Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Toulouse, vaccins Covid-19 : les déclarations d’effets indésirables explosent

En raison de l’utilisation de vaccins contre la Covid-19, le Centre régional de pharmacovigilance de Toulouse, qui recueille tous les signalements d’effets indésirables des médicaments, enregistre, depuis janvier, cinq fois plus de déclarations qu’en temps normal.

 

4000 signalements pour les quatre premiers mois de l’année 2021… C’est du jamais vu au Centre régional de pharmacovigilance (CRPV) de Toulouse, qui recueille les déclarations d’effets indésirables des médicaments, avant de faire remonter ses observations à l’Agence nationale de sécurité des médicaments (ANSM).

« La hausse est considérable, c’est cinq fois plus que l’an passé à la même période. Nous sommes déjà submergés en temps normal. Là, autant dire que nous le sommes encore plus et à moyens constants », ironise le professeur Jean-Louis Montastruc, directeur du CRPV et membre de l’Académie nationale de médecine.

[...]

C’est bien évidemment la campagne de vaccination contre la Covid-19 qui est à l’origine de cette spectaculaire hausse. Et même si bon nombre de déclarations concernent des effets indésirables déjà connus, comme d’éventuelles douleurs musculaires, toutes sont prises en compte.

Des effets “graves” pour un tiers des déclarations

Car le Centre régional de pharmacovigilance ne fait pas qu’enregistrer les signalements. Il a aussi la lourde tâche d’authentifier chacun d’entre eux. Étant donné l’afflux depuis le début de l’année, priorité est toutefois donnée aux effets graves et inattendus qui représentent, selon le directeur du CRPV, environ un tiers des déclarations à l’heure actuelle.

[...]

Hémophilie, hypertension, paralysie faciale…et bien sûr thromboses Parmi les signalements graves, le CRPV a ainsi dû mener des investigations sur des cas d’hémophilie, d’attaques cardiaques, d’hypertension artérielle ou encore de paralysie faciale. « La grande nouveauté spécifique à la campagne de vaccination, ce sont bien sûr les cas de thromboses veineuses qui ont beaucoup fait parler », ajoute l’expert en pharmacologie.

[...]

Lire l’article complet sur Le Journal toulousain

La vaccination et ses dangers :

 






Alerter

74 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Tout cela est bien inquiétant. Je fais confiance à de nombreux médecins honnêtes qui ont mis en garde sur cette vaccination. Je veux parler ici du Professeur Montagnier, de Raoult, de Alexandra HENRION CAUDE, du Professeur Perronne, de Toussaint et de biens d’autres personnalités du monde scientifiques. Comment pouvons nous accepter de se faire vacciner par un produit dont les essais ne sont toujours pas terminés et comment se fait il que les labos big pharma ont transmis le SAV des effets secondaires de leur produits aux états acheteurs. Autrement dit le pot de fer contre le pot de terre (je me vois mal attaquer à l’état). Pourquoi le soin n’est il pas au coeur des débats (Plaquenil Ivermectine etc ...). Comment peut on entendre et donner du crédit au patron de Moderna " qui souhaite que les enfants se fassent vacciner " quand ce monsieur Bancel est propriétaire de 9% de la société qui produit le vaccin ARNm. Le vaccin va devenir obligatoire non pas par la loi, mais par toutes les contraintes qui seront mis en place pour les non vaccinés. Un chantage odieux auquel nous devrons céder ou pas.

     

    Répondre à ce message

  • pour pousser au vaccin génocidaire, ils ont manipulé toutes les statistiques des morts depuis 1 an, et tous ceux qui mourraient c’était systématiquement du covid, les cancers, infarctus, et toute les autres maladies ont subitement disparus des statistiques.... seul le dieu covid était l’ange de la mort...

    maintenant, tous ceux qui mourront du vacinage du bétail tel des animaux menés à la chaine à l’abattoir des centres d’exterminations programmé meurent tout d’un coup de maladies ordinaires mais pas surtout pas à cause du covid ???

    le temps vient ou les vaccinés n’auront plus les yeux pour pleurer et envieront ceux qui on eue le courage de dire Non !, au N.O.M, Non au consentement de la manipulation génétique de l’ADN Humain, Non !au génocide politico-medico de bill-gate -big pharma & Co...

     

    Répondre à ce message

  • Arrêtez avec les effets secondaires : c’est un écran de fumée destiné à cacher l’essentiel ! Le plus important est que les vaccins vont agir chimiquement sur l’organisme pour diminuer ou réguler notre libido d’une part, et de l’autre stériliser la jeunesse française….

     

    Répondre à ce message

    • L’un n’empêche pas l’autre.
      D’autre part, pour avertir du danger, c’est plus facile avec les effets secondaires vérifiables.
      Mais sur le fond, vous avez raison.

       
    • Ils bricolent le vivant. Comment ? Il enlève ceci, ou rajoutent cela, puis regardent "ce que cela produit". Ils en déduisent à quoi sert quoi, et seulement après avoir bien trituré le vivant, ils pourront espérer le modifier à leur guise. Ils n’y a pas de plan méthodique d’extermination des cobayes, c’est juste que leur mort est parfois le résultat d’un bricolage trop envieux. Effets collatéral, secondaires, direct, tout ce que les centres de data enregistrent en ce moment n’est pas fait pour servir la cause des cobayes mal bricolés, mais bien celle de la science du vivant. Se sont des retours d’expériences, et ils vont adapter leur formule jusqu’à trouver la bonne pour l’accomplissement plus vaste d’un projet qui n’a de religieux que le nom.
      Comment ne pas participer à cette diabolique machination ? Rien de plus simple. Apprendre à dire : Non, en lieu et place de la soumission. Non à la marque de la bête, non aux mensonges. Un simple non vous libère de leurs griffent, et vous enferme dans l’adversité, l’hostilité de ceux qui n’arrivent pas à dire Non, et la pauvreté matérielle relative. Mais le chemin de la vérité est chaud et doux et une fois qu’on arpente ces suaves allés, le fossé boueux ou se pressent les foules paraît, derrière les néons lumineux, pour ce qu’il est, la fange.

       
  • N’oublions pas plusieurs choses.
    1. L’efficacite reelle de ces injections est 29% (pas 95%).
    2. leur efficacite ne concerne que les formes graves de la maladie. Pas le fait de faire la maladie ou meme de transmettre le virus.
    3. L’absence de protection contre la transmission du virus est anatheme a les appeler "vaccins". Ce sont des injections, pas des vaccins.
    4. Leur spectre est tres mince : contre le virus Wuhan. Ce virus n’existe plus depuis 2020. les nouvelles vagues sont de nouvelles epidemies d’autres variants.
    5. Ceux qui ont fait le maladie ont une immunite tres superieure aux injections.
    6. Ce virus n’est pas dangereux quand il est soigne (hydroxy, Ivermectine). Meme non traite (95% des gens en France) il ne tue que 0.03% des fois, souvent les tres vieux.
    7. Ces injections sont dangereuses et le rapport risque benefice n’est favorable que pour les gens au dela de 75 ans. En dessous,c’est un risque non justifie. Pour les jeunes c’est criminel.

     

    Répondre à ce message

    • 1- Les résultats présentés par Pfizer qui ont servi de base à l’AMM conditionnelle ne peuvent pas confirmer l’efficacité du vaccin contre les formes graves de COVID-19, ni contre les formes sans symptômes ("asymptomatiques" ou "porteurs sains"), ni chez les personnes de plus de 75 ans.

      Seule l’efficacité contre les formes légères à modérées chez les adultes de moins de 75 ans est attestée à 95% en excluant les porteurs sains et les cas suspects (symptômes mais PCR non réalisée) ; en incluant ces deux dernières catégories dans l’analyse statistique (pour une stratégie "zéro-COVID"), l’efficacité tombe à 20%. Ceci explique l’affaiblissement progressif de l’idée d’un Pass vaccinal aux USA et en Israël, car aucun argument scientifique ne permet raisonnablement de le soutenir pour une stratégie "zéro-COVID" : même avec une couverture vaccinale de 100%, il y aura toujours au moins des porteurs sains (sans considérer le défaut d’efficacité très probable du vaccin actuel sur les variants).

      Source : https://www.vidal.fr/maladies/voies...

      2- De plus, rien n’indique qu’un vaccin capable de prévenir les formes légères à modérées puisse prévenir les formes plus sévères, voire les décès. Par exemple, dans le cas de la grippe saisonnière, l’augmentation du pourcentage de personnes âgées vaccinées ces dernières années ne s’est pas traduite par une réduction du nombre de décès, malgré l’efficacité du vaccin pour prévenir les formes légères à modérées dans cette population.

      Source : https://jamanetwork.com/journals/ja...

       
  • Une prédiction : ce sera un scandale... et plouf, aucun condamné.

     

    Répondre à ce message

  • Je fais un petit récap. les déclarations d’effets indésirables explosent un peu partout, un tiers sont jugés graves.

    A Tours :

    https://france3-regions.francetvinf...

    A Limoges :

    https://www.lepopulaire.fr/limoges-...

    A Toulouse :

    https://www.lejournaltoulousain.fr/...

    Liste à compléter ...

     

    Répondre à ce message

  • Une partie de moi dirait bien : "qu’ils crevent tous, ca fera du menage". Il restera ceux qui ont une cervelle et du courage pour se reproduire, une maniere efficace de regenerer la race humaine.

    Ce troupeau de moutons peureux sans cervelle est dangeureux pour l’homme (et la planete a un certain niveau) et est un poids pour l’evolution de la Conscience. Bon debarras. Il est temps d’avancer vers autre chose. Je n’ai plus de compassion pour les idiots et les laches.

    Ceux qui se reveillent seront evidemment toujours les bienvenus et auront tout mon soutien.

     

    Répondre à ce message

    • Je te rejoins camarade ! C’est ce que je repete a maintes reprises en section commentaire e&r et YouTube...
      Donc on me réponds oui mais il faut aimer son prochain leur pardonner blablabla
      Oui mais eux ils pensent a moi ces cons a jouer le jeu de ses satanistes ??

       
    • Bien sûr qu’ils sont dangereux autant que les psychopathes qui croient nous diriger. Ces mougeons sont complices et leurs mougeonnes drapées de bonnes intentions. Le toccin a sonné grâce au vaccin. Qu’il résonne pour un appel à la prière vers notre Archange Saint Michel et vers Marie, notre Mère à tous. Notre âme est notre arme. Un Chevalier ne part pas sans avoir prier. Je n’ai donc aucune commisseration à avoir envers tous ces mougeons, paresseux de l’Esprit. Être dur comme de l’acier à l’intérieur, être souple à l’extérieur car parmi eux il y a encore quelques uns frères ou sœurs de combat. J’ai déjà éliminé pas mal de gens covidement toxiques autour de moi. Réfugié à l’ombre du bouclier et de l’épée de Saint Michel. Et priant O Mère Bien-aimée, je me sens en sécurité dans ses bras aimants et protecteurs. Les évènements vont s’accélérer un max ...

       
  • Malheureusement je constate autour de moi que progressivement chacun se résigne et rentre dans le rang.
    Non par peur, car les véritables flippés sont finalement rares, mais par suivisme et conformisme.

    Ainsi une argumentation rationnelle n’a pas vraiment d’emprise : balance bénéfice/risque, vaccins en phase expérimentale ?

    Non, décidément l’envie de rentrer dans le moule est plus forte.
    Le peuple des "Charlies" et des résignés veut sa piqûre.

     

    Répondre à ce message

  • nous sommes les observateurs atterrés d’un délire social qui se propage en tache d’huile sur un support poreux
    il se traduit entre autre par un déni de réalité s’articulant autours d’une composante maniaque incontestable, car je ne vois pas d’autres mots pour juger des comportements et autres propos de tous ceux qui me me sont maintenant devenus des étrangers , de pauvres types hermétiques a toutes formes de raisons

    « Depuis le début de la vaccination, il y a un nombre considérable de contaminations et d’hospitalisations post-première dose. Il n’y a pas de vagues de réanimation, mais c’est révélateur d’un état d’esprit. Dès que l’on se pense a minima protégé, nous relâchons trop vite les gestes barrières ».
    auteur : Jean-Michel Constantin, secrétaire général de la Société française d’Anesthésie et de Réanimation (le Parisien)

    déni de réalité(*), réponse mono maniaque, constantin fait un sans fautes, un an après force de constater l’expression d’un délire enkysté et non plus d’une simple bouffée délirante

    je tiens simplement a rappeler a cet aréopage, que dès qu’il s’est pensé a minima protégé par voie d’ordonnances, très (trop) vite se sont relâchés les principes éthiques devant le guider

    (*) les énumérer toutes en 2500 mots est impossible

     

    Répondre à ce message

  • vraiment tragique !
    quantité de gens se sont laissés convaincre que leur système immunitaire n’est pas performant et qu’ils doivent avoir peur de ce virus.
    Les médias de grande diffusion ont bien sur une lourde responsabilité. ils invitent parfois de vrais experts ou donnent des infos pertinentes mais en jouant sur l’instinct grégaire des gens et présentant ces experts comme isolés ou minoritaires ils parviennent à mystifier le public.
    Déjà à l’époque du sida, je me souviens du Pr Montagnier disant qu’avec une bonne alimentation, une eau pure et des
    vitamines, les Africains devaient pouvoir se rétablir et guérir leur système immunitaire. Les médias présentaient ces propos comme ceux
    d’un farfelu, d’un type isolé.
    Or Matthias Rath, élève du Prix Nobel Linus Pauling, disait la même chose. le Dr Harold Foster aussi affirmait la même chose ! Montagnier n’était pas seul !
    j’ai du mal à comprendre la masse de gens qui font encore confiance aux médias mainstream. j’ai notamment en souvenir un exemple précis. le lendemain de la victoire d’Emmanuel Macron à la Présidentielle, il défile sur les Champs. Il y a très très peu de monde sur l’Avenue.
    Là les médias devraient commenter que le nouveau Président fait un bide ! que c’est un revers cuisant pour ses débuts. Et bien pas du tout !
    ils vont camoufler le problème et faire comme si de rien n’était...
    Cela indique qu’ils ne faut leur accorder aucune confiance.
    ici beaucoup d’infos ne sont pas passés au grand public.
    par exemple, l’apport journalier recommandé de vitamine C est de 100mg. plusieurs spécialistes estiment qu’il est mal calibré
    (comme celui d’autres vitamines et minéraux) et correspond juste au minimum pour ne pas mourir de scorbut. en fait l’apport requis pour le fonctionnement optimal des défenses immunitaires est estimé à 2000 mg de vitamine C ! cela change beaucoup de choses.
    les aliments très riches en sucre sont un poison pour les défenses immunitaires comme les aliments riches en graisses oméga 6.
    les médications de longue durée épuisent les stocks de vitamines du corps, une anesthésie générale neutralise pour un bon moment le
    système immunitaire...
    Pour les commentaires qui disent leur frustration avec leur entourage c’est quelque part compréhensible car on est confronté à de la propagande, du bourrage de crâne.
    tenir un discours rationnel, intelligent une ou deux fois à un proche va s’avérer insuffisant

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents