Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Terroriste logé à l’hôtel : le maire d’Aurillac demande des comptes à Christophe Castaner

La venue de Kamel Douadi dans sa commune lui a été imposée, d’après le quotidien La Montagne en date du 22 février, et le maire d’Aurillac (Cantal) a fait part de son opposition. Dans un courrier, Pierre Mathonier a demandé des explications au ministre de l’Intérieur Christophe Castaner : « Depuis le 15 février dernier, Kamel Douadi, le plus ancien assigné à résidence de France, loge dans un hôtel aurillacois suite à une demande du ministère de l’Intérieur », affirme le maire.

[...]

 

Kamel Douadi, d’origine algérienne, ancien informaticien, a été condamné à 6 ans de prison en 2005 pour avoir projeté des attentats contre les intérêts américains à Paris. Né en 1974, arrivé en France à l’âge de cinq ans, il était parti au printemps 2001 dans les camps d’entraînement en Afghanistan, séduit par l’islamisme radical.

Soupçonné d’avoir préparé un attentat à la voiture piégée contre l’ambassade des États-Unis à Paris, il avait été interpellé en septembre 2001 au Royaume-Uni dans le cadre du démantèlement d’un groupe radical islamiste affilié à Al-Qaïda.

Il a été déchu de sa nationalité française et condamné en mars 2005 à neuf ans de prison et à l’interdiction définitive du territoire français. Sa peine avait été réduite en appel à six ans, mais la cour avait maintenu l’interdiction de territoire. Depuis sa sortie de prison, malgré cette interdiction, et l’obligation de chercher un pays d’accueil, il a été assigné à résidence dans de nombreuses communes. L’AFP précise en 2014 que ses « séjours » sont financés par des fonds publics.

À Aurillac, Kamel Douadi aura obligation de pointer deux fois par jour au commissariat de la ville, mais il restera libre de ses mouvements.

Lire l’article entier sur francais.rt.com

Un terrorisme à double visage, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est quoi cette justice ? J’ai bien lu "soupçonné" ? Il n’a donc pas été inculpé ? S’il n’est pas inculpé, c’est qu’il n’est pas coupable. Donc pourquoi l’avoir déchu de sa nationalité et fait de lui un "terroriste" ? Bizarre tout cela. On ne nous dit pas tout. Que dit la loi sur les apatrides ? Normalement, un apatride n’est protégé par aucun pays ni aucune loi. pourquoi la France continue-t-elle de le protéger ?


  • « déchu de sa nationalité française et condamné en mars 2005 à neuf ans de prison et à l’interdiction définitive du territoire français » et logé dans un hôtel d’Aurillac bien entendu à nos frais mais oui bien sûr !
    Moi je vivrai bien dans le Cantal, dans ce magnifique pays, mais hélas je dois bosser et payer des taxes pour ces individus.
    Vive la Vrounze !


  • Et en même temps : "Gilets jaunes. Le procureur de la République de Paris préconise de faire durer les gardes à vue"
    https://www.ouest-france.fr/societe...

    https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%...
    Le 8 novembre 2018, par décret du Président de la République, il est nommé procureur de la République de Paris où il succède à François Molins. Sa nomination fait alors polémique, le président de la République, Emmanuel Macron, étant intervenu en sa faveur, contre les candidats retenus par la garde des Sceaux Nicole Belloubet et par le Conseil supérieur de la magistrature. Des magistrats dénoncent notamment une « reprise en mains politique du ministère public ».

    Un mois après sa nomination, le procureur fait face à son baptême du feu antiterroriste à l’occasion de l’attaque du 11 décembre 2018 à Strasbourg.

    Le 4 février 2019, quelques jours après la publication par le site d’information Mediapart d’enregistrements sonores d’une conversation attribuée à Alexandre Benalla et Vincent Crase, il ouvre une enquête préliminaire des chefs d’atteinte à l’intimité de la vie privée et de détention illicite d’appareils ou de dispositifs techniques de nature à permettre la réalisation d’interception et de télécommunications ou de conversations et diligente une perquisition de Mediapart à laquelle le site s’oppose. Cette tentative de perquisition - qui fait suite à un courrier du directeur de cabinet du Premier ministre - suscite la réprobation de la presse et de l’opposition parlementaire.

    Fin de l’Etat de droit, bientôt guantanamo pour les Gilets jaunes.


  • La bienveillance et l’obsequiosité des maires... On accueille jusqu’à plus soif des migrants avec plaisir mais un terroriste... Peut on être prévenu ? Ce serait la moindre des délicatesses.... Bien à vous respectueusement, votre maire.

     

    • Vous avez tout a fait raison de souligner l’obséquiosité de ce maire, dont il a été énoncé dans un article de presse, qu’il était socialiste.

      Sauf une relation personnelle avec le ministre de l’Intérieur, M. Castaner mérite t-il vraiment un "respectueusement", alors que sa fourberie et sa mauvaise foi sont devenues évidentes avec la répression outrancière et sans pitié, exercée à l’encontre du peuple en gilets jaunes.


  • Mr le maire d’Aurillac, je suis tout à fait d’accord avec vous .Mais lorsqu’on se plie déjà à une soit disant obligation de vouloir accueillir des "migrants" qui échapperaient nous dit-on à la guerre ou à la mort, sans demander l’avis des Aurillacois, mais par soumission,et par largesse , on ne vient pas se plaindre de la suite .
    Le ministre de l’Intérieur Mr Castaner vous demande maintenant, de manger le plat et maintenant de lécher l’assiette .Et le repas n’est pas fini, parce qu’il reste le dessert .


  • A la lecture de la lettre, je dirais : bien fait pour sa gueule a de ceux qui ont voté pour lui. Le mec cherche surtout à fuir sa propre responsabilité. Habituel chez les immigrationistes.


  • Présidentielle de 2017 à Aurillac ?
    macron 78%, ben ?..alors..pourquoi tu râles ?

     

  • Après la bafouille du maire, on imagine Castaner, transi d’émotion, reclus dans son bureau, mort de honte, jurant, mais un peu tard qu’on ne l’y reprendra plus.

    Et si vous ne croyez pas celle-là, j’en ai tout un stock, du même tonneau...


  • Les terros ou Benalla... c’est kif-kif...
    Ex chauffeur de Montebourg qui en sait gros sur le "Redressement" économique de Montebourg...un redressement en effet torride,
    Représentant du gouvernement au Tchad, avec plusieurs de ses passeports,
    Préfet nommé par Mâcon pour bons services après avoir frappé des manifestants avec casque , armé d’un Glock, brassard des forces de l’ordre,
    Observateur de l’Elysee responsable de la Coupe du Monde,
    Retrouve au Maroc alors qu’il est sous contrôle judiciaire..
    Justice nulle part, police partout !
    Il ne manque a Benalla et aux Terros, qu’un ou deux coups d’Etats et la ressemblance avec les pieds nickelés, ou le gouvernement Suarez en Bolivie aide de Klaus Barbie, est complète !
    Merci Alain Dieudo Chouard, grâce a vous on prendra les français un peu moins pour des cons.
    Espérons que les FINKEL et FERRY , philosophes du dimanche, appelant au meurtre, vont apprendre a vraiment réfléchir a deux fois avant de l ’ouvrir.
    Arya


  • #2151443

    C’est de pire en pire...
    Après les Roms logés dans les hôtels et payés gratuitement par la sueur des couilllons de Français, voilà le tour des terroristes.
    On croit rêver.


  • un terroriste a l hotel aux frais des contribuables francais, pendant qu il y a des SDF francais qui n’ont pas commis de delits qui dorment dans la rue ? "La république LREM coute un pognon de dingue"


  • Monsieur Castagnette comment ce fait-il quand France on est mieux loti quand on est terroriste que paysan, SDF, retraité, étudiant ?
    Monsieur Castagnette comment ce fait-il quand France on est mieux loti quand on est migrant que quand on est petit patron, salarié ou chômeur ?
    Pouvez-vous m’expliquer pourquoi mes cotisations servent à d’autres que les miens, jeunes, enfants, anciens, ruraux, citadins ??

     

  • Des comme lui, il y en a des tas.

    Du petit délinquant, au truant, en allant jusqu’au terroriste, la république protège et promeut une foule étrangère violente dans l’espoir de surnager au dessus du chaos.

    Cela a toujours été ainsi, depuis Rome. Et vu le nombre d’anti-racistes, ça n’est pas prêt de s’arrêter. Les idiots utiles sont légions ici aussi.


  • C’est marrant de jeter en pâture un musulman sur les seules infos des services dont on connait leur propension à élaborer des scénarios hollywoodiens.Combien de personnes dans le cas de Douadi ? Se souvenir des procès spectacle à la Pasqua qui ratissaient large pour mieux rassurer le quidam,quidam qui ne tête que la propagande.Qui se souvient de Mr Belhahad Ali cloué au pilori suite aux attentats de Merah et qui fut expulsé en urgence absolue ,mais qui revint en France après avoir prouvé auprès des tribunaux,les inepties politico-médiatiques d’un état qui s’arrange toujours avec la vérité et ce n’est pas l’affaire de Tarnac qui va réhausser sa crédibilité.

     

  • Un sujet qui n’aurait pas mérité d’être signalé. En effet ce maire comme tant d’autres, se plaint la main sur le coeur d’accueillir tant que faire se peut des migrants de "façon républicaine" (? !). Alors que ce naïf ne s’étonne pas d’être traité par un ministre de l’intérieur et par une de ses sbires, ici la préfète, de manière républicaine.
    En d’autres mots la "manière républicaine" consiste à dire "Fais ce qu’on te dit, ferme la et sois démocrate !"
    Ah ! ces hommes qui "se plaignent des effets dont ils chérissent les causes" (Bossuet)...


  • Par contre, on a peur de donner l’asile politique à des personnes qui y auraient droit, tels que Assange, Snowden, et Puigdemont.

     

    • Assange et Snowdon sont des agents.

      Faut arrêter avec ces deux clowns, divulgateurs d’infos qui, tient donc, tombent toujours au moment propice...

      Il y a longtemps que ces deux gugusses aurait été éliminés, tout comme l’autre la, l’anglishe qui aurait téléchargé des images de soucoupe volante américaine, une flotte complète. Il y avait eu une tentative d’extradition... refusé par le Royaume-Uni !!!

      Des os a ronger pour debutants : d’ailleurs, ils sont régulièrement relayés et portes au nues par les merdias dominants, qui en ont fait des idoles .

      Faites une recherche sur l’enfance de Assange, vous allez être surpris. Pour faire vite, c’est le rejeton d’une secte .


  • Pour reprendre les termes de Mr Mathonier actuel maire d’Aurillac : "sans concertation avec les élus locaux est de nature à susciter des amalgames malsains que des groupes extrémistes se complaisent à alimenter".

    La priorité de Mr Mathonier est de se montrer "Charlie" avant tout. Finalement dans la République Maçonnique Française ce qui inquiète n’est pas le terrorisme mais les "extrémistes" qui refusent de ne pas bien accueillir Mr Kamel Douadi. Il est grand temps que Mr Mathonier accueille sans plus attendre Mr Kamel Douadi chez lui afin de ramener le calme à Aurillac.


  • Bien fait pour ta gueule, Monsieur le maire. Quand on est content d’accueillir plein de migrants, je ne vois pas pourquoi on accueillerait pas un gars condamné pour avoir "préparé" ou "pensé" mais finalement n’avoir rien fait.

    En revanche bravo, Monsieur le maire pour avoir écrit "Madame le préfet". Ça c’est propre.

     

  • Kamel Daouddi est un marronnier de la presse depuis 2001 et les danseuses de New York. Il sert d’épouvantail (il n’est pas le seul) à la république qui le fait tourner dans différentes région de France pour entretenir le climat désiré.

    Assigné à résidence le 24 avril 2008 à Aubusson (Creuse),
    puis assigné à résidence le 20 avril 2010 à Longeau-Percey (Haute Marne),
    puis assigné à résidence le 15 septembre 2010 à Fayl-Billot (Haute Marne),
    puis assigné à résidence le 19 septembre 2011 à Lacaune les Bains (Tarn),
    puis assigné à résidence le 15 décembre 2011 à Carmaux (Tarn),
    puis assigné à résidence le 27 novembre 2016 à Saint Jean d’Angély (Charente Maritime),
    puis assigné à résidence à Aurillac (Cantal).

    La parole de l’assigné, au pays de la liberté d’expression de quelques uns seulement :

    https://blogs.mediapart.fr/kamel-da...


  • Aurillac, j’y suis né et j’y vis. Ville agréable où tout le monde se connait, il m’est arrivé d’ailleurs plusieurs fois de boire un café avec le maire le matin dans les bistrots de quartier. Cela dit, fort bastion rose (où on aime pas trop les nationalistes de mon poil), M.Mathonier remplaça l’ancien maire M.Calmette devenu député, qui fut le 1er à rallier Macron. Les socialos de la ville se sont jetés à corps perdu dans LREM. Aurillac se transforme. Le centre ville, le square, on y voit maintenant passer des bandes de Syriens, de Comoriens etc..qui font pas de vagues (quelques rixes avec les gitans parfois), mais en 5 ans, notre paisible grand village (28000 habitants) a grave changé de gueule. Autour du square où nos retraités nourrissaient les pigeons, se regroupent tous ces inactifs par dizaines. Et leur nombre est exponentiel chaque mois. Les 1ers arrivés sont logés au chateau de la ville, ils ont un panorama sur nos collines, vue imprenable, magnifique. J’avoue que cela suscite des jalousies. Dans ma rue V.Hugo (sic), je n’entends plus le français quand j’ouvre la fenêtre. Et un aurillacois de 40 piges fait la manche tous les jours devant l’hotel où est logé ce malfaisant. Monsieur le maire, avec vos proches socialo-macroniste, fallait y penser avant. A accepter tout ce qu’on nous demande d’avaler, faut pas s’étonner maintenant qu’on vous demande plus votre avis et qu’on nous refile ce genre d’individu à nos frais.


  • C’est vrai qu’il y a de quoi s’indigner.

    Les autres terroristes ont droit à des hôtels particuliers, et lui est chichement logé.

    C’est pas juste. Il doit avoir le même standing que tous les journalistes et tous les bourgeois. Sinon, c’est de la triche. Il faut porter réclamation.


  • En 2016 il y avait une histoire similaire dans ma commune. Un jihadiste assigné à résidence en France car condamné à mort dans son pays je crois. Le bougre a refusé d’aller pointer quelques fois et est donc retourné en prison. Au plus grand bonheur des habitants.


Commentaires suivants