Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Trump en visite à Kenosha : "Ce ne sont pas des manifestations pacifiques, c’est du terrorisme intérieur"

Le président des États-Unis s’est rendu mardi dans la ville du Wisconsin, après plusieurs nuits d’émeutes.

 

 

La ville de Kenosha, dans le Wisconsin, est secouée depuis plusieurs jours par de violentes manifestations en réaction à une énième bavure de la police américaine. Le 23 août dernier, un officier a tiré sept balles à bout portant dans le dos de Jacob Blake, un Américain noir de 29 ans. C’est dans ce climat tendu que Donald Trump s’est rendu dans cette ville de 100 000 habitants pour « remercier les forces de l’ordre ».

Le président des États-Unis juge également que les protestations et dégradations, constatées sur place, « ne sont pas des actes de manifestations pacifiques mais vraiment du terrorisme intérieur ». Il ajoute : « Kenosha a été ravagée par des émeutes antipolice et antiaméricaines. »

 

 

Plus tôt, Donald Trump a inspecté les bâtiments en ruines de la ville et assuré aux commerçants qu’il « allait les aider ». Saluant à nouveau le « travail formidable » des policiers, le président des États-Unis n’a, en revanche, pas spontanément nommé Jacob Blake, dont l’arrestation brutale est pourtant à l’origine des manifestations dans la ville. Hospitalisé, le jeune citoyen américain a la moitié inférieure du corps paralysée.

Lire la suite de l’article sur lemonde.fr

À ne pas manquer, sur E&R :

 






Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • C’est vrai qu’être d’extrême gauche est une grave maladie mentale..

     

    Répondre à ce message

    • Pour vous, dénoncer un abus de la force publique par des agents assermentés reviendrait à émettre une opinion d extrême gauche. À mon avis, l extrême connerie n a aucune couleur...ni aucune limite.

       
    • Quand on est multirécidiviste et qu’on refuse d’obtempérer on est clairement suicidaire et donc avec une pathologie mentale.... surtout quand tout se passe d’avant ses enfants

       
    • @julie
      Ni vous, ni moi n étions présents lors de l interpellation, comment savez vous le refus d obtempérer de ce type. Vous plantez le clou en mettant des enfants en scène, ça ne marche pas !!! Aucun récidiviste n obtempérera, car la peine risque de s alourdir, c est idem pour toutes les nations et donc vous faites dans l émotionnel plus que vous n estimez cette situation dans le réel.
      La réalité dicte toutes les conduites, peut-être même celle de tirer sur un type devant ses gosses par une simple crainte de se ramasser une prune avant.

       
  • Sa réélection sera encore bien plus jouissive que son élection en 2016, j espère qu’il finira le travail pour décrédibiliser définitivement nos zelites gastriques.

     

    Répondre à ce message

    • #2538607

      Le plus terrible, c’est les gens qui
      suivent les médias mainstream et leurs
      propagandes mondialistes progressistes et les
      sondages bidons.
      Ça va encore chialer sur les plateaux TV tellement
      les moutons ne vont rien comprendre du pourquoi
      les électeurs revotent pour Trump.
      Mais les démoncrates comme Soros sont déjà
      entrain de déclencher la guerre civile pour essayer de
      renverser la table. Si Trump est réélu, il y a un paquet
      de gens qui vont se retrouver devant les tribunaux.
      Obama, Clinton family, Soros etc...
      Il aura alors 4 ans pour déballer certaines affaires
      dans la sphère publique.

       
    • Je me rappelle de la gueule des présentateurs de NBA Extra sur Bein lorsqu’ils ont appris la victoire de Trump.
      A croire qu’ils venaient d’apprendre que leur femme venait de les quitter.

       
  • Toujours l’Immonde à la manoeuvre propagandiste pour dévoyer, déformer, manipuler les contextes. On sait qui ils sont, qui ils servent, ce qu’ils servent, et pourquoi. Les choses sont claires. Le temps arrange ou aggrave bien des choses. Dans ce cas précis on voit mal comment elles vont pouvoir s’améliorer...L’avantage c’est que les informations et les preuves irréfutables s’accumulent. A chacun selon son dû.

     

    Répondre à ce message

  • Je lis tous les articles que je vois passer sur ce sujet et il y a plein de tournures récurrentes d’un média mainstream à un autre :

    - On oppose les "manifestants antiracistes" à "l’extrême droite".
    - Le terme "extrême gauche" n’apparaît jamais pour désigner les antifas.
    - Les termes "émeutes", "pillages", etc. sont toujours vaguement mentionnés entre guillemets comme citations loufoques de Trump, malgré les très grandes violences des "manifestants antiracistes" (pillages, incendies, lynchages, passages à tabac, meurtres).
    - Les Blancs (ou même certains Noirs) très violemment agressés voire tués par des émeutiers ne sont JAMAIS évoqués.
    - Les antifas (dont un pédophile qui jetait des cocktails Molotov, un autre qui était armé d’un pistolet, etc.) qui ont attaqué Kyle (alors qu’il fuyait puis qu’il était à terre) sont évoqués comme des "manifestants antiracistes pacifiques" tués sans aucune raison par un milicien d’extrême droite qui "prétendait vouloir défendre une station service" (comme si c’était faux).
    - Le militant pro-Trump assassiné par un antifa est "un militant d’extrême droite". Ils mentionnent d’ailleurs souvent qu’il est mort "dans des conditions troubles", comme quoi on n’est pas trop sûr de son statut de victime.
    - La plupart du temps, les médias parle de lui comme "d’un mort dans les manifestations antiracistes", sans mentionner son affiliation, ce qui laisse supposer au lecteur désinformé que la victime est un innocent manifestant antiraciste de gauche.

    J’en ai peut-être oubliées.

     

    Répondre à ce message

    • Le plus important c’est ce que les Américains voient , car ce sont eux qui votent, et personnellement j’ai pas l impression que le baratin des manifestants "pacifiques" passe encore surtout quand la moitié de leur ville est en flamme et que certaines villes subissent même des exodes massifs a cause de l’insécurité.
      Les médias donnent quasiment carte blanche a toutes les raclures sans morale que compte les USA pour semer le chaos ( De nombreuses vidéos circulent ou l’on peut voir entre autres des blancs tabassés au hasard dans les rues , des milices BLM armées, des gérants lynchés laissés pour mort " y compris des vieillards et même des femmes " pour avoir simplement voulu protéger leur commerce )

       
  • Cela passe inaperçu mais Trump s’attaque à Big Pharma comme personne avant ! Il doit avoir une sacré protection pour ne pas être assassiné

    1- Obligation de proposer les médicaments au prix le plus faible du marché mondial
    2- Autorisation du plasma et chloroquine
    3- Publication des détails des décès Covid : surprise seul 6 % des décès imputé au seul Covid
    4- Stratégie d’immunité collective en cours. Il sait ce qu’il y a dans le vaccin Moderna ...

     

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Le "terrorisme intérieur" est un terme utilisé de longue date par Q.

     

    Répondre à ce message

  • Donald Trump est le premier président américain depuis des décennies à ne générer aucune guerre dans aucune partie du monde.
    La réponse de ses adversaires : "Bon on va en créer une chez soi alors".
    Lorsqu’il s’agit de conserver le pouvoir, ils détruisent des pans entiers de civilisation étrangère en blâmant le pouvoir sur place, lorsqu’ils veulent reprendre le pouvoir, ils détruisent leur propre pays en blâmant le pouvoir en place.

     

    Répondre à ce message

    • #2544507

      Excellent résumé pour qualifier la fin du spectacle actuel…
      La pièce, mise en place depuis des lustres par les grands argentiers de l’ombre, ne fait plus recette, et devient un four pour ses auteurs qui, dans un dernier sursaut désespéré, en viennent à brûler leurs planches…

       
  • Les Démocrates ont laissé pourrir la situation (ne se préoccupant pas des populations locales, refusant l’aide militaire fédérale) pour que ce merdier soit attribué à Trump. Manque de bol, cela se retourne contre eux.
    Par ailleurs, le récit du "tireur Trumpiste" (Kyle Rittenhouse) et l’étouffement du meurtre d’un autre Trumpiste par un Antifa sont les révélateurs d’une presse Occidentale biaisée au possible.

     

    Répondre à ce message

  • L’extrême gauche est absolument une entreprise terroriste issu des bolcheviques.
    Ce mouvement a été fermement combattu par l’Allemagne des années 30.

     

    Répondre à ce message

  • Il faut que vous voyez le monde sur la route pour la visite de Trump en Caroline du Nord le 2 Septembre sur Twitter @DanScavino

    Et après il n’est pas populaire selon France Info !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents