Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Royan : cinq lycéens exclus pour une quenelle sur une photo de classe

Ces élèves du lycée Cordouan à Royan ont été sanctionnés pour avoir fait ce geste sur une photo de classe.

Dans nombre de lycées, c’est devenu une tradition. En marge de la très officielle photo de classe, on autorise les élèves à se lâcher sur une photo plus « fun ». Au lycée général Cordouan de Royan, toutefois, Patrick Rennesson n’a pas ri, mais alors pas du tout, lorsqu’il a découvert la photo décalée de l’une des classes de terminale. Le proviseur n’a pas goûté la « quenelle » que se sont amusés à reproduire cinq élèves. Au point, déjà, d’interdire la reproduction de ladite photo et sa distribution aux élèves et, surtout, de convoquer les cinq intéressés devant un conseil de discipline.

La « quenelle » ? Un geste inventé par le sulfureux Dieudonné il y a douze ans. Le bras droit tendu vers le bas, la main gauche, ouverte, posée sur l’épaule droite. Un « bras d’honneur détendu », le définit Dieudonné.

S’il le présente comme un geste « à la fois révolutionnaire et mystique » et réfute toute connotation antisémite, la « quenelle », son interprétation et son usage font débat. Si les 14 membres du conseil de discipline du lycée Cordouan ont exclu que les cinq élèves, en faisant ce geste, se référaient à une idéologie antisémite, ils ont pourtant jugé le geste suffisamment grave pour le sanctionner d’une exclusion de huit jours, entrée en vigueur mardi dernier.

Lire la suite de l’article sur sudouest.fr

Voir aussi, sur E&R :

Offrir un polo à un camarade quenellier, avec Kontre Kulture :

À lire, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est tous ceux qui trouvent le geste de la quenelle antisémite qu’il faudrait juger et rééduquer...comme dirait l’autre
    L’amalgame volontaire fait par les membres de la pensée et de l’action unique est ignoble et indigne en France


  • C’est pas très "Charlie" de faire çà, monsieur le proviseur.


  • La zélée vendeuse qui joue à la Ministre de l’EN va faire appel de la sentence et exiger une exclusion définitive, moyen de gagner un nouveau "bon point" du Crif . Le garçon de café qui joue au Chef du Gouvernement va surenchérir pour ne pas être en reste .

     

    • Décidément, ces charleux sont toujours aussi intolérant, et surtout, ils n’ont toujours pas compris ce que signifie le geste ! (faudrait peut-être leur réexpliquer : non ! ce n’est pas un geste antisémite, c’est un geste anti-SYSTEME) et de plus, moi quand j’étais enfant les adultes le faisaient souvent pour signifier que : quand on donne "ça" ils nous prennent "ça".


  • assumez-vous, bande de ripoublicards !...vous privez de cours ces élèves...pour huit jours seulement, pourquoi pas définitivement, on verrait mieux votre forfaiture...si c’est pas antisémite, foutez-leur la paix non d’un chien...mais vous tenez à marquer quand même un peu le coup pour complaire à vos maîtres !...enfin, au moins ces élèves chanceux seront épargnés pour une bonne semaine, de la vue gerbante de leur proviseur zélé et d’une bonne partie du reste de la clique, c’est déjà çà !


  • Collégiens, collégiennes, lycéens, lycéennes...vous savez ce qu’ils vous reste à faire sur vos prochaines photos de classe. Vous pourrez ainsi mettre en pratique vos cours d’éducation civique (je sais pas si cela existe encore) et débattre avec votre franc-maçon de prof d’histoire géo.


  • Là il faudrait que plusieurs dizaines de lyceens fassent une photo quenelle devant leur lycée et la postent sur le mur du lycée, sur la porte du proviseur et qu’ils refusent de regagner leur classe tant que leurs collègues n’ont pas été réintégrés et le proviseur viré.
    A un moment il faut se lever pour défendre sa liberté les enfants. Ils ne peuvent pas tous vous virer...Ils ne peuvent rien contre une protestation massive...vous ne risquez rien et vous ne vous en rendez pas compte...La peur est dans leur camp en réalité, si vous saviez...


  • Libre au conseil de discipline de ce lycée de déshonnorer l’éducation nationale .
    Libre à ce proviseur de jouer les tyrans .
    Libre aux élèves de terminale de ce lycée d’avoir de l’humour , de l’esprit potache et bienvenu à eux chez les infréquentables .....nous leur ouvrons grandes les portes de la contestation !


  • L’etat mental et moral des "autorites et administrations" de ce pays est vraiment lamentable....


  • Conseil de discipline du lycée Cordouan ??? Ca ressemble plus à un Conseil de Clowns serviteurs du CRIF. Déjà qu’on a d’autres Clowns UMPS au gouvenement.


  • La mienne et celle de mon pote sont passé crème il y a deux ans... Excepté une réaction indigné d’un petit bobo de ma classe qui m’a fait plus rire qu’autre chose...
    J’avais mis aussi un keffieh palestinien et m’a prof de math a cru que je m’étais déguisé en terroriste xD


  • Être parvenu à mettre dans le crâne des gens que la quenelle est un geste antisémite il fallait quand même le faire... cela prouve aussi hélas la soumission au n’importe quoi du troupeau de moutons dans lequel nous vivons parce que ça oui.. et j’insiste ; il fallait quand même le faire... Si je me mets un doigt dans l’oignon en décrivant des cercles, les marchands de toupies pourrait un jour décréter que je leur dois des droits d’auteur... qui sait... à ce point de connerie jusqu’où cela peut aller dans le grand n’importe quoi.


  • Bhâ ! D’un autre côté, moins ils passeront de temps dans l’enseignement (anti)national, plus ils auront l’esprit libre. (quoique ils n’en avaient pas forcément besoin.)

    S’offrir des vacances scolaires gratuites pour une quenelle pendant que leurs camarades bien-pensant se lèveront tous les matins pour aller absorber leur dose quotidienne de "vivre-ensemble" et de "histoire de la shosho" ? Le pied ! Je serai eux, j’en profiterai pour m’offrir un petit voyage. Faut en profiter avant que l’économie ne tombe complètement.


  • Pauvre jeunesse.


  • Suggestions aux lycéens de Royan pour obtenir la réintégration de leurs copains :
    1- Arriver en avance au bahut et faire une haie d’honneur aux profs en faisant tous la quenelle et rester ainsi jusqu’à promesse de réintégration des "virés" .
    2- la classe est dans la salle à la première heure de cours , elle accueille le prof en se levant et en maintenant la quenelle jusqu’à réintégration des "virés"

    Ils obtiendront rapidement la réintégration de leurs copains , ils apprendront la solidarité , ce qui est aussi important que toutes les conneries qu’on leur fait ingurgiter .
    Bon courage à eux !


  • Du coup, si le geste n’est pas tiré d’une idéologie antisémite, en quoi est-il suffisement grave ?


  • et, a part ces 3 quenelleurs, au lycée Cordouan, que des moutons bêlants avec charlie ? Jeunesse, vous allez dans quelques années, souffrir de votre inanité et de votre bêtise ,,,,

     

  • Et l’exclusion du conseil de discipline pour stupidité avancée ?


  • Il y a comme de la "chasse aux sorcières"...dans les écoles !
    Si l’adversaire politique à 15ans.. ils sont mal barré .


  • Zéro pointé à ces profs et directeur de ce lycée Cordouan ! une fabrique de moutons, de soumis et de crétins : vous faites rougir de honte le prestigieux phare dont vous ne méritez pas de porter le nom.

     

  • Comme on ne les juge plus sur la qualité de la gestion de leur enseignement (et que de toute façon, ça fait belle lurette qu’ils ne décident rien du tout de sérieux et d’utile pour l’avenir des gosses), eh bien ces MM. les proviseurs essaient de briller sur un autre terrain. Bien triste pour les gamins tout ça. Moi, ça ne me dérange pas que des gamins fassent tous les gestes qu’ils veulent, dans la mesure où ils ont un esprit critique.
    Mais remercions tout de même ce monsieur Renesson. Grâce à son initiative, ces jeunes gens savent désormais bien qui gouverne en France. Ils ont bien de la chance. À mon époque, l’enseignement n’était pas d’une telle qualité...
    Juste une petite question : combien de jeunes à fort potentiel n’arrivent pas à obtenir le niveau qu’ils auraient dû à cause de ce type de gesticulations, la délinquance dans les écoles, les profs carriéristes, le multiculturalisme, le genre...etc ? J’imagine pas à quel point les gamins doivent sortir traumatisés du système scolaire, même parmi ceux qui réussissent...

     

    • Je suis obligé de répondre.

      J’ai été un de ces élèves "quenelleurs" au collège. Ma "quenelle" ? Avoir choisi l’allemand et en faire pendant un mois en 1ère langue, avant de me retrouver face à une prof d’anglais juive suite à un changement de collège où l’anglais était obligatoire en 6e. C’était il y a... 27 ans, rentrée 1988.

      Ce sermon shoatique auquel j’ai eu droit devant 25 élèves !... Ce qui ne m’a pas empêché de faire allemand - encore -, en 4e, en deuxième langue. Et là, rebelote, sale boche et autres saloperies du même genre par mes "camarades" - origine alsacienne oblige -. Ce qui est marrant, c’est que je n’arrive pas à en vouloir aux enfants, totalement manipulés dans cette affaire. Mais le directeur était... prof d’allemand lui-même (sic !). Et là, c’est différent. Car au lieu de défendre son pré carré, il roulait pour l’anglais. Je pense avoir retrouvé sa trace il y a très peu de temps sur internet (2011), même nom, prénom et même "profession". Fallait voir comment il pleurnichait dans un article sur l’effet exagéré des Tokyo-Hotel, Comme quoi les enfants ne s’intéressaient plus à l’allemand sniff ! Sauf que quand il en a eu 20 ans plus tôt, voilà ce qu’il a laissé faire. Et quand je me suis révolté en 3e, il n’a pas hésité à réunir le conseil de discipline contre moi...

      Cher monsieur le "directeur", on ne peut pas à la fois scier la branche sur laquelle on s’assoit pour plaire à la communauté organisée, et espérer qu’elle vous prenne en pitié, d’autant qu’elle n’est pas vraiment réputée pour ça...

      Dans quel état étais-je quand je suis sorti de ce collège "avant-gardiste", à votre avis - en espérant que je ne serai pas censuré - ?

      Hervé


  • ça merite la QUENELLE DE PLATINE !

     

  • #1309845
    le 05/11/2015 par The Shoavengers, le réveil de la Farce
    Royan : cinq lycéens exclus pour une quenelle sur une photo de (...)

    La priorité pour la République et les Gauchistes est de lutter contre l’exclusion.
    Gnnééé ?


  • La dictature S…… à encore frappée…


  • Si par hasard un lycéen ou une lycéenne vient par là... Une quenelle et tout le monde ferme sa gueule alors que pour Léonarda il y a eu barouf ? Petites merdes.

     

  • Monsieur le proviseur Rennesson serait-il un collabo zélé du système oligarchique de plus en plus répressif, qui l’exploite lui aussi ?


  • #1309977

    C’est précisément au lycée que je me suis mis à boire.
    J’ai eu mon bac.

    Et puis, j’ai eu tout un tas d’autres diplômes...
    Ouais... bof.


  • La quenelle ? C’est le geste qui symbolise la sodomisation du personnel de l’éducation nationale ?

     

  • "S’il le présente comme un geste « à la fois révolutionnaire et mystique » et réfute toute connotation antisémite, la « quenelle », son interprétation et son usage font débat. " - Non, je suis désolé, ça ne fait pas débat. Si son inventeur dit que ce n’est pas antisémite, ce n’est pas à ses ennemis d’en décider autrement.

    Par ailleurs, aucun texte de loi n’interdit ce geste (pour la simple et bonne raison qu’il ne viole rien), donc cette exclusion est totalement illégitime. J’espère que ces élèves feront un procès à cet établissement lâche et suppôt du régime et le gagneront.


  • La quenelle a quelque chose de spécial. Ce qui dérange en elle, c’est qu’elle n’insulte pas, mais qu’elle conteste. Et l’ordre bourgeois se fiche qu’on s’insulte ...


  • Au delà de cette polémique foireuse (c’est la saison), j’y vois surtout une société française en déliquescence complète.
    J’ai le sentiment que plus le temps passe, plus on retombe dans les heures les plus sombres, à une époque qui me semblait révolue...
    J’ai aussi l’impression enfin plus la conviction que l’on avance plus sur aucun sujet en France et pire qu’on recule. On devient arriérés. C’est affolant.
    Le débat public et médiatique devient de plus en plus insupportable, on s’enfonce dans la dictature de la pensée, aujourd’hui tout le monde attend le moindre petit pet de travers pour braquer les pistolets et exprimer ses frustrations perverses refoulées...
    Et le gouvernement vallss n’y est pas étranger. Alors eux non seulement ils ont la palme du pire gouvernement de l’histoire récente, mais en plus ils jouent et instrumentalisent la population sur les peurs, les émotions et au final les comportements ; comme jamais
    Je ne sais pas vous mais moi ça me rappelle une période précise. Il n’y a qu’a regarder le pauvre excité à la main tremblante éructer à l’assemblée pour le constater.
    C’est lamentable, et je me souviens aussi qu’a "mon époque", être viré 8 jours (! !) c’était pour un motif très exceptionnel de violence ou autre. Un simple avertissement aurait suffit je pense dans ce cas.
    N’oublions que l’excès de zèle de ce trou du cul de proviseur risque de compromettre l’avenir de certains de ces jeunes, puisque une exclusions de 8 jours sur le dossier scolaire vous ferme d’emblée des portes. Rien que pour ça, je porterai plainte contre cette fiotte à défaut d’aller lui bourrer la gueule.


  • Virés du lycée pour une quenelle ! Mais que font tous les autres lycéens ? Des moutons ? En tous cas, pas des béliers, car eux en ont !

     

    • Des crét...euh pardon des Charlies. ..
      Tout ce qu ils savent faire apparemment c’est défiler en levant un stylo après un attentat, comme leurs parents. ..
      Ou encore "faire greve" pour léonarda...
      Et pourtant ils se croient pétris de liberté, de désobéissance civile...Ils se persuadent que sous l’occupation ils auraient été résistants...bien sûr...

      Qu’ils ne soient pas d’accord avec dieudo pourquoi pas. ..Mais tolérer que dans une société à ce point permissive on renvoit des élèves pour un geste...alors qu il n y a même pas de lois qui le sanctionnent...l’avenir n’est pas tout rose...

      Au secours...


  • Commentaires suivants