Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Soirée B’nai B’rith sous la présidence d’honneur de Christian Estrosi, maire de Nice

Le 25 janvier, l’Opéra de Nice accueillera la 8e édition des Menoras d’Or, une cérémonie du B’nai B’rith, la plus ancienne organisation juive internationale calquée sur le modèle des organisations maçonniques.

Cette cérémonie vise à « récompenser les hommes et femmes courageux qui se sont battus contre l’antisémitisme et pour la légitimité de l’état d’Israël ».

 

 

La soirée se passera sous la présidence d’honneur du Maire UMP de Nice, Christian Estrosi.

On devrait y voir également Rudy Salles, député UDI et adjoint au maire de Nice. Il avait reçu lui-même une Menora d’or en 2008.

« Cette soirée représente beaucoup pour l’organisation. Elle fait partie des 10 événements les plus importants du monde juif selon la conférence des présidents et le B’nai B’rith américain », a déclaré Brigitte Tanauji-Dahan, avocate autrefois proche de Jacques Peyrat et responsable de l’organisation de la soirée.

 

 

Souvent qualifiée de franc-maçonnerie juive, le B’nai B’rith siège à l’ONU, à l’UNESCO et au Conseil de l’Europe.

 

 

 

Sans incommoder les ayatollahs de la laïcité, le B’nai B’rith a le privilège d’organiser ses journées portes ouvertes en mairie du 17ème arrondissement de Paris.

 

 

La socialiste Anne Hidalgo, maire de Paris, cultive également ses bonnes relations avec le B’nai B’rith, comme en témoigne la photo ci-dessus.

 

 

Le B’nai B’rith, décidément très bien implanté à Paris, peut aussi compter sur la solide amitié du député UMP Claude Goasguen , maire du 16ème arrondissement de Paris, qui a l’habitude de parrainer le Salon des Arts Contemporains du B’nai B’rith.

Voir aussi, sur E&R :

Sur ces groupes qui s’agitent dans les coulisses du pouvoir, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Afficher les commentaires suivants