Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Thermopsychose : une réaction en chaîne irréversible pourrait transformer la Terre en étuve

Notre planète fonce vers un point de rupture qui déboucherait sur un scénario catastrophe irréversible. C’est l’avertissement lancé par des chercheurs internationaux dans une nouvelle étude sur le climat, publiée lundi dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PDF).

 

Selon eux, un effet domino pourrait transformer la Terre en étuve d’ici quelques décennies, même si l’humanité parvient à limiter la hausse des températures à 2°C par rapport aux niveaux préindustriels – l’objectif fixé par l’Accord de Paris.

Si les calottes polaires continuent de fondre, les forêts d’être décimées et les émissions de gaz à effet de serre de battre chaque année des records, la Terre va franchir un point de rupture, concluent des chercheurs de l’université de Copenhague, de l’Université nationale australienne et de l’Institut de recherche de Potsdam sur les effets du changement climatique en Allemagne.

[...]

 

[...]

Une hausse du niveau de la mer de 25 mètres

Les conséquences seraient dévastatrices. La fonte des glaces de l’Antarctique Ouest et du Groenland conduirait à une hausse du niveau de la mer de 13 mètres. La calotte de l’Antarctique Est, plus sensible au réchauffement qu’estimé précédemment, représente 12 mètres potentiels supplémentaires. Deux-tiers des mégalopoles sont installées moins de 10 mètres au-dessus du niveau de la mer, tout comme les plaines agricoles qui les nourrissent.

Lire l’article entier sur 20minutes.fr

Contre la thermopsychose, les articles d’Hacène Arezki, sur E&R :

La science contre la désinformation
sur Kontre Kulture

 

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

86 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • On va tous finir en merguez à cause de l’effet de serre que l’on ne peut pas contrôler .


  • Pour moi c’est bullshit. J’entends ce genre de discours depuis que je suis tout petit et pourtant, habitant pas très loin de la mer, je peux vous dire que ça n’a pas monté d’un centimètre...

    Il faut juste un prétexte pour faire passer la pilule malthusienne à venir. Si vous dites aux gens qu’on va les priver de tout parce qu’il n’y a plus de ressources, c’est très anxiogène alors que si vous racontez une petite histoire du genre qu’il faut faire des sacrifices car sinon la déesse terre va se fâcher tout rouge (j’exagère à peine) ça va mieux, vous voyez...


  • Un nouveau racket écologique en vue et ces scientifiques civils ne sont toujours pas capables d’intégrer les chemtrails dans leur modèle climatique. La peur a du mal à faire recette :)

     

    • Quand on parle sans savoir sur ce site on décrédibilise ER sur les autres sujets et on affaiblie la cause de manière globale, alors je vais vous régler votre compte vite fait. Premièrement il n’y a pas un modèle climatique mais toute une floppée et c’est la convergence de leurs prédictions lorsqu’ils sont paramètrés de manière équivalente qui permet à l’heure actuelle d’avoir un certain degré de confiance dans la fiabilité des modélisations et la compréhension des phénomènes. Deuxièmement pour ce qui est de la rengaine sur ces abrutis de scientifiques incapables de quoi que ce soit ... Mais vous vous prenez pour qui au juste ? Si vous êtes si doué que ça pourquoi ne pas avoir dédié vos travaux à la patrie, la science et la gloire ? J’ai ma petite idée. Vous êtes un médiocre avec une grande bouche (et avant que vous ne me sortiez les poncifs sur le GIEC sachez que les scientifiques du groupe 1 ne sont pas ceux du groupe 3. Et étant données vos lacunes il est fort probable que vous ne réagissiez qu’aux conclusions du groupe 3 vulgarisées par les mass média... ). Troisièmement vous voulez qu’on parle de chemtrail ? Pour votre gouverne les simulations intègrent depuis très très longtemps déjà (au moins 30 ans...) l’impact radiatif des nuages et notamment ceux des cirrus et des contrails, phénomènes de physique atmosphérique bien connu quoi que difficile à paramétrer convenablement. Les chemtrails ? Un complot mondial à l’échelle globale impliquant des milliers de sbires civils (pour être efficace) depuis des années mais sans la moindre preuve tangible, la moindre petite vidéo ou l’on verrait le remplissage de réservoir par exemple. Soyez sérieux 2 minutes avant de poster même deux lignes sans intérêt et tenter d’argumenter convenablement, ou bien taisez vous.


    • Personne n’est plus aveugle que celui qui ne veut pas voir. Vous savez chez moi en Bretagne c’est pareil la canicule je ne l’ai vue qu’a la télé mais on ne peut plus nier qu’il y a quelque chose qui cloche.
      alors après peut être qu’effectivement cela permettra à nos politiques incompétents de mettre en place de nouvelles taxes, peut être qu’en grande partie ce réchauffement est lié a une activité naturelle de la planète etc... peut être après tout mais en tous état de cause le cercle infernal va continuer et s’amplifier et pas besoin d’etre Chercheur au GIEC pour le comprendre. Moins de forêts, plus de pollution, plus de fonte des glaces, plus de réchauffements, donc plus d’incendies géants et plus de CO2 dans l’atmosphere Et donc plus de réchauffement et ainsi de suite ...
      Des zones de la planète sont aujourd’hui déjà inhabitables, donc les
      migrztions vont s’intésifier Car le rythme exponentiel fait que l’humain n’aura pas le temps de s’acclimater.
      Apres je ne cherche à convaincre personne je sais bien que c’est inutile, libre à vous de penser cela je ne juge pas, quant à moi je fais en sorte de me préparer à mon rythme et à ma manière.


    • J’y crois pas une seconde a votre GIEC, ils n’ont tout simplement pas de calculateurs assez puissant pour prédire le climat sur d’aussi longue période. Ils ne font que produire du blabla...


    • @ gnagnar

      Je vais vous répondre en plusieurs points :

      - Concernant les poncifs et groupes du GIEC, je m’en tamponne le coquillard, le GIEC est une annexe de l’ONU donc partial. Vous savez qui dirige et finance l’ONU ?
      - Qui finance les recherches scientifiques ? souvent des multinationales, un peu comme les labos pharmaceutiques finances les campagnes de vaccination donc partiales.
      - L’arnaque à la taxe carbone, ça vous parle ?
      - Le soit-disant trou dans la couche d’ozone, où qu’il est ?
      - Je ne sais plus qui a dit cela mais les scientifiques civils sont des demi-scientifiques car il n’ont même pas conscience de ce que les militaires sont capables de faire en terme de modification du climat.
      - La géo-ingénierie vous ne connaissez pas ? Les militaires savent ensemencer des nuages, créer des séismes et des tsunamis artificiels, il y a aussi le réseau HAARP, voir le très bon site de Jean-Pierre Petit. Vos modèles climatiques intègrent cela ?
      - L’année dernière, un présentateur météo de France 2 a été licencié parce que à titre privé, il a écrit un bouquin qui allait à l’encontre de la thèse obligatoire du réchauffement climatique. C’est de la censure pure et simple donc il y a bien un loup quelque part.
      - Concernant les fameux chemtrails, voir le bouquin "La guerre secrète contre les peuples" de feue Claire Séverac. Au passage, livre édité chez Kontre Kulture.
      - Vous êtes comme les journalistes mainstreams, vous n’aimez pas que des gens analyses vos travaux pour vérifier leurs véracités. Le réchauffement climatique, c’est la shoah des scientifiques.
      - Je n’aborderais pas le sujet de la "falsification" des cartes géographiques sur lesquels les scientifiques s’appuient pour vous éviter une syncope définitive.

      Et si vous trouvez que mes messages décrédibilises vraiment E&R, surtout n’hésitez pas à me dénoncer à la modération.

      PS : Et si vous savez prouver que la terre est sphérique sans images de synthèse, n’oubliez pas que je suis preneur.


    • @gnagnar

      "c’est la convergence de leurs prédictions lorsqu’ils sont paramètrés de manière équivalente qui permet à l’heure actuelle d’avoir un certain degré de confiance dans la fiabilité des modélisations et la compréhension des phénomènes"

      Cette phrase ne veut strictement rien dire.

      "paramétrés de manière équivalente" ça veut dire qu’ils ont le même nombre de paramètres ? Ou bien qu’ils sont ajustés avec le même jeu de données ? Avec les mêmes variables explicatives ?

      Et puis on parle des fameux modèles qui n’expliquent même pas 30% de la variance ? Ceux avec des intervalles de confiance énormes sur les prédictions ? Enfin, ça c’est le cas où les chercheurs ont l’honnêteté de le préciser ... La plupart ne mettent jamais les erreurs et les IC dans leurs publis parce qu’ils savent parfaitement que leurs estimations sont dans les choux !

      Tu dois être stagiaire, ou au mieux en thèse.
      La recherche est dogmatique, les projets qui obtiennent du financement sont ceux qui affichent les mots-clés "changement climatique" ou "génétique et évolution", et encore mieux "génétique et évolution dans une perspective de changement climatique" là t’es bon hahaha
      Tout ça c’est politique, et les directeurs de labos le savent pertinemment.

      Je te conseille d’arrêter de prendre les gens de haut et de mettre tes pieds dans l’eau glacée pour faire dégonfler tes chevilles gamin.


    • cher gnagnar, que défendez vous au juste ? l’intégrité des scientifiques qui pronent un réchauffement climatique DÛ A L’HOMME, ou une variation des températures qui semble attester d’une augmentation constante de la température terrestre, mais totalement étrangère aux cycles récurrents des glaciations et des réchauffements qu’à connus la terre depuis des millions d’années (donc une nouveauté naturelle spécialement pour nous)
      dans les deux cas, je vous souhaite bien du courage pour me convaincre avec de vrais arguments. Dans un monde où on a du mal à prédire le temps qu’il fera sur un mois, j’adore tous ces nostradamus experts des organismes les moins indépendants qui soient question intégrité scientifique qui jouent les cassandres sans être, pour la plupart, de vrais climatologues de formation. Personnellement les arguments de Claude Allègre me suffisent pour balayer toute cette foutaise.
      j’ai 67 ans j’ai donc connu un paquet de vagues de froid et de chaud sur plusieurs continents, mais rien de changé sous le soleil, ah si, Venise s’enfonce : faisons payer les chinois.


  • Merde et moi qui croyait qu’on luttait contre les fake news ?


  • C’est tellement plus convainquant pour le quidam de lire un article sur le réchauffement climatique quand certains endroits de l’hémisphère Nord se trouvant en plein été souffrent de la chaleur...
    Comme d’habitude, il encore une confusion volontaire ou pas entre météorologie et climatologie. Pour redéfinir les choses, la météo c’est du très court terme, la climatologie c’est du long terme après des études chiffrées sur des centaines d’années voire davantage.
    N’oublions jamais la période d’optimum médiéval que les politiciens du GIEC effacent de la réalité (dont l’incompétent au prix Nobel : Jouzel). Eh oui, le monde était beaucoup plus chaud vers l’an Mil qu’aujourd’hui ! Les exemples connus sont la vigne en Angleterre, la culture de l’orge en Islande et le Groënland, « Pays Vert » en Danois ! Là où ça coince, c’est que les usines, les voitures polluantes n’existaient pas à l’époque. Peut-être que ces cycles viennent du soleil et non de l’être humain, n’est-ce pas les dogmatiques ?! Demandons à Philippe Verdier ce qu’il en pense.

     

  • J’me souviens, y’a 18 ans, je faisais un exposé au lycée sur le réchauffement climatique devant une bonne centaine de personnes. La conclusion était, après diffusion de moults graphiques, qu’en 2015, la température aurait augmenté de 5 degrés. Bof.


  • Dès qu’il y a une poussée de chaleur, les complotistes du réchauffement climatique nous en remettent une couche. Il me semble pourtant que nous avons eu ces dernières années relativement des périodes bien froides alternées avec des étés chauds en lieu et place des hivers chauds et des étés pourris auparavant.


  • Toujours la même rengaine : période estivale et caniculaire et on nous ressort les peurs du réchauffement climatique... Encore plus catastrophique...

     

    • Il faut relativiser la canicule : les nuits sont fraîches, comparativement à 2003.
      Je le rappelle l’été 1976, chaleur étouffante pendant 3 mois, pas une goutte de pluie. A l’époque, les hivers étaient froids et les ėcologistes essayaient de faire peur avec un refroidissement planétaire... à cause de la pollution. Ça n’a pas marché à l’épique parce que kes politiques n’ont pas suivi et que le système médiatique était plus indépendant.


  • Ces climatologues se font passer pour des scientifiques émérites, ils ne sont en fait que de vulgaires charlatans.

    Les véritables scientifiques se devraient de faire le ménage s’ils veulent éviter d’être déconsidérés dans leur ensemble.
    C’est un vrai coup qui est porté à la science.

     

  • blabla et pendant ce temps les banquiers continuent de speculer sur le prix du petrole et du blé. Ah non si les prix montent,c’est a cause du changement climatique, pas parce que les banques et les traders ont recu des milliards de credit et qu’ils speculent a la hausse avec...
    N’oubliez jamais les millions detournes par l’escroquerie a la TVA sur la taxe carbone...Paie ton ecot aux intermediaires voraces...


  • Comme la théorie du réchanffelent climatique prend l’eau, il faut en rajouter une couche... Faire peur aux populations est un excellent moyen de prendre le pouvoir sur elles...


  • Ces pôles n’en finissent pas de fondre. Il y a des années déjà. Il ne devrait plus rien en rester.
    Or on ne vous montre jamais une image satellite des pôles, car on verrait que rien ne se passe en fait. Mais on profite de chaque canicule pour enfoncer le clou de cette imposture.

    Il est bien possible que cette vague de chaleur actuelle est le contre-coup de ce qu’ils ont fait pour que le climat de la coupe du monde de foot soit excellent pour le business.

    Hier j’ai revu dans mon ciel des chemtrails qu’on ne voyait plus depuis un moment. Évidemment la chaleur va avec puisque que ça fait étuve. Et par hasard aujourd’hui gros orages prévus.

    Scientifiques vendus !

     

  • Chouette, mon sauna est tout fait et gratos !


  • Comment se fait t-il qu’un journal gratuit puisse être tenu au courant d’une telle publication dans une revue scientifique. La raison en est simple, il s’agit ni plus ni moins que d’une campagne de communication à l’échelle mondiale pour alimenter la thèse de réchauffement climatique d’origine anthropique auprès des populations. Je viens de survoler la publication du journal américain qui publie l’étude (Compte rendu de l’Académie des Sciences Américaine). Le papier est publié dans la partie perspective, cela signifie qu’il s’agit plutôt d’une idée dans l’air du temps auprès de la communauté scientifique. Le papier ne contient en outre aucune équations, ne mentionne aucun modèle climatique et s’avère vague dans ses conclusions.


  • Il faut dire qu’ils nous font bien chier avec ces histoires de réchauffement climatique, la température augmente depuis des siècle de façon mécanique et ce n’est pas à cause de la déforestation ou du CO2. En même temps nous pourions ralentir ce processus avec de nouvelles technologies et les climatologues ferait mieux de réfléchir dans ce sens au lieu demander des efforts au populations les plus démunies car nos chers gouvernants ne renonceront pas à un pouce de leurs privilèges et si ça commence à cramer, nous, la merdas, crameront les premiers !

     

    • Je suis tout à fait d’accord. Il est évident qu’il y a un mécanisme de hausse et de baisse de température qui se régule mutuellement sans cela même monsieur cromagnon n’aurait pas pu exister.

      Toutes ces théories ne sont mise en exergues que par des journalistes stupides pour vendre du papier, qui lui même permet de vendre de la poudre de perlimpinpin par l’intermédiaire d’une belle page de pub avec une nana photoshopée, et pas féministe pour deux sous.


  • La température de la terre est le résultat d’un équilibre dynamique. C’est à dire qu’il y a des mécanismes qui quand la terre se réchauffe travaillent dans le sens contraire. Et inversement quand la terre se refroidit.

    L’eau des océan par exemple quand la terre se réchauffe s’évapore plus, fait plus de nuages qui reflètent le soleil, donc le soleil chauffe moins la terre.

    Ces mécanismes sont évidemment beaucoup plus compliqués que cela, mais l’expérience prouve qu’ils fonctionnent depuis des milliers d’années avec évidemment des variations de température d’équilibre.

    Si ce n’était pas le cas, la terre serait déjà une étuve ou un bloc de glace depuis longtemps.

    Les gens qui prédisent cela sont payés par les banquiers pour faire diversion.

    Ce qui va détruire l’humanité c’est les banquiers mondialistes.

     

    • Bizarre qu’on vous ai appris que les nuages reflètent la lumière. Au BAC ils nous apprennent qu’au contraire c’est lorsqu’il y a de la neige que la lumière se reflète. L’effet Albedo prend toutes les parties claires en compte, mais pour moi vous avez raison car il y a certainement plus de zones "blanches" dûes aux nuages qu’aux glaces. Après il faut vendre du réchauffement climatique, et surtout aux têtes blondes...


    • La neige reflète bien la lumière du soleil. C’est comme vous le dites une histoire de proportion. C’est pourquoi j’ai précisé que l’équilibre dynamique de la température de la surface de la terre était beaucoup plus compliqué que cela.

      Combien d’entre vous savent que si la terre n’est pas un enfer c’est parce que la surface de la terre émet des radiations dans l’espace qui refroidissent la surface de la terre. Sans cette émission de radiation, la température de la surface terrestre serait évidemment celle de la lave en fusion ! La surface de la terre est chauffée par le soleil ET le magma terrestre.

      N’importe qui qui a tenu une patate chaude qui sort du four entre les mains sait qu’elle brûle ! La surface de la terre ne brûle pas, bien que la lave en fusion sous la croûte terrestre ait une température de 1200°.

      Dans tous les modèles de réchauffement que j’ai vu, le flux thermique provenant du magma terrestre n’est pas pris en compte.

      Nous avons affaire à des imbéciles que ne savent que répéter ce qu’on leur a dit comme par exemple "fenêtre spectrale". Imbéciles qui pensent que les lecteurs de E&R sont tous des illettrés n’ayant pas fait d’études.

      Ces imbéciles pensent que la glace peut fondre en Antarctique par exemple, alors que la température en antarctique est toujours bien inférieur à 0°. En fait la glace qu’il y a sur le continent antarctique ne fait que croître.

      Je précise bien "continent" et pas la glace qui se trouve autour du continent sur la mer et qui elle fond, non pas à cause de la température de l’air mais à cause des courants marins qui ont toujours une température supérieurs à 0°.


  • C’est une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

     

  • Et oui, l’été se déploie avec ses pics de chaleur (normal en été, non ?) et les "marronniers" estivaux du journalisme en manque de sujets croustillants ressortent comme les champignons en automne.

    Tremblez pauvres gueux, la terre va imploser, exploser, craquer, pourrir sur pied, se noyer, bref on ne sait plus trop bien par où la cata "devrait" advenir mais... tremblez car elle arrive !

    Messages grotesques sur tous les panneaux de la Mère de Paris, annonces en boucle dans les transports en commun, plan "canicule" dans les établissements où l’on meurt intoxiqué par la chimie et où l’on parque les plus du tout rentables... tout sera fait en sorte qu’aucune mort ne sera imputable au manque de "vigilance" des z’élus peu zélés quand ils partent dans leur Luberon chic ou leur Normandie sélecte.

    On pourrait se demander pourquoi ces "bons cœurs" deviennent si gentiment inspirés envers les gueux qu’en temps ordinaire ils méprisent ouvertement ? Ben... pour faire bosser le journalope en carafe estivale, pour laisser peinard l’élu sous son parasol ou sur son green de golf, pour faire croire aux pecus qui bronzent ou soufflent en rando qu’on prend soin d’eux. En été, on occupe le terrain médiatique, on continue le conditionnement de chaque cerveau dont l’esprit qui pourrait dangereusement se relâcher et réfléchir plus sereinement... des fois qu’ils comprennent ces crétins qu’on les sodomise toute l’année...

     

  • Plus les scientifique du climat sont qualifié et plus ils sont dans le déni total.

    Soyons un peut rationnel, 99.9% de la masse de notre environnement est le Soleil. Quand il chauffe on chauffe, quand il refroidis on refroidis . Il à déjà chauffé beaucoup plus et il à déjà refroidis beaucoup plus, pourtant nous y avons survécu.

    Le niveau de la mer monte et descends sans arrêt, c’est l’inverse qui serait anormal et poserait question. De la même façon qu’une marre ou un fleuve ne conserve jamais le même niveau.
    Les conséquence de la hausse du niveau de la mer seront normal. Ce qui est dévastateur c’est celui qui à jugé intelligent de construire sa maison à 1 mètre au dessus d’un océan.

    Les émissions de gaz à effet de serre n’ont pas de corrélation avec le réchauffement climatique. Les accords de Paris reposent donc sur une fumisterie. Bien malin celui qui prédiras la hausse des températures, surtout avec un handicap universitaire.

    Je rappelle pour les neuneu que le gaz à effet de serre le plus actif dans notre atmosphère c’est la vapeur d’eau qui compose 97% des gaz à effet de serre. Devrions nous bâcher nos océans pour limiter leur évaporation et ainsi donc l’émission de gaz à effet de serre ?

     

    • Et là en deux lignes vous réduisez à néant le travail de centaines de physiciens depuis plus de 50 ans ... Euh en fait non pas vraiment. Mais vous vous permettez cependant de fanfaronner. La notion de fenêtre spectrale vous évoque t elle quelque chose ou c’est juste pour les neuneux ?


    • D’autant plus que le lien entre réchauffement et montée des eaux n’a pas d’assise scientifique.
      Faites l’expérience de mettre un glaçon dans un verre d’eau. marquez avec un feutre le niveau de l’eau avant et après qu’il ait fondu, vous constaterez que le niveau de l’eau dans le verre ne monte pas (car le glaçon est immergé et la partie émergée ne fait pas non plus monter car l’eau à l’état solide représente un volume légèrement plus important qu’à l’état liquide !).

      La montée des eaux est une foutaise (tout comme les ours polaires qui savent nager sur des centaines de km). Partagez cette expérience autour de vous, cela marque les esprits !


    • Fidèle lecteur d’ER je m’interroge quand même sur le sérieux de certaines personnes, dont vous faites partie. Vous racontez n’importe quoi ! Cher Thermopsychose, ouvrez des livres au lieu de lire des articles à l’emporte pièce. Bon été à vous et surtout méfiez vous de la climatisation dans la voiture il y a du gaz fluoré...cancérigène !


    • @Paphytos ; @Walter White
      Que de contre vérités distillés dans vos commentaires !!
      Le soleil ne représente pas 99,9 % de notre environnement mais 99% en masse du système solaire.
      La Terre ne reçoit du soleil que ce que sa surface sphérique ne peut en recevoir. Environ 800 à 1000W par m2.
      Je vous cite : "Le soleil a chauffé beaucoup plus..." Ah ! oui, quand ?
      Les astrophysiciens ont démontré que le soleil à sa naissance (il y a environ 4,6milliards d’années) était moins chaud qu’aujourd’hui car vu le fonctionnement énergétique du coeur du soleil basé sur la fusion nucléaire H/He, le soleil épuise petit à petit ses réserves en hydrogène ce qui l’amène à diriger son fonctionnement sur des réactions de fusion plus énergétiques. Cela entraîne que le soleil aujourd’hui est plus chaud qu’il y a un milliard d’années (environ 1,5% de plus) et dans le milliard d’années qui vient sera encore plus chaud qu’aujourd’hui entraînant une température terrestre dans les 60°C. A partir de 2,5 milliards d’années le soleil entrera dans une phase le menant à fonctionner comme une géante rouge et là les carottes sont cuites...
      D’autre part aujourd’hui le soleil est dans une phase particulièrement calme et très peu de taches solaires soulignant une activité faible.
      L’apport de CO2 par les activités humaines n’est pas négligeable de même celui qui vient des volcans.Mais les forêts disparaissant sous la pression humaine et la température des océans augmentant moins de CO2 est absorbé...
      L’effet de serre de la vapeur d’eau est négligeable par rapport au méthane (CH4) dont le pouvoir est 20 fois celui du CO2. L’augmentation de la température des océans pourrait amener un destockage massif de ce méthane présent et stocké en profondeurs sous forme glace d’hydrate de méthane. Cela s’est déjà produit il y a 225 MA au Permien entraînant la disparition de 95% des espèces.
      La vapeur d’eau en haute altitude ne reste pas un gaz car il y fait plus froid et peut se condenser ou se cristalliser ce qui n’est pas le cas du méthane qui reste un gaz jusqu’à -192°C...
      Quant à affirmer que la fonte des glaces ne fait pas monter le niveau des océans, vous plaisantez j’espère !

      Félicitations personnelles à @gnagnar qui, lui au moins, essaie de monter le niveau comparé à vous qui faites passer E&R pour un site véhiculant toutes les théories les plus farfelues, le décrédibilisant dans la dissidence.

      Viktor Von Berg "un neuneu" physicochimiste à la retraite et astronome amateur depuis 1975.


    • @Viktor

      L’argument d’autorité ça ne marche plus... Désolé.

      Je n’ai pas compris pourquoi vous me répondez sans parler de l’effet glaçon qui ne fait pas monter l’eau... étrange pour quelqu’un qui se prétend scientifique... L’eau elle monte dans votre verre quand le glaçon a fondu ? C’est tout ce qui m’intéresse ici...

      Les média montrent des blocs de glace qui tombent chaque été mais ne parlent jamais de la reconstitution de la glace l’hiver (images frappant les esprits !), et ils font chialer les enfants et les ménagères avec les ours polaires sans expliquer que ceux-ci savent très bien nager sur des centaines de km. Tout le monde sait ici que le réchauffement climatique est un pretexte mondialiste pour imposer des politiques supra-étatiques... Les journaux suggèrent aux lecteurs qu’il faut une réponse supra-nationale... (De Villiers l’avait bien raconté lors de son témoignage sur TV liberté quand il avait vu la commission trilatérale donner des consignes en ce sens).
      Les média parlent de réchauffement quand ça réchauffe et de dérèglement quand ça refroidit !!! Il faudrait arrêter de prendre le peuple et les lecteurs d’E&R pour des buses.


    • @Walter White

      Bon, je réponds à votre question en vous proposant une expérience de niveau CE1.
      Prenez un verre gradué vide (genre pour mesurer en cuisine) ; mettez y 5 glaçons à fondre. Quand ils sont fondus complètement vous vous trouvez avec un volume d’eau correspondant à la fonte des cinq glaçons. OK
      Bon, maintenant prenez un même verre gradué ; versez y exactement 2 dl d’eau. Rajoutez y 5 glaçons et laissez les fondre complètement. A la fin vous obtenez un volume d’eau supérieur à 2dl !!
      Donc quand vous rajoutez des glaçons dans un verre d’eau le niveau monte obligatoirement à la fois quand les glaçons y surnagent et surtout quand ils sont fondus car le volume d’eau qu’ils représentent a fait monter le niveau...
      C’est pour cela que le niveau des océans sur la planète a tendance à monter. Lors de la dernière glaciation il y a avait plus de glaciers et la calotte polaire nord descendait jusqu’à Lyon avec une hauteur voisinant les 2 à 3 km. Le niveau des mers était donc plus bas d’environ moins 150m. La grotte Cosquer au bord de la Méditerranée a été habitée par des hommes préhistoriques et se trouve actuellement à -40m sous le niveau de la mer. La mobilisation de l’eau sous forme de glace à cette époque a fait aussi que l’on pouvait passer à pied sec certains détroits et c’est ce qui a permis le peuplement de l’Australie et des Amériques... Renseignez-vous.
      Ce n’est pas un argument d’autorité mais une question de bon sens que vous pouvez vérifier expérimentalement. Si vous n’avez pas compris cela je ne peux rien pour vous.

      Viktor Von Berg


    • Sans être partisan obstiné de la théorie du réchauffement climatique par l’activité humaine, comment peut-on se substituer au travail de centaines de scientifiques de haut niveau ayant abouti à un consensus sur cette question ?


    • @Viktor

      Vous n’avez rien compris à l’expérience que je vous proposais de mener.

      Vous prenez comme condition initiale qu’on déverse des glaçons dans la mer or ce que nous bassinent les experts depuis le début de cette histoire de réchauffement climatique c’est que c’est la fonte de la calote glacière au pole nord et sud qui va faire monter l’eau.

      Ce point est faux.

      Si vous prenez un verre d’eau gradué AVEC des glaçons dedans et que vous relevez le niveau avant et après qu’ils fondent vous obtiendrez aucun changement sur le niveau de l’eau.
      Faites l’expérience. On n’est pas ici en train de comparer l’ère glacière avec l’ère actuelle, il y aurait bien trop de paramètres pour simplifier tout cela. La conclusion de dire que l’eau va monter si la température chauffe est une crétinerie. Et telle qu’elle est proposée par les scientifiques (le glaçon fond donc l’eau monte) elle est un contre-sens scientifique. J’espère que vous pouvez au minimum admettre ce point. Faites donc l’expérience que je vous propose... C’est de la pratique... du bon sens...


  • En été, il fait chaud. C’est quoi leur prochain rapport ? la pluie ça mouille ? Plus sérieusement, c’est "amusant" de voir que le rapport de 2016, de l’International Glaciological Society disait le contraire.

     

  • Du coup on peut cultiver plus ou moins d’ananas ?


  • C’est marrant ça, les calottes glaciaires qui fondent à la vitesse d’un cheval au galop dans nos médias, alors que les pôles ont cette année produit 550 milliards de tonnes de glace,ce qui est du jamais vu, tapez l’info dans votre moteur de recherche, et vous tomberez sur des tas d’articles qui en parlent... de plus, aux états unis, dans une région prête de la mer, on a vu, cette année, en juin ou en mai, je sais plus, des iceberg sur la flotte, encore une foi, c’est du jamais vu...C’est rigolo, à croire que la planète elle même en a plein le cul des prophéties. Un peu comme la 3ième mondiale, ça va faire pfffffuit’ et pis c’est tout...


  • Je sens qu’ils vont encore inventer des taxes... Un nouvel impôt anti-étuve ! À vos porte-feuille !


  • Pitoyable ces prophéties climatiques. On est plus proche d’un retour du Christ que d’une fonte glacière.

     

  • je suis en chine dwpuis 1mois beijing, shanghai, wuhan,harpin et province du shandong. aucun chemtrails ? suis je fou ?

     

  • Le désastre climatique irréversible est un aboutissement logique du délire de l’oligarchie qui,depuis au moins deux ou trois siècles,complotaient en sous terrain pour"dominer le monde". À aujourd’hui,les descendants du diable ne renoncent pas à leur folie dévastatrice : destruction des valeurs morales,consommer toujours plus,s’accoupler toujours sans la moindre retenue,se dépraver plus bas que l’animal,...
    L’oligarchie dominerait le monde,mais un monde,et ses habitants,qui ressembleraient plus à l’enfer de satan et les suppliciés qui s’y martyrisent.
    Au vu des cruautés dont sont capables l’oligarchie et ses sbires,de décréter,sans risque d’erreur,que ces monstres ignorent la mère de toutes les vertus : la pitié.
    Pour appuyer cette évidence,il est instructif de reprendre une des plus émouvantes et sages réflexions du géant Jean-Jacques Rousseau portant sur cette divine vertu :
    "C’est elle-la pitié -qui nous porte sans réflexion aux secours de ceux que nous voyons souffrir : c’est elle, qui dans l’état de nature,tient lieu de lois,de mœurs et de vertu,avec cet avantage que nul n’est tenté de désobéir à sa douce voix ;c’est elle qui détournera tout sauvage robuste à enlever à un faible enfant,ou à un vieillard infirme sa subsistance acquise avec peine,si lui même espère trouver la sienne ailleurs ;c’est elle qui énonce : fais à autrui comme tu veux qu’on te fasse."
    Il est vrai que le géant et sage Rousseau s’adresse aux humains,et certainement pas aux monstres...


  • C’est difficilement crédible. Les glaçons, aussi géants soit-ils, sont déjà majoritairement immergés. De plus, sous forme de glace leur volume est plus important que s’ils étaient sous forme liquide. la majorité de leur volume est déjà dans l’eau. L’évaporation causée par une Terre qui surchauffe devrait encore limiter la hausse du niveau.
    Que ça provoque des tempêtes, sécheresses, inondations, tsunamis ou autres, d’accord, mais une monté des eaux de 25m c’est n’importe quoi.


  • Cela fait des milliards d’années que la planète subit des changements de température, elle en a vu d’autres et elle survivra ( et nous avec ). Il y a bien plus grave qu’un supposé réchauffement climatique supposément due à l’homme et qui pourrait du coup nous entraîner avec. Cela m’a toujours fait rigoler lorsque, du temps ou j’allumais encore la télévision, ils annonçaient les records de température en disant "une première depuis 1929". Cela veut dire couillon qu’en 1929, il faisait exactement la température et il n’y avait pas toutes l’activité humaine qu’il y a maintenant.


  • Qu’est-ce que ça peut foutre ? Darwin a inventé l’évolution. On évoluera pis c’est tout.


  • Je me souviens d’un documentaire youtube sur des scientifiques qui étudiaient sur place la fonte des glaces et les causes. Ils se déplaçaient en quad thermique.


  • Les réchauffements climatiques des précédentes ères glacières étaient sans doute dus aux activités des mammifères, trop nombreux et négligents qui polluaient en allant bosser en bagnole.


  • de la pseudoscience, rien de plus.

    la science, la vraie, ne fait jamais les gros titre des médias.

    la fonte des glaciers... ils prennent vraiment les gens pour des cons !

    qui ici, n’a jamais laissé un verre au soleil, dont les glaçons ont fondus.. débordait il ? ;-)

    il suffit qu’un clown porte une veste blanche pour que les gens se fient plus à sa parole qu’à leurs propres expériences...

     

    • Très bien vu le glaçon !

      Je suis moi-même un jeune scientifique et je me tue à expliquer à mon entourage que tout ceci ne fait pas sens mais... le dogme est bien installé.

      De simples humains tels que nous ne peuvent sans doute pas comprendre la Science (avec un "grand" S ?) qui fait tant consensus au sein des gens qui n’ont jamais étudié le sujet, ne savent pas qu’au Carbonifère il y avait un taux de carbone 20 fois supérieur et seulement 2 degrés de plus, et qui crient au complot dés lors que l’on présente un graphique d’évolution du climat qui dépasse les 30 dernières années.


  • L’eau mouille, le feu brûle, l’hiver il fait froid et l’été c’est le contraire.
    Comment maintenir l’anxiété et le stress permanents, à propos de tout et n’importe quoi, comme dérivatifs aux vrais problèmes endémiques depuis deux siècles : l’hégémonisme d’oligarques cyniques, cupides et dégénérés, qui élaborent un monde de cauchemar.


  • La glace à un moment c’était bien de l’eau, où qu’il est le problème ?

     

    • Du coup si le niveau de la mer monte, je ferais moins de route pour voir la mer
      Dommage que j’y vais jamais trop cher
      Je pense que je vais polluer encore plus, que le niveau augmente encore et encore pour que du haut de mes Pyrénées, je puisse aller à la plage à pieds, en tong et en short, avec mon bob pastis 51, et mon tricot de porc


    • #2022000
      le 10/08/2018 par le réchauffisme c’est aussi un droit
      Thermopsychose : une réaction en chaîne irréversible pourrait transformer la (...)

      Et on pourra faire du nudisme au Mont Blanc en décembre (que d’ailleurs je trouve bien racisé-e-s et propose de renommer le Mont-e Noir-e non binaire) et se baigner en janvier au lac de Pays Baché, faut voir le coté positif de la chose et arrêter de pleurnicher
      Et puis pensez à tous ces SDF l’hivers, si vous aviez un peu d’humanité, vous polluiez plus, pour qu’ils puissent dormir en string eux aussi et faire bronzette sur leur trottoir, ce qui devrait vous choquer c’est pas le réchauffisme de la planète, mais le peu d’accès aux pauvres et aux SDF à l’écran total indice 10 et à la crème solaire ou Biafine IVEA


  • Ouais ça va tellement se réchauffer qu’elle va devenir une cocotte minute, pire, une étoile !
    On profite d’un été chaud qu’on a pas eu depuis des décennies pour bien bourrer le mou aux gens. Pratique.


  • Vous êtes passé à côté de l’interview :

    "Pour résumer l’état d’esprit, nous pensons qu’une gouvernance mondiale est urgente pour éviter le pire"
    https://www.20minutes.fr/planete/23...

     

  • En même temps, faut bien alerter que le mode de vie choisi par la société technologique qui carbure à l’adrénaline n’est pas d’une très bonne intelligence.

    Et puis de toute façon, l’intelligence au sens où elle est entendue de nos jours, n’est qu’un réflexe de prédation qui conduit (induit) au parasitisme généralisé.

    Le beurre, l’argent du beurre, et le cul de la fermière.

    Maiiiis.. euuuuuh...

     

    • Au début du XXe siècle, on s’inquiétait des réserves de cuivre, au train où allait le développement des télécommunications...
      Mais le grand danger, c’est de brider la recherche fondamentale et de condamner par avance toute avancée technologique comme le font les écologistes. Autrement dit, de ne plus croire en l’avenir et que l’homme peut résoudre les problèmes qui se posent à lui.


  • La NASA avait publié en 2007 plusieurs données sur le réchauffement climatique de la Terre... et du système solaire. On nous disait que les tempetes étaient de plus en plus violentes sur Uranus, Saturne, Jupiter et Neptune. Que l’atmosphère de Pluton avait changé. Que le Soleil était bien plus actif. Que la luminosité de Vénus avait augmentée... Que les calottes de Mars avaient changées, que Triton se rechauffait depuis 20 ans...Que les champs magnétiques avaient eux aussi changés... Il y avait l’hypothèse que le système solaire se déplaçait vers une zone de la galaxie plus dense en gaz stellaire et plus chaude.
    Depuis, plus rien... Il y aurait t’il quelque chose de plus grave à cacher ? Ou du moins, de moins rentable ?


  • L’écologie où personne ne comprend rien est pour cela source d’arnaques fabuleuses : ex les éoliennes : personne ne sait COMBIEN leur KWh produit est payé ! Gigantesque arnaque sioniste dont sont victimes 67 millions de Français ! Même tabac pour le "bio" autre fabuleuse arnaque dont sont victimes les femmes crédules et les "hommes" efféminés qui les imitent ! Vous voulez cultiver "bio" ? Cultivez comme avant 1842, date à laquelle les rosbifs ont inventé l’engrais chimique .


  • Je me rappelle que dans les années 80, la mode état la terreur liée à la couche d’ozone qui se barrait, le trou avait atteint la taille de la Californie et partout où elle était absente, tu te chopais un cancer de la peau rien qu’en étant touché par le soleil. J’ai perdu un été en refusant d’aller où que ce soit où il y avait du soleil (les salopes...). Où sont les catastrophistes de tous poils de l’époque ? (médias, revues "scientifiques", experts). La couche d’ozone ne rapportant pas assez en disparaissant a préféré la fermer et revenir... pour qu’on "découvre" quelques années plus tard que l’ozone se formait spontanément par l’irradiation de molécules d’oxygène avec un rayonnement UV particulier en haute atmosphère. Les dindes ayant propension à ne jamais tirer des leçons de leurs erreurs se font farcir une fois de plus, par les mêmes.

    Moi j’ai arrêté la d’accorder du sérieux dés la source de l’article. Mon cerveau fait machinalement le lien entre certains mots clés et des expressions telles "attention, on est en train de t’entuber", "on te prend pour une truffe" ou encore "propagande mondialiste subventionnée insipide". Mon décodex à moi, il marche au moins.


  • Quand j’étais en primaire (j’ai 42 ans ...) la maîtresse nous expliquait que le trou dans la couche d’ozone grandissait à la vitesse d’un cheval au galop ...

    Normalement, d’après mes calculs, en prenant une moyenne de 25 km/h pour un cheval au galop et un périmètre méridional de la terre de 40 007,864 km (source wik...). On arrive a un tour complet en 66 jours et des brouettes ... Sans compter les pauses.

    Donc il a déjà fait quelques tours le canasson ...
    C’était quoi le sujet ? Ah le réchauffement ? hummmm ...


  • Quand on regarde l’évolution des tempérautures ces dernières années on ne peut pas nier un certain emballement . En 4 ans la terre s’est réchauffée de 0.3 degré (ce qui est énorme car une augmentation naturelle c’est 0.1 degré par siècle). Personnellement je n’oserais pas parier mes économies sur le scénario optimiste (c’est à dire une stabilisation voir carrément une diminution des températures) .

     


    • En 4 ans la terre s’est réchauffée de 0.3 degré (ce qui est énorme car une augmentation naturelle c’est 0.1 degré par siècle).




      D’où tenez-vous pareille ineptie ? Je suis vraiment curieux.

      Et pour info, si la courbe de la température moyenne globale a grimpé de quelques centièmes de degrés Celsius à la faveur du dernier El Nino, elle est depuis redescendue de presque autant (le reste pour bientôt).


    • Je tiens l’information de Jean-Marc Jancovici (qui n’a pas l’habitude de balancer des chiffres au hasard) . Pour ce qui est de l’ évolution des températures j’ai regardé sur wikipedia .
      1 2016 +0,99 °C
      2 2017 +0,90 °C
      3 2015 +0,87 °C
      4 2014 +0,73 °C
      2018 sera aussi une année très chaude ,donc l’écard de 0.3 degré par rapport à 2014 sera plus ou moins préservé. Phénomène el nino ou pas la fameuse pause climatique est bel et bien derrière nous .

       

      • Jancovici sur le climat… Autant je pense utile de l’écouter avec attention sur les questions énergétiques, autant sur l’évolution du système climatique c’est n’importe quoi. Et puis quelqu’un qui continue d’illustrer le réchauffement avec la crosse de hockey de Mann et compagnie n’est pas crédible.
        Néanmoins, je doute qu’il ait dit ou écrit qu’un réchauffement naturel ne puisse excéder 0,1 °C par siècle. Par décennie, à la rigueur (je ne serais toujours pas d’accord, mais c’est quand même dans un ordre de grandeur qui tient la route). Mais bon, si la référence est Mann, alors peut-être l’a-t-il dit…

        Le premier réchauffement du XXe siècle a suivi un rythme, d’après les courbes du GIEC, que reprend Jancovici sur son site, qui n’est pas moins rapide que le second réchauffement, alors qu’on dit du premier qu’il s’inscrit dans la variabilité naturelle, contrairement au suivant.

        Sur les références, je n’accorde pas de crédit aux courbes citées par Wikipedia (les mêmes que Jancovici) : le GISS a suffisamment montré sa partialité et ses magouilles. Je me réfère à UAH.

        GISS vs UAH

        Merci pour votre réponse.


Commentaires suivants