Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Révolte populaire contre la gouvernance : Alain Soral annonçait déjà tout en 2011 dans Comprendre l’Empire

Malgré l’omerta de la critique et des médias, l’ouvrage culte d’Alain Soral Comprendre l’Empire sous-titré « Demain la gouvernance globale ou la révolte des Nations ? » a très longtemps trôné en tête des différents classements de ventes de livres politiques.

 

Depuis sa publication en 2011, 107 500 exemplaires de cet essai authentiquement anti-oligarchique se sont écoulés.

Un livre majeur qui n’est quasiment jamais cité par les employés du Système qui pondent des livres à la chaîne sur la « personnalité » ou le business d’Alain Soral... Un peu comme si on étudiait Marx en s’interdisant d’évoquer Le Capital !

À l’heure de l’authentique soulèvement populaire des Gilets jaunes, prémisse de la révolte de la nation française contre la gouvernance globale qui a mis en place Emmanuel Macron, nous proposons aux internautes une sélection du chapitre 4 de Comprendre l’Empire intitulé « Des classes et des luttes ». De quoi mettre en perspective la période actuelle et attester de l’acuité de l’analyse critique du président d’Égalité & Réconciliation !

 

Cliquez sur l’image
pour lire une sélection du chapitre 4 de Comprendre l’Empire

 

***

Rendez-vous sur Kontre Kulture pour vous procurer Comprendre l’Empire !

Se procurer Comprendre l’Empire chez Kontre Kulture :

 

Rendez-vous sur kontrekulture.com
pour découvrir les nombreux autres ouvrages d’Alain Soral !

À ne pas manquer, les dernières analyses d’Alain Soral :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • 107 500 exemplaires !!! Quand on pense que quand l’entarté sort un livre, il en vend 3000 avec une pub hollywoodienne. Apparemment, Nanard est plus rentable pour les pâtissiers que pour les éditeurs.....


  • Eh oui, c’est lui le patron. Celui qui vait raison avant tout le monde.
    Je signe où, Président ?


  • J’invite tous ceux qui n’ont pas encore acheté et lu "Comprendre l’empire" de AS, à le faire sans tarder. L’ouvrage est accessible, argumenté et surtout l’analyse est d’une pertinence indiscutable. On voit en effet les conséquences en ce moment en France et, on l’espère, partout ailleurs en Europe.

    Ce livre sera un jour introuvable, alors achetez-le, ça aidera aussi E&R !


  • J’ai acheté ce livre il y a quatre ans, et je n’y comprenais strictement rien. Le chemin, pour comprendre, a été de lire des livres comme Le complot contre Dieu de Johan Livernette et de regarder les vidéos d’ASoral, sans arrêt, l’écouter, lui faire confiance : c’est vrai qu’il a toujours une compréhension d’avance. Grâce aux vidéos, j’ai repris la lecture. Et puis, j’ai repris Comprendre l’empire, il y a quelques semaines : sa lecture m’a semblé facile. Juste. Tout y est.
    Merci à AS, merci à PdB, merci à YH, merci à PH, MD, merci à la lumineuse CS, bref merci à tous de m’avoir accompagnée et permis ce chemin. Force et honneur.

     

    • Vous n’y avez rien compris parce que vous avez seulement recommencé à lire il y a 4 ans. Vous n’auriez pas compris davantage ’Illusions Perdues’ de Balzac. Quand j’ai recommencé à lire vers la vingtaine, je me suis attaqué à la Chartreuse de Parme. Après 2 semaines de lecture en vacances, j’étais incapable d’en dire deux mots. Personnellement, c’est en lisant Henry Miller et sa Crucifiction en Rose que tout s’est déclenché. Faites-vous plaisir en lisant, Ne vous forcez pas. Si un livre vous tombe des mains, laissez-le choir. S’il est bon, vous y reviendrez, et vous le relirez,Il deviendra pour vous un classique.
      En parlant d’Edgar Poe, Baudelaire s’émerveillait de ses dons littéraires à un âge ’’oü les meilleurs d’endre nous commencent à peine à savoir lire’’


  • Il s’agit là d’un livre et d’une lecture incontournables. Mille mERci monsieur Soral pour la pilule rouge !


  • C’est vrai que si il y a un livre à lire, c’est bien celui-là.
    Déjà parce qu’il est facile d’accès, et ensuite parce qu’il résume une bonne somme de connaissances.


  • Une petite anecdote très révélatrice du niveau de démocratie de notre pays.
    Au pôle multimedia de Colmar (Haut-Rhin), "Comprendre l’Empire" est référencé lorsqu’on effectue une recherche sur le catalogue informatisé mais.......petite particularité, il est précisé que l’on doit s’ adresser au personnel pour obtenir le très (trop) dangereux livre, mis à l’index comme au bon vieux temps de la censure par l’Eglise. Aucun risque ainsi, qu’un abonné encore ignorant (et vierge) ne tombe par hasard dessus lors de ses divagations dans les rayons !!

     

  • Message pour les jaloux haineux qui ne produisent rien de concret et ne font que critiquer celui qui fait réellement le boulot avec tous les risques qu’il encoure ! Alain avait bien prédit ce que nous vivons actuellement dés 2011 et là, on ne pourra pas dire le contraire puisque son bouquin "Comprendre l’Empire" est bien là (preuve inéluctable).


  • À l’acte 2 des gilets jaunes, j’ai de suite pensé à Comprendre l’Empire !


  • Le parti-pris de Comprendre l’Empire est très intéressant :
    - tout d’abord un ouvrage incroyablement facile à lire, segmenté en petits paragraphes-idées, écrit en langage courant et avec des phrases concises
    - ensuite un ouvrage non sourcé et sans notes de bas de page. l’idée est de normaliser l’expérience de lecture et de la fluidifier le plus possible. une innovation très décriée mais qui s’adapte furieusement à notre époque où une recherche google permet de toute vérifier en quelques clics
    - enfin le fond du propos n’est pas vulgarisé. AS vous sort immédiatement de la pensée en terme de gentils/méchants et vous fait réfléchir aux "incentives" qu’ont les personnes et les sociétés.

    il en ressort un essai chaleureusement humain, qui ne peut que captiver et faire réfléchir. Comprendre l’Empire, c’est le déclencheur qui va faire propulser votre curiosité au-delà des étoiles.

    Pour moi un livre de niveau égal au Capital de Karl Marx et à Ainsi Parlait Zarathoustra de Friedrich Nietzsche


  • J’ai lu trois fois Comprendre l’empire.
    Pour en arriver à la conclusion que demain, ce sera la gouvernance globale ET la révolte des Nations.

    Des mouvements gilets jaunes vont se multiplier dans les années à venir, ce qui est logique lorsqu’on analyse le processus galopant et les conséquences du N.O.M, mais ils n’enrayeront pas la marche forcée vers la gouvernance mondiale.
    Cette dernière sera parfois ralentie, ex Italie, encore qu’il faille attendre un peu quant à savoir si l’équipe en place ne va pas, in fine, trahir comme Tsipras pour la Grèce, mais la peur de plonger dans la guerre est tellement prégnant, que personne du peuple ne voudra endosser le titre d’Hitler moderne, dont il sera immédiatement affublé, afin de stopper le projet globaliste.

    Cela signifie donc qu’une troisième guerre mondiale ne servirait uniquement ceux qui dirigent actuellement le monde.

    La disparition de la monnaie matérielle, la logique de l’endettement des états-nations, le melting pot imposé via des conflits instrumentalisés, l’immigration climatique sur fond de révolution économique basée sur le hoax de la cause anthropique dans le réchauffement climatique, la révolution industrielle du 3D, autant de programmes qui feront tourner la matrice mondialiste jusqu’à la fin du XXI ème siècle.
    Lorsque deux générations seront passées, le plan sera d’autant plus facile à dérouler, car des peuples élevés, soit au biberon du numérique, du salariat apatride, de la tolérance ethno religieuse via la doctrine de la laïcité maquillée en fraternité et en égalité (hétéros, homos, hommes, femmes, etc...) n’auront plus aucun réflexe culturel ou de classe à opposer et continueront de voter à droite ou à gauche, populiste ou progressiste, écolo ou pollueur et pour le plus grand bonheur de leurs cerfs au pouvoir.

    Badiou ne vote plus depuis 25 ans, ayant compris et surtout formalisé l’arnaque, mais il cherche encore les affirmations positives de propositions quant à générer une nouvelle opposition efficace au désastre contemporain.
    C’est dire si le capitalisme débridé possède une colossale avance.

    Pourtant la réponse est sous nos yeux, même si elle fait peur, il faut prendre le pouvoir au sens littéral du terme, ce dernier ne se donne jamais.

     

  • A moins que le système n’instrumente le peuple pour le faire trimer pour les intérêts de la bourgeoisie, mais de façon plus discrète ( voir le cas Trump...), soit le mondialisme ...par la révolte des nations !


  • Le plus grand mérite de l’ouvrage est sa date de parution, 2011, montrant par la meme que tout ce qui arrive aujourd’hui et demain était prévisible et donc prévu, a l’instar du Plan Kalergi.

    Rien n’arrive par hasard, ni la revolution Française, ni Hitler, ni Sorros, ni l’election d’une black moche comme Miss Norvège.


  • Ce livre de Alain Soral je l’ai acheté en 3 exemplaires, et j’en ai offert 2 (je suis un peu prosélyte lol). Il n’est pas facile à appréhender pour quelqu’un qui s’intéresse de loin à la politique et/ou qui ne se réinforme pas. Mais celui qui pourra le lire deux fois aura une vision assez claire du problème global. Effectivement, Soral va chercher les causes profondes du malaise, et il explique que tout cela va mal finir. .
    A opposer au livre "L’insurrection qui vient" du Comité Invisible (Eric Hazan, Julien Coupat et autres) de La Fabrique édité en 2007. Eux c’est l’extrême-gauche, et ils sont à côté de la plaque. Fascinés par les émeutes de banlieues de 2005, ils nous pondent un gloubi-boulga politique imbitable là-dessus. Style les jeunes blancs et les jeunes immigrés "tous ensemble" (le slogan de la CGT) vont se révolter contre la police (CRS/SS) blablabla.
    La réalité du mouvement Gilet jaunes donne complètement tort à Hazan. C’est une révolte des Blancs adultes, avec peu de jeunes, quant aux jeunes racailles ils viennent sur Paris en fin de manif pour casser et piller, mais quand il fait beau seulement (lol). Les lycéens sont eux déjà en vacances de Noël... et l’étincelle de l’explosion GJ c’est... la fin de la liberté de circuler tranquille en quelque sorte.
    Ce qui nous amène au livre qui a le plus précisément prédit l’actuelle situation (la révolte) et en a décrit ses causes directes : "Radars le grand mensonge" sorti en 2010, livre noir de la "sécurité routière" à la française, qui explique que la fin de la liberté de circuler fait partie d’une stratégie d’oppression plus large en quelque sorte. Lire notamment deux des chapitres importants du livre "la disparition des contre-pouvoirs" et "Antisocial tu perds ton sang-froid". Tout est là.


  • C’est le livre qui permet de comprendre l’état profond et sa politique.
    qui sont les véritables donneurs d’ordre.
    Ce bouquin vous rend clair ce que vous sentiez confusément.


  • "La Crise du monde moderne" de René Guénon
    "Les dernières cartes du diable" de Günther Schwab
    et "Comprendre l’empire" d’Alain Soral

    Trois livres indispensables


Commentaires suivants