Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Tariq Ramadan obtient en appel sa remise en liberté sous conditions

Tariq Ramadan obtient sa mise en liberté sous conditions, neuf mois après son incarcération pour viols. Les juges de la cour d’appel de Paris ont rendu leur décision ce 15 novembre après avoir examiné le recours déposé par l’avocat de l’islamologue.

 

Après une audience publique, alors qu’elle devait se dérouler à huis-clos initialement, les juges de la cour d’appel de Paris ont ordonné la remise en liberté sous conditions de Tariq Ramadan contredisant ainsi une décision du juge d’instruction il y a une semaine, selon les informations de l’AFP.

La libération de l’islamologue suisse de 56 ans est soumise au versement d’une caution de 300 000 euros, selon son avocat Emmanuel Marsigny. Tariq Ramadan, qui doit remettre son passeport suisse, a interdiction de quitter le territoire, d’entrer en contact avec les plaignantes et certains témoins. Il devra pointer une fois par semaine au commissariat.

La Chambre d’instruction de la cour d’appel de Paris examinait ce 15 novembre le recours de l’islamologue Tariq Ramadan, mis en examen et incarcéré pour viols depuis le 2 février, contre le rejet de sa quatrième demande de mise en liberté le 8 novembre.

Après que l’islamologue a reconnu le 22 octobre avoir eu avec chacune des deux plaignantes des relations sexuelles « consenties », son avocat avait déposé une troisième demande de mise en liberté qui a été refusée.

Dans son ordonnance de rejet datée du 6 novembre, dont l’AFP a eu connaissance, le juge estimait que la détention « [était] toujours nécessaire », évoquant notamment des « risques de pression sur les plaignantes » et la nécessité « d’éviter le renouvellement de tels faits ».

Pour la défense de l’islamologue, cette décision du juge d’instruction est incompréhensible au regard des éléments démontrant les mensonges des parties civiles, a réagi le conseil de l’islamologue Emmanuel Marsigny auprès de l’AFP. « Il est évident que Tariq Ramadan est maintenu en détention pour d’autres raisons », avait ajouté son avocat.

Voir aussi, sur E&R :

Sur la justice en France, lire chez Kontre Kulture :

 






Alerter

38 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2082150

    Ramadan incarcéré sur de simples rumeurs et Polanski libre et protégé par la France avec des faits établis,des plaintes et en fuyant la justice américaine,elle est pas belle la vie !

     

    Répondre à ce message

  • #2082182

    Si vous étiez musulman vous allez comprendre que le monsieur qui a reconnu avoir des relations sexuelles avec ces deux femmes avec lesquelles il n’est pas marié ne vaut plus rien dans sa communauté maintenant, il est cuit.

     

    Répondre à ce message

    • #2082242

      C’est peut-être bien là, le but de la manoeuvre : on se consolera avec Chalgoumi. Pour ma part, j’étais déjà passé au Guide du Routard afin de trouver quelques chemins de rédemption...

       
    • #2082614

      Je n’y crois pas, il ne faut pas essentialiser les musulmans
      . Cette après midi, je me suis fait prendre en stop par un algérien ( mon véhicule nécéssite de grosse réparations et je n’avais pas d’autr echoix que de tendre le pouce).
      L’automobiliste qui s’arrêta, écoutait le coran en conduisant. J’engageai la converstation sur l’affaire ramadan. Un homme véritablement tolérant, le trajet ne dura que 15 min mais nul doute sur l’intégrité de cette homme. "Que l’homme qui n’a jamais fauté, me lance la pierre" le fond de sa pensée.
      Evidement, sa parole n’aura plus la même résonance ; s’ il ose rester dans le débat publique.

      Les musulmans sont bien plus tolérants que les gens ne l’imaginent. Et je ne crois pas que ce soit l’adultère qui abîme l’imagine du savant, mais plutôt la probable violence dans ses relations sexuelles.
      Toujours est il que beaucoup pardonneront, certains resteront dans le déni et le suivront comme à la première heure ! Et d’autres seront tellement déçus qu’ils l’ignoreront définitivement.

       
    • #2082736

      Le problème ce ne sont pas ses fautes me concernant, c’est le fait de precher, qui plus est de manière relativement stricte, voire rigoriste
      Ca fait tomber l’homme médiatique, quant à l’humain lui meme il gardera sa place chez les humains, musulmans en tête je suis d’accord.
      Les musulmans sont des pecheurs comme les autres, et à ma connaissance aucun ne l’ignore d’ailleurs, meme si je ne les connais pas tous.
      Ca se résume à ca : "tu vois frère, finalement t’es un clampin comme nous autres pauvres pecheurs. Alors garde tes sermons stp"

       
    • #2082747

      Pathétique ! Tous les laicards islamophobes qui insultent les femmes qui portent des foulards et des bikinis, chantres du libertinage (qd il s’agit de leur pote dsk ou de la fourest qui se fourre entre autres avec les femen) reprochent à Tariq d’avoir découché ! Le comble de l’hypocrisie

       
    • #2082857

      Réfléchissez un peu, s.v.p. et informez-vous.

      Que valent ces SMS et cette expertise électronique sans doute en grande partie fabriqués ? Le choix de T.Ramadan et de Me Marsigny est du même niveau.
      Dans cette partie faussée, c’est l’échappatoire, la porte ouverte qui conduit direct à la libération. Que valent des déclarations faites sous contrainte ?

      Ubu s’est ridiculisé tout seul...

       
  • #2082187

    Et le dossier d’Harvey, ça en est où ?

    Sans déconner, ça fait peur de voir que l’état peut vous emprisonner uniquement sur la foi de quelques témoignages non étayés par des preuves concrètes. Autrement dit n’importe qui d’influent et de friquer peut chercher quatre ou cinq personnes, les payer généreusement pour qu’elles portent des accusations graves sur des faits remontants 10, 20, 30 ans en arrière...et vous faire enfermer sans procès à titre préventif !

     

    Répondre à ce message

  • #2082207
    Le 16 novembre à 03:40 par spartacus974
    Tariq Ramadan obtient en appel sa remise en liberté sous conditions

    Quand on lit certaines déclarations,on peut presque se demander qui a vraiment violé qui....Il est évident que Ramadan est tombé dans un traquenard .Les charges reposent sur du sable mais peu importe car la réputation du théologien est ruinée par un comportement qui n’avait rien à voir avec l’Islam.C’est un lynchage en règle que subit Ramadan.Il n’est pas difficile de comprendre qui se cache derrière cette campagne de dénigrement.

     

    Répondre à ce message

    • #2082357

      En même temps, vendre de la vertu sans même avoir un échantillon sur soi hein
      Cela dit ca n’a rien d’une raison valable, d’un strict point de vue judiciaire, la justice n’a été utilisée que comme un moyen comme un autre pour le eutralier... Le désactiver me parait d’aillurs plus juste.
      Il n’était plus utile et était meme devenu génant pour ses maitres, qui l’ont jeté comme un kleenex usagé
      Ses maitres l’ont toujours tenus, sans quoi il n’aurait pas obtenu une telle notoriété j’en suis convaincu.
      Si seulement ca pouvait lui enseigner à la fois l’humilité, l’intégrité et la probité mais même là j’en doute. Encore une fois sans compromissions ou cadavres dans les placards, on arrive pas à ce niveau, il n’y a qu’à voir le combat d’AS.
      Au suivant donc.

       
  • #2082243

    Liberté surveillée : ils le protègent contre sa propre communauté d’une éventuelle lapidation. La fornication est punie en islam comme prêchée par le « Professeur » Ramadan.

     

    Répondre à ce message

    • #2082255

      Cher camarade kabyle , votre haine des musulmans et des arabes ne devrait pas vous empêcher de voir. Ramadan a dénoncé la lapidation.
      Et pour le reste j’aimerais bien voir ces musulmans en France qui prônent lapidation...

       
    • #2082322

      Sauf que l’Islam s’adapte au temps, à l’époque. La lapidation il est en train de la vivre sous tes yeux, il t’en faut plus ? non ? Et bien pour les musulmans non plus il n’en faudra pas plus.

      C’est ça l’Islam : l’intelligence sociale de l’époque par la connaissance de la Sharia.

       
    • #2082799
      Le 17 novembre à 09:24 par H. K. Daghlian
      Tariq Ramadan obtient en appel sa remise en liberté sous conditions

      Amazigh
      Pour avoir tellement entendu les "amis" de l’islam actuels attaquer l’islam sur cette question de lapidation, j’ai fait ma petite recherche et voilà ce que j’en ai conclu :
      La lapidation est un traitement inhumain propre à une certaine communauté pré-islam, dont le livre saint même prône ce châtiment avec ses détails. Si l’islam à été contaminé par cette monstruosité, c’est essentiellement "grâce" aux hadiths et histoires sur les compagnons du prophète, dont on sort un bon paquet "authentique" chaque décennie à partir d’un chapeau de lapin, ça à commencé après la mort du prophète et ce n’est pas près de s’arrêter en si bon chemin. On doit cette prouesse au marranes à la sauce musulmane mais sans contrainte. Infiltrer pour détruire, ça doit certainement vous rappeler quelque chose non ?
      Ceci dit, il n’y en a absolument aucune mention dans le Coran, ce même Coran qui ordonne pourtant qu’on coupe la main des voleurs et qu’on fouette les fornicateurs d’un nombre précis de coups en public.
      Dans le cas d’une femme mariée et accusée d’adultère (en l’occurrence "lapidable" selon la jurisprudence actuelle), il est question de ramener des témoins - quatre précisément - avant de prononcer l’adultère, le cas échéant il faudra aux deux conjoints de jurer la véracité de leurs versions respectives et de s’en remettre au jugement de Dieu, sans plus. Même si l’adultère est avéré pour la femme, il est question pour elle de rester chez elle cloitrée jusqu’à ce que Dieu juge de son sort (sans interférence avec la sanction citée), il n’est jamais question de l’enterrer sous une pluie de caillasses.
      J’aimerais qu’un connaisseur éclaire ma version.

       
  • #2082256
    Le 16 novembre à 09:10 par Ça devient chaud
    Tariq Ramadan obtient en appel sa remise en liberté sous conditions

    Ceux qui se réjouisse de ce qui est arrivé à ce type, qu’ils ne viennent pas pleurer lorsque leur ’’République’’ va enfin officiellement montrer son vraie visage(Totalitaire) au grand jour et l’appliquer à tout le monde.
    Le mec s’est tapé 9 mois de taule pour des faits non prouvés et ce sans compter les innombrables mensonges de la par des dites ’’victimes’’, dans n’importe quel pays il n’aurait jamais fait 9 mois de taule en attente de procès pour de tels faits et surtout les charges auraient déjà été abandonnés depuis les contradictions incroyables de la part des plaignantes.
    Bienvenue en (((France))).

     

    Répondre à ce message

  • #2082259

    Si Ramadan était catholique il ne se plaindrait pas de son sort car il aurait le sens de l’expiation.

     

    Répondre à ce message

  • #2082293

    Je compatis.

     

    Répondre à ce message

  • #2082392

    Ces accusations ne changent guère l’opinion qu’on peut avoir sur ce triste sire.

     

    Répondre à ce message

  • #2082452

    On peut tourner autour du pot justice, mais un gugus qui affirme avec aplomb qu’il faudrait organiser un moratoire sur la lapidation des femmes n’est qu’un danger pour les dites femmes !

     

    Répondre à ce message

    • #2082559

      La justice ne doit juger que des faits, pas des paroles, sans quoi il n’y a aucune raison de s’insurger contre les procès intentés à AS.
      Le reste n’est qu’opinion personnelle.
      Les femmes savent ce qu’elles ont à faire comme ce qu’elles veulent, ce n’est pas à une justice dévoyée de se substituer à leur jugement..

       
Afficher les commentaires précédents