Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Quand l’UEJF dicte sa loi à la République

Première édition des "Assises de la lutte contre la haine sur Internet"

Ce 22 février 2015, le garde des Sceaux, Christiane Taubira, intervenait aux « Assises de la lutte contre la haine sur Internet », organisées par l’Union des étudiants juifs de France (UEJF) à l’École supérieure de commerce de Paris. Comme François Hollande au dîner annuel du CRIF, Christiane Taubira a promis aux organisations communautaires d’agir contre les auteurs d’actes « racistes et antisémites sur Internet » en mettant en place des procédures judiciaires expéditives comprenant l’ajout de « circonstances aggravantes ».

 

 

Le programme de l’événement et la liste des intervenants montre qu’ils s’agissait pour la quasi-totalité des associations victimaires juives et homosexuelles (SOS Racisme, SOS Homophobie, la LICRA, Respect Zone, l’Inter LGBT), sous le haut patronage de l’UEJF (c’est-à-dire la branche étudiante du CRIF), de matérialiser son lobbying auprès des mastodontes d’Internet et des représentants de l’Etat français.

Côté Internet, les responsables des relations institutionnelles de Facebook (Anton Maria Battesti) et de Microsoft (Marc Mosse) ont pu écouter l’expertise de Rudy Reichstadt (Conspiracy Watch, lié au site La Règle du jeu de Bernard-Henri Lévy) ou de Guillaume Brossard du site HoaxBuster, etc.

Côté gouvernement, le secrétaire d’État chargé du numérique, Axelle Lemaire, le délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, Gilles Clavreul, et le garde des Sceaux, Christiane Taubira, ont pu voir leur allégeance confortée par les arguments « scientifiques » d’universitaires et de « chercheurs » tels que Dominique Reynié (Sciences-Po), le politologue pro-immigration Patrick Weil (CNRS) ou le psychiatre Serge Tisseron.

Des journalistes « objectifs » comme Mohamed Sifaoui (membre du Cercle de l’oratoire, principal relais des néoconservateurs en France) ou Éric Halimi (Groupe Lagardère) étaient également de la partie, ainsi que Bruno Jeanbart, directeur d’Opinion Way, qui assurait le service après-vente d’un sondage commandé par l’UEJF sur « Les Français et les propos haineux sur Internet », destiné à prouver que les associations communautaires répondent aux attentes profondes du peuple français. Mais la faible affluence du public (entre 60 et 150 curieux) et la présence du directeur général de l’association des victimes de la Shoah, Philippe Allouche, et de l’ancien président du CRIF, Richard Prasquier, attestent du but réel de l’événement : consacrer un glissement sémantique qui a permis en un mois et demi (depuis les attentats de janvier) de passer de la lutte contre le « djihadisme sur Internet » à la traque du « négationnisme » et du « complotisme » (des « publications de haine »), fourriers d ’un « antisémitisme » débouchant forcément sur un passage à l’acte. Sacha Reingewirtz semble ravi de cette chutzpah

 

 

Au nom du peuple français, qu’elle représente, le garde des Sceaux, Christiane Taubira, lors du discours de clôture, a fait une promesse au jeune Sacha Reingewirtz :

« Nous sommes décidés à mener une lutte sans merci contre le racisme et l’antisémitisme sur Internet [...] Il y a en ce moment un processus de travail qui se fait dans le cadre de la préparation du projet de loi sur le numérique. »

La démonstration que Kouachi et Coulibaly sont des créatures du professeur Robert Faurisson étant impossible, ce passage de la « traque aux djihadistes » à la censure pure et simple d’Internet s’est opéré par le chantage émotionnel, la confusion et l’amalgame lors du discours de François Hollande au Mémorial de la Shoah à Paris le 27 janvier dernier :

« Pour combattre un ennemi, il faut d’abord le connaître et le nommer. L’antisémitisme a changé de visage. Il n’a pas perdu ses racines millénaires. Certains de ses ressorts n’ont pas changé depuis la nuit des temps : le complot, le soupçon, la falsification […] Mais aujourd’hui, il se nourrit aussi de la haine d’Israël. Il importe ici les conflits du Moyen Orient. Il établit de façon obscure la culpabilité des juifs dans le malheur des peuples. Il entretient les théories du complot qui se diffusent sans limite. Celles même qui ont conduit au pire. »

Et d’insister sur la nécessité de « prendre conscience que les thèses complotistes prennent leur diffusion par Internet et les réseaux sociaux. Or, nous devons nous souvenir que c’est d’abord par le verbe que s’est préparée l’extermination. »

Pour réaliser la censure d’Internet, le ministre de l’Intérieur a d’abord fait passer au début du mois de février un décret instaurant la censure de sites sur simple ordre administratif, puis s’est rendu le 20 février à San Francisco pour rencontrer les dirigeants des principales entreprises américaines (Google, Facebook, Microsoft, etc.). Bernard Cazeneuve avait alors souligné l’importance d’une « coopération efficace » et de « réponses rapides » pour éviter de « nouveaux actes terroristes ». Or, de l’aveu même de Christiane Taubira devant l’UEJF et de François Hollande au dîner du CRIF, nous savons désormais de source officielle que le gouvernement Valls n’a cure de « lutte contre le terrorisme », mais que son objectif est bien de faire taire les critiques non-violentes du sionisme international. Critiques reléguées à Internet du fait d’une censure systématique opérée par les médias institutionnels.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1130267
    le 27/02/2015 par Robespierre
    Quand l’UEJF dicte sa loi à la République

    Bien, François, tu as pu donner visage à ton ennemi : l’antisémitisme.

    Le problème demeure que depuis la campagne présidentielle, tu as visiblement changé d’ennemi. Encore quelques mois, et tu seras retourné à la fosse à purin d’où quelques cadavres providentiels, aussi vite oubliés qu’utilisés, t’ont un instant sorti. Ton gouvernement, et l’illuminé vibrionnant placé à sa tête, seront complètement usés avant un an, faisandés même. Tu n’auras donc pas le temps de lutter, tout gonflé de ton lâche courage, avec vaillance contre cet adversaire dont on sait qu’il accable les Français, qu’il est leur priorité.

    Ensuite, il faudra rendre des compte et payer, gros.


  • #1130268

    UEJF = union des juifs, étudiant la france
    en face il y a
    chrétiens et musulmans ultra naifs
    alors l’équation de tout cela donne
    les premiers devenus des nababes, maitres du monde
    les 2e et 3e esclaves, moutons, agneaux, charlies, gay pride, bière foot et contents de leur situation d’esclaves s’ils peuvent regrader le foot pour le hommes et faire du shopping et regarder quelques séries américaines niaises (desperate housewives) pour les femmes


  • #1130271

    Il suffit d’utiliser l’humour et le second degré...Israël est le pays de loin le plus démocratique qui a l’armée la plus morale du monde.
    L’antisémitisme est du complotisme inversé et ne saurait être toléré.


  • #1130275

    Les rois du lobbying c’est bien eux, 30 partenaires pour à peu près 60 pèlerins et 3 curieux à leur colloque communautaire pour parler de leur nombril.... ça se passe de commentaires...


  • #1130278
    le 27/02/2015 par quintilliano
    Quand l’UEJF dicte sa loi à la République

    Le casting des participants ressemble à une parodie tant c est grotesque. Surpris qu il n y ait pas eu Fourest.


  • #1130301
    le 27/02/2015 par le débat sans contradicteurs
    Quand l’UEJF dicte sa loi à la République

    mais oui c’est sur que les gazaouis complotent à "donf" !

    vraimment l’art et la maniére de prendre 65 millions de français pour des naifs , et de surcroit de les culpabiliser ,d’immiscer insidieusement ...le doute sur tellement d’évidences .
    la technique émotionnelle pour brouiller le factuel , l’intellect et l’analyse .


  • #1130303

    L’UEJF ne dicte pas sa loi à la République, IL EST la République, comme le CRIF , la LICRA etc toutes les organisations de la Communauté Sacrée .


  • #1130330

    Faut justifier les 42 milliards de subventions annuelles pour les associations.

     

    • #1130467
      le 27/02/2015 par inoxplombé
      Quand l’UEJF dicte sa loi à la République

      c’est vrai 42 milliards de subventions, après on est obligé d’écouter les enfoirés avec leur cacaphonie... 42 milliards d’euros ça fait 8.4 milliards de repas à 5 euros, soit la possibilité de nourrir midi et soir 11 millions de personnes par année. Sachant que la quasi majorité des assocs touchent une figue en subvention, il y en a qui n’ont pas besoin de travailler pour ramasser le pactole. Quand les Français auront repris les rênes du pays, on aura de grosses surprises.


    • #1130675
      le 28/02/2015 par Bisounours
      Quand l’UEJF dicte sa loi à la République

      @ inoxplombé

      42 mds c’est aussi si 1md = 50 000 emplois donc 2 100 000 d’emplois a 20 000€/an avant impot.
      Je rappelle ausi que ces 42mds sont empruntes


  • #1130337

    Étudiants, étudiants... Moi, je veux bien, mais ils étudient quand ? Je les vois pas beaucoup potasser. Y a jamais de partiels ? Jamais d’examens ? C’est un cursus 100% travaux pratiques ?

     

  • #1130352

    Les "sponsors" me font bien rire...

     

    • #1130402

      Il m’a semblé voir le lobby LGBT....


    • #1130733

      Idem mais je me suis surtout demandé combien ces officines communautaristes coutent au contribuable !
      En budget cumulé on doit être aux alentour de 30 millions d’euro rien qu’avec les chiffres public donc j’imagine que c’est bien plus si l’on devait tenir compte des fonds alloués par des mairies ou des conseils régionaux etc...


  • #1130373

    "L’antisémitisme a changé de visage. Il n’a pas perdu ses racines millénaires." Quand vont-ils enfin se demander pourquoi ces racines sont justement millénaires ? Il n’y a pas de fumée sans feu, chers pyromanes !!!

     

  • #1130378

    Il y a autant d’individus que d’associations : une trentaine. Quelle dérision !


  • #1130390

    vous trouvez pas que la plupart des logos de sponsor sont dans un certain style de bleu ?......on s’est compris


  • #1130397

    Le danger quand on sur-médiatise comme ça les persécutions anti-juives c’est que les sionistes extrémistes et les vrais antisémites peuvent en tirer parti en envahissant la toile de faux témoignages d’actes antisémites pour alimenter la paranoïa de cette communauté, créer une atmosphère anxiogène et la pousser au départ. Quand on voit la sensibilité à fleur de peau de certains de nos compatriotes juifs, il est certain que ce genre de fausses alertes provoquerait une nouvelle accélération des immigrations vers Israël.


  • #1130446

    Franchement, on ne voit pas pire arnaque en France que l’uejf.....
    Moi, la première fois que j’ai vu sacha Reinge-machin à la télé, un peu bêtement, je me suis trompé sur son vrai rôle (en gros, je me disait : il doit s’occuper de l’organisation des facs par rapport aux étudiants de confession juive, du genre le shabbat pendant les exams, les "vexations" éventuelles, etc...), et bien non ! ;
    en fait, le mec s’occupe de TOUT sauf de la vie estudiantine en France, des juifs ou de quoi que ce soit s’en approchant....(plutôt la géopolitique et la chasse au Soral....)
    Sous forme de boutade, on pourrait se demander si ce n’est le crif qui prend ses ordres auprès de l’uejf, et non l’inverse.....


  • #1130472

    Sacha Rein gewirtz ou rein gewitzt plutôt. Rein gewitzt veut dire " parfaitement malin "...


  • #1130700
    le 28/02/2015 par le gaulois
    Quand l’UEJF dicte sa loi à la République

    et le vandalisme des églises ?


  • #1130710
    le 28/02/2015 par Gerard John Schaefer
    Quand l’UEJF dicte sa loi à la République

    "profits substantiels, investissements, argent", c’est Sopo qui s’y colle !
    lol, le vieux racket...


  • #1130721

    Il suffit de voir les logos apposés sur l’affiche pour pouvoir comprendre cette mascarade...
    Entre le détestable fonctionnaire Reynié et la ministre de l’anti-France Taubira , la "république" est bien défendue...


  • #1130745

    selon Sacha Regenmachin
    Théories du complot = banalisation du racisme et de l’ antisémitisme.
    Franchement, entre dénoncer soit une manipulation , soit un manque de professionnalisme des médias soumis et dociles, je ne vois pas le rapport direct avec l’antisémitisme.

    Par contre, théories officielles = banalisation des musulmans en islamo-fascistes, çà, c’est beaucoup plus vrai. ( n’est ce pas messieurs Valls, Cuickerman et BHL )


  • #1130751
    le 28/02/2015 par intermédiaire et vrp
    Quand l’UEJF dicte sa loi à la République

    c’est pas sopo qui s’était fait "rembarrer" à propos des "dédommagement "sur les 400 ans d’esclavage (que ça ne se monayait pas ect..) ?

     

  • #1130761

    Quel beau duo , l’UEJF et Genest..... !


  • #1130786
    le 28/02/2015 par faux culs connexions !
    Quand l’UEJF dicte sa loi à la République

    activistes subventionnés ! = propagande au service du pouvoir sous le masque de "peuchére on est des victimes".


  • #1130827

    "La haine… ce mot inlassablement éructé pour éviter tout débat !"


  • #1130891

    D’apres I-Media de TVLibertes, la salle etait vide.

     

    • #1131480

      @Olivier..........vide ou pas les lois liberticides et dictatoriales sont quand même en voie de concrétisation et d’application, c’est çà qui est plus qu’inquiétant, nos petits ricanements sur leur impopularité réelle ne les empêchent nullement de finir de nous assujettir comme de vulgaires bestiaux !...comme tous les pouvoirs illégitimes et abusifs, ils n’ont cure des droits, de la raison et de la sérénité du Peuple...ils avancent, sûrs de leurs ( mé ) faits, trichant, s’arrangeant allègrement avec les lois et la Constitution qu’ils ont copieusement violées depuis longtemps...à nous, que restera-t-il pour sortir de cette humiliation névrotique, la fuite, la position foetale ?


  • #1130968

    ces messieurs sont subventionnés de a à z et sont la à diaboliser ceux qui se bougent sans subventions ...
    double boulot = récupérer un audimat "mediatique" et protéger les brutes ...
    qu’est ce qui a les gars ? on va vous sucrer vos subventions ?
    vous devez faire des "mammours" à la main qui vous nourrit ?


  • #1130988
    le 28/02/2015 par carte adhérents tartuffe .com
    Quand l’UEJF dicte sa loi à la République

    libéralisme ...mais pas libérale au niveau des idées !

    non à la libre circulation de l’information ... c’est pas "classe" ça messieurs les SUBVENTIONNÉS.
    c’est les soldes !
    tartufferie bas de gamme , tartufferie au rabais , tartufferie en liquidation totale !
    tartufferie 2éme démarque !


  • #1131004

    Jouer la carte de l’amalgame et de la division pour renforcer le pouvoir de ceux qui gouvernent est d’une médiocrité et d’une lâcheté. Quant aux gens qui parlent de messages de haine sur internet, ce proverbe me vient à l’esprit "Cree el ladrón que todos son de su condición". Pauvre France. Enfin, ce qu’il en reste.


  • #1131034

    On dirait un hybride... comprenne qui pourra ! pas étonnant car c’est un produit de notre société qui vit un moment de confusion totale, de permissivité, bref une grande crise à tous les niveaux.
    En revanche, dans cet état de confusion généralisée dans laquelle vit notre société, c’est étonnant que l’État se laisse à son tour manipuler, car on le croyait, et on le croit encore malgré tout, que l’État doit se placer au-dessus des intérêts particuliers parce que sa raison d’être, que dis-je, sa légitimité lui vient du peuple, son devoir premier est donc de veiller à la sauvegarde de l’intérêt général. Mais hélas, double hélais, cette mission suprême, me dira-t-on et avec raison, vu l’état de délitement du pouvoir de l’État (pas uniquement en France mais partout ailleurs et dans beaucoup d’autres pays) est de moins en moins assurée et évidente, elle tend même à disparaître... au profit de qui ??? chose grave, très grave !!!
    C’est vraiment dommage que l’État (il doit y avoir une faille, une faiblesse quelque part, où se trouve-t-elle ?) se laisse malmener par le premier venu, fut-il du “peuple élu” (qui a voté ? pas moi en tous cas)... un gugusse comme dirait l’autre (Sarko pour ne pas le nommer, parlant dernièrement des élus français, - ceux-ci sont de vrais élus du peuple français, passés par la case vote par des électeurs, et pas auto-proclamés élus - qui ont osé voyager pour aller en Syrie et rencontrer le président “boucher” dit-on, Bachar al Assad), donc qu’un gugusse dicte sa loi à l’État français n’est pas étonnant mais c’est plutôt révélateur d’une tentative (si le putsch n’est pas déjà réalisé) de prise de pouvoir par un lobby qui, nous dit-on, n’existe pas, mais que nous voyons partout (dans les merdias mainstream qui diffusent leurs paroles de haiiiiiiiiiiiiiiiiine tous les jours que Dieu crée...) lobby qui adore par dessus tout la pleurniche : ouèèè ! ouèèè ! ouèèè ! on dirait des pleureuses ou sinon des enfants chialeurs (qui à la longue deviennent agaçants) qui passent leur temps à chialer parce qu’on leur aurait refusé un cadeau qu’ils convoitaient et convoitent toujours, et ce, depuis longtemps pour ne pas dire depuis plusieurs millénaires déjà... écœurant non ?
    Et si “la lutte contre la haine sur Internet” n’était que l’arbre qui cache la forêt ? qu’en réalité, derrière se cache une peur viscérale, une peur du réel, de la Vérité simplement ? Vous avez dit usurpateurs ?! Allez, je vais me resservir une bonne quenelle...


  • #1131257

    de 1981 à 2001 les trucs du genre sos racisme uejf ect...traitaient globalement les blancs français de racistes .
    à l’époque , comment dire ...je voyais bien qu’ils en faisaient trop.
    mais bon , je ne connaissais pas les arguments des gens traités de racistes .

    les vrais débats ne furent jamais organisés pour mettre au grand jour les millions de français "racistes" .
    aujourd’hui c’est pareil mais contre les français de toutes origines qui demandent simplement à débattre , à dialoguer ...
    je ne peux pas cautionner ce climat d’arnaque intellectuelle , c’est simplement lamentable .

    depuis dix ans ils n’ont organisés aucuns débats , aucuns .
    alors qu’e&r , meta tv, le cercle des volontaires , info libre ect... en ont organisés surement des centaines .
    ou est la libertée d’expression ,et qui se cache et manipule ?

    comment cautionner des gens comme l’uejf qui sont incapable de d’argumenter face à des dizaines d’interlocuteurs capables d’expliquer précisement leurs positions sur tel et tel sujet ?
    le citoyen pas d’accord avec l’uejf est tout de suite un "extrémiste" ?
    qui comptent ils convaincre avec des menaces en france ?
    ou se croient ils ?


  • #1131594

    Que fait l’UEJF pour aider les survivants de l’holocauste en Israël...il est clair qu’il n’est pas question de leur offrir le repas du CRIF à Eur 900...subventionné par les impôts des contribuables, pire antisémites !!
    http://reseauinternational.net/50-0...


  • #1131977

    Le discours de François Hollande au mémorial de la Shoah mérite d’être relevé, pour son absurdité. N’importe quel historien sérieux étudiant l’histoire de n’importe quel peuple existant à l’heure actuelle sait qu’il y a des pages sombres et des éléments positifs à la charge et à la décharge de chaque peuple. Mais il établit une disposition d’exception concernant le peuple juif. Ce dernier n’aurait été au cours de l’histoire que victime de théories du complot, de soupçons, de falsification et la culpabilité des juifs dans le malheur des peuples serait établie de façon "obscure"
    En somme si l’on rapporte sur Internet les faits historiques les plus avérés, comme par exemple que l’organisateur du retour de Lénine en Russie par wagon plombé à travers l’Allemagne pour y faire la révolution, Parvus Helphand était juif, comme un grand nombre de criminels contre l’humanité bolcheviques on ne rapporte que des falsifications et des théories du complot. Si l’on dénonce le traitement barbare par le régime israélien des palestiniens dont des tueries massives d’enfants on importe en France le conflit du Proche-Orient (Mais les juifs français soutenant Israël ne le font pas !), si l’on évoque le fait qu’en 2010 un groupe de nervis de la Ligue de défense juive se sont organisés une petite ratonnade privée dont un vigile de supermarché arabe et père de famille Saïd Bourarach fut la victime, on ne fait que falsifier. François Hollande ne fait que confirmer qu’il souhaite placer le judaïsme organisé français au dessus de la loi républicaine par un droit d’exception. Et ne se rend même pas compte qu’en agissant ainsi il ne rend pas les juifs particulièrement sympathiques !


  • #1132288
    le 02/03/2015 par MagnaVeritas
    Quand l’UEJF dicte sa loi à la République

    En effet ces sinistres personnages dictent leur loi. La corruption de l’appareil judiciaire est extrêmement grave.
    Nous savons donc que la démocratie c’est la loi du lobby le plus fort.

    Le fait de publier sur internet devrait au contraire être une circonstance atténuante. Un espace public virtuel n’a jamais été considéré comme une extension de la réalité. C’est inédit ça. Si vous vous faites insulter sur le net, votre plainte n’a aucune chance d’aboutir. Mais pour eux ce sera l’exception.
    Il va falloir réclamer une circonstance aggravante pour les insultes, diffamations, menaces de mort, etc. et pour la pornographie pédocriminelle diffusées sur internet.


Afficher les commentaires suivants