Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Retour de Suède : autopsie d’une désinformation

La Suède a incontestablement occupé l’espace médiatique ces derniers temps et on ne compte plus les articles qui ont été consacrés à ce contre-modèle en matière de lutte contre la pandémie.

 

Rare pays à admettre sans restriction ni test PCR les voyageurs, rare pays à avoir laissé ses bars et restaurants ouverts en pleine journée, la Suède fait toujours figure d’exception dans l’UE en matière de port du masque et de politique sanitaire.

Cette stratégie ne fait pas l’unanimité, loin s’en faut ; elle attire au contraire les foudres de la plupart des chroniqueurs qui estiment généralement que la Suède paie le prix de sa politique et que celle-ci est un échec. Ils rejoignent ainsi le point de vue de M. Véran qui a récemment cité le royaume scandinave parmi les mauvais élèves européens. Cette manière de désigner un voisin nordique dont les résultats sont meilleurs que ceux de la France en termes de décès par habitants est a minima une maladresse et elle mérite un examen attentif.

À l’issue de la première vague, alors que la Suède n’avait pas opté pour le confinement et laissé son économie fonctionner, elle comptait un peu plus de morts imputables au Covid que la France. Fin 2020, alors qu’elle a globalement poursuivi sa politique (pas de masque obligatoire, restaurants, bars et tous types de commerces ouverts), elle en compte désormais moins (autour de 840 morts par million d’habitants en Suède contre 940 en France : Source ARS et Agence de la Santé Suédoise, chiffres au 28 décembre 2020).

Plusieurs médias ont relevé à juste titre que sa stratégie s’est toutefois sérieusement infléchie fin novembre. Les Suédois ont en effet pris la décision de fermer les écoles début décembre et de fermer également les musées. Les masques ont également été préconisés à certaines occasions.

Nous avons suivi cette actualité de près, étant décidés à nous rendre pendant les vacances de Noël dans un pays où l’on peut encore se balader en ville, aller au restaurant ou au café et discuter avec les gens sans avoir l’impression d’être en permanence confronté à une maladie mortelle.

Voici ce que nous avons constaté : du 19 décembre, date de notre arrivée, au 29 décembre, date de ce compte-rendu, les masques sont obligatoires seulement dans l’aéroport et dans les avions. Le chauffeur de notre premier taxi n’en portait pas et nous avons pu mettre de côté les nôtres pour une dizaine de jours. Dans la rue à Stockholm, dans les restaurants, dans les cafés, très rares étaient les Suédois qui en portaient contrairement à ce qu’avaient sous-titré Les Échos du 21 décembre.

En réalité, les Suédois n’ont pas opté pour un port du masque généralisé comme en France. Ils sont seulement recommandés aux heures de pointe dans les transports en commun (mais encore pas rendus obligatoire comme en France). Nous avons quitté Stockholm pour la Laponie suédoise en avion et constaté que dans le Grand Nord, les activités nordiques se déroulent normalement.

D’une manière générale, à la capitale comme au cercle polaire les restaurateurs et les entrepreneurs semblent satisfaits de pouvoir rester ouverts et adhérent aux mesures en vigueur. Ils ont espacé les tables, désinfectent régulièrement les objets utilisés, respectent naturellement une certaine distanciation mais le personnel et les clients ne portent en général pas de masque. Idem dans les hôtels et dans les bus.

Après avoir pris trois trains pour revenir dans la capitale suédoise et fait une escale dans une ville moyenne (Uméa, cote Botnienne – face à la Finlande), nous avons fait le même constat. Dans les trains, les contrôleurs et les passagers suédois ne portent pas de masque – et n’ont vraiment pas le souhait ni l’intention d’en porter. Ils pensent au contraire que cela pourrait amplifier la transmission de la maladie par contact des mains sur le masque… Les quelques personnes masquées que nous avons pu observer étaient des touristes étrangers et très rarement des Suédois, peut être fragiles ou malades.

Notons tout de même que d’autres dispositions ont été prises pendant notre séjour qui vont plus dans le sens du vent européen. Depuis le 24 décembre, les restaurants ne peuvent plus servir d’alcool après 20 heures ce qui réduit fatalement leur activité et réduit celle des bars et des boites de nuit. Ils peuvent toutefois continuer à servir à manger et il n’y a pas de couvre-feu. Ces mesures seront rediscutées mi-janvier.

Lire l’article entier sur francesoir.fr

Le bon sens suédois

 






Alerter

65 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2630124
    Le 31 décembre 2020 à 00:49 par Dumnorix
    Retour de Suède : autopsie d’une désinformation

    La Suède n’étant pas dans l’euro elle est peut-être moins obligée de se soumettre aux injonctions mondialistes.
    Ce n’est pas certain mais le fait d’avoir encore une indépendance économique peut jouer.

     

    Répondre à ce message

    • #2630487
      Le Décembre 2020 à 16:45 par Sylvain
      Retour de Suède : autopsie d’une désinformation

      je crois que ce pays s’est déjà beaucoup soumis aux injonctions mondialistes (leader en matière de "progrès sociétaux"). Du coup, on ressent peut-être moins la nécessité de réprimer sa population.

       
    • #2630743
      Le 1er janvier à 00:03 par Baldes
      Retour de Suède : autopsie d’une désinformation

      La Suéde ne fait pas partie de l’euro ?

      Derniére nouvelle !

       
    • #2631471
      Le 1er janvier à 21:57 par derf
      Retour de Suède : autopsie d’une désinformation

      La Roumanie n’est pas dans l’Euro et pourtant c’est masque obligatoire dehors et dedans, couvre feu à 23 heures, écoles fermées et il y a beaucoup de covidiots comme en France...

       
    • #2631662
      Le 2 janvier à 08:54 par vélo
      Retour de Suède : autopsie d’une désinformation

      @Sylvain, oui c’est exactement ça ; mais les mondialistes ne se doutaient peut-être pas des effets pervers de leur petit labo suédois : on s’aperçoit grâce à eux que le virus n’est pas si dangereux puisque la Suède s’en sort sans confinement.

       
  • #2630136
    Le 31 décembre 2020 à 01:40 par Pouet
    Retour de Suède : autopsie d’une désinformation

    Carlo Alberto Brusa est allé en Suède il y a quelques jours pour une réunion de "complotistes" et nous a fait une petite vidéo pour nous montrer comment on vit là-haut, j’en sui resté coi.

    J’ai bien l’impression que si plus d’entre nous le retiraient, nous n’aurions pas de problème avec cette bleusaille fascisante.
    Depuis le début je me promène sans, je les croise régulièrement, évidemment, jamais aucun d’eux ne m’a rien dit.
    Et même, l’autre soir en rentrant avec mes paniers de provision, toujours visage nu, j’ai croisé une bonne douzaine de nos si gentilles FDO qui s’occupait dune "dame" rue Saint Denis. Ceux qui ne s’affairaient pas audit cas (hein ?) était debout le long du trottoir faisant la haie d’honneur, je suis donc passé là en les fixant bien dans les yeux sans qu’il y ait de réaction sauf de détourner le regard, et le dernier, belle plante d’un mètre soixante, m’a dit "bonsoir" de derrière son bavoir...
    Ça veut dire que si seulement dix pour cent de la populace faisaient comme moi, ils auraient totalement perdu la partie et tout le monde pourrait aller par les rues sans muselière.
    Avis !

     

    Répondre à ce message

    • #2630251
      Le Décembre 2020 à 08:56 par ladko
      Retour de Suède : autopsie d’une désinformation

      Même constat de mon côté (mais sans la dame).

      Je pense que les FDO ont soit reçu la consigne de ne pas trop nous échauffer soit décidé d’eux-mêmes de lever le pied sur les contrôles.

      Cela dit, seuls les gens d’un "certain âge" comme moi-même se promènent à visage découvert, les jeunes sont d’une couardise hors-normes.

      Et je n’ai pas eu de remarques vachardes ni de regards désapprobateurs depuis plusieurs mois.

      On tient l’bon bout !

       
    • #2630357
      Le Décembre 2020 à 13:01 par Benoît
      Retour de Suède : autopsie d’une désinformation

      Au premier confinement je le portais sur le menton et je me demandais pourquoi les gens ne faisaient pas comme moi.
      Depuis le deuxième je suis visage nu,(j’ai juste une écharpe pour le froid) et je croise des policiers,des municipaux,des gendarmes et personne ne me dit rien !

       
    • #2630404
      Le Décembre 2020 à 14:05 par didi
      Retour de Suède : autopsie d’une désinformation

      C’est surtout qu’il y a pas mal de policiers qui pensent comme vous et en ont marre de ces conneries de masques et compagnie.

       
    • #2630500
      Le Décembre 2020 à 17:04 par Pouet
      Retour de Suède : autopsie d’une désinformation

      Pour le premier confinement, ils ne l’avaient pas imposé.

       
    • #2630787
      Le 1er janvier à 02:09 par Le petit cheval dans le mauvais temps
      Retour de Suède : autopsie d’une désinformation

      Ici dans mon département du Sud-Est, même mansuétude (de la municipale en tout cas : pas testé la PN et les gendarmes), malgré l’arrêté concon du préfet et de l’avis non moins concon du directeur de l’ARS qui sert de justificatif administratif à la connerie/cruauté humaine.

      Soit ils ont des consignes, soit ils ont compris.

       
  • #2630144
    Le 31 décembre 2020 à 02:22 par dav
    Retour de Suède : autopsie d’une désinformation

    je pense que si on depassionne un peu le truc y a une histoire de climat qui joue aussi...l’islande c’est pareil...le virus aime pas trop le froid polaire

     

    Répondre à ce message

    • #2630210
      Le Décembre 2020 à 07:33 par Stormocle
      Retour de Suède : autopsie d’une désinformation

      Ni la chaleur africaine, la douceur Monegasque ou le climat tempéré Japonais semble t il

       
    • #2630239
      Le Décembre 2020 à 08:33 par leperigourdin
      Retour de Suède : autopsie d’une désinformation

      @ Dav

      Dans les pays plus froids que nous, les peuples chauffent bcp les habitations !

      Et si on croit au virus donc aux médias mainstream, on sait que le virus AU CONTRAIRE aime la saison froide pour se répandre !

      Avancer une théorie en la basant sur le fait qu’ on "dépassionne"... Tu as avec calme et douceur ecrit une théorie foireuse.

       
    • #2630248
      Le Décembre 2020 à 08:48 par Jalatal
      Retour de Suède : autopsie d’une désinformation

      Bien évidemment, il n’aime pas le chaud non plus.. il n’existe donc pas

       
    • #2630268
      Le Décembre 2020 à 09:50 par Pouet
      Retour de Suède : autopsie d’une désinformation

      Parce-que vous en êtes encore à croire que le port de la muselière a quelque-chose à voir avec un quelconque virus ?

      Sans blague !

       
  • #2630217
    Le 31 décembre 2020 à 07:47 par momone
    Retour de Suède : autopsie d’une désinformation

    On l’a dit et répété : LES MASQUES NE PROTÈGENT PAS DES VIRUS , C’EST ÉCRIT DESSUS !
    Ils sont obligatoires , mais ne servent à RIEN !
    Tous les médecins ( honnêtes ) vous le diront , en plus ça pose des problèmes !
    Au contraire il faut ventiler le plus possible !

     

    Répondre à ce message

    • #2630337
      Le Décembre 2020 à 12:37 par NoHope
      Retour de Suède : autopsie d’une désinformation

      Personnellement j’ai arrêté de le dire autour de moi parce que la peur empêche les gens de penser et que la question ne se pose pas quand le risque est de se prendre une prune.

      Le masque ne protège pas pour plusieurs raisons :

      1. les yeux prennent le virus instantanément s’il est dans l’air parce que quelqu’un vient d’éternuer à côté de vous,
      2. la taille entre 65 à 130µm permet au virus de passer au travers du papier comme du tissus aussi facilement que la farine à travers un grillage de jardin,
      3. il empêche le renouvellement rapide de l’air vicié : passez à côté d’un fumeur, vous sentez immédiatement la clope avec ou sans masque, mais avec le masque vous continuez à sentir la clope pendant 30 secondes supplémentaires, le temps que l’odeur sorte du masque, alors que sans cette saloperie l’air frais chasse instantanément l’odeur,
      4. le masque est une mémoire bactériologique et virale : si les saloperies se collent dessus, il faut savoir que le SARS-Cov-2 tient 28 jours sur une surface inerte ! Cela vous donne plein d’occasions d’aspirer le virus quand la gouttelette qui n’a amené sur le masque s’est évaporée.

      Le point crucial c’est les mains ! Le virus se propage peu par l’air parce que ce n’est possible qu’à proximité immédiate d’un contagieux. Par contre, le contact direct ou indirecte, voilà le problème.

      Au lieu d’imposer le masque, les autorités auraient du imposer les gants, ce qui est non seulement plus efficace mais plus facile à faire en hiver. C’est efficace parce que pendant qu’on porte des gants, on sait que les mains sont sales, on ne les mets ni dans les yeux, ni dans le nez ou la bouche. Même si vous touchez un clavier de DAB, une barre dans les transports ou une partie commune quelconque, ce sont les gants qui prennent. Arrivé chez vous ou au travail, vous retirez les gants et lavez les mains immédiatement au gel hydroalcoolique.

      Les pays les plus atteints sont les pays où la population ne prend pas d’HCQ et où on mange dehors avec les doigts. Le cas le pire sont les USA. Au Japon on mange avec des baguettes et comme par hasard, il y a bien moins de cas.

      En France, 67% des gens ne se lavent pas les mains en sortant des chiottes, alors imaginez la proba qu’ils le fassent pour un virus qu’on ne voit pas et qu’on ne sent pas !

      Si j’étais aux affaires, gants pour tout le monde en dehors de chez eux, demi-doses en comprimé d’HCQ pour les gens en EPHAD à titre préventif. Point barre ! Et pas de prunes ... ;-)

       
    • #2630615
      Le Décembre 2020 à 19:49 par NoHope
      Retour de Suède : autopsie d’une désinformation

      .. 65 à 130nm ...

      Et bonne année à tous !

       
    • #2630815
      Le 1er janvier à 06:58 par momone
      Retour de Suède : autopsie d’une désinformation

      Petite trouvaille concernant les UV qui détruise les bactéries ( que les survivalistes connaisse grâce a la lampe de poche UV pour rendre l’eau potable ) que je voulait partager , suite à mon post précédent :
      https://www.profession-gendarme.com...
      ou :
      https://www.jpost.com/health-scienc...

       
    • #2633123
      Le 4 janvier à 05:46 par Aino Corona
      Retour de Suède : autopsie d’une désinformation

      @NoHope

      L’argument des baguettes c’est un gag ?

      La différence de morts d’un pays à l’autre, concerne simplement des problèmes de compta’, généralement proportionnels au degré de soumission au mondialisme.

      À Cuba ils mangent avec des baguettes ?

      En Belgique on mange 100 fois plus avec les doigts qu’en Biélorussie ?

      À niveau de vie égal, et population égale, la France c’est 50 000 morts officiellement, la Corée du Sud moins de 1000.

      Les baguettes permettent de rendre le virus 50 fois moins mortel vraiment ?

      Et les pays d’Afrique qui sont quasiment pas touchés ?

      Franchement, cet argument ça fait du tort à la dissidence.

      Arrêtez d’envisager le problème comme un problème sanitaire, tout est bidon.

       
  • #2630229
    Le 31 décembre 2020 à 08:17 par leperigourdin
    Retour de Suède : autopsie d’une désinformation

    1/ L’Insee on le sait ment effrontément depuis des années sur l’inflation ET cette année communique sur la période de décès mars-dec. Alors que si l’on compare année par année on trouvera le même nbre de mors 610 000 - 620 000 environ.

    Déjà il faudrait que chacun intègre qu’il n’y a pas de surmortalité COVID19 ou bien qu’elle est très très faible.

    2/ A partir de là, c’est une certitude que les différences de mortalité entre 2 pays ne sont pas dû aux mesures mais simplement la conséquence de l’hygiéne de vie, de l’accés aux soins etc etc.

    3/ Il conviendrait de chiffrer le coût des mesures . Centaines de milliards pour la France . Et de voir combien coute une vie soi-disant sauvée...

    Même en prenant l’option de pensée du gouvernement nous sommes dans une aberration.
    En effet pour prolonger la vie d’un vieillard de 6 mois on ruine la vie de millions de jeunes.

     

    Répondre à ce message

  • #2630302
    Le 31 décembre 2020 à 11:46 par Maxou
    Retour de Suède : autopsie d’une désinformation

    Si on a le droit de bouger au printemps 2021, je sais donc où je vais aller me prendre des vacances. En Scandinavie ! Et en voiture, pas d’avion moins de contraintes. Depuis le temps que je rêve d’un road-trip nordique...
    Soyons nombreux à l’envisager pour damer le pion à tous les autres européistes corrompus (si les suédois ou les finlandais veulent bien de nous, ce qui n’est pas gagné...)

     

    Répondre à ce message

  • #2630353
    Le 31 décembre 2020 à 12:58 par perro
    Retour de Suède : autopsie d’une désinformation
  • #2630675
    Le 31 décembre 2020 à 21:52 par Teraspol
    Retour de Suède : autopsie d’une désinformation

    En Biélorussie on n’ a pas fait le confinement non plus. Les usines, le foot, les services religieux (par ex. à Pâques) ont continué. Ils ont 151 morts par million d’ habitants selon "worldometer" et la Suède en a 861. Mais la Biélorussie est une terrible dictature. L’ Espagne, la France, la Grande Bretagne (Londres, Midlands..) avec des mesures de confinement draconien pendant plusieurs semaines ou mois sont au contraire des vraies démocraties. Le dictateur de la Biélorussie a même refusé les subventions que l’ OMS le promettait au début de l’ année pour l’ accompagnement "sanitaire". Quelle terrible dictature ! Refuser l’ "aide" ienveillante de l’ OMS et refuser de confiner sa population. Est-ce la raison pourquoi on a cette campagne de déstabilisation de la Biélorussie ces derniers mois ?

     

    Répondre à ce message

    • #2633117
      Le 4 janvier à 05:15 par Brivibas
      Retour de Suède : autopsie d’une désinformation

      Je suis en Biélorussie et je confirme. Pas de confinement ni de masque obligatoire et j’ai pu y acheter librement de l’hydrochloroquine et me constituer mon "kit Raoult".

       
  • #2630839
    Le 1er janvier à 09:03 par raslebol33
    Retour de Suède : autopsie d’une désinformation

    Cette épidémie,dont nous parlent les mondialo-sionistes depuis 10 ans,et qui sévit depuis maintenant 1 an n’a été géré qu’a coups de propagande et de dénis... !!!

     

    Répondre à ce message

  • #2631475
    Le 1er janvier à 22:01 par juin
    Retour de Suède : autopsie d’une désinformation

    La Suède était neutre pendant la seconde guerre mondiale et ce que l’on vit en ce moment c’est un peu la 3 ème, avec les peuples comme ennemis du pouvoir mondialiste.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents