Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Rennes : énième attaque antifa contre de jeunes nationalistes

En tête du classement des "villes où il fait bon vivre"

La police a ouvert une enquête après l’attaque du bar Webb Ellis, qui a eu lieu mercredi 27 novembre, à Rennes [au moment où une réunion du journal L’Étudiant libre se tenait]. Un groupuscule d’extrême gauche est dans le collimateur des enquêteurs.

 

[…] Il était 20h30, mercredi 27 novembre, quand une trentaine d’activistes d’extrême gauche a attaqué le bar Webb Ellis, place des Lices, à Rennes. Ils ont renversé les tables et les chaises qui se trouvaient sur la terrasse et ont aspergé le visage d’un jeune homme avec un liquide irritant, probablement de l’ammoniaque. Ce dernier a été transporté à l’hôpital, mais son cas n’inspirait pas d’inquiétude particulière ce jeudi.

 

 

[…] Le jeudi 17 octobre, un autre bar du centre-ville de Rennes, l’Été Indien, avait loué sa salle au mouvement nationaliste et royaliste Action française. Une centaine de personnes au visage dissimulé et munies de parapluies avaient déambulé dans le centre-ville en taguant les murs.

Selon une source bien renseignée, les enquêteurs feraient des « parallèles » entre ces deux affaires. Ils cibleraient notamment le groupe d’extrême gauche Défense collective, qui est « hyperactif à Rennes en ce moment ». « Samedi dernier, ces derniers, qui ont infiltré les Gilets jaunes, ont forcé le centre commercial Grand Quartier à fermer. Toujours samedi, cette fois-ci avec des féministes énervées, ils ont été aussi à l’origine de tags et de heurts lors de la manifestation contre les violences faites aux femmes. Enfin dans la soirée, ils ont cassé un carreau et tagué le bar l’Été indien, rue Saint-Melaine au motif que ce dernier avait hébergé une réunion d’extrême droite plusieurs semaines auparavant… »

[…]

Lire l’intégralité de l’article sur letelegramme.fr

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

59 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2331681

    Les "antifas" sont des mercenaires perturbateurs dirigés par "l’État Profond"...

     

    • Merci. Enfin une personne qui sait de quoi elle parle. Voilà 10 ans que je le crie sur tous les toits ! Antifas : organisation mondiale et mondialiste de combat proxy encadrée par des cadres de l’OTAN et financée par Soros, homme de paille, agent de l’état profond, courroie financière du NOM qui utilise les fonds secrets blanchis de l’état profond pour soutenir la mise en place du NOM et de son gouvernement mondial dictatorial de l’élite mondialiste financière luciférienne.
      Antifas : groupe de combat social et sociétal proxy de l’OTAN sur les scènes intérieures (comme Al Nosra sur le terrain extérieur)
      Antifas groupes d’étudiants d’extrême gauche encadrés par des mercenaires de l’OTAN qui se mêlent a eux pour les coups de force
      Antifas : idéologie révolutionnaire trotskiste qui soutien le NOM révolution communiste qui pour arriver à ses fins s est habillé de l’ultra libéralisme, No Borders
      Groupe parents des Antifas : extinction et rébellion
      Antifas : classé par Poutine et Trump comme groupuscule terroriste, puisque dangereux agent du chao social. Sont protégés par la Police en Europe de l’Ouest puisque l’entité politique supranationale non élue et dictatoriale de l’UE est une entité politique et excroissance du communisme fédéral du type URSS et une des créations de l’état profond.


  • #2331685

    Les Antifas ? C’est qui exactement ? On ne voit jamais leurs visages...On ne connaît pas leurs noms. Pourtant, ils se déchaînent régulièrement et s’en sortent toujours. Ne sont jamais éborgnés, bousculés, arrêtés, représentés.etc
    Les forces de l’ordre ont-ils pour consigne de les laisser agir ? La France est vraiment devenue un pays opaque et malsain.

     

    • #2331841

      Les Antifas ? C’est qui exactement ?




      Des flics en civil à 50%, des indics à 50%... bref des intermittents du spectacle à 100%.


    • Je ne balance pas mais deux requêtes http suffisent pour retrouver la connasse de Rennes 2 qui a tout déclenché : c’est toujours ce genre de meuf avec sa grande gueule qui attise le conflit entre mecs, puis quand ça bastonne, elle file en douce… Elles font tout ce tralala juste histoire de choisir l’étalon qui pourra lui grimper dessus : les mecs sont trop cons de testostérone, ils sont graves de se mettre ainsi en risque, de plus pour une cintrée tatouée, toute percée, sûrement crados : je les aime quand elles sentent bon partout.


    • "On ne voit jamais leurs visages"

      @Victor Arnould

      Normal, car en plus d’être Antifas, ils sont aussi "anti-faces". Mais ce n’est pas leur visage qui est important, le plus intéressant est que si vous les fouillez, je parie que vous trouverez dans leurs poches un brassard "police" et une carte tricolore......


  • L ‘ extrême gauche toujours présente pour cracher sur les églises et sur la fierté des Gaulois.... bref c’est le faux nez de l’anti France authentique....


  • Les guerriers en parapluie... Rien que l’image est à faire pleurer de rire ! Mais qu’ils rentrent chez eux lire un livre ces imbeciles !

     

  • Le pire c’est que tu ne peux même pas répliquer face a ces avortons , et ils le savent parfaitement.
    Si tu te défend ils viennent jouer les victimes.
    Et tous les médias mensonge font ensuite des grands débats sur les dangers de l’extrême droite et" le fascisme qui tue"

     

  • L’extrémisme est l’ennemi du peuple

     

  • J’invite toute personne qui n’a jamais visité cette ville de s’y rendre ne serait-ce que pour voir le centre ville. C’est à hurler de rire. Des slogans gauchistes frisant le zéro absolu, des flyers pour des conférences d’une autre dimension et bien sur la faune des rues (punks à chiens, antifas, artistes de rues non subversifs, bars à poivrots etc...). Une immersion nécessaire et ludique qui mêle horreur et humour. Sinon y’a Nantes aussi, même tableau en plus bourgeois.

     

    • Les gauchistes ont l’art de s’entourer de citations, à en croire qu’ils sont obligés de se les répéter afin de se convaincre eux-même de leur foutue tolérance et démocratie.
      ramassis d’infantilisés narcissique, futurs Franc-macs soumis au libéralisme-libertaire.


    • Y a pas que le centre-ville de Rennes. Faut dire que c’est la region de Notre Dame des landes. J’ai toujours vu ça à Rennes. Cette pauvreté laide qui se dit artiste et pue la pisse. Mais je ne sais pas si c’est l’extreme gauche violente qui en géneral vient d’un milieu bourgeois.


  • #2331748

    Au début des années 1990, l’AF mettait des dérouillées aux gauchistes à coups de manches de pioches, à Paris, tous les jeudis près de la Sorbonne et du Panthéon, et des branlées aux CRS rue de Rivoli... C’est difficile de se plaindre et de se victimiser quand on veut être révolutionnaire. Soit on met des gnons, soit on en reçoit, mais s’en plaindre, comme de simples passants, non...

    Impossible de retrouver sur le net les vidéos de l’AF. J’ai seulement trouvé ça :

    https://www.youtube.com/watch?v=vCx...

    https://www.youtube.com/watch?v=OVp...

    Qui donne une idée vague de l’atmosphère : « ils sont allés de défaites militaires et défaites politiques... pour être honnête, le casque fait parti du matériel universitaire... un manifestant gauchiste qu’ils viennent de capturer et de sévèrement corriger »... Sinon, 25 000 affiches dans Paris, le casque prussien monté en lampe de bureau, le Feindesland lied chanté au Palais des Sports... un autre monde...

     

  • Ma ville de jeunesse...autrefois on reconnaissait un facho à sa propension à la violence...ce que sont devenus ces dégénérés sans cervelle, idiots utiles d’un pouvoir macroniste qui les choie.
    Ces abrutis ont été très utile pour faire tourner en boucle de belles images pour BFM WC pendant les GJ. Voilà leur utilité dernière : empêcher le débat démocratique. A Rennes cette engeance cause d’innombrables dégâts depuis 20 ans. Comme ils sont sous-équipés intellectuellement, il ne s’expriment que par la violence aveugle. Je les mets ici au défie de produire le moindre manifeste pour justifier leur attitude de tarés. Ce qui est choquant dans l’histoire c’est de voir ce deux poids deux mesures entre des GJ ultra réprimés et ces nuisibles jamais inquiétés par la police.
    Si parmi eux se trouve un non analphabète, qu’il vienne argumenter.


  • #2331777

    Comprendre l’antifascisme : https://www.youtube.com/playlist?li... (Playlist).


  • #2331790

    Antifa vs Nationaliste c’est manichéen comme définition du climat hexagonale ?

     

    • #2331833

      L’état des lieux c’est Natios + GJ contre CRIF + régime + police + djihadistes + pédophiles + antifa, ici respectivement classés dans l’ordre hiérarchique... L’armée et l’Église ont été si abaissées et humiliées qu’on ne peut même plus les compter comme des forces à prendre en compte, ou alors sous l’appellation commune « putes » à partager avec les médias et à placer après les antifa, ce qui donnerait : Natios + GJ contre CRIF + régime + police + djihadistes + pédophiles + antifa + putes (armée, Église, médias). :-)


    • @Robert de Neustrie
      Excellente mise au point mise à part rajouter racailles et assistés sociaux d’origine étrangère aux djihadistes !
      Anecdote marrante sur les fameux « assistés sociaux » d’origine étrangère(**maghrébins**, noirs, turcs, roms etc...), ils sont pour beaucoup propriétaires ou sont en train de se faire bâtir des maisons dans leurs bled pourris alors qu’ils sont dans des HLM et gavés d’allocs en France, Belgique, Pays-Bas etc...
      Cette situation est particulièrement révoltante et dégueulasse compte tenu que la moitié des blancs sont des antiracistes/xénophiles finit à la pisse c’est à dire que la moitié des victimes(rackettés via leurs impôts et taxes) refusent de voir l’enculade commisse par leurs immigrés et descendants d’immigrés d’amour !


    • Robert, que viennent faire les "djihadistes" ?


    • #2331994
      le 29/11/2019 par le Marseillais de Lille Rouget
      Rennes : énième attaque antifa contre de jeunes nationalistes

      . . . ils viennent jusque dans vos bras égorger vos fils, vos compagnes . . .


    • #2331995

      @pierreloup.
      La véritable enculade c la banque qui a pris 1400milliards d’euros d’intérêt à l’état français et plus encore au privé.
      Lenculade c la banque qui s’est faite renflouer pour plusieurs centaines de milliards. Lenculade c’est la banque qui dirige l’Europe, et qui avant ça dirige la France depuis que Napoléon a créé une banque de France en 1800 et par la suite la bourgeoisie française qui s’est rangée derrière la city avec la création de la bri en 1924 plan young.

      Ok contre le discours victimaire immigré. Mais les élites françaises ont trahi depuis 1780 quand l’aristocratie est entrée en loge.

      Il est la le vria combat. Il faut purger les élites françaises.


  • #2331791

    Les antifas rennais ont très peur d’une implentation natio sur Rennes. Ils ont dans cette ville quartier libre, avec une grosse caisse de résonance qu’est l’université de Rennes 2.

    Leur compte rendu lors de l’agression de l’AF en octobre dernier.
    https://lahorde.samizdat.net/2019/1...
    Bilan : Les antifas ont été relâchés sans la moindre poursuite ...

     

    • #2331931

      En réalité un anti-fa, de ce que j’ai pu les connaitres dans les mouvances punk et dites "alter mondialistes", et avoir eu à faire à eux des que je faisais bugger leur logiciel, non pas par mon nationalisme car à l’époque il était presque inexistant et il est toujours très raisonné quand il se pointe pour me faire entrer en guerre civile, mais par mon simple bon sens et mon honneur qui m’a toujours sorti par le haut des pires situations, donc pour les définir, ce sont premièrement tous des gens qui ont vécu un énorme complexe d’infériorité à l’école, ce qui est le cas de beaucoup de petits blancs d’aujourd’hui,mais eux ne se sont pas arrêté au fait d’accepter d’avoir été mis de côté par le système marchand dans un bep ou un cap ou quelques années bien difficiles au lycée pour ne jamais aller jusqu’au bac, on leur fait croire, pas des beuverie arrosées aux drogues dures pour supporter et affirmer leurs conditions de gueux à la limite de l’illettrisme, que si ils sont dans cette situation de "rien érrants" c’est à cause des bourgeois éduqués, eux même qualifié de "fachos" dés que quelqu’un qui ne va pas dans leurs sens allignent plus de deux phrases cohérentes de suite sur n’importe quel sujet de société.

      Par expérience étant passé par le mélange explosif de drogues et d’alcool que la plupart de ces junkies s’envoient toute leur adolescence pour se retrouver à 30 ans avec comme seul avenir cyrrhose (qui est une fierté pour eux) ou bien punk à chien seuls ou dans une communauté de junkies, je peux témoigner que je suis un miraculé, donc que les miracles ça existe même à cette époque, par la grâce de Dieu (Auquel aucun de ces idolâtres de la drogue ne croit pas trop d’assistanat arrosé d’ingratitude)

      Ils n’ont pour eux que l’entraide quand l’un d’eux manque de drogue, on les aide à payer le dealer, ou bien on les accompagne chez le médecin qui leur fera une ordonnance de subutex "gratuite" enfin non, sur les frais du contribuable (qui est en général pour eux "un facho")

      Et si un message comme ça peut leur faire comprendre que les saloperies c’est bien eux , ils prendront vite subutex joint alcool coke ou meta-amphemine voir tout en même temps , en se disant rien à foutre on va tous crever en baisant leur gueuse et en faisant des gosses qui seront aussi con qu’eux mais en pire dans la violence promue par l’Etat.


    • #2331982

      Et beaucoup parmis eux, comme le dis Alain Soral, sont fils de bourgeois gauchistes. Ces saloperies là, les pires car les plus intouchables, qui sont en général parvenus jusqu’au bac grâce à leur caste et leur tricherie et non grâce à leur véritable niveau scolaire, pourront toujours se reconvertir dans un poste ou un autre de la disfonction publique, pour continuer leur sale besogne tout frais payés sans rien branler, toujours sous les bonnes grâce de papa maman une fois la sale besogne de leur jeunesse accomplis, nervis du Système un jour , Saloperies pour toujours. (SS)


    • Lynx dans la brousse : il y a plusieurs espèces d’antifas. Dans ma cambrousse ils sont zadistes, permaculteurs, encartés à la Confédération paysanne (inclusive), amateurs de picnics tirés du sac de festoches bien arrosées et de liberté sexuelle. Leur caractéristique ? Aucune curiosité à l’égard de ceux qui ne font pas partie de leur tribu, juste la peur qu’ils contaminent l’un des leurs...Ils se font tout petits devant la Horde toulousaine, instance suprême pour décider de qui est fasciste et qui ne l’est pas....


  • Rennes et la Bretagne, c’est un vrai bastion d’endormis lobotomisés. J’ai connus plein de gens de la-bas et j’ai coupé les ponts avec tous et toutes car je sentais physiquement - et j’insiste que ce n’est pas une image - mes neurones mourir un a un.

    Des gars avec qui je bossais, des filles très bonnes au lit, mais il y a un moment ou l’instinct de survie l’emporte et vous fait fuir cette maladie mentale qu’est le gauchisme.

     

    • Vu le niveau du commentaire je vous confirme qu’il ne vous en reste peu...


    • Cest une terre quasiment exclusivement blanche, non deculturée, avec peu de chômage, beaucoup d’emplois paysans et artisans, et un cadre de vie assez agréable. A ce titre, ils ne sont pas ou peu atteint par les problèmes du reste de la France (sauf sur le plan social peut être..), et restent donc dans un idéalisme gauchiste pour une bonne partie , car non confronté au réel de leurs opinions. Fait monter l’immigration à 20/30% en Bretagne, je t’assure qu’ils vont changer d’avis. Il y en a malgré tout des bons dans le lot ;)


    • #2332054

      Je suis morbihanais depuis plus de 40 ans. Le Morbihan était le département le plus conservateur et le plus réactionnaire de France. On ne pouvait imaginer penser à l’idée d’avortement, lorsque des "étrangers" (quelqu’un de plus de 15 km) ou des inconnus passaient, on rentrait dans la ferme attentre. Des chapelles tous les 2-3 km, l’école publique était l’école du diable.

      A partir des années 70, il a fallu être moderne : voter Giscard, se débarasser de ses vieux meubles, vendre des longères pour du néo-breton qui sont des passoires thermiques, ... Le malaise était là dans les années 80 avec une grande consommation d’alcool, des suicides. A partir des années 90 virage vers le parti socialiste qui in fine se rallie à Macron. Le grand emblème de tout çà : Le Drian.

      Enfin toute les assos culturelles bretonnes sont verouillées par des gauchistes gavées d’argent public. Les radios locales en breton passent plus de musiques maliennes, de rap francilien que de musiques bretonnes... La Bretagne est devenue une base otanienne : l’île Longue, les bases aéronavales de Lann Bihoué, Lanvéoc, Landivisiau.

      Mais on se relèvera.


    • La Bretagne est gangrenée par le gauchisme parce que pour l’instant les Bretons n’ont pas encore été « enrichis » massivement. Mais ça commence à venir.
      Là je suis près de Brest et je peux vous assurer que pas mal de personnes commencent à ouvrir les yeux et notamment chez la jeune génération 18-25 ans



  • Les gens ont quand même le droit d’être de droite !




    Mais c’est bien le problème, les gens ne sont pas "de droite", ils ont des opinions classées à droite. Ça ne fait pas partie de leur être ou de leur essence. Donc en aucun cas il est acceptable de s’en prendre physiquement à des gens pour les opinions qu’ils ont en ce moment, ou ont eues dans le passé.


  • #2331922

    Il faudrait les attendre ces trous du cul de gauchistes avec de quoi leur passer l’envie à jamais de recommencer ! Les réunions nationalistes à Rennes devraient prévoir de quoi se défendre ! Bonne occasion de tendre un piège à cette racaille et leur foutre une branlée mémorable !

     

    • #2331996
      le 29/11/2019 par le Marseillais Rouget de Lille
      Rennes : énième attaque antifa contre de jeunes nationalistes

      Ouais mais après les antifas, les blacks-blocs ces chouchous et ces protégés
      de la RF Maçonnique iront porter plainte pour actes, agressions racistes et xénophobes
      et tous les sympathisants et les adhérents du FN-RN iront en prison , à la Bastille
      et seront guillotinés sans sommation !

       ;-)


    • #2332065

      Exact.

      Il faudrait des sortes "d’équipes volantes" , constitués de malabars corse...

      Je pense bien que ça le ferait ;-)


    • #2332086

      Quand ils se prennent une branlée, ça donne du Clément Meric. Un avorton gauchiasse mort qui devient le martyr victime de la haine d’esstreme drouate. Avec les magistrats gauchisés, ça donne de la prison ferme. Bref on est condamnés à se faire mordre par des roquets.


  • "Enfin dans la soirée, ils ont cassé un carreau et tagué le bar l’Été indien, rue Saint-Melaine au motif que ce dernier avait hébergé une réunion d’extrême droite plusieurs semaines auparavant…"

    Enfin, ils ont quand même attendu "quelques semaines" avant de passer à l’action. Le jour même de la réunion, ils devaient avoir aqua-poney ou une autre occupation tout aussi virile.


  • #2331938

    C’est en commettant des massacres que le Gauchisme a pris le pouvoir dans de nombreux pays. C’est grâce à la Terreur qu’il se maintient au pouvoir. "Celui qui règne par l’épée périra par l’épée." ( Jésus-Christ )


  • Rennes a voté à 90% pour Macron.
    J’y travaille, entouré de gens de "gauche", ça ne parle que d’immobilier, à 500 000 € la baraque...

    Les gilets jaunes ? des "gens qui veulent le droit à polluer" (parce que l’écologie, c’est important)

    L’immigration ? "Il faut accueillir les migrant-e-s" (écriture inclusive volontaire...)

    La conscience sociale ? Elle se limite à Me too, Balance ton porc et les violences faites aux femmes...

    Quant à l’Eglise, si je demande aux rennais ce qu’est le Thabor, du nom du parc, ils me répondront juste que c’est le nom du parc...

    Mais heureusement, c’est une ville "super cool", avec des magasins bio, des espaces pour vélos, le TGV à 1h30 de Paris, Boboland.

    Je sais que ça fait un peu café du commerce, mon commentaire, mais c’est le constat objectif de mon quotidien à Rennes.

     

  • La Bretagne fait partie ce qu’Emmanuel Todd appelle le "conservatisme des zones périphériques", qui sont des zones où les phénomènes sociaux n’arrivent que tardivement par vagues concentriques, avec plusieurs décénnies de retard.
    Ce qui explique pourquoi les antifas bretons se croient toujours sous Mitterrand.


  • Je me demande qui finance les uns et les autres.
    Un idée ?


  • Rennes, cette ville où j’ai vu un jour une gonzesse punk à chien pisser littéralement dans la rue devant tout le monde.
    Ville remplie de gauchistes, de bien pensance, et qui commence à manger les dégâts de l’immigration tout en réfutant la réalité

     

    • Et vous allez voir les manifs de décembre...
      Ils vont encore attaqué les corteges FO ou CGT si un mec de chez eux a une tête de facho... J’ai vu un mec se prendre une tarte en se faisant traiter de nazi car c’était un beauf avec un t-shirt bleu blanc rouge équipe de France.


Commentaires suivants