Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

SalesJuifsGate : Knobel du CRIF dénonce l’antiracisme devenu un antisémitisme

« Historien et essayiste, ancien professeur d’histoire-géographie, Marc Knobel est directeur des études au Crif, depuis le mois de septembre 2002. Précédemment, il a été attaché de recherches au centre Simon Wiesenthal à Paris, vice-président de la LICRA et membre de l’Observatoire sur l’antisémitisme. Par ailleurs, en tant que rapporteur à la Commission nationale consultative des droits de l’homme, il remettait tous les ans des études sur le racisme sur l’Internet, publiées dans le rapport annuel de la CNCDH (2000-2012). » (crif.org)

Marc Knobel est décrit comme historien, et il a fait partie de la DILCRAH, cette officine de chantage antifrançaise et de lobbyisme sioniste collée au cœur du gouvernement. Il n’est donc pas impartial et, de toute façon, il est « directeur des études au CRIF », ce qui en fait un juge et partie en la matière. Et sa matière, c’est l’antisémitisme, celui que traquent les organisations venues du pouvoir profond qui s’insèrent désormais dans le pouvoir visible, en plein jour, pour limiter la liberté d’expression (toute critique d’Israël devient peu à peu pénalisable). Un antisémitisme dont la définition est de plus en plus large (les Gilets jaunes sont antisémites, la gauche sociale est antisémite, les nationalistes sont antisémites, la droite est antisémite, tout le monde sauf les juifs est antisémite), et qui est établie par ceux qui en sont juges et prétendument victimes.

 

 

Knobel, qui est donc juge et partie, a pris sa plume pour écrire une diatribe contre l’antisémitisme, car dans la manifestation des racialistes noirs du samedi 13 juin 2020 à Paris, on a entendu un « sales juifs ». Et ça a suffit pour que toute la manif soit antisémitisée. On notera qu’à ce stade de la compétition, il suffit qu’un agent provocateur crie « sale juif » ou « sales juifs » dans n’importe quelle manif, même si elle n’a strictement aucun rapport avec les juifs, pour faire de cette manif une manif antisémite. C’est simple, rapide, et l’accusation d’antisémitisme déteint comme un mauvais tissu au lavage sur tous les autres, pour ceux qui ont déjà fait une machine avec des textiles de toutes les couleurs.

Marc Knobel, par chance, a vu sa lettre publiée entièrement dans L’Obs, alors que si un Français lambda demande à ce que sa lettre soit publiée dans L’Obs, on pense bien que non seulement il ne sera jamais publié, mais qu’en plus il n’obtiendra jamais de réponse, sinon ça se saurait. La presse méprise les Français d’en bas, mais se couche devant le pouvoir profond, celui des lobbies, et le CRIF en est un, et de taille.

Passons à la tribune de Marc, qui peut dérouler tranquillement sa haine. Pourquoi sa haine ? Parce que Marc est en quelque sorte un spécialiste de la haine, nous dit le site du CRIF :

« Il publie en mai 2012 "L’Internet de la haine. Racistes, antisémites, néonazis, intégristes, islamistes, terroristes et homophobes à l’assaut du Web", Paris, Berg International Editeur, 180 pages. En janvier 2013, "Haine et violences antisémites. Une rétrospective 2000-2013", Paris, Berg, 350 pages. En 2015, il publie "L’Indifférence à la haine. Racisme et antisémitisme", chez Berg International Editeurs, 164 pages. »

Il est justement, ô surprise, question de haine dans sa tribune de L’Obs.

« Lors du rassemblement qui a été organisé ce samedi 13 juin 2020, place de la République, à Paris, des slogans antisémites ont été scandés, après que des militants de génération identitaire aient déployé sur les toits d’un immeuble une immense banderole. [...]

Mais, plus étonnant ont été les slogans qui ont été scandés par des individus, en réponse à cette provocation : “Sales juifs !” Même s’il s’agit de cris isolés, qui ne reflètent pas ce qu’il en a été de l’ensemble de ce rassemblement, nous nous devons de dénoncer ces débordements inacceptables. D’abord parce que cette manifestation avait comme objectif de dénoncer le racisme et les discriminations qui mettent en danger les valeurs de la République et de réunir différentes associations et personnalités associatives ou politiques. Ensuite, parce que ces slogans racistes n’ont pas provoqué la réprobation des personnes qui étaient autour, comme s’il n’y avait rien à entendre. Pareil pour Jean-Luc Mélenchon, dont l’indignation semble sélective et qui, dans un tweet, parle de “ragots antisémites”, comme si les cris de “Sales juifs” dans une manifestation antiraciste sont du registre des ragots. »

Explication : depuis peu, depuis surtout que Marine Le Pen a fait téchouva, c’est le populisme de Mélenchon qui est sous la surveillance du CRIF. Le leader de LFI et Kalifat ont eu des mots, et Mélenchon a dû montrer patte blanche à plusieurs reprises pour ne pas basculer dans le côté obscur de la force sioniste. Cependant, à l’occasion de la manif des Noirs en colère, le réflexe électoraliste de l’homme politique a été plus fort que la raison sioniste de franc-maçon : le vote noir, le vote des banlieues, voilà qui fait saliver l’opposant gauchiste qui lorgne encore sur 2022. C’est vrai qu’avec le bilan désastreux de la Macronie, il y a un boulevard pour un challenger. C’est donc tout naturellement que Mélenchon a pris fait et cause pour les pauvres Noirs victimes de racisme.

Par ici les bulletins, et tant pis pour le CRIF !

Knobel, en tant que spécialiste de la haine (on pourrait dire haineur), transforme donc la mobilisation noire et d’extrême gauche antiraciste en pogrom antijuif potentiel. Et c’est là où le glissement à la fois sémantique et idéologique des sionistes devient intéressant :

« Ne s’agit-il pas plutôt de criminaliser une fois de plus les Juifs en les accusant d’être des racistes, des accusations récurrentes que l’on entend, ici ou là ? À juste titre, Alain Finkielkraut avait déclaré sur LCI, en février 2019, que l’insulte de raciste blessait : “Le problème des Juifs aujourd’hui, la douleur qui leur est infligée, c’est qu’on les traite de racistes”. Or, ces accusations ignominieuses se sont développés depuis des décennies. »

Certes, mais la politique à la fois racialiste et raciste israélienne, que le CRIF – et donc Knobel – et Finkielkraut soutiennent, a peut-être un rapport avec l’amalgame « Israélien = juif = raciste ». On ne peut pas gagner sur tous les tableaux, voyons, Marc. On ne peut pas soutenir la politique de destruction du peuple palestinien par les autorités israéliennes d’extrême droite, et en appeler ici à la Raison, à la République, aux valeurs, alors que de l’autre côté de la Méditerranée, elles sont foulées aux pieds par les fascistes israéliens ! Il faut choisir.

Mais Marc ne choisit pas. Pour lui, il n’y a aucun rapport entre le « sales juifs » de la manif, l’affaire Traoré et Israël. Et pourtant, il y a un rapport énorme : lui ! Oui, Marc est le chaînon manquant entre tous ces événements.

« Au-delà, posons deux questions. D’abord, quel est le lien entre la mort d’Adama Traoré et les juifs ? Aucun, bien évidemment. Et, quelle est la logique qui amène des ignorants à traiter de “Sales juifs”… des militants d’un groupuscule d’extrême-droite, héritier d’une tradition violemment antisémite et qui flirtent également avec l’antisémitisme ? Petite remarque au passage, Israël a-t-il quelque chose à voir avec la mort d’Adama Traoré ? Comment se fait-il que des militants propalestiniens aient investi également ce rassemblement, avec drapeaux palestiniens et banderoles agressives ? »

Il faut le dire simplement, et gentiment : le CRIF vit sur l’antisémitisme, sur la production d’antisémitisme, c’est pourquoi, l’antisémitisme n’étant pas assez virulent à son goût en France, il faut en trouver partout, quitte à changer la définition régulièrement pour attraper plus de poissons. Naturellement, les gros poissons, selon Knobel, ce sont Soral et Dieudonné, pour qui il crée le concept d’amalgame « probable » :

« Puis, les injures antisémites se sont multipliées, sous l’Occupation, lorsque la presse collaborationniste et vichyste diffusait les pires insanités, puis, dans les années 50 également et bien au-delà. Par exemple, sous une pluie battante à Paris, dimanche 26 janvier 2014 et à l’appel du collectif “Jour de colère”, les fans probables de Dieudonné ou Alain Soral et/ou les habitués de la fachosphère ont (également) arpenté les rues, en chantant “Shoah nanas”, en reproduisant le geste de la quenelle ou même en scandant “Juif, la France n’est pas à toi” ou (autre variante) CRIF, la France n’est pas à toi”. Plus près de nous encore, le dimanche 17 février 2019, de petits agités ont vociféré des insultes antisémites contre le philosophe Alain Finkielkraut. »

Effectivement, la France n’est pas au CRIF (et ne le sera jamais), et Marc a un peu tendance à l’oublier. Sa conclusion sur l’antiracisme qui vise la politique israélienne est un comble d’hypocrisie : avant, l’antiracisme c’était bien quand il s’agissait d’opposer les Français et les immigrés. Aujourd’hui que l’antiracisme, cette fabrication du sionisme français, se tourne vers Israël et les sionistes, alors « il perd une grande partie de sa crédibilité ».
Le culot ! Cette démonstration tordue, si elle était transposée en maths, ferait rire toute la planète scientifique. Le Talmud n’a vraiment que des avantages.

Une ingénierie par jour, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • l’antiracisme qui devient antisémitisme !...Arrêtez les mecs, je commence à plus suivre...

     

  • Pipeau ! Ça sert surtout à rameuter ceux courroucés contre l’antiracisme et les mener droit vers qui vous savez...pas une once de sincérité la dedans...

     

    • Les semeurs de division redoutent néanmoins sans cesse comme la peste d ’apparaître aux yeux de tous les dominés pour ce qu ’ils sont réellement : les diviseurs occupés à perpétuer leur totale domination . Que leur jeu soit dévoilé est leur psychose permanente .


  • Alain soral, Dieudonné, vous pouvez vraiment croire que vous êtes des prophètes ! Nous y sommes au championnat du monde de la victimisation, personne ne mérite la médaille d’or.


  • "Sale français" n’aurait pas fait couler une goutte d’encre.

    Ceci étant, je plussoie de voir ce collectif pour Traoré , qui pour rappel avait traité les gilets de fachos se faire "nazifier" à leur tour , c’est l’arroseur arrosé en quelque sorte.
    Cela se finira probablement très bien après le petit tour au mémorial de la Shoah conseillé par Soros.

     

  • Cela fait quarante ans que de concerts assourdissants en battues républicaines _ ils harassent la bête qui ne supporte pas les langues semitiques ; la bête immonde.
    que font mal ces pietres chasseurs pour se trouver engagés dans une traque qui ne semble pas avoir de fin ? _sont-ce les rabatteurs qui ne veulent pas effrayer la bête ou bien les tireurs qui ne veulent pas l’abattre ?


  • Cela fait quarante ans que de concerts assourdissants en battues républicaines _ ils harassent la bête qui ne supporte pas les langues semitiques ; la bête immonde.
    Mais que font mal ces pietres chasseurs pour se trouver engagés dans une traque qui semble ne pas avoir de fin ? _sont-ce les rabatteurs qui ne veulent pas effrayer la bête ou bien les tireurs qui ne veulent pas l’abattre ?


  • Si l’antiracisme est antisemite, c’est simplement que le sémite est raciste

     

  • Ou comment rappeler aux "minorités visibles" qu’elles seront toujours inférieures sur l’échelle des souffrances à la communauté organisée...

    Il n’est autorisé de huer, haïr, voler, massacrer que les Français... blancs de souche chrétienne.

    On comprend mieux qui est aux manettes de cette opération anti-France (ou antiraciste, c’est pareil).


  • Je crois que c’est mal barré pour la propagation, voire la contagion d’un virus contre lequel Bill Gates n’a pas (encore) déposé de brevet .


  • La Victoire d’Alain Soral,

    Quand la Communauté s’émeut de l’anti-racisme,
    c’est que cet anti-racisme n’est pas orienté et piloté
    par le Sionisme International !
    Et là le racisme talmudique religieux et historique est
    dénoncé ! Pauvre Zemmour .Tout est à refaire .
    La vieille France et sa civilisation sont représentées de
    manière authentique par Alain Soral .
    La fausse Droite "nationale" et "catholique",se retrouve
    assimilée au sionisme par des Noirs et des Musulmans .
    .N’est ce pas un constat réel ?
    L’Islamo-gauchisme financé par la Banque et le Sionisme
    Franc -Maçon républicain financé par ...les Mêmes sont dévoilés .
    C’est la Victoire du gaullisme et de son représentant authentique
    ... Alain Soral .
    LHistoire a tranché !


  • Logique que les anti -racistes sincères en viennent à dénoncer le vrai pouvoir , vraiment foncièrement raciste , inégalitaire et suprématiste .


  • parlons en de cette "manif"
    « Génération Identitaire, moi je trouve qu’ils sont quand même assez gonflés ces jeunes, moi je leur dis bravo, je leur dis bravo parce que y’a une réaction, c’est bien »
    Elisabeth Lévy
    tout y est

     

    • Oui ils tiennent les deux bords : l ’anti - racisme ( en réalité quelque meneurs stipendiés et sous contrôle des Maîtres ) et ces identaires naifs et manipulés ; ainsi ils jouent de l ’un contre l ’autre ; en plus ils tiennent les manettes des médias et du spectacle médiatique. .


  • L’homme qui dit « sale juif » est clairement identifiable sur la video.

     

  • La France veut rester une Nation blanche et chrétienne.
    Tous ces soubresauts ne saurait l’en détourner.
    Toutes les tentatives de déstabilisation seront vaines.
    Tout le bla-bla des médias contre cette évidence ne font que renforcer son âme.
    Tous les faits divers cachés et non cachés à longueur de journées la conforte dans ce quelle veut être et rester.
    Il en est de même dans toute l’Europe.
    L’Occident veut conserver son âme et soyons certains que nous y arriverons tôt ou tard.

     

    • nous y arriverons tôt ou tard.
      quitte à appeler des tchétchènes pour nous en débarrasser de toutes ces racailles d’en haut et d’en bas
      on a eu un p’tit exemple à Dijon….


    • Tu parles cher ami de quelle France au juste ? celle de 1940 ? au mieux celle de 1960 quand l ’immigration maghrébine a démarré fort ? . C ’est pourtant un fait que depuis quarante ans la France a absorbé des millions d ’immigrés maghrébins ( ils sont blancs regarde les kabyles et musulmans ) africains (" noirs " donc mais cet adjectif est ridicule disons de peau plus foncée ) , asiatiques aussi .C ’est un fait mon ami ; avant eux la France bonne fille avait accueilli beaucoup d ’italiens ( pas que du nord ) , portugais . . . polonais ( nordiques eux plus que les français ) Ainsi la France a changé de visage et il faut partir de ce donné , ce que ferait De Gaule de nos jours , car c ’était un réaliste . Mais certes tous ces français arrivés en masse doivent ( mais certains diviseurs les en empêchent de toute leur puissance )se sentir héritiers de ce trésor qu ’est la France , le défendre car il est le leur désormais : une langue d ’une absolue clarté , un génie d ’équilibre de raison et d ’humanité ( catholicisme ) , une civilisation raffinée du point de vue scientifique , artistique et moral qu ’il leur incombe de prolonger , enrichir par le gout de l ’excellence . Quand aux indigènes , ils ont aussi à être fiers de ce qu ’ils sont : français , un peuple qui a dans son ADN le Beau et le Bien .


  • la je crois que ce combat ils vont le perdre les noirs, ils auraient pas du le tenté ils vont se faire détester mais ça c’est leurs problèmes, moi je suis pour que les blancs s’organise en communauté officiellement, après des années d’ER et énormément d’effort et de recul je crois que les noirs joue aux cons et qu’ils le savent.

     

    • Il n y pas de communauté de blanc ca n exsite pas peut etre les ku kus clan . La solidarité entre ethnie n existe pas ! Le cac 40 et les milliardaires emmerdent les gilet jaune pourtant ils sont blanc . Le monde se divise entre le mensonge et la verité . L objectif du systeme c est de creer un conflit entre les partisans de sorros contre ceux de zemmour les idenditaires . Sur youtube tu peux voir des rabbins dirent qu que l objectif c est que les musulmans et chretiens s entretuent , c est leur projet c est marqué dans l ancien testament et le talmud . Nous sommes tous a leur yeux des goyim des animaux a sacrifier


  • Tous ces cons sont en train de se prendre les pieds dans le tapis. Ca devait forcément arriver tôt ou tard.


  • Observatoire de l’antisémitisme !?! No-non, c’est une pépinière, de la culture en labo plutôt : ça croise, ça retire, ça enlève, ça confond, ça réduit, et régulièrement ça propose des hybrides, ça cuisine quoi, et après hop, on sert. Moi perso j’ai pas très faim, je me retire. L’antisémitisme à les croire, est un virus qui se répandrait, y a un vaccin peut-être ?

    (Sinon je propose un autre Observatoire : Observatoire de l’antimimétisme).

     

  • C’est à cause de Zemmour, et Finkielkraut que l’antisémitisme monte aussi buzin qui ne voulait pas que les Français se soignent et à laisser la chloroquine à son pays d’origine mais rien pour son pays d’accueil.
    Soral en avait parlé de Finkielkraut il y a très longtemps ce qui me donne la chair de poule quand je revois ces vidéos chez Ardisson, Woulah Soral avait raison grave.


  • le message de madame badinter a bien été reçu, on a le droit d’être islamophobe, et il ne faut pas craindre de le dire, haut et fort, au bureau, au repas du dimanche, dans les manifs, en croisière, dans les chiottes, partout.


  • La machination est en route, et génération Identitaire sont les idiots utiles du système, pour amener au national sionisme (la pyramide ne trompe pas, les financements à cette hauteur, seraient impossibilités par le système, si ce mouvement n’en faisait pas parti)


  • Voilà pourquoi ma question, de savoir si il était bon que les gilets jaunes s’unissent au BLM était finalement intéressante ! Quand le bourreau est le même il faut s’unir. Égalité et Réconciliation oui ou merde ?

     

  • sale musulman, sale catholique cà passe ca.....
    vous allez me dire que ca passe pas non plus maintenant...
    et mon cul c’est du poulet ca passe ?!


  • Retourner les attaques contre leurs auteurs, quelle excellente stratégie face à certaines ingénieries ! N’est ce pas Monsieur Cerise ?...

     

  • Ça serait pas plus simple de nous dire ce qui n’est pas antisémite ? On gagnerait du temps.


  • Quelle est l’entité la plus antisémite de la planète depuis presque un siècle si ce n’est
    le « foyer national juif » métamorphosé à coups de centaines de milliards, pillés à droite à gauche, en arsenal militaire high-tech.

    Knobel, dans son parfait petit rôle de tribaliste accompli, confond à dessein antisémitisme et judéolâtrophobie. Rien de plus facile quand on a le monopole de la parole publique.


  • Le FRIC mérite le Prix Knobel d’escroquerie.

     

Commentaires suivants