Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Suède : un député nationaliste dénonce les aides à la presse, il est exclu pour antisémitisme

Classé d’extrême droite malgré ses efforts pour se faire accepter par le système, ce parti a annoncé avoir exclu une de ses parlementaire. La raison ? En septembre, le député Anna Hagwall avait déposé une proposition de loi pour supprimer les aides publiques aux médias, dont, selon elle, le groupe de presse Bonnier, propriété de la famille du même nom, est le premier bénéficiaire.

 

« Il ne doit être permis à aucune famille, groupe ethnique ou entreprise de contrôler directement ou indirectement plus de 5 % des médias », avait déclaré Anna Hagwall dans un courrier électronique au quotidien Aftonbladet

Mais cette proposition de loi et les explications de la parlementaire avaient été rapidement considérées dans les médias et la classe politique suédoise comme une manifestation d’antisémitisme en raison des racines juives de la famille Bonnier.

« Depuis de nombreuses années, les Démocrates de Suède œuvrent résolument à faire disparaître les courants antisémites et les théories conspirationnistes dans la société. Par ses déclarations, Anna Hagwall a porté préjudice à ce travail et à l’image du parti », a affirmé le président du parti, Jimmy Åkesson, dans un communiqué.

Parti populiste qui s’est fait connaître par des campagnes anti-immigration, Démocrates de Suède, compte 48 députés sur les 349 du Parlement. Depuis quelques années, le parti a pris des positions sionistes. Cela n’a pas empêché qu’au cours d’un débat télévisé en octobre, le Premier ministre social-démocrate Stefan Löfven qualifie le parti de « nazi et raciste  ».

Suède : un député nationaliste exclu pour "antisémitisme" pour avoir voulu supprimer les aides à la presse

Le lobby qui n’existait pas, sur Kontre Kulture :

Les propriétaires des médias, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants