Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Ruffin, Macron, même combat !

Décidément, notre proverbe « la gauche est un sous-programme de la droite pour baiser les pauvres » se vérifie une fois de plus. Le Ruffin s’est fait choper la main dans le sac macronien avec cet enregistrement qui fait mal à la Cause, à la Pureté, à la Gauche :

Ruffin  : « Moi je pense que si on réfléchit stratégie, il faut que vous soyez vivement interpellé, et publiquement, par les salariés d’Ecopla, ça fera un épisode. Et ensuite, que vous y répondiez en disant : "Moi je suis prêt à aller me déplacer sur place, ben ça fait un deuxième épisode."

Macron  : Ok, ok. […] Un : on échange sur le dossier. Deux : on vous tient au courant des avancées. Trois : vous, vous m’interpellez publiquement. Quatre : dans la foulée, on cale ensemble une date de déplacement. Le 5 octobre, ou courant fin septembre, et on voit comment on la communique ensemble.

Ruffin  : Et je pense qu’on sort d’ici en n’étant pas contents…

Macron  : Oui. En disant "vous avez fait part de"… Voilà.

Ruffin  : Tout ça, voilà. »

 

Seuls les naïfs seront stupéfaits devant ce petit arrangement de pré-campagne, ou déjà de campagne en 2016, sur le dos des ouvriers. La gauche française, et cela inclut la gauche de la gauche, sert de rabatteur d’électeurs pour le libéralisme (on ne parle pas de la droite, qui défend ouvertement le libéralisme), car il n’y a qu’un camp : le libéralisme. Le libéralisme possède deux faces, la droite et la gauche, mais c’est la même pièce.

D’un côté il y a Macron, de l’autre Mélenchon, ou Ruffin, puisque Mélenchon est un peu hors-jeu actuellement, et que le libéralisme, ce parti unique, a besoin de nouvelles têtes pour faire croire à un changement, une évolution. Il met en scène de nouvelles têtes dans chaque camp pour affoler les médias qui affolent un peuple en quête perpétuelle de changement. Le peuple veut du changement ? On va lui en servir, mais du changement qui ne change rien. C’est l’astuce des ingénieurs sociaux qui bossent pour le pouvoir profond, celui qui nous fait les poches par la dette.

 

 

On avait déjà révélé, entre les deux tours de la présidentielle 2017, le tour de cochon des mélenchonistes qui, après une campagne populiste de gauche, se sont ralliés à l’ennemi de classe, Emmanuel Rothschild Macron. Un rabattage parfait qui amènera 20 % des voix (du 1er tour) à un Macron qui n’en demandait pas tant, mais qui avait besoin d’un plébiscite pour sa politique de dérégulation brutale, du jamais vu en France, même celle de Sarkozy.

On pourrait se moquer des petites gens qui se sont fait berner par la paire Mélenchon-Macron hier ou Ruffin-Macron aujourd’hui, dans ce petit théâtre de boulevard à deux voix qui lisent un texte écrit dans la coulisse par un unique auteur, mais il n’est pas dans notre objectif de railler la partie crédule du peuple, ce peuple français travailleur et croyant, qui cherche toujours la sécurité et la paix. Ce peuple-là a besoin d’informations pour accéder à une lucidité qui lui permettra de mieux voter, ou de ne pas voter, au choix, ce peuple-là n’a pas besoin d’être rabaissé plus encore.

Et pourtant, ça démange quand on voit les souris qui votent pour le chat avec la complicité du chien !

Normalement, le Ruffin ne devrait pas se relever d’une telle opération, qui est somme toute bénigne : c’est ça la politique. Le service de vérification des faits de Libération a nuancé le scandale en reprenant les faits depuis le début entre le pas encore président et le pas encore député.

« Dans quel contexte cette séquence a-t-elle été enregistrée ? Au QG de campagne d’Emmanuel Macron, en septembre 2016 donc, où François Ruffin, accompagné par plusieurs salariés d’Ecopla était venu plaider la cause de l’entreprise d’aluminium alors menacée de fermeture. Le détail importe : les salariés étaient donc associés à la discussion avec Macron, là où le tweet de Juan Branco peut laisser à penser que François Ruffin a agi dans leur dos. »

Voici la défense de Ruffin publiée par Le Figaro :

« Il reste alors deux mois pour mobiliser le plus de personnes possible, pour qu’Ecopla devienne un sujet médiatique pour sauver l’entreprise. On utilise alors tout ce qui est possible pour ça. S’il faut utiliser l’aura de Macron, on l’utilise. J’étais dans un combat pour sauver des salariés d’une boîte située au fin fond de l’Isère. J’avais une carte Macron à jouer, je l’ai jouée. Et j’ai d’ailleurs joué d’autres cartes avec d’autres candidats à la présidentielle au même moment »

On pourrait croire, à entendre Ruffin, qu’il a utilisé Macron, que le futur président a été manipulé par le futur député, sinon que chacun avait à gagner dans cette opération de communication conjointe. Les salariés d’Ecopla passeront, eux, à la trappe un peu plus tard. Comme les électeurs de Mélenchon après le passage du cyclone libéral Manu.

En d’autres temps, toute entente entre la droite et la gauche était impossible, ça se tirait dessus en Russie de 1917, en Allemagne de 1930 ou en France de 1934, et à balles réelles. Le conflit gauche/droite ou peuple/oligarchie s’est adouci avec le temps et aujourd’hui, on a du mal à distinguer la droite de la gauche, elles se sont même (con)fondues dans le mouvement de Macron depuis 2017.

 

 

La gauche française est laminée, la droite française est laminée, le parti libéral unique a gagné, et les Français doivent comprendre qu’il n’y a plus de gauche ni de droite, ou alors pas celles-là. Tout a été fait pour neutraliser la lutte des classes. Alors, il reste soit à redéfinir la droite et la gauche, soit à trouver une autre ligne de partage qui ne soit pas utilisable par le pouvoir, le vrai, celui qui a avalé son opposition ou qui la contrôle.

Cette nouvelle ligne de partage peut être celle entre souverainistes et libéraux, mais les souverainistes sont peu à peu aspirés par la dominance, on le voit avec les nationaux-sionistes, ce deuxième fer au feu du pouvoir profond. Si l’on pose que ce dernier est libéral et sioniste, ce qui semble raisonnable, alors la seule ligne d’opposition est antilibérale et antisioniste. On ne nous laisse pas le choix, ou alors on arrête la politique.

Tout est dit, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

74 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2331928
    le 29/11/2019 par Bill
    Ruffin, Macron, même combat !

    On connaissait " Merci patron ", on découvre " Merci Macron " .

     

    • #2332421
      le 29/11/2019 par banzai
      Ruffin, Macron, même combat !

      merci pour cette saillie, que je me suis permis de citer dans mon commentaire sur le site youtube ruffin


  • #2331932
    le 29/11/2019 par dédé
    Ruffin, Macron, même combat !

    La politique c’est du théâtre amateur, on comprend que Macron y soit à l’aise .

     

    • #2331951
      le 29/11/2019 par Louis
      Ruffin, Macron, même combat !

      … et le paradoxe c’est que ce théâtre amateur peut rapporter beaucoup plus que le professionnel .


    • #2331957
      le 29/11/2019 par calal
      Ruffin, Macron, même combat !

      non c’est l’inverse : la vraie politique c’est du serieux,mais pour la partie manipulation des naifs,la il suffitd’avoir de jouer la comedie et donc d’acquerir des competences d’acteurs ou de comedien.
      Apres pour convaincre des gens qui raisonnent c’est plus difficile.Mais la democratie c’est une facon de se compter, et les pigeons (ceux qui votent contre leur propre interet),influences davantage par leurs emotions que par leur cerveau rationnel, sont un groupe nombreux.Normalement,l’instruction delivrée par l’ecole ou par la tele publique devrait reduire ce contingent (c’est pour ca qu’on accepte de payer des impots pour les payer)...


    • #2332043
      le 29/11/2019 par tonton
      Ruffin, Macron, même combat !

      Ruffin s’en relèvera , Mitterrand s’est bien relevé de sa galipette dans le jardin de l’Observatoire...


  • #2331935
    le 29/11/2019 par dixi
    Ruffin, Macron, même combat !

    La FI est un leurre et avec tout ce qui est à l’intérieur , et bien sûr un leurre .macron a été élu avec toutes les voix se la gauche, sans exception, et une grande partie de la droite .
    Ruffin est comme les autres, comme Mélenchon .C’est la même chose .
    Il y en a un autre,( mais pas élu),en tous cas pas encore , comme Boulot, sensé représente les GJ, très bon orateur, mais faisant des conférences avec des ministres de la FI .C’est du pareil au même qui jouent les rabatteurs en prêchant la "bonne parole"
    Toute cette gauche est moisie .


  • #2331936
    le 29/11/2019 par .un homme libre
    Ruffin, Macron, même combat !

    Les FRANCAIS n’ont pas encore compris la mascarade, les masques sont pourtant tombés aux seconds tours de la présidentielle 2017 .Tout sauf le PEN, comme en 1940, collaboration de la gauche FRANÇAISE avec les teutons..

     

    • #2331948
      le 29/11/2019 par dixi
      Ruffin, Macron, même combat !

      @ .un homme libre

      Les Français ont encore un peu plus de 2 ans pour réfléchir .Ce que nous vivons actuellement est une entrée en matière , un hors-d’œuvre .Après nous allons avoir le plat de résistance


    • #2331973
      le 29/11/2019 par goyband
      Ruffin, Macron, même combat !

      Pour moi le point de rupture est l’affaire Dreyfus.

      C’est pendant cette affaire qu’Herzl, choqué, fait son discours de Bâle (1897), nous sommes alors en pleine Haskala juive depuis le milieu du 18ème (Marx, Engels etc...).
      La gauche française et Européenne bascule dans le philosémitisme et l’antiracisme, délaissant les thématiques de lutte des classes.
      En République, post 1905, la mobilisation contre l’Allemagne ne fait pas l’unanimité, c’est l’assassinat de Jaurès qui va créer l’union nationale de cette gauche post affaire Dreyfus avec la droite.

      Pré WWII, Les pogroms de l’Europe de l’Est et en Russie sont les conséquences du Judéo- Bolchévisme (Trotsky) anti communiste Stalinien et c’est dans ce contexte qu’il faut analyser la montée d’Hitler en Allemagne, marquant la fin de la Haskala au profit d’un nationalisme juif anti religieux (Tehiya).

      Le régime de Vichy va être synonyme d’attribution à la droite de la responsabilité de la collaboration par des intellectuels de gauche et lors du procès de Nuremberg.
      La droite va être en PLS et rejoint le clan des libéraux libertaires pour se sauver : C’est la droite orléaniste d’aujourd’hui, ce qui explique la montée en puissance de la droite légitimiste par opposition.

      Cette gauche philosémite et antiraciste prend le pouvoir culturel lors de Mai 68 par des leaders Trotskistes sponsorisés par les US, n’oublions pas que Trotsky s’était réfugié en France pour créer la IVème internationale en 34.
      Donc aujourd’hui, en République, Ruffin, Macron, Juppé, exemples non exhaustifs, ce sont les héritiers de cette histoire s’inscrivant dans l’universalisme post national des Etats-nations.

      Ce sont tous des libéraux libertaires, philosémites et antiracistes se revendiquant humanistes.
      Pas étonnant donc de voir Ruffin trahir le prolétariat avec Macron.
      Et Mélenchon, je ne préfère pas en parler.


    • #2331991
      le 29/11/2019 par dixi
      Ruffin, Macron, même combat !

      @ .un homme libre

      Malheureusement, et cela fait mal de le dire, mais il faudra en passer par une révolution et jeter toute cette merde qui gangrène ce pays depuis plusieurs décennies .
      Mais le plus compliqué ,c’est que les Français le comprennent une fois pour toute .Et ça ,c’est pas gagné .


  • #2331940
    le 29/11/2019 par Reno
    Ruffin, Macron, même combat !

    La politique, c’est des calculs. Ruffin fait ce qu’il peut, avec ses moyens.

     

    • #2331967
      le 29/11/2019 par jeandelalune
      Ruffin, Macron, même combat !

      et bien ses "possibilités" sont ineptes et ses moyens minables


    • #2331978
      le 29/11/2019 par edelweiss
      Ruffin, Macron, même combat !

      En effet Ruffin a les moyens de duper, de feinter, de courber l’échine et de tromper.. beau palmarès... Gauche de merde, la droite en pire pour les veaux et moutons !


    • #2332012
      le 29/11/2019 par Philipovic
      Ruffin, Macron, même combat !

      Je suis en train de lire la Bio de JMLP.
      Il dit que toute sa philosophie depuis la creation du FN, c’est de ne jamais renié ses idées pour quelque calculs politiques que ce soit. Exactement le discours soralien.
      L’anti Ruffin pour le coup, Mr magouille et compagnie.
      Que l’attaque vienne de Branco, c’est particulièrement savoureux.


  • #2331943
    le 29/11/2019 par Tonton
    Ruffin, Macron, même combat !

    Même de prestigieux journalistes du système disent qu’ils en ont assez de mentir, comme Lara Logan aux USA, ou Udo Ulfkotte, un Allemand qui a été « suicidé » la veille de son voyage aux USA pour l’investiture du président Trump.

     

  • #2331952
    le 29/11/2019 par Un français pragmatique
    Ruffin, Macron, même combat !

    Je dois avouer que j’avais beaucoup de respect pour Ruffin, je le pensais sincère, un peu un jean lassale, pas vraiment un politicien mais qui y met du cœur. Vraiment déçu.


  • #2331953
    le 29/11/2019 par fenlabize
    Ruffin, Macron, même combat !

    bon ,Ruffin il est réalisateur ,alors la mise en scène c’est un peu son boulot.
    Lui , il a surtout besoin de sous pour ses films ,alors les prolos , c’est surtout bon pour avoir de la figuration gratuite ,
    ce qui compte c’est le producteur , et là le top c’est macron , alors ,si y’a moyen….


  • #2331954
    le 29/11/2019 par Lothaire
    Ruffin, Macron, même combat !

    Ruffin pourra toujours se recycler comme scénariste de séries débiles pour M6 ou TF1... Son « ça fera un épisode... ça fera un deuxième épisode » montre bien à quel point la politique s’est complètement vidée de toute substance, il n’en reste que de la fiction, une comédie minable... Mais surtout le « Et je pense qu’on sort d’ici en n’étant pas contents… » c’est-à-dire simuler un désaccord pour intoxiquer le public, alors qu’en réalité ils se sont bien entendus pour manipuler tout le monde, ça c’est le pire... J’espère que cette affaire coulera définitivement la carrière de Ruffin et qu’on n’entendra plus jamais parler de lui...


  • #2331956
    le 29/11/2019 par Eric
    Ruffin, Macron, même combat !

    Fantastique. Une synthèse. À faire encadrer.

     

    • #2331998
      le 29/11/2019 par anonyme
      Ruffin, Macron, même combat !

      Oui, les français dans leur ensemble sont en train de comprendre que le vrai travail de l’Oligarchie est d’abord de corrompre et faire de l’entrisme pour avoir la mainmise DANS TOUS LES CAMPS : ceux de droite, ceux de gauche, ceux d’ailleurs.

      Ensuite, l’Oligarchie peut avancer selon le PAS DU PATINEUR.
      Sa direction est cachée, elle n’est ni à droite ni à gauche. L’Oligarchie se sert à fond des gouvernements de droite, puis quand ça va trop loin, le pied droit pousse vers la gauche, et ainsi de suite.

      Thémistoclès


    • #2332019
      le 29/11/2019 par la république c’est moi !
      Ruffin, Macron, même combat !

      Vu qu’il s’agit d’une synthèse audio : à passer dans toutes les gares, face aux gens qui ne sont rien... mais qui sont peut-être plus honnêtes !


  • #2331958
    le 29/11/2019 par becalme
    Ruffin, Macron, même combat !

    En politique le mensonge est de prime, l’indifférence est l’art, et en fin, le terrorisme est la meilleure arme. Avis aux amateurs.


  • #2331971
    le 29/11/2019 par nico
    Ruffin, Macron, même combat !

    La fosse a merde politique de tous bords qui prétend avoir le devoir de nous sauver de "l’extrême droite"


  • #2331972
    le 29/11/2019 par Stormocle
    Ruffin, Macron, même combat !

    La gauche et la droite sont les deux faces, non pas du libéralisme mais du capitalisme. Cessez d être naïfs. La gauche est le laboratoire de recherche du capital et la droite se contente d entériner quelques années plus tard ce que la première a promu. Il ne s agit pas d aménager, de réformer ou de retourner à un stade antérieur du capitalisme, ils agit de détruire la capitalisme.

     

    • #2331987
      le 29/11/2019 par Huguenot
      Ruffin, Macron, même combat !

      Détruire le capitalisme ? Hum mouais on est bien en France......tu connais un système économique qui fonctionne mieu ? Sais tu que la France est le pays le moins capitaliste de l’Occident ? Qu’on nous empêche la libre entreprise, rends difficile l’accès à la propriété privée ,qu’on méprise la réussite, qu’on taxe et impose tout ce qui bouge, que même notre extrême droite raciste où pas
      serait vue comme communiste aux états-unis ,que les pays qui réussissent sont les pays capitaliste et libéraux ou leur population ont une mentalité d’entrepreneurs et non de fonctionnaire ????


  • #2331974
    le 29/11/2019 par Anonyme
    Ruffin, Macron, même combat !

    Il y aura encore des citoyens pour gober le baratin à Ruffin...on est mal barrés


  • #2331976
    le 29/11/2019 par O’Rageux
    Ruffin, Macron, même combat !

    Il y a qu’une seule ligne de partage :
    Mondialisme arc en ciel / antimondialisme arc en ciel.

     

    • #2332021
      le 29/11/2019 par chef bisounours
      Ruffin, Macron, même combat !

      Je vous invite à l’imprimer en banderole pour voir si vous oserez la brandir !


  • #2331984
    le 29/11/2019 par Renaud $échian
    Ruffin, Macron, même combat !

    La défense de Ruffin le traître ne tiens pas.

    J’étais dans un combat pour sauver des salariés
    d’une boîte située au fin fond de l’Isère.
    J’avais une carte Macron.

    Hors en reprenant la stratégie du départ,
    on entend bien qu’il n’est pas là pour les
    ouvriers mais pour faire la Communication de
    Macron.

    Moi je pense que si on réfléchit stratégie,
    il faut que vous soyez vivement interpellé,
    et publiquement, par les salariés d’Ecopla,
    ça fera un épisode.
    Et ensuite, que vous y répondiez en disant :
    "Moi je suis prêt à aller me déplacer sur place,
    ben ça fait un deuxième épisode."

    Ce qui explique qu’entre les 2 tours ,
    Ruffin était de tous les faux débats.
    On ne l’a pas vu non plus avec un gilet jaune
    à l’Assemblée, lui qui aime se déguiser.

    Ça explique aussi la rencontre "fortuite"
    sur le vieux Port à Marseille entre Macron et
    Merluche la truelle.


  • #2331986
    le 29/11/2019 par looseur
    Ruffin, Macron, même combat !

    On comprend que ces deux-là se connaissent assez bien pour " comploter " ensemble tranquillement ...

    D’où se connaissent-ils ? Où se rencontrent-ils ? Qui, quoi les ont formés ? Qui a-t-il derrière cette belle complicité ? derrière cette entente si naturelle ..
    THAT IS THE QUESTION ( qui tue .. )

     

    • #2332134
      le 29/11/2019 par Barde-eddin
      Ruffin, Macron, même combat !

      Réponse ils ont fait leur scolarité au même moment dans le même lycée jésuite à Amiens,la soeur de Ruffin était dans la même classe que Macron,pour fabriquer la fausse opposition il faut s’y prendre suffisamment tôt.


  • #2331989
    le 29/11/2019 par sev
    Ruffin, Macron, même combat !

    Pas étonnée du tout !
    Me souviens avoir vu, il y a deux ans environ, son fameux "docu" sur Bernard Arnaud...et curieusement, en sortant du visionnage, j’avais une étrange sensation... comme dirait notre Dieudo national, "comme un goût de pisse". Car, bien que réussi sur la forme et le propos, ce docu, dans lequel s’agite le Ruffin en 1er rôle, me semblait servir à tout autre chose... comme par exemple un moyen de mise en orbite médiatique de Ruffin himself, voyez ?
    Le gars avait déjà des ambitions politiques (député à l’assemblée, ça paye très bien) d’où il allait effectivement faire ses numéros de rebelle bidon et amuser l’assemblée de pingouins, mais aussi une partie du peuple. Sauf que le peuple allait progressivement comprendre que la dimension du petit humoriste n’allait pas renverser la table des injustices et autres emtubages des laborieux éjectables à l’aune des exigences actionnariales et d’une mondialisation qui rend heureux les rentiers mais pas ceux qui produisent la rente.

    A noter que c’est l’autre petit Brancolo qui, là encore curieusement, balance son "scoop" anti Macron / Ruffin à point nommé... c’est-à-dire juste avant l’irruption programmée du 5/12. Branquinounet n’aime pas du tout Macron, il le torpille consciencieusement depuis son "coming out" public, et Ruffin, qui a pris la place du cramé Mélenchon en tant que "porte parole du peuple de gauche", semble gêner la mission "branconienne". Juanito veut être celui qui tire le rideau de la scène du théâtre politique pour nous montrer la machinerie des coulisses et des cintres. Il s’acharne que sur Macron depuis le début. Je n’ai pas un poil de sympathie pour Manu le petit prince arrogant, mais je m’interroge sur ce Branco qui fait absolument tout pour le discréditer... (?)

     

    • #2332156
      le 29/11/2019 par citharauror
      Ruffin, Macron, même combat !

      Tout vient au grand jour .. Les marionnettes comme Branco et Ruffin doivent servir à dévoiler les mensonges de la prétendue démocratie. Pour citer Moeller Van Den Bruck, encore un opposant -suicidé- dans son livre, Le Troisième Reich - et oui Hitler lui a volé le titre et a détourné et changé ses idées...- dans son chapitre consacré à la démocratie : ce qui fait la démocratie écrit-il, ce n’est pas la forme de l’Etat, mais la participation du peuple à l’Etat. Et il ajoute en 1922, ce qui pourrait être écrit maintenant -Et aujourd’hui, le peuple ressent qu’on le prive de cette participation : ainsi, il commence à distinguer entre la république et la démocratie.-


  • #2331990
    le 29/11/2019 par Arioviste
    Ruffin, Macron, même combat !

    Le coup de la cravate à l’Assemblée Nationale, ça sentait déjà le gros cinéma.


  • #2331999
    le 29/11/2019 par Snayche
    Ruffin, Macron, même combat !

    Encore du lourd authentique, clair et sans bavure d’ER !


  • #2332000
    le 29/11/2019 par anonyme
    Ruffin, Macron, même combat !

    C’est plutôt un combat que livrent Maqueron et Ruffian contre le peuple ! C’est écrit sur leurs gueules et leurs noms.


  • #2332007
    le 29/11/2019 par Pacôme Ladislas
    Ruffin, Macron, même combat !

    Quelles que soient les "explications de contexte", la basse trahison est incontestable.
    Cet horrible individu devrait se cacher.


  • #2332015
    le 29/11/2019 par jesuismoi
    Ruffin, Macron, même combat !

    "La politique c’est des rats dans un égout." G Clémenceau celui qui a fait tirer sur le peuple.


  • #2332028
    le 29/11/2019 par Luidgi
    Ruffin, Macron, même combat !

    Quel spectacle affligeant !
    On fait semblant de s’occuper des problèmes, on se met d’accord avant...façon"storytelling"
    Ruffin aucune sincérité, ni courage politique.


  • #2332032
    le 29/11/2019 par Enculocratie
    Ruffin, Macron, même combat !

    Quand le peuple cessera d’être con ! Baisé 1 fois c’est être trompé, baisé 2 fois c’est de la naïveté, baissé 3 fois c’est de la connerie, et c’est bien mérité ! Mais ça fait 40 ans que le peuple se fait baiser, donc c’est qu’il aime ça !


  • #2332035
    le 29/11/2019 par listener
    Ruffin, Macron, même combat !

    Ambiance maçonnique en diable.


  • #2332052
    le 29/11/2019 par Jacques
    Ruffin, Macron, même combat !

    Le capital a de beaux jours devant lui mais demeure un système totalement inefficace pour la gestion de notre seule ressource, la Terre.
    Le clivage D/G n’a jamais été signifiant mais là ça éclate au grand jour, comme l’imposture démocratique d’ailleurs. Sur les nombreuses pages d’Etienne que vous faites bien de ne plus relayer, il n’y en a que pour lui ou les "bulots branlos", tristes clowns mondialistes interchangeables (mais avec un meilleur qi sans doute) qui reviennent avec leur droit bourgeois qui devrait sauver le monde.
    Mais même si les électeurs choisissaient la seule opposition, leur veaute serait truqué ou il y aurait une guerre civile, voire les deux.


  • #2332060
    le 29/11/2019 par GIL
    Ruffin, Macron, même combat !

    Super travail


  • #2332062
    le 29/11/2019 par abcd
    Ruffin, Macron, même combat !

    Et ce sont les mêmes qui, lorsque nous exprimons des doutes sur la pseudo fatalité de certains événements, nous traitent de complotiste !


  • #2332064
    le 29/11/2019 par Perrine
    Ruffin, Macron, même combat !

    Le monde entier est contrôlé par une micro-élite de grands familles ultra-élitistes (des lignées héréditaires réparties dans presque tous les pays) et les super-loges maçonniques (lucifériennes) "UR".
    Renseignez-vous et vous comprendrez comment fonctionne réellement le monde.
    Tout le reste n’est qu’illusion et bavardages inutiles...


  • #2332074
    le 29/11/2019 par dolf
    Ruffin, Macron, même combat !

    la video est publiée par Juan Branco !


  • #2332081
    le 29/11/2019 par kabouli
    Ruffin, Macron, même combat !

    - l’Ecclesisate..."Rien de bien nouveau sous le soleil". Ce qu’a fait Ruffian est de monnaie courante c’est le dévoilement qui est nouveau.
    Ce qui est aussi nouveau c’est que macron siphonne l’opposition procès de Marine - il en espère le même résultat qu’avec Fillon - et démolition de Mélenchon par Ruffian aux dents longues interposé.
    Branco complice.. !... de fait oui... mais je ne le pense pas. Tout de même un personnage comme lui qui se vante d’avoir cotoyér si jeune tant de politiques devraient bien se douter que Ruffin et tant d’autres marchent main dans la main avec macron.N’est ce pas monnaie courante dans les entreprises de voir patrons et délégués manipulés les ouvriers N’ont-ils pas demandé de voter pour lui et donc demandé de voter pour un employé des banques.
    L’indignation de Branco n’est pas feinte mais ce qui reste en cause c’est sa naïveté de donner quitus à France Insoumise tout en se targuant de connaître les dessous de la politique pour y avoir lui-même été. Branco encore un effort si vous voulez être révolutionniare...


  • #2332129
    le 29/11/2019 par La tondeuse ET la corde
    Ruffin, Macron, même combat !

    Et le banc de tanches vote encore en étant certain de faire changer les choses... Qui vote consent, qui consent collabore, qui collabore est complice, qui est complice sera puni. Et qui sera puni le sentira bien fort. Voter pour cette raie publique democrasseuse, cette prostituée malpropre fille dégénérée de la banque et de la loge ne sert qu’à la renforcer, à légitimer le parti unique. Je me place en dehors de cette fosse d’aisance, je me lave de toute cette sanie, et je refuse la mascarade électorale. Je ne vote plus, et j’en ressors purifié.

     

    • #2332391
      le 29/11/2019 par guibus
      Ruffin, Macron, même combat !

      1000000% d’accord. Pas mieux.


    • #2332407
      le 29/11/2019 par Scalpel
      Ruffin, Macron, même combat !

      Enfin un propos sage et lucide.
      Veauter c’est pérenniser le funeste mensonge démocratique.
      Même un par ailleurs très lucide Ploncard d’Assac refuse d’admettre cette évidence.
      Je suis tellement las de tout ce cirque.


  • #2332152
    le 29/11/2019 par Domino
    Ruffin, Macron, même combat !

    L’extrême gauche est la meilleure alliée du mondialisme apatride, mais ni l’un, ni l’autre n’est libéral. Il ne faut pas confondre libéralisme avec capitalisme de connivence ou spéculation.
    Un point de repère facile : le libéralisme défend le principe de subsidiarité. Dans cette perspective la loi du plus fort ne saurait s’imposer au plus faible, d’où l’importance du droit et de la loi dans la tradition libérale française, une loi qui exclut les passe-droits, copinages et le "deux poids deux mesures".
    Les Anglo-Saxons ont récupéré certains principes du libéralisme pour le pervertir. Appeler cela "libéralisme" ou "néo-libéralisme" est trompeur : il ne s’agit ici que de pouvoir et de cupidité. J’ajoute que cette confusion dans les mots et les idées est, à mon avis, voulue par l’oligarchie.
    "la guerre, c´est la paix,
    la vérité, c’est le mensonge...
    la prédation, c’est le libéralisme."


  • #2332153
    le 29/11/2019 par Jobi Joba
    Ruffin, Macron, même combat !

    Antilibéral ? C’est étrange. Comment peut-on dire que les macrons sont libéraux alors que le poids des taxes et des prélèvements n’ont jamais été aussi lourds ? Que la société est contrôlée ? Une société hyperreglementee quand il s’agit de créer une activité. Et la bureaucratie européenne s’étend pour nous emprisonner encore plus.
    Rien de libéral dans tout cela.
    Ce vocabulaire gauchiste nuit à l’analyse.


  • #2332175
    le 29/11/2019 par Diogène
    Ruffin, Macron, même combat !

    Selon une expression populaire très usitée, on disait qu’entre enc.... il n’y avait pas de doublure !

    La relation Macron Ruffin, semble illustrer parfaitement cet adage.
    Espérons que le maximum de monde soit informé de cette trahison, afin de favoriser la convergence des luttes.


  • #2332228
    le 29/11/2019 par Patrick
    Ruffin, Macron, même combat !

    "Qui me trompe une fois honte à LUI, qui me trompe 2 fois honte à MOI. "proverbe Canadien


  • #2332273
    le 29/11/2019 par Yacka
    Ruffin, Macron, même combat !

    Juste un lien audio pour éventuellement nuancer et se rappeler que c’est Juanito qui est à l’origine de la video...
    https://soundcloud.com/user-8070470...

     

    • #2332839
      le 30/11/2019 par banzai
      Ruffin, Macron, même combat !

      oui et alors, même si c’est juanito, c’est pas pour autant que c’est faux. il y a quand même collusion et tractation en coulisses entre deux supposés ennemis, disons adversaires et c’est inacceptable.
      probablement petite vengeance entre deux ripoublicains


    • #2332873
      le 30/11/2019 par banzai
      Ruffin, Macron, même combat !

      ps : cela me fait penser à Gaston Couté et son poème "l’affaire Chevaux Jacquelin" que je ne retrouve pas pour l’instant.
      quelqu’un peut-il suppléer à ma déficience ?


  • #2332277
    le 29/11/2019 par Sylvain
    Ruffin, Macron, même combat !

    Ruffin planche pourrie !


  • #2332288
    le 29/11/2019 par Du Guesclin
    Ruffin, Macron, même combat !

    la vidéo à Amiens chez Whirlpool parle d’elle même : la dame brune prend la parole et on remarque les mines hillards de Ruffin, Macron et la blonde avec son chemisier vert. Ils se foutent de notre gueule. C’est clair.
    La ligne de front est les cosmopolites d’un côté (soit toute la clique politicarde) et les anti-cosmopolites de l’autre.


  • #2332484
    le 29/11/2019 par Le bon lardon
    Ruffin, Macron, même combat !

    On est à quel chapitre de l’Apocalypse de Jean 14, 15, peut-être même le 16
    Sacré Ruffin !


  • #2332541
    le 30/11/2019 par TeddyTed
    Ruffin, Macron, même combat !

    Ruffin je l’ai longtemps suivi, après avoir lu son livre "Les petits soldats du journalisme" très bien vu à propos des écoles de journalistes. Plus tard j’ai eu un mouvement de recul quand il s’est déclaré "France Insoumise", et j’ai carrément laissé tomber quand il s’est lancé dans la climatocroyance. La climatocroyance arrange toute l’oligarchie aux dépends du peuple. C’est un marqueur qui ne trompe pas.

     

    • #2332886
      le 30/11/2019 par banzai
      Ruffin, Macron, même combat !

      La climatocroyance arrange toute l’oligarchie aux dépends du peuple. C’est un marqueur qui ne trompe pas.



      absolument d’accord !


  • #2332584
    le 30/11/2019 par dav
    Ruffin, Macron, même combat !

    oh putain le traitre...si avec ca il est pas fini les mecs sont cons...mais quelle ordure


  • #2332601
    le 30/11/2019 par Soral Clone
    Ruffin, Macron, même combat !

    "Qui me trompe une fois honte à LUI, qui me trompe 2 fois honte à MOI. "proverbe Canadien cf commentaire précédent

    https://soundcloud.com/user-8070470...


  • #2332685
    le 30/11/2019 par murat
    Ruffin, Macron, même combat !

    On rêve d’arriver comme Murat en 1799 à l’Assemblée Nationale, avec nos soldats déterminés et s’écrier face aux gros députés qui s’enfuient : foutez-moi tout ça dehors !


  • #2332733
    le 30/11/2019 par Un François
    Ruffin, Macron, même combat !

    .... un pour tous , tous pour (ris) !


  • #2332753
    le 30/11/2019 par GERARD R.
    Ruffin, Macron, même combat !

    RUFFIN RUFFIaN, finalement !


  • #2332865
    le 30/11/2019 par kribe
    Ruffin, Macron, même combat !

    Pour tous les naïfs gaucho-bobo-antifas-LFI- et tous ceux qui s’étonnent que les Gilets Jaunes authentiques soient méfiants envers toute tentative de récupération de tous bords..

     

    • #2332931
      le 30/11/2019 par Ed
      Ruffin, Macron, même combat !

      Et c’est pour ça que les gens qui pensent comme toi, majoritaires, voteront Macron, parce qu’ils sont prêts à sacrifier leur liberté pour de la sécurité... même sans confort !

      Je sais que, ici, nombreux sont ceux qui croient sincèrement que le mouvement des Gilets Jaune est spontané, et même s’il peut sembler légitime, ils se fourvoient méchamment, c’est une manipulation du gouvernement, la suite logique d’Anarchy (2014 France 4/Internet) et des Nuits Debout (2016 espace public/internet).


  • #2332893
    le 30/11/2019 par Ed
    Ruffin, Macron, même combat !

    Anarchisme et Fascisme même combat !

    "Travailleurs Libres" est un oxymore, et toute l’agitation "anarcho-syndicaliste-libertaire-communiste-internationale-terroriste" (mon sur la commode) de la fin du XIXe et du début du XXe n’aura servi que l’aristocratie impériale et non la bourgeoisie ou le peuple, qu’à justifier une répression mondiale contre les individus et le collectif, les 2 faces d’une même pièce morbide, 2 guerres mondiales post-coloniales 100% européennes indispensables pour créer artificiellement un "Homme Nouveau" et établir un NOM..

    Bref, on est soit sauvage, soit d’élevage, et il suffit de voir la matérialité de ces "révolutions", le coton (uniformes), le papier (propagande/aliénation), l’acier (les canons), la dynamite (Nobel), la cellulose (photos et films) etc


  • #2333112
    le 30/11/2019 par Bakloe
    Ruffin, Macron, même combat !

    Encore un adepte de l’obédience du droit humain qui formate tous ces chiens de garde à la gauche de la finance internationale.

    Cela ne date pas d’aujourd’hui, ni d’hier. L’origine du mouvement ouvrier est issus de la hascala imaginée par des khazars convertis au judaïsme (pour échapper à l’oppression chrétienne d’un côté et musulmane de l’autre selon l’éminent universitaire qui y brilla par son absence, Luc FERRY sauf sur les plateaux télé) immigrés en Rhénanie, qui donnera naissance au parti travailliste anglais essaimant à travers le monde en même temps que les agences bancaires Bauer alias l’enseigne rouge (rothschild) en souvenir de leur agence historique et familiale de FRANKFURT, siège aujourd’hui de la BCE.

    Londres a été le centre névralgique de la fusion des courants de la pensée socialiste qui bouillonnaient en France durant tout le XIXème siècle.

    Il fallait pour les industriels et leurs banquiers issus de la bourgeoisie naissante rhénane fédérer, s’étendre tout en captant la force des travailleurs juifs pauvres et en faire une armée à leur solde, rien de mieux qu’une idéologie universelle bien ficelée via leur réseau occulte sans frontière.

    Depuis, ils ont élargi leur "recrutement" sans perdre de vue leur projet, détruire la Mosquée Al Aqsa à Jérusalem pour construire l’hypothétique temple de Salomon transgressant ainsi toutes les lois divines, normal pour des suppôts de LUCIFER.

     

    • #2333423
      le 01/12/2019 par Ed
      Ruffin, Macron, même combat !

      Et donc, avant Rothschild l’aristocratie européenne n’était pas inique, belliqueuse, supranationale impériale, coloniale, universaliste, prosélyte, capitaliste et esclavagiste ? Ben tiens mdr

      Non, y a rien qui tient dans votre fixette, à part l’asservissement séculaire et aveugle à vos maîtres anonymes qu’on n’est pas près de voir dans les médias... eux !


Commentaires suivants