Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Quand le général d’armée Benoît Puga enfumait les étudiants de l’ESSEC sur la Libye

La conférence date du 19 juin 2017, mais elle est édifiante sur la politique extérieure française et la soumission des armées au bloc atlanto-sioniste... « Puga » a été le chef d’état-major et conseiller militaire des présidents Sarkozy et Hollande, incarnant en cela la continuité de l’État derrière la politique. Il a pris position en faveur de l’intervention française en Libye, pour des intérêts qui ne sont pas ceux de la France, loin, très loin de là... Quant aux étudiants très corrects de l’ESSEC, même si la lucidité ne s’enseigne pas à l’école, petite ou grande, on notera leur scepticisme poli devant les réponses du baratineur. Moins bien-pensants qu’ils en ont l’air, les coquins !

 

 

C’est à la 18e minute qu’un des deux étudiants aborde l’opération « Harmattan », c’est-à-dire le projet français de neutralisation de Kadhafi et de destruction de la trop indépendante Libye, un projet soutenu par les forces anglo-américaines. Avec justesse, il glisse une question-quenelle au général... qui répond « c’est pas comme ça qu’il faut raisonner »... et il se lance dans une autojustification des plus glandilleuses (à 20’42) :

« Non, l’objectif de l’opération contrairement à ce qui a été écrit là aussi par des pseudo experts qui n’y connaissent rien, n’était pas d’éliminer Kadhafi, pas du tout »

La suite de son argumentation est digne des plus belles pages de la rubrique « BHL » – qui gère le département Politique extérieure – du Monde en nous refaisant le coup de l’intervention humanitaire des démocrates qui ont du cœur et qui ne peuvent rester insensibles devant la souffrance des innocents devant la barbarie islamo-nazie de Kadhafi (à 21’42) :

« Voilà, y a un drame humain, vous avez de l’hémoglobine sur les écrans, vous avez des femmes et des enfants qui meurent sous les bombes, qu’est-ce qu’on fait. Et c’est le souvenir de Srebrenica. Donc vous pouvez rester assis dans votre fauteuil en disant “c’est pas mon problème, c’est très loin”. Pour nous c’était pas si loin de ça parce que c’est le bassin méditerranéen... »

Du pur BHL dans le texte !

 

 

Mais ce qui est intéressant dans cette vidéo de bidonnage intégral – et là on en extrait les deux étudiants intervieweurs dont on souligne le scepticisme silencieux – c’est le commentaire, unique en son genre, qui apparaît et qui a été laissé sur YouTube. Le sujet, avec 2 418 vues au 13 octobre 2018 , n’a pas intéressé grand-monde, et un seul internaute – un certain « luc’s » – l’a commentée. Mais quel commentaire !

Une rafale de critiques qui s’abat sur le malheureux général ! Voici des extraits de la série de ses 11 interventions. On sent qu’il a bouilli à l’écoute des salades du militaire. On a laissé son écriture en l’état, fautes (vénielles) comprises.

- Qui est Clemenceau, la référence de puga benoit, général couvert d’honneurs par la république :

Clemenceau a pris la terrible responsabilité de prolonger la 1ere guerre mondiale d’un an, et l’on est effaré en songeant aux centaines de milliers de nouvelles victimes qu’il a ainsi sur la conscience. En effet, grâce à une paix séparée entre la France et l’Autriche qui lui avait été proposée, la guerre aurait pris fin immédiatement, l’Allemagne étant trop épuisée pour la poursuivre sans son principal allié.

Pourquoi Clemenceau a-t-il agi ainsi ? Parce qu’en « bon » franc-maçon athée et anticlérical, il voulait passionnément la chute des Habsbourg, qui représentaient tout ce qu’il haïssait le plus : le trône et l’autel réunis, étant donné le fervent catholicisme de cette famille impériale. Il a d’ailleurs eu entière satisfaction, puisque la Première Guerre mondiale aboutit à la chute de DEUX empires : non seulement l’Autriche catholique romaine, mais également la Russie orthodoxe ; rien que du bonheur pour lui et son engeance…

[...]

Les thuriféraires de Clemenceau comme puga benoit (menteurs consommés et de la même mouvance que lui) clament que ces paroles sont apocryphes, qu’il ne les a jamais prononcées, que ce sont ses ennemis qui les ont mises dans sa bouche afin de nuire à sa mémoire. Admettons que la chose soit possible. En attendant, c’est probablement ce qu’il pensait, car d’autres déclarations de lui – à coup sûr authentiques, celles-là – sont exactement du même esprit, les outrances évidentes en moins.

La Révolution DITE française fait toujours fantasmer les continuateurs contemporains de Clemenceau...

- "bildelberg, on ne prend pas de décision, on échange et rien ne sort à l’extérieur..." ben non, forcément, on y va invité en guise de récompense pour bons et loyaux services afin de se constituer un réseau au sein de l’oligarchie. C’est le propre des sociétés secrètes.

- Le général puga qui claironne sur les hommes qui pour la plupart mentent et se vantent, ce qu’il se serait toujours fait fort de percer à jour grâce à sa lucidité supérieure...

benoit puga évoque ses sauts en parachute à 4000 mètres au dessus de Calvi en Corse. Dans l’armée ces sauts à 4000 mètres sont réservés aux chuteurs ou aux moniteurs. Il n’a jamais été l’un d’eux. Il était un parachutiste militaire de base qui effectuait ses sauts en automatique à 400m et non pas 4000 mètres. Menteur ? Vous avez dit menteur ?

- Discours benoit puga sur la Lybie = discours bhl= discours au profit des intérêts d’un pays étranger intrinsèquement mal intentionné à l’égard de la France, la seule et unique France, celle née de la conversion de CLOVIS au christianisme à la fin du 5eme siècle après J.C. Pas celle détruite avec méthode et acharnement depuis 1789 par la république maçonnique.

- Résultat de l’intervention française en Lybie : accroissement de l’invasion migratoire en France. Bravo puga !

- "Macron le Bonaparte d’aujourd’hui qui fait confiance à des gens brillants"... Qu’est-ce qu’il ne faut pas raconter comme énormité pour se maintenir en place. Quel discours de laquais...

- Conséquences BREXIT= augmentation du salaire moyen des travailleurs anglais. C’est quoi le problème du BREXIT benoit puga invité du bildelberg ? Trop favorable au peuple ?

- En quoi benoit puga peut-il parler du chef de l’état comme garant de l’intégrité nationale pour éviter un remake de 1940 alors que les chefs de l’etat francais, y compris ceux qu’il a servi, livrent depuis des années la France à l’immigration massive, forme subtile d’invasion sans guerre et de destruction de la France...

- Commandement centralisé de l’ armée européenne construite brique par brique prônée par benoit puga = perte définitive et irrémédiable de la souveraineté de la France.

- Puisque les gens comme benoit puga expliquent sans rire derrière bhl que la mise en coupe réglée de la LYBIE, et le chaos qui y dure depuis, se justifie par le fait que KADHAFI a fait tirer sur son peuple (agité par les services secrets étrangers, quand même...), pourquoi la république française ne va t’elle pas bombarder Israël qui utilise des balles à éléphants pour décimer les enfants palestiniens et faire des générations d’handicapés ?



La responsabilité de la France sarkozyste en Libye, sur E&R :

 

S’inspirer des dirigeants non-alignés avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

61 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Comme on disait lorsque je faisais mon service militaire, "les grades c’est comme les étagères, plus c’est haut moins ça sert". Ces planqués n’ont pas de métier mais une carrière. La nomination au grade de général est politique et ce type (et ses con-frères) se foutent de notre pays du moment qu’ils montent dans l’échelle des grades et que le tiroir caisse se remplit. Que ce soit chez les pompiers, les militaires des trois armées ou les gendarmes, c’est rarement un général qui viendra sauver votre famille si elle est en danger.

     

    • Finalement, l’humain a son échelle individuelle possède ses propres biais !
      L’envie, la possession, le toujours plus, quitte à en oublier et écraser son prochain !
      Rien de nouveau sous le soleil, la communauté lumineuse brille par son pouvoir manipulateur, pervers, menteur, prêcheur de belles paroles et idées reprises à son compte, ... !
      Cette communauté génère confusion et chaos dans l’esprit du peuple au travers les médias mainstream, les youtubeurs, le net, bref partout où elle se trouve, elle pourri tout sur son passage.

      Tant que l’humain dans son individualité ne sortira pas de l’emprise de ses propres biais, la communauté lumineuse continuera de briller artificiellement pour nous dominer.
      Finalement, que ce soit en haut ou à tous les niveaux de l’étagère, les graines de la corruption et des actes égoïstes/narcissiques sont présentes.


    • Je vais vous donner une autre formule que celle de l’étagère , qui me fut donnée par un mécano , et qui conjugue l’image du képi, et du moteur à explosion : " plus il y a de segments sur le piston , et moins il y a de compression dans le cylindre "


    • Le général François Lecointre, le nouveau patron de l’armée française, cité par "le Canard Enchaîné", affirme qu’il faut donner à l’armée " l’esprit guerrier des All Black " : quand on est du pays de Turenne, de Villars, de Bonaparte, de Pétain et de Foch, donner les All Black en exemple à l’armée , c’est tout simplement pitoyable .


    • @Vivachavez

      Et encore vous êtes à peine proche de la vérité, dans la Police Nationale c’est encore pire, écraser pour mieux régner n’est même plus un sport c’est une normalité.

      Et en rapport avec votre pseudo, j’ai bien aimé le discours de Chavez qui expliquait qu’il n’y avait aucune raison qu’il y ait une différence de salaire, en tout cas conséquente, entre la base et ceux au-dessus à part certaines compétences particulières (Ingénieurs, médecins, etc...) et encore pour une différence modérée.

      Bref, plus ça va moins ça va, la corde ne cesse de se tendre, reste plus qu’à attendre qu’elle se casse, et tout est fait pour.


  • Générique de Star Wars en entrée, déjà çà pue...


  • Encore un qui ne doit sa carrière qu’à une certaine forme de collaboration.
    Dit autrement, cela signifie " aller à la gamelle ".
    Il faut y voir aussi une désertion et une soumission active.
    Moi je suis antisoumite.
    Un autre militaire qui n’était pas général mais colonel avait précédé Puga : c’est De Gaulle.....


  • et les 143 tonnes de lingots d’or volés à cette occasion, ? et 700.000 morts ?


  • Ne vous engagez jamais dans une armée commandée par des larbins d’Israël : ils vous feraient commettre des crimes contre l’humanité dont vous finiriez par avoir honte .


  • Article très intéressant. MERCI.

    Le seul crédit de reconnaissance pour PUGA, est d’avoir sauté à Kolweizi comme lieutenant, où il a pu risquer sa peau.

    Pour la suite, c’est un type qui visiblement a fait une carrière d’opportuniste, et dont au fil du temps le patriotisme a abandonné le personnage, un peu comme son homologue De Villiers, qui s’est recyclé chez "nos amis américains", lesquels sont tout sauf nos amis, étant eux-même sous contrôle israélien.

    A quelques très rares exceptions près, dont on ne citera pas les noms par discrétion pour eux, nos généraux, sont devenus des valets étoilés du pouvoir financier mondialiste. C’est pitoyable, et profondément décevant, pour les vieux patriotes.

    Que ces "guignols" n’attendent surtout que l’on aille verser notre sang, pour des intérêts qui nous concernent en aucune manière !!!


  • Camarades de E&R
    "benoit puga évoque ses sauts en parachute à 4000 mètres au dessus de Calvi en Corse. Dans l’armée ces sauts à 4000 mètres sont réservés aux chuteurs ou aux moniteurs. Il n’a jamais été l’un d’eux. Il était un parachutiste militaire de base qui effectuait ses sauts en automatique à 400m et non pas 4000 mètres. Menteur ? Vous avez dit menteur ?
    "
    Ceci est faux Si vous apprenez le saut en parachute c’est que vous faites partie des écoles d’officiers qui rejoignent diff corps ou soit,vous êtes cdo parachutiste (RCP), cdo marine (RPIMA) Légionnaire (REP) etc...un simple fantassin , artilleur etc..n’apprenne pas à sauter en parachute. Pour les sauts à 4Km vous en faites si vous passez des brevets. Vous pouvez passer un brevet chuteur opérationnel par exemple. Prendre cela comme un mensonge...je ne sais pas. D’autres militaires le voient...donc je ne pense qu’il mente la dessus. Ou simplement il a sauté sans brevet accompagné par 3 autres chuteurs minimum qui eux sont brevetés. Enfin voilà) je ne sais pas si c’est si convaincant que ça son commentaire..
    Ne varietur
    Lavrov.

     

    • Cher Lavrov,
      Afin de tenter de clore cette affaire de brevet, il suffit de visionner des photos de l’individu concerné, pour voir qu’il porte le brevet classique de parachutiste. Il est avis que s’il avait été chuteur, ou moniteur, il en porterait fièrement le brevet, surtout connaissant l’état d’esprit de "la maison", qui a certes dû changer.

      Par contre, il n’est pas exclu, qu’il ait pu être amené à effectuer des sauts en tandem avec un moniteur formé à cet effet. Mais là seul son carnet de sauts pourraient en attester.
      Cordialement.


    • Je connais Benoit PUGA. Il n’a jamais suivi ni le stage de chuteur ops, ni même celui de moniteur para. LUC’s a parfaitement raison, il sautait à 400 mètres et non 4000 mètres chez les paras. Il était sur ce plan un parachutiste de base. Ce qu’il dit aux étudiants de l’ESSEC est juste de la vantardise de "gonfleur d’hélice".


    • Cher Lavrov, revoyez votre argumentaire il est risible ... sinon ridicule pour qui a déjà franchi, au moins une fois, une portière.


    • @Xenophon
      Parfois les carnets de sauts ne sont pas mis à jour pour des raisons de confidentialité .
      Certains chuteurs opérationnels ne portent pas leurs insignes. Comme les "Path finder" etc...
      Certaines compagnies sont tellement briefé au niveau discrétion qu’ile ne portent pas d’insignes reconnaissables. Par exemple les RCP "Hubert etc..." il y a des chuteurs opérationnels quin’ont pas de badges spécifiques pour les vêtements de cérémonies etc...
      Enfin je ne crois que ce soit un argument pur dire que le Général raconte des bêtises.
      Son intervention sur la Lybie suffit à le discréditer
      Ne varietur
      Lavrov.


  • Benghazi ... à la belle époque kadhafienne ...
    Contrairement à ce qu’ils disent ... il n’y avait eu aucun bain de sang dans le coin.
    Tous les mensonges partent et s’argumentent à partir de là.
    Les pro Bhl/Sarko sachant que la majorité des gens ne connaissaient pas la situation sur place, se permettent de dire n’importe quoi, qui justifie leurs crimes.
    A l’époque, il y avait même des libyens, qui envoyaient des films à nos médias (avec preuves de l’heure et date de la situation) où, une fille montrait le marché de Benghazi tranquille ce jour là ... ainsi que d’autres preuves de ce genre. Aucun média n’a pu , ou n’a osé, mettre en doute les déclarations de Bhl/Sarko.


  • Oui, je l’avais déjà écouté et c’est affligeant dois-je dire. Affligeant.


  • Chose étrange : Benoît Puga a un frère, Denis, membre de la FSSPX et curé à Saint-Nicolas-du-Chardonnet depuis 2017...

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste...

     

  • Je trouve que ce type d’analyse d’E.R. est essentielle et efficace. Il faut mettre en pleine lumière les mensonges, les compromissions, les manipulations, les menteurs, leurs contradictions, tout ce qui passe généralement inaperçu pour tout un chacun. Il faut montrer les faits, les souligner, les expliquer dans une époque où la manipulation médiatique règne (encore) en Maîtresse.


  • C’est pas avec des généraux bidons comme celui-ci que la France sera sauvée, hélas !


  • Un franc-maçon au service d’autres intérêts que les nôtres. Un de plus dans les hautes sphères de l’Etat et dans les rangs de la grande muette. Combien d’autres comme lui ?

    Il faut quand même envisager la somme de renoncements, de trahisons, de compromis et d’abandons consentis par ces officiers supérieurs carriéristes pour que la France soit devenue en 10 ans une puissance supplétive de l’axe américano-sioniste. Ils ont aussi leur part dans l’effondrement et la relégation de la France au rang de puissance moyenne.

    Perso, un général d’armée qui me parle de défense européenne, je l’envoie direct au poteau pour haute trahison.

     

    • Boris Vian avait dans une de ses pièces de théâtre (le goûter des généraux) trouvé l’expression adéquate pour ce genre de grosses légumes :
      « Dites moi quel est le pluriel de un général/- Je ne sais pas moi...des généraux ? /- Dégénérés. Un général, dégénérés. C’est comme pour les maréchaux : un maréchal, des maraîchers »


  • Bravo à Luc’s.
    Merci pour ces mots justes et forts.
    Et qu’importe les quelques fautes d’orthographes, quand le fond est là.
    (il est plus facile d’amender son orthographe que de retrouver la flamme de l’authenticité... si j’en crois l’exemple de notre oligarchie politicarde et perfide )


  • Rectificateur a écrit : "Chose étrange : Benoît Puga a un frère, Denis, membre de la FSSPX et curé à Saint-Nicolas-du-Chardonnet depuis 2017..."

    Il faut savoir que Benoît Puga va régulièrement à la messe à Saint-Nicolas-du-Chardonnet. J’espère qu’avant de communier il confesse ses péchés monstrueux.

     

    • Charmant mais un peu naïf, non ?


    • Son père fut l’un des rares chefs de corps à participer au putsh d’Alger ....Lui, n’a pas à assumer les imbécilités et les turpitudes des politiques.Un militaire obéit, c’est un outil au service de son pays . Il aurait mieux fait de conseiller l’abstention, et de ne pas suivre les ordres des américano sionistes .Pour le reste , il s’égare dans les conversations de " bar du mess" . Il ne m’a jamais convaincu, à l’instar des gamins de l’ESSEC , je l’ai connu à l’époque de la "promotion Mal. de Turenne", il a doublé de volume depuis, le chat maigre, on mange bien sous les ors des palais républicains !


    • .C’est un FM comme la moitié des hauts gradés.

      A ce niveau, pas de carrière sans les loges. Le fait qu’il ait été reconduit dans ses fonctions du quinquennat Sarkozy au quinquennat Hollande, montre bien que ces officines qui incarnent le pouvoir occulte et l’Etat profond dans notre pays, se jouent des rivalités politiques et des alternances électorales. A leur manière, elles incarnent la permanence d’un Etat vassal inféodé aux intérêts étrangers.

      Comme de nombreux FM qui affichent leur pratique confessionnelle, il doit éprouver un plaisir pervers fait de duplicité, mensonge et manipulation lorsqu’il se rend à l’autel pour communier. Certains évêques et cardinaux sont eux mêmes affiliés à des loges et la curie romaine est un repère de cette engeance du diable. Comment s’étonner dès lors de paradoxes qui ne sont qu’apparents. Car il y a dans tout ça une grande cohérence. Les serviteurs du maître de ce monde tiennent les instances qui gouvernent le monde.


    • @VORONNE, le plus grand "talent" de puga a toujours été sa capacité de soumission à l’autorité, un "talent" qu’il a habilement exploité tout au long de sa carrière et qui lui a permis de rejoindre plusieurs réseaux de soutien très différents, et même apparemment hostiles entre eux, mais toujours orientés dans le sens de ses intérêts personnels.
      puga n’a jamais été un véritable "chat maigre", un parachutiste taillé pour le "job" comme Bruno DARY ou Bertrand BOURGOIN par exemple, lieutenants comme lui à Kolweizi. En effet, trop mal classé à sa sortie d’école d’application, il n’a pas pu choisir un régiment d’élite comme il en rêvait... Il a dû se contenter d’être "choisi", selon la formule ironique réservée aux jeunes officiers sans relief, par un modeste régiment de "culs de plombs" formés d’appelés à Reims. C’est donc là qu’il a en vérité démarré sans gloire sa carrière pendant près de 2 ans. Mais, jouant habilement de l’aura de son père putschiste dans une partie de l’armée et activant son réseau tradi-cathos-naïfs, il a réussi en 78 à se faire muter au prestigieux 2eme REP. Là, puga a bénéficié de la chance insolente des innocents en étant souvent présent au bon endroit et au bon moment pour pouvoir bénéficier des missions les plus valorisantes. C’est ainsi que quelques petites semaines après son arrivée à Calvi, il s’est retrouvé à participer comme chef de section à la libération des otages de Kolweizi, la mission dont tout militaire rêve pour pouvoir se faire mousser et "rouler des mécaniques", selon le commentaire de Bigeard alors député à l’assemblée.

      Moi aussi j’ai croisé à plusieurs reprises puga. Moi non plus il ne m’a jamais convaincu. Pour dépeindre le personnage, je me souviens de la morgue qu’il affichait à l’égard des autres militaires quand, en dehors de son régiment et alors qu’il commandait en 1983 la 1ere compagnie du REP, ce capitaine gonflé de lui-même paradait déjà du matin au soir et se permettait de garder aux mains ses gants "beurre frais" (gants de cavalier pédant qui n’ont rien de gants de commandos) et son béret vert sur la tête au bar du mess, contre toute règle de politesse et de bienséance, et avec une absence d’humilité théâtrale. Cette morgue qu’il affichait encore à Coët quand il commandait un bataillon de cyrards assis sur son cheval avec une coupe de champagne à la main, ou en Etat-major à Paris, très fier de sa valeur militaire à plusieurs clous, comme s’il les avaient obtenus à Verdun ou à Dien Bien Phu...




    • Il faut savoir que Benoît Puga va régulièrement à la messe à Saint-Nicolas-du-Chardonnet. J’espère qu’avant de communier il confesse ses péchés monstrueux.



      En cela, il n’est pas très différent des versaillais "Manif pour tous" qui en font des tonnes sur leur pratique du catholicisme tradi, mais se comportent en bon petits droitards dans leur vie professionnelle. Prépa HEC, école de commerce à 15 briques l’année, et "fus’-acq’" dans la haute banque.

      Et entre abonnement à Valeurs Actuelles et séjours voile dans le Morbihan ou à l’île de Ré, ça a voté Fillon bien sûr. Parce que "tu comprends, Marine, c’est pour les femmes de ménage et les consanguins du Nord..."


  • Purée, il faut s’armer de courage pour écouter ces deux perdreaux. Ce me fut impossible. Ca bave d’aplaventrisme.
    Par contre, une info de première main : un légionnaire en opération en Côte d’Ivoire m’a raconté qu’un matin, au bivouac, ils ont été réveillés par des tirs. Les St Cyriens ont sauté dans leur jeep avec chauffeur et se sont barrés. Ils ont laissé les légionnaires faire face. Ca tirait de partout. Il faut savoir qu’à la Légion, quand vous arrivez simple plouc, impossible d’arriver dans les hautes sphères. Le plus haut grade que vous pouvez obtenir est capo je crois. Par contre, pour un St Cyrien, faire quelques années à la Légion le fait sauter de plusieurs années dans les grades. Quand vous voyez ce qui est arrivé à ce légionnaire qui a défendu son épouse et sa gamine, alors qu’attaquées au couteau par un clandestin, et que ce crétin plus haut n’arrive plus à lever son cul de sa chaise, vu le poids des médailles... on se dit qu’il y a un sacré ménage à faire. Je les vomis. Soral, quand est-ce que tu te présentes aux élections ?

     

    • Vous écrivez un ramassis d’inexactitudes , et de lieux communs , il ne faut pas répéter tout ce que l’on entend , surtout lorsque ce sont des confidences avinées ! Un officier ne saute pas de grades à la Légion, n’y progresse pas plus vite qu’ailleurs , au contraire il peut meme s’y planter ...Quant au légionnaire, s’il en a les capacités, et la volonté, il passe les examens et progresse comme dans l’armée régulière .Etudiant , Engagé en 1968 , j’ai quitté le service après 35 ans de services comme lieutenant colonel .


  • Tout cela n’est pas étonnant de la part de Benoit Puga ; et le fait qu’il ait un frère prêtre dans la Fraternité St-Pie X ne l’est pas non plus. A la base, le fait d’avoir un frère prêtre – qui plus est dans la Fraternité St-Pie X – n’engage à rien ; dans une fratrie, on se suit, on ne se ressemble pas forcément. Si ce n’est que chez les Puga, on se ressemble, et même beaucoup.
    Denis Puga, ordonné prêtre par Mgr Lefebvre en 1986, a été professeur au séminaire d’Ecône et la main droite, l’éminence grise du directeur du séminaire, ou plutôt des 3 directeurs de séminaire qui se sont succédés entre 1986 et 2012. Depuis, il est vicaire à St-Nicolas du Chardonnet, où il est l’éminence grise des 3 curés qui se sont succédés depuis 2012 à aujourd’hui.
    Je ne vous refais pas le topo sur Benoit Puga qui arrive à être le conseiller spécial du président de la république en ayant la totale confiance de Sarkozy et Hollande, sans oublier qu’il porte Macron aux Olympes (une fois qu’on a goûté au pouvoir politique – celui qui permet de trôner sans subir les conséquences – on a envie d’y revenir). A St-Nicolas du Chardonnet, c’est un modèle, l’homme qui a réussi dans la vie civile, tout en étant catholique traditionnaliste… Parce que, quand on est catho tradi et qu’on va à la messe tradi, le dimanche, on est forcément quelqu’un de bien… Comprenne qui pourra.

     

  • Contradiction. Je n’arrive pas à comprendre comment on peut être à la fois catholique traditionnaliste et servir un gouvernement qui a comme objectif le génocide du peuple français. Disposant pas de toutes les informations et ne pouvant sonder son âme, je ne peux pas le juger. (d’ailleurs, "tu ne jugera pas").
    Il devrait y réfléchir (tout comme nous tous), car Celui devant lequel nous devrons nous justifier à la particularité de ne pas être enfumable.


  • Je note vers 18.00 min que le général en chef n’est pas foutu d’ouvrir une bouteille d’eau tout seul ?
    Je me demande bien comment il a put obtenir ses médailles ?
    Bon no comment, je sors !

     

  • À ghaza il y de l’hémoglobien sur les écrans, il y a aussi des femmes et des enfants massacrés et ça continue depuis 1948 sans arrêt et on a pas des interventions étrangères pour arrêter ces massacres d’hémoglobine... au yemen, au bahrein, en afganistan, à myanmar, etc... vous avez pas bougé monsieur l’entubeur pour stopper le sang innocent qui coule....


  • Puga n’est qu’un mythomane qui n’a jamais eu d’autre projet que lui-même. Remarquablement doué pour mettre en valeur les anecdotes somme toute très quelconques de son parcours, il ne doit son parcours et sa carrière, comme nombre de ses pairs, qu’à une souplesse d’échine exceptionnelle et une propension à ramper servilement sous couvert de "service de l’état et de devoir de réserve".
    C’est d’ailleurs la raison principale pour laquelle il fut choisi pour tenir les fonctions qui furent les siennes.
    En cela, il est le digne précurseur de l’actuel CEMA, dont la "légende" s’appuie sur la fameuse "reprise" du pont de Verbanja. Action dont la réussite tactique et la conduite mériterait, un jour, d’être plus objectivement analysée quitte à ternir un peu l’image du faux héros !

     

  • Il aurait été intéressant de mettre en ligne avec ce reportage la vidéo de la présentation du livre de Patrick Mbeko et de son analyse des raisons de la chute de Kadhafi, j’invite ceux qui n’ont pas écouté le bonhomme d’aller le faire, c’est plus qu’intéressant.


  • Malheureusement c’est presque toujours après les destruction de ces pays , Après les massacres , une fois que les terroristes installés aux commandes (mais toujours sous contrôle des occidentaux ) terrorisent , que les multinationales se sont bien partagées le gâteau , sécurisé par les armées des états agresseurs et leurs supplétifs (traître locaux ou bien mercenaires privés ) donc toujours lorsque le mal est fait et qu’il est impossible de revenir en arrière que des bribes de "vérité " se font jour ? Qu’ un Sarkozy a volé des millions d’euros à Kadhafi , qu’un hollande c’est fait offrir deux pneus neufs pour son scooter , qu’un Macron a gagné un week-end avec jakusi et massages aux Caraïbes ..... ! Ce type est général face à quelques chameliers sans défense quel grade aurait-il face a une armée digne de ce nom ? Combien de dizaines de milliers de morts derrière les discours de ces menteurs patentés ??


  • Pour rappel et indépendamment de cette vidéo, l’ESSEC fait partie des établissements du supérieur créés par les catholiques.


  • La présentation ! Cette pipe intersidérale ! J’ai arrêté la vidéo nette. Désolé je ne peux pas aller plus loin.


  • Bonsoir à tous,c’est la première fois que je prend la parole dans ce forum(que j’aime beaucoup du reste) et ce n’est pas pour aller dans le sens de la plupart des commentaires aussi pertinents soient-ils !que je vais ramener mon grain de sel(s’il est lu)Je ne sais pas exactement qui est et ce qu’a fait ce général notamment dans les sphères politiques(je n’ai pas la télé !)Je vous donne juste une photo :
    Entre 1996 et 1998,j’étais simple légionnaire à Calvi sous les ordres de ce Monsieur.A Brazzaville ou en Centrafrique,en 1997,je l’ai vu nous commander,c’est un vrai chef,le seul à ne pas porter de casque et jamais sous blindage(en p4,béret sur la tête,partout dans la ville et omniprésent 24 sur 24 à la radio),il n’étais alors que colonel.Je ne crois pas mentir en vous disant que la plupart de ses légionnaires,de ses caporaux-chefs,de ses sous-officiers ne tarissent pas d’éloge en sa faveur.
    Ce n’est pas "l’amour du chef,l’obéissance" qui guide ce petit laïus,c’est un cri du coeur,j’ai rarement aimé mes chefs...
    N’ayant servi que neuf années dans cette institution,je ne suis pas représentatif,cependant je voudrais simplement dire que cet homme,dans son commandement a été un vrai représentant de sa race,celle du colonel Jean-Pierre.
    Vivent Dieu,la France et le Roi...et soleil !

     

    • @MINELLA Votre témoignage énamouré et visiblement motivé par vos liens tradi-cathos avec lui est surprenant. Chacun sait que Puga, qui est connu largement dans l’armée, était surtout craint car très influent. Quant à son égo boursouflé, pour ceux qui ne l’ont jamais croisé, il suffit de regarder la vidéo...


    • @MINELLA Vous qui avez servi sous les ordres de ce type, vous avez oublié d’apprendre à votre "grand chef guerrier" d’ouvrir une bouteille d’eau... pas sérieux !


    • @MINELLA les interventions dont vous parlez à BRAZZA ou en RDC étaient de faible intensité. Faire passer puga pour un héros à ces occasons est juste grotesque. Relisez VERDUN, MONTE CASSINO , CAO BANG ou DIEN BIEN PHU...


    • @MINELLA votre intervention un peu "to much" au secours de monsieur puga laisse dubitatif...
      Permettez que j’y apporte quelques remarques :

      1) Vous lisez ce forum dont vous appréciez la ligne, vous signez Vivent Dieu, la France et le Roi, mais vous prétendez ne pas savoir ce que Benoît PUGA a fait dans les sphères politiques, évidemment pour éviter de le critiquer. Et bien écoutez sa vidéo à l’ESSEC, lisez le commentaire pertinent de cet article et vous comprendrez que votre "chéri" défend exactement les idées contraires aux vôtres. Or on est là sur de l’essentiel, la défense de la France, pas sur une histoire de poseur qui fait le beau avec son joli béret quand ses hommes sont en casque lourd au cours d’une intervention sans véritable danger.

      2) Sur cette histoire de couvre-chef, je vous rappelle que le premier devoir d’un officier est de montrer l’exemple, pas de faire le malin. En dépeignant Benoit Puga ainsi, vous ne faites que le desservir encore un peu plus et confirmer d’autres témoignages de soldats qui l’ont également côtoyé et qui le décrivent comme un frimeur caricatural (comme dans la vidéo de l’ESSEC) et imbus de sa personne.

      3) Pour un simple légionnaire, vous semblez posséder un excellent niveau général. Bravo. Essayez quand même de vous en servir, vous le catholique traditionaliste, pour acquérir la lucidité politique qui vous manque et qui vous amène à défendre, comme c’est trop souvent le cas dans votre milieu, l’oeuvre du malin plutôt que celle de Dieu.


  • Le général Puga n’a jamais caché sa foi catholique tradi. Ses 11 enfants sont élevés dans la pure Tradition de nos pères ; il a même une fille religieuse dominicaine.
    Mais pour servir sous la République sataniste, il ne pouvait pas non plus trop montrer qu’il aime le Maréchal Pétain, Joseph Darnand, la monarchie française catholique, qu’il est contre l’avortement, la contraception et le féminisme.
    En cas de pépin, il était/est en position de reprendre les rênes du pays. Il a le niveau, lui ! Ne jugeons pas imprudemment. Dieu seul.

     

  • « c’est pas comme ça qu’il faut raisonner » ...

    C’est marrant , c’est ce que je m’efforce de répéter ...

    Contactez moi , et je vous dirait comment il faut raisonner ...


  • Bonsoir à tous,
    Evidemment,j’aurais du la fermer hier soir,toutes ces discussions ne sont pas de mon niveau et me demandent des efforts surhumains.Pour une dernière,je vais essayer de répondre à chacun et après,j’arrête.
    En prélude,je voudrais faire une petite éloge d’ER,de sa revue de presse et des commentaires attenants qui sont tout aussi intéressants que le sujet voire plus.(Ca change de yahoo ou msn...)
    Ensuite,je vais essayer de répondre aux réactions qu’ont suscité mon épanchement de la veille au cas par cas.Commençons :
    Alexandre:je n’ai jamais serré la main de cet homme mais peut-être avez vous raison quand vous parlez de "témoignage énamouré",je suis un grand sentimental et ce n’est pas une vertu.Quant à nos liens catho-tradi...ce n’est pas ce qui m’a poussé à réagir, certes maladroitement, hier.J’ai signé ’vivent Dieu,la France et le Roy" pour que tous sachent quelle est ma chapelle sachant pertinemment que c’était une circonstance aggravante dans ce "testimonium".Comme je le disais auparavant,c’est un cri du coeur,du ressenti,du sentiment,de l’impression.Il n’y a rien de raisonnable là-dedans sans doute.S’il était craint...des querelles d’officiers sans doute mais cela ne regarde pas la troupe.
    Pour vous répondre,ne voyez pas mon message d’hier comme celui d’un catho-tradi mais simplement comme celui d’un soldat prêt à tout pour son chef car il en avait et en a les talents.Je vous salue.
    Vista:no comment mais je vous salue.
    Emeraud:le "grotesque" était à mon gout mal venu.Vous parlez d’intervention de faible intensité,soit.En effet,c’était pas Verdun ni Cao Bang.Cependant,c’était la guerre,pas forcement la nôtre mais la guerre.Nous n’avons eu qu’un mort,le caporal Gilles(Gobin)(priez pour le repos de son âme) et quelques blessés graves.Sur deux compagnies(la CEA et la première),ce n’est pas grand chose,certes.En face...Il n’y a pas de petite guerre,c’est toujours très triste de ramasser le cervelet de son camarade sur son gilet par balles.A l’époque,personne ne nous avait dit qu’on bossait pour Elf-congo...S’il n’y a eu qu’un mort et quelques blessés,c’est grâce à Puga,infatigable,omniprésent,un chef.Je vous salue.
    René:La,c’est du sérieux,vous m’avez fait une dissertation !je vous en remercie,je ne méritais autant d’égard."Poseur",le mot préféré de Sanders(chez Nimier)...vous vous trompez.Vous avez peut-être raison quand vous dites que je nie la réalité politique mais mon expression n’était justement pas politique,elle était avant tout humaine


  • René:pas fini tout à l’heure.L’histoire du casque ?le panache,vous connaissez ?Relisez Cyrano et vous comprendrez et ferez fi de vos histoires sordides de réglements et d’exemples....Merci pour l’excellent niveau général...que vous me prétez.Savez vous que dans ma section,il y avait un pneumologue,un pilote de MI 24,un ancien officier de notre armée,d’anciens sous-officiers de la même, des anciens de l’Afghanistan côté URSS,un caporal espagnol qui lisait "crimes et châtiments" et j’en passe....le niveau général dans la légion est bien supérieur à celui de l’armée française !je suis un inculte aux regards de mes frères d’arme !Le légionnaire est loin de n’être qu’une brute...Je vous salue.
    En conclusion,tout prévenu a le droit à un défenseur,même un communiste...Les loges ne sont pas le seul fait de la carrière de cet homme(si loge,il y a),il a du talent et c’est un chef dont les subordonnés peuvent être fiers et j’en suis.
    Union de prière avec vous tous et j’arrête les commentaires(trop fatiguant,pas mon boulot).
    Ps:Merci à Deusinadj pour son mot.
    Bonne nuit à tous et à Dieu.

     

    • @MINELLA

      Nul doute que vous avez été un bon légionnaire, appliquant à la lettre les préceptes qu’on vous a inculqué à Castelnaudary puis à Calvi et qui, visiblement, conviennent parfaitement à votre personnalité, sans doute docile à toute forme d’autorité : "A la Légion, l’amour du chef, l’obéissance sont de plus pure tradition". Nous possédons tous une personnalité formée dès l’âge de 5 à 7 ans et nous n’y pouvons rien.Je ne vous jette pas la pierre.

      Car c’est quand même très spécial, 20 ans après, de venir au secours de son ancien chef, alors que celui-ci ne daignait même pas serrer la main de ses hommes comme vous le révélez dans votre témoignage...

      Plusieurs d’entre nous ayant croisé Puga ont témoigné ici, tous dans le même sens. Nous savons qu’il est un homme habile à tromper son monde, mais que sa réalité, n’est pas celle que vous décrivez.

      De plus, pas de trace de catholicisme dans les actes politiques de Puga, et encore moins de catholicisme social chez cet associé du bildelberg, sans parler de sa collaboration permanente avec les pires ennemis de la France en tant que fille ainée de l’Église. Puga a passé sa vie à défendre avec la plus extrême application les intérêts des néo-libéraux cosmopolites afin d’assouvir ses ambitions personnelles. Les faits sont là, tout le reste n’est qu’enfumage.

      Merci pour votre engagement au service de la France, puissions-nous nous retrouver sur ce terrain mais de grâce, cessez de porter au pinacle des hommes qui n’ont jamais servi en réalité qu’eux-même et leur légende de pacotille.


    • En 1961, votre Benoit PUGA, n’aurait pas été Hélie Denoix de Saint-MARC, mais Pierre DARMUZAI.

      Même si Saint-MARC a mal évolué par la suite, finissant même par accepter de se faire décorer du cordon de grand soumis au régime par Nicolas SARKOZY-BYSMUTH.


Commentaires suivants