Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Thierry Meyssan sur l’échec stratégique d’Erdogan en Syrie

 

 

 

 

Interview de Thierry Meyssan par la Radio francophone iranienne le 16 juin 2015 :

 

Sur les enjeux de la politique étrangère turque, chez Kontre Kulture :

Retrouvez Thierry Meyssan chez Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1210172
    le 18/06/2015 par FFF(fier,fort et français )
    Thierry Meyssan sur l’échec stratégique d’Erdogan en Syrie

    L’analyse de Meyssan est pas mal mais encore une fois quitte à paraitre pour un ardent défenseur de Erdogan je vais expliquer mon point de vue ...

    Tout d’abord on assiste à la fin des frères musulmans dans le monde arabe comme on a vécu la fin du nationalisme ou du panarabisme avant ... Avec la condamnation de Morsi ( président légalement élu je le rappel et sa condamnation à mort qui si l’on est honnete comme j’essaye de l’etre devrait etre condamnée tout autant que le coup d’état qui a renversé Ianoukovitch en Ukraine l’année dernière ) l’échec, somme toute relatif car son parti l’AKP fait encore plus de 40 % des voix je le rappel du projet d’Erdogan d’augmenter les pouvoirs du président ( comme De Gaulle le voulait en France dans les années 50-60 ) et l’échec d’Ennahda en Tunisie seul le Quatar ( critiquable sur de très nombreux points mais soutien financier des palestiniens et du Hamas ) on ne peux se satisfaire pleinement de ces disparitions ... Je placais beaucoup d’espoirs envers Erdogan ces derniers temps notamment avec le rapprochement avec Poutine via le Turkish Steam, son soutien au peuple génocidé de Gaza et ses déclarations anti sioniste ou encore sa non participation à la pseudo coalition contre l’état islamique etc ... Morsi meme si moi en tant que catholique je ne peux omettre le témoignage de mes frères chrétiens d’Orient en Egypte sous Morsi je pense aussi aux peuple palestinien et le fait de les voir abandonner alors par Al Sisi alors que Morsi faisait tout pour les aider et avait meme consenti à donner 40 % du Sinai aux peuple palestinien ( et c’est d’ailleurs bien pour ça qu’il fut renversé en 2013 car l’entité sioniste veut tout bonnement et simplement détruire tout ce qui est non soumis à son diktat à ses frontières ) ...

    Si effectivement le pouvoir change de main est passe à une coalition turc le principale facteur sera le dossier Syrien et le Turkish Steam ... Si les socialistes kémalistes du CHP et leurs alliés maintiennent bon la dessus bravo à eux et ils seront une fois de plus déstabillisés par l’empire ... Sinon on regretteras Erdogan comme on regrette Sadam Hussein en Irak aujourd’hui ... L’avenir nous le diras ...

     

    • Malheureusement le CHP ainsi que le HDP sont totalement soumis à l’empire. Et il s’agit bien là du coup d’état (moderne et par une bonne préparation psychologique des turcs).
      Vous avez bien ressenti les choses. Il n’y a que Erdogan qui puisse tenir tête aux sionistes....
      A force de ne rien comprendre à la Turquie et de le voir s’acharner sur Erdogan, je me pose des questions sur les vrais intentions de Thierry Meyssan... Il accepte tout genre de complots toutes stratégies mais lorsqu’il s’agit de la Turquie il faudrait que les choses soient telles qu’elles sont présentées par les médiats de masse. Pourquoi ce traitement de faveur ?


    • le problème Azur c’est que vous voyez tout selon un concept sioniste/antisioniste alors que la géopolitique est bien plus compliqué que cela, Thierry Meyssan explique très bien le personnage Erdogan et toute ses nuances.
      Le type a quand même massivement participé aux bain de sang en Syrie, cela ne vous semble t-il pas suffisant a lui refuser tout respect !?
      Ce n’est pas parce que les États-Unis ont décider de le mettre a la porte et ce uniquement a cause de la manoeuvre purement commercial avec Poutine et la Russie que Erdogan est un bon, voir les choses de cette façon est franchement primaire et je le dit de façon respectueuse.


    • Vous vous adressez à moi comme si l’on se connaissait depuis des lustres ! C’est cocasse.
      Non je ne vois pas tout en sioniste ou anti sioniste. Par contre il y a un certainement beaucoup de choses qui vous échappent.
      Je ne fais qu’exprimer mes doutes sur la sincérité de Meyssan. Il se contredit beaucoup et arrange les choses un peu à sa sauce. Mais je ne vais pas essayer de vous convaincre.


    • #1210797
      le 19/06/2015 par FFF(fier,fort et français )
      Thierry Meyssan sur l’échec stratégique d’Erdogan en Syrie

      Azur peut etre que la coalition entre l’AKP et le MHP parti ultra nationaliste et dit d’extrème droite dans les merdias ( un compliment alors ! ) qui s’est toujours opposé à la politique en Syrie d’Erdogan et qui est contre l’accueil des réfugiés de Syrie pourrait sauver Erdogan en tout cas je l’espère comme je le dis un nouvel empire ottoman ne me dérangerais pas au contraire je rappelle que sous cet empire ( détruit par les sionistes anglais après la première guerre mondiale ) en Palestine les communautés cohabitait très bien entre elles ! ) en plus étant orientaliste comme Pierre Loti la Turquie m’a toujours attiré et les amis turcs que j’ai eux sont fier de leur pays,de leur religion,de leur gouvernement qui c’est plusieurs fois opposés à l’hydre sioniste !


    • Tout à fait, et l’implication de la Turquie dans la guerre Syrienne n’est pas si évidente que le prétend Meyssan ou d’autres commentateurs. Rappelons quand même que la Turquie fait partie de l’OTAN et que avant que Erdogan arrive la Turquie n’était qu’un pied à terre des sionistes, pour ne pas dire leur chien-chien. Erdogan porté au pouvoir par les américains ( ça nous ne pouvons le nier ) s’est senti pousser des ailes et à décidé de se retourner contre eux petit à petit, il est donc devenu indésirable. Il a toujours dit qu’il ne souhaitait pas faire la guerre à la Syrie, mais il ne pouvait quand même pas dire ouvertement sa position, l’appartenance de la Turquie à l’OTAN et certainement d’autres engagements pris avant d’arriver au pouvoir le liant à l’empire et l’empêchant d’agir à sa guise. Si le monde était dirigé par les gouvernements que l’on élit ça se saurait, non ? Et ce site n’aurait plus lieu d’exister. donc pourquoi TM pense t il que Erdogan et libre de dire et faire ce qu’il veut ? Admettre l’empire c’est aussi admettre que s’il y a eu des attaques turques en Syrie c’est pas forcément de gaité de cœur. Erdogan est obligé de tenir le même langage que l’OTAN . Aujourd’hui l’empire ayant perdu contre la Syrie ils veulent mettre ça sur le dos de Erdogan, et TM le dis en toute impunité. Soit disant que le départ de Erdogan va faire que la guerre en Syrie va s’arrêter. Bravo, belle pirouette.


  • Erdogan le pantin des Américains. Malgré ça, son armée prend des raclées. Notamment par les Kurdes, protégés par les... Américains ! Moyen Orient, mais Grand Bordel.


  • #1210223
    le 18/06/2015 par FFF(fier,fort et français )
    Thierry Meyssan sur l’échec stratégique d’Erdogan en Syrie

    L’analyse de Meyssan est pas mal mais encore une fois quitte à paraitre pour un ardent défenseur de Erdogan je vais expliquer mon point de vue ...
    Tout d’abord on assiste à la fin des frères musulmans dans le monde arabe comme on a vécu la fin du nationalisme ou du panarabisme avant ... Avec la condamnation de Morsi ( président légalement élu je le rappel et sa condamnation à mort qui si l’on est honnete comme j’essaye de l’etre devrait etre condamnée tout autant que le coup d’état qui a renversé Ianoukovitch en Ukraine l’année dernière ) l’échec, somme toute relatif car son parti l’AKP fait encore plus de 40 % des voix je le rappel du projet d’Erdogan d’augmenter les pouvoirs du président ( comme De Gaulle le voulait en France dans les années 50-60 ) et l’échec d’Ennahda en Tunisie seul le Quatar ( critiquable sur de très nombreux points mais soutien financier des palestiniens et du Hamas ) on ne peux se satisfaire pleinement de ces disparitions ... Je placais beaucoup d’espoirs envers Erdogan ces derniers temps notamment avec le rapprochement avec Poutine via le Turkish Steam, son soutien au peuple génocidé de Gaza et ses déclarations anti sioniste ou encore sa non participation à la pseudo coalition contre l’état islamique etc ... Morsi meme si moi en tant que catholique je ne peux omettre le témoignage de mes frères chrétiens d’Orient en Egypte sous Morsi je pense aussi aux peuple palestinien et le fait de les voir abandonner alors par Al Sisi alors que Morsi faisait tout pour les aider et avait meme consenti à donner 40 % du Sinai aux peuple palestinien ( et c’est d’ailleurs bien pour ça qu’il fut renversé en 2013 car l’entité sioniste veut tout bonnement et simplement détruire tout ce qui est non soumis à son diktat à ses frontières ) ...

    Si effectivement le pouvoir change de main est passe à une coalition turc le principale facteur sera le dossier Syrien et le Turkish Steam ... Si les socialistes kémalistes du CHP et leurs alliés maintiennent bon la dessus bravo à eux et ils seront une fois de plus déstabillisés par l’empire ... Sinon on regretteras Erdogan comme on regrette Sadam Hussein en Irak aujourd’hui ... L’avenir nous le diras ...


  • Personnellement je m’ attarderais plus sur la Turquie que sur Erdogan, partant de là je me rends compte que ce pays est dans une situation très délicate, au nord accolé à la frontière Russe, cette même Russie qui est dans le collimateur de l’ empire, au sud le Moyen-orient dont la Sirye allié de la Russie et à l’ouest l’ Europe d’ ailleurs Obama milite pour l’ intégration de la Turquie dans l’Europe, donc la situation de ce pays est très particulière et délicate.J’ imagine donc que c’est un pays difficile à manœuvrer à l’ heure actuelle.


  • Merci pour ces précisions a la Radio Francophone Iranienne IRIB.IR et ER

    Il sont vraiment numéro 1 sur l’information, c’est grâce a eux qu’ont ne se fait pas harponner comme des poissons rouges.

    IRIB- "D’après nos évaluations, 80 000 terroristes mercenaires sont entrés en Syrie via les frontières avec la Turquie ou la Jordanie", a indiqué le représentant de la Syrie auprès de l’ONU, Bachar Jaafari.

    IRIB- "Nous avons d’énormes problèmes avec les rapports établis par le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon ou ses adjoints", a souligné Bachar Jaafari, ajoutant : selon nos évaluations, 80 000 terroristes mercenaires sont entrés en Syrie via les frontières avec la Turquie ou la Jordanie.

    "Le gouvernement syrien est prêt à une interaction positive ou à tout autre démarche pour assurer un règlement négocié à la crise sévissant en Syrie", a souligné Bachar Jaafari. "Nous ignorons jusqu’à présent ce que fera Di Mistura après ses consultations", a ajouté le représentant syrien auprès de l’ONU. "La campagne médiatique anti-syrienne vise à porter atteinte au prestige du gouvernement syrien", a fait remarquer Bachar Jaafari, précisant que les groupes terroristes Jaysh al-Fatah et Jaysh al-Yarmouk, dirigés par le Front al-Nosra sont entraînés par Israël, la Jordanie et les Etats-Unis.


  • Bien vu. Erdogan s’enferme dans la solitude et l’incertitude. Il s’attache désespérément au pouvoir terrestre de peur de le voir disparaitre (voir son Palais blanc). Ce qui fait qu’il devient un obstacle au changement et à la prospérité du pays. Il vit dans un nuage de suspicion et de préjugés. Sa pensée autoritaire, inflexible et dogmatique est la marque d’un vieux régime calcifié. Son entourage ne semble pas lui donner de bons conseils. Il reste un tyran solitaire, qui se rêvait calife. Avec les élections prochaines sa position devrait changer et il ne pourra échapper à des communications et vérités plus directes. Comme l’a fait remarqué Thierry, Les partis turcs sont un ensemble de coalitions et Erdogan risque de se retrouver trahi. Pourra t’il le supporter sans faire de vagues ? En tout cas, une surprise l’attend.


  • La Turquie n’est pas essentielle au Turkish Stream. La Grèce suffit ; la Grèce vient d’ailleurs de signer à St Petersbourg son adhésion au projet, au grand dam des américains et de l’UE. L’UE viendra bientôt baiser les pieds des Grecs bientôt, après les avoir tant méprisés.
    Alors, à tous les conspi qui prétendaient que Tsipras était un agent américain ?

     

  • Venant de la part d un homme qui est sous protection du régime syrien,ça ne me choque absolument pas.Thierry Meyssan n est pas si indépendant qu on le pense.Il n y a que des imbéciles pour ne pas voir que toute l oligarchie occidental est en train de mener une guerre sans merci pour renverser Erdogan...Sûrement qu il leur fait très très mal.

     

    • De toute facon que ce soit les Européens ou les Sionistes ,jamais ils n’ont blairé Erdogan. Les USA l’ont utilisé a mon sens pour asseoir leur stratégie du chaos au MO prouvant ainsi que ce qui s’y passe a été pensé depuis des lustres.On peut raisonnablement imaginer qu’Erdogan voulait tirer son épingle du jeu en récuperant une partie du gateau des reliques du MO décapité,ce qui ne dérangeait ni les USA ni les sionistes du moment qu’ils avaient leur Grand Israel.Peut etre que Erdo s’est cru indispensable pour l’empire au point de s’imaginer qu’il devenait incontournable pour eux. Mais, ayant constaté que l’empire avait décider de le fumer ,il s’est empressé de se rapprocher de Poutine pour avoir un point de chute. Avant je comprenais pas le jeu trouble de la Russie en Syrie,soutient,soutient pas ? en fait Ils soutienent Assad,mais avec en filigrane l’objectif que ce dernier fasse les réformes nécessaire pour asseoir un pouvoir incluant tous les Syriens,( les vrais) tout en gardant la haute main sur l’essentiel du pouvoir gage de stabilité ( Poutine est un légaliste,il aime la forme) ,donc ils ne font rien pour lui assurer une superiorité militaire totale et absolue sur le territoire,ils lui fournissent le necessaire pour tenir ils fournissent le matos,les instructeurs les renseignements par sat quand c’est critique . On peut meme imaginer que certaines défaites de l’armée Syrienne ne les dérangent pas outre mesure pour avoir des moyens de pressions sous le pieds ( je dis ca parceque qu’en observant la déroute que quelques militaires Russes aidés de quelques paysans sont capables d’infliger a une armée de 40000 hommes en Ukraine on peut aisement deviner ce qui se passerait si les Russes descendent sur le terrain).Car en géopolitique c’est jamais blanc ou noir il y’a trop de contorsion dans les intérets géopoliticostratégiques.D’ailleurs il y’a un autre acteur super majeur dans ce conflit qui est l’Iran,la Russie semble etre dans un tango avec L’Iran,la Turquie,la Syrie,les USA et donc Israel. l’Arabie est le maillon faible du groupe il peut etre désintégré facilement a tout instant. Donc ,l’analyse de Meyssan,me parait plutot proche de la réalité,meme si pour etre sur il faut etre dans le saint des saints de Poutine Erdogan Assad ,Rohani et Obama . Pour finir je crois que Erdo ne peut plus compter que sur Poutine. Son affaiblissemeent en Turquie facilitera la fin de ce conflit dont il est une des pierres angulaires.