Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Sur les traces marocaines d’Abaaoud et ses frères

Le360 est parti sur les traces de Abdelhamid Abaaoud à Ouled Tayma dans le Souss. D’abord hésitants face à notre caméra, ceux qui l’ont connu et ont joué avec lui disent tout à propos du présumé cerveau des attentats de Paris. Reportage.

 

Vendredi 20 novembre. Nous sommes à Ouled Tayma. Plus exactement, au quartier Annahda (Renaissance). Le soleil est sur le point de se coucher et « Hay l’villat » (quartier des villas) baigne dans une lourde quiétude.

Composé de plusieurs villas appartenant presque toutes à des MRE (Marocains résidents à l’étranger), ce quartier compte aussi la maison où logent plusieurs membres de la famille Abaaoud dont est issue la présumée tête pensante des attentats de Paris avec le triste et macabre bilan que l’on sait.

Dans ce quartier chic où les habitants ne vivent pas cloîtrés chez eux comme le veut la tradition des Amazighs du Souss, les gens rasent les murs. Comme s’ils portaient un pesant secret. Abdelhamid Abaaoud ? « On ne sait pas de qui vous parlez », répondent d’abord les personnes que nous avons rencontrées. Il faut bien insister pour que certaines langues commencent à se délier.

Et, comme lors d’une catharsis, les gens se lâchent pour donner libre cours à leurs sentiments et raconter leur étonnement d’apprendre que celui qu’ils ont vu jouer et croquer la vie à pleines dents est le principal protagoniste des attentats du 13 novembre en France.

Lire la suite de l’article sur le360.ma

 

Abdelhamid Abaaoud, organisateur ou simple pion ? Lire sur E&R :

Un terrorisme destiné à remettre l’immigration en question ? Lire
sur Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’était pas des prolos.

    Une histoire qui illustre aussi les dangers de la drogue. Dangers non pas de la drogue en soi même (un bon kif marocain, ça ne fait de mal à personne) mais de la répression de son usage. Si le père avait laissé tranquilles ses enfants, ils ne se seraient sans doute jamais radicalisés et criminalisés.

     

    • #1334410

      Je crois pas qu’il ne s’agit pas ici des effets de la drogue. C’est seulement un père qui dans la tradition arabo musulmane afin de protéger ses enfants de l’alcool, la drogue et la cigarette ; les a envoyés étudier l’islam et ses valeurs en egypte. Ils se sont retrouvés dans un environnement d’islam radical ( salafisme...), dont les valeurs sont très éloignés de l’islam véritable prônant la paix. Le mot islam contient "slam" qui signifie paix.


    • #1334586

      Pour Justefrançais... Islam veut dire soumission et paix, c’est Salam. Je ne vois pas comment, étymologiquement, on peut parler de paix et de soumission dans un même mot. Mais peut-être qu’il me manque des connaissances pour tout appréhender... A force de parler de paix, je me dis que ce sont ceux qui en parlent le plus qui en font le moins...


    • Tu auras la paix si tu te soumets...


    • #1334919

      Pour Syxharta, la soumission au Créateur de Tout (donc Dieu), que l’on doit évidemment remercier pour Tout ce qu’Il a créé, nous demande de nous soumettre à Sa volonté. Et sa volonté c’est le bien.


    • #1335388
      le 01/12/2015 par Bernard de Clairvaux
      Sur les traces marocaines d’Abaaoud et ses frères

      La paix (Salam) ne s’obtient que par la soumission totale à la Volonté Divine (Islam). Les deux mots ont la même racine arabe "SLM" et expriment donc, au fond, la même idée. Un taoïste dira qu’il s’agit de ne faire qu’un avec la "Volonté du Ciel". Ceci constitue un enseignement universel contenu dans toutes les traditions authentiques.


  • Faut vraiment revoir la traduction.C’est a peu ça mais certains mots comme enfants sont écrit sur la fin de la bande annonce sans être dis par la personne interrogée

     

  • On comprend mieux comment ils se sont radicalisé ... en Egypte, là ou les mosquées ne sont pas contrôlées et où le prêche sauvage est roi.

     

    • La belle histoire que tu nous compte, cela s’appelle la liberté d’expression le fait de dire ce que l’on veut, non !
      De plus écrire qu’en Égypte, les mosquées ne sont pas contrôlées est un mensonge qui dans ce cas désigne la future cible de l’empire.
      Une ananas sioniste est tu ?


  • #1334413

    Ça ne m’étonne pas, contrairement au barratin véhiculé, les marocains pratiquent un Islam très orthodoxe. Je ne sais pas d’où est sorti cette rumeur d’un Islam moderne et plus tolérant que les autres au Maroc. Il n’y a pas, au Maghreb et dans la diaspora musulmane de France, plus attachés à la tradition, plus conservateurs et plus intolérants que les marocains. Arabes et imazighens (berberes) confondus.
    Et je suis moi même, en partie, originaire du Maroc. J’ai halluciné au debut quand j’ai commencé à fréquenter d’autres musulmans algériens, tunisiens, turcs, africains, bosniaques, etc. Leurs mœurs me semblaient bien légères pour des mahométans ! Maintenant c’est moi qui suis comme eux, décomplexé par rapport à la modernité.
    Malheureusement trop de marocains, un peu comme certain frères egyptiens avant eux, meprisent tout les autres musulmans pratiquement. Les considérants comme trop occidentalisés, décadents, déviants, etc. Alors qu’eux même la plupart du temps sont des gros hypocrites religieusement parlant.
    Une communauté du "qu’en dira-t-on ?" des plus insupportable comparé à l’ouverture d’esprit et le jovialité des communautés musulmanes sénégalaise, kabyle, turc ou bosniaque que j’ai eu la chance et le bonheur de rencontrer. Les différences dans la célébration des baptêmes ou des mariages illustrent très bien mon propos, très conservateurs chez certains et beaucoup plus décontracté chez d’autres. Qui a assisté à un mariage rifain et à un mariage kabyle comprendra, ou à un baptême de fessi et à un baptême de turc.
    Amicalement.

     

    • #1334507

      Non mais "Amicalement" dites-vous, je ne suis vraiment pas sûre ! Il n’y a pas d’amitié dans vos propos mais du jugement à haute dose. Ne dirait-on pas que vous connaissez TOUS les Marocains du globe ! Parlez pour vous mais pas pour tous les autres. Certes ce pays et ses ressortissants ne sont pas parfaits mais ce peuple majoritairement soudé forme une Nation, valeur qui à l’heure actuelle aurait davantage intérêt à être intégrée par d’autres !


    • #1334539

      1) Ces terroristes, s’ils le sont, n’ont plus rien de "marocain" depuis longtemps : ils sont acculturés depuis très longtemps. 2) Les gens du Souss sont généralement très pratiquants mais pas plus que moi ! La large majorité d’entre eux qui descend de tribus yéménites est commerçante. Comme les Mozanites d’Algérie. On peut leur reprocher d’avoir trahi Abdelkader Al Khattabi (le nationaliste rifain que l’Espagne, l’Allemagne et la France ont subjugué à coup de gaz moutarde !) et d’être royalistes.


    • #1334815

      #Gui
      Ne vous sentez pas visé si vous ne vous reconnaissez pas dans mes propos, je ne juge ni ne condamne personne en particulier. Etant moi meme marocain, je fais une petite auto-critique sur la mentalité qui domine chez nous qui pourrait expliquer, en partie, le fait que ce fameux quartier marocain de Molenbek soit devenu un nid de barbus. Et pas une banlieue malienne d’Aubervilliers, les quartiers nord algerien de Marseille ou Metz la turc.
      #awrassi
      Je suis en partie d’accord sur le fait que ces tarés nées en Europe ne sont plus vraiment marocains mais je faisais une remarque sur la mentalité conservatrice qui domine dans la diaspora marocainne. Mentalité qui est un bon terreau à l’extrémisme selon moi car intolérante, réfractaire à la modernité, hostile à toute critique. Aussi je parle de tradition et de conservatisme volontairement, la religion n’a rien à voir là-dedans. Les tatouages sur les visages de nos mères, les talebs qui nous ont fait une réputation de sorciers, le rite du henne pendant la noce, etc, etc, toutes choses qui n’ont rien à voir avec la religion et sont très liés à la tradition. Ces reliquats des coutumes berberes païenne sont même anti-religieuse.
      Sinon ni les soussis et encore moins les mozabites ne sont d’un lignage arabe yéménite. Ce sont des bons commerçants comme les yéménites mais pas plus. Faut arreter de fantasmer sur l’arabité du Mahgreb, les soussis et mozabites parlent des langues amazigh qu’un touareg, un chaouia ou un berbere des Canaries aura plus de facilité à comprendre que n’importe quels bédouins arabe du Golf. Ils sont deux branches différentes des imazighens en Afrique du nord et se revendiquent comme tel ! Par leurs langues, par leurs us et coutumes, par leurs cultures. Surtout les mozabites même si tres pratiquant en même temps. Pas tout à fait le même Islam d’ailleurs, l’ibadisme m’zab est très particulier mais trouvez m’en un qui se revendique comme un bedouin arabe du Yemen et je ne la ramènerais plus jamais de ma vie sur ce sujet !


    • @anonyme oui moleenbeek est un nid de barbus marocains et c’est a la France qu’ils se sont attaqué pas a la Belgique ...


  • #1334420

    Sincèrement je ne sais plus quoi penser de toute ces histoires !
    Des hommes qui tuent des hommes pour le compte d autres hommes et voilà la dure réalité.
    Toute mes condoléances aux familles de victimes de tous les conflits
    Vive la France vive les vrais musulmans et vive les gens honnêtes .
    Merci a E&R pour son travail !


  • " Mérah et Abaaoud ? De gentils garçons qui n’auraient pas fait de mal à une mouche " .


  • C’est bizarre le sous-entendu dans ce document.
    Donc si je comprends bien l’idée véhiculée c’est qu’un mec bien qui étudie le Coran devient un meurtrier sans pitié...

    C’est un peu gros comme ficelle.

     

    • #1334944

      Exact Amb. Je me suis dit la même chose. Ou comme le gars qui dit : Il était bien, il fumait, il buvait.... C’est d’un pathétique ! Alors qu’en réalité, c’est bien le contraire qui se passe. Dans mon propre entourage j’ai deux personnes, un qui était le pire alcoolique et l’autre touchait à la brune, ils étaient les moutons noir de la famille. Grâce à la religion ils sont sortie de cette merde et sont devenu des gens bien. Avant ils étaient perdu et ne faisaient rien de leur vie. Maintenant ils travaillent, mariés avec enfants.