Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Stéphane Édouard – Alexandra de Taddeo : combien de fois a-t-elle menti sur M6 ?

Sur l’affaire du GriveauxGate :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • plus de respect pour cette fille qui combat ce système de crapules qui se croit tout permis que Salamé , prête à raconter les pires conneries avec des comparaisons improbables , juste pour protéger toute cette faune de parasites qui se comportent de plus en plus mal avec les gens qui les ont accueilli

     

  • C. Pasqua devait avoir plein de personnel féminin comme elle, peut-être pioché dans les effectifs de la DST à l’époque, pour avoir des dossiers sur quasiment tout le monde politique qui compte.

    Je n’avais pas vu l’interview mais si je comprends bien, elle baise Grivaud, le rend accroc-dépendant, obtient ce qu’elle veut et qu’elle lui a sans doute demandé ; la vidéo, et balance tout pour contenter Branco dans son anti-macronisme à dessein et faire la promotion d’un site de happening porno hard créé par son mec.

    Business de l’Art conceptuel, alibi culturel, idéologie politique et en plus, Branco se ramasse en tant qu’avocat, un procès en défense hyper médiatisé qui en plus est largement gagnable et qui servira sans doute son "dessein".
    Tout ça est bien tordu, chacun des 3 y gagne 2 fois en un coup. La Morale y perdra ce que la cupidité y gagnera.


  • Plutôt agréablement surprenant.
    A verser au dossier ?


  • Oui mais le problème en l’espèce n’est pas tant cette fille que personne ne connaissait, ni qu’elle mente ou pas, Alexandra de Taddeo ne se présentait pas comme candidate à la Mairie de Paris, elle n’a pas été porte parole du gouvernement ni Ministre et n’aspire pas à l’être, elle ne s’est jamais présentée comme mère de famille modèle, ni comme pieuse ou mère de la vertu, qu’elle soit une menteuse, manipulatrice, ou arriviste, comme tant d’autres, ce n’était pas le coeur du problème dans l’affaire qui l’a médiatisée , cette fille est parfaitement insignifiante, le problème est qu’un homme politique, ( qui lui ne ment jamais, sauf peut-être à sa femme, accessoirement, mais ne faisons pas de morale ), ait visiblement comme distraction de délicats et romantiques jeux de séduction, n’est ce pas, avec des jeunes femmes dont il ne connaît rien, croyant qu’il ne sera jamais pris la main dans le sac si j’ose dire, ça c’est problématique, car soit l’excès d’assurance, ou d’arrogance, soit l’inconsequence, soit la naïveté, soit le manque d’intelligence, peuvent être considérés comme problématiques, pourquoi mettre le focus sur cette fille, qui profite d’une audience inespérée ?

     

    • Peut-être parce qu’elle a enfreint la loi ? Je trouve bizarre de vouloir la disculper de la sorte en reportant l’attention sur le Benji. En fait pas bizarre mais plutôt typique.


    • Après mure réflexion, le problème en l’espèce est de faire respecter les règles adoptées par la société et d’appliquer la loi. A une époque où le phénomène de revanche porno est perçu en tant qu’activité condamnable, surtout par les femmes, il convient de rappeler que le fond du problème a trait à la protection de la vie privée, voire intime.

      Déplacer le débat vers des notions périphériques telles que le rôle politique de Griveaux, la misère de sa vie familiale, la dissonnance entre son discours et ses actes, ne sert qu’à occulter l’essentiel de cette affaire.

      Pourquoi mettre le focus sur cette dinde ? Tout simplement parce que son mac a commis une infraction, que de nombreuses femmes réprouvent, avec précisément la complicité, directe ou indirecte, d’une femme. Ce Vaudeville n’aurait jamais eu lieu sans la préméditation dont elle a fait preuve et qu’elle revendique tout en la niant.

      Je trouve donc choquant, même si c’est parfaitement typique, qu’une autre femme vienne à sa défense avec des arguments bidons puisque nullement répréhensibles. Si l’on devait condamner tous les politiciens qui disent "faites ce que je dis et pas ce que je fais", il n’y aurait plus personne au gouvernement, à l’assemblée et dans les partis politiques.

      Dura lex sed lex. Il n’y a pas de oui mais qui tienne. Si l’on soutient l’égalité des sexes devant la loi, elle est tout aussi condamnable qu’un homme publiant les vidéos porno de ses ex sur la toile. Moralement c’est honteux car prétendre qu’un tel acte commis par une femme serait plus justifiable que s’il l’était par un homme revient à nier le principe même d’égalité que les femmes ne cessent de revendiquer à juste titre.


    • OUI, Griveaux a fauté et a perdu sa candidature, de même Ramadan a fauté et perdu sa crédibilité morale.
      Ces hommes n’ont perdu leur statut qu’en vertu de l’inadéquation de leurs actes avec ce qu’ils représentaient. La même chose n’aurait eu aucune incidence sur des citoyens lambda.
      Il n’en demeure pas moins qu’en fait nous avons aussi affaire à des fausses dénonciations faites par des femmes qui ont commis ces actes de leur plein gré. C’est trop facile de tenter une personne et de venir ensuite dire que cette personne a fauté !


  • À propos de la puissante et néfaste influence des femmes, sur nous, pauvres hommes, du chantage au sexisme ou carrément à l’agression sexuelle, qu’elles savent si bien exercer, un avocat bruxellois, célèbre pour avoir été le premier avocat du terroriste Abdeslam, prend les devants.

    Et déclare :

    https://www.7sur7.be/sexe-et-relati...

    Bon à savoir !


  • Il est plus qu’évident que le site "pornopolitique", de ce Piotr qui est visiblement dans la recherche permanente de buzz, est une idée né de la connaissance de l’existence des vidéos de branlette de Griveaux .

    Même si elle nous a offert l humiliation public d’ un type qui vomissait sa haine sur les gilets jaunes, elle n’est pas tomber dans un meilleur filet avec son psychopathe .


  • Conclusion : même quand on est candidat à la mairie de Paris on se prend le dédain d’une étudiante de 30 ans, certes mignonne mais qui n’a pas l’air d’avoir beaucoup de cœur et dont la plus grande qualité est d’être bien maquillée.

    Au lieu de s’occuper des retraites, les politiques devraient peut être remettre les femmes à leur place, c’est ça la priorité en France.

     

  • Explication psychologisante prenant pour argent comptant ce que veut nous faire croire M6.
    De fait, si BJ pouvait accepter de fréquenter De Taddeo, c’est qu’il avait confiance en elle ; qu’elle lui avait été présentée au sein d’un petit cercle très surveilleur et même parano, par des gens qu’il croyait sûrs. Les jolies femmes ambitieuses qui aimeraient se le faire sont légion.
    Les hommes poliiques savent qu’un domicile inconnu peut receler des caméras. Les rencontres de politiciens ne se font évidemment pas à partir de réseaux sociaux faits pour monsieur, madame et miss Dupont. Et chez l’inconnue.
    A de T s’efforce à tout crin de se faire passer pour une jeune femme lambda ; et à faire passer un personnage en vue (même relativement secondaire, mais qui a accès à l’Elysée) pour un homme du tout-venant, pas plus protégé que ça, un gamin de 15 ans. Elle récite probablement une leçon, qui est la version oficielle à servir au populo.


  • Le plus probable, c’est qu’elle ait eu le RV fixé par BJ dans un lieu jugé par lui sûr, issu du système, et qu’il y ait été piégé.
    Ne pas oublier qu’il fut contraint de fuir un bâtiment public, lors d’une attaque supposément menée par des gilets jaunes. BJ viré par les GJ, ce n’est pas crédible. Il avait très peur des véritables videurs, réputés infects.
    Il n’est pas normal d’enfoncer une victime de viol de sa vie privée, en laissant babiller le piégeur, lequel enfonce le clou en répandant des secrets d’alcôve non démontrables mais bien dévalorisants. Le secret de l’instruction protège noemalement les victimes de ces intrusions et pertes d’honneur. Donc, ces fuites et révélations suspectes ont un objectif.


  • Elle est à l’aise et elle raconte des bobards ; c’est gros comme une montagne et tout le monde peut le constater.
    Extrait d’émission de Hanouna.


Commentaires suivants