Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Quel pied !" : un ex-candidat LFI se réjouit de la mort du gendarme Beltrame

Et termine en garde à vue pour apologie du terrorisme

Stéphane Poussier, ancien candidat de La France insoumise aux législatives dans le Calvados, a été placé en vue pour apologie d’actes terroristes, a-t-on appris dimanche auprès de la police et du parquet de Lisieux (Calvados).

 

De source policière, l’ancien candidat a été interpellé à son domicile de Dives-sur-Mer (Calvados) pour avoir publié samedi deux tweets faisant l’apologie du terrorisme et se félicitant du décès du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame.

« Stéphane Poussier est en garde à vue depuis ce matin 11H30 pour apologie d’actes terroristes après des propos publiés hier sur son compte Twitter », a confirmé à l’AFP le procureur de la République de Lisieux, David Pamart.

Candidat malheureux de La France insoumise dans la 4ème circonscription du Calvados, il avait déclaré sur Twitter « À chaque fois qu’un gendarme se fait buter (...) je pense à mon ami Rémi Fraisse », le jeune militant écologiste tué en 2014 à Sivens par une grenade tirée par un gendarme.

« Là c’est un colonel, quel pied ! Accessoirement, encore un électeur de Macron en moins », avait-il ajouté. Ses remarques ont provoqué de vives réactions dans la twittosphère et son compte a été désactivé.

Les tweets ont été condamnés par son mouvement, la FranceiInsoumise et par son leader Jean-Luc Mélenchon.

Le député LREM Christophe Blanchet, élu dans la circonscription du Calvados, a réagi sur Twitter : « Je suis totalement indigné devant de tels propos ».

Voir aussi, sur E&R :

Sur le « terrorisme », lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

58 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Rien ne prouve qu’il parlait du gendarme
    Pourquoi tout le monde pense que le terroriste ne votait pas pour Macron ?

     

    • #1929553

      Tant mieux ! Il est temps que Méluche se débarrasse de ces tarés de gauchistes (un peu comme MLP aurait dû s’éloigner de ces abrutis de racialistes) s’il compte devenir le leader du plus grand nombre de français au lieu d’être celui d’une secte trotskar (pléonasme).


  • Je ne comprends pas. On a le droit de tout dire ou pas ??

    Charlie ou pas Charlie ????

    Dans les limites fixées par le cri, la licra et la maison mère bien sûr...


  • Un policier arrête un homme et lui demande :
    - A quoi penses tu ?
    - Eh ben, à la même chose que vous ? répond l’homme
    - Alors, je t’arrêtes ? conclu le policier
    (Coluche).

    Personnellement, je m’incline devant le sacrifice de ce gendarme à qui je porte le plus profond respect et que son âme repose en paix, que Dieu m’entende.

    Cela dit, la liberté d’expression c’est aussi parfois d’être con et le faire savoir, le fait d’arrêter ce profanateur, cela a permis de le médiatiser à la puissance mille et renforcer l’idée chez beaucoup d’entre nous qu’on vit de plus en plus dans un Etat totalitaire


  • y a pas de quoi mettre en garde a vue pour ca, chacun peut penser ce qu’il veut merde, liberte d’expression dans les deux sens

     

  • D’un autre côté, c’est du niveau de Charlie hebdo....

    C’est de l’humour crypto-talmudique : donc, totalement inculte, 100% tribal.

    Comme les gars de Charlie....comment dire... c’est un type "qui ose tout".

    La blagounette de potache (je ne dis pas à "deux balles") , en janvier 2015, ca a fait des dégâts.

    J’ai eu une idée, dans l’esprit "mur des cons" :

    c’était d’ouvrir un stand de tir à la Foire du Trône pour rééduquer les terroristes, en mettant comme cibles les mécréants qu’ils détestent le plus.

    Facile : on a presque la même liste !

    Une poupée en plastique gonflable Marilyn Monroe pour celui qui explose un ballon Hertzl.

    On devrait réfléchir à cela. (...)

    Bien sûr, depuis les remparts de Tunis, et même un peu avant, on s’est toujours détesté.
    Mais on s’est toujours respecté.
    Or, voyez-vous, nous avons des ennemis en commun : comme c’est bizarre.

    On devrait réfléchir à cela.(...)


  • Stéphane Poussier c’est un vrai "Charlie", toujours prêt à se réjouir de la mort d’un "desouche" . Il ne doit pas être le seul du côté de la FI .


  • Un gauchiste poussiéreux à l’ombre et carbonisé partout, quel pied !

     

    • Tout à fait.

      Quoique je le préfèrerais "livré à la foule", comme en Iran, histoire de lui en mettre quelques unes :
      Gauche, droite, chassé à l’aine comme le Patron vs Consancervo, puis droite, feinte, gauche, avec les bons appuis, etc.

      Peut être que ça lui remettrait la tête à l’endroit, qui sait... ^^


  • Je vois pas où est l’apologie au terrorisme dans ses tweets.
    Ensuite il souhaite rendre hommage à Rémi Fraisse c’est fait maladroitement. Car il veut certainement dire justice divine pour avoir tué un innocent.
    Bref, ....de la polémique merdiatique à souhait pour faire oublier l’essentiel aux français leur lutte pour leurs droits sociaux.

     

  • Un oubli :
    PS : Polémique merdiatique et POLITIQUE.
    Je ne connais absolument pas Poussier...maus tout est bon pour faire de la pub.


  • Un oubli :
    PS : polémique merdiatique et POLITIQUE.
    Je ne connais absolument pas Poussier ....mais tout est bon pour faire de la pub.


  • Je ne suis absolument pas d’accord avec ce qu’a dit la personne "incriminée".
    Ce gendarme a fait preuve d’un altruisme peu commun, il s’est sacrifié pour sauver la vie d’une autre personne.

    Néanmoins, les propos "ambigus" voire "stupides" sinon "provocateurs" de Stéphane Poussier, ne font pas de lui un terroriste :
    En démocratie, on n’arrête pas quelqu’un pour ses opinions, mais pour ses actes.

    Sinon c’est un retour à un temps passé où les puissants pouvaient déchoir de ses droits civiques quiconque exprimait son désaccord avec eux.

    Où est passé la liberté d’expression en France ?


  • Stéphane Poussier est un bouffon utile qui démontre bien ce qu’il y a derrière la France insoumise. Un parti dominé par les antifas, les violences de gauches, le NPA, les Blackblocs, les casseurs.

    Souvenons-nous Jean Luc Mélenchon disait que Cazeneuve s’était bien occupé de l’assassinat de Rémi Fraisse. Et là Poussier qui dit "A chaque fois qu’un gendarme se fait buter, je pense à Rémi Fraisse..."

    Dans Buter y a tout le mépris, c’est de la haine anti-flic, de la mauvaise haine anti-flic, pas des lancés de jouets à la lacrymo.

    JLM est un hypocrite de se laver autant les mains et il joue à un jeu dangereux à s’attaquer à l’extrême droite, à laquelle je suis adhérent. Car son silence sur l’agression de Vincent Lapierre en dit trop long.
    Il instrumentalise la violence de gauche pour lui donner de l’autorité, et ce salaud aime ça, car si il arrive au pouvoir dans ces conditions il proclamera la révolution et nous aurons droit à une dictature d’antifa, l’horreur absolue !


  • C’est évidemment lamentable et du niveau d’un Charlie décérébré. Cependant ici je ne crois guère m’avancer si je dis que nous sommes farouchement attachés à la liberté d’expression, y compris donc pour les crétins, fort nombreux :-) Tout en disant que ce serait bien qu’ils se calment et lèvent un peu le pied avant que de moins calmes soient pris d’une envie de purge qui ne donnerait rien de bon.


  • se réjouir de la mort d’un homme c’est quelque chose de déplacé et répugnant,j’espère que cet olibrius sera interdit de toutes activités politiques jusqu’à la fin de sa vie et condamné à verser quelques dizaines de milliers d’euros à la famille du gendarme.

     

    • ’’et condamné à verser quelques dizaines de milliers d’euros à la famille du gendarme.’’

      Aucun dégâts physique octroyé du coup le dédommagement financier n’a aucun rapport et au final c’est même se rabaisser au niveau de certains qui sont experts dans ce domaine.


  • Imaginez des crypto-traîtres soumis interroger un nain soumis ultra traître et tous du même creuset. Qui jubile de ce résultat selon vous ? Qui roule pour qui et quelles en seront les conséquences ?


  • A peine traité du bout des lèvres par les médias. Imaginez si c’était un élu FN... C’est là qu’on apprécie la "résistance" et le danger que représentent les Insoumis...


  • Il n’aime pas les corps constitués, c’est son droit.

    Il le dit, c’est son droit.

     

  • Il a choisi son camp le camarade !


  • Encore un gauchiste plein de haine et de bêtise qui pensait bénéficier, comme a son habitude, du deux poids deux mesures... Mais curieusement ça n’a pas marché cette fois, c’est ballot !


  • Ce sont des propos complètement immatures d’adolescent attardé...bref...de gauchiste...

     

    • et alors, est ce que ça mérite la taule ? si on devait foutre en taule tous les types qui expriment des idées de mauvais goût, il ne resterait plus grand monde dehors. Le seul truc rigolo dans l’histoire c’est qu’il se croyait intouchable. la dictature de la pensée laisse de moins en moins d’ouvertures et ça c’est inquiétant.


    • @Paramesh. Il y a une ENORME différence entre penser différemment et se réjouir de la mort d’un membre de l’état qui a donné sa vie pour sauver celle des autres. Vous avez visiblement un gros problème de discernement. EX : je ne suis pas du tout Charlie mais je ne me réjouis aucunement de l’exécution de dessinateurs, tout gauchistes qu’ils soient. Vous saisissez ?


    • Peut-être est-ce vous qui avez un problème de discernement @Memo ou en tout cas qui vous exagérez grandement les choses puisque rien ne dit que Paramesh n’est pas d’accord avec vous sur le fond. Il dit juste que même si c’est lamentable, la sanction est discutable. Mais malgré tout je ne plains pas le crétin en question.


  • Il y a beaucoup d’indignité dans les réactions et les commentaires.
    Un homme est mort.
    C’est un français.
    Les "natio" clament : "à bas l’anti-France". Les "gauchos" crient "quel pied !"
    C’est un gendarme.
    Les "révolutionnaires" clament : "mort aux miliciens impériaux". Les "légitimistes" crient : "on assassine la République !".
    C’est un Franc-Maçon.
    Les "anti-maçons" ironisent : "hum... je comprend mieux...". Les Maçons se rengorgent : "il était un des nôtres ce héro !".
    Liberté d’expression pour tous : les cons et les intelligents.
    Dieu nous vienne en aide mes frères...
    Il y a les mots et il y a les guillemets.
    En ces temps d’ignorance et de veulerie, les guillemets deviennent plus importants que les mots.
    Comprenne qui pourra.
    "Aimez-vous les uns les autres ! En même temps".
    Encore le dernier mot à Dieudo...
    Comprenne qui voudra.
    Paix aux morts et aux vivants.

     

    • Joli commentaire : j’attendrai la décision des juges pour savoir où tranche le glaive la Justice dans ce pays, étant moi-même partagé, au point d’équilibre des exemples que vous citez. Et si la liste se prolongeait, il me semble encore qu’il en serait de même.


  • Purée, je ne savais que les commentaires étaient autant infestés par les "Insoumis".
    Autant je ne vais pas me gêner pour enfoncer les policiers qui emmerdent Vincent Lapierre, autant je ne me permettrai jamais (pour quelque raison que ce soit), publiquement qui plus est, de me réjouir du décès de cet homme, surtout dans ces circonstances.
    Il faut être complètement taré pour le faire et trouver des excuses à ce pauvre type.

     

    • The Médiavengers, tu as totalement raison. L’ extrême majorité des "commentateurs" est totalement pourrie par "je suis chialerie". Malheureusement, ils vont crever avec. Ils n’ont strictement rien compris au assauts des destructeurs et au final, c’est peut-être le jeu des trolls. C’est pas grave, ils veulent leur douche froide, ils l’auront. Ne t’emmerde pas avec ces pantins éféminés. L’émotionel les submerge et il sera trop tard pour eux. N’est pas Français qui le veut. Snagaroth.


  • On s’en branle !
    Tu es né poussier, tu retourneras poussière.
    (Déja FI, c’est pas propre)


  • Et c’est les "fachos" que l’on accuse d’être des haineux !

     

    • Bien sûr, toujours. Les "démons du Bien" (très juste expression d’A. de Benoit), eux, ne peuvent pas pêcher. Ils sont le bien, le bon, le vrai, tout leur est permis et il est interdit de leur interdire quoi que ce soit. Ils peuvent tout se permettre.Tout et surtout n’importe quoi.


  • Vous êtes choqué par ses mots ? pourtant je me rappel que beaucoup ici ce sont réjouis de la mort de Rémi Fraisse, qui lui aussi a perdu la vie en se sacrifiant, pour sauver la nature. Quelle différence entre l’acte de Rémi et l’acte de ce gendarme ? Peut être une chose : Rémi s’est sacrifié pour vous aussi.

     

    • C’est en effet une chose d’être indiffèrent et une toute autre de se réjouir. Une précision cependant : si quelques abrutis d’un bord à l’autre s’expriment toujours en ce sens lors de tels événements, il est excessif et faux de dire qu’ils sont nombreux ici (comme ailleurs). De même placer les deux personnes que vous mentionnez sur un même plan est tout aussi excessif et inapproprié, il ne faut tout de même pas exagérer.


    • Les commentaires de E&R sont surveillés (et heureusement) par des modérateurs. Les commentaires sont souvent virulents mais je ne vois quasi jamais de propos se réjouissant de la mort de personnes tel que ce type vient de le faire
      Pendant l’actualité autour de Rémi Fraisse beaucoup ici soutenaient le fait que sa bande avait été la première à venir chercher la merde et que Rémi était une victime de son embrigadement idéologique à un jeune âge. Je comprend que cela puisse être mal interprété par des amis de Rémi mais c’était tenter d’expliquer la situation d’un certain point de vue et certainement pas de se réjouir de la mort de quelqu’un.
      Quoiqu’il en soit paix à son âme (même si je suis athée !)


    • Et après ? Parce que des imbéciles se sont réjouis de la mort de Fraisse ça fairait zéro partout la balle au centre ? Jusqu’ à preuve du contraire Rémy Fraisse n a pas été tué volontairement il n y avait pas but de l assassiner et quand bien même ça changerait quoi au bout du compte ? À acte mesquin, vengeance mesquine ? Super ! Très adulte on est pas prêt d en sortir !
      L attitude de ce connard est juste scandaleuse ! Invoquer la mort de Fraisse dans le seul but de se réjouir de la mort de ce gendarme c est de la merde et rien d autre et c est d autant plus vrai qu il n a rien à voir avec le drame de Fraisse faut aussi faire la part des choses !
      Il n y a chez Poussier que du cynisme alimenté par la haine la plus primaire, haine pourtant largement dénoncée et soi-disant combattue par ces grandes gueules de l ultra gauche.... Ouai tu parles !


  • La mort du gendarme Beltrame s’inscrit dans la société du spectacle, tous les participants sont plus ou moins manipulés. Même les commentateurs que nous sommes ici.
    De mon point de vue, chrétien, se réjouir de la mort d’un homme est toujours une "erreur" : la marque de la perte de valeurs chrétiennes, valeurs favorables au bien vivre ensemble.
    La perte de nos valeurs chrétiennes s’inscrivent dans une politique destructrice qu’E&R participe a démontrer par ses acteurs courageux et par son travail de réédition (Kontre Kulture).
    Il me semble que le gendarme Beltrame en a été victime à plusieurs niveaux, mais, ailleurs, de très nombreux autres personnes l’ont été aussi sans aucune médiatisation.
    Les qualités humaines du gendarme Beltrame, et les propos stupides de Stéphane Poussier, sont utilisés par les merdias pour faire avancer la politique de servitude volontaire. A chacun de nous de savoir prendre le recul nécessaire sur le sens de tout cela.


  • Mais quel c*n ! Et ça prétend nous défendre cette engeance ?

     

    • C’est vrai que c’est un con. C’est même un connard. Mais si on n’a plus le droit d’être un connard sans être condammé par la justice, ça devient n’importe quoi. Comme dit l’autre, je ne suis pas d’accord avec ce qu’il a dit, ce connard, mais etc, etc.
      Un an de prison avec sursis ? Parce que c’est un connard ? N’importe quoi...
      On est où, là ? Pas en démocratie, en tout cas.


  • La cour d’appel de Paris a confirmé la condamnation de l’humoriste controversé Dieudonné pour "apologie du terrorisme", après avoir publié le 11 janvier 2015 sur Facebook "Je me sens Charlie Coulibaly".

    Elle l’a condamné à deux mois d’emprisonnement avec sursis ainsi qu’à une amende de 10.000 euros, et à la publication de cet arrêt dans trois quotidiens nationaux. Il devra aussi verser un euro symbolique à deux associations : Avocats sans frontières et l’Association française des victimes du terrorisme.
    Poussier, quant à lui, pour des propos bien plus violents à l’égard du gendarme Beltrame n’écope que d’un an de prison avec sursis et pour lui, pas question de taper au portefeuille.
    Le deux poids deux mesures se porte bien en France.


  • À cela, j’ajoute quelque chose de plus accessoire, mais d’encore plus prégnant dans la culture gauchiste bébête : les réjouissances des vegans quant au boucher tué.

     

Commentaires suivants