Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Signature de l’Accord de partenariat transpacifique

Une pièce en plus dans le puzzle mondialiste sous gouvernance américaine

Les ministres du Commerce des pays d’Asie-Pacifique sont arrivés à un compromis sur un traité de libre-échange qui vise à détruire les barrières au commerce et à établir des standards communs pour 12 pays, annonce l’agence Reuters.

L’accord a été signé au terme de neuf jours de négociations, qui se sont déroulées dans une atmosphère de grand secret. Le round final des pourparlers, qui a été particulièrement difficile et a nécessité une prolongation au-delà de la date butoir de dimanche, s’est tenu à Atlanta, aux États-Unis.

Le plus grand frein à la conclusion de cet accord furent les divergences entre l’Australie et les États-Unis sur la durée de la propriété intellectuelle des brevets concernant les nouveaux médicaments issus des biotechnologies.

Une autre question épineuse a été celle des importations laitières. Un grave problème pour le Canada, où cette industrie traditionnelle pourrait être menacée par la concurrence. Mais ce nouvel accord comprend néanmoins d’importantes concessions concernant les importations laitières, a révélé CBC News.

Le président américain Barack Obama a déjà confirmé la signature de l’accord sur le Partenariat transpacifique, en estimant qu’il allait « uniformiser les règles du jeu pour nos producteurs ».

« Nous ne pouvons pas permettre à des pays comme la Chine de dicter les règles du commerce international. Ce sont nous qui devons écrire ces règles », peut-on lire dans la déclaration officielle de Barack Obama diffusée cet après-midi.

Les pays signataires du nouveau traité sont les États-Unis, l’Australie, le Brunei, le Canada, le Chili, le Japon, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, le Singapour et le Vietnam.

Le Partenariat transpacifique, négocié depuis cinq ans, constitue donc 40% de l’économie mondiale.

Les exportations des États-Unis vers les pays de ce groupe ont atteint 698 milliards de dollars (621 milliards d’euros), ce qui équivaut à 44% de toutes les exportations américaines, peut-on lire sur le site de l’organisation.

L’accord sera soumis à l’examen du Congrès des États-Unis au début de l’année prochaine.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Tout ça va mal se terminer... Cet accord commercial n’est que le masque d’une alliance militaire qui finira par déboucher sur un prochain conflit mondial entre les USA et la Chine/Russie


  • #1284704

    Le mouton néo-zélandais soumis aux standards américains en matière d’élevage : super ! Ensuite, le Japon qui devra être soumis aux mêmes standards que les USA pour ce qui est de l’immigration. Ils vont apprécier se recevoir des cohortes de chinois & de mexicains les tokyoïtes ! Quant aux vietnamiens, ils continuent à avoir des gens qui meurent des suites de l’agent orange américain et ils vont pourtant accepter un traité qui va permettre aux entreprises américaines de s’enrichir tout en coulant les entreprises locales ?

    Le Mexique & le Canada faisaient déjà partie de l’ALENA, donc ils ne comptent pas vraiment.

    Enfin bon, on tremble beaucoup devant ça, mais si vous remarquez une chose : ce traité ne semble pas inclure (mise-à-part le Vietnam) les vrais poids-lourds de demain comme la Corée (sud & nord), les Philippines, l’Indonésie ou la Thaïlande. Ni non-plus le Venezuela, l’Equateur ou la France (via la Polynésie française).

    Alors je veux bien que les USA se constituent une OTAN économique (quand on voit les échecs de l’OTAN militaire en Irak & en Afghanistan, je lui souhaite un avenir aussi glorieux) mais si c’est constitué de bras cassés méga-endettés comme le Japon ou le Mexique...

    Faut bien se mettre d’accord : ce qui est engagé ici c’est surtout de remplacer la Chine comme "partenaire" commercial par les USA (au moment où celle-ci se tourne vers la Russie & vers le moyen-orient) et accélérer le pillage de ces régions pour permettre à l’économie américaine de rester sur la première place quelques temps tandis que le gaz de schiste prend l’eau avec l’opération des saoudiens sur le pétrole. On va voir combien de temps ça va tenir. En tout cas je souhaite bonne chance aux peuples des pays signataires : en plus de vivre dans la pauvreté vous allez pouvoir vous empoisonner avec de la bouffe américaine, youpi !!

     

    • Il y a déjà un accord de libre-échange bilatéral entre la Corée du Sud et les Etats-Unis. Pas besoin de mettre les Sud Coréens dans le partenariat transpacifique, ils y sont implicitement déjà.


    • #1284944

      en fait ces accords de libre-échange ne sont nullement bon pour l’État américain en tant que tel, mais sont d’abord et avant tout excellent pour les grosses multi privé* américaines(Exxon, Walmart, Coca Cola, Pepsico, Monsanto, Apple, Micosoft, Pfizer/pharmaceutique etc.. etc..) qui elle peuvent étendre leur emprise économique(et politique) sur les nations visés.

      L’Empire américain c’est d’abord et avant tout les grosses multi et les banques affiliés. l’État américain est un pantin de ces derniers.


    • #1285066

      Et puis je pense encore à autre chose : les américains se vantent de relocaliser leur industrie (General Motors, etc.) problème, quand on sait que même fortement appauvris le travailleur américain conserve encore un niveau de vie légèrement supérieur à celui du péruvien ou du vietnamien (enfin, ça dépend des états bien-sûr) ; ils vont donc voir tout de suite leur entreprise péniblement revenue en Amérique repartir ailleurs chez des gens plus pauvres et plus corvéables. Donc, à part enrichir un peu plus les actionnaires des méga-corporations US, je vois pas forcément l’état américain en lui-même en ressortir renforcés pour autant. Peut-être que les politiciens recevront de plus gros chèques, ok.


  • #1284783

    J’ai peur pour l’Europe, la France et l’Allemagne doivent absolument dire non au traité transatlantique qui est le cousin atlantique du TTP. Via ces deux accords, l’Empire US(les grosses multi et les banques derrière) s’assurent une suprématie définitive !

     

  • Oui bonne chance à eux... Et puis bonne chance à nous avec le marché transatlantique...


  • Une économie dominante est toujours libre-échangiste, ce fut le cas de l’Angleterre au 19ème siècle : pour se protéger de l’industrie anglaise, les USA érigèrent de très hautes barrières douanières à l’abri desquelles ils purent créer leur industrie .

     

    • En fait c’est même le fond de l’histoire de la guerre d’indépendance US, puis de la guerre de séscession. Derrière les beaux idéaux, les doigts de l’homme de ses esclaves et la destinée manifeste etc... des histoires de droits de douanes !


    • Exact . Alors que les Français importaient des locomotives GB, les américains s’efforcèrent de construire leurs propres locos, avec le succès que l’on sait .


  • #1285016

    Si j’étais méfiant, je dirais que les élites des différents pays de la zone s’allient contre le prolétariat de cette même zone...les loups contre la multitude !!!


  • #1285081

    « Nous ne pouvons pas permettre à des pays comme la Chine de dicter les règles du commerce international. Ce sont nous qui devons écrire ces règles », peut-on lire dans la déclaration officielle de Barack Obama diffusée cet après-midi.

    C’est moi ou c’est d’une arrogance inouie ?

     

  • Augmentation du PIB Mondial.

    Le Perou epicentre de la production mondiale de cocaine pourra arroser l’Asie par son distributeur Chilien, et La Malaisie grande productrice d’opium disposer d’une autoroute vers l’Ouest.
    Bravo Barak, t’as la baraka !

     

    • #1289249

      Laissons les faire, cela va créer une vague de chômage terrible dans les États de la westcoast. Seul le Vietnam y trouvera son compte. Le Japon, l’Australie et la nouvelle Zélande sont intraitable sur le sujet de l’immigration ils ont certainement négocier d manière à uniquement faciliter le commerce, mais à aucun moment il est dit qu’ils (ces pays de la zone Asie pacifique) tourneraient le dos aux autres pays no même d’alliance militaires. Ce qui est certain cher(es) ami(e)s c’est que les peuple ne sont pas d’accords avec leurs dirigeants . Donc pas de faux pronostic ne cherchons pas à spéculer sur le début d’un nouveau conflit . Ce qui est sur c’est qu’à la longue ces pays y perdront exemple Pérou et Malaisie l’un est un narco état l’autre un pays musulman qui applique la peine de mort pour les dealer et les aspirateurs( comprendra qui pourra) la diplomatie n’ira pas dans le sens des peuples.