Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Révolution en marche ? Plus d’une centaine de lycées bloqués dans toute la France

En fonction des établissements, les revendications divergent : certains lycéens soutiennent les Gilets jaunes et d’autres s’opposent à la réforme du bac et à Parcoursup.

 

Les lycéens sont en colère. Vendredi, à l’appel des syndicats lycéens, de nombreux établissements ont été bloqués dans toute la France : sept à Paris, et une centaine répartis sur le reste du territoire. Ce lundi 3 décembre, de nombreux lycées sont encore bloqués dans l’Hexagone. « Tous les rectorats n’ont pas encore fait de remontée, mais pour l’instant, nous pouvons compter plus d’une centaine de lycées perturbés dans toute la France », précise le ministère de l’Éducation nationale.

[...]

Des lycées totalement bloqués, d’autres avec des barrages filtrants

D’après le ministère de l’Éducation nationale, à Paris, sept lycées font aujourd’hui l’objet de barrages filtrants. C’est par exemple le cas des lycées Charlemagne (4e arrondissement) et Jules Ferry (9e arrondissement). « Il y a eu dix tentatives de blocage ce matin dans la capitale. Tout s’est déroulé dans une ambiance très calme et il n’y a eu aucun incident », précise le rectorat de Paris. En Île-de-France, des lycées sont également perturbés à Gagny, Aubervilliers et Chelles.

À Créteil, on dénombre 20 établissements perturbés, dont deux totalement bloqués. Dans l’académie de Montpellier, cinq établissements sont perturbés, un est même entièrement fermé. Dans celle d’Aix-Marseille, pour le moment, six lycées sont totalement bloqués, cinq partiellement. Dans l’académie de Bordeaux, au moins 17 lycées sont perturbés. La mobilisation est également très forte du côté de Toulouse, où une quarantaine d’établissements sont perturbés.

[...]

La FIDL, syndicat lycéen réputé proche de SOS Racisme, a d’ailleurs affirmé son soutien aux Gilets jaunes. « La FIDL appelle à se mobiliser avec les Gilets jaunes. Comme elle l’a fait cette semaine, la FIDL donne donc rendez-vous à toutes les mobilisations des gilets jaunes qui auront lieu », précisait le syndicat dans un communiqué publié samedi 1er décembre.

 

Des incidents à Aubervilliers

En marge de cette mobilisation, quelques incidents sont à signaler ce matin. C’est par exemple le cas à Aubervilliers ou une soixantaine d’individus cagoulés ont mis le feu à un véhicule ainsi qu’à des poubelles aux abords du lycée Timbaud.

 

 

Lire l’intégralité de l’article sur etudiant.lefigaro.fr

À ne pas manquer, sur E&R :

Le Système bascule-t-il ? Lire chez Kontre Kulture :

 






Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Une petite élite avait fondé un ordre nouveau durant des siècles... laquelle avait comme réussi à hypnotiser les foules, à les posséder par des surenchères abstraites et idéologiques... les contraignant à toujours plus de sacrifices...

    Puis vint la force du nombre.

     

    Répondre à ce message

  • Le PB c’est que les racailles vont venir systématiquement aux manifs pour casser et piller - en toute impunité, ils sont trop nombreux et trop "entraînés" pour pouvoir être arrêtés . A moins que les GJ créent leurs propres services d’ordre, puisqu’ils ne peuvent compter sur les flics pour neutraliser les voyous .

     

    Répondre à ce message

    • C’est la fin de cette fausse-babylone ostentatoire, du bling-bling ; des Montres Cartier à 43 200 € !

      Donc, la racaille d’en bas, la même que celle d’en haut, est en adoration devant ce luxe ostentatoire dément et ils sont aussi dingue du pognon. Ce sont les mêmes âmes et encore s’ils en ont une ?

      Ils sont pauvres, cette racaille, parce qu’ils ne sont pas riches. Si elle l’était riche, cette racaille, ils se comporterait exactement comme la racaille d’en haut !

      Donc, ils se feront probablement massacrer lors de pillage entre eux ou avec l’armée.

      Parce que voler, c’est voler. Piller, c’est piller. En temps de paix ou en temps de guerre, c’est du pareil au même. Et, ce n’est ni du pain, ni du lait, ni du ravitaillement qu’ils iront disons « emprunter » en cas de pénurie grave !

      ils iront voler pour revendre ou faire du marché noir ! La racaille reste de la racaille en temps normal ou en temps de guérilla d’autant que les passions sont exacerbées en ces moments-là !

      Jésus, clairvoyant avait vu ce qui se passe dans tous les profils d’âmes en période de survie et de violence.

      Je pense que ce temps de guérilla ou de guerre civile sera abrégé parce que notre Peuple Gilets jaune ou pas a trop souffert, vraiment trop souffert de cette caste parasitaire.

      Que Dieu préserve † son Peuple des barricades ...

       
    • Les flics ont ordre d’arrêter les GJ inoffensifs et de laisser la racaille casser, brûler et piller afin que le télespectateur, qui se fie à ce qu’on lui montre, croit que GJ=pillard . Parmi les images télé on choisit celles où on ne peut distinguer la couleur de la peau des pillards, "il ne faut pas stigmatiser le 9-3" .

       
  • Un peu étonnant qu’absolument tout le monde soit en noir non ? Ou est-ce la mode d’Aubervilliers ?

     

    Répondre à ce message

  • ça suffit de toujours les traiter de branleurs au seul fait de leurs jeunesses

    que faisiez vous à leurs ages ? la même chose que moi, rien !
    bien heureux de lécher le cul du systeme pour obtenir les merveilleuses satisfactions qu’offrait la marchandise

    75% de ma promo n’avaient qu’un seul but, comment pouvoir gagner le plus de fric possible en n’en foutant le moins possible !
    s’interroger, remettre en cause, essayer de refondre des approches que tout le monde savait inhumaines et stupides, jamais !
    je n’ai pas attendu d’atteindre l’age d homme pour les envoyer se faire foutre

    alors d’accord, ce sont des perdreaux de la dernière averse, incultes non du fait de leurs bêtises mais uniquement de par ce savoir "épicier" savamment distillé par l’éducation nationale
    commenceraient t ils à en prendre conscience, que déja on leur crache à la gueule
    en lieu et place de tout autres attitudes positives

     

    Répondre à ce message

    • @jean, ils sont trop jeunes, n’ont pas encore de conscience politique, et sont manipulables à souhait. c’est pas de l’anti-jeune de dire ça, c’est juste la réalité. On a tous été des branleurs plus jeunes et avec le recul on était incapable d’analyser des situations complexes car n’ayant encore rien vécu (aucun recul)... C’est pas moche, c’est le retour du réel. C’est pas injuste, c’est une simple analyse concrête.

       
    • je suis parfaitement d’accord, alors ont les prend par la main et on explique sans anathèmes

      a plusieurs reprises je l’ai fait, doucement, gentiment, poliment et croyez moi après 15 min, l’incrédulité fait place au doute, et surtout à la volonté d’aller voir "si c’est vrais" et comme je ne ment pas .... une anguille de plus pour le système

      manifester , vu la tournure des événements, serait les concernant de l’inconscience, mais rester assis dans le calme devant un lycée une journée, est une attitude qui ne peut justifier celles de certaines salopes envers eux

       
    • #2094267
      Le 5 décembre à 09:41 par Fiodor Vassilievitch Tokarev
      Révolution en marche ? Plus d’une centaine de lycées bloqués dans toute la (...)

      @jean
      Mon pauvre jean



      a plusieurs reprises je l’ai fait, doucement, gentiment, poliment et croyez moi après 15 min, l’incrédulité fait place au doute, et surtout à la volonté d’aller voir "si c’est vrais"




      Et 15 mns après, ils croisent des potes qui vont au MacDo, draguer des perdrix, en écoutant Christophe Maé et ils t’ont oublié
      Ça s’appelle les priorités de la jeunesse
      Conscience politique zéro , non pas parce-qu’ils s’en branlent, non, c’est plus simple
      Parce-que ils ne se lèvent pas à 5 heures du mat’, pour aller bosser , pour leur loyer, les courses, le crédit de la voiture, le prix de l’école des enfants, et les petites courses de mamans
      Parce-que le lendemain qu’un huissier tape à la porte pour un impayé de papa à l’URSAF ils savent pas à quoi ça engage et c’est normal, c’est la naïveté de la jeunesse, celle que tu n’as plus à 25/30 quand tu es daron de 3 ou 4 gosses, à ton compte ou salarié chez Carrefour ou Renault , que tu n’arrives plus à payer tes charges
      C’est ça la beauté de la jeunesse l’insouciance des problèmes quotidiens
      Qu’ils en profitent, ça arrive très vite cette routine des impôts, taxes, crédits, soins, loyer, courses, électricité, gaz, essence, contrôle technique, école des gosses, femme, etc...
      Ca s’appelle être un homme

       
    • #2094530

      @jean
      T’as des problèmes d’acné, de dictée, de CD de M. Pokora ou de Playstation toi ??
      Non ??
      Et tu sais pourquoi ??
      Parce-que tu n’es pas un ados
      C’est pareil pour eux

       
  • La place d’un lycéen est dans son lycée, en cours. Point Final.

     

    Répondre à ce message

  • #2093295

    Les bloqueurs de lycées, je les côtoyais il y a 10 ans...
    Quelques agitateurs très creux, quasiment toujours gaucho-trotskystes sans le savoir, et le restant des élèves qui profite du spectacle.
    A 17 ans on ne peut pas avoir de conscience politique, c’est impossible, on est un enfant, même pas majeur, on n’a pas assez vécu, et on est conditionné par 6 ans d’heures-les-plus-sombres à l’école.

    Le jeune n’est pas une catégorie sociale.

     

    Répondre à ce message

  • Exemple de sujet de révolte : La taxe sur les logements vacants ! J’ai un petit appartement en ville que je ne loue pas car j’ai 3 enfants qui viennent y habiter de temps en temps pour venir me voir. Eh bien pas normal ! Il ne rapporte pas de taxe d’habitation alors ils ont inventé la " taxe pour logement vacant" équivalent à la taxe d’habitation ! Quelle Bande d’enculés !

     

    Répondre à ce message

  • Bonjour à tous, je m’exprime car je visite le site ER et que je partage qques une des lignes.

    Je trouve que ce mvt de GJ est confus. Tous se plaignent des impôts et taxes, mais aucun n’a des idées comptables du pb.

    Cette masse de prélèvement c’est pour l’assistanat, en grande partie cela a permis l’implantation des immigrés en 40 ans.

    Les très riches sont déjà partis car ils en avaient les moyens. Ils restent encore les travailleurs riches et la classe bourgeoise politico-artistique qui travaille aussi. Ils sont certes nuisibles, agaçants mais même si on leur prend TOUT ça ne fera rien de plus aux pauvres de la classe moyenne. Question de volume !

    Les GJ vont devoir choisir soit de demander la fin de l’immigration soit brailler dans le vide !

    Les syndicats lycées ont déjà choisi et ils entraînent vers le vide.
    Raler contre la selection ! Raler contre parcousup c’est ricdicule !

     

    Répondre à ce message

  • Les lycéens n’ont pas la maturité intelectuelle pour comprendre la colère des vrais gilets jaunes. Ce n’est qu’un prétexte pour ne pas aller en cours. Rien de nouveau.

    Circulez

     

    Répondre à ce message

  • #2093782

    Avec le 8 décembre prochain en perspective ... peut être et encore ce qui devrait "convaincre" le gouvernement mais de quoi au juste ? D’autre que "lui même" ? Ou alors un "changement" que dans ce mot de "vocabulaire" ?
    Puis les "ténors" soi disant "intellectuels" qui viennent se greffer sur "l’analyse" en des chambrées connues depuis ? Mitterrand et "son grand mouvement" ???
    Ainsi donc "je vous ai entendus" mais ... aussi avec de ces réactions de plus en plus craintives peut être ce qui n’est pas bon signe et donc correct quant à la force de réception de toutes ces souffrances françaises !
    La multitude assez vaste quand même qui en marre de bien des turpitudes gouvernementales peut elle espérer quelque chose de mieux si ?
    1° Le président reste autiste et donc narcissique ?
    2° Tout comme le staff en dessous de lui mais jusqu’où ?
    Ce narcissisme ?
    La plénitude à partir de quel niveau plus bas ? Pour au moins un accusé de réception point haineux de ce mouvement ou mieux de ces inquiétudes ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents