Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Thibault Isabel – Proudhon, un penseur pour 2017

Thibault Isabel est philosophe, docteur en esthétique, historien des civilisations et rédacteur en chef de la revue de sciences humaines Krisis. Il présente ici la pensée de Pierre-Joseph Proudhon et la met en perspective avec la France de 2017.

 

 

Proudhon, l’un des plus grands penseurs français,
à ne pas manquer chez Kontre Kulture :

Thibault Isabel, sur E&R :

 






Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1743592
    Le 11 juin à 14:24 par prodome
    Thibault Isabel : Proudhon, un penseur pour 2017

    Proudhon c’est anticapitalisme avec les catégories capitalistes, on garde tout mais on met un petit coup de clef à molette, un peu d’huile, un coup de chiffon et tout ira mieux...
    la matrice même du capitalisme est conservée chez Proudhon : l’individualisme au service de la valeur d’échange, même si c’est maquillé avec des trucs plus sociaux ou populaires...
    Proudhon a eu des réflexions très intéressantes mais économiquement c’est de l’arnaque, contre la méchante banque il veut une gentille banque, contre le méchant salariat il veut un gentil salariat, contre
    la méchante bourse il veut une gentille bourse... toutes les catégories bourgeoises de l’asservissement moderne sont conservées, et de manière totalement utopique on croit qu’on va pouvoir les purifier, qu’on va pouvoir contrôler...
    Si on revient en arrière les choses vont dégénérer de la même manière, il n’y a pas de hasard. Mais l’histoire ne repasse pas les plats.

     

    Répondre à ce message

    • #1743704
      Le 11 juin à 18:19 par katapugon
      Thibault Isabel : Proudhon, un penseur pour 2017

      Heureusement , il annonce la couleur dés le début : L’Etat providence c’est fini ! Car on ne peut plus financer ce système. On ne parlera pas de ne pas rembourser la dette.... Donc pas de dénonciation de celle-ci dans le processus qui nous a conduit à la financiarisation globale, pas de politique de relocalisation, de barrière douanière, de taxe sur la robotisation, a-t-on parlé de l’immigration massive, de la sur urbanisation..... Bref on passe direct à la mutualisation et on met en route le programme de Proudhon, de Onfray, d’Etienne Chouard, des décroissants ... j’en oublie. Proudhon qui n’a jamais connu le vingtième siècle *
      Misère du socialisme et socialisme de la misère.
      Une dystopie .

       
    • #1743713
      Le 11 juin à 18:35 par Ornega
      Thibault Isabel : Proudhon, un penseur pour 2017

      Sors de ce corps mon Cousin... Mais je plussoie quand-même.

       
  • #1743773
    Le 11 juin à 21:11 par réGénération
    Thibault Isabel – Proudhon, un penseur pour 2017

    Est-ce qu’il serait pas pertinent de faire un article sur les différentes formes d’organisation, les différents statuts juridiques, le fonctionnement associatif, ou encore à propos des nouveaux financements participatifs, avec les inconvénients et avantages de chacun ?

     

    Répondre à ce message

    • #1748145
      Le 18 juin à 12:01 par envolées_des_incultes
      Thibault Isabel – Proudhon, un penseur pour 2017

      Nan, ça n’est pas pertinent. Et pour une raison très simple. Prenons l’exemple des mutuelles. L’union européenne a pondu des lois pour livrer les mutuelles aux grandes sociétés d’assurances. Comment ? En exigeant d’elles des critères inatteignables pour la plupart qui ont conduit à leur disparition / absorption . Vois le nb de mutuelles avant 2000 et après 2010.
      Ce qui est pertinent, c’est de donner la connaissance nécessaire aux dominés pour faire d’eux 1) des êtres éveillés 2) des chasseurs d’oligarques. C’est tout. Tu remets de l’équilibre dans les forces en présence et tu verras que la forme des institutions, on s’en tamponne les escalopes.
      C’est redonner les moyens aux masses de se comporter comme des prédateurs, les informer sur les moyens dont elles disposent et qui peuvent renverser l’équilibre des forces en leur faveur, sans forcément ériger des barricades.
      Tu gagnerais donc à étudier les sciences dures (phys-chimie) et l’infiniment grand et petit dans le vivant, pour t’allier les forces de la nature dans ton entreprise.
      Et quand la grande bourgeoisie aura pris conscience que tu peux les toucher par une action en trois à cinq bandes, sans bouger de ton canapé, ils feront moins les marioles. Le capital deviendra un petit caniche qui donne la patte pour avoir une caresse.
      L’ombre, l’occultation, le camouflage, n’ont jamais trompé un bon chasseur.