Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Qui protège Salim Laïbi, le "libre-penseur" d’extrême droite ?

Depuis deux ans, une enquête préliminaire est ouverte contre ce chirurgien dentiste adepte des théories du complot. Sans le moindre résultat. Par Aziz Zemouri

 

Son site de fake news compte plus d’un million de vues par mois, Salim Laïbi n’a aucune limite, pas même celles qu’impose la loi. Héraut du complotisme, le chirurgien-dentiste n’a toujours pas été révoqué par son ordre. Celui qui n’hésite jamais à faire état de sa fonction de médecin pour mieux défendre ses idées enchaîne les prises de parole sulfureuses et déverse quotidiennement son lot de théories du complot via les réseaux sociaux.

[...]

Il concentre surtout ses attaques contre les homosexuels, les juifs, les franc-maçons, les musulmans pas assez radicaux à son goût, et pousse ses partisans à la sédition en les incitant à la violence armée « avec des kalachnikovs » contre les institutions républicaines.

[...]

Le praticien enchaîne pourtant les polémiques sans jamais être inquiété. Un militant associatif s’est lancé à ses trousses, en vain pour le moment. Omar Djellil, acteur associatif et ancien secrétaire général de la plus vieille mosquée de Marseille, n’a pas hésité à interpeller Xavier Tarabeux, procureur de la République, et l’ancien préfet de police Laurent Nuñez. Celui qui est devenu depuis l’homme fort du renseignement intérieur français en prenant la tête de la DGSI en 2017 avait effectué un signalement (Article 40) au procureur de la République. Son successeur à la préfecture, Olivier de Mazière, a également été alerté.

« Je suis effaré que depuis dix ans, Salim Laïbi jouisse d’une impunité totale quand d’autres praticiens sont sévèrement sanctionnés pour des propos bien plus légers que ceux du médecin marseillais. Je suis surtout accablé par l’absence de réaction du parquet de Marseille qui, lui, ne semble pas prendre à sa juste mesure les agissements d’un médecin qui est désavoué par ses pairs et qui a fait l’objet de plusieurs signalements et de plus de 19 plaintes auprès de l’institution judiciaire et de la police. On est bien loin des beaux discours républicains tenus par nos dirigeants et les représentants de l’État en matière de lutte contre le racisme, la radicalisation et l’antisémitisme », s’indigne Djellil.

[...]

Si Soral et Dieudonné sont régulièrement poursuivis devant la justice, Laïbi passe en permanence entre les mailles du filet. Interrogé sur son inaction, le parquet de Marseille n’a pas donné suite à nos multiples sollicitations.

Lire l’article entier sur lepoint.fr

La duplicité du dentiste « anti-Système », sur E&R :

 

Sur les agents du Système et les faux dissidents,
lire chez Kontre Kulture

 






Alerter

65 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1982177

    Les plâtriers-menteurs laissent les coudées franches à ceux et celles qui peuvent contribuer à foutre le bordel.C’est "normal"...Ils sont logiques avec eux-mêmes..".Ordo ab chao" !

     

    Répondre à ce message

  • #1982198

    Salim Laibi est le pendant "populaire" de Tarik Ramadan, le "bourgeois", avec le même maître : les apatrides bien connus.

     

    Répondre à ce message

  • Si une personne peut dire ce qu’elle veut par rapport à une autre,"pour ne pas les citer" c’est qu’il y a un loup quelque part, et je pense qu’il ne faut pas chercher très loin, c’est une évidence..

     

    Répondre à ce message

  • #1982236

    Cerise sur le zigoteau, c’est qu’un dissident dentiste chez les sans-dents, cela n’a pas de sens.
    Vu comme l’on tente de nous le mettre dans le timbre, si tu m’avais dit un proctologue, là j’y croyais : et encore...

     

    Répondre à ce message

  • #1982268

    1 million de vues ? Il suffit de les acheter à Google tout le monde le sait .

     

    Répondre à ce message

  • "Qui protège Salim Laïbi ?"

    Et malheureusement le Point ne répond pas à la question. Cet article n’est pas gratuit (à tout point vue) mais il est néanmoins intéressant de savoir que ce monsieur ait fait l’objet de... disons déstabilisation.
    Affaire à suivre.

     

    Répondre à ce message

  • J’ai vu un titre de son site "entretien exclusif avec meyer habib" et comme je n’irais pas sur son site connaissant les deux personnages, pourquoi n’entendons-nous pas vociférer le "diamantaire" comme l’arracheur de dents semble le nommer...
    Anguilles sous roche !

     

    Répondre à ce message

  • En bon "musulman", Laibi jubilait sur le fin de son "frère" Tariq Ramadan, il est peut être le prochain fusible musulman à sauter...

     

    Répondre à ce message

  • #1982721

    Après avoir lu cet article on peut se dire que s’il y a quelqu’un de blamable ça n’est certainement pas Salim Laïbi mais Aziz Zemouri le chien de service qui aboie ( en fait déverse toute sa haine) sur un antisystème ne militant par là qu’au maintien de toute cette m.... quI nous est imposée par le dit système.

    Cet chiasse journalistique pondu par un journaleux collabo qui mériterai un oscar (peut être le prix Pétain) est en soi une synthèse pour paraphraser un certain Michel Audiard.
    En la publiant dans ces colonnes le Point touche vraiment le fond.

    Je précise que je n’ai pas la moindre sympathie pour le Libre Penseur et que depuis des années je ne vais plus sur son blog, mais entre un dissident quel qu’il soit et un journaleux collabo j’ai vite fait de faire le choix du coté auquel je me range. Et je pense qu’E&R et ses sympathisants seraient bien inspirés d’en faire autant.

     

    Répondre à ce message

    • « Je précise que je n’ai pas la moindre sympathie pour le Libre Penseur et que depuis des années je ne vais plus sur son blog, mais entre un dissident quel qu’il soit et un journaleux collabo j’ai vite fait de faire le choix du coté auquel je me range. Et je pense qu’E&R et ses sympathisants seraient bien inspirés d’en faire autant. »
      Très bien mais en quoi est-il un « dissident » ?! Est-ce à dire que quand on l’est (à supposer que ce soit le cas), c’est immuable et totalement irrémédiable ? Sans vouloir vous offenser je ne vois pas où est l’argumentation solide pour établir un distinguo et tout cela me parait relever au final d’un manichéisme « dissident-collabo » assez faiblard, pour ne pas dire on ne peut plus fragile. On n’est pas non plus obligé de choisir dans un concours de minables.

       
    • #1983073

      @ Eric

      Je vais peut être passer auprès de vous pour quelqu’un de bêtement manichéen, il n’empêche que mes discussions avec ma famille, mes proches et amis m’amène à penser qu’il existe un clivage dans notre société entre ceux qui ne croient ni aux médias ni aux "vérités officielles" et ceux qui gobent quasiment tout, en quelque sorte entre les incroyants et les croyants. Et que ce clivage se superpose à celui que vous mentionnez : dissident/collabo.
      Chaque individu est plus ou moins septique, plus ou moins naïf mais il est une constante qui varie très peu c’est le rejet radical de ceux du camp d’en face, pour moi il existe bien deux blocs distincts.
      Vous pouvez penser différemment mais vous ne m’empêcherez pas d’admettre ce que je constate jour après jour.

       
    • Je me contentais de suggérer en quoi ça me semblait particulièrement simpliste et effectivement manichéen. Cependant, loin de moi l’idée de vous faire changer d’avis.

       
  • #1983630

    Je ne vois pas en quoi ces idées et déclarations devraient concerner l’ordre des médecins. S’il est irréprochable dans son travail, ça semble très méprisable de vouloir lui retirer le droit d’exercer son métier et de subvenir aux besoins de sa famille à cause de ses idées quelles qu’elles soient.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents