendarmes qui tombent les casques, et baissent les armes.

    Quant les peuples cessent d’estimer, ils cessent d’obéir !


  • Quel camouflet !

     

  • Mépris des élites pour le peuple + mépris pour les flics = jonction des flics et du peuple. Quelque chose d’énorme est en marche (oups !)...
    L’heure est venue pour les "forces de l’ordre" de savoir si elle sont une chevalerie au service du peuple ou les misérables mercenaires de l’oligarchie mondialiste.
    Je rêve du moment où les CRS formeront un cordon de sécurité autour des manifestants, non plus face à face mais côte à côte, marchant dans un silence de mort sur l’Élysée.

     

    • Peut-être ont-ils déjà esquissé cela l’air de rien. Tout dépend où l’on pense qu’est logé le pouvoir réel. Ceux qui pensent qu’il est plus au 12 rue Poussin que rue de l’Elysée organiseraient plutôt cette randonnée par étapes : départ à Concorde, remontée des Champs, Étoile, puis enfiler l’Avenue Kléber. On est à peine à la moitié du trajet, mais la suite est facile, grosso-modo il faut continuer dans la même direction. A la vitesse observée pendant ces premiers samedis, il faudra compter encore deux ou trois samedis.

      Évidemment, ces gilets-jaunes provinciaux ont failli s’égarer dans Paris. Mais les prévenants CRS de Mr. Castaner ont su (l’air de rien, pour pas vexer les ignorants provinciaux), les orienter vers leur destination réelle.


    • MLP demande la dissolution et des élections à la PROPORTIONNELLE : pour la proportionnelle, elle croit au père noël . De nouvelles élections au scrutin majoritaire à deux tours ne serviraient à rien - qu’à ramener des députés illégitimes à l’Assemblée .


  • Qui va-t-on mettre à la place de Macron ?...

     

  • C’est beau cette transmutation de la situation en solidarité et union fraternelle.... ensemble contre la tyrannie .... et qui met symboliquement la Marseillaise en musique !!

    Grandiose !!

    Soral avait parlé de ce moment de basculement où les Forces de l’ordre finiraient par se joindre au mouvement.... C’est la fin de ce gouvernement !

     

    • attendez, ne rêvez pas trop vite. pour l’instant un CRS par exemple ne peut pas encore prendre le risque de fraterniser (même s’il en a envie). cela serait trop tôt et donc improductif,( il serait sanctionné ou au pire viré) cela n’adviendra que quand le dilemme deviendra trop intense (ordre de tirer sur la foule par exemple) et après concertation avec les collègues, la famille etc.
      Donc c’est pourquoi il est très important de respecter les corps constitués tant que c’est encore supportable (ils s’en prennent autant sur la gueule que nous et surtout pour leur boulot ils n’ont pas le droit à l’erreur, donc soyez patients)


  • A Narbonne un péage a été incendié (une camionette en feu a été jeté dessus par une grue !)
    Y’a des images sur le Hufftington Post je sais pas si ca passera la modération...

    https://www.huffingtonpost.fr/2018/...

    Ca part en cacahuète... :)


  • Vous faites le bon choix, uniformés ! Regagnez le respect de la population car c’est le seul que vous aurez. Votre hiérarchie ne vous a jamais respecté et ne le fera jamais. Elle vous maltraite et vous jete dans les pièges les plus sordides, l’antiracisme, les antifas, les banlieues etc.. Puis elle vous verse un salaire en échange de votre soumission. Militaires (les vrais, les patriotes, pas les profiteurs), faites de même. Force et honneur.


  • Les policiers qui ôtent leurs casque, c’est par solidarité ou bien est-ce une capitulation face au surnombre de gilets jaune ?

     

    • Les deux motivations peuvent coexister et se renforcer mutuellement.

      Et ainsi, le soir ils pourront raconter à bobonne qu’ils avaient pas vraiment les chocottes et que politiquement la décision s’imposait, et en même temps, ils pourront affirmer à la hiérarchie qu’ils n’ont pas trahi et que pragmatiquement, la décision s’imposait.


    • Surnombre, mais en plus ils étaient sur un terrain ouvert, les manifestants n’étant pas canalisés par des rangées de maisons.
      Et les terrains ouverts donnent l’avantage au grand nombre.

      Peut être aussi a cause de la cohésion des manifestants : Dans une ville de province, les politisés finissent par tous se connaitre.


    • disons que le danger était extrêmement limité, pour ne pas dire nul, une action symbolique qui mange pas de pain, quelques bons gestes dans un océan de saloperies,


  • Les gilets jaunes sont le retour de bâton du vol de l’éléction de Macron. 66.06% des voix et l’œil de Lucifer au dessus de sa tête lors de son discours d’investitures devant la pyramide du Louvres. C’est tellement évident que c’est du foutage de gueule ! Cela étant dit, on ne résoudra pas la crise du pouvoir d’achat sans sortir de l’euro. J’espère que les gilets jaunes en ont conscience. Sinon, à mon avis, tous leurs combats seront vains.

     

    • Notre peuple en gilets jaunes ou pas, manifestants ou pas, sait que l’U.E. est LE problème.

      Bruxelles n’est pas en France. Ensuite, c’est l’affrontement du local contre le global. Donc, c’est localement que ça se passe d’abord, donc en France dans toutes les provinces.


  • D’oú le rétablissement du service militaire obligatoire ainsi que des policiers, des pompiers et des responsables politiques par le peuple pour le peuple. Arret immediat du professionnalisme de partout.


  • Bravo aux pompiers de Cholet !
    Les gilets jaunes devraient profiter des moments collectifs pour échanger des connaissances mais ce n’est pas le cas. Ils manifestent contre les taxes et impôts mais se s’intéressent pas aux 11 vaccins, aux cours de sexualité destinés aux jeunes enfants etc... C’est bien dommage !
    Je suis déçue, j’ai l’impression d’être avec des moutons, qui ne veulent pas travailler pas sur eux même.
    De toutes façons l’intelligence artificielle remplace l’homme et ils n’ont pas l’air de le comprendre. Ils ont l’impression de faire un nouveau 68. C’est pathétique...

     

    • eh bien va discuter avec eux, c’est open bar et tu verras qu’il n’y a pas que des cons chez les GJ


    • Je pense un peu comme vous. Il semble à priori qu’on veuille se battre pour des acquis désormais intenables, sauver monde, une société moribonds...
      Et puis il y a ce réveil un peu fouillis. La colère est une pulsion de vie. Ça bouge enfin.
      La dépression c est le silence et la mort. La colère est autre chose.
      Écoutez, si vous ne l avez pas encore fait, le reportage ER à Villefranche.
      Les souhaits, les revendications parlent d une volonté de sortir du système pyramidal. Les gens parlent de la volonté et de la capacité du peuple à se gouverner par d autres moyens.
      Ça vient.
      Ça monte.
      Ça échange.
      Mais la prise de conscience est si douloureuse, ouvrir les yeux fait si mal...Il faut apprendre, se cultiver, ouvrir son esprit, son coeur.
      Et puis, tout changement de paradigme implique en priorité une réforme de soi même, comme vous le dites. C est long et douloureux.
      Quoi qu’il arrive le monde n a plus le choix.
      Ce sera Le Gouvernement Mondial ou La Révolte Des Nations.
      Je crois cependant une chose, qu’on pourrait illustrer par la légende du centième singe : il n est pas nécessaire que la totalité d une société prenne conscience. Il y a un point de bascule. Il suffit d un certain nombre.
      Nous sommes tous reliés.
      Naïvement, mais sincèrement, j attends le réveil du centième singe. Avec foi, avec espoir.
      Et je me retrouve enfin dans mon peuple qui ouvre sa gueule, mon peuple de France qui, par douceur et faiblesse a laissé à des mains sales et avides, sa VIE et sa TERRE.
      Reprenons les.


  • Quenelles d’or pour les pompiers minimum !


  • Tous à Paris le 8 ! Les contrôleurs de la sncf ont laissé passer des GJ gratos samedi.

     

    • Surtout, éviter le piège de Paris. Favoriser plutôt de très nombreuses grosses actions sur les points sensibles* et symboliques* de tout le territoire. * c’est à dire ce qui touche la haute finance, les multi nationales, le grand patronat et le pouvoir du gouvernement et de l’U.E. Le tout sans haine et sans violence.


  • Ah enfin des gars qui ont des couilles, une fierté et un honneur ! Bravooo . Les autres devraient prendre exemple au lieu des pavés


  • Une solidarité des pompiers qui fait chaud au cœur , voila des hommes , des vrais , sur le terrain en permanence .
    Voila ce que devrai faire les gendarmes , policiers , crs : tourner le dos à ceux qui les utilisent , les trahissent dans leur dos ! ils tiennent là une occasion unique de se venger des suicides de leurs collègues .
    Si ceux-ci se décident ( on peut rêver ...) s’en est fini du gouvernement .
    Sinon faudra pas qu’ils viennent se plaindre d’êtres pris pour des merdes .

     

  • Tiraillés entre le marteau et l’enclume. À l’image de certains handicapés, qui adhèrent au mouvement tout en étant bien obligés de reconnaître (d’ailleurs ils ne le font pas), que l’AAH(allocation adulte handicapé) augmente de 30€ par mois en décembre puis de 50 en 2019 pour arriver à 880€ par mois l’année prochaine. Sauf que 880€ par mois c’est pas non plus le Pérou pour quelqu’un qui n’a pas de perspective professionnelle ni de guérison à terme. Pour juste parler des travailleurs pauvres (RSA+complément de revenus autonomes), quelle est leur place dans ce mouvement qui souhaite moins d’impôts donc moins de redistribution sociale. Tout ça pour dire que dans les soutiens aux gilets jaunes, ça risque de ressembler à une cour des miracles qui a pu faire corps l’espace de 2/3 weekends. Mais qui sera victime de l’atomisation de la société française (les taxes sur les carburants étaient un symbole mais on sent une dispersion des revendications). Avec Macron qui finalement sera peut-être le seul à tirer les marrons du feu avec son social-libéralisme, puisque "je suis l’homme de la synthèse de la dernière chance". Et avec malheureusement les condamnations pénales qui vont tomber suite aux événements d’hier.
    Est-ce que la montagne ne vas pas accoucher d’une souris juste parce que les gens n’ont pas envie de se prendre 2 ans de prison, ont envie de penser à Noël et que les contradictions (apparentes ?) ne sont pas transcendées par une idéologie (ou en tout cas une connaissance politique) plus solides.
    PS : quelqu’un sait-il ce qu’il se passe en Italie où la coalition 5 étoiles/Liga gouvernent depuis quelques mois mais que le prix à la pompe est au moins aussi cher qu’en France ??

     

    • Bonjour, je suis adhérents ER depuis nombreuse année, je suis travailleur handicapés 60% mdph, la maladie on ne le choisi pas est te laisse ma maladie quand tu le souhaite, je trouve tes propos chocant sur les handicapés moi même malgré ma maladie n’est pas l’AAH, il y a un parcours du combatant pour les personnes handicapées est une grande souffrance, je vie avec ma femme et ma fille avec 1200euro, ma femme travaille à mi temps et moi j’ai ASS 500€, tu parle de cours des miracle alors que j’ai pour ma par travaillé 25ans avant de tombé malade, réfléchis avant de dénigré, chez ER on est avant tout français patriote, la couleur de peau, les religions, l’handicapte n’a rien à voir pour être patriote, il faut juste aimé son pays, être français est fière, t’es propos divise et en c’est moment sombre il faut être tous uni, solidaire, je suis contre l’assistanat mes quand tu es abandonné comme beaucoup par le système tu prend les miette pour vivre et avale ta fierté, les personnes en bonne santé pleur pour un CDI, imagine quand t’es handicapés, les employeurs veule des mouton à 5 pattes voir des super ouvriers qui donne de plus en plus tout en donnant de moin en moin tellement y sont taxé, il faut changé tout ça !


    • L’idéologie des gilets jaunes est pourtant simple, c’est en gros le contraire de l’idéologie qu’on nous impose depuis bientôt 40 ans, une volonté, non pas de ne pas payer des taxes, mais une volonté de plus de justice et d’une solidarité plus équitable. En gros, faites payer plus ceux qui ont beaucoup plus. Le problème premier, majeur qui conditionne tout le reste, c’est notre modèle bancaire, notre système capitaliste sauvage : le problème c’est la dette, le problème ceux sont les banquiers à la tête des quelques grosses banques. Marrant que aucun media de masse (mainstream pour les fans d’anglicisme ne sachant plus parler français) ne désigne les pratiques bancaires et l’hégémonie du dollar comme responsables du chaos mondial. Les banquiers comme toujours depuis des siècles restent dans l’ombre !


    • Les gilets jaunes souhaitent moins d’impôts mais pas moins de redistributions sociales, il faut juste redistribuer équitablement, i.e moins donner aux parasites professionnels (députés, sénateurs, etc.) et donner plus aux gens qui en ont le plus besoin (smicards, chômeurs, SDF, etc.)


    • J’ai personnellement eu besoin de la redistribution sociale dans ma vie. Et il faut bien reconnaître que ça coûte cher à l’État. Ce sont des arbitrages qui ont permis à ce que ce que les handicapés (physiques, psychiques...) d’être plutôt préservés ces derniers temps malgré l’inflation qui touche de plein fouet les retraités, les petits salaires, les allocataires du RSA....
      Marine le Pen avait aussi promis d’augmenter l’AAH mais l’aurait-elle fait ?
      Désolé Madame (plus haut) si vous n’avez pas compris mes propos, je disais simplement que lorsqu’on entend des gilets jaunes dire que la classe moyenne est saignée au profit de l’État, j’espère qu’ils n’ont pas en tête que c’est de la faute des assistés et donc qu’il faut "dégrossir le mammouth" de la protection sociale.
      Tous les bénéficiaires de l’assistance sociale ne sont pas des assistés. Tout comme il n’y a pas qu’une seule classe moyenne.


  • lu çà dans les commentaires :



    Laissés au garage pendant longtemps, les engins lanceurs d’eau (ELE), couramment appelé « canons à eau », ont refait leur apparition, en France, depuis dix ans. Lorsque la manifestation dérape, ce sont eux que l’on retrouve en première ligne. « C’est vraiment efficace », témoigne un CRS major de la section des moyens spécialisés de Chassieu (Rhône).

    Ces canons pulvérisent différents liquides. De l’eau, bien sûr, mais aussi plus généralement des émulsifs. Soit le même liquide mousseux que celui employé par les pompiers, qui peut être coupé avec différents additifs, ajoutés directement dans la citerne.

    Le plus courant pourrait être un gaz lacrymogène, mais de récents problèmes techniques en ont limité l’usage. Le 1er mai, à Paris, c’est une mousse très spéciale qui a été utilisée. Le canon projetait ainsi « des protéines de viande macérées, mélange de sang séché et d’os broyés », à l’odeur pestilentielle. « Les manifestants ont été réellement surpris, commente un opérateur. Ils ne savaient pas de quoi il s’agissait. »

    À l’intérieur du cockpit d’un ELE, un policier est au volant du véhicule, un autre est aux commandes du canon. À terme devraient également être mis en œuvre des PMC, des produits de marquages codés, comme l’indique une touche spécifique dans le « cockpit » des engins. Inodores et invisibles, ils peuvent rester jusqu’à trois semaines sur la peau, beaucoup plus sur les vêtements, et ainsi matérialiser la présence d’un individu dans une manifestation. « Il suffit d’un éclairage ultraviolet pour les mettre en évidence, décrypte un spécialiste. C’est possible y compris depuis un hélicoptère. »


     

    • Peinture sur les pares brises.


    • Ah ah ah. Et on nous parle d’écologie ! Et des méchants dictateurs qui utilisent des armes chimiques.
      Primo : des véhicules canon à eau, il n’y en a pas tant que ça. C’est pour cela qu’il faut éviter les manifs à Paris où ils sont concentrés.
      Deuxièmement : pour les neutraliser, ne suffirait-il pas de monter dessus (il ne sont pas si haut) et bloquer le canon ?
      Autrement, il y a les baricades, les vraies, pas des tas de palettes ou de barrières ou alors les terrains impraticables pour ce genre d’engins. Terrain ouvert en campagne. C’est pour cela que je continue à dire qu’il faut éviter le piège de Paris. Le maintien de l’ordre en rase campagne est beaucoup plus problématique pour les forces de l’ordre surtout si en face la supériorité numérique est là.


    • Des armes bactériologiques sur les manifestants ! Euh, je suis certain que ça démange quelques pays taquins de troller un peu en protestant contre ce genre d’attaque du gouvernement contre son peuple et de demander le départ de Macron sous peine de bombardement.


  • Le système est en train de se relever du KO de samedi.

    Première offensive, isoler les gilets jaunes dits modérés et en faire son interlocuteur, même si la base des manifestants n’a pas validé cette représentation.

    Deuxième offensive, imposer des manifestations en dehors de Paris, le pouvoir ne veut plus se mettre en danger avec des images de violence comme lors des deux derniers samedi, il fera tout donc pour cantonner la colère en province.

    Troisième offensive, judiciaire cette fois-ci, frapper vite et fort, quitte à prêter le flanc à une justice à deux vitesses, laxiste avec les forts ou les Black Blocks, fort avec les faibles, à savoir avec les pères de famille qui se sont fait arrêter Samedi dernier.

    Quatrième offensive, politique, Macron ne peut rétablir l’ISF immédiatement d’un point de vue technique, Bercy n’est pas prêt, c’est lié à la mécanique du prélèvement à la source et à l’année dite blanche. Pas avant fin 2019-début 2020 selon moi. Donc reste quatre options :

    - Suppression des taxes prévues sur le tout début 2019, auquel cas le quinquennat de Macron est terminé y comprit toute sa stratégie éco tournant autour de la transition écologique à marche forcée. Cela créerait un précédent pour toutes ses réformes qui sont dans les cartons, celle des retraites notamment.

    - Faire sauter Philippe, ce qui implique une stratégie du pourrissement sur laquelle le premier ministre porterait toute la responsabilité, surtout en cas de prochaine manif sur Paris et donc d’augmentation de la violence.

    - Dissolution, mais là aussi, avec le risque de perdre le peu de marge de manoeuvre que Macron possède.

    - Augmenter le SMIG, mais ce n’est pas la revendication première des gilets jaunes et ça ce résoudra en rien le problème des taxes de contrainte et globalement le ras le bol fiscal.

    On le voit bien, le pouvoir est en échec, sauf si des traitres au mouvement arrivent à le torpiller de l’intérieur, à cet égard, se méfier de celles et ceux qui déclarent ne pas vouloir négocier avec Matignon car subissant des menaces de mort, surveiller également Mélenchon.

     

    • @ goyband

      Il faut complètement renverser la vapeur .Au niveau de l’UE de l’euro, de toute l’Assemblée national avec une dissolution, remettre tout à plat au niveau de la justice .Les choses sont allé trop loin , cette dictature qui s’est mise en place doit être balayée .Il faut être gouverné par des gens responsables en arrêtant cette corruption et ce noyautage .La presse également ,il y a du nettoyage à faire la aussi .Il ne faut pas faire des mesurettes et du rafistolage, tout cela a assez duré ...


    • Samedi à Paris n’est pas le KO du système, mais son offensive la plus radicale jusqu’a maintenant. Les casseurs, pillards et brûleurs de bagnoles sont des crétins qui sont objectivement (conscients ou non) les meilleurs alliés du pouvoir. Ces idiots utiles vont fournir à Macron et ses amis le prétexte parfait pour déployer l’arsenal répressif pour mieux briser le vrai mouvement.


    • anonyme, je suis en train de préparer l’épitaphe des gilets jaunes.
      En effet, ils viennent de commettre une gigantesque erreur : Créer un site internet afin de mieux se structurer.

      Big brother se régale.

      C’est la fin, avec le coup de grâce du forgeron qui veut mettre De Villiers à Matignon, ce qui a provoqué un pouffement de rire sur BFM vite réprimé par un journaleux du plateau.
      C’est foutu, le mouvement est infiltré, les menaces de mort font écho aux violences passées en boucle dans les mainstreams, le travail de sape du pouvoir est en marche et c’est de l’artillerie lourde : blocage des raffineries, blocage des universités, la CGT qui va défiler le 14, bref, le blocage probable du pays, sacrifice indispensable des loges pour décrédibiliser totalement le mouvement, car lorsque les français ne pourront pas faire leurs courses de Noël, les 72% d’opinion favorable vont vite fondre comme neige au soleil.

      Ca va tanguer, certes, mais à part un coup d’état, Macron nous souhaitera bien une bonne année 2019, avec probablement l’annonce d’un nouveau premier ministre, bref du grand classique.

      Le pouvoir est violent et sa perversion ultime est de le cacher derrière l’état de droit et le maintien de l’ordre.

      A croire que le peuple n’apprend jamais du grand théâtre qu’est la politique.


  • À tous notamment dans les commentaires.

    Arrêtons de parler des Gilets jaunes comme s’il s’agissait d’un groupe à part de français.

    Il s’agit de français, de notre Peuple qui manifeste en Gilets jaunes. Je sais qu’il s’agit d’un raccourci verbal. Mais le pouvoir sait tout ça. Il l’utilise pour stigmatiser et attiser encore la division entre français non manifestants, donc non-Gilets jaunes et ceux qui manifestent en Gilets jaunes.

    Il y a ceux de la première heure. Ceux qui poursuivent. Ceux qui attendent de voir. Ceux qui viendront s’y joindre. Et ceux qui ne viendront pas pour des tas de raisons lesquels sont néanmoins solidaires. Ceux aussi qui arborent le Gilet jaune sur la plage avant du pare-brise de leur auto. Ceux qui suivent sur les réseaux sociaux et se réinforment. Ils forment les neurones et les synapses manquants pour que le Peuple se retrouve en son unité intérieure bafouée. Chaque chose en son temps.

    La brèche est ouverte en tous cas.

    En effet, le pouvoir va tout faire pour isoler les Gilets jaunes et utilise déjà l’appellation « Gilet jaune » pour stigmatiser.

    Par ailleurs, si c’est le pouvoir profond qui a promu cette « opération GL », il n’a pas encore réalisé probablement que c’est l’inverse qui se produit. Il a créé une impasse dans laquelle il s’est fourvoyé : une sorte de « mur de Berlin » pour lequel aucune lamentation, ni pleurniche, ni vains discours sur la démocratie, ne viendront le maintenir. Car avant l’heure c’est pas l’heure .... !

    Le Peuple avait besoin d’un Père qui préside avec une autorité sans Parti pris.

    Désormais, le Peuple est son propre père. Il se protège lui-même et a autorité sur lui-même, celle qu’il n’avait d’ailleurs jamais perdue malgré toutes les tentatives de dévirilisation par ingénierie sociale.

    En effet, notre Peuple en Gilets jaunes révèle les « apparatchiki » monstrueux du système mafieux !

    Dans la vidéo à Chalons, l’exemple en est donné par ces élus locaux en manteaux se croyant au-dessus du Peuple. Ils ont servi de tampon entre le pouvoir et le peuple s’ imaginent pas qu’un jour prochain, ils devront rendre les comptes et leur « tablier » sur la gestion des affaires ....y compris locales, communales, départementales et régionales !

    Finies les inaugurations de crèches, de maisons de retraites, de centre aéré avec sourires béats « régnant » sur des populations infantilisées et maintenues comme telles !

     

    • Faut il rappeler que les principaux chefs de la police et de l armée sont des franc maçons,donc 100% avec ce gouvernement et à moins d’un miracle les sous officiers, soldats et CRS,par crainte de perdre leur boulot ne se retourneront pas contre eux.


    • Par ailleurs, si c’est le pouvoir profond qui a promu cette « opération GL »
      @Enki
      Il n’y a aucune chance pour que le pouvoir ait promu une telle opération, ou alors si c’était le cas, ce serait à désespérer de tout combat et de toute lutte face à une telle capacité de prévision.
      Ayez confiance Enki, l’Histoire est de notre côté, même si le chemin est semé d’embûches.


  • Ça fait chaud au cœur :-) mais la nausée me revient quand je vois des personnes cagoulées parmi les GJ : que n’arrivent-ils pas à assumer ici ? Je trouve que leur présence nuit à ce que ce mouvement a de sain.


  • FELICITATION !! Ça, c’est du COURAGE ! Action coup de poing à la Spagiari " Ni arme, ni violence et sans haine". Tout dans la dignité.
    Et voir nos "Zélites" complètement décontenancées, juste bonnes à pleurer : " C’est inacceptable ! "
    Ah, ce qui leur fait le plus mal, c’est lorsqu’on s’attaque à leur vanité, leur orgueil et leur ego démesurés.
    Par contre, personne dans le public n’a eu le courage d’applaudir ! Soit les gens ne comprennent vraiment plus rien, soit ils sont vraiment lâches. Ces pompiers (contrairement à nos stars bidons de la télé) méritaient leur "standing ovation".
    Cette résistance pleine de panache, ces pompiers s’en souviendront toute leur vie et ont de quoi en être fiers. MERCI à vous, ça fait du bien.


  • Sur le barrage de la 113 a Arles (le pont sur le Rhone massivement emprunté par les camions entre Espagne et Europe du sud est) tenu samedi acte 3 par quelques milliers de sociaux patriotes en jaunes, une poignée de tracteurs et une cavalerie en 2 roues. Les condés etaient une
    petite 12aine. Ils courraient de partout pour eviter les baggares, les lynchages, les accidents. Tres beau travail. c est difficile de faire ranger les camions sur le coté pour laisser passer les autos ou les urgences par exemple. mais c est facile avec un uniforme de police. j ai entendu leur chef nous dire "c est vous les patrons aujourdhui" . Alors Syndicat de police, ne soyez pas plus couillon que votre base, negociez avec le peuple et aidez le a retablir l ordre et la democratie en mettant hors d etat de nuire les Macron et autres fauteurs de troubles traitres a leur patrie.


  • Finalement c’est un gilet jaune qui a bien résumé : Au début c’était contre les taxes carburant maintenant on ne veux plus voir leurs gueules !


  • Un petit rappel d’histoire de la petite histoire ou de Mme Sigaut du 17 RI de ligne a béziers en 1907 ferait peut-être du bien. IL a désobei pour ne pas tirer sur leur famille et a mis crosse en l’air, a bousculé un régiment de millau, fait le coup de poing, le long du canal et a poursuivi sa déroute suivant le général du régiment précédent implorant de se faire tuer, pendant que les mutins lui disait "casse toi on est pas des assassins"


  • Quelqu’un peut me dire qui est ce Maxime Nicolle, qui nous annonce pour bientôt, un nouveau ’mage’... est -il crédible ?

     

  • La France coule uniquement à cause de la dette publique
    _ :http://www.dettepublique.fr/

    TOUT les autres problèmes ne sont que des conséquences ou des caches-nez mis en avant par nos élites corrompu.

    A quand une rubrique à part et entière sur ER ?

     

    • Ah ça fait plaisir d’entendre une parole de lucidité

      Merci, vraiment.

      Remarquez on pourrait rajouter une rubrique sur la cause de la dette : l’immigration.

      On comprendrait tout d e suite pourquoi nos prêteurs affrètent des bateaux de migrants via Soros et les speudo humanitaires.

      Pour qu’on leur emprunte un max.


  • L’art de la Guerre
    37ème stratagème (moderne)
    savon noir + farine blanche surtout s’il pleut je vous laisse imaginer


Commentaires suivants