Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Qui compose l’Émirat islamique ?

Alors que l’opinion publique occidentale est abreuvée d’informations sur la constitution d’une prétendue coalition internationale pour lutter contre l’« Émirat islamique », celui-ci change discrètement de forme... Ses principaux officiers ne sont déjà plus des arabes, mais des Géorgiens et des Chinois. Pour Thierry Meyssan, cette mutation montre qu’à terme, l’OTAN entend utiliser l’« Émirat islamique » en Russie et en Chine. Dès lors, ces deux pays doivent intervenir contre les djihadistes, avant qu’ils ne retournent semer le chaos dans leur pays d’origine.

L’« Émirat islamique » a d’abord affiché son origine arabe. Cette organisation est issue d’« Al-Qaïda en Irak », qui combattait non pas les envahisseurs états-uniens, mais les chiites irakiens. Elle est devenue « Émirat islamique en Irak », puis « Émirat islamique en Irak et au Levant ». En octobre 2007, l’armée de terre US saisit à Sinjar quelque 606 fiches des membres étrangers de cette organisation, qui furent dépouillées et étudiées par des experts de l’Académie militaire de West Point.

Pourtant, quelques jours après cette saisie, l’émir al-Baghdadi déclara que son organisation ne comprenait que 200 combattants et qu’ils étaient tous Irakiens. Ce mensonge est comparable à celui des autres organisations terroristes en Syrie qui déclarent ne compter qu’incidemment des étrangers, alors que l’Armée arabe syrienne estime à au moins 250 000 le nombre de djihadistes étrangers ayant combattu en Syrie au cours des trois dernières années. Au demeurant, le calife Ibrahim (nouveau nom de l’émir al-Baghdadi) prétend désormais que son organisation est largement composée d’étrangers, que le territoire syrien n’est plus pour les Syriens et le territoire irakien n’est plus pour les Irakiens, mais qu’ils sont pour ses djihadistes.

Selon les fiches saisies à Sinjar, 41 % des terroristes étrangers membres de l’« Émirat islamique en Irak » étaient de nationalité saoudienne, 18,8 % étaient Libyens, et 8,2 % seulement étaient Syriens. Si l’on rapporte ces chiffres à la population de chacun des pays concernés, la population libyenne a fourni proportionnellement deux fois plus de combattants que celle d’Arabie saoudite et cinq fois plus que celle de Syrie.

Concernant les djihadistes syriens, leur origine était dispersée dans le pays, mais 34,3 % venaient de la ville de Deir ez-Zor qui, depuis le retrait de l’« Émirat islamique » de Raqqa, est devenue la capitale du Califat.

En Syrie, Deir ez-Zor a la particularité d’être peuplée majoritairement d’arabes sunnites organisés en tribus, et de minorités kurdes et arméniennes. Or, jusqu’à présent, les États-Unis n’ont été capables de détruire les États qu’en Afghanistan, en Irak, et en Libye, c’est-à-dire des pays où la population est organisée en tribus. Ils ont par contre échoué partout ailleurs. De ce point de vue, Deir ez-Zor en particulier et le nord-est de la Syrie en général peuvent donc être potentiellement conquis, mais pas le reste du pays, comme on le voit depuis trois ans.

 

JPEG - 21.7 ko
Tarkhan Batirashvili, sergent du renseignement militaire géorgien, est devenu l’un des principaux chefs de l’« Émirat islamique » sous le nom d’Abou Omar al-Shishani.

 

Depuis deux semaines, une purge affecte les officiers maghrébins. Ainsi, les Tunisiens qui ont pris l’aéroport militaire de Raqqa, le 25 août, ont-ils été arrêtés pour désobéissance, jugés et exécutés par leurs supérieurs. L’« Émirat islamique » entend remettre à leur place ses combattants arabes et promouvoir des officiers tchétchènes aimablement fournis par les services secrets géorgiens.

 

JPEG - 31 ko
Abou Anisah al-Khazakhi, premier jihadiste chinois de l’« Émirat islamique » mort au combat (au centre de la photo) n’était pas Ouïghour, mais Kazakh.

 

Une autre catégorie de djihadistes fait son apparition : les Chinois. Depuis juin, les États-Unis et la Turquie ont transporté des centaines de combattants chinois et leurs familles au Nord-Est de la Syrie. Certains d’entre eux deviennent immédiatement des officiers. Ce sont principalement des Ouïghours, des Chinois de Chine populaire, mais musulmans sunnites et turcophones.

Dès lors, il est évident qu’à terme, l’« Émirat islamique » étendra ses activités en Russie et en Chine, que ces deux pays sont ses cibles finales.

Nous allons certainement assister à une nouvelle opération de communication de l’OTAN : son aviation repoussera les djihadistes hors d’Irak et les laissera s’installer à Deir ez-Zor. La CIA fournira de l’argent, des armes, des munitions et des renseignements aux « révolutionnaires syriens modérés » (sic) de l’ASL, qui changeront alors de casquette et les utiliseront sous le drapeau de l’« Émirat islamique », comme c’est le cas depuis mai 2013.

 

JPEG - 18.8 ko
John McCain et l’état-major de l’Armée syrienne libre. Au premier plan à gauche, Ibrahim al-Badri, avec lequel le sénateur est en train de discuter. Juste après, le brigadier général Salim Idriss (avec des lunettes).

 

À l’époque, le sénateur John McCain était venu illégalement en Syrie rencontrer l’état-major de l’ASL. Selon la photographie diffusée alors pour attester de la rencontre, cet état-major comprenait un certain Abou Youssef, officiellement recherché par le département d’État US sous le nom d’Abou Du’a, en réalité l’actuel calife Ibrahim. Ainsi, le même homme était – à la fois et en même temps – un chef modéré au sein de l’ASL et un chef extrémiste au sein de l’« Émirat islamique ».

Muni de cette information, on appréciera à sa juste valeur le document présenté au Conseil de sécurité, le 14 juillet, par l’ambassadeur syrien Bachar al-Jaafari. Il s’agit d’une lettre du commandant en chef de l’ASL, Selim Idriss, datée du 17 janvier 2014. On y lit :

« Je vous informe par la présente que les munitions envoyées par l’état-major aux dirigeants des conseils militaires révolutionnaires de la région Est doivent être distribuées, conformément à ce qui a été convenu, pour deux tiers aux chefs de guerre du Front Al-Nosra, le tiers restant devant être réparti entre les militaires et les éléments révolutionnaires pour la lutte contre les bandes de l’EIIL. Nous vous remercions de nous envoyer les justificatifs de livraison de l’ensemble des munitions, en précisant les quantités et qualités, dûment signés par les dirigeants et chefs de guerre en personne, afin que nous puissions les transmettre aux partenaires turcs et français. »

En d’autres termes, deux puissances de l’OTAN (la Turquie et la France) ont acheminé des munitions pour deux tiers au Front Al-Nosra (classé comme membre d’Al-Qaïda par le Conseil de sécurité) et pour un tiers à l’ASL afin qu’il lutte contre l’« Émirat islamique », dont le chef est l’un de ses officiers supérieurs. En réalité, l’ASL a disparu sur le terrain et les munitions étaient donc destinées pour deux tiers à Al-Qaïda et pour un tiers à l’« Émirat islamique ».

Grâce à ce dispositif à double casquette, l’OTAN pourra continuer à lancer ses hordes de djihadistes contre la Syrie tout en prétendant les combattre.

Cependant, lorsque l’OTAN aura installé le chaos partout dans le monde arabe, y compris chez son allié saoudien, il retournera l’« Émirat islamique » contre les deux grandes puissances en développement, la Russie et la Chine. C’est pourquoi ces deux puissances devraient intervenir dès à présent et tuer dans l’œuf l’armée privée que l’OTAN est en train de constituer et d’entraîner dans le monde arabe. Faute de quoi, Moscou et Pékin devront l’affronter bientôt sur leur propre sol.

Thierry Meyssan

Pour approfondir le sujet, chez Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #974706

    Celui de la première photo ressemble à Abramovitch en plus laid et en plus joufflu . L’essentiel étant bien sur que les chefs appartiennent tous à la Communauté . Le reste on s’en fout .


  • #974708
    le 22/09/2014 par redsniper06
    Qui compose l’Émirat islamique ?

    Qui compose l’Émirat islamique ?.......un ramassis de mercenaires psychopathes et sanguinaires téléguidé par la CIA !!!..........


  • #974755
    le 22/09/2014 par Jean d’Artois
    Qui compose l’Émirat islamique ?

    Remarquable démo , compréhensible surtout quand on a la finalité en tête ! La retenue que l’on peut avoir , c’est devant la zizanie possible entre ces groupes - inégalement " gavés" - par le boss , qui pourraient éclater en vol ! ( ce ne sont pas les troupes de l’OTAN ) ,donc , peut être un espoir !
    Par contre , ce serait être incrédule que d’ignorer les capacités de la Russie en matière de renseignements !... Et leur interventionisme quand la nécessité l’impose .


  • #974943
    le 22/09/2014 par Veritas Liberabit Vos
    Qui compose l’Émirat islamique ?

    Les sionistes doivent arrêter de prendre tous les peuples pour des crétins.
    Le monde s’est réveillé.
    Tout ce montage et cette mascarade ignoble, ressemble fort à ce que les services secrets du Kaiser, sous la houlette du juif Max Warburg et avec des complicités maçonniques, notemment du grand-orient de France, avaient fomenté contre le Tsar de toutes les Russies, en envoyant Lénine à Petrograd, dans un wagon de chemin de fer plombé, pour lancer la révolution d’octobre.
    On nous refait le même coup avec Al Baghdadi, alias Calife Ibrahim,alias ...alias....
    Manifestement, leurs bonnes vieilles méthodes, n’ont pas changé.

    Concernant le sioniste McCain, voici les preuves de son allégeance :
    http://www.texemarrs.com/052008/joh...


  • #975189
    le 22/09/2014 par boum
    Qui compose l’Émirat islamique ?

    Alléluia ! Europe-Israel mange -en partie- le morceau, jugez-en : " L’Etat islamique va bientôt gouter du méchant et dégoutant drone israélien et pourquoi pas de quelques actions bien trempées DE COMMANDOS DE TSAHAL EN UNIFORMES US " .


  • #975274
    le 23/09/2014 par solaine
    Qui compose l’Émirat islamique ?

    Plus de doute, EI = détonateur de la 3ème guerre mondiale...
    Que Dieu nous en préserve !
    Pendant ce temps, les merdias ne s’en inquètent même pas tellement les journaleux sont ensorcelés par du Story Telling... Et leur défi actuel ? c’est la course aux “spécialistes”...
    Merci Mr Thierry Meyssan, que Dieu vous garde !


  • #975289
    le 23/09/2014 par michel57
    Qui compose l’Émirat islamique ?

    Ce Tarkhan Batirashvili est un personnage assez mystérieux il faut l’avouer.
    Son père avait accordé un entretien à une chaine de télévision britannique (la BBC il semble) il y a quelques mois de cela. Dans cette interview, il disait que son fils s’était converti à l’Islam radical et avait quitté la Géorgie suite à des difficultés de réinsertion à la sortie de l’armée. http://www.youtube.com/watch?v=bGUJ...

    Je ne sais pas si c’est un agent secret géorgien, mais en tout cas il a un drôle de CV (je vous invite à consulter sa fiche Wikipédia anglaise) et semble être un expert dans les domaines des explosifs et de la reconnaissance.

     

    • #975458
      le 23/09/2014 par Veritas Liberabit Vos
      Qui compose l’Émirat islamique ?

      @michel57
      Ce n’est pas la première racaille planétaire que la Géorgie exporte, l’autre s’appelait Iossip Vissarionovitch Djougachvili, alias Staline. Il y une tradition très ancienne de grand banditisme dans ce pays, sublimée par la littérature nationale, qui décrit des espèces de "Robin des bois" détroussant les riches pour rendre au pauvre. Le dénommé Staline a d’ailleurs débuté sa carrière en braquant des banques


  • #975555
    le 23/09/2014 par SR.F
    Qui compose l’Émirat islamique ?

    Ce que veut les Etat Unis c’est une guerre de civilisation entre Rum et Muslim ,capitch
    Avez vous vu les Manif pro palestinienne
    Il ne faut pas que les Musulmans aient une mauvaise impression des Russes
    Je pense au contraire que la Russie ne doit pas intervenir directement
    Néanmoins elle doit fournir des arme ,entraîner l’armée arabe syrienne ,espionner les communication ,fournir les donnée des satellites espion ,construire des rempares

    Pour le bien de la Russie ,pour son unité elle doit rétablir les plan Kolkhoze et sovkhoze
    Pour faire contre poids au état unis elle doit construire une alliance défensive avec la Chine ,elle doit parler avec son ennemie de toujours l’Afghanistan (stratégique grâce a ces rempart montagneux)
    Elle doit leur expliquer que ce qui arrive en Syrie peut arriver à l’Afghanistan
    Les conseil au sujet de la Syrie peuvent s’appliquer à d’autre pays infiltrés par la CIA


  • #975909
    le 23/09/2014 par Sepasd
    Qui compose l’Émirat islamique ?

    Beaucoup de Turcs et d’Azéris aussi....


  • #976317
    le 23/09/2014 par Mauvais Karma
    Qui compose l’Émirat islamique ?

    Les élèves de prépa ont cette année au programme de Lettres le "De la Guerre" de Clausewitz , je doute que cela soit un hasard , on prépare les futures forces vives de la nation à l’inéluctable. Nos maîtres veulent le chaos , que cela soit par bêtise ou lâcheté n’a que peu d’importance. Ils sont l’ennemi. Merci à M.Meyssan bien souvent seul point de stabilité pour comprendre un temps soit peu.


  • #977277
    le 24/09/2014 par Achia
    Qui compose l’Émirat islamique ?

    Oui, mais en Russie et en Chine en deux jours il peuvent déplacer ensemble plus de 700.000 hommes. N’oubliez pas la Géorgie, comment les Russes on réglé cela, et le Tibet, la Chine n’hésita pas une seconde.

    Je crois pour ma part que ce mouvement est incontrôlable, que l’OTAN à créer un monstre, et que celui-ci pourrais bien viser l’Europe. Nous verrons, ce qu’il va se passer dans les mois qui suivent va être déterminant.

    Un monstre comme celui-ci aura bien moins de soucis à coloniser l’Europe que la Russie ou la Chine. L’Europe n’a aucune Frontière intérieur, la majorité des pays européen sont désarmé, par idéologie. On ne contrôle même pas les gens qui sortent, ni ceux qui reviennent. L’Europe n’arrive que à grand peine à surveiller ses Frontières. Pouah, si une armée comme celle-ci ne s’attaque pas à l’Europe, c’est vraiment qu’ils sont aveugles.

    Je suis certains que l’état islamique va s’étendre en Egypte et en Libye, ce sont des pays déstabilisés et les pays Arabes ne peuvent retrouver le calme qu’avec un régime autoritaire il suffit de regarder leurs histoires, et je crois que L’EIIL qui n’a pas froids aux yeux pourrais faire régner la terreur dans ces pays et les dominer par la peur. Il suffit de voir leurs vidéos (que je regarde jamais, elles sont ben assez reprise par les médias)

     

    • #978631
      le 25/09/2014 par Tonton Christobal
      Qui compose l’Émirat islamique ?

      Oui mais il faudrait qu’avant l’EIIL fasse "boule de neige" pour l’instant ils ne sont que 30 000 en comptant dedans aussi la logistique (unités non combattantes),30 000 c’était grosso modo le nombre des troupes combattantes bosniaques ou croates durant les guerres balkaniques.
      Si jamais ils décidaient de s’en prendre à l’Europe,je leur souhaite bien du plaisir (ces fous seraient bien capables de nous réveiller la bébête immonde^^)surtout dans les Pays de l’Est et en Italie (ne pas oublier que les mafias serbes,croates,albanaises ou italiennes ont elles aussi des armes de guerres)...
      Les Marras de L.A ou d’Amérique Centrale qui sont encore plus dingues que les jihadistes de DAECH ont essayé se faire une place à Naples au dépens de la Camorra,ils s’y sont cassé les dents...


  • #978191
    le 25/09/2014 par réveillez-vous
    Qui compose l’Émirat islamique ?

    Califat made in CIA...


Afficher les commentaires suivants