Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Trois mois de prison avec sursis pour une quenelle devant une synagogue

Un Colmarien a été condamné pour avoir fait une quenelle devant une plaque commémorative de la synagogue en hommage aux victimes de la Shoah. Le prévenu a affirmé qu’il s’agissait d’un geste pour lutter contre l’antisémitisme.

Le tribunal correctionnel de Colmar a jugé vendredi un homme de 42 ans pour avoir diffusé sur internet une photo de lui et de son fils mineur, faisant une « quenelle » devant la plaque commémorative des victimes du Vel d’hiv et du nazisme, apposée sur un mur de la synagogue de Colmar. L’image avait été postée sur sa page Facebook et sur celle de Dieudonné. L’homme a indiqué que, pour lui, la quenelle est « un acte antisystème, le bras d’honneur moderne ».

« Excuses »

Quand la présidente Valérie Collignon l’a questionné sur l’emplacement de la photo, la synagogue, il a eu une réponse pour le moins surprenante :

« C’était pour dire qu’on ne veut plus jamais que ça arrive. L’antisémitisme se développe de façon exponentielle, on voulait dire “stop”, on ne veut plus ça. Loin, loin de moi de vouloir blesser qui que ce soit. »

Le prévenu a précisé qu’il était représentant syndical et qu’il travaillait dans un milieu multiculturel.

« Ce n’était pas du tout pour heurter la communauté israélite. Avec le recul, je me rends compte que j’ai été maladroit. Je présente mes sincères excuses à la communauté. »

« Haine déguisée »

L’argument a laissé perplexe les avocats des parties civiles : le consistoire israélite du Haut-Rhin et la Licra.

« La photo se trouve également sur un blog “best of” des meilleures quenelles. À côté, il y a celle d’Alain Soral devant le mémorial de la Shoah à Berlin, ou une autre devant l’école de Toulouse où des enfants juifs ont été assassinés par Merah. Le point commun, ce sont des personnes juives. On ne voit pas de quenelle devant une banque, un tribunal ou un commissariat ! »

Les deux avocats ont sollicité un euro symbolique de dommages et intérêts. Marie-Claude Weiss, vice procureure, n’a pas cru non plus à la bonne foi du prévenu. Pour elle, ce dernier « n’assume pas devant un tribunal. […] La haine reste la haine quel que soit son déguisement. » Elle a requis deux mois de prison avec sursis et la diffusion de la condamnation.

Sans avocat, le prévenu a réitéré ses excuses tout en s’étonnant de la tournure de son procès :

« Je suis surpris, ça part de partout, j’ai l’impression que c’est le procès de Dieudonné, mais les propos de Dieudonné ne sont pas les miens. »

Il a été condamné à trois mois de prison avec sursis et à payer la publication de la décision dans les deux journaux locaux, dans la limite de 1 000 €.

Voir aussi, sur E&R :

S’habiller pour l’hiver avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

61 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Comment condamner quelqu’un pour avoir fait quelque chose qui ne figure dans aucun texte de loi ?

     

  • C’est condamnation de dingue ne fait que confirmer le discours Valls sur Canal+ :"La shoa est sacrée !".

     

  • Quels sont les termes exacts de la condamnation ?


  • Comme la plaidoirie est mauvaise. !!
    si la juge donne un verdict final avec comme seuls élements ,ce qu’elle a pu voir a la télé et de ce que on a du lui insuffler (hein !! jacku ) concernant la quenelle , faut pas s’etonner du verdict.
    il est capital de faire un historique de la quenelle .

     

    • Allons, allons, réfléchissons deux minutes : quel juge a déjà entendu parler du geste de la quenelle de façon notoire ? le salut nazi est-il condamné ?

      Faut arrêtez avec les argumentations de femelles sentimentalistes, ces procès sont ridicules, il ne manquerait plus qu’on prenne tout sera au sérieux et qu’on s’amuse à produire un historique bidon pour un geste anodin.

      Aucun juge responsable ne prendrait le risque de condamner des gens pour un geste inconnu, alors même que le salut nazi n’est pas interdit en France. On ne change pas l’avis d’un juge vendu d’avance au système.


    • oui, et regardez des cas comme Faurisson par exemple ... il s’est evertué à produire un
      exposé cohérent contre les fantaisistes......en toute franchise,
      pour eviter l’arbitraire, résultat= il a gagné la timballe, une loi Faurisson.(et les "coups"de la milice)
      Ou alors Reynouard,et même le combat revisioniste dans son ensemble...

      Demontrer publiquement les faits est contre-productif,puisque ca appel à la création de lois spécifiques...et non à une evolution positive de la justice.
      La vérité n’a aucune valeur pour un tribunal, il n’est là que pour appliquer la loi, pas pour dire le vrai du faux ! ni le bien fondé de la loi ! (sauf cas exceptionnel).

      Il faut trouver d autres stratégies.... je prend le combat révisioniste comme exemple, parceque les mêmes tactiques sont appliquées, et pourtant le revisionisme continue son chemin, ca ne sert à rien de vouloir gagner une reconnaissance officielle dans des cas comme cela, il faut s’en affranchir, c’est tout.

      De toutes facons se battre pour "avoir le droit" de faire des quenelles devant des synagogues est absurde, c’est pas défendable... ca ne veut pas dire qu’il faut condamner...d ailleurs le tribunal à été plutot modéré.

      Donc voilà, c’est malheureux pour ceux qui se font chopper, il faut les soutenir, mais personne n’est dupe, ca n’arretera pas la dynamique de la quenelle..C’est le jeu moderne... entre le pouvoir les medias et la justice...il en ressort qu ils ne peuvent que difficilement attaquer une quenelle, a part si celle-ci est effectuée devant une synagogue...

      Pour être taquin, et si on reprend l’interpretation officielle ...on peut quand même proférer ce geste "antisémite" partout autour de la synangogue en toute quietude =).
      Bref c’est totalement ridicule... mais c’est malheureux pour les victimes de cette traque judiciaire, encore une fois.


  • Hé, attendez, il a quand même sodomisé les victimes de la shoah, ce qui fait de lui un nécrosodomite du peuple "élu"...quand même ! ;-)

     

    • #973488
      le 21/09/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Trois mois de prison avec sursis pour une quenelle devant une (...)

      Négationniste !
      Le nécrosodomite shoanesque ne saurait exister, merde, quand même ! La vérité historique et inaliénable nous dit que techniquement nous devons qualifier ces bêtes immondes d’enculeurs de cendriers.
      D’ailleurs, à ce propos, une justice forte et indépendante devrait traduire Jacu pour négation partielle de crime contre l’humanité (les juifs ayant été tués deux fois dans les camps de la mort) ! Remettre ainsi en cause l’existence des fours crématoires est intolérable, merde, quand même (bis) ! Je suis indigné !


  • Quel cirque le "tu n’assumes pas ta haine" avec les gages "je bosse dans le multiku".

    Sans avocat ? personne ne veux le défendre de peur de faire un malencontreux écart ?

    "le prévenu a réitéré ses excuses" les excuses c’est dans leur jeu.
    pile je gagne, face tu perd, c’est leur paradigme, c’est plié.
    Dieudo avait fait le spectacle mes excuses avec un bras d’honneur surprise, c’était révolutionnaire ça.


  • Normal !!!..............la quenelle n’était pas casher !!!...


  • « C’était pour dire qu’on ne veut plus jamais que ça arrive. L’antisémitisme se développe de façon exponentielle, on voulait dire “stop”, on ne veut plus ça. Loin, loin de moi de vouloir blesser qui que ce soit. » Bonjour l’argumentation !!!! A mon avis il a du oublier la savonnette....
    Comment voulez vous gagner la guerrre avec ce genre de comportement ?
    A mon avis il n’a pas du remper suffisament,pas su faire allégence au peuple élu...

    " C’est pas gagné !!!"


  • Oui,une condamnation sur une base juridique inexistante est un scandale mais j’ai l’impression que toutes ces affaires ont été crées dans le but de faire jurisprudence pour les prochaines !

    être condamné même à tort fait boule de neige...c’était la technique stalinienne si bien décrite par Soljenitsyne ....du procès du "parti industriel" aux grand procès de Moscou de 1937...une jurisprudence hallucinante s’était mis en place !


  • Je ne suis pas familier avec le droit criminel français, mais la poursuite n’a t’elle pas le fardeau de la preuve ? Habituellement c’est à la couronne, que vous appelez parquet je crois, de faire la démonstration qu’il y a eu crime. Or, à ma connaissance il n’y a pas de loi interdisant la quenelle et même si il y en avait une, il n’y a pas de preuve que la quenelle soit un geste répréhensible.

    Le seul qui à décrété que ce geste était antisémite c’est Jakubowicz. La définition qu’il donne de la quenelle relève d’ailleurs de la psychopathologie quelque part entre le délire de persécution et la paranoïa en passant par la nécrophilie.

    Pour un admirateur de longue date de Dieudo, la quenelle sauce Jaku est absolument délirante. L’affront à notre intelligence est tellement disproportionné qu’elle nous enrage. Ce sont des types comme lui qui contribuent à la montée de l’antisémitisme, car quand on l’entend, on a soudainement envie de défoncer la télé.

    Ce personnage est un gouvernement à lui tout seul. Ce qu’il décrète à force de loi sur le champ. Et il n’y a pas de contre-pouvoir. C’est tellement énorme qu’on a du mal à comprendre comment cela peut se produire. La complicité médiatique devient alors évidente.

    Encore une fois, Soral à raison.


  • A la faculté de droit j’avais appris le principe ’ nulla poena sine lege’ ( il n’y a pas de peine sans loi). le nouveau principe s’énoncerait : pas de peine sans loi sauf incrimination pénale décidée par le CRIF.. Un véritable Etat de droit. ...Faire une quenelle devant une synagogue au surplus devant une plaque qui rappelle les morts dans les camps c’est stupide. Les enfants Juifs qui étaient à l’école la veille laissaient leur banc vide le lendemain parce qu’ils avaient été raflés dans la nuit et on ne les revoyait plus. ... Il faut s’en souvenir.Et dire cela à ceux qui font la quenelle C’est souvent de l’ignorance et il faut éduquer..Mais 3 mois avec sursis pour une quenelle devant une synagogue , la justice ne s’honore vraiment pas.Et c’est de la provocation pour continuer.


  • Mais qu’ont donc fait tous ces magistrats pour être poings et pieds liés à la communauté qui n’existe pas et aux réseaux pédophiles ?
    Qu’ont-ils faits pour qu’on puisse les tenir en laisse de façon aussi grossière ?
    J’imagine le pire.
    Dites-moi que je me trompe.
    A LA GUILLOTINE !

     

  • #973326
    le 20/09/2014 par Pierre Lagaillarde & son orchestre
    Trois mois de prison avec sursis pour une quenelle devant une (...)

    Depuis quand le geste de la quenelle est-il interdit en France ? Depuis Nuremberg ?


  • Pendant ce temps les femens s’en tirent sans dommages.

     

  • Il ne faut plus appeler la justice française la justice, mais l’injustice...

    Je ne dis pas que c’est bien ou pas de faire une quenelle devant une synagogue. Mais c’est n’importe quoi une condamnation pour ça.
    C’est à croire que les tribunaux ne sont pas surchargés tout compte fait...
    Ca montre aussi qui dirige la france. Malheureusement les gens qui ne s’intéressent pas à tout ça ne verront jamais cette nouvelle, et même s’ils la voyaient ils n’en comprendraient pas les implications...

     

  • J’habite Colmar, je connais très bien ce coin tout proche du centre-ville. Au-dessus de la grande porte il y a marqué quelque chose du genre : "car ma maison sera dénommée maison de prière pour toutes les nations" un verset du livre d’Isaïe il me semble. Comment doit-on l’interpréter ?


  • Marie-Claude Weiss, vice procureure est elle vraiment impartiale ?

     

    • vous emprunter un mauvais chemin à mon avis. Il ne s’agit pas de s’en prendre à des magistrats mais de réfléchir au sens de cette décision de justice. 3 mois avec sursis pour une quenelle devant une synagogue n’honore pas la justice comme la quenelle n’honore pas son auteur . Qu’a voulu dire l’auteur de la quenelle ? Mon avis est que la quenelle et ce qu’il a voulu dire ne tombent pas sous le coup de la loi pénale et que ça ne vaut certainement pas 3 mois avec sursis.


    • @jpc

      Ce genre de nom en Alsace, sonne alsacien. Point barre. Les Alsaciens se nomment Meyer, Schneider, Steib, Hauswald, Sichler - bref : pas de contresens.


  • Condamnation des Bonnets Rouges, des quenelliers, du service d’ordre de Notre-Dame de Paris, de l’ex militante FN (affaire Taubira/singe),... Poursuites contre Dieudo, Soral, Danglehan, Farida Belghoul... J’en oublie.

    Il s’agit d’une offensive de l’establishment. Peut importe les faits et le droit...

    Tout ce qui remet en question le NOM doit être éradiqué.

     

  • marie-claude ’weiss’...encore une auvergnate...qui ’juge’ un goy...dans un tribunal plein d’autres auvergnats...On remarquera aussi que les femelles ont la main lourde (ça satisfait leurs egos désormais surdilatés...) Ces ténias ne se contentent pas de vampiriser le biotope, il faut également qu’ils le tyrannisent. Quand ils auront réussit a éradiquer toutes manifestations ostensibles hostiles à leurs abus, il ne restera que l’action clandestine. A chacun selon son dû.


  • Au risque de déplaire à certains je vous livre quand même mon point de vue.
    Un bras d’honneur, ou un crachat ne sont pas des gestes antisémites, ou islamophobes, ni christianophobes, racistes etc ..
    Faire un bras d’honneur en direction d’une église ou cracher dessus, transforment et donnennt une intention à ce geste. Un bras d’honneur fait à une église est un geste christianophobe car dirigé contre elle.
    De même pour la quenelle qui est un geste neutre, potache etc .. mais fait devant une synagogue peut s’apparenter à un geste antisémite, ou plutôt à une provocation ambiguë.

     

    • Je pense juste au pauvre mec qui se gratterait incidemment le fion en passant devant ta synagogue.... C’est condamnation à mort pour lui ?
      Tout ceux qui font cette quenelle veulent juste dire qu’ils enfilent le système sioniste, pas autre chose. Donc peut-être Beta devant une synagogue, mais tellement plus porteur....


    • Ce geste serait condamnable si les femens qui profanent une cathédrale l’étaient aussi. Or, nous avons vu que non.
      Encore et toujours le 2 poids 2 mesures.


    • @ bo : s’il se gratte le cul il ne lui arrivera rien. Mais s’il montre son cul et qu’il se torche devant en immortalisant sa performance que internet il lui arrivera sans doute 2 ou 3 bricoles. S’il veut faire un geste anti sioniste la synagogue n’est pas forcément le lieu adéquat, j’irai plutôt devant le siège du Licoud ou du CRIF.
      D’ailleurs la quenelle n’est pas forcément un geste anti sioniste, si je te mets une quenelle (comme en ce moment) c’est pas forcément le sioniste qui est en toi que j’encule ;)

      @ Toutatis : oui il y une injustice et les Femen devraient être condamnées. Mais ceci n’empêche pas cela.


  • Vive la résistance palestinienne et la fabuleuse Dissidence en devenir constant et à bat les 83 % de Fils de putes sionistes en Israël ou ailleurs ainsi que leurs vils, lâches, hypocrites et pervers soutiens d’où qu’ils viennent de cette nebuleuse "Sioniste" manipulatoire et diabolique ne connaissant aucune limite et déjà fustigés et traités à l’origine depuis les Prophètes de l’Ancien Testament et nouveau Testament Biblique ainsi, "Enfants de prostitution et engeance de démon".
    Ceci expliquant par ailleurs et on ne peut mieux alors cette funeste, pathétique et orgueilleuse adhésion et création "Talmudique" Source, preuve ., témoignages et démonstration absolue du "Mal " à tout point de vu.

    Ici aussi faut il sortir de Saint Cyr pour comprendre et entre-appercevoir cette malédiction les enrobant dans la cécité la plus redoutable, temoignée dans leur non moins grande extraordinaire arrogance ?

    Le jugement n’est il pas peu à peu et inéluctablement en train d’advenir ?

    Vive la Palestine et la Dissidence qui unies intrinsèquement et globalement par cet ennemi commun qui synthétise le mal "Abdolu" millenairement combattu et dénoncé par toutes les grandes traditions humaines, culturelles, philosophiques, religieuses et spirituelles.

    En faite, rien de nouveau sous le soleil si ce n’est aujourd’hui, cette nécessité d’être tous unis derrière cette fabuleuse Dissidence ici en France et à l’international pour abattre et anéantir ce mal qui dit jamais son nom spoliateur et manipulateur de la Vie, de Nos vies !

    Oui, la haine du mal n’a que trop longtemps été mise sous le boisseau.


  • Ulcan et Le Farci, ils sont condamnés à quoi ?


  • Le salut Nazi, lui n’est pas condamnable .

    Nous y voila le crime de lèse majesté, le blasphème envers la toute puissante communauté organisée, tout ceci se finira très mal.
    C’est l’injustice qui prime désormais, quand à tout ces magistrats orientés et partiaux, il n’y a plus que la potence qui les attendent.
    L’inversion accusatoire se porte très bien, où comment soumettre le petit peuple, quand on est une bande de voleurs d’escrocs de sionistes et de franc-maçons.
    Tant que les gens auront de quoi manger TF1, RTL le loto et le juste prix ça ira, après cela sera une autre histoire...
    Merci pour l’info E&R

     

  • #973747

    Marie-Claude Weiss, vice procureure



    on comprend pourquoi, maintenant ...

     

    • En Alsace il y a beaucoup de personnes avec des noms à consonance germanique qui peuvent en effet parfois sembler proche des noms des Juifs Ashkénazes. Néanmoins cela n’est absolument pas un indicateur sur la confession religieuse des personnes. Weiss signifie simplement Blanc en allemand et n’indique dont aucunement si cette personne est juive ou non.
      En tout cas heureux de pouvoir enrichir vos connaissances de la culture alsacienne.


  • En somme il est plus grave de faire une quenelle devant une synagogue que d’uriner dans une Eglise...

     

  • Quelqu’un peut m’expliquer comment on peut condamner quelqu’un pour une loi qui n’existe pas ? À ce que je sache la quenelle n’est pas interdite.

    À moins que le statut légal de la communauté soit unique et permette la création instantanée de précédents comme ce qui est arrivé à Dieudonné avec l’affaire du conseil d’état.

    Y en a-t-il encore qui se demande pourquoi un certain groupe a toujours été détesté par tout le monde depuis 3,500 ans ?

     

    • exactement , appel puis cassation et l’affaire est terminée , aucun texte indique que le geste de la quenelle est interdit donc le mec au lieu de baisser son froc , devrait leur balancer dans la gueule : sortez moi le texte de loi qui indique que c’est un geste antisémite . et attaquer pour diffamation la licra

      en cassation c’est sur le jugement est cassé car basé sur aucun fondement juridique


  • Il faut suivre l’hypocrite jusqu’à sa porte. Il faut essayer de faire une quenelle devant une mosquée ou une église et voir si la condamnation est la même. La France a atteint un ridicule historique tant que par son président actuel que sa classe politique en général tout parti confondu.


  • Oui, il s’agit de moi, je me suis bien fait casser les reins ! Autant financièrement que sans doute professionnellement ! Même mon syndicat me lâche, pourtant il se prétend syndicat de lutte... Je suis convoqué cette semaine pour savoir si ils vont m’exclure ou pas... Ensuite j’imagine que je vais me faire licencier très rapidement... Et vu que je suis un élément plutôt remuant et provocateur au sein de mon entreprise, j’imagine comment cette histoire va finir... Mais quoiqu’il m’arrive, JE NE REGRETTE EN AUCUN CAS MON GESTE !!! Car, il va de soi que je ne suis pas antisémite ou je ne sais quoi ! Et comme je l’explique à mes collègues, la police de la pensée a frappée et c’est avec ma condamnation, (et celle de tant d’autres) la liberté d’expression qui perd chaque jour du terrain dans notre pays, et ça c’est le plus dramatique !

     

    • #974369
      le 22/09/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Trois mois de prison avec sursis pour une quenelle devant une (...)

      @ Volgapop

      Oui, et vous avez raison, la suite est prévisible, vous pourrez y ajouter un contrôle fiscal et une mise en "observation illégale" de vos comptes bancaires qui débouchera sur votre exclusion par votre banque pour blanchiment d’argent ou tout autre prétexte fallacieux.
      Si vous résidez dans une commune de l’obédience PS, vous risquez de voir vos demandes de permis de construire rejetées ou une benne de recyclage du verre plantée devant votre domicile, toutes les autres joyeusetés n’étant pas à exclure...
      Cependant, vous serez en mesure de ne plus jamais baisser les yeux devant quiconque et serez la fierté de vos enfants si vous en avez, et cela, personne ne vous le prendra.


  • Où l’on voit concrètement que le dogme de la Shoah sert d’impératif moral et d’arme idéologique et juridique pour imposer une forme de soumission psychologique envers la communauté juive. Le politiquement correct qui est un des dérivés secondaires de ce dogme, une sorte de ligne de défense avancée, est comme toute volonté organisée d’imposer un conformisme moral à la société, sujet à une hystérisation, une évolution autoritariste et oppressive, qui croit au fur et à mesure que se constate par ailleurs le délitement de l’effet mesurable du dogme initial. Des codes diffamatoires sont alors systématiquement utilisés pour stigmatiser, jeter l’opprobre sur toute pensée contrevenant à la soumission au dogme, qui deviennent autant de blasphème. Ainsi, les mots "haîne", "nauséabond", que l’on entend beaucoup ces jours ci.


  • Moi les quenelles monsieur. Le juge , je ne les faits pas ! Je les mets !


  • #974286

    Remarquez... dans un sens..... devant la synagogue, ca a du les enerver un peu...
    Ca donne envie de leur en re-mettre une deuxieme .


  • Bonjour

    Une des grandes malhonnêtetés dans cette affaire de quenelle est, au moins pour ceux qui ont fait leur service militaire, de ne jamais mentionner la similitude quasi parfaite avec un geste hautement honorable qui est le " présentez armes " au fusil : debout le corps droit ( position du " garde à vous " ), la main droite vers le bas soutenant la crosse du fusil, le bras gauche replié devant le buste avec la main gauche tendue devant l’arme... une quasi quenelle !
    Or ce geste est hautement honorable puisque, dans une cérémonie interne à l’Armée, il exprime la disponibilité du soldat à son chef : " je suis à me battre ". Et dans une cérémonie en milieu civil, c’est la nation militaire qui se déclare prête à se battre pour le peuple dans son entier.

    Au prochain 14 juillet, 11 novembre, anniversaire de la Libération de votre ville, prises d’armes, lors des cérémonies mémorielles, observez bien et ayez une pensée de soutien à Dieudonné et aux Dieudonnistes de tous bords. Vous verrez : à l’évidence, la quenelle ressemble infiniment plus au " présentez armes " qu’au salut nazi, même inversé.

    Il faut sans relâche dénoncer cette malhonnêteté permanente.

    Vive la Quenelle et merci Dieudo !

    Un quenellier parmi d’autres.


  • Ils vont continuer encore longtemps à jouer les victimes en nous forçant à baisser les yeux ? et ce lâche qui n’assume pas et tente de s’en sortir avec "toutes ses excuses" réitérés ou pas...
    Franchement ça commence à bien faire, cette opprobre dont ils se servent pour asservir les français, qui ont tout autant été victime de la guerre, et qui par le comportement extraordinaire de certains ont sauvé des milliers de juifs de la déportation ou autres fins peu glorieuses.
    C’est à en faire vomir les Justes qui devraient être considérés comme des héros et faire rayonner les français qui ont toujours, courageusement, défendu les plus faibles. C’est désolant de voir a quel point nous sommes rabaissés et humiliés par tous, y compris ce gouvernement de pleurnicheuses. Soyons fières, nous sommes libres et chez nous, cette communauté ne doit plus faire la loi, l’arrière garde sera toujours là pour le rappeler.

     

    • Ce Colmarien a dû avoir la trouille, car se trouver dans les tribunaux en tant qu’accusé est très intimidant.

      C’est sûrement pour cette raison qu’il a voulu s’excuser, vu qu’il était traité comme un délinquant pour un simple geste antisiystème. Ceci est la preuve que nous vivons sous un régime totalitaire et que la démocratie est une escroquerie.

      La peur est un sentiment humain qui nous protège en cas de danger. (Pierre aussi avait nié faire partie des disciples de Jésus à trois reprises).

      Personnellement, dès que je me trouve devant une caméra (de surveillance ou autre) je ne manque pas de faire une quenelle. C’est ma façon à moi de propager la "bonne parole".

      Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, A VOS QUENELLES !!!!


  • Trois mois de prison avec sursis ? Trois mois pour une photo de quenelle devant une synagogue ? Vraiment ?

    On condamne des citoyens à partir d’arguments fumeux — l’interprétation de la « quenelle » et le délit d’intention — et de raisonnements tautologiques, tels que « la haine reste la haine ». La vice-procureuse gagnerait à se taire parce qu’en matière d’« incitation à la haine », ou du moins à la rébellion, on ne fait guère mieux.

    Pour qui ces gens se prennent-ils ? Les ministres des tribunaux inquisitoriaux d’un nouveau culte piétiste ? Si la fantaisie me prenait d’écrire que « tout ce qui concerne les Juifs, les nazis et des histoires misérabilistes, imbibées de graisseuses larmes, à propos de souffrance des souffrances durant la seconde guerre mondiale, je m’en tamponne le coquillard. C’est même pour moi un sujet de plaisanterie. Soucieux, comme tant de groupes activistes progressistes, de transgresser ce qu’on présente comme sacré, j’entends me déguiser comme bon me semble, et effectuer à ma guise tout geste devant toute plaque merdique enjoignant un devoir de mémoire, ou tout bâtiment religieux ou laïque », ces misérables auraient donc le front de prétendre posséder une machine à détecter ma haineuuuuuh.

    Un haineumomètre ? Heureux possesseur d’un neuneumètre équipé de fripouillo-senseurs, je peux vous dire, camarades suintant l’antisémitisme rance, qu’il s’affole à l’approche de ces coquins dignes des Plaideurs. Et surtout que j’en ai plein mes bottes à clous de ces âneries. Bien entendu je ne me permettrais jamais l’irrévérencieux calembour « shoahneries ».


  • Comment c’était déjà ?

    Pour savoir qui détient le pouvoir, il suffit de savoir de qui on ne peut se moquer.
     ?

    Je sais plus, un truc comme ça...


  • Je suis également inquiet pour la pérennité du chiffre (d’origine arabe ) QUATRE que nous utilisons tous : en effet il s’écrit 4, ce qui manifestement représente une "quenelle"stylisé non ?

     

  • Je me souviens quand j’étais petite, quand je regardais et écoutais les adultes parler de leurs soucis financiers, ils allongeaient le bras et avec le revers de l’autre main et tout en proférant des revendications légitimes disaient :"OUI ET TU LEUR DONNES çA, ILS TE PRENNENT çA !", c’était une quenelle non ?. Ben en se temps là, personne n’allait en prison pour ça !.


  • #984805

    Pas très laïque et pas très impartiale cettedite "Justice"... ♪ Ça se passe comme ça ♫ en Sionistan ♫ !


Afficher les commentaires suivants