Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

UE : pas de traités de libre-échange sans l’accord des Parlements nationaux

La Commission européenne validera-t-elle cet avis de la Cour de justice ?

Les traités commerciaux négociés par l’UE doivent être approuvés par l’ensemble des Parlements des États membres, a tranché mardi la justice européenne, une décision susceptible de ralentir considérablement la conclusion de tels accords, notamment celui avec le Royaume-Uni.

 

Sont concernés, selon la Cour, tous les traités de libre-échange qui incluent un tribunal spécial pour trancher les litiges entre les investisseurs et les États, c’est-à-dire l’ensemble des accords bilatéraux négociés par l’UE depuis le traité de Lisbonne en 2009.

Ces tribunaux d’arbitrage privés – mis en place dans la plupart des accords commerciaux du monde – sont très contestés par les ONG.

Ils sont sollicités quand une multinationale ayant investi à l’étranger porte plainte contre un État qui adopterait une politique publique contraire à ses intérêts, afin de demander réparation.

Un mécanisme qui a permis à Philip Morris d’attaquer l’Uruguay pour sa politique anti-tabac ou au géant minier Oceanagold de poursuivre le Salvador pour lui avoir refusé un permis d’exploitation pour raisons environnementales.

Pour la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), un tel mécanisme ne relève pas de la compétence exclusive de l’UE, mais bien d’une « compétence partagée » avec les États membres.

« En effet, un tel régime, qui soustrait des différends à la compétence juridictionnelle des États membres ne saurait être instauré sans le consentement de ceux-ci », écrit la CJUE dans un communiqué.

Lire la suite de l’article sur lepopulaire.fr

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

2 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • C’est par REFERENDUM que ces traités devraient être ratifiés, pour la simple raison que le Parlement français, élu grâce au trucage du scrutin majoritaire à deux tours, ne représente plus le peuple français : il a voté le Traité de Lisbonne en 2007 alors qu’il avait été rejeté par referendum en 2005 . Cette bande de voyous de parlementaires (à la glorieuse exception des 4 (!) FN), va s’empresser de ratifier ces traités d’asservissement .

     

    Répondre à ce message

  • les parlements nationaux , c’est a dire la ou se trouvent toute la fine equipe qui mange toute l’annee dans des gamelles dorees ? ..
    ben avec ca , on est sauve .... de nous-meme et du bon sens populaire .

    "vive la republique" comme ils disent .
    il y a de quoi , effectivement .

     

    Répondre à ce message