Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Stéphane Édouard décrypte le court-métrage féministe Dites OUI

Un court-métrage réalisé par Ted Etienne et plébiscité par Bruno Smadja et Agnès Jaoui...

 

Le chef-d’œuvre en question :

À propos de Stéphane Édouard, sur E&R !

 






Alerter

90 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2635661
    Le 7 janvier à 09:36 par Certainement.
    Stéphane Édouard décrypte le court-métrage féministe Dites OUI

    On est loin du talentueux Michael Shey.
    Par contre le renoi il avait faim.. . La dalle momo !

     

    Répondre à ce message

  • #2635679

    Mozinor de plus en plus fort, chapeau l’artiste !

     

    Répondre à ce message

  • #2635723

    Et tout ça sans masque ? Et la distanciation, toussa toussa, c’est fini, on peut se remettre à donner son 06 ?

     

    Répondre à ce message

  • #2635795

    Mon imagination sûrement, mais dans la première partie de la vidéo 2, je vois bien comme suite la prétentieuse assise seule au bord du plumard en position penseur de Rodin tandis que les 2 garçons copuleraient entre eux. De nos jours, progrès aidant, ce serait « raccord ».

     

    Répondre à ce message

  • #2635798

    Dans ce clip : c’est un fait... ce n’est pas de l’amour, c’est de la fornication.

     

    Répondre à ce message

  • #2635884

    elle doit prendre cher la vielle

     

    Répondre à ce message

  • #2635916

    C’est surtout que ce oui n’est pas un oui ! C’est un oui masqué qui veut démasquer le nom à toute forme de violation de l’amour tel qu’il est ! leur médiocrité est dans la commercialisation de leur fantasme "masqué" pour cacher leur haine de l’amour du Créateur, et puis la phrase du début, elle est plus que connue ! C’est nul ! C’est toujours la même rengaine : choquer pour mieux régner, c’est vraiment pitoyable ! Quant aux acteurs faut bien manger ! Mais encore une fois quand les G J étaient dans la rue peu nombreux le monde du cinéma à les soutenir !

     

    Répondre à ce message

  • #2636269

    Que le pseudo discours politique de cette mini farce-maxi daube est nul !!

    Comme si l’Histoire - de Sapho à Colette, en passant par la Grande Catherine - avait attendu ces caquetantes aigries de féministes 2.0, pour pratiquer ce genre de transgressions, que sont les amours saphiques, le triolisme, et le goût des femmes mûres pour les éphèbes !

    Mais, bon, compte tenu de leur inénarrable stupidité, on comprend qu’elles se contentent de piailler sur l’écriture inclusive - cette aberration linguistique ! - ou la féminisation des noms de professions, alors que garder le même mot prouverait que les femmes ont atteint l’exact niveau masculin...

    Et que dire de leur indicible c******* d’esclaves lâches et serviles du NOM, qui les aveugle au point de les rendre inconscientes d’être instrumentalisées, afin d’entrer dans la lutte transversale hommes-femmes - celle qui empêchera toute possibilité de lutte verticale - si ce n’est qu’elle présente un gravissime danger pour les hommes comme pour les femmes de cette planète, et participe au délitement intellectuel et moral de ses habitants ?!

    Quant au "réalisateur" de cette mini farce-maxi daube, compte tenu de son physique - le malheureux ! - on comprend qu’il ne lui reste que les hystériques féministes pour approcher la gent féminine...

    Allez, les perruches toxiques et nuisibles, continuez de croire au """modernisme avant-gardiste""" - MDR !! - de votre pathétique rôle d’entraîneuses - ben quoi, c’est bien le féminin d’entraîneur, non ?! ;-D - mais ne croisez jamais ma route, vous risqueriez d’y laisser quelques plumes...

     

    Répondre à ce message

  • #2636854

    LA grande peur du peuple juif est de disparaître. Pour avoir suivi quelques cours en ligne de rabbins, c’est très prégnant chez eux. Par ailleurs, il est très probable qu’un grande partie de la population française catholique ait des racines juives. Moi-même, il est très probable que mon arrière-mère ait vécu dans cette religion. Mais définitivement éloigné de la religion juive.

    Donc faire la promotion d’un mélange pour les autres peuples qui tendrait à les faire disparaître dans leur pureté ethnique et religieuse n’est qu’un stratagème d’un peuple peureux de disparaitre.

    Je comprends sincèrement que le peuple juif soit peureux. Vu son histoire, éloignée ou récente. Ils sont très peu en nombre, et ce nombre semble stagnant, voire en recul.

    Le projet de mixité raciale n’est évidemment pas pour eux.

    Vraiment, je les plains, enfermés dans leurs craintes, leur obscurantisme parfois, leur nervosité. Mais soyons confiants, l’histoire nous le commande, les juifs ont une capacité à se fondre dans les populations, à épouser des cultures, des moeurs, et enfin à s’extirper d’une matrice religieuse très étouffante. Je prends le parti de leur faire confiance dans la grande majorité d’entre eux. Quant eux manipulateurs, aux peureux, aux escrocs, aux voleurs, le temps fera son oeuvre.

     

    Répondre à ce message

  • #2638236

    Ça, c’est du décorticage en règle ! Rare de voir ce niveau de qualité. Merci Stéphane.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents