Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Qui est Alain J. Etchart, le "producteur" de Vincent Lapierre ?

À l’époque où il militait chez Égalité & Réconciliation, Vincent Lapierre a été approché par un « sympathisant » : Alain J. Etchart, personnage terne d’une cinquantaine d’années, qui proposa alors de l’aide logistique à celui qui était encore reporter pour ERTV. Disant vouloir soutenir la cause d’E&R, Etchart s’est rapidement transformé en conseiller marketing et mécène particulier de Lapierre...

 

 

Le discret curriculum vitæ d’Alain J. Etchart nous apprend plusieurs choses :

- il a longtemps été actionnaire d’Univers Sons (jusqu’en 2017), grosse société de distribution de matériel « audio pro » (micros, enceintes, outils informatiques, logiciels de musique) travaillant à l’international et qui possède une boutique rue Amelot à Paris ;

- il gère UVI, entreprise de vente de logiciels audio dont les bureaux se trouvent au-dessus de son ancienne boutique ;

- il est crédité comme compositeur, producteur et même co-auteur pour... MC Solaar !

 

PNG - 199.7 ko
On notera une petite prestation pour Les Enfoirés qui en dit plutôt long sur le personnage...

 

« C’est le rappeur le plus hardcore. Sa chanson "Les Mirabelles" est un rap sur la guerre de 14-18 ! Il faut plus de courage pour faire ça que pour dire "pute" quinze fois par couplet. »

« Il ne dit jamais de mal de personne. Il est toujours positif. »

« Claude est d’une érudition folle. »

On jurerait qu’Alain Etchart parle de Vincent Lapierre mais non, il est question ici de son autre enfant (ou projet) : Claude Honoré M’Barali dit MC Solaar.

Avant de créer Le Média pour tous, Etchart a donc collaboré avec le rappeur pour tous MC Solaar, principalement pour son huitième et dernier album à ce jour, Géopoétique, sorti en 2017 chez Warner Music France (propriété du milliardaire Leonard Blavatnik).

Pour ses activités artistiques, Alain Etchart est généralement assisté de deux autres compositeurs : Éric Édouard Kroczynski (dit « K-Roz ») et Hassan Soumahoro, qui forment ensemble l’entité Black Rose Corporation. Etchart utilise quant à lui la société Little Rock Production pour contractualiser ses productions ; société qui dispose d’un studio avenue Trudaine à Paris et dont jouit manifestement Vincent Lapierre pour ses interviews et ses tournages.

En raison de ces diverses activités, il est possible de déduire qu’Alain Etchart a un petit réseau dans le monde du rap mainstream : l’une de ses amies proches serait Anne Cibron, « manageuse » de Booba.

Le parcours professionnel du falot Etchart semble donc être le suivant : dans les yeux de chien battu de l’arriviste et narcissique Lapierre, il a vu la possibilité de développer sa fibre managériale et de passer officiellement de technico-commercial à producteur. Une opportunité « politique » pour ce proche de MC Solaar, le gentil rappeur consensuel et ancien étudiant en philosophie marié (par Éric Woerth) en 2003 à Chloé Bensemoun, nièce et riche héritière de la famille Partouche (grands propriétaires de casinos, hôtels, restaurants et thermes en France et à travers le monde).

 

MC Solaar – Le Rabbi muffin (chanson interprétée pour la comédie musicale Les Aventures de Rabbi Jacob, 2008)

 

Furtive apparition d’Alain J. Etchart dans ce reportage de TF1 sur MC Solaar :

 

Constatant son impuissance à « adoucir » E&R de l’intérieur, le transparent et morose Etchart a misé sur le poète Lapierre : comme pour MC Solaar, il pourra gérer sa mise en marché tout en restant dans l’ombre, se payant le frisson de la rébellion molle et le fantasme d’influer sur la marche du pays... Un idéal à son image !

Le business du Média pour tous étant gentiment en phase de dégringolade, le manager néogauchiste Etchart remettra-t-il la main à la poche pour sauver une nouvelle fois son protégé, l’inconsistant Lapierre (un jour humaniste, le lendemain chaviste, le surlendemain flirtant avec le souverainisme zemmourien) ? Il lui a déjà offert la « rédemption », en l’arrachant des griffes de la radicalité soralienne...

Chargé de communication avec une vision de notable de province, Alain J. Etchart couve (comme l’enfant qu’il n’a pas) et gère (comme un produit destiné à finir dans les bacs des supermarchés) le MC Solaar de la dissidence ayant honte de son passé, Vincent Lapierre. Quelle équipe ! Et surtout, quelles ambitions !

Avec une cohérence pareille, la « révolution » a assurément un horizon tout trouvé : les studios d’enregistrement de vidéos YouTube et le trottoir.

 


 

Vous aimez les articles d’E&R ?
Participez au combat journalier de la Rédaction
avec le financement participatif :

Le cas Lapierre, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2336199
    le 05/12/2019 par Emmanuel Kalifat, président de la terre promise
    Qui est Alain J. Etchart, le "producteur" de Vincent Lapierre (...)

    Son travail est pour le moins insignifiant... Bouge de là Lapierre.

    Cela dit il n’est pas le seul, peu sont dans la radicalité comme l’exige l’époque !


  • Un jour nous verrons un nouveau reportage Lapierre, relatant son voyage en Israël en demandant pardon pour ses « écarts » et la souffrance qu’il a causé a la communauté.

    En tant que musicien, puisque l’article en parle, je suis toujours hérissé quand j’entends « groupe de compositeur » ... une création musicale est une expression personnelle, on ne peut composer que seul, sinon c’est plus de la composition, même si je ne saurais dire ce que c’est.


  • Ben oui, c’est vache, mais c’est bien mérité !


  • Donc si j’ai bien compris , ce serait en bonne partie lié à ce Etchart et ses ambitions , si Lapierre a préparé dans le dos d’E&R son départ ?


  • #2336236

    La Pierre a fait un egrave erreur car sont success venait de l’exposition de ER, je pense que ER devrait arrêter de parler de lui !
    C’est un radin, et un traitre je pense.


  • Le seul défaut de Vincent est de trop aimer les caméras...

     

    • En effet je l’ai vu à plusieurs reprises et notamment lors de la dernière ou l’avant-dernière à La Main d’Or pour aller voir Dieudonné ou Alain Soral, il me semble que c’était Alain Soral. V. Lapierre est arrivé avec sa nana sur une sorte de scooter à top-case, il portait un froc blanc, et m’a donné une drôle d’impression, le trouble des dix premières secondes, comme s’il était à part. D’ailleurs il s’est garé de l’autre côté du trottoir pour bien se mettre en évidence face à la file d’attente alors que les autres bécanes étaient garées juste à l’entrée du théâtre comme d’habitude. J’ai trouvé cela étrange. En entrant, j’ai croisé le staff d’E&R, des sérieux qui font le taf de fond, restant à leur place, de sécurité, d’accueil/ de fouille des personnes, toujours avec un mot aimable et, pour avoir quelques fois discuté avec eux, notamment à la librairie Facta, j’ai constaté chez ces gens de l’implication et toujours le même niveau de sérieux, au service de la cause, sans tralala. Ainsi leur attitude discrète produisait un contraste encore plus troublant avec le Lapierre qui n’avait de cesse d’entrer/sortir, de longer la file d’attente, avec son micro ou sans, de manière très agitée. Bon je me suis dit, il doit préparer une interview, il y a de l’enjeu, mais tout même, il était tellement démonstratif que je me suis demandé si ce n’était pas de lui et uniquement de lui dont il s’agissait en fait.
      Facile à dire après, mais j’ai vraiment ressenti cette gêne.


    • Encore des paroles en l’air puisque vous ne le connaissez pas ! Sans parler du fait que le narcissisme, outre qu’il peut avoir une infinité de degrés, n’entraîne pas forcément certains autres défauts plus graves, comme par exemple le fait de trahir à un titre ou un autre.


  • https://youtu.be/EgW7pmuhtWU

    Un peu de justice pour Soral.


  • #2336257

    C’est super pour Vincent Lapierre, il va pouvoir devenir chanteur de rap (MC Vinz) ,passer a la télé et se marier avec une bimbo comme Ophélie Winter et la quitter pour une Chloé Bensemoun
    De Chavez a Canal+ ,qui a dit que l’ascenseur social ne fonctionnait plus, en France ??
    C’est notre Cohn Bendit a nous de la gauche radicale au néo-cons, une reussite comme on en fait plus (Le Sud-American way of life, Dream and Coconut’s for MC Vinz)

     

  • Solaar est quand même l’auteur de très bon morceaux, dont celui là :

    https://youtu.be/RjXCbx2PVW8

     

    • Franchement, quelle prétention tout de même pour un mec qui sample des titres connues et à le niveau litteraire d’un collegien de 5ie !


    • @Yan

      Essaie de faire ne serait-ce qu’un dixième de ce qu’il a accompli, et après tu pourra parler.


    • #2336490
      le 05/12/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Qui est Alain J. Etchart, le "producteur" de Vincent Lapierre (...)

      qu’est-ce que c’est chiant, le rap à textes
      c’est aussi douloureux que Finkielkraut qui démoule sa pensée...

      non, pour moi, ça doit être des mecs qui sont là comme s’ils te parlaient...
      y’a ça, aux États-Unis, en indé
      par contre, c’est complètement caillera, vu qu’ils parlent de leur quotidien, hein... lol

      c’est cru, ça sent vraiment le caniveau
      comme Fréhel, chez nous, à une autre époque, l’alcool, les mauvaises fréquentations

      Mais pour des mecs qui n’ont jamais rien lu,
      je comprends que le rap à textes puisse impressionner...


    • @drkside

      MC Solaar n’est pas du tout un modele pour moi à ta difference il semblerait. On a les idoles qu’on mérite. Misére !


    • J’ai toujours trouvé que Solaar était le seul rap audible (depuis je me suis un tout petit peu plus ouvert), voix douce (pas gueularde et énervée), pas d’accent de racaille...


    • à JC :

      Je partage votre point de vu.

      Je trouve étrange que MC Solaar ne trouve pas grâce aux yeux de la majorité de ceux ayant laissé un commentaire sur ce site, alors que certaines de ses chansons (je pense en particulier à "Victime de la mode" et "Le nouveau western") sont pourtant très E&R-compatible.

      http://www.youtube.com/watch?v=uDtq...

      http://www.youtube.com/watch?v=JSG2...


    • @drkside
      Essaies de faire une note juste au violon.... juste une, celle que tu veux : un do, un fa ou un mi.

      Le rap c de la merde !


    • À JC et Antidote28, absolument MC solaar était un excellent rapeur dans les années 90, c’était d’abord un des seuls rappeurs à utiliser un dictionnaire pour écrire ses textes et certain de ses morceaux sont magnifiques, je pense bien évidemment au morceau Caroline.

      Musique que je conseille à ER, vraiment, même la mélodie est très belle.

      Certains adhérent d’ER devraient arrêter de critiquer juste pour critiquer ça en devient très très saoulant.
      _


    • #2336716
      le 06/12/2019 par Télécharger l’applicaFION
      Qui est Alain J. Etchart, le "producteur" de Vincent Lapierre (...)

      @Kroutoy
      Bien-sûr que le rap c’est de la chiasse, aucun rapppeur ne rentrera dans l’histoire de la musique, comme un Bach, un Mozart ou un Beethoven
      S’il on se souviendra d’un rappeur un jour ,ce sera pour son départ en Syrie auprès de djihadistes , rien de plus et encore
      Toutes les modes aujourd’hui sont éphémère, le graffiti, le rap, la techno, le smurf, la dance, le RnB
      Jamais on ne retiendra un Booba ou une Lady Gaga comme on a retenu un Léonard de Vinci ou un Molière ou un Chopin
      Tout comme dans 200 ans on aura oublié un Moix, une Angot, une Zaz ou un Calogero


  • Un producteur de variet’ pour Lapierrette. Tout ça est cohérent !


  • Ca ressemble à l’histoire du félon qui a fait un petit putch contre le FN : Naboléon. Depuis sa trahison, on a plus jamais entendu parlé de lui.


  • Je remarque que Lapierre n’évoque jamais son passé soralien. Dans son entretien avec Rougeyron, rien sur ER. Rien.

    https://www.youtube.com/watch?v=BMI...

     

    • Je pense qu"on peut s’attendre à ce qu’il ne veule plus parler d’E&R mais évoquer Zemmour en contournant toute la duplicité sioniste qui se cache derrière c’est beaucoup gênant, pour l’honneur de Rougeyron comme pour la crédibilité de Lapierre.


  • Ca explique pas mal de choses sur la tendance "You tubeur" de Vincent depuis son départ d’ER. On sent qu’il y a une vraie stratégie de carrière derrière et je ne suis pas surpris que son agent soit un producteur de variétés.


  • Passer de Soral à Solaar... Quelle misère...

     

  • Lapierre sur les traces d’MC Solaar, c’est moi où Soral a encore et encore raison ?
    Super article, merci la Redac de nous régaler par ces infos extrêmement précieuses !


  • Ils sont Partouche, désolé ça me reprend.


  • Vincent Lapierre est sur une mauvaise pente, c’est évident. Qu’il retourne à ER ou aille voir Elise Lucet.

    Pour infos les meilleurs producteurs de Claude "MC Solaar" M’Barali furent Jimmy Jay et Philippe« Zdar » Cerboneschi, il y a longtemps maintenant au début des années 90.


  • Le traître dans toute sa splendeur !


  • Ça veut dire quoi sympathisant ??
    Rien. C’est de la tiédasse.
    Comme disait Ezra Pound, quand une personne n’est pas prête à se sacrifier pour ses idées, ou bien c’est ses idées qui ne valent rien, ou bien c’est lui qui ne vaut rien.

    Merci pour tout ce que vous m’avez apporté les gars, je vous suis infiniment reconnaissant, je vous aime du fond de mon coeur. Je vous serais jamais assez redevable.


  • Au début Solaar il faisait du bon boulot (je dis cela sans ironie !) Les paroles de ses chansons avaient une réelle profondeur et poésie (relativement parlant, on se comprend, hein !)
    Est-ce que ce mec là qui faisait tâche par rapport à l’inanité et vulgarité habituelles au rap avait une fonction de rééquilibrage en apportant une peu de finesse et d’intelligence envoyant ainsi le message subliminal "Il y a aussi du bon rap..." ? Ainsi quand des gros "fachos" te disais que le rap c’est de la merde tu leur faisais écouter du MC Solaar et là direct tu les attendrissais ! Je me souviens qu’à l’époque, mon père gros "facho" inconditionnel de Jean-Marie Le Pen, lecteur assidu de Minute, anti-muzz...anti-immigration...avait un jour dit que McSolaar s’était pas mal ! Et peut être que la fonction de Solaar était justement ça ! Attendrir les "fachos" ! Enfin bref, quoiqu’il en soit les chansons de Claude M’barali étaient respectables.

     

    • Jimmy Jay son Dj et (future) producteur avait gagné un petit billet au loto... et... avait tout remisé au Casino... c’est comme ça qu’ils avaient lancé sa carrière.

      C’était de l’auto-production à leur début. Il faut distinguer les débuts prometteurs... et les promesses qui ne sont pas tenues ? Très peu de rap en français à l’époque... il ne se la jouait pas ricain du ghettos.. si c’était pas trop mon truc pour de la chanson « pop » pourquoi pas. L’ennemi pour nous c’était NTM.. nous les enfants du funk...

      Lorsque t’y met ton propre pognon... lorsque le but n’est pas l’argent mais d’atteindre son but... Une fois la spontanéité, la jeunesse dépassée qu’est ce qu’il reste à un auteur si il n’a pas su prendre de la hauteur et s’est corrompus avec la caste marchande ?

      Ça contraste les débuts avec Jimmy Jay avec le (bon mangeur) mauvais manager qui spécule sur une pierre autour du coup... un âne baté qui n’a rien d’un canasson gagnant pour les courses hippiques... Mais tout d’un bourrin gnangnan pour patapoufs épileptiques.. Les PT2C (les pertes de conscience temporaires).

      Vas’y bourre moi le mou.. tant que je ne te jette pas la pierre ? Sur les réseaux asociaux.. les personnes sont soient adulés soient ignorées... MAIS ils peuvent être les deux à la fois. Avant c’était « vu à la télé » et le succès ou l’anonymat total...

      Tous ces abrutis islamophobes comme pas deux dont LaPierre représente ceux qui font semblant pour s’attirer une clientèle... devraient nous faire réfléchir sur le soit disant communautarisme musulman ?... Ces gens croisent tous les jours des noirs et des arabes, sans pour autant craindre la vindicte de la « oumma » ? Et c’est les clowns comme Vincent Lapierre qui vous parle de la supposée Takhia des muslims ?! LOL...
      La communauté invisible, au moindre écart et c’est la mort professionnelle et sociale... et les répercussions jusqu’à le harcèlement de proches ou l’acide qu’ils te jettent à la gueule. Et tous ses nervis ont fait carrière comme Meyer Habib.

      La vindicte de la oumma reste implacable, c’est Chalgoumi et Marshmallow... La Takia en carton pate... On vit une époque zemmourienne formidable... Toutes les accusations de Zemmour sont des inversions accusatoires... tout absolument tout... s’applique à l’élite sioniste...



    • Ainsi quand des gros "fachos" te disais que le rap c’est de la merde tu leur faisais écouter du MC Solaar et là direct tu les attendrissais !




      Nous aux « fachos » ont leur disaient que le manager de NTM était un ancien skinhead bien facho, alors il ne fallait pas trop se formaliser... Le monde de demain, était un single particulièrement bon.. Les paroles ne sont pourtant pas de NTM... Si il y a un complot : c’est l’écriture de ce morceau qui aurait pu être effectivement une commande... ou un coup de chatte monumentale...

      On n’est pourtant pas dans la creation de « Boys Band » des gros labels de musique.... Si Jean-Baptiste Mondino et Jean-Paul Gauthier sont de la partie pour le très très bon clip qui a lancé le groupe... c’est que Solo un ami break-danceur est aussi un mannequin...

      Les NTM étaient de très bons breakeurs. Et ils font aussi du graffiti... une petite communauté ; membres du 156 crew par exemple avec le fondateur JonOne.. pote avec Agnés B, le monde de la mode et l’art moderne émergeant).

      Sans oublier BANDO (ban-do/faire l’interdit ?) le grapheur vandale Philippe Lehman, le petit-fils de l’un des fondateurs de la banque d’investissement Lehman Brothers. Des practiciens acharnés de formes d’art qu’on n’aime ou qu’on n’aime pas... difficile de savoir en réalité, si il y a complot... le street art était moneyable et ça n’est pas les réticences qui manquaient... Clouscard a parlé des années Yéyé en ce sens, je doute que la comparaison soit aussi facile que ça.


  • La photo fait un peu " mariage pour tous" non ? Tendence gay friendly...


  • Autant les rappeur du dimanche à la booba me laisse de marbre mais pare contre je vois ce qu’on peut reprocher à MC Solaar qui a toujours été irréprochable.

     

    • Rien n’est reproché à Solaar mais Solaar n’est pas un résistant. Alain Soral l’est.

      Passer de Soral, qui produit des analyses faisant trembler le pouvoir, à un type produisant Solaar et ne faisant trembler personne, et qui est bien intégré dans un système tenu plutôt par, par qui déjà ... ?

      Bref tout est dit, point.


    • En 2012, MC Solaar était - entre autre- quand même à l’anniv de Julien Dray (en présence de DSK, etc.).
      Rien que ça, ça en dit long sur le personnage.


  • Vie privée du mentor « Blavatnik » (wikipedia)
    Marié à Emily Appelson, il est père de quatre enfants. Il vit à Londres, dans le quartier de Kensington Gardens, dans une maison de 200 millions de livres comptant une piscine et un ascenseur pour cinq voitures, sur une surface de 5000 m². Il possède le yacht Odessa II, de 74 mètres de long, sur lequel il organise chaque année un déjeuner mondain avec le producteur Harvey Weinstein, lors du festival de Cannes.
    Bong ! Nous voilà « encore » dans un wagon du train Weinstein. J’me disais qu’il avait un tête de vicelard ce Etchart... La Pierre !... Un petit reportage sur le yacht ?

     

    • Bravo d’avoir recouper les liens.

      Bref lapierre est tombé bien bas, et malgré les éléments, malgré les faits, Soral et les Soraliens seront encore traité de langue de pute par des cons honnêtes aimant lapierre ou des sionnards, qui se foutent de lapierre comme de leur premier rapt de gosse...


  • #2337000

    Patron de UVI ? Ah oui quand même... Je connais un peu UVI, le magasin de musique dans lequel je travaillais en étais revendeur. De très bons software, mondialement reconnus. Tout comme WAVES, l’éditeur de plugins audio Israëlien.

     

    • J’ai entendus une fois un dirigeant d’une compagnie israélienne se réjouir d’avoir pu régler à « l’amiable » le contentieux qu’ils avaient avec leur concurent au tribunal. Il se réjouissait que leur compagnie ai pris le leadership après avoir épuisé son concurent dans des procès très coûteux.

      Sa conclusion était éloquente... la stratégie du vol de technologie était payante.. puisque l’accord obtenue et le prix du cabinet d’avocats était absolument dérisoire comparé avec la technologie qu’ils avaient réussi à s’emparer. Son concurrent privé de fonds n’avait pas pu réussir son développement. Il expliquait que SI cette compagnie ne les avait pas poursuivit, elle serait la seule à dominer le marché et eux une coquille vide... Cette industrie n’avait rien à voir avec l’informatique, je précise pour ce qui suit.

      Nous savons comment les chinois copient sans vergogne... À mon avis les israéliens avec probablement l’aide du très Maussade... ont du se faire un spécialité dans l’espionnage et laisser en slip tous les geeks de la planète qui inventaient des softwear ou toutes autres technologies informatique qui pourraient servir d’espionnage de masse. L’industrie de l’interaction et l’hyperconnectivité ça doit être leur domaine de prédilection... Je crois que l’état voyou doit mettre à disponibilité toute la diplomatie gouvernementale, les aides juridiques pour que leurs compagnies nationales fassent du pillage industriels.

      Leur version des arts martiaux... le kravmaga n’est que du pillage en règle des autres arts... leur cuisine (labellisée) israélienne est en faite de la gastronomie moyenne orientaleet extra-minoritairement yiddish. Le falafel, ça n’est pas israélien ; Google n’est plus ton pote ?...

      Les voleurs de terres ne se cachent même pas...


  • #2339640

    Qui est Alain Machin ?
    Bon ben quand je vois sa tronche et lis son nom ça en dit long...
    Producteur de rap vous avez dit ?
    Ah ok, merci j’ai compris...


Commentaires suivants