Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Retrouver l’esprit français" : après 5 000 km à vélo, Jonas Berteau est arrivé à Moscou

Le périple de 55 jours et 5 000 km de la France jusqu’en Russie sur les traces du régiment Normandie-Niemen entrepris par l’ex-légionnaire Jonas Berteau s’est terminé sur la place Rouge cette semaine. En arrivant sur son vélo, Jonas a décrit ses émotions et raconté ce qu’il avait tiré de son voyage d’hommage.

 

À la fin de son périple d’hommage au Normandie-Niemen de 5 000 km à vélo en solitaire depuis Mont-de-Marsan, où se trouve actuellement la base du régiment Normandie-Niemen en France, jusqu’à Moscou, l’ancien légionnaire Jonas Berteau a confié dans une interview pour Sputnik qu’il avait réussi à retrouver l’esprit français et considérait sa mission accomplie.

« J’ai cherché à retrouver ce que j’appelle l’esprit français. Et l’esprit français c’est ça. En fait, il n’y a pas beaucoup de Russes qui savent ce que c’est. C’est un drapeau français avec la croix de Lorraine. C’était le drapeau qu’avait choisi le général de Gaulle pour la France libre. Donc ça, ça représente la force combattante, la France qui refuse de se soumettre. Et quand les pilotes sont venus en Russie, ils sont venus avec ce drapeau pour se battre. Donc c’est ça pour moi l’esprit français. Ce que je suis venu trouver ici. »

 

 

Et d’ajouter :

« Ce que j’appelle l’esprit français c’est ce qui a poussé les pilotes à venir ici. Bien que beaucoup d’entre eux étaient bourgeois ou aristocrates, je me suis imaginé ce que ça représente pour un bourgeois ou un aristocrate de se porter volontaire, de venir se battre ici, sur le front le plus sanglant d’Europe et de partager les mêmes conditions de vie que les Soviétiques. Je pense que c’était un engagement qui était très fort et qui dépassait leur condition sociale, leur condition de classe. »

 

 

Sa plus grande difficulté lors de son voyage a été la fatigue, car en deux jours de Iaroslavl jusqu’à Moscou il a parcouru près de 260 km sans faire de pauses et presque sans dormir afin d’arriver dans la capitale russe à temps. Mais il explique avoir eu une très forte motivation pour terminer cette mission ce qui lui a donné les forces nécessaires. En même temps, Jonas admet que le moment le plus important de son expédition a été sa rencontre avec le vétéran Valentin Ogourtsov, l’un des derniers mécaniciens russes de l’escadron encore en vie.

« J’ai pu rencontrer un vétéran, un mécanicien, le mécanicien du pilote capitaine Mourier qui s’appelle Valentin Ogourtsov à Iaroslavl et avec lequel j’ai beaucoup échangé. »

Et de poursuivre :

« C’est une mémoire vivante, qui a des choses à dire et simplement en le regardant, on comprend des choses aussi. C’est vraiment une expérience qui est humainement très riche. »

À Moscou, Jonas a déposé des gerbes devant la flamme éternelle de la tombe du Soldat inconnu au pied des murs du Kremlin.

« Partir sur les traces des pilotes ici en Russie, c’est d’abord rencontrer des Russes et avant ça des Biélorusses qui auraient pu être les personnes que nos pilotes avaient rencontrées ici. Et il y a tout un esprit et aussi une culture et je suppose que c’est ce que les pilotes avaient trouvé aussi chez les locaux russes et biélorusses. Donc c’est une immersion, une immersion qui m’a permis de me rapprocher encore plus des pilotes. »

Et d’ajouter :

« Ils [les Français, ndlr] n’étaient qu’une goutte d’eau dans l’océan de combattants Soviétiques, ils étaient prolétaires, bourgeois et aristocrates, et pourtant ils ont traversé le monde pour rejoindre les Soviétiques dans le combat. »

 

 

D’après Jonas Berteau, il est important de garder la mémoire du passé commun entre les deux nations.

« Les héros d’hier nous laissent pourtant en héritage un code de conduite qui nous serait bien utile aujourd’hui dans une société en manque de repères et en perte de valeurs », conclut-il.

Au moment de la publication de l’article, le Français se trouvait dans la capitale russe.

En lien, sur E&R :

Hommage à nos héros avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Sport et patriotisme, félicitations !

    Le voyage à vélo est une activité qui semble compliquée à organiser. et très difficile physiquement, il n´en est rien. 20 kilos en moyenne de bagage en 2 sacoches arrière, ou 2 avant 2 arrière et c´est parti. C´est à la portée de tous !

    Une grande expérience humaine qui se démocratise ; qui permet pour les revenus modestes de dépenser presque rien en transport, et moins en logement-nourriture , plus facile de trouver des établissements bons marchés sur la route quand on a le temps, que dans un centre ville.
    Seul ou en petit groupe, en France, ou un long périple de plusieurs mois, cela reste une expérience inoubliable ; et avec des risques minimes contrairement à ce que l´on peut penser.

    Des voyages E&R à vélo seraient une grande idée : économique, ludique, viril, moral. Une espèce de Cercle Proudhon en pratique.

     

    • Tout à fait ! Mon père âgé de 66 ans reviens d’un tour de 5000km en 50 jours, budget 20euros par jour.


    • Je suis tout à fait d’accord avec toi, à quand E&R organise ça ?
      Déjà, pour aller ou ?
      Moscou, ou plus loin encore ^^
      Et bravo à cet Homme, un vrai, un grand.
      Merci E&R, continuez comme ça !
      Courage et Honneur !
      B.B


    • Tout cela me rappelle mes camps scouts ! Toute proportion gardée...


    • Au début des congés payés beaucoup de gens à l’époque partaient en vacances en cyclo camping. Quand on se penche sur leurs stats avec le matis de l’époque.
      On n’a de quoi avoir honte, d’être gras et fainéant !
      Rien ne vous oblige à faire 5000km jusqu’à Moscou.
      Il existe une multitude de manière de faire du cyclotourisme ou cyclo camping, de la plus légère pour quelques jours à la plus chargée pour un tour du monde. En passant par ceux qui sont énervés qui ne prennent qu’une carte bleu et pèse tout et enlève tout le superflu sur leur monture.

      Pour avoir testé ! C’est et cela restera de loin les meilleures vacances de toutes ma vie !
      Si vous n’etes pas un fragile et que vous savez faire du vélo !
      LANCEZ-VOUS ! E&R est un site de reinformation. Ce n’est pas un site spécialisé dans le vélo ou le cyclotourisme.
      M’informez vous et lancez vous,
      3 à 4 jours de pédalage à 40 ou 60 km jours c’est un très bon début et cela permet de goûter et de prendre le virus de l’avanture !


  • Bravo à vous pour votre bravoure et votre soutien honorable à l’Histoire de ces Héros par votre action.


  • Ce qui est vraiment affligeant, ce sont nos me(r)dias dominants, qui d’habitude font de la chiasse sur tous les événements sportifs ; et quand on fait une "recherche" Google, on s’aperçoit qu’il n’y a que des renvois sur le site Sputnik et E&R...
    Nous vivons vraiment dans une époque Brejnevienne où on fait même la censure d’un événement sans grande portée politique, mais sportive et morale.
    Pauvre France !

     

    • L’esprit français...les medias n’en connaissent rien et cela leur fait peur car rend leur médiocrité encore plus visible !
      Insoumission, panache, loyauté...tout ce que les collabos détestent. C’est tellement plus simple de rester dans la dualité construite du racisme/antiracisme.
      Incroyable performance de Jonas Berteau et admiration pour son courage et son exemple : L’esprit peut beaucoup sur la matière quand on possède une âme bienveillante.


  • Félicitations a ce patriote sportif pour son exploit, ainsi que pour la symbolique qu’il représente.
    Et merci à E&R d’avoir relayé cette aventure humaine exceptionnelle.


  • Dans le même genre, Jean Raspail avait effectué un voyage avec des amis en canoë, des sources du Mississippi au Canada jusqu’à son embouchure en Louisiane. Il raconte son périple dans son livre En canot sur les chemins d’eau du roi - une aventure en Amérique avec nostalgie de la Nouvelle-France.


  • Très émouvant témoignage : il fait chaud au cœur ! Périple inspiré et réussi. Pour dire, qu’au delà des dites actualités tronquées, effets d’annonces et autres matraquages, la vie réelle par son silence, parvient à être féconde ! À offrir à certains hommes une terre intérieure et y nouer une authentique fraternité, que le petit peuple reconnaît comme sienne. Jonas Berteau est de ceux-là.

    Ayant effectué ce long voyage dans des conditions malgré tout éprouvantes, il honore la mémoire de nos soldats français et celle des soldats russes.

    Grâce à lui, une torche quasi olympique a brûlé entre nos deux pays dans le tunnel sombre que nous traversons : le peuple russe l’aura lui-même traversé.

    C’est Jonas qui l’a portée pour chacun d’entre nous.

    Merci à E&R d’avoir relayé ce témoignage, ô combien sain et vivifiant dans le contexte actuel. Comme quoi, rien n’est perdu.

    Nos hommes au combat dans le passé, si présents en notre combat actuel, n’aurons pas vécu pour rien. C’est notre mémoire vivante rendu féconde par notre entreprise de dissidence, tel Jonas Berteau qui a décidé d’entreprendre ce périple bien réussi.

    Encouragement pour notre entreprise.


  • Sauf si l’esprit français c’est d’être les couillons de l’histoire ...



  • Donc ça, ça représente la force combattante, la France qui refuse de se soumettre



    (?) refuser de se soumettre à qui exactement ? L’axe du Mal ? Sushiman ? La Haine ?

    - quelle incroyable hypocrisie.

    À vomir...

     

    • " La France qui refuse de se soumettre " et d’ainsi de remodeler, à distance, la personnalité et la conscience des Français afin d’ éradiquer à jamais le fascisme et l’antisémitisme ...
      Il est indispensable que la guerre (cognitive) se prolonge aussi longtemps que possible en mettant en oeuvre toutes les forces disponibles ...


  • Je ne suis pas anti-Russes. Là n’est pas le problème.

    Par contre, les petits lèches-culs de la Mémoire authorisée et autres "héros de dernière minute" ?

    - Non merci, sans façon.

    (Autre chose. Croiser les bras sur une photo ou durant une discussion est un signe d’arrogance et d’opposition)

     

    • C’est un patriote qui a réussi un exploit pour rendre hommage à des héros français rayés de nos livres d’histoire. Il ne me semble pas qu’il l’ait fait pour les simillions.

      Traiter un tel homme de "petit lèche-cul de la mémoire autorisée" est d’une condescendance sans nom. De plus, psychologiser sa posture au lieu d’apprécier son message qui met la France et l’esprit français à l’honneur, c’est adopter les stratégies de vos adversaires.


    • Hahaha, mémoire autorisée ? Je vous conseillerai de lire le Journal de Marche du NN, leur vie quotidienne ainsi que le nombre des pertes ! Ensuite pourrez-vous peut-être critiquer cette poignée de combattants et nous citer le nombre de traces "autorisées" dans l’actualité. Et quand vous aurez traversé l’Atlantique à la rame (voir la Manche en natation, ou marché sur la Mer Morte) jusqu’aux "Libérateurs" vous pourrez critiquer cet homme...


    • J’ai le plaisir de le connaitre personnellement et puis vous assurer que le terme d’arrogance à son égard est tout à fait déplacé. C’est au contraire quelqu’un plein d’humilité.


  • C’en est bien fini du choix entre la peste et le choléra d’ailleurs, le choix qui a été donné à l’homme a toujours été entre faire le bien ou faire le mal, il est des cerveaux malades qui font le bien en faisant le mal en clair, ils se font du bien en faisant le mal, ils ont fait le choix du matérialisme, nous avons celui de la Spiritualité.
    Notre Liberté a un prix mais, ce n’est pas à nous de le payer, si vous voyez ce que je veux dire et quant à notre Liberté, elle est faite de droits mais avant tout, elle est faite de devoirs comme par exemple celui de déloger les loges pour les reloger, que la haute criminalité passe de la loge à la cellule, c’est une question de Justice Divine profitable à notre Quadruple Règne !


  • 90 kms/jour ça se fait... J’ai déjà fait bien plus sur plusieurs semaines. Celà dit son vélo semble chargé mais au dela de l’aspect purement sportif le symbole est sympa. Il faut re apprendre le goût de l’effort et du dépassement car les Français sont devenus un peuple de dégénérés à cause du porno qui fait bien plus de mal que ce qu’on veut croire, de l’excès de nourriture et du confort global.


Commentaires suivants