Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Seconde Fête du Pays réel : les interventions de Marion Sigaut, Pierre Hillard, Alain Escada, etc.

Organisée par Civitas, la seconde Fête du Pays réel s’est tenue à Rungis le samedi 24 mars 2018 avec de nombreux intervenants et partenaires.

 

Marion Sigaut – « La révolution de 1789 contre la France » :

 

Pierre Hillard – « Le mondialisme et son actualité » :

 

Alain Escada – « Dieu-Patrie-Famille, une devise pour le Pays réel »

 

Virginie Vota – « Le féminisme, conséquence inéluctable du renversement de l’ordre naturel » :

 

Abbé Xavier Beauvais – « Sus à la laïcité » :

 

Valérie Bugault – « Les banques internationales contre les États » :

 

Voir aussi, sur E&R :

Prolonger les interventions avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

53 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pierre Hilard de plus en plus pointus et expliquant de mieux en mieux le comment du pourquoi. Cependant autant je plussoie son analyse sur le clan Lepen, autant concernant Poutine je ne la partage pas totalement et ce pour deux raisons :
    1) Personne n’est dans la tête de Poutine, et ce que dit Poutine et fait Poutine sont - concernant le mondialisme - deux choses bien différentes.
    2) Poutine s’appuie de plus en plus sur les dirigeants orthodoxes qui n’ont rien de judaïques, eux...

     

    • On peur dire ce que l on veut du clan Lepen, mais en Hongrie ils votent Orban qui a fait le même discours que JMLP en 2010 a Arras. Je pense que le problème en France , ce sont les francais. Pourquoi a 20 ans je voté JMLP ? C est bien un question d éducation, et je parle pas de celle de l école. Le FN depuis plus de 40 ans a fait le boulot de défendre la France face a la police de la pensé gauchiste et cosmopolitiquement correct.


    • Francky
      Les personnes qui passent dans les média ne sont pas ceux qui dirigent, ce sont des acteurs. Macron ne dirige pas la france, May ne dirige pas l’Angleterre et Putin ne dirige pas la Russie.

      Ceux qui dirigent la Russie sont ceux qui ont fait la révolution d’octobre. C’est un réseau qui a massacré des millions de personne et qui est toujours là, bien en forme. Sachez que le jour de fête en Russie aujourd’hui est toujours le jour anniversaire de la révolution bolchévick. Vous comprenez ?
      Il n’y a pas eu un seul procès de bolchevick en russie. Les archives des camps ne sont toujours pas accessibles. Les partis antisionistes sont toujours interdits en Russie.

      Vous pensez que les dirigeant orthodoxes sont des braves gens ? Renseignez-vous sur le clergé orthodoxe. Celui-ci a été totalement épuré pendant la révolution et remplacé par des taupes mondialistes, exactement comme le clergé catholique. Discutez un peu avec des russes qui travaillent en France dès que vous en aurez l’occasion.

      Comprenez que ces réseau ne peuvent opérer au grand jour, c’est à dire se débarrasser de tous ceux qui peuvent les gêner, car ils sont obligé d’utiliser des relais dans la population russe qui ne comprendrait pas ces actions. Leur subordonnées ne font pas tous partie de la communauté mondialiste. Il y a encore une majorité de gens qui veulent le bien de leur pays. Les militaires russes ne comprendrait pas que Putin ne fasse rien pour la Syrie. Mais le résultat c’est que la Syrie est entièrement détruite et qu’elle dépend maintenant des élites russes à 100%.

      C’est comme dans une entreprise quand le dirigeant a été nommé pour détruire l’entreprise et la vendre à vil prix a ses concurrents. Tchuruk patron de Alcatel a expliqué à ses cadres qu’ils fallait vendre les usines pour développer Alcatel. Il ne pouvait pas vendre directement Alcatel ! Résultat mauvais chiffres d’affaire, puis vente !

      C’est pareil en politique avec Putin, Trump, Macron ....

      @ seb59

      La vérité c’est que le FN n’a pas défendu la France puisqu’elle est quasiment morte maintenant.
      Le FN est une petite affaire familiale, la preuve c’est qu’il la donné à sa fille à une époque ou JMLP ne pouvait pas ne pas savoir ce qu’elle était vraiment.
      JMLP a vécu comme un riche bourgeois sur le dos de ses électeurs.
      JMLP a toujours renvoyé du FN les éléments efficaces qui pouvaient lui faire de l’ombre.

      Les électeur du FN se sont fait bernés pendant 50 ans tout comme les communistes.

      Et cela va continuer.


    • Michel Amm
      Un point d’histoire : la première génération des révolutionnaires bolchéviques a été purgée par les staliniens, à commencer par Trotski lui-même.
      Ce que nous vivons aujourd’hui, à base de terrorisme, de théorie du genre et d’immigration sauvage, a incubé dans les organes anti-communistes occidentaux (CIA, MI6, OTAN, etc.). Il est presque impossible pour des gens qui n’ont pas connu le communisme, comme Pierre Hillard ou d’autres, de comprendre qu’il y a encore pire et que nous y sommes, depuis le plan Marshall. Voyez ce que disait Soljenitsyne, ou plus près de nous, Iurie Rosca (mon expérience familiale du rideau de fer étant trop limitée pour apparaître pleinement légitime par rapport à ces deux fameux dissidents anti-communistes).
      Le fait que Poutine et nombre de ses collègues viennent du KGB prouve qu’il faut venir du KGB pour lutter sérieusement contre Daech, le LGBT et les néo-nazis de BHL.


    • @Seb59

      En Hongrie, Soros est régulièrement pointé du doigt par le gouvernement en place. Le FN ne parle pas bien souvent de toute la clique (hors Jean-Marie).


  • @Valérie Bugault : la jeunesse 2018 a tenté de se soustraire au cartel bancaire avec la création de la blockchain et des cryptos monnaies mais en décembre 2017 le cartel bancaire a riposté avec la création du contrat future sur le Bitcoin lequel contrat future lui permet de neutraliser la valeur des cryptos monnaies de la même façon qu’ils le font avec le cours des métaux précieux , on sent très bien une vague de fond qui surgit dans les nouvelles générations pour se libérer de l’emprise des banques , se n’est qu’un début , le cartel bancaire a perdu la partie , les générations futures seront anti banques je veux dire les futur dirigeant de ce monde , c’est pour ça que l.oligarchie au service des banques va nous conduire vers une guerre mondiale , il n’y a que comme ça qu’ils pourront conserver leur pouvoir sur les peuples .


  • J adore écouter M. Hillard, sauf que sur l islam il se plante quand il affirme qu’il n est pas compatible avec la civilisation française sans donner le moindre argument. Je rappelle que l islam comme le christianisme sont universel. La grande majorité des catholiques se trouve en Amérique latine et du sud, bien loin de la civilisation européen et la grande majorité des musulmans vivent en dehors des pays arabes. Ceci dit, ces deux religions n ont pas pour vocation d être accolées à une culture ou un clan, voire une nation, contrairement au caractère sélectif du judaïsme. Si il ne souhaite pas d islam en France, alors qu’il le dise clairement. Pour moi, l islam est bien plus compatible à la France que la franc maçonnerie.
    Une simple question sans le moindre mépris, qui décrète que le roi est l intemediaire entre le Christ et le peuple ? Avec quelle légitimité ?

     


    • Je rappelle que l islam comme le christianisme sont universel.




      Il l’est en théorie, mais il n’a pas encore démontré sa capacité à s’adapter à la France, car dans la pratique que voit-on ? des mosquées au style architectural arabe, des prêtres et des fidèles qui ressemblent à des bédouins en djellabah ou à des fantômes. Si l’islam est capable de s’acclimater à la France, il faut qu’il le prouve mieux que cela.

      Voir les textes d’Albert Ali sur ER.


    • @Pitchou
      Pour répondre à votre question concernant la légitimité des rois de France : c’est Dieu lui-même !
      À ce sujet, on peut lire notamment ; " Ascendances davidiques des rois de France " du Marquis de la Franquerie ou s’intéresser à la courte vie de Sainte Jeanne d’Arc par exemple.


    • Il a donné des arguments c’est toi qui refuse de les entendre , mais aussi l’islam sert bien pour la destruction du peuple de France et du christianisme via une sugmertion ethnique qui désormais ne pourra être stoppé que par la guerre .


    • C’est surtout qu’il a commit - sauf erreur de ma part - une erreur (ce qui extremement rare chez P Hillard, puisqu’il prend le plus grand soin à tout verifier...) en disant que dans l’Islam Jésus etait "simplement" un prophète. Pourtant cette religion à déjà un prophète qui s’appelle Mahomet et reconnait Jésus comme le Messie...
      Le Messie etant toujours au dessus du prophète puisque lié directement à Dieu ....

      Sous réserve bien sur que Dieu existe !!!!


    • Je suis d’accord avec Pitchou.
      Vouloir exclure l’islam de France est non seulement impossible (principe de réalité qui semble échapper à certains dans le "pays réel") mais ce n’est pas souhaitable.
      Si c’est vraiment "Dieu premier servi", vous ne pouvez trouver dans la présence musulmane en France qu’un soutien. Si c’est "l’Eglise première servie" alors effectivement l’islam est envisagé comme une boutique concurrente… Je crains que le peu de profondeur spirituelle qui caractérise notre époque moderne explique cet esprit boutiquier.
      Quitte à choquer mes amis Crux et Titus, les musulmans sont les meilleurs alliés des chrétiens. Les seuls en fait.
      Et même : l’islam possède les ferments de revivification de la tradition que le christianisme perdu.
      C’est la modernité l’ennemie : pas l’islam.
      Prétendre défendre la France traditionnelle et dire que l’islam n’est pas compatible avec la France est un mauvais paradoxe : l’islam est beaucoup moins poreux à la modernité que ne l’a été le catholicisme et pourrait lui en remontrer en matière de "tradition". Mais quand on confond coutume et tradition, Eglise et Créateur, on n’en est plus à une contradiction près…
      Les turbans ou les djellabas vous gênent mais pas les casquettes américaines et les T-shirt "NYPD" ou "Chicago Bulls"… Guénon (oui, il était temps !) avait traité de cette erreur dans un chapitre d’Orient et Occident intitulé "terreurs chimériques et dangers réel".
      Quant à l’argument historique des racines : pourquoi pas non plus exclure les chrétiens au nom d’une pureté gauloise prétendant réactiver l’antique druidisme, "véritable racine de la Gaule" ? C’est à peine plus ridicule !
      Une dernière chose : l’ascendance davidique des rois de France est une sacré belle couillonnade. Soyez sérieux les gars…


    • @Emilien



      Les turbans ou les djellabas vous gênent mais pas les casquettes américaines et les T-shirt "NYPD" ou "Chicago Bulls"…




      Oui, les turbans et les djellabah sont plus choquants pour les Français que les marques d’américanité, car les Américains sont nos cousins éloignés et font partie de l’Occident, malgré tous leurs défauts et malgré la guerre culturelle qu’ils nous livrent depuis 1945.

      À mon avis, l’islam en France peut effectivement revivifier la chrétienté en provocant une réaction de rejet de son occupation croissante de l’espace public. C’est le côté positif de l’immigration musulmane qu’il peut y avoir, mais ce n’est pas très positif pour les musulmans eux-mêmes, qui servent dans tous les cas de repoussoirs.

      Il doit exister un moyen de tous s’en sortir vers le haut, mais pour cela, il faut que les musulmans prennent conscience du problème et qu’ils soient désireux de faire des efforts. C’est pas impossible, mais c’est vraiment pas gagné tant l’entêtement et le repli sur soi est grand chez ces communautés.


    • @Titus
      Je parlais de revivifier la tradition qui est le cœur de toute religion. Le christianisme occidental a perdu ce lien avec la tradition (je précise occidental car il est possible que le christianisme orthodoxe l’ait préservé). N’oublie pas que le monde moderne est né au sein des pays chrétiens. Ce sont les rois de France, en dépossédant la noblesse féodale de ses prérogatives à leur seul profit (en s’alliant aux bourgeois !), qui ont fait le lit de la Révolution. Les choses ne sont pas aussi simples que "nous les bons, eux les méchants".
      Si les musulmans sont en France : la faute à qui ? Est-ce le maghreb qui a envahi la France ou la France qui a colonisé le maghreb ?
      Tout est question de profondeur de vue…
      Si tu as plus de sympathie pour ces pourceaux d’Américains, descendants de putes et de bagnards, que pour nos cousins du sud de la méditerranée, c’est que tu as une conception très moderne et (donc) très superficielle de ce qu’est la France…
      En tous cas, ne crois pas qu’une guerre entre les Musulmans et les Chrétiens en France puisse tourner à l’avantage des Chrétiens. C’est une regrettable illusion. Les seuls Musulmans qui en veuillent aux Chrétiens sont ces blaireaux de Wahhabites. La Réconciliation Nationale : ça ne te parle pas ? Le Front de la Foi ?
      A certains moments, les réactions de certains Chrétiens (dont la tienne) me font désespérer d’une quelconque possibilité que la France redevienne Chrétienne…
      Et, tout musulman que je suis, Dieu m’est témoin que c’est (encore) mon espoir pour restaurer MON pays. La France.


    • @Émilien

      Contrairement à ce que tu crois, la Tradition vit dans les églises catholiques de la Fraternité Saint Pie X et dans d’autres confréries traditionalistes qui servent la Messe de toujours.



      Si tu as plus de sympathie pour ces pourceaux d’Américains, descendants de putes et de bagnards, que pour nos cousins du sud de la méditerranée, c’est que tu as une conception très moderne et (donc) très superficielle de ce qu’est la France…




      Les cousins des Français ont plus de chances de se trouver de l’autre côté de l’Atlantique (l’oncle d’Amérique) que de l’autre côté de la Méditerranée !



      Les seuls Musulmans qui en veuillent aux Chrétiens sont ces blaireaux de Wahhabites.




      Je n’ai pas l’impression qu’ils soient dénoncés et combattus avec beaucoup de vigueur par les musulmans normaux. Cela constitue un obstacle majeur au Front de la Foi et à la réconciliation nationale. La balle est dans le camp de ceux que Soral nomme les musulmans du quotidien.



      A certains moments, les réactions de certains Chrétiens (dont la tienne) me font désespérer d’une quelconque possibilité que la France redevienne Chrétienne…




      Je suis chrétien et toi non, donc je ne comprends pas bien ta position. Pourquoi rester musulman si tu aspires à ce que la France redevienne chrétienne ?



    • Si les musulmans sont en France : la faute à qui ? Est-ce le maghreb qui a envahi la France ou la France qui a colonisé le maghreb ?



      Ou les barbaresques qui ont pillé le sud de l’Europe pendant 1000 ans ? Avec ce genre de raisonnement stupide on peut aller loin...

      La France n’a pas vocation ni à se sionniser, ni à s’islamiser... Et l’un n’a pas à profiter de la domination de l’autre et à nous endormir en se faisant passer pour inoffensif... Il n’y a pas de débat là-dessus. Les patriotes sont vigilants. La France n’a pas besoin de l’Islam pour se rechristianiser. Il y a déjà tout ce qu’il faut dans le christianisme qui se porte mieux que les prosélytes de l’Islam et du système veulent bien nous le faire croire. D’autre part, on insiste pour que les catholiques reviennent à la croyance traditionnelle d’avant Vatican II, vous déplorez la perte de la tradition, mais on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre. Le catholicisme traditionnel est clair et net au sujet de l’islam comme le rappel le Père Boulad ou encore Msgr Lefebvre ICI et
      L’enseignement traditionnel de l’Eglise ICI.

      Quand au peuple américain, il est confronté aux mêmes problème que nous. Il faut etre vraiment mauvais pour dire qu’il descendent presque uniquement "des putes et des bagnards"..Il ne me viendrait pas à l’idée de dire que tous les descendants des arabes du maghreb descendent des coupeurs de têtes qui ont envahi ces régions il y a plusieurs siècles... Une très grande partie des américains descendent entres autres d’honorables familles irlandaises qui ont fuit la persécution des anglais et qui ont eux un rôle déterminant dans la construction et la grandeur des USA.



      En tous cas, ne crois pas qu’une guerre entre les Musulmans et les Chrétiens en France puisse tourner à l’avantage des Chrétiens. C’est une regrettable illusion.



      Qu’est ce que c’est ça, une menace voilée ? Voilà pourquoi il n’y aura pas de réconciliation. Voilà pourquoi l’Islam n’aura jamais sa place ici en europe. Trop d’ambiguïtés, de mensonges, de doutes.. La réconciliation ce n’est pas se faire entuber une deuxième fois et faire l’autruche sur les problèmes que pausent cette religion... De toute façon autant se le dire en face, la majorité des patriotes n’en veulent pas.


    • @Titus



      Contrairement à ce que tu crois, la Tradition vit dans les églises catholiques de la Fraternité Saint Pie X et dans d’autres confréries traditionalistes qui servent la Messe de toujours.




      Toujours peut-être pas… ou alors fais-tu allusion au rite "selon l’ordre de Melchissedec" (voir Épître aux Hébreux, VII, 11-17). Seulement, la tradition ne se résume pas au latin ni même à l’orientation du prêtre (j’ose espérer que la Messe de toujours n’est pas servie "face aux fidèles" !) même si je suis d’accord que c’est très important. Et grâce vous soient rendues pour préserver le rite de la débâcle.
      La vérité est que le fil de la Tradition a été rompu en Occident sans quoi la modernité n’aurait pu y naître… Il n’y a plus de possibilité initiatique dans le catholicisme. Le Salut y est assuré mais pas la Délivrance. La restauration d’une telle possibilité est étroitement liée aux rapports avec l’islam.



      Les cousins des Français ont plus de chances de se trouver de l’autre côté de l’Atlantique (l’oncle d’Amérique) que de l’autre côté de la Méditerranée !




      Je ne pensais pas à l’aspect racial, quoiqu’un français occitan ou provençal puisse avoir plus de gènes en commun avec des maghrébins que des grands blonds du nord (et encore : les Wisigoths et les Vandales ont laissé quelques gènes en Afrique !). La question raciale me semble secondaire autant du point de vue chrétien que du point de vue musulman.
      Je persiste à penser que l’esprit du catholicisme (tel qu’il fut au moyen âge) est plus proche de l’islamisme (au sens neutre de "doctrine de l’islam") que du protestantisme à la sauce yankee.
      Mais certains commentaires me confirment que la lettre a étouffé l’esprit. La mentalité boutiquière appliquée à la religion est un aspect de l’incompréhension manifeste de certaines vérités métaphysiques…
      Suite...



    • Je n’ai pas l’impression qu’ils soient dénoncés et combattus avec beaucoup de vigueur par les musulmans normaux. Cela constitue un obstacle majeur au Front de la Foi et à la réconciliation nationale. La balle est dans le camp de ceux que Soral nomme les musulmans du quotidien.




      Le mieux serait que chacun fasse le ménage dans sa propre maison, c’est vrai. Où en êtes-vous avec "vos" modernes ? Comment ? Ils ont triomphé ? Rome est a eux… En êtes-vous à marier des sodomites ? La première prêtresse trans-genre a-t-elle été ordonnée ?
      Non, vraiment, je ne pense pas que la balle soit dans tel "camp" (le terme signe un certain… hiatus) plutôt que dans tel autre. L’obstacle est dans un prosélytisme inconvenant et une intransigeance imbécile (d’une part et d’autre).



      Je suis chrétien et toi non, donc je ne comprends pas bien ta position. Pourquoi rester musulman si tu aspires à ce que la France redevienne chrétienne ?




      Je suis musulman donc chrétien. Comprenne qui peut. Ou qui veut.
      La France est née du baptême de Clovis. Une France qui ne serait plus chrétienne n’aurait aucune raison de s’appeler "France". C’est un fait.
      La restauration de la Tradition en France à moins de chance de se faire en mode islamique, hindou ou taoïste qu’en mode chrétien. C’est un autre fait.
      Le principe de réalité m’impose ces faits.
      Tu ne comprends pas justement parce que cet esprit boutiquier t’empêche de comprendre que c’est la gloire de Dieu que je vise et non le triomphe apparent de "ma" voie sur celle des autres.

      J’aurais aimé poursuivre cette conversation sur le forum des adhérents mais je suppose que, comme notre frère Crux Fidelis tu interviens ici "de l’extérieur" dans une sainte volonté d’éviter la jonction entre "eux" et "nous"...


    • @Titus
      L’islam n’a pas dézingué la chrétienté en France, votre souhait est que l’islam se mette à des réformes comme jadis le catholicisme, tout le monde y perdra. C’est une des causes, leur tradition religieuse pour laquelle certains pays arabes sont attaqués. Il sera difficile d’imposer au Maghreb un mariage de merde pour tous, cet exemple en dit long sur la résistance culturelle de ces pays. Mais, ils ont aussi été grugés par la wahhabisme à coup de prêche et de milliards dans ce sens avec l’édification de mosquées et autres chaines de télés de prêches contrôlés par les saouds maudits. En France, nous musulmans ne contrôlons aucun médiats ou télés grand publics à des fins religieuses ou culturelles, bien au contraire nous subissons peut être bien plus la culture de vos cousins yankee dont vous vous sentez plus proches à travers la jeunesse. Honnêtement, c’est de là que viendra aussi notre perte morale et forcément religieuse en France, et pour votre plaisir nous serons des gens sans racines traditionnelles comme pas mal de Français, le résultat nous le voyons chaque jour que Dieu nous accorde de vivre. Et du coup vous estimerez que l’on a fait des efforts pour devenir votre clone.


    • @Kalel
      Les barbaresques ? pendant mille ans ? Mon cher Kalel, avant d’user du mot stupide, assure-toi qu’il ne puisse t’être retourné. Une petite révision historique s’impose. Les barbaresques étaient des pirates et corsaires ottomans (XVème siècle) comme il y avait des pirates et corsaires anglais, français, espagnols, etc. "Ah mais c’est pas pareil ! les pirates français étaient de gentils pirates catholiques !"
      Mille ans ? est-ce un nombre allégorique qui n’exprime que ton… sentiment ? Rien de bien sérieux en tous cas ! Je ne vais pas abattre ma carte "croisades", ce serait trop évident.

      Je te concède que les américains ne sont pas TOUS descendants de putes et de bagnards. Je prendrais soin, désormais de ne rester qu’au premier degré pour que tu puisses tout comprendre. "Massacreurs d’indiens" te convient mieux ? Là c’est premier degré !

      Tu sembles penser que seuls les chrétiens puissent être patriote. C’est ton droit. Le droit à l’erreur est important dans une démarche de compréhension…

      Tu prends pour une menace (voilée comme il se doit !) ce qui n’est que l’annonce d’une évidence factuelle. Encore un signe de sentimentalisme immature. Il faut un peu de "bouteille" pour savoir que la guerre civile, la violence, c’est sale, misérable, que tout le monde y perd. Qu’il faut tout faire pour l’éviter. La fougue de la jeunesse sans doute…

      A bientôt mon frère.


  • Lorsqu’il parle de la drépanocytose afin d’évoquer l’altération biologique et culturelle de la France, Pierre Hillard devrait aussi mentionner les conditions de dépistage de cette maladie, qui sont les suivantes :

    1. Les deux parents doivent être originaires d’une région à risque.
    2. Un seul des deux si le deuxième n’est pas connu.
    3. S’il existe des antécédents de syndrome drépanocytaire majeur dans la famille.
    4. S’il existe un doute pour les critères 1, 2, 3.

    Sauf exception, les enfants nés d’un seul parent à risque ne sont pas pris en compte. Les chiffres avancés avec raison par Pierre Hillard concernent en quelque sorte le remplacement, mais occultent le métissage. Ils ne décrivent donc qu’imparfaitement la situation dénoncée, qui est pire.


  • Bonne intervention de Virginie Vota.

     

  • #1929429
    le 25/03/2018 par Séparation des pouvoirs, tout le pouvoir à la finance.
    Seconde Fête du Pays réel : les interventions de Marion Sigaut, Pierre (...)

    Valérie Bugault (derrière vidéo)
    Avec la séparation des pouvoirs, on a un organisme (le législatif) qui a pour unique fonction de faire des lois, donc il en fera trop pour justifier ses membres.

    Le gouvernement est une coquille vide (s’il respecte la séparation des pouvoirs) , et cela d’autant plus qu’aux législatif et judiciaire s’est ajoutés 2 autres pouvoirs : La banque centrale indépendante (non élu), et l’Europe (clairement non élue depuis le référendum perdu-gagné-tout-de-même de 2005).

    A la fin, la séparation des pouvoirs aboutit à la domination d’un pouvoir absolu parce qu’irresponsable, et irresponsable parce que caché.

    Ce pouvoir, c’est la finance, parce que la fidélité de l’élu va a qui le fait élire, et ce n’est pas l’électeur mais celui qui finance ses campagnes, son parti, l’air du temps, les médias.

    Séparation des pouvoirs, tout le pouvoir à la finance.


  • Pour Virginie Vota, elle nous dis que la cause des cause de tout nos malheurs c’est la révolution Française. Mais cette révolution n’est qu’un saut qualitatif du mode de production.

    La révolution Française est un effet et non pas une cause, et annuler cet effet ne reviendras qu’à attendre qu’il se produise à nouveau.

     

    • paphytos,

      C’est vous qui vous trompez : la révolution française n’était pas qu’un saut qualitatif du mode de production, mais aussi une révolution philosophique d’avènement de la franc maconneire et de prise de pouvoir par l’athéisme hyper décadent, ce qui a généré tous nos problèmes actuels.

      Par contre, oui, je suis d’accord que la révolution française n’est pas l’origine de tous les problèmes, origine qui est le matérialisme philosophique et le manque de sincérité spirituelle aussi bien des athées que des "religieux"...


    • Alan,

      Malheureusement pour vous, je ne pense pas que vous ayez saisi le message de Paphytos.

      L’avènement au pouvoir de la république française, et par la même occasion de la franc-maçonnerie comme référent spirituel, n’est pas une surprise de l’Histoire, mais une logique implacable. Renseignez-vous sur la dominance économique de la bourgeoisie sur une noblesse en bout de course, et qui plus est elle-même en grande partie convertie aux idéaux de la chrématistique, tout au long du XVIIIème siècle. Saint-Louis était déjà bien loin... Il était dès lors acquis que les possédants de l’économie prennent le pouvoir aux fantômes du vieux monde qui survivaient encore quelque peu au sein de la monarchie... Ce n’est pas un complot des méchants athées contre le gentil pouvoir royal catholique, mais un saut qualitatif dans l’évolution économique de la société française, plongée dans l’esprit du marché et des prémices de l’ère industrielle.

      Depuis quand les maux sont-ils monocausales et manichéens ? Il faudrait sortir de l’esprit pavloviens des "gentils" et des "méchants", et comprendre que le monde est complexe et difficilement saisissable. Si vous voulez de la simplicité, je crains que la philosophie politique ne vous donne pas satisfaction...

      Enfin, l’apparition du matérialisme philosophique ne date pas de l’ère républicaine, mais de bien plus loin. Déjà, Epicure le conceptualisait aux temps de la Grèce Antique. L’oeuvre d’Epicure, soit la thèse universitaire d’un certain... Karl Marx. Et le matérialisme philosophique est une perception de la dialectique où les idées se transmettraient principalement par la matière, et donc de l’évolution de la production humaine. Il ne s’agit donc pas de nier toute spiritualité, bien au contraire parfois...

      C’est marrant comme certains qui fustigent le simplisme des "bouffeurs de curés", font preuve d’un même simplisme d’ "adorateurs de curés". Si l’on veut devenir une avant-garde, il faudra vraiment prendre de la hauteur, analyser la complexité des problèmes, et sortir d’une dualité du style "PSG-OM".

      Je précise que mon commentaire n’est pas agressif envers votre personne, Alan.

      Totalement d’accord avec Paphytos sur le nostalgisme aveuglant (d’une époque qu’ils n’ont jamais vécue d’ailleurs...) de certains interlocuteurs. Et je vous recommande de regarder la note de lecture de Michel Drac sur le livre de Claire Colombi au passage.


    • Massachiel,

      C’est plutôt vous qui n’avez rien compris de mon message, et qui m’inventez des idées et propos nostalgiques que je n’ai pas tenus.

      — > je n’ai jamais dit que la révolution était une "surprise de l’Histoire", ni "un complot", au contraire, j’ai bien écrit que ça venait d’un très lointain passé (oui, de plus loin que la Grèce, bien sûr !), de façon lente et complexe, de par une chute spirituelle progressive forte.
      Donc, oui, il y a bien une logique à cela, ce n’est nullement du hasard, évidemment.

      — > vous ne parlez qu’économie et adaptation moderne de l’économie, et ça ne donne pas du tout LA CAUSE de la chute matérialiste, ainsi vous n’avez pas compris que le fait de donner toute l’importance - bourgeoise et non noble - au matérialisme de production industrielle de masse, cela vient d’une chute spirituelle avant toute chose ! Et les philosophes des Lumières l’avaient bien compris, en martelant sans cesse des idées athées débiles au peuple, pour mieux le diriger vers le matérialisme hystérique et l’industrie de masse, ce qui a détruit le lien du peuple avec la terre, et l’a féminisé et détruit, peu à peu. Ce qu’explique Soral, d’ailleurs : c’est urbaniser l’homme et l’éloigner de la terre, pour le "mécaniser" dans des usines et bureaux, qui nous a "paumé", car la terre est un lien spirituel, oui, monsieur.

      — > sans parler de manichéisme du tout, je dis bien par contre que l’origine du problème est monocausal, oui, et c’est mathématique, les factorisations et simplifications sont toujours possibles, pour qui a du discernement : c’est la chute spirituelle (je n’ai pas dit "religieuse" !) qui a permis cette décadence. ENSUITE, viennent toutes les complexités matérielles et sociétales que vous décrivez, qui font un arbre de possibilités infinies et complexes, en effet.

      — > en effet, pour comprendre cela, la philo politique matérialiste ne suffit pas, il faut prendre de la hauteur, allez vers la vraie philo, sinon vous resterez empêtré dans des descriptions matérielles sans fin, ce qui est le lot des décadents.

      — > c’est cocasse comme les matérialistes prétendent à de la hauteur alors qu’ils restent toujours au ras des paquerettes, sans voir les CAUSES. La seule hauteur est spirituelle, monsieur.

      — > j’ai déjà lu Drac sur le livre de Colombi, merci. vous ne savez pas à qui vous parlez, je connais l’économie, par formation. Je vous dis : au-dessus des descriptions matérielles complexes, la cause est spirituelle. Instruisez-vous sur ça.


  • Quand j’écoute tous ces gens que je considère moralement droits et que j’estime beaucoup, je ne peux m’empêcher de penser à cette phrase que le philosophe Francis Cousin répète souvent : « ce que vous détestez le plus est né du ventre de ce que vous aimez le plus. »
    J’ajouterai que je serai éternellement reconnaissant à Égalité et Réconciliation de m’avoir fait découvrir un penseur et un érudit du calibre de Francis Cousin.

     

  • Forces d’actions ou de divisions ?
    Les explications, d’accord mais les artisans, les ouvriers, les agriculteurs, les forçats urbains, les femmes du tertiaires, bref les gens qui se tapent la réalité, seuls, divorcés, en famille avec 600 euros par mois ? Ils sont compatibles ? Même s’ils n’adhèrent pas aux croyances ?
    Autrement dit la droite catho-nationale peut-elle clairement se ranger dans un grand ensemble politique plus vaste qu’elle ?


  • Un absent de valeur à cette réunion : Monsieur Ploncard d"Assac !
    C’est très dommage.

     

  • Belle brochette d’intervenants mais il manque Philippe Ploncard d’Assac, le mal aimé de la droite résistante.


  • Je pense qu’il faut faire s’inspirer des anciennes expériences, et vider les villes, sans pour cela transformer les campagnes en camps, destinés à affamer et à exterminer, mais pour réapprendre à vivre au rythme paysan, se lever avec le soleil, aller travailler pour assurer la nourriture et se coucher avec les poules.
    Sans revenir aux bases... On peut toujours rêver et faire des discours !

     

  • Tous, malgré leurs bonnes intentions et la bonne volonté de chacun d’entre eux, se fourvoient : la raison de la révolution française est que ce fut un saut qualitatif du capitalisme qui avait besoin , dés lors, d’en finir avec le féodalisme ! Soit de faire sauter les frontières intérieures ( la fameuse formule « la France une et indivisible « )
    Et si le christianisme eut sa justification et son utilité au cours des derniers siècles, force est de constater que dés le début du 19 eme siècle, il avait fait son temps...


  • J’adhère à 100% au discours d’Alain Escada, brillant discours ainsi que celui de Pierre Hillard, très bon orateur qui peuvent, à eux deux, galvaniser les foules locales. Il faut, pour cela, arrêter avec le FN de fifille car, comme le soulignent P. Jovanovic et A. Soral, il sert de caution à faire élire un président cosmopolite (de Pompidou à macreux). Nous pouvons compter sur les merdias et la justice pour soutenir un candidat cosmopolite. Je souligne, enfin, que je suis tombé sur un vidéo de Pierrette Le Pen (émission de Ardisson) qui nous apprenait que fifille était initiée à la franc-maçonnerie. Cela ne m’étonnerait guère vu tous les efforts auxquels elle s’emploie pour leur complaire. Avec tout cet aplat-ventrisme, elle n’est même pas fichue d’être invitée au dîner du crif ; franchement c’est la honte !!!


  • Valérie Bugault a parfaitement raison de fustiger la séparation des pouvoirs, le parlementarisme et le concept de constitution si cher à ce gauchiste de Chouard. Nombre de membres de la dissidence n’apprécient pas le discours de Mme Bugault. Pourquoi en est-il ainsi ? Parce qu’ils ne sont pas encore parvenus à extraire le logiciel républicain de leurs cerveaux. Comme je suis monarchiste, les propos de Mme Bugault sont pour moi l’évidence même.


  • Valérie Bugault a parfaitement raison de fustiger la séparation des pouvoirs, le parlementarisme et le concept de constitution si cher à ce gauchiste de Chouard. Nombre de membres de la dissidence n’apprécient pas le discours de Mme Bugault. Pourquoi en est-il ainsi ? Parce qu’ils ne sont pas encore parvenus à extraire le logiciel républicain de leurs cerveaux. Comme je suis monarchiste, les propos de Mme Bugault sont pour moi l’évidence même.


  • Ce qui me dérange toujours avec Pierre Hilliard, c’est la réduction qu’il fait de la franc-maçonnerie avec la Kabbale. Il ne fait pas la distinction entre les deux aspects opératifs et spéculatifs. René Guénon est-il vraiment inspiré par la Kabbale et le Talmud, ou par l’ésotérisme des bâtisseurs du Moyen Âge ? Sans oublier les doctrines de l’Inde !


  • Grande admiration pour ces intervenants avec qui j’ai pu discuter pour la plupart, mais j’ai une spéciale admiration pour Valérie Bugault qui s’attaque systématiquement à du lourd : la manière dont nos plus puissants tortionnaires - financiers et économiques - ont fait leur légitimité, en privatisant la monnaie, en plaçant leurs pions en politique (Mario Graghi, Mario Minti et bientôt Jörg Kukies) et en usant de lobbying, en instaurant le faux choix politique.
    Je suis heureuse de voir que Civitas n’oublie jamais de prioriser les causes de notre dénuement, et de celui de nos pauvres enfants qui auront à souffrir plus atrocement encore de cette pieuvre economico-financière, qui contrôle nos "choix" politiques, le niveau du taux de chômage, l’enseignement de nos têtes blondes (European Round Table), les marges de l’agro-alimentaire, la question de la santé, et plus encore, comme les attaques spéculatives (Bridgewater le mois dernier). Si nous ne menons pas le combat pour nous, menons le pour nos enfants sans jamais perdre de vue notre principal ennemi.


  • J’avais désespéré de poster une question aux intervenants d’ER, car ce fil s’était éloigné dans les fils passés, mais puisque les modérateurs ont "remonté" ce fil, je pose ma question, à tous :

    Je suis religieux, catho, et pas athée du tout, mais je veux juste savoir une chose :

    écoutez ci-dessus la véhémence de l’Abbé Beauvais, car dans son système, l’athéisme privé, et toute religiosité autre que catholique, et même toute liberté de conscience, seront fermement interdits dans son système politico-religieux à lui. Il laisse entendre que toute position autre que catholique sera durement réprimé dans son système. Et draguer dans la rue, etc, sera autant interdit avec cet Abbé qu’avec les féministes. Même pire, avec Beauvais, pas besoin de dénoncetonporc, car à la moindre déconnade, boumm ! c’est le gourdin sur la gueule. (si vous avez bien écouté ce qu’il dit ici, et ce qu’il dit généralement, car j’écoute toujours toutes ses interventions).

    Comme je sais qu’il y a des athées dans la dissidence, et aussi beaucoup de croyants qui n’aiment pas imposer leurs croyances aux autres, comment conciliez vous cette intervention de l’Abbé Beauvais avec votre propre vision du nationalisme ?
    N’y aura t il pas une très grosse division dans la dissidence natio, quand il y aura une situation de révolution concrète, qui empêchera une prise de pouvoir cohérente, à cause des lourdes divisions idéologiques ?

    Les nationalistes ne peuvent pas se contenter de telles divisions énormes au sein de leur mouvance, non ? On ne peut pas dire : "on laisse pisser le mérinos, et on verra bien le moment venu", car avec cette position d’acceptation des divisions, l’Histoire l’a montré, ce sera le bordel, et non un retour cohérent du nationalisme au pouvoir.
    N’est il pas impératif de trouver une union doctrinale véritable, parce que là, il y a des natios qui sont carrément aux antipodes d’autres natios, à tel point que le mot natio semble ne plus vouloir dire grand chose, non ?

    Je n’affirme rien, je pose une question, n’est ce pas, inutile de me tomber dessus, merci.... Si je pouvais la poser à Soral, j’aurais aimé, mais à vous tous aussi, c’est très bien.

     

    • Ce qui unit la dissidence est la volonté de libérer le pays de l’Occupant. C’est le combat prioritaire pour lequel il faut être uni, et non divisé. Mais être uni pour libérer le pays ne signifie pas partager un idéal politique ou une religion unique.


    • à Philippot vite,

      Mais c’est antinomique, mon cher, l’Histoire l’a montré, et nous sommes divisés, justement. Une union dans l’idéal ne suffit pas du tout, ça ne tient pas, car cette union n’est qu’une façade, et les divisions donnent le bordel au moment T, et pas du tout "mettre l’occupant dehors" ou autre souhait valable.
      Arrivés, en temps de révolution, avec un camp natio complètement dispersé idéologiquement, politiquement et religieusement, c’est entrer dans un foutoir et un chaos qui ne donnera pas l’effet escompté. D’où les déceptions et catastrophes, à chaque révolution....

      C’est pour ça que je m’interroge grandement sur un camp natio aussi divisé.
      On fait la fête, parce qu’on est dans un temps de paix, inerte, on reprend la voiture rutilante toutes options, en repartant, on claque les portes dans le confort, et la vie pouponnante continue, on fait illusion, mais en cas de guerre civile, ouh la la, tout cela valse grandement, à chaque fois... !

      Ploncar d’assac le dit dans sa derniere video : avec des divisions pareilles, on ne fera rien...


    • Je comprends ton légitime questionnement (et l’abbé Beauvais a l’air d’être un sacré zygomar !)
      Je suis Français (de souche, yeux bleus et tout et tout), converti à l’islam et je ne me définis même pas comme nationaliste (mais patriote oui !) en ce sens que le nationalisme est une idéologie moderne. Mon ennemie c’est la modernité.
      Nous sommes tous différents et il est inutile de chercher une union entre "mêmes" totalement d’accord sur tout. Mais on peut trouver une plateforme commune.
      Gauche du travail, droite des valeurs : ça ne suffit pas ?
      Front de la foi...


    • Emilien chaussure,

      Oui c’est un sacré zygomar, en effet, mais il y en a beaucoup comme lui dans la sphère natio ;-)
      Je n’aime pas la modernité non plus, je comprends ton propos.
      Je suis aussi d’accord sur la plateforme intelligente de Soral gauche du travail/droite des valeurs, mais figure toi que, même ça, une très grosse partie des natios ne veut pas en entendre parler, à cause de la partie "gauche du travail".
      Du coup, en effet, il y a des divisions au niveau fondamental, pour ça que je suis inquiet pour l’avenir, car les camps divisés, bah, historiquement, ça donne... rien ou pas grand chose..

      Merci à vous 2 de m’avoir répondu.


    • Alan

      Oui. Ton questionnement est très pertinent.
      Globalement, il est clair que la seule "ligne" possible est celle de E&R. Il ne semble pas y avoir d’autres alternatives.
      Du moins, tout autre, idéologiquement plus restreinte est vouée à l’échec dans sa réalisation.
      Le dénominateur commun doit être défini par le négatif, par l’objectif politique principal, c’est à dire se débarasser de l’oppresseur, diviseur, corrupteur qui pousse à la décadence et au déclin et finalement à la destruction (de l’intérieur et de l’extérieur).

      Unité est le maitre mot.
      Ceux qui cherchent à prévaloir des divisions particularistes exclusivistes sont des "stratèges" suicidaires.
      On est déjà prèsque défait ! Ne comprendront-ils donc jamais ?


  • Pierre Hillard 8’45’’ et suite
    dit que - du point de vue du noachisme - l’Islam ne gène pas la nouvelle synagog

    Surprenante erreur de compréhension certainement due à un point de vue exclusivement profane ou du moins très extérieur.
    Car, le judaïsme talmudique sioniste est bel et bien l’ennemi n°1 de l’islam. On l’a entendu clairement de la bouche même de Netanyau (discours suite à Charlie Hebdo en présence de l’ambassadeur de France et d’autres discours également). Bien que ce soit à peine nécessaire de le citer puisqu’il est évident si on se base sur les principes de la loi sacré (voir livre intitulé "Profanation d’Israël selon le droit sacré").

    Deuxièmement, dans l’islam Jésus n’est pas un simple prophète, comme il dit. C’est également une idée qui n’est basée que sur les opinions répendues chez les fidèles de base. C’est de faire table rase du fait que son retour triomphant est attendu également dans l’islam. Si l’on y ajoute le fait que l’islam (dans le Coran même) reconnait les conditions miraculeuses de sa naissance en même temps que l’immaculé conception (de Marie) et qu’il mentionne le fait que Jésus a parlé dès sa naissance, il est difficile de soutenir que pour l’islam il ne serait qu’un "simple prophète". Il est au contraire très clair qu’il a un statut tout à fait exceptionnel (pour ne pas en dire plus).

    C’est là une mise au point nécessaire.

     

    • Très juste. Je reste très respectueux à l’égard du travail de Pierre Hillard mais je trouve dommage qu’il utilise de son précieux temps de parole pour nous expliquer ce qu’il se garde bien de dire lorsque qu’il déroule une conf’ aux côtés de l’excellent Youssef Hindi. Sauf vot’ respect Mr Hillard, si tous les goys partageaient les valeurs que defend Youssef Hindi, le monde fonctionnerait il mieux ou pire qu’aujourd’hui ?


    • Mr Hillard explique parfaitement sur cette vidéo et de façon plus poussée pourquoi le catholicisme est, dans entièreté, l’ennemi premier et absolu du judaisme talmudique (tant de façon spirituelle que politique), et donc pourquoi l’Islam l’est moins, car cette religion ne possède pas les particularités propres au catholicisme qui font toute la différence (et justement en ce qui concerne l’incarnation, point central), et n’est donc pas l’ennemi principal, mais plutôt son outil ;

      Le lien de la vidéo en question ;

      https://www.youtube.com/watch?v=Us6...

      entre 37:07 et 44:30 pour les intéressés. (mais toute la conférence vaut le coup)

      Tout est très clair et évident.


  • Excellent Pierre Hillard comme toujours. En effet l’Eglise catholique est le seul véritable obstacle à l’avènement du nouvel ordre mondial car elle possède tous les critères contre l’avènement du Noachisme, en particulier la présence réelle du Christ Fils de Dieu lors de l’Eucharistie.
    Voilà pourquoi l’Eglise est attaquée depuis des siècles, (encore il y a peu par Obama/Clinton) dès le début avec toutes les hérésies juives ayant échoué ou abouti. Là ou le Christ Est, la Vérité Est, et le Mal veut en finir.

    1 Jean 21 -23
    Je vous ai écrit, non que vous ne connaissiez pas la vérité, mais parce que vous la connaissez, et parce qu’aucun mensonge ne vient de la vérité. Qui est menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ ? Celui-là est l’antéchrist, qui nie le Père et le Fils. Quiconque nie le Fils n’a pas non plus le Père ; quiconque confesse le Fils a aussi le Père.

    Jésus leur dit : Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif.

    Jean 6:51
    Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement ; et le pain que je donnerai, c’est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde.

    Jean 6:53-57
    Jésus leur dit : En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l’homme, et si vous ne buvez son sang, vous n’avez point la vie en vous-mêmes.


Commentaires suivants