Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Étienne Chouard : "La Grèce est un laboratoire pour les usuriers"

Extrait de la conférence "Pourquoi réécrire la constitution ?"

Le 20 mai 2017 à Toulouse, Étienne Chouard a précisé sa vision de l’Union européenne à travers l’exemple de l’expropriation de la Grèce.

 

 

À lire chez Kontre Kulture :

Étienne Chouard, sur E&R :

 






Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1743545
    Le 11 juin à 12:46 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Étienne Chouard : "La Grèce est un laboratoire pour les usuriers"

    Il a affirmé "voter" (enfin c’est ce que j’ai pu comprendre de son métalangage) pour FI voire trouver l’UPR sympa. Ce qui torpille derechef son projet nébuleux de démocratie directe et de tirage au sort avec constitution populaire. Donc pour moi ses "analyses" n’ont plus la moindre valeur ni saveur. Il préfère voir le pays crever que le FN gouverner. Il reste un prof quoi, il n’a pas réussi son évasion du formatage "socialope".

     

    Répondre à ce message

  • #1743601

    Etienne Chouard est comme Don Quichotte : il se bat contre des moulins à vent.

     

    Répondre à ce message

    • #1743760

      Etienne Chouard s’appuie sur trop de livres : les “sans-dents” ne lisent plus, nos maîtres produisent des modèles d’ingénierie sociale, du big data à trop grande vitesse... Les Le Pen et autres Mélenchon sont totalement dépassés ! Dans 5 ans, nous ne vivrons plus dans le même monde, il faut être lucide, il sera totalement abstrait et cybernétique, les “sans-dents” seront de plus en plus hypnotisés par les représentations des médias, Attali vient de l’annoncer, ils sont prêts et sûrs d’eux.

       
  • #1743659

    Ce type est un illusionné. Son raisonnement repose sur un postulat hautement faux : la Grèce, berceau de l’humanisme et de la démocratie (avec pour conséquence que la défaite de la démocratie en Grèce serait sa défaite partout). Il en est de ce postulat comme de la formule : Voltaire, apôtre de la tolérance.

    La Grèce classique fut le berceau du fatalisme, non pas de la démocratie, il n’y a qu’à considérer dans quel registre elle excella artistiquement : non jamais d’un espoir de mobilisation des peuples vers un monde meilleur ou sans esclavage, mais bien au contraire de l’implacabilité d’un destin cosmique rivant chacun sans recours à sa condition. La démocratie athénienne était un système de gouvernement par un parti unique (dêmos, du verbe daiomai, classer, partitionner, répartir, sélectionner) sans autre ambition que de jouir de sa rente de situation, et bien décidé à ne pas traiter en humains les gens en dehors de lui, à mi-chemin entre le parti républicain américain et le parti communiste soviétique finissant. Les seuls vrais héritiers de l’idéal démocratique athénien sont nos élites pédophiles à la Pierre Berger, car pour être membre de ce parti et voter il fallait avoir reçu une initiation de sept ans avec coït anal biquotidien aux mains d’un mentor nommé par la cité.

    La Grèce actuelle, à part pour la pédophilie qui effectivement y est plus institutionnalisée que jamais, doit très peu à la culture classique. C’est un pays oriental de mentalité mafieuse mur à mur où la notion du bien public n’existe pas, c’est un pays plus hostile aux valeurs démocratiques au sens où vous les entendez que la Sicile ou le Mezzogiorno, et où l’étranger qui croit à une pareille fadaise ne mérite que d’être arnaqué. Son niveau de vie dépend des revenus interlopes seulement et non pas des salaires officiels.

    Le pays en est à sa quatrième grande crise de la dette depuis sa fondation, il semblerait même qu’il ait été fondé dans ce but d’extorsion usuraire par nul autre que le célèbre économiste juif britannique Ricardo, qui au nom de la Banque d’Angleterre avança les fonds aux indépendantistes grecs pour démembrer l’Empire Ottoman d’abord qui faisait obstacle au projet sioniste, et en pleine connaissance de cause que cette terre de cailloux n’arriverait pas à se nourrir.

     

    Répondre à ce message

    • #1743732
      Le 11 juin à 19:31 par ananas en tranche
      Étienne Chouard : "La Grèce est un laboratoire pour les usuriers"

      "et en pleine connaissance de cause que cette terre de cailloux n’arriverait pas à se nourrir."
      Oui, les gens le savent peu mais en générale, les iles sont pauvres, l’ont toujours été et pour qu’elles subsistent, il y faut peu de gens...oui, le tourisme mais, ce n’est que passager et profite qu’à peu de personnes en fait. C’est pour cela que les iliens sont en général très fermés et que les touristes ou profiteurs friqués s’y payant une villa les trouvent rustres et peu aimable comme sur oléron en face de chez moi, faut les connaitrent, la vie y est dure. Celui qui me répondra qu’ils sont en vacances toutes l’année doit éviter de me croiser. Apres, la Grèce et la Corse (les corses partaient vivre à Marseille...et y sont devenus des mafieux) sont mafieuses car tres prisées...la Sardaigne a gardée son charme..elle. La hausse de la démographie est mortelle pour une île, qu’elle soit illégales ou de fric.

       
    • n’importe quoi....la France et le Monde Moderne doivent tout a la Grece. A commence par la pensee. Ce "rabaissement" barbare est un etat typique de complexe de superiorite des barbares envers les autres peuples. A la meme epoque les Gaulois avaient aussi des pratiques "pedophiles" et sacrifiaient des enfants a mere nature en les brulants vivants dans des grandes cages...etudier l’histoire

       
    • #1744019
      Le 12 juin à 07:58 par ananas en tranche
      Étienne Chouard : "La Grèce est un laboratoire pour les usuriers"

      Trax, l’histoire de Fernand Nathan et de l’establishment ?...Oui ils y ont mis leurs touches personnelles mais ils ont eux aussi repris des "choses" beaucoup plus anciennes.

       
    • #1744698

      @trax

      Faut faire attention quand on dit étudier l’histoire…

      Ceux qui ont écrit l’histoire et continue à le faire se réclame du christianisme, de la franc-maçonnerie et du reste, alors, bien évidemment, le gaulois païen n’a pas bonne presse.

       
    • ... ou comment exprimer des contrevérités à chaque paragraphe faute de connaissances réelles .... et d’avoir accepter comme vraies de nombreuses manipulations et propagandes.

       
  • #1743723
    Le 11 juin à 19:00 par réGénération
    Étienne Chouard : "La Grèce est un laboratoire pour les usuriers"

    Déjà vu.
    Je crois qu’il manque des kartouches à Chouard : jamais un mot sur la religion, jamais d’approche marxienne des choses, jamais un mot sur le messianisme juif... Sans doute là aussi des blocages de gauchiste qui le contraint à tourner en boucle, mais jamais à aller plus en profondeur, ce qui lui ferait gagner en consistance et persuasion.
    Parce que là je pense que nous avons des gens de bonne volonté dans le public, qui comprennent les faits assez basiques qu’expose Chouard, mais n’ont pas forcément mesurer les enjeux d’une telle idée, donc je vois pas vraiment ce que çà peut donner !
    Disons qu’il faudrait un Chouard mais avec du discours de Soral.

     

    Répondre à ce message

  • #1743886

    Chouard veut un anarchisme étatiste, il a raison. Encore faudrait-il que l’état lui-même soit dépassé par une constitution transcendante sinon il finira lui aussi par se transformer en tyrannie humaine. C’est là où intervient la religion et plus précisément le catholicisme. J’appelle ça une monarchie libertaire de droit divin, seule voie réellement traditionaliste et révolutionnaire.

     

    Répondre à ce message

  • #1744017

    C’était mieux sous Saint-Louis. Des principes, un chef moral, responsable et guerrier, un peuple actif, instruit dans son métier, bâtisseur de cathédrales et respectueux du chef et des rites.
    Pas trop de monde sur un territoire bien exploité.
    Voilà.

     

    Répondre à ce message

  • La France a besoin d’une monarchie catholique dans le cadre de laquelle les gouvernants (les membres du Conseil du Roi) devraient impérativement être des catholiques pratiquants.

    Auparavant j’étais favorable à l’instauration du référendum d’initiative populaire, puis je me suis rendu compte que c’était la porte ouverte à la barbarie dans un pays déchristianisé. Par exemple, s’il suffit d’un million de voix pour légaliser la GPA, elle le sera forcément. Bref, je ne prônerais la démocratie (tout en conservant la monarchie) que si la France était peuplée par les électeurs de Civitas. Or, ce parti catholique n’a obtenu que 2460 voix (Civitas était présent dans 14 circonscriptions) lors du premier tour des élections législatives !

     

    Répondre à ce message

  • La démocratie version Chouard a l’avantage de se débarrasser des partis politiques, 1ère carte maîtresse du système, par contre la démocratie a ceci de faiblard vis à vis d’une royauté ou d’un despote éclairé : devoir neutraliser plus difficilement le pouvoir de nuisance des médias, 2ème carte maîtresse du système.
    S’immuniser du poison médiatique est un défi majeur, et Macron au pouvoir est là pour nous le rappeler. Comment y parvenir dans une démocratie ?
    Couper le robinet de subvention aux feuilles de chou ne serait-il pas perçu comme une "atteinte à la liberté de la presse" par une partie de la populasse ?

     

    Répondre à ce message

  • #1744670

    Ca fait cinq ou six ans que j’entends toujours le même refrain avec Chouard et sa solution c’est de s’entrainer à faire une constitution avec ses gentils virus. S’il voulait vraiment agir il se serait présenté, avec la promesse de remettre les choses en place. Il a suffisamment de gens qui le suivent qui aurait pu agir derrière lui.

    Je trouve ça incroyable que des gens puissent atteindre ce niveau de naïveté et croire qu’une guerre se gagne sans verser le sang, sans lutter, juste en imaginant un monde meilleur !

    Finalement il ne sert pas à grand chose Chouard, mais c’est bien qu’il passe de temps à autre à la tv cela permet d’éveiller quelques instant les gogos lobobotimisés devant leur poste, qui retournent ensuite regarder le match de foot avec l’équipe du Quatar ou un reportage bidonné sur le machisme islamique sur une autre chaine.

    Je suis allé voté en trainant des pieds Dimanche en voyant la tronche à vomir du candidat en marche dans les Yvelines, je me suis dit que je pouvais pas rester sans rien faire...

    Pour moi c’est mort pour plusieurs dizaines d’années. Il faudrait vraiment un miracle pour nous sortir de là. Entre la c**** de MLP et le Félenchon on ne va nulle part, les réseaux sociaux sont verrouillés et truffés de fausse dissidence. Les lobobos sont persuadés qu’ils consultent des sites d’infos "alternatifs" !

    La première chose à éradiquer ce sont les médias c’est eux qui gardent sous contrôle cette masse d’abrutis incapables de penser par elle même, de s’interroger sur un détail curieux puis de fouiller un peu sur le net pour recouper les infos.

    Ce qui nous fait trembler dans la lutte c’est que nous avons pour la plupart des situations établis, des enfants et la peur de tout perdre nous immobilise. Alors on vocifère, on applaudit Soral et Dieudo, on vote comme ils disent mais au final on ne fait rien de plus.
    On rigole devant la stupidité des gens mis en évidence par la lucidité de Vincent Lapierre.

    Si on doit commencé par quelque chose, commençons par tuer le capital :

    - Pas de fast food,
    - Pas de soda
    - Pas de Starbuck
    - Pas Amazone (qui finira par bouffer tout le ecommerce),
    - Pas Apple,
    - Pas la tv,
    - Pas la radio (sauf courtoisie car il n’y a pas de pub, ni de propagande),
    - Pas d’Uber,
    - Pas de crédit,
    - Pas de marque étrangère dans la mesure du possible.
    - Pas de fruit étranger si possible

    On pourrait rallonger la liste, mais je trouve que c’est un bon commencement, ça ne bouleverse pas le quotidien.

    et je vis très bien.

     

    Répondre à ce message