Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Sous les huées, CNews renonce à son reportage sur les Champs-Élysées

Lors de l’Acte VII des Gilets jaunes à Paris le 29 décembre 2018, les « journalistes » (qui ne sont pas au chômage) de CNews se sont vus dans l’impossibilité d’effectuer leur reportage sur les Champs-Élysées...

 

 

Voir aussi, sur E&R :

Les médias-menteurs dévoilés chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Des noirs et des arabes comme garde du corps des journalistes que ce soit à paris ou en province la même chose c est produit partout, qui a dit que les GJ n étais qu un rassemblement de blanc ?

     

    • Parce que l’argent n’a pas d’odeur... et encore moins de couleur.
      Tout le monde souffre, en France.


    • le problème vient plutôt du fait qu’il soit nécessaire en France de fournir des gardes du corps à des journalistes "salariés" .... le peuple s’est réveillé, le pays est en train de changer, un tournant décisif est franchi .....


    • C’est un rassemblement de blanc c’est clair. Les autres sont tenus par les allocations.


    • Peut-être mais, de ce que je vois, ils n’ont pas l’air de porter le moindre qilet jaune !
      Ils se contentent de remplir la tâche qui leur est dévolue depuis quelques années maintenant par un système qui les méprisent profondément ! les bons arabo-bamboulas qui protègent les sorties des bobos parisiens bien pensants (boîtes de nuit, entrées de magasins et maintenant reportages des jounaputes).


    • Les journalistes peuvent se payer des garde du corps.

      Journalistes et carte de presse : abattement forfaitaire de 7 650 euros

      Cet "abattement" est applicable aux professions journalistiques énumérées au 1° de l’article 81 du Code général des impôts, à savoir :
      les journalistes,
      les rédacteurs,
      les photographes,
      les directeurs de journaux,
      les critiques dramatiques et musicaux.

      Plus une déduction supplémentaire de 10 %.

      Sans compter les subventions annuelles allouées à ces suceuses de plusieurs million d’euros


    • Dans ces cas là, il faut que les manifestants noirs (y’en a aussi) soient aux premières loges face aux gardiens de journaleux.


    • Dans toute cette scène extraordinaire, dont on ne pensait pas qu’elle pourrait se dérouler en 2018 : Bfm dégagez ! Cnews dégagez ! C’est tout ce que t’as relevé ? C’est ça ton analyse ? Les gardes du corps sont des arabes et des noirs ?! Quelle perspicacité !


    • #2112772

      Comme ça, si tu les agresses, c’est du racisme, pas con C.newz


    • Les noirs et les arabes sont les alliés du système, ils ne veulent pas que ça change et qu’on leur demande de partir. Le système les a fait venir pour nous détruire, par pour qu’ils nous aident à dégager le dit système.


    • Quelle analyse ! Les blancs, les noirs, les arabes...... ! Quelle perspicacité ! Je ne vois aucun arabe ou noir à la commission européenne, aucun dans la grande finance comprador et apatride, pas d’arabe ni de noire derrière la loi Rothschild Pompidou de 1973, pas d’arabe ou de noir à l’ENA, pas beaucoup d’arabe et de noir au sein de l’oligarchie qui pille actuellement la France et les Français et la liste peut s’allonger. Ici à ER il y a une tentative d’élever le débat, si pour vous l’alpha et l’oméga des questions sociales se résument à l’origine ethnique vous n’irez pas bien loin. Effectivement beaucoup de noirs et d’arabes travaillent dans la sécurité (à l’instar de feu Saïd Bourarache, lynché par qui nous savons ; mais aussi les gardes du corps du président AS...), effectivement beaucoup d’inuits sont dans la finance apatride mais ce point n’entre pas dans votre analyse. Il y a un marché de la sécurité privé, chiotenews à prospecter et s’est attachée les services de vigiles. C’est aussi simple que ça, étayez votre analyse sur les arabes et les noirs et épargnez-nous vos fantasmes.


  • Pauvres journalistes victimes d’un torrent de haine rappelant lézeurléplusombres de notre histouââââââreeeee. Quel plaisir de les voir remballer leurs cliques, leurs claques et leurs mensonges. Que du bonheur !!!!

     

  • C’est drôle de voir que les journalistes en arrivent à devoir prendre deux gardes du corps black pour les protéger, cela montre le fossé immense entre les journaleux et le petit peuple


  • Ce qui est marrant c’est de remarquer au début de la vidéo le groupe des média et le groupe des gilets jaunes totalement insolubles. Les média sont dans leur monde, étanche. Cette image je trouve est très révélatrice...

    On notera aussi les 2 blacks gardes du corps des média... Dans ce système chacun est un peu une pute à chaque niveau...


  • "Macron destitution, Macron destitution !" me semblerait maintenant plus adapté, non ? Manière de remettre en cause le Parle-ment croupion.


  • Pour une fois, la censure emprunte le chemin inverse. Nous attendons impatiemment la réaction de Ruth..


  • En fait ces journalistes n’y sont pas pour grand chose dans le média-mensonge.. ils vont au charbon et rapportent ce qu’ils peuvent ; le vrai problème réside dans la ligne éditoriale du média qu’ils sont censés représenter.. ces jeunes journalistes ne sont que des petites mains. Là où ils sont fautifs c’est qu’ils savent très bien que leur reportage va être "re-travaillé" dans le sens du vent dominant et qu’ils n’oseront jamais s’y opposer ; de ce point de vue ils ne sont pas chômeurs.. SUIVEZ LE GUIDE !!


  • Bon débarras !
    Triste tout de même de voir des africains jouer les collabos de service pour le pouvoir oligarchique. On a les mercenaires que l’on peut.

     

    • Au Québec nous avons le même phénomène. Certains immigrants fuient leur pays car ils y subissent une oppression du pouvoir en place. Mais dès leur arrivée chez nous, il s’empressent de collaborer avec le pouvoir fédéral anglophone qui nous écrase depuis 200 ans.


    • @Auguste Blanqui

      Tout à fait !!!! Il y a publicité mensongère. On nous a vendu du Montaigne et nous récoltons du tonton macoute. Je suis certain que la populace qui milite pour l’accueil des cafards ne l’a même pas remarqué (contrairement à ceux qui tirent les ficelles, qui eux, les ont justement fait débarquer pour avoir une armée de réserve constituée de collabos). Après les collabeurs, voici maintenant les collablacks. La langue française s’enrichit d’un tas de néologismes.....


  • ces medias sont les ennemis de la véritable démocratie . menteurs , subventionnés pour raconter des salades. et diaboliser toute voix sonnant différents.

    c’est avec ce genre de medias que les pires régimes prennent places , en étouffant les opposants et traffiquant les faits.

    pourvoyeurs de fakes news à la tonne .


  • "Ils" envoient leurs meilleures équipes de reporters sur le terrain. Des experts, ayant de l’experience, de retour de pays où ça craint vraiment, face à la violence et la haine deferlantes des GJ. Heureusement, leur savoir-faire inouï les a sauvés de cette situation à haut-risque.


  • des etudiants, des kleenex en fait... j’ai jamais mis les pieds dans une ecole de journalisme mais j’imagine que ca ressemble à science-po, la competition... par le bas.


  • Des images qu’on aimerait voir plus souvent.. Ouste ! Les journalistes vont être obligés de réfléchir sur le métier qu’ils exercent et que les Gilets Jaunes à raison exècrent..

     

  • C’est comme ça qu’on discute avec un journalope. Pas besoin de question, juste leur répondre.


  • "Parce que l’argent n’a pas d’odeur.." Certes , mais rien ne les empêche de réfléchir un peu car Ils font du tort à eux mêmes et à leurs frères pour quelques miettes.


  • Personnellement je me demande quel âge ont les deux jeunes journalistes envoyés "au front" ?

    25 ? 27, 28 ans maximum ?

    L’âge très tendre des jeunes reporters envoyés couvrir les manifs a déjà été relevé à plusieurs reprises. Un sujet à creuser. Sont-ils même journalistes statutaires ou sont-ils seulement stagiaires ?

    Leurs "gardes du corps" semblent gérer la situation plutôt correctement. Mais là encore à suivre de près.

    Bonne année à tous et un grand merci à ER pour le travail d’info.


Commentaires suivants