Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Trump de retour sur scène : "Cette élection restera dans l’histoire comme le plus grand crime du siècle"

L’ancien président américain a donné samedi son premier discours télévisé depuis des mois, lors de la convention du parti républicain de Caroline du Nord.

 

(...)

Si l’ancien président américain a retrouvé sa musique de campagne, le ton était plus posé, plus contenu devant les quelque 1 200 personnes invitées à la convention du parti républicain de Caroline du Nord que lors de ses célèbres grands meetings.

(...)

Et a répété ses allégations infondées de fraude électorale massive lors de la présidentielle de novembre 2020. « Cette élection restera dans l’histoire comme le plus grand crime du siècle », a lancé celui qui n’a toujours pas explicitement reconnu la victoire de son successeur démocrate, Joe Biden, près de cinq mois après avoir quitté la Maison-Blanche.

(...)

« La survie de l’Amérique dépend de notre capacité à élire des républicains à tous les niveaux, en commençant par les midterms l’année prochaine », a-t-il déclaré. Immigration clandestine « à des niveaux record », « entreprises pillées par des cyberattaques étrangères », prix de l’essence « qui explose » : M. Trump a dépeint une image calamiteuse du début de mandat de Joe Biden. « L’Amérique est méprisée et humiliée sur la scène mondiale » et s’incline « devant la Chine », a-t-il par ailleurs déploré.

Le 45e président des États-Unis a aussi repris d’autres grands sujets populaires chez les républicains tels que la défense du droit de port d’arme ou l’« endoctrinement » supposé des écoliers dans les écoles publiques où l’on parle du racisme – deux sujets qui ont généré des applaudissements.

(...)

Le magnat de l’immobilier a aussi pointé du doigt les « procureurs de la gauche radicale à New York », alors qu’un grand jury y a été mis en place en mai en vue de déterminer les charges qui pourraient peser contre M. Trump ou son groupe.

(...)

Volontiers provocateur, M. Trump avait lâché vendredi que, « la prochaine fois » qu’il serait à la Maison-Blanche, il n’inviterait pas le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, outré qu’il est d’avoir vu son compte sur le réseau social être suspendu pendant deux ans – une décision sans précédent. Également banni de Twitter, l’ex-président a encore épinglé le patron de Facebook samedi : « On ne peut pas laisse ce genre d’individu mener notre pays. » Quant à un retour sur la plate-forme ? M. Trump n’est « pas vraiment intéressé »...

Lire l’intégralité de l’article sur lemonde.fr

À ne pas manquer, sur E&R :

 






Alerter

76 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • On appréciera comme toujours l’impartialité du "Monde".

    En particulier, quand la décision de "Facebook" de bannir Trump pendant deux années supplémentaires est qualifiée de "sans précédent", on imagine que l’indignation sous-jacente n’est pas adressée à la censure exercée par une entreprise privée sur la vie politique américaine, mais contre l’attitude de Trump, qui n’aurait que ce qu’il mérite.

    Presse de caniveau, exactement au niveau des réseaux sociaux. Le dernier qui sort tire la chasse, SVP.

     

    Répondre à ce message

  • Qu’a fait le 45e président des États-Unis durant son mandat pour démystifier ses compatriotes ? Il était pourtant aux manettes ...

     

    Répondre à ce message

    • Il a renforcé Israël, agressé l’Iran (soleimani), menacé la Chine, sanctionné la Russie et taxé l’Europe !

       
    • agressé l’Iran ? vous racontez n’importe quoi, c’est un Iranien patriote qui vous le dit. Trump était le premier Président US qui nous a proposé des négociations officielles sur un pied d’égalité (ce que demandait Président Ahmadinejad aussi), c’est à dire la paix ! la bande de soleimani n’en voulait pas et allait déclencher une guerre catastrophique. D’ailleurs soleimani était une pourriture et fait parti de ceux qui ont comploté contre Président Ahmadinejad et notre peuple. Encore une fois, VIVE TRUMP !

       
    • C’est un beau résumé de l’action internationale de Trump que fait Cocurico .
      Je serais israélien, bien sûr que je crierais "vive Trump", mais comme je suis français, c’est inimaginable de ma part

       
    • @Aidin : n’étant pas très au fait de la situation politique intérieure iranienne je trouve votre point de vu intéressant sur Souleimani. Un point de vue bien différente de ce que l’on entend ou lit ordinairement. Merci. J’avais beaucoup de sympathie pour le président Amadinedjad.

       
    • @Aidin. Tu vas avoir du mal à nous expliquer que Trump est un amoureux de l’Iran ! Et un peu de respect pour la mémoire du général Soleimani lâchement assassiné par un drone US dans une attaque terroriste !

       
    • Et qu’a-t-il fait pendant 4 ans pour sécuriser les élections, éviter les fraudes électorales massives et préparer un plan B ?

       
    • Epstein, cela vous dit quelque chose ?

       
    • à ton avis, qui a donné Soleimani ? C’est Rohani !
      Cet assassin devenait trop genant et rendait les négociations impossibles...
      L’hégémonie américaine se justifiait justement grâce à des personnages insignifiants dans son genre...
      C’est comme Israel, sans le Hamas ou le Hezbollah, ce pays se serait déjà effondré, tout seul, sous le poids de ses propres contradictions.
      Tu comprends ? Israel donne une raison au Hamas d’exister et c’est le Hamas qui finit par justifier l’existance d’Israel ! Les deux faces d’une seule et même pièce en somme. Prendre parti pour un camp c’est cautionner l’existance des deux...

       
    • @Gurgen23
      "des personnages insignifiants dans son genre", en parlant de Suleimani.
      Je pense que c’est la première fois de toute l’histoire de l’humanité que des "insignifiants" dans ton genre sont capables de dire d’un général, un vrai, pas un planqué qu’ils sont des personnages sans aucun intérêt.
      Le tout sans avoir besoin de justifier son assertion d’aucune manière.
      Fin de civilisation, pour sûr.

       
    • @chadiran
      et pourquoi il faudrait que Trump soit amoureux de l’Iran ? Il a été élu par notre peuple ? Il a fait le serment de défendre les intérêts de notre nation ? Il a défendu les intérêts légitimes de son peuple comme un bon Président patriote, comme l’a fait pendant 8 ans notre Président Ahmadinejad. Et si l’Iran est aujourd’hui au bord de catastrophe, ce n’est pas parce que les Présidents occidentaux ne brûlent pas d’amour pour nous, mai parce que notre propre gouvernement nous trahit et suit les instructions de la mafia mondialiste.
      concernant soleimani je vous ai écrit une réponse qui n’a pas été publiée, je vous réponds encore mais brièvement. d’abord il n’a pas été assassiné, mais tué, parce qu’il disait lui-même qu’il est en guerre contre les américains et a un vaste projet de les viser partout dans la région ! Autrement dit il a été tué par ceux qu’ils voulait tuer.
      et une question mon ami (Iranien ?), pourquoi on pleurniche tant sur soleimani, mais on ne parle jamais du Général Hamedani assassiné près d’Alep par les services secrets turcs/américains ?

       
    • @Vincent

      Ecoute, ma famille maternelle vient du Liban. Mon grand père, avant sa mort en 78, était un proche de Pierre Gemayel, ma mère se souvient très bien de lui. Presque toute ma famille maternelle était membre des phalanges. Autant te dire qu’on a compris comment ça fonctionnait...

      Qui se souvient du chef du renseignement syrien présent au Liban durant la guerre ? Sais-tu ce qui lui est arrivé à lui et à sa clique de gradés du renseignement ? On les a retrouvés éxecutés dans une villa du Metn au Nord Est de Jounieh.
      Personne ne savait que ces mecs étaient là, mis à part Assad père et quelques membres du renseignement. Cet endroit se trouvait dans une zone occupée par les syriens...
      Donc je te demande, qui les a tués ? Tout le monde sait qu’Assad a fait le ménage en partant. Il a flingué tous les mecs qui en savaient trop, comme il a fait sauter Hobeika, chef du renseignement des phalanges chrétiennes et orchestrateur du massacre de Sabrah et Chatila pour le compte d’Assad, histoire de le mettre sur le dos des israéliens !
      Ce qui ce passe dans cet endroit du monde est bien plus complexe que tu sembles le penser. La vraie vie ce n’est pas une suite de 0 et de 1...

      Donc oui, ces mecs sont juste des pions, sacrifiables au gré des stratégies employées par leurs maîtres ! Désolé d’heurter ta sensibilité mais c’est comme ça...

      Maintenant, comment les américains ont su où se trouvait Soleimani ? Qui leur a balancé l’info ?Tu ne trouves pas ça louche toi qu’il se fasse flinguer par les américains peu de temps après un meeting entre Trump et Rohani ?
      Ils ont négocié un accord de paix très important et Soleimani devait disparaître...

      Une petite histoire sur l’Iran ; le shah avait été mis en place par la CIA puis il a commencé à réver d’émancipation alors il s’est fait dégager à coup de révolution Orange islamique... Ils ont mis des mollah histoire de financer le Hamas et le Hezbollah servant de justification à l’existance même d’Israel.

      Quant à Israel, tout le monde savait que la guerre des 6 jours n’était qu’une aggression israelienne et que personne ne comptait les attaquer. S’ils voulaient continuer à exister ils avaient besoin d’une menace réelle et permanente à leur subsistance. C’est comme ça qu’un aggresseur peut se faire passer pour une pauvre petite victime... La révolution islamique est tombée à point nommé pour eux.
      Dis toi bien que ces sionistes sont bien plus vicieux et tordus que ne peut le concevoir ton esprit charitable chrétien !

       
    • @aidin. Je crois que tu comprends rien à rien ! Tu veux nous faire croire que Trump était sur la même longueur d’onde que le président Ahmadinejad et ne voulait que le bien de l’Iran ! On rêve ! Trump n’a cessé d’agresser et de provoquer l’Iran et de renforcer l’embargo ! Et tu te dis "patriote" iranien !!! Avec des "patriotes" comme ça, l’Iran n’a pas besoin d’ennemis !

       
  • Il a raison : il faut d’abord convaincre, disons plutôt conquérir, le coeur des Américains par la vérité et l’explication des faits, comme on le fait en France avec les meetings Gilets jaunes, avec parfois Henrion-Caude, Bigard, même si ça plaît pas etc.

    Ça sert à rien de perdre un fric fou en avocats devant une justice achetée, comme en France, il faut d’abord passer par l’estrade - et des enceintes, ça remplace la caisse à savon - et c’est par la force du nombre qu’on peut faire pression pour que les bernard-l’hermite regagnent leurs terriers pour un certain temps ! Amen.

     

    Répondre à ce message

  • Le Monde n’oublie pas les petits croche-pattes. « Le magnat de l’immobilier » (il a été Président des USA) et « allégations infondées de fraude électorale » ? Y’a de quoi rire. Presqu’aussi contreproductif que... sur d’autres sujets. Parfait !

     

    Répondre à ce message

  • Au fait, qu’en est-il des avocats de Trump, Giulani, Powell et le général Flynn ?

     

    Répondre à ce message

  • Trump n’est que la main droite du système qui va couper la main gauche de ce même système.

     

    Répondre à ce message

  • à Aidin le 06 juin à 14:28,

    Ce que vous dites confirme ce que je supposais au sujet de Soleimani. Si cela est vrai, mais j’ai de bonnes raisons de penser que vos propos représentent la réalité.

    Car voyez-vous, contrairement à ceux qui commentent hâtivement sur tout et sur rien, j’ai observé le plus froidement possible les évènements.

    J’ai ainsi pu observer certains faits inhabituels qui font pencher la balance du bon côté concernant Trump.

    Je m’explique et je m’adresse aussi à ceux qui écrivent : y’a qu’a, faut qu’on...

    Posez-vous la question de pourquoi pendant la présidence de Trump, le seul vrai bombardement qui a atteint son objectif se situait précisément en Afghanistan ?

    Si ce n’était pour affaiblir encore un peu plus nos ennemis. Car ce bombardement avait un but bien précis et pour les plus lourds d’entre-vous, je donne quelques indices sur ce qui se trouvaient sous la bombe :
    -* Drogues, armements, mercenaires, tout ça pulvérisés !!!

    C’est pas beau comme action de Trump, mes gros lourdeaux ?

    Bien sûr, je n’ais pas la preuve formelle de ce que j’avance, mais je pense que c’est une simple question de bon sens quand on voit la somme de tout ce qu’a entrepris ce homme admirable et tous ceux qui comme lui se sacrifient pour leur noble tâche.

    Alors oui, je m’énerve en fin de compte, car lire autant d’inepties sur lui, cela finit par être intolérable !

    VIVE TRUMP

    Ps :* égale CIA

     

    Répondre à ce message

    • Tu penses juste camarade !
      Il faut savoir la jouer fine, surtout quand tout ce que les gens savent de nous passe par le filtre déformant des médias

       
    • Les femmes cinquantenaires sont des cibles de choix pour les arnaqueurs de la mouvance Qanon, elles sont naïves.
      Les gouvernants du monde sont tout puissants et RIEN ne se mettra en travers de leur plan.
      Tant que VOUS ne bougerez pas, rien ne bougeras.
      Arretez d’attendre le Christ. C’est à vous de faire les choses.

       
    • Merci, vous avez bien vu. Les necons/démocrates voulaient absolument pousser Trump dans une guerre, déjà pour reprendre le business et ensuite pour affaiblir le gouvernement de Trump dont le plus grand point fort était sa politique de zéro guerre. Soleimani disait avoir un vaste projet pour viser des cibles américaines (y compris des ambassades) dans toute la région. Si on le laissait faire, la guerre devenait inévitable. Alors on l’a éliminé, c’est aussi simple que ça.
      Et il faut se demander pourquoi les mêmes médias qui hurlaient qu’il faut aller attaquer la Corée du nord, la Russie et l’Iran, pourquoi ces mêmes médias ont été si désolés et si indignés à propos de la mort de soleimani ?

       
    • à clemclem,

      Je ne suis pas une adepte de QAnon ! Je ne suis aucune chapelle ! Je m’informe à toutes les sources qui me paraissent pertinentes !

      J’attends votre plan pour agir !

      Peut-être voulez-vous dire, défiler dans les rues, signer des pétitions, construire une Bad, etc.
      Si c’est cela, que vous préconisez, laissez moi rire un instant !

      Comme je l’ai déjà écrit dans un commentaire, je laisse le soin à ceux QUI ONT VRAIMENT LES MOYENS D’AGIR DE LE FAIRE et je ne donne de leçon à personne en leur disant quoi faire. Je me permets seulement de leur dire de respecter ceux qui se sacrifient dans ce mortel combat !

      Quand au Christ, si vous saviez ce qui plane au dessus de nos têtes, vous seriez certainement vert de peur. Car ce qui vogue au dessus de nous est bien concret, et j’anticipe parfaitement du résultat qui en découlera.

      Je tente discrètement depuis quelques mois d’alerter sur ce qui s’en vient. Rassurez-vous ce n’est pas pour aujourd’hui, il reste semble t’il au moins quelques années, mais pas tant que cela, disons probablement à partir de la deuxième partie de cette décennie, les effets seront de plus en plus visibles et impactants pour nous tous !

      A moins d’un retournement de situation, pour ne pas dire d’un miracle, je ne vois pas ce qui pourrez nous préservez de cela !

      Tout cela pour vous faire comprendre que du résultat du combat qui se mène en ce moment, c’est à dire entre les forces du bien et les forces du mal, dépendra notre survie terrestre, mais surtout spirituelle !

      A bon entendeur , salut !!!

       
    • @Nathalie
      Notre survie spirituelle ne dépend que de nous.
      En ces temps troublés, je crois au contraire qu’il est bien plus facile de plaire à Dieu vu que 90% des gens sont des bons à rien. Ce qui n’est pas le cas à toutes les époques.
      Cependant, cela demande des efforts, le plus ridicule à mon sens est l’assertion de certains chrétiens qui pensent que le Christ est venu les absoudre de leurs péchés par le simple fait de croire en lui ou de se rendre à confesse.
      De la même manière, le haj sortant de la mosquée mais prêt à rouler sur tous les mendiants qui croisent la route de sa grosse berline.
      Bien se tenir est un combat de chaque instant, je ne sonde ni les cœurs, ni les reins mais d’instinct je pense que M. Soral recevra bien plus de grâces Divines que la plus part des cathos fin de race (style Delesquin) ou des barbus d’un mettre avec des têtes de fin du monde.

       
  • #2740291

    "Le 45e président des États-Unis a aussi repris d’autres grands sujets populaires chez les républicains tels que la défense du droit de port d’arme ou l’« endoctrinement » supposé des écoliers dans les écoles publiques où l’on parle du racisme – deux sujets qui ont généré des applaudissements."

    le port d’armes et le racisme aux États-Unis génèrent trop de fric pour que ça change jamais un jour

    les politiques n’ont aucun intérêt à ce que les miséreux s’émancipent de leur misère

    sur quoi elles prolifèrent, la mafia, les organisations criminelles ?
    sur une société saine ?
    bien sûr que non

    Donald Trump a fait un tas de blé en spéculant sur le dos des pauvres,
    sur la misère entretenue

     

    Répondre à ce message

  • Zuckerberg n’est pas autonome... il n’est qu’une marionnette du pouvoir profond américain (bancaire, industriel, financier, monétaire, militaire, etc.)... En 2016, il a parlé de se présenter pour 2020 à l’élection présidentielle... immédiatement il a subi une campagne de presse contre Facebook, et a du aller s’excuser en costume-cravate au Sénat... ce n’est pas lui qui a le pouvoir... ces mecs médiatiques peuvent sauter à n’importe quel moment... les gens qui ont assassiné Kennedy en toute impunité ont assez montré que ce sont eux les patrons.

     

    Répondre à ce message

  • il se représente mais attention hein... ce coup-ci il pardonnera à Julian Assange, il sortira les dossier 11 septembre etc. Qui peut croire encore ce que dit Trump ? C’était un bel espoir mais a trop vouloir préserver l’Etat US, il aura lui-même prêté la main à sa destruction.

     

    Répondre à ce message

    • Il a quand même fait sortir les auditions de Maxwell puis le rapport d’enquête sur Obama qui prouve sans l’ombre d’un doute que Trump a été victime d’espionnage et de sédition. Normalement, Obama devrait se retrouver devant un tribunal militaire mais les gens ont l’air de s’en foutre, pire, la plupart ne sont même pas au courant.
      S’il veut faire quelque chose de concret il doit d’abord faire s’effondrer le filtre déformant des médias de masse. C’est justement ce qui est en train de se produire en ce moment même. Il n’y a qu’à regarder les chiffres d’audiences des médias en occident...
      Quand les moutons auront compris que les médias nous racontent des histoires alors on pourra leur étaler la merde sous leur nez...

       
Afficher les commentaires précédents