Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Retour de Suède : autopsie d’une désinformation

La Suède a incontestablement occupé l’espace médiatique ces derniers temps et on ne compte plus les articles qui ont été consacrés à ce contre-modèle en matière de lutte contre la pandémie.

 

Rare pays à admettre sans restriction ni test PCR les voyageurs, rare pays à avoir laissé ses bars et restaurants ouverts en pleine journée, la Suède fait toujours figure d’exception dans l’UE en matière de port du masque et de politique sanitaire.

Cette stratégie ne fait pas l’unanimité, loin s’en faut ; elle attire au contraire les foudres de la plupart des chroniqueurs qui estiment généralement que la Suède paie le prix de sa politique et que celle-ci est un échec. Ils rejoignent ainsi le point de vue de M. Véran qui a récemment cité le royaume scandinave parmi les mauvais élèves européens. Cette manière de désigner un voisin nordique dont les résultats sont meilleurs que ceux de la France en termes de décès par habitants est a minima une maladresse et elle mérite un examen attentif.

À l’issue de la première vague, alors que la Suède n’avait pas opté pour le confinement et laissé son économie fonctionner, elle comptait un peu plus de morts imputables au Covid que la France. Fin 2020, alors qu’elle a globalement poursuivi sa politique (pas de masque obligatoire, restaurants, bars et tous types de commerces ouverts), elle en compte désormais moins (autour de 840 morts par million d’habitants en Suède contre 940 en France : Source ARS et Agence de la Santé Suédoise, chiffres au 28 décembre 2020).

Plusieurs médias ont relevé à juste titre que sa stratégie s’est toutefois sérieusement infléchie fin novembre. Les Suédois ont en effet pris la décision de fermer les écoles début décembre et de fermer également les musées. Les masques ont également été préconisés à certaines occasions.

Nous avons suivi cette actualité de près, étant décidés à nous rendre pendant les vacances de Noël dans un pays où l’on peut encore se balader en ville, aller au restaurant ou au café et discuter avec les gens sans avoir l’impression d’être en permanence confronté à une maladie mortelle.

Voici ce que nous avons constaté : du 19 décembre, date de notre arrivée, au 29 décembre, date de ce compte-rendu, les masques sont obligatoires seulement dans l’aéroport et dans les avions. Le chauffeur de notre premier taxi n’en portait pas et nous avons pu mettre de côté les nôtres pour une dizaine de jours. Dans la rue à Stockholm, dans les restaurants, dans les cafés, très rares étaient les Suédois qui en portaient contrairement à ce qu’avaient sous-titré Les Échos du 21 décembre.

En réalité, les Suédois n’ont pas opté pour un port du masque généralisé comme en France. Ils sont seulement recommandés aux heures de pointe dans les transports en commun (mais encore pas rendus obligatoire comme en France). Nous avons quitté Stockholm pour la Laponie suédoise en avion et constaté que dans le Grand Nord, les activités nordiques se déroulent normalement.

D’une manière générale, à la capitale comme au cercle polaire les restaurateurs et les entrepreneurs semblent satisfaits de pouvoir rester ouverts et adhérent aux mesures en vigueur. Ils ont espacé les tables, désinfectent régulièrement les objets utilisés, respectent naturellement une certaine distanciation mais le personnel et les clients ne portent en général pas de masque. Idem dans les hôtels et dans les bus.

Après avoir pris trois trains pour revenir dans la capitale suédoise et fait une escale dans une ville moyenne (Uméa, cote Botnienne – face à la Finlande), nous avons fait le même constat. Dans les trains, les contrôleurs et les passagers suédois ne portent pas de masque – et n’ont vraiment pas le souhait ni l’intention d’en porter. Ils pensent au contraire que cela pourrait amplifier la transmission de la maladie par contact des mains sur le masque… Les quelques personnes masquées que nous avons pu observer étaient des touristes étrangers et très rarement des Suédois, peut être fragiles ou malades.

Notons tout de même que d’autres dispositions ont été prises pendant notre séjour qui vont plus dans le sens du vent européen. Depuis le 24 décembre, les restaurants ne peuvent plus servir d’alcool après 20 heures ce qui réduit fatalement leur activité et réduit celle des bars et des boites de nuit. Ils peuvent toutefois continuer à servir à manger et il n’y a pas de couvre-feu. Ces mesures seront rediscutées mi-janvier.

Lire l’article entier sur francesoir.fr

Le bon sens suédois

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

65 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2629721

    Si les Français portent le masque ce n’est pas par civisme ou auto discipline, comme le disent leurs démagogues, c’est tout simplement pour ne pas payer 135 euros d’amende .

     

    • Sans blague... mais depuis le temps tout le monde a compris que cette amende est illégale donc qu’il n’y a rien à payer, il faut la refuser
      (https://www.youtube.com/watch?v=1x9...) c’est bien plutôt par conditionnement, voire par habitude pour certains.


    • #2629872

      C’est vrai, c’est tout à fait ça et il est très rare de le voir mentionner dans tous les média.


    • #2629989

      Si c’était vrai, on ne verrait pas la majorité des gens le porter dans des endroits où ils ne sont pas obligatoires et on verrait des bouts de nez (voire la bouche complète comme moi) dépasser tous le temps dans les endroits où ils sont obligatoires.
      Le coup de porter le masque jusqu’au yeux en permanence et partout (au fin-fond d’un rayon de supermarché, au milieu d’une rue déserte, dans une rame de métro à moitié vide...) c’est être un sous-homme. L’excuse des 135 euros a bon dos !

      Les différentes façons de porter le masque (pas de masque du tout, sous le menton, sur le menton mais sous le nez, ou alors jusqu’au yeux) en disent tellement long sur le porteur. En gros plus c’est haut moins c’est honorable, et au dessus du nez (80% des gens) je refuse d’adresser la parole.
      La seule excuse valable, c’est s’il y a un flic/contrôleur/vigile 3m devant nous et susceptible de nous faire chier, mais ça arrive quasiment jamais et quand ça arrive ça dure pas plus de 15 secondes. 15 secondes d’apnée par semaine en mode Banes de Batman, ça reste supportable.


    • #2630099

      Depuis quelques jours je vois des jeunes ni obèses ni rien porter le masque dehors et même à vélo alors que le masque dehors n’est pas obligatoire. Par contre, je vois de plus en plus de gens moins jeunes le masque sous le nez dans les magasins. Peut-être suivent-ils mon exemple puisque cela fait des mois que je le fais mais ça m’étonnerait .....Donc les 2 tendances sont là mais pas situées comme on le penserait.


    • #2630100

      sais pas qui peut payer ça alors qu’une grande partie roule sans assurance et sans permis


    • #2630118

      Je comprend pas trop ce délire de porter le masque à moitié, ou de trois quarts... on se croirait au début des années 80, si il faut porter la casquette à l’envers,sur le coté, visière retroussée ou autre.
      C’est assez immature ces masque à demi-portés, soit on met un masque, soit on en met pas. le porter comme ci ou cela, ça change quoi ?
      C’est un signe de ralliement ? un message (pas tellement) codé ?

      Moi je met le masque pour rentrer dans les commerces/administrations, parce-que c’est la nouvelle norme, mais sorti de là... j’en pense rien...Et ça sert à rien.

      Bien sûr on peut ne pas le mettre, et le ridicule de la situation liée au port conseillé (soit-disant obligatoire) du masque ne fait qu’empirer de jour en jour, mais bon...J’ai pas envie de passer la moitié de la journée à batailler.

      Au fond tout le monde s’en fout. On pourrait mettre des oreilles de lapins ou un serre-tête d’halloween que ce serait la même.
      C’est une belle occasion, poussons l’absurdité étatique dans ses retranchements.
      Combien de temps ce masque que tout le monde sait inutile et de pure convenance va t’il continuer à être porté ?

      Je crois que l’on apprend sur nous même à l’occasion de cet épisode ;
      que l’arbitraire et la stupidité politique soient aussi visibles, palpables, partagés par tous dans la même incrédulité, c’est une chance.

      Jamais la politique réele n’a été aussi ridicule,stupide, et aussi universellement décriée.
      Il faut en profiter.

       

      • #2630879

        Tu comprends pas le délire de préférer respirer à l’air libre plutôt que dans un tissu ?

        Ça n’a aucun objectif esthétique ou de communication. C’est juste pour pouvoir le remonter discrètement en moins de 1 seconde si on aperçoit un flic devant nous et de donner l’illusion (de loin) qu’on le porte correctement. On compte aussi sur le fait que le même flic osera beaucoup moins mettre d’amende à quelqu’un qui porte un masque à moitié qu’à quelqu’un qui n’en portera pas du tout. Et enfin, les emmerdeurs hypocondriaques qui font la leçon aux autres dans les transports et supermarchés ont surtout peur de nos postillons et ils ont tendance à nous foutre la paix tant que notre bouche est couverte.

        Après si toi tu préfères les deux extrêmes que d’obstruer ta respiration en permanence histoire de le mettre bien et de "suivre la norme" (lol ?) ou, au contraire, comme certains, de ne pas en mettre et de t’embrouiller tous les 3 mètres avec quelqu’un et de risquer d’être allégé de 135 euros si ce quelqu’un est un flic, libre à toi. Moi j’essaye juste de suivre le juste milieu qui comporte le moins d’emmerdements, ni apnée ni dommage financier, d’où mon port à moitié ou au trois quarts. Ah, et je précise aussi que j’habite dans une ville où c’est obligatoire dans la rue et que je fais pas de télétravail, je suis donc supposé le porter non-stop entre 8h et 19h en gros, pas juste pendant les 15 minutes passé au supermarché ou à La Poste.

        Pour le fait de l’avoir sur la bouche ou pas, là c’est plus le fait de pouvoir sourire aux gens qu’on aime bien, mais bon à la limite ça c’est secondaire et c’est vrai que j’ai pas nécessairement besoin de sourire aux 90% de sous-hommes (j’habite Paris) que je croise quotidiennement.


    • #2630223

      @Riotron

      Je vous suis à 100% sauf sur le truc de Batman, là je ne me rends pas compte.


  • #2629750
    le 30/12/2020 par Pierre chaude
    Retour de Suède : autopsie d’une désinformation

    La culture du sauna est-elle une piste ?

     

  • #2629751

    “Notons tout de même que d’autres dispositions ont été prises pendant notre séjour qui vont plus dans le sens du vent européen. Depuis le 24 décembre, les restaurants ne peuvent plus servir d’alcool après 20 heures ce qui réduit fatalement leur activité et réduit celle des bars et des boites de nuit.” pas tout à fait vrai, l’alcool n’est plus servi au-delà de 20h, il n’y a que de la bière blonde dans les bars et aucun alcool fort dans les boites de nuit qui ferment vers 1h00 du matin. Du vécu notamment à Trondheim en 1988, c’est pour éviter l’alcoolisme, énorme facteur de comorbidité. Les gens là-bas sont calmes pas des hystériques comme ici.

     

    • #2629897

      Exact. C’était d’ailleurs déjà le cas lors de mes vacances en août 1982 et ça me semble effectivement être une bonne mesure.


    • #2629936

      C’est la raison pour laquelle la jeunesse suédoise prenait le ferry pour se bourrer la gueule au Danemark ou en Allemagne.

      Cela dit, les années 80 ça commence à dater...


    • #2629983

      Par ailleurs, il n’est pas certain qu’avec une réputation déplorable en matière de taux de suicide - l’un des plus élevés du monde - la Suède puisse donner des leçons en matière de calme et de savoir-vivre...


    • #2630309

      à ladko : le taux de suicide est du à l’abus d’alcool forts. Alcoolique à la bière ou au vin, vous vous fabriquez une cirrhose en trente-quarante ans et à l’aquavit vous flinguez votre cerveau en dix à quinze ans.


    • #2630422

      @gardener, il semblerait que Macron, Attali and Co laissent opérer ce darwinisme social si cher à ces zétus en laissant crever les fragiles, Attali l’a dit pendant qu’il était confiné et ce, au profit du NTIC, NBIC... : indépendants, TPE, artisans, commerçants en difficultés qui ne servent que d’amortisseur économique et social ; les gens à comorbidité qui coûtent un "pognon de dingue" à la sécu ; les ptis vieux dans les ehpad qui coûtent un "pognon de dingue" aux caisses de retraite ; les esseulés sociaux/économiques et autres jugés obsolètes en fermant les troquets et autres lieux de rencontre comme les théâtres, salles de sport, assos... afin de les pousser au suicide de masse comme les étudiants à l’université qui, pour les plus chanceux, seront plus longtemps à la charge de leurs grand-parents qui auront survécu au Rivotril, à Pfizer,... Bref le Great Reset En Marche !

      La Suède souffre également d’un manque de luminosité : il fait nuit 6 mois dans l’année ce qui aggrave le Spleen, d’où cette régulation stricte sur la consommation d’alcool sinon ce serait l’hécatombe tous les ans.

      Concernant la liberté d’expression et d’opinion, il y a une très grande différence avec la France : là-bas c’est ferme-la alors qu’ici c’est cause toujours d’où le fameux ferme-la ! en réaction de Dieudonné.


  • #2629791

    Et on doit retenir quoi de cet article ?

     

  • #2629829

    Fin octobre, la France était à la 14ieme place mondiale pour le nombre de morts par Million d’habitants, et la Suède à la 15ieme place.
    Fin novembre, la France était à la 15ieme place tandis que la Suède avait retrocédé à la 23ieme. Désormais, la France est à la 16ieme place et la Suède à la 26ieme.
    981 morts par Million d’habitants pour la France (soit 0,0981% !!)
    861 morts par Million d’habitants pour la Suède (soit 0,0861% !!)
    Une différence de 120 morts par Million d’habitants à notre détriment, autant dire très minime. Le confinement, le couvre-feu et le masque sont effectivement très efficaces. Merci à notre gouvernement pour sa gestion très réaliste de cette épidémie de grippe virulente. Au fait, ne sommes nous pas actuellement (en hiver) dans la période de recrudescence des affections respiratoires hivernales ? Comme tous les ans depuis des décennies voire des siècles ? Comme peuvent nous le confirmer les statistiques de l’Insee ?
    https://www.worldometers.info/coron...

     

    • #2630232
      le 31/12/2020 par Covidictature
      Retour de Suède : autopsie d’une désinformation

      Il n’y a plus de grippe hivernale ! Disparue ! Maintenant ça s’appelle le covid avec tous ses malades assymptomatiques ! Les vrais morts sont des morts économiques et sociaux qui se comptent par millions !


  • #2629892

    La meilleure protecSion contre ce virus est d’éteindre la télé (pour ceux qui la regarderaient encore).

     

  • #2629900
    le 30/12/2020 par lapressecravate
    Retour de Suède : autopsie d’une désinformation

    En revanche certains disent vraiment n’importe quoi, je suis en contact avec la Nouvelle-Zélande minimum 4 jours sur 7. Je dis à mon pote : " C’est vrai qu’en NZ les gens qui ne se font pas vacciner risqueront une peine de prison ? Il me dit : " Hein ??... c’est quoi ces conneries là ? vraiment n’importe quoi !" On nous emmerde moins ici qu’en France..


  • Les cas taïwanais, japonais et sud-coréen sont intéressants aussi.


  • #2630000

    Il semble que les Suédois n’ont pas encore besoin de ça :
    https://twitter.com/cdoudeh/status/...

    A quand à Paris, c’est un peu le style des hommes sandwich avec les pancartes publicitaire d’après guerre ? mais en plus intelligent, et pour contrer les médias du NOM.

    Bonne Année quand même.


  • À écouter Veran hier soir, on fait mieux que tout le monde.

    Comme c’est un menteur depuis ses affirmations sur les masques qui ne servaient à rien, personne ne l’a crû.

    Résultat : les Français sont réticents au vaccin. Faut les comprendre.

    Tous ces clowns autour du gamin (Macron) devraient dégager à coup de pompe dans le cul !

     

    • #2630085

      C’est surtout les Français qu’il faudrait réveiller à coups de pompe dans le cul...


    • #2630133

      Il ment toujours en prétendant que les masques servent à quelque-chose...

      De tout façon, avec sa voix et son élocution de branleur, personne ne l’a jamais pris au sérieux.
      Tout comme sa collègue Connasse (traduction de schiappa) avec son timbre de shampooineuse.


  • Je trouve qu on idéalise beaucoup la suède pour ses libertés individuelle ( c est qui est vrai ) En revanche beaucoup de gens ne savent pas que la suede est un pays luthérien cad ultra libéral au niveau des moeurs( la haine du patriarchat et de l homme viril) et tres inégalitaire au niveau capital , beaucoup de seniors sédentaire suedois vivent sous le seuil de pauvreté et sont abandonné par le systeme suedois au niveau de soins , logement , travail etc

    C est une societé tres individuelle , où on ne discute pas avec son voisin , où la drague de rue a la francaise est très mal perçu et condamner par la loi . L un des points positif que je vois en suede c est son système universitaire peu couteux et de grande qualité


  • #2630124

    La Suède n’étant pas dans l’euro elle est peut-être moins obligée de se soumettre aux injonctions mondialistes.
    Ce n’est pas certain mais le fait d’avoir encore une indépendance économique peut jouer.

     

    • #2630487

      je crois que ce pays s’est déjà beaucoup soumis aux injonctions mondialistes (leader en matière de "progrès sociétaux"). Du coup, on ressent peut-être moins la nécessité de réprimer sa population.


    • #2630743

      La Suéde ne fait pas partie de l’euro ?

      Derniére nouvelle !


    • #2631471

      La Roumanie n’est pas dans l’Euro et pourtant c’est masque obligatoire dehors et dedans, couvre feu à 23 heures, écoles fermées et il y a beaucoup de covidiots comme en France...


    • #2631662

      @Sylvain, oui c’est exactement ça ; mais les mondialistes ne se doutaient peut-être pas des effets pervers de leur petit labo suédois : on s’aperçoit grâce à eux que le virus n’est pas si dangereux puisque la Suède s’en sort sans confinement.


  • #2630136

    Carlo Alberto Brusa est allé en Suède il y a quelques jours pour une réunion de "complotistes" et nous a fait une petite vidéo pour nous montrer comment on vit là-haut, j’en sui resté coi.

    J’ai bien l’impression que si plus d’entre nous le retiraient, nous n’aurions pas de problème avec cette bleusaille fascisante.
    Depuis le début je me promène sans, je les croise régulièrement, évidemment, jamais aucun d’eux ne m’a rien dit.
    Et même, l’autre soir en rentrant avec mes paniers de provision, toujours visage nu, j’ai croisé une bonne douzaine de nos si gentilles FDO qui s’occupait dune "dame" rue Saint Denis. Ceux qui ne s’affairaient pas audit cas (hein ?) était debout le long du trottoir faisant la haie d’honneur, je suis donc passé là en les fixant bien dans les yeux sans qu’il y ait de réaction sauf de détourner le regard, et le dernier, belle plante d’un mètre soixante, m’a dit "bonsoir" de derrière son bavoir...
    Ça veut dire que si seulement dix pour cent de la populace faisaient comme moi, ils auraient totalement perdu la partie et tout le monde pourrait aller par les rues sans muselière.
    Avis !

     

    • #2630251

      Même constat de mon côté (mais sans la dame).

      Je pense que les FDO ont soit reçu la consigne de ne pas trop nous échauffer soit décidé d’eux-mêmes de lever le pied sur les contrôles.

      Cela dit, seuls les gens d’un "certain âge" comme moi-même se promènent à visage découvert, les jeunes sont d’une couardise hors-normes.

      Et je n’ai pas eu de remarques vachardes ni de regards désapprobateurs depuis plusieurs mois.

      On tient l’bon bout !


    • #2630357

      Au premier confinement je le portais sur le menton et je me demandais pourquoi les gens ne faisaient pas comme moi.
      Depuis le deuxième je suis visage nu,(j’ai juste une écharpe pour le froid) et je croise des policiers,des municipaux,des gendarmes et personne ne me dit rien !


    • #2630404

      C’est surtout qu’il y a pas mal de policiers qui pensent comme vous et en ont marre de ces conneries de masques et compagnie.


    • #2630500

      Pour le premier confinement, ils ne l’avaient pas imposé.


    • #2630787
      le 01/01/2021 par Le petit cheval dans le mauvais temps
      Retour de Suède : autopsie d’une désinformation

      Ici dans mon département du Sud-Est, même mansuétude (de la municipale en tout cas : pas testé la PN et les gendarmes), malgré l’arrêté concon du préfet et de l’avis non moins concon du directeur de l’ARS qui sert de justificatif administratif à la connerie/cruauté humaine.

      Soit ils ont des consignes, soit ils ont compris.


  • je pense que si on depassionne un peu le truc y a une histoire de climat qui joue aussi...l’islande c’est pareil...le virus aime pas trop le froid polaire

     

  • #2630217

    On l’a dit et répété : LES MASQUES NE PROTÈGENT PAS DES VIRUS , C’EST ÉCRIT DESSUS !
    Ils sont obligatoires , mais ne servent à RIEN !
    Tous les médecins ( honnêtes ) vous le diront , en plus ça pose des problèmes !
    Au contraire il faut ventiler le plus possible !

     

    • #2630337

      Personnellement j’ai arrêté de le dire autour de moi parce que la peur empêche les gens de penser et que la question ne se pose pas quand le risque est de se prendre une prune.

      Le masque ne protège pas pour plusieurs raisons :

      1. les yeux prennent le virus instantanément s’il est dans l’air parce que quelqu’un vient d’éternuer à côté de vous,
      2. la taille entre 65 à 130µm permet au virus de passer au travers du papier comme du tissus aussi facilement que la farine à travers un grillage de jardin,
      3. il empêche le renouvellement rapide de l’air vicié : passez à côté d’un fumeur, vous sentez immédiatement la clope avec ou sans masque, mais avec le masque vous continuez à sentir la clope pendant 30 secondes supplémentaires, le temps que l’odeur sorte du masque, alors que sans cette saloperie l’air frais chasse instantanément l’odeur,
      4. le masque est une mémoire bactériologique et virale : si les saloperies se collent dessus, il faut savoir que le SARS-Cov-2 tient 28 jours sur une surface inerte ! Cela vous donne plein d’occasions d’aspirer le virus quand la gouttelette qui n’a amené sur le masque s’est évaporée.

      Le point crucial c’est les mains ! Le virus se propage peu par l’air parce que ce n’est possible qu’à proximité immédiate d’un contagieux. Par contre, le contact direct ou indirecte, voilà le problème.

      Au lieu d’imposer le masque, les autorités auraient du imposer les gants, ce qui est non seulement plus efficace mais plus facile à faire en hiver. C’est efficace parce que pendant qu’on porte des gants, on sait que les mains sont sales, on ne les mets ni dans les yeux, ni dans le nez ou la bouche. Même si vous touchez un clavier de DAB, une barre dans les transports ou une partie commune quelconque, ce sont les gants qui prennent. Arrivé chez vous ou au travail, vous retirez les gants et lavez les mains immédiatement au gel hydroalcoolique.

      Les pays les plus atteints sont les pays où la population ne prend pas d’HCQ et où on mange dehors avec les doigts. Le cas le pire sont les USA. Au Japon on mange avec des baguettes et comme par hasard, il y a bien moins de cas.

      En France, 67% des gens ne se lavent pas les mains en sortant des chiottes, alors imaginez la proba qu’ils le fassent pour un virus qu’on ne voit pas et qu’on ne sent pas !

      Si j’étais aux affaires, gants pour tout le monde en dehors de chez eux, demi-doses en comprimé d’HCQ pour les gens en EPHAD à titre préventif. Point barre ! Et pas de prunes ... ;-)


    • #2630615

      .. 65 à 130nm ...

      Et bonne année à tous !


    • #2630815

      Petite trouvaille concernant les UV qui détruise les bactéries ( que les survivalistes connaisse grâce a la lampe de poche UV pour rendre l’eau potable ) que je voulait partager , suite à mon post précédent :
      https://www.profession-gendarme.com...
      ou :
      https://www.jpost.com/health-scienc...


    • #2633123

      @NoHope

      L’argument des baguettes c’est un gag ?

      La différence de morts d’un pays à l’autre, concerne simplement des problèmes de compta’, généralement proportionnels au degré de soumission au mondialisme.

      À Cuba ils mangent avec des baguettes ?

      En Belgique on mange 100 fois plus avec les doigts qu’en Biélorussie ?

      À niveau de vie égal, et population égale, la France c’est 50 000 morts officiellement, la Corée du Sud moins de 1000.

      Les baguettes permettent de rendre le virus 50 fois moins mortel vraiment ?

      Et les pays d’Afrique qui sont quasiment pas touchés ?

      Franchement, cet argument ça fait du tort à la dissidence.

      Arrêtez d’envisager le problème comme un problème sanitaire, tout est bidon.


  • #2630229
    le 31/12/2020 par leperigourdin
    Retour de Suède : autopsie d’une désinformation

    1/ L’Insee on le sait ment effrontément depuis des années sur l’inflation ET cette année communique sur la période de décès mars-dec. Alors que si l’on compare année par année on trouvera le même nbre de mors 610 000 - 620 000 environ.

    Déjà il faudrait que chacun intègre qu’il n’y a pas de surmortalité COVID19 ou bien qu’elle est très très faible.

    2/ A partir de là, c’est une certitude que les différences de mortalité entre 2 pays ne sont pas dû aux mesures mais simplement la conséquence de l’hygiéne de vie, de l’accés aux soins etc etc.

    3/ Il conviendrait de chiffrer le coût des mesures . Centaines de milliards pour la France . Et de voir combien coute une vie soi-disant sauvée...

    Même en prenant l’option de pensée du gouvernement nous sommes dans une aberration.
    En effet pour prolonger la vie d’un vieillard de 6 mois on ruine la vie de millions de jeunes.


  • #2630302

    Si on a le droit de bouger au printemps 2021, je sais donc où je vais aller me prendre des vacances. En Scandinavie ! Et en voiture, pas d’avion moins de contraintes. Depuis le temps que je rêve d’un road-trip nordique...
    Soyons nombreux à l’envisager pour damer le pion à tous les autres européistes corrompus (si les suédois ou les finlandais veulent bien de nous, ce qui n’est pas gagné...)


  • #2630353

    toujours le torchon du monde

    https://www.lemonde.fr/internationa...


  • #2630675

    En Biélorussie on n’ a pas fait le confinement non plus. Les usines, le foot, les services religieux (par ex. à Pâques) ont continué. Ils ont 151 morts par million d’ habitants selon "worldometer" et la Suède en a 861. Mais la Biélorussie est une terrible dictature. L’ Espagne, la France, la Grande Bretagne (Londres, Midlands..) avec des mesures de confinement draconien pendant plusieurs semaines ou mois sont au contraire des vraies démocraties. Le dictateur de la Biélorussie a même refusé les subventions que l’ OMS le promettait au début de l’ année pour l’ accompagnement "sanitaire". Quelle terrible dictature ! Refuser l’ "aide" ienveillante de l’ OMS et refuser de confiner sa population. Est-ce la raison pourquoi on a cette campagne de déstabilisation de la Biélorussie ces derniers mois ?

     

    • #2633117

      Je suis en Biélorussie et je confirme. Pas de confinement ni de masque obligatoire et j’ai pu y acheter librement de l’hydrochloroquine et me constituer mon "kit Raoult".


  • #2630839

    Cette épidémie,dont nous parlent les mondialo-sionistes depuis 10 ans,et qui sévit depuis maintenant 1 an n’a été géré qu’a coups de propagande et de dénis... !!!


  • #2631475

    La Suède était neutre pendant la seconde guerre mondiale et ce que l’on vit en ce moment c’est un peu la 3 ème, avec les peuples comme ennemis du pouvoir mondialiste.


Commentaires suivants