Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Sarkozy et Juppé démonétisent Laurent Wauquiez

Le Système n’a plus besoin du "Macron de droite"

Nicolas Sarkozy et Alain Juppé appellent la droite au rassemblement après le limogeage de Virginie Calmels par Laurent Wauquiez.

 

Ensemble, tout devient possible. Après le limogeage de la vice-présidente juppéiste des Républicains Virginie Calmels par Laurent Wauquiez, l’ancien président de la République Nicolas Sarkozy adresse un message d’unité à sa famille politique.

« Chacun fait ce qu’il croit devoir faire », commente sur notre antenne celui dont l’aura pèse encore lourd dans son camp. L’ex chef de l’État, directement visé par Laurent Wauquiez devant les étudiants de l’EM Lyon, ne soutient pas véritablement le patron de la rue de Vaugirard, à qui il semble envoyer un avertissement.

« Moi je ne peux dire qu’une seule chose : j’aimerais que tout le monde comprenne cette idée simple, sans le rassemblement rien n’est possible. Il faut se rassembler ! », prévient surtout Nicolas Sarkozy, à l’heure où son parti traverse un énième épisode de la guerre de succession ouverte après son quinquennat.

Lire la suite de l’article sur bfmtv.com

Comprendre le Système avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1988172
    Le 18 juin à 21:42 par VIVACHAVEZ
    Sarkozy et Juppé démonétisent Laurent Wauquiez

    On s’en fout des républicains. Ces tocards sont aussi inutiles que "le centre" ou autres babioles politiques. Le nain est grillé et de toutes façons, au vu des politicards que nous avons sous les yeux, rien de bon ne sortira plus jamais des urnes. Je crois d’ailleurs qu’un essayiste qui a "presque toujours raison" compte plus sur les burnes que sur les urnes. Force est de constater qu’une fois de plus il colle à la réalité.

     

    Répondre à ce message

  • #1988225
    Le 18 juin à 23:26 par social donc national
    Sarkozy et Juppé démonétisent Laurent Wauquiez

    ça sent la redistribution des cartes en vue des municipales... Ce qui est sûr c’est que Macron et LREM auront besoin des réseaux locaux LR bien implantés dans les villes de province, et vont en fait probablement dans beaucoup d’endroit faire des listes communes et se partager les places... Que les 2 has been de l’ex UMP jouent leur rôle de rabatteurs de brebis vers le macronisme est donc parfaitement limpide...
    Comme face à eux ni la FI ni le RN ne représentera la moindre menace, du moins au niveau des métropoles régionales qui comptent, le bloc bourgeois aura donc totalement les mains libres, même en cas de listes LR dissidentes ou de listes "union des droites". A noter qu’au vu de la sociologie des grandes métropoles, on peut se demander d’ailleurs pourquoi ils s’obstinent à monter des listes qui n’auront électoralement parlant aucune chance de l’emporter nulle part, alors que les moyennes et petites villes, qui sont encore enracinées dans leur terroir et encore proches des gens, présentent beaucoup plus de potentiel, d’ailleurs largement sous-exploité jusqu’à présent.
    Les choses s’éclaircissent peu à peu : les naïfs qui croient qu’une droite conservatrice anti-macroniste unie pourrait demain être majoritaire vont se prendre très vite la douche froide, pour une simple et bonne raison que l’on a vu dès 2017 : même en étant conservatrice, la majorité de la droite reste économiquement libérale, et de ce fait elle a nécessairement le tropisme macronnien. Simple réflexe de classe. Un bourgeois, même réac et conservateur, ne votera jamais comme sa femme de ménage.

     

    Répondre à ce message

    • #1988362
      Le 19 juin à 11:15 par Domino
      Sarkozy et Juppé démonétisent Laurent Wauquiez

      Ne comprenez-vous pas que le système a travesti le sens du mot "libéral" pour mieux écraser les libertés ? Il brouille consciencieusement tous les tepères, falsifie l’histoire, afin que le peuple approuve sa propre servitude.
      Renseignez-vous sur ce qu’est le libéralisme "canal historique". C’est lui qui a engendré la DDHC de la première révolution française avant que les terroristes de la seconde prennent le pouvoir.
      Ce libéralisme est parfaitement compatible avec la souveraineté !il la suppose même puisqu’il défend le principe de subsidiarité) ainsi qu’un conservatisme sociétal respectueux de l’homme.
      Dans l’histoire, ce sont des libéraux qui ont élaboré non seulement la DDHC, mais aussi la séparation des pouvoirs, lutté contre le travail des enfants, le colonialisme et l’esclavage, été à l’origine des syndicats, du droit de grève et des conventions collectives. Et ce, malgré l’opposition des socialistes. Tandis que le culte de l’État, contre les libertés individuelles, a toujours dérivé en totalitarisme.
      Le libéralisme n’a rien à voir avec la captation du pouvoir de l’État et de fonds publics au bénéfice des intérêts privés de quelques-uns (banques, grandes entreprises...).

       
    • #1988419
      Le 19 juin à 13:20 par Eric
      Sarkozy et Juppé démonétisent Laurent Wauquiez

      « Le libéralisme n’a rien à voir avec la captation du pouvoir de l’État et de fonds publics au bénéfice des intérêts privés de quelques-uns (banques, grandes entreprises...). »
      Certes. Cependant, et comme il faut bien admettre que ce libéralisme que vous évoquez a donc été profondément dévoyé (à moins que l’on pense que cela devait fatalement arriver et que le ver est consubstantiel au fruit), il va falloir m’expliquer alors comment et par quel mystérieux truchement il est possible à la fois d’être lucide (comme en témoigne votre post) et au final de mettre dans une urne un bulletin de vote Fillon sachant que derrière il y a des Bébéar et des de Castries qui sitôt leur poulain disqualifié se tournent vers Macron (comme Fillon d’ailleurs), c’est-à-dire précisément l’illustration de ce que l’on dénonce ? Et par pitié, que l’on m’épargne l’antienne aussi bidon qu’insupportable du moindre mal.

       
    • #1988467
      Le 19 juin à 14:42 par envolées-des-incultes
      Sarkozy et Juppé démonétisent Laurent Wauquiez

      @ Domino

      La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 est un cheval de Troie, en ce sens qu’il place sur le même plan d’égalité, les droits des locaux et ceux des clandos. Dès l’article premier, il ment : " Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits"

      Cette déclaration, c’est la légitimation du vol, du viol, du pillage, de la destruction.

      C’est du gauchisme à l’état pur. Rien à voir avec le libéralisme.

       
    • #1989380
      Le 21 juin à 00:06 par social donc national
      Sarkozy et Juppé démonétisent Laurent Wauquiez

      Merci Eric de revenir sur le terrain politique, le libéralisme philosophique est autre chose, mais ce n’étais pas le sujet de mon post. Quant à Domino, je ne peux que l’inviter à lire ou écouter Marion Sigaut sur le libéralisme "canal historique" à l’origine de la Révolution française, ou à regarder de plus près les "bienfaits" du libéralisme anglais des XVIIIe et XIXe siècles...
      Ce qui caractérise le "libéralisme" (ou bêtise crasse, appelez-ça comme vous voudrez...) du droitard de base généralement inculte, dont la seule lecture sont les pages saumon du Figaro et encore, c’est de déterminer son vote en fonction de celui qui lui prendra le moins en impôts et taxes, et qui lui permettra d’optimiser ses placements financiers ou son business et c’est tout !
      Et en cela, le mieux placé n’est pas Wauquiez, mais Macron, en fait seul véritable candidat de la droite !
      Pour rappel, en 2017 les Versaillais qui avaient voté Fillon, ont tous ensuite voté Macron ! Et aux législatives LREM dès le premier tour ! Exit Poisson, Guainot, Duick et les autres, tous ceux qui incarnaient la "droite des valeurs" !
      Ce gens sont restés les mêmes qu’en 1871-1875 : ils avaient bien opportunément trahis le légitimisme et fait échouer la restauration au profit de la République opportuniste, instaurée sur le bain de sang ignoble et indéfendable de la Commune opéré par les mêmes ;
      Ils sont restés les mêmes qu’en 1940-1944 : ayant voté les pleins pouvoirs à Pétain, qu’ils acclamaient encore en avril 1944, quand moins de 3 mois plus tard les mêmes acclameront De Gaulle et se découvriront "résistants" sur le tard ;
      Ils sont restés les mêmes que ces magouillards de la IVe République, qui pour confisquer le pouvoir en reléguant aux extrêmes les "populistes" gaullistes et communistes, inventèrent la loi électorale complètement folle des "apparentements", ce qui rappelle furieusement la situation actuelle, le macronisme n’étant que le même avatar actualisé !
      Ce sont encore les mêmes qui feront partir De Gaulle au profit de Pompidou-Giscard, c’est à dire de Rothschild...
      Voilà le "bilan" de la droite française depuis 150 ans, ce n’est pas très glorieux, et finalement le seul conservatisme ayant prévalu fut bien celui des intérêts de classe et du capital ! Au détriment des principes et des valeurs, systématiquement sacrifiés à la gauche en guise de contrepartie !
      Comme l’a si bien déclaré Henri Guainot : "ces gens sont à vomir !"

       
  • #1988253
    Le 19 juin à 00:35 par Karim
    Sarkozy et Juppé démonétisent Laurent Wauquiez

    On a besoin d’un Trump Français, qui ne peut être que Soral ou Vincent La Pierre.

     

    Répondre à ce message

  • #1988256
    Le 19 juin à 00:37 par derfer
    Sarkozy et Juppé démonétisent Laurent Wauquiez

    Le "système" n’a plus besoin de qui que ce soit. Plus de partis, plus d’opposition, plus de dissidence. Jérusalem est conquise, alors le reste...

     

    Répondre à ce message

  • #1988303
    Le 19 juin à 06:10 par Marc
    Sarkozy et Juppé démonétisent Laurent Wauquiez

    Si les élections changeaient quelque chose, cela feraient longtemps qu’elles seraient interdites. C’est pour vous dire l’inutilité de tous ces débats, Wauquiez ou pas Wauquiez, Marion Maréchal le Pen ou pas, les dès sont pipés dès le départ et on aura toujours un président pour l’euro, pour l’Europe, pour l’accueil des migrants et pour le libéralisme. Faites comme moi, jetez votre télévision à la poubelle, cultivez vous, voyagez, apprenez des langues et décontaminez-vous le cerveau de toutes ces merdes qui ne vous serviront qu’à vous prendre de votre temps et de votre énergie. Un conseil à suivre, vraiment.

     

    Répondre à ce message

  • #1988356
    Le 19 juin à 11:02 par crachetonvenin2
    Sarkozy et Juppé démonétisent Laurent Wauquiez

    Un ex Président de la République. Ca parle à la nation. Entière. Et pas à un parti.

     

    Répondre à ce message

  • #1988369
    Le 19 juin à 11:35 par Teddy Ted
    Sarkozy et Juppé démonétisent Laurent Wauquiez

    Je me souviens que Thomas Legrand (le bobojournaliste de France Inter) avait à l’époque fait un livre ou une chronique sur Nicolas Sarkozy dans laquelle il disait à peu près : "Nicolas Sarkozy est dans le RIEN. C’est juste un Jacques Chirac en sueur".
    C’est la chose la plus fausse que j’ai entendue. Sarkozy a été infiniment nocif pour le pays : affairisme galopant, répression routière inique, politique du chiffre incapacitante dans la police, programme de surveillance globale du citoyen lambda, RG focalisés sur les ennemis politiques et la dissidence, la Loi Renseignement, la non-liberté d’expression avec limogeages, menaces, harcèlement fiscaux, policiers et judiciaire des journalistes ou dissidents, la disparition programmée du cash au profit de la banque, la permission pour les banques de ponctionner vos comptes, le refus de démocratie même après référendum, le racket fiscal des classes moyennes, le gouvernement qui agit contre notre intérêt commun... Sans compter le bombardement soudain de la Libye puis l’organisation du chaos en Syrie (avec son collègue Juppé) avec les résultats que l’on connait. Tout cela a été continué par Valls et Hollande, mais le point de départ c’est Sarkozy Nicolas.
    Bref, ces deux satrapes me semblent mal placés ces deux-là pour venir donner des leçons à Wauquiez.

     

    Répondre à ce message

    • #1988463
      Le 19 juin à 14:38 par reymans
      Sarkozy et Juppé démonétisent Laurent Wauquiez

      N’oublions pas l’enchainement de la france à l’otan ainsi que l’abolition du délit de haute trahison sous son mandat, sauf erreur de ma part
      Sarko c’est le début du cataclysme, je le pense aussi, même si on avait amorcé un virage bien malsain sous mitterrand

       
    • #1988589
      Le 19 juin à 18:49 par @Reymans
      Sarkozy et Juppé démonétisent Laurent Wauquiez

      Le ver est dans le fruit depuis Pompelard... Les guignols suivants sont des suiveurs.

       
  • #1988923
    Le 20 juin à 11:36 par 6lv1
    Sarkozy et Juppé démonétisent Laurent Wauquiez

    Mais, il est pas en cavale le sarkome ? Non...et il ouvre encore son four à merde, en plus... (il faur sauver le soldat sionisme, tous les rats sont sur le pont), quand le pathétique le dispute à l’ordurerie...
    Ma doué ! Quelle lolerie...

     

    Répondre à ce message

  • #1989324
    Le 20 juin à 22:24 par Auri
    Sarkozy et Juppé démonétisent Laurent Wauquiez

    Le pauvre gars, déjà qu’il valait pas un kopeck !

     

    Répondre à ce message

  • #1990489
    Le 22 juin à 18:47 par Marmiedoise
    Sarkozy et Juppé démonétisent Laurent Wauquiez

    Il y a tant de crétins qui continuent de reverer le nain alors que si leur parti ou plutôt leur taudis en est la il en assume toute la responsabilité ! Le Sarkozysme a été une purge dans tous les domaines et avant tout pour la France !
    6 ans après son catapultage du pouvoir la droite Sarkozyste n en finie plus de patauger dans ses excréments et le pire c est qu elle semble y prendre du plaisir... Après tout cela je comprends un peu mieux pourquoi un foireux comme flanby à pu obtenir les clefs de l état !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents